Conception, dimensions, commandes

La différence avec Vivaz est de taille, le clavier nécessite de l'espace supplémentaire, le modèle s'est avéré dodu, mais seulement en comparaison avec Vivaz, l'appareil est petit par rapport aux normes des téléphones modernes. Taille - 109x52x15 mm, poids 117 grammes (pour Vivaz 107x52x12,5 mm, poids 97 grammes). La différence se fait sentir en comparaison directe.

Comparaison avec Sony Ericsson Vivaz :

Il existe deux palettes de couleurs pour le modèle : noir et argent clair.

Tous les schémas de couleurs utilisent du plastique brillant, si vous regardez la lumière, vous verrez des débordements, des jeux de plastique sur les faces latérales. C'est une petite touche, mais une belle. La coque arrière est rapidement rayée et les marques de main restent dessus pendant littéralement quelques minutes.

A l'extrémité supérieure se trouve une touche on/off, elle se charge également de bloquer le clavier (contrairement à Vivaz, elle est légèrement décalée vers le panneau arrière, emplacement peu pratique). Sur le côté gauche se trouve une prise jack 3,5 mm pour connecter un casque, un peu plus haut derrière une prise en caoutchouc se trouve un connecteur microUSB (câble de synchronisation, chargeur). La sortie haut-parleur est également de ce côté. Sur le côté droit, nous voyons une touche de volume jumelée, un bouton d'enregistrement vidéo et un bouton d'appareil photo. Ce sont deux clés distinctes. En bas, il y a un trou pour la sangle. Le microphone est situé sur le côté gauche, ce qui crée certains problèmes en fonction de la prise en main du téléphone.

L'appareil photo et le flash LED sont situés à l'arrière de l'appareil. La couverture arrière a un léger jeu, mais il n'apparaît pas immédiatement et n'augmente pas. Le téléphone grince dans les mains, mais cela ne joue pas un grand rôle. L'assemblage peut être qualifié d'"excellent" avec un léger défaut. Il n'y a pas de problèmes sérieux ici.

Le mécanisme du curseur latéral est auto-finissant, mais la taille du boîtier est telle qu'il est très difficile de le sentir. Vous devez vous forcer pour ouvrir l'appareil.

Afficher

Le modèle a la parité plein écran avec les solutions typiques de Nokia. Diagonale d'écran - 3,2 pouces, format d'image - 16:9, résolution - 640x360 pixels (39x69 mm). L'écran affiche jusqu'à 16 millions de couleurs, l'image est juteuse, lumineuse, saisissante. Ce n'est pas l'écran de dernière génération, il n'a pas une image comparable à AMOLED, mais il est plutôt bon pour sa gamme de prix.

Le type d'écran est résistif, par conséquent, le multi-touch n'est pas pris en charge, comme c'est le cas avec la plupart des produits similaires.

L'écran est recouvert de plastique, il est assez épais, solide, il n'y a aucune différence avec le verre. J'insiste sur le fait que si vous rayez l'écran, des rayures resteront dessus. Mais avec une utilisation normale et quotidienne, vous ne le remarquerez pas. Ce modèle diffère du Nokia 5800 et des clones similaires, mais est inférieur au Nokia X6, qui utilise un type de plastique différent ("protection en verre").

L'écran peut contenir jusqu'à 14 lignes de texte, jusqu'à 3 lignes de service. La lisibilité de l'écran est bonne, bien que les polices soient différentes de celles des produits Nokia, ce qui rend le modèle différent. Certaines personnes aiment ça, d'autres non. Mais c'est une question d'habitude, et rien de plus.

Un stylet est fourni avec l'appareil, mais il n'est pas nécessaire, car la plupart des opérations peuvent être effectuées avec vos doigts.

La rotation de l'écran a un léger retard, pas aussi fluide que sur les téléphones Android ou les iPhones. La raison réside dans les capacités de Symbian.

Clavier, saisie d'informations

Il y a trois touches matérielles sur la surface avant - ce sont les boutons pour envoyer un appel, raccrocher, ainsi que la touche de menu. Dans tous les menus, appuyer sur la touche Fin vous fait monter d'un niveau. La saisie de texte peut être effectuée de trois manières différentes, plus précisément, avec trois types de claviers différents plus un clavier QWERTY standard.

Je vais commencer par le clavier QWERTY. Il se compose de 42 boutons disposés en 4 rangées. Un grand nombre de clés a permis de faire une localisation normale pour la langue russe. Les touches de navigation sont relativement gênantes, mais c'est le seul reproche. Pour un appareil de cette taille, le clavier est très bon. Pour les personnes ayant de grandes mains, le clavier ne sera pas confortable, comme vous toucherez les bords du téléphone, il ne sera pas très pratique de porter vos doigts. Mais je souligne que c'est une question d'habitude, et rien de plus. Essayer le clavier est un must, mais les filles ont peu de chances de se lancer, elles sont les dernières à penser à de telles bagatelles.

Claviers virtuels

Premièrement, il s'agit d'un clavier standard avec une pression séquentielle des boutons, qui imite les téléphones familiers sur l'écran tactile. Il ne fonctionne que dans l'orientation verticale du téléphone, il est facile de travailler avec lui d'une seule main. Tous les modules linguistiques pour les langues encore disponibles sur le S60 sont pris en charge.

Le deuxième type de clavier est appelé miniQWERTY et est disponible en orientation paysage et portrait. Il est clair qu'il est plus pratique de taper sur un tel clavier à l'aide d'un plectre ou d'un stylet, mais il est tout à fait possible d'appuyer avec ses ongles. Soit dit en passant, cet appareil convient tout à fait aux femmes, pas de problèmes de travail, appuyez avec de longs ongles, le téléphone répondra avec sensibilité. Lorsqu'une lettre est sélectionnée, son symbole est mis en surbrillance et agrandi.

Le troisième type de clavier est le clavier QWERTY standard. Il est utilisé uniquement en mode d'affichage horizontal. Les touches sont confortables, on peut taper à deux mains. Il est impossible de dire quelque chose de spécial sur l'un ou l'autre type d'entrée, l'appareil offre le plus grand nombre de fonctionnalités de tous ceux qui existent sur le marché. Peut être tapé avec la main et le stylet. Vous choisissez.

En saisie prédictive, le mot est souligné et vous pouvez cliquer dessus pour trouver son équivalent.

La reconnaissance de texte manuscrit, à mon avis, est plus une farce, même si avec un stylet c'est tout à fait possible, travailler avec le téléphone ne sera alors pas difficile. Je ne sais pas si beaucoup de gens utilisent cette fonctionnalité, bien qu'elle soit clairement demandée en Asie.

Batterie

Le téléphone utilise une batterie lithium-polymère EP500, il a une capacité de 1200 mAh. Selon le fabricant, le téléphone peut fonctionner jusqu'à 5,5 heures en conversation et jusqu'à 440 heures en veille.

La durée de fonctionnement de l'appareil est en moyenne d'environ 2 jours dans les conditions des réseaux cellulaires de Moscou. En même temps, vous pouvez parler jusqu'à une heure et demie, prendre quelques dizaines de photos, enregistrer quelques minutes de vidéo et écouter la radio ou de la musique jusqu'à une heure. Le temps nécessaire pour charger complètement la batterie est d'environ une heure et trente minutes.

Voici le temps de fonctionnement maximum dans différents modes :

  • Navigation GPS - 4-4,5 heures
  • Lecture vidéo - 2 heures 45 minutes (mains libres H.264)
  • Navigation WEB (connexion EDGE) - 4 heures
  • Wi-Fi (téléchargement permanent des données) - 5 heures
  • Écouter de la musique avec des écouteurs : 29 heures
  • Radio - 30 heures
  • Jeux - 4 heures

Mémoire

La quantité de RAM dans le téléphone est de 256 Mo (généralement 128 Mo pour les produits Nokia), après le téléchargement, environ 120 Mo de mémoire sont libres dans l'appareil. De plus, l'utilisateur a accès à environ 75 Mo de mémoire dans l'appareil lui-même pour enregistrer ses données. Une carte mémoire de 8 Go est incluse, ce qui devrait suffire à la plupart des utilisateurs. Nous avons testé le fonctionnement de la carte 32 Go, le téléphone la reconnaît sans problème. Les cartes mémoire remplaçables à chaud sont prises en charge. Mais vous devez ouvrir le capot arrière.

Nous avons économisé de l'argent sur la carte mémoire du kit, elle est de classe 8. Avec la carte native, le téléphone ralentit, cela se remarque dans de nombreux menus. Changer la carte accélère considérablement le fonctionnement de l'appareil, je peux donc recommander de faire cette opération.

USB, Bluetooth, Wi-Fi

USB. Dans les paramètres USB, vous pouvez sélectionner l'un des 4 modes de fonctionnement :

  • Transfert de données (Mass Storage USB) - la mémoire du téléphone et la carte mémoire sont visibles, aucun pilote n'est requis, le système d'exploitation lui-même reconnaît le téléphone.
  • PC Suite : travaillez avec Nokia PC Suite, accédez à toutes les fonctions de l'appareil, sauvegardez toutes les informations, etc.
  • Transfert d'images - transférer des photos.
  • Transfert multimédia - transfert de fichiers multimédias (MTP).

Le taux de transfert est d'environ 5 Mb/s. Lorsque le câble USB est connecté, le téléphone se recharge dans tous les modes sauf Stockage de masse.

Bluetooth. La version Bluetooth du smartphone est 2.0 avec prise en charge EDR. La machine prend en charge les profils suivants :

  • Profil d'accès réseau à distance (passerelle)
  • Profil d'envoi d'objet (serveur et client)
  • Profil de transfert de fichiers (serveur)
  • Profil mains libres (passerelle audio)
  • Profil du casque (passerelle audio)
  • Profil d'imagerie de base (répondeur et initiateur de diffusion d'image)
  • Profil d'accès SIM à distance (serveur)
  • Profil d'identification de l'appareil
  • Profil d'accès au répertoire téléphonique (serveur)
  • Diffusion audio stéréo :
  • Profil de distribution audio/vidéo générique
  • Profil de télécommande audio/vidéo (cible de télécommande A/V)
  • Profil de distribution audio avancé (source audio)

Le taux de transfert de données Bluetooth est de 100 Kb/s en moyenne. Nous avons testé le transfert du son stéréo vers un casque tel que le Sony Ericsson DS970, le contrôle de la composition, le rembobinage, le saut de travail sans problème, en même temps, le nom de la chanson en cours ne s'affiche pas à l'écran.

Wi-Fi. L'appareil prend en charge le Wi-Fi (IEEE 802.11 b/g). Toutes les normes de sécurité sont supportées (WEP, WPA, WPA2), les paramètres sont maximaux. Il existe un assistant pour les réseaux Wi-Fi, il peut les rechercher en arrière-plan et, si nécessaire, se connecter à ces réseaux.

Appareil photo

Le téléphone utilise une matrice CMOS de 5,1 mégapixels avec autofocus (dans Vivaz - 8 mégapixels), il est peu coûteux, mais offre une qualité d'image acceptable. Ce n'est en aucun cas le rêve ultime, les photos sont moyennes pour un téléphone, il n'y a rien d'exceptionnel. La société a souligné que l'appareil filme des vidéos en qualité HD (720p), cette fonction est familière à de nombreux modèles, et il n'y a pas non plus de réalisations ici. En général - une solution typique pour cette classe, n'offrant rien de spécial. De nombreux acheteurs ont choisi les mots magiques "HD" et "8 mégapixels" sans pouvoir comparer les images avec quoi que ce soit d'autre.

L'objectif de l'appareil photo est recouvert de plastique, il se salit rapidement, mais cela n'affecte pas la qualité des images. Le flash LED ne peut pas être utilisé comme lampe de poche. L'appareil dispose de touches distinctes pour démarrer l'enregistrement de la vidéo et de la caméra.

En mode appareil photo, vous pouvez sélectionner des scènes - portrait, paysage, paysage crépusculaire, sports, document, neige/plage, portrait crépusculaire. Dans les modes de prise de vue, vous pouvez choisir de faire la mise au point sur un sourire, sur l'écran (vous sélectionnez une zone en touchant l'écran), la prise de vue panoramique. Le mode de mise au point fonctionne sur le visage, la macro ou l'infini. Il y a un réglage d'exposition de -2 à +2. Résolution d'image 5 MP (4:3), 4 MP (3:2), 3 MP (16:9), 2 MP (16:9), 2 MP (4:3). Il est possible d'utiliser divers effets - négatif, solarisé, sépia, noir et blanc.

Consultez des exemples de prises de vue pour juger de la qualité de l'appareil photo.

Exemples d'images de l'appareil photo :

Enregistrement vidéo. La société considérait cette fonction comme la partie centrale de l'appareil, la prise de vue HD avec une résolution de 1280x720 pixels et une fréquence de 24 images par seconde. La vidéo écrit l'appareil est acceptable, elle ne diffère pas de beaucoup d'autres modèles sur le marché. Malheureusement, le bon marché de la matrice ne permet pas d'obtenir des résultats typiques pour des modèles similaires de Samsung avec un tel enregistrement vidéo.

Fonctionnalités du programme. Modules complémentaires de Sony Ericsson

Ce combiné est basé sur la 5e édition du S60, je ne décrirai donc pas la plupart des fonctionnalités de la plate-forme, cela se fait dans un article séparé. L'utilisation des contacts, des messages, de l'organiseur et d'autres applications standard est décrite dans cet article. Cela ne sert à rien de répéter.

Ceci est une copie complète de Vivaz, en principe, cette section ne peut pas être lue si vous vous souvenez tous de cet appareil.

Dans cette partie, cependant, il est nécessaire de se concentrer sur les changements que Sony Ericsson a apportés à la plate-forme standard, comment ils ont essayé de le changer. Ce n'est un secret pour personne que les icônes standard de la cinquième édition du S60 sont fastidieuses, pas très jolies. Sony Ericsson a redessiné toutes les boîtes de dialogue standard, les icônes, a créé sa propre version. Cela s'est avéré assez amusant, les jeunes aiment ça. Icônes lumineuses, écrans de démarrage.

En mode veille, vous pouvez sélectionner des thèmes standard ou en installer un de Sony Ericsson. Dans ce cas, vous aurez cinq écrans, sur chacun desquels vous pourrez installer quelque chose de différent. Par exemple, choisissez un fond d'écran ou accédez à des fichiers multimédias (photos et vidéos), Twitter, des animations flash et des programmes, ainsi qu'une liste de raccourcis ou de contacts pour la numérotation abrégée. Sony Ericsson a essayé d'améliorer Symbian autant que possible avant la sortie des prochaines versions de cet OS. Et contrairement aux produits Nokia, il est plus pratique à utiliser ici.

Il y a aussi une fenêtre avec des raccourcis pour accéder aux applications, ainsi que le lancement du lecteur (les commandes pour celui-ci sont immédiatement affichées), la date, l'heure et le profil sélectionné. Organisation pratique de l'espace de travail, il est intuitif.

Malheureusement, contrairement aux produits Nokia, il n'y a pas de défilement cinétique dans le menu, à l'exception de la liste des numéros abrégés. Il n'y a pas de cinétique en tant que telle dans l'appareil. C'est un moins pour la perception de l'interface.

Le menu multimédia est emprunté à la plate-forme A200, c'est le style PSP de Sony. Vous voyez des sections, vous pouvez sélectionner des photos, des vidéos, de la musique. Une application bien organisée qui surpasse clairement la galerie Symbian standard. Les inconvénients incluent un rendu pas toujours rapide des photos, mais plutôt un manque de vitesse de lecture à partir d'une carte mémoire.

Il n'y a pas d'égaliseurs dans le lecteur, la société estime que les utilisateurs doivent télécharger l'application correspondante à partir de PlayNow (c'est gratuit). Cet égaliseur fonctionnera dans toutes les applications qui fonctionnent avec le son. Mais il est clair qu'il doit rester ouvert en mémoire.

La radio FM ne cause aucune plainte. L'interface est ascétique.

La navigation est assez bonne, il y a Google Maps et une version d'essai de WisePilot. Je pense que les acheteurs de cet appareil ne paieront pas pour la version complète de ce logiciel. Mais soudain, quelqu'un en a besoin. En général, il y a une nette perte pour OVI MAPS gratuit, mais Google Maps ne peut pas servir de remplacement si vous prévoyez d'utiliser la navigation au maximum. Si de temps en temps, vous ne remarquerez tout simplement pas la différence.

Dans SMS, vous pouvez voir la vue de chat de toutes les conversations, cela prend du temps à charger, surtout si vous avez beaucoup de messages enregistrés.

Il y a un jeu Rally sur le téléphone, ce qui est assez intéressant.

Je ne décrirai pas l'application YouTube, ainsi que Facebook, car elles sont standards. Cependant, comme TrackID (reconnaissance musicale).

Impressions

Le volume de la sonnerie est moyen, le téléphone n'est pas toujours audible depuis les vêtements, surtout en hiver. On peut en dire autant de l'alerte vibrante, elle n'est pas trop puissante, plutôt légère, discrète. Ces lacunes tiennent à la taille du téléphone, il n'y avait pas de place pour un haut-parleur plus puissant et une meilleure alerte vibrante. Contrairement à Vivaz, l'appareil a un emplacement de microphone différent, l'interlocuteur vous entend moins bien, surtout si vous parlez dans une rue bruyante.

L'enregistreur ne fonctionne pas pendant un appel, vous ne pouvez pas utiliser le téléphone sans carte SIM.

L'enregistrement sur une carte mémoire affecte grandement la perception de l'appareil. Vous devez vous en débarrasser si vous souhaitez enregistrer rapidement vos photos, vidéos et ne pas avoir de problèmes de vitesse.

En tant que variante de Vivaz, le modèle s'est avéré peu clair. Pour qui est-elle ? Pour les utilisateurs professionnels, il présente de nombreuses lacunes, pour les jeunes femmes glamour - un clavier supplémentaire. La strate de ceux qui peuvent regarder Vivaz Pro est extrêmement petite. Et c'est de là que vient le principal problème de ce modèle. Il n'a pas été créé pour quelqu'un, mais simplement pour remplir la programmation. En juillet, le Nokia C6 entre sur le marché à un prix d'environ 300 euros (contre 12 000 roubles en Russie), dans ce contexte, Vivaz Pro avec un coût de 16 500 roubles (400 euros et plus) est perdu. Le prix du Nokia N97 Mini est le même que celui de cet appareil de Sony Ericsson, ce qui ressemble à une démarche complètement folle de la part de Sony Ericsson. Se mettre sur un pied d'égalité avec le fleuron d'une autre entreprise est sûr de soi. Bref, le verdict est simple. Le modèle est conçu pour ramasser la poussière dans les rayons des magasins, il n'aura pas d'autre sort.