Test du Sony Ericsson K610i GSM/UMTS

Sony Ericsson a fait le pari de promouvoir un certain nombre de modèles intéressants, d'un point de vue design, avec des fonctionnalités élevées, mais pas maximales. Le Sony Ericsson K600i appartient traditionnellement à ces appareils, qui étaient censés devenir une offre de masse pour les réseaux UMTS, mais en raison du prix initial surestimé, ce n'est pas le cas. La forte baisse du coût de cet appareil était une réponse à la faiblesse de la demande des acheteurs tant en Europe qu'en Russie. Les raisons d'une sous-estimation aussi évidente de l'appareil résident uniquement dans le mauvais positionnement du modèle lors de son entrée sur le marché, le public potentiel a été effrayé par le coût élevé de la solution, le manque de cartes mémoire, qui ressemblaient à une nécessité dans Appareils UMTS. Malheureusement, nos prévisions selon lesquelles le modèle coûterait entre 250 et 275 dollars dans un court laps de temps étaient tout à fait justifiées, l'appareil est devenu produit en série, ce qui a assuré ses ventes à court terme, mais l'a ensuite retiré du marché en tant qu'acteur avec fort potentiel. L'une des erreurs de calcul a été le positionnement du modèle en tant que solution élégante pour ceux qui n'ont pas besoin de fonctionnalités élevées, mais qui recherchent un appareil intéressant pour parler. La moindre popularité de la marque par rapport à Nokia a eu un effet négatif, qui n'a pas permis d'obtenir des résultats tangibles avec ce modèle. Je ferai une réserve que les ventes des opérateurs dues à d'autres couleurs étaient plus élevées, elles peuvent être considérées comme réussies.

Dans le même temps, l'expérience accumulée a permis de parler avec confiance de la possibilité de créer un modèle de milieu de gamme conçu pour les conversations et, d'autre part, pour des fonctions supplémentaires, telles que prendre des photos, jouer de la musique, etc. . C'est-à-dire qu'il était censé mettre sur le marché un appareil dans lequel il y avait un peu de tout, et dont le prix serait attractif. Pour attirer davantage l'attention du public, il a été décidé de faire le pari principal sur le design, le nombre de couleurs différentes. C'est ainsi qu'est né le modèle Sony Ericsson K610i (Thelma), qui n'est rien de moins qu'une sorte d'analogue du Sony Ericsson W710i, mais fabriqué dans un facteur de forme différent et fonctionnant dans les réseaux de troisième génération.

Par rapport au Sony Ericsson K600i, le nouveau modèle dispose d'un appareil photo de 2 mégapixels, mais sans autofocus, sans obturateur de protection et sans flash. Le mode Timeline a fait son apparition dans le mode de visualisation des photos, il est possible de faire tourner plusieurs applications Java en même temps et d'en laisser certaines en arrière-plan. En même temps, il n'y a pas de radio, pas de port infrarouge. La technologie Bluetooth a été prise en charge pour la deuxième version et EDR, et le profil A2DP est également pris en charge, ce qui vous permet d'utiliser des écouteurs sans fil avec cet appareil. Dans K610i, le nombre de touches est exactement deux de plus - l'une est chargée d'appeler le menu d'activité (dans K600i, c'était une touche sur le côté), la seconde est d'accéder au réseau. Ils ont essayé de remplacer la radio par un lecteur de musique (le K600i avait un lecteur multimédia), ce qui est intéressant si vous avez des cartes mémoire.Dans une certaine mesure, cela explique la quantité plutôt modeste de mémoire intégrée, de 16 à 20 Mo disponible pour l'utilisateur, selon le pays (dans le K600, c'était de 32 à 40 Mo). Le fabricant a abandonné la prise en charge de Flash Lite 1.1, mais SVG Tiny 1.1 est présent. Enfin, il convient de mentionner des fonctionnalités telles que la lecture de flux RSS et les blogs. Comme vous pouvez le constater, le nombre de changements est assez important et tous ne peuvent pas être interprétés comme positifs : par exemple, l'absence de radio n'est pas un fait très inspirant.

Une tentative de couvrir plusieurs groupes cibles a abouti à différents schémas de couleurs : par exemple, le dispositif de couleur rouge (Evening Red) évoque l'affection d'une grande partie de la belle moitié de l'humanité. Le modèle en rouge a vraiment l'air très intéressant et inhabituel. Dans le même temps, l'appareil de couleur grise (Urban Grey) semble plus familier, il est strict et modérément laconique. En un mot, un représentant typique de la famille d'affaires, à laquelle tout l'article devrait ressembler.

Les dimensions du modèle sont comparables à celles du Sony Ericsson K750i, l'appareil est petit, ce qui plaira à beaucoup, il diffère sur ce paramètre de ses homologues plus anciens.

Taille du téléphone - 102x45 à vendre à Kibagagaga.2x16,9 mm, poids - 92 grammes. La légèreté est devenue possible grâce à l'utilisation du plastique, il n'y a pratiquement pas d'éléments métalliques.

Il est facile de découvrir que le modèle est un appareil de troisième génération en regardant la caméra frontale CIF au-dessus de l'écran, elle est utilisée pour les appels vidéo.

L'écran du modèle est fabriqué à l'aide de la technologie TFT, il s'agissait auparavant d'une matrice TFD. La diagonale a légèrement augmenté, elle est de 1,9 pouces. Résolution - 176x220 pixels, ce qui permet d'afficher au moins 8 lignes de texte et jusqu'à 3 lignes de service (dans certains modes, le texte prend jusqu'à 10 lignes). Au soleil, l'écran se comporte correctement, il n'y a rien à redire. Selon l'affichage, le modèle ressemble à une solution typique pour le segment intermédiaire ; de telles résolutions et caractéristiques sont toujours en demande ici.

L'image est assez vivante, mais vous ne pouvez pas l'appeler excellente, en raison d'un certain nombre de modèles de Motorola, nous voyons de meilleurs écrans dans des produits moins chers. Il est à noter que l'écran affiche jusqu'à 262 000 couleurs.

Le clavier est en plastique, les boutons ont une bonne course, une pression douce, ce qui augmente le confort. Les touches programmables sont combinées en groupes verticaux, il n'y a aucun problème avec elles.

Le rétroéclairage des touches est blanc, il n'est pas brillant, il n'est pas bien visible dans toutes les conditions.

Le D-Pad est doux et réactif. Aucun problème n'a été constaté avec lui pendant un mois d'utilisation du modèle, cela nous permet d'espérer son bon travail dans le futur.

Sur le côté gauche se trouve la touche Musique, avec son aide, vous pouvez lancer le lecteur de musique d'une simple pression et commencer à écouter de la musique. Dans une certaine mesure, cette décision est venue des appareils Walkman, dont ce modèle est extrêmement proche, il n'y a pas de différence particulière entre eux (Walkman de la première génération).

Il y a deux touches de volume sur le côté droit ainsi qu'une touche d'appareil photo. L'extrémité supérieure contient un bouton marche/arrêt, ainsi qu'un indicateur de service. En bas, il y a un connecteur d'interface Fast Port standard, à droite il y a un trou pour une sangle.

Sur le panneau arrière, vous pouvez voir le trou du haut-parleur, il est recouvert d'une grille métallique, à côté se trouve un miroir et un objectif de caméra.

Le capot arrière s'ouvre pour que vous puissiez voir la batterie. Le couvercle n'a pas de jeu, il est solidement fixé. Soit dit en passant, l'emplacement pour les cartes mémoire M2 se trouve également sous le capot arrière, bien que leur remplacement "à chaud" soit pris en charge. Le fabricant a estimé que les acheteurs de K610i ne changeraient pas trop souvent de cartes, et qu'il n'y a pas besoin de prise sur le boîtier, il est plus facile de changer de carte de cette manière. Peut-être que cela a du sens pour le public de ce produit.

À l'intérieur, vous pouvez voir une batterie au lithium polymère BST-37, sa capacité est de 900 mAh. Selon le fabricant, le temps de veille est jusqu'à 350 heures, le temps de conversation - jusqu'à 7 heures. Dans les conditions des réseaux de Moscou, l'appareil a fonctionné en moyenne pendant deux jours avec une charge modérée (jusqu'à une heure d'appels, environ 30 minutes de jeux, 20 minutes d'utilisation du navigateur).

Une charge élevée signifie que vous devez recharger l'appareil tous les jours. Dans le même temps, un très faible nombre d'appels signifie que le téléphone peut fonctionner jusqu'à 3 jours, mais c'est un scénario peu probable. Sur les réseaux européens, le temps de fonctionnement sera au moins deux fois plus long dans tous les modes, grâce à une meilleure couverture du réseau.

Il n'y a pas d'accélérateur graphique 3D dans ce modèle, seule l'API standard est utilisée. Le synthétiseur est de 72 tons, mais ne joue un rôle que pour jouer des compositions midi, dans tous les autres cas, il vaut la peine d'utiliser des fichiers mp3 ou tout autre type, par exemple, eAAC+.

Bluetooth dans ce modèle est la version 2 et prend en charge EDR, vous pouvez définir le mode d'économie d'énergie élevée dans le menu. Le profil A2DP est également pris en charge, ce qui permet l'utilisation d'écouteurs stéréo sans fil. La pile Bluetooth a été fortement repensée pour obtenir une plus grande compatibilité avec les appareils tiers. Cependant, étant donné que la mise en œuvre de cette technologie par Sony Ericsson est généralement bonne (au-dessus de la moyenne), cela ne devrait pas poser de problème.

Applications standard et organisation de l'interface

L'interface du modèle est bien connue des appareils Sony Ericsson, le menu principal est un ensemble de 12 icônes. Il y a une navigation rapide à l'aide de séquences numériques. Des raccourcis peuvent être créés vers la plupart des éléments de menu préinstallés par le fabricant, mais pas vers vos applications ou vos fichiers.

La facilité de saisie reste la même. Ainsi, en appuyant sur la touche #, vous affichez une liste des langues disponibles et vous pouvez facilement basculer entre elles lors de la frappe.

Le fabricant, en plus des éléments de menu verticaux traditionnels, a fourni des onglets thématiques horizontaux. Par exemple, dans la liste d'appels, qui s'ouvre en appuyant sur la touche d'envoi d'appel, vous pouvez voir non seulement les derniers numéros composés, mais immédiatement (pressions horizontales du joystick) passer aux signets avec les derniers appels manqués et reçus. Dans le menu du téléphone, une telle navigation est utilisée dans tous les endroits possibles, cela facilite grandement la communication avec le téléphone. Je note qu'il existe des panneaux horizontaux similaires dans le répertoire téléphonique, le menu des paramètres et un certain nombre d'autres menus.

La fonctionnalité du menu d'activité a été étendue en ajoutant un quatrième onglet (similaire au K790i). Les trois premiers affichent des événements, tels que : appels manqués, rappels, messages ; c'est en fait le premier signet. Vous pouvez désactiver l'utilisation du menu Activité pour de tels événements, auquel cas des fenêtres contextuelles d'avertissement apparaîtront pour chaque type d'événement. Le troisième onglet est vos raccourcis, vous les définissez vous-même. Le quatrième onglet contient des liens vers les ressources les plus fréquemment utilisées, ici la recherche Google affiche fièrement en premier lieu

Le deuxième onglet est le plus intéressant, c'est une liste d'applications en cours d'exécution. Les modèles précédents de téléphones de Sony Ericsson prenaient en charge le multitâche : par exemple, vous pouviez jouer à un jeu Java et écouter à la fois la radio et le lecteur, ou écouter de la musique et taper un message. Cela va encore plus loin : l'utilisateur peut exécuter jusqu'à trois applications Java et basculer entre elles. Ceci est très utile si vous utilisez un client mobile de type ICQ qui doit être en ligne tout le temps, mais en même temps vous voulez jouer à un jeu écrit en Java. Pour le moment, des appareils similaires d'autres fabricants n'ont pas été annoncés, Nokia se prépare à introduire une fonction similaire fin 2006 - début 2007.

Le comportement de l'appareil lors d'une connexion USB doit être attribué à la catégorie des mêmes choses. Vous êtes maintenant obligé de choisir d'accéder aux fichiers sur la carte mémoire (c'est le mode de transfert de données) ou de continuer à travailler avec le téléphone. Dans le premier cas, le téléphone s'éteint, vous voyez une carte mémoire. Dans le second cas, il existe différents paramètres USB pour accéder au réseau, le téléphone agit comme un modem.

Répertoire téléphonique. 1 000 noms complets sont pris en charge, mais la limite de numéros de téléphone est de 2 500. Autrement dit, même si vous pouvez enregistrer jusqu'à 5 numéros de téléphone par nom, vous ne pouvez pas dépasser 2 500 numéros au total. C'est suffisant même pour les utilisateurs les plus actifs, les unités ont plus de 500 noms dans leurs carnets.

Vous pouvez enregistrer plusieurs numéros, adresse e-mail, numéro de messagerie instantanée, autres informations de contact pour un nom dans la mémoire du téléphone. Dans les paramètres, vous avez la possibilité de sélectionner les champs requis, ils seront affichés lors du remplissage. Il y a un tri par champs, notamment par nom et prénom, mais il n'y a qu'un seul champ de saisie. Contrairement aux modèles précédents, le tri est dynamique et prend effet immédiatement, la machine reconstruit la vue liste.

Pour les noms individuels, vous pouvez spécifier une sonnerie personnelle, attribuer votre propre image. Lorsqu'un appel arrive, dans ce cas, sa propre mélodie jouera, l'image sélectionnée sera affichée. Le champ Date de naissance peut être synchronisé avec l'organisateur.

Lors de la saisie des informations, vous vous déplacez entre les onglets, sur le premier vous saisissez les numéros de téléphone, leur répartition par type. À certains égards, l'organisation des entrées avec des signets ressemble à celle d'Outlook, ce qui est pratique. Il y a une entrée d'étiquettes vocales pour les numéros individuels enregistrés pour un nom, il peut y en avoir jusqu'à 40. La numérotation vocale est restée inchangée, elle commence déjà à paraître archaïque dans le contexte de l'introduction de systèmes à reconnaissance vocale indépendante .

Lors de l'affichage d'une entrée du répertoire, vous pouvez faire défiler les numéros avec des mouvements horizontaux du joystick, et le reste des informations est également affiché. Naturellement, le numéro par défaut est attribué par vous. Le menu contextuel a maintenant l'option Ouvrir le contact, il peut être visualisé à la fois, il n'est pas nécessaire d'entrer en mode édition, comme c'était le cas auparavant.

Traditionnellement, la société estime que la carte SIM et sa mémoire peuvent être utilisées par le propriétaire dans des cas extrêmes, et non pour stocker des informations permanentes. Vous pouvez visualiser les données sur la carte à partir d'un menu séparé ; elles ne sont pas affichées dans la liste générale.

Il est possible de créer une copie d'archive de tous les enregistrements sur la carte mémoire et de les restaurer ultérieurement sur l'appareil.

Les groupes d'abonnés ne sont nécessaires que pour la messagerie groupée ou la liste blanche d'appels ; vous ne pouvez pas attribuer votre propre photo ou sonnerie à un groupe distinct.

Messages. Toutes les options pour travailler avec les messages sont standard, il existe des modèles, la possibilité de créer les vôtres. La mémoire du téléphone et la carte SIM sont utilisées pour stocker les messages. La fonction de chat est prise en charge. En général, tout est identique à celui des autres téléphones de cette société. Les icônes d'émoticônes ont changé, elles sont devenues plus intéressantes.

L'implémentation du MMS est au top, vous pouvez littéralement créer des vidéos, par le nombre de paramètres, d'une part, et leur simplicité, d'autre part, le téléphone se compare favorablement à de nombreux appareils.

Le client de messagerie prend en charge l'envoi et la réception de messages, tous les encodages possibles sont pris en charge, y compris tous les encodages russes. Les messages électroniques peuvent être stockés sur la carte mémoire.

Dans les paramètres de messagerie, il existe un mot de passe séparé pour les comptes SMTP, ce qui est très pratique. Les paramètres sont flexibles, la prise en charge a été ajoutée pour presque toutes les pages de code, pas seulement Unicode. Les pièces jointes prises en charge par la machine sont affichées sous forme de vignettes dans le corps de l'e-mail. L'appareil ne comprend pas les fichiers bureautiques ou PDF, mais ils peuvent être reçus sur le téléphone et enregistrés dans n'importe quel répertoire. Les limites de la taille d'un fichier envoyé ou reçu sur un téléphone sont fixées par l'opérateur. Les lettres avec pièces jointes d'environ 6 à 7 Mo quittent le téléphone sans aucun problème. L'appareil prend en charge la norme Push Mail. Naturellement, l'envoi et la réception d'e-mails s'effectuent en arrière-plan.

Flux RSS. Les paramètres sont extrêmement simples : vous spécifiez le nom du flux et son adresse, puis le téléphone l'extrait. Il est possible de mettre à jour à la fois une seule bande et toutes à la fois. Les capacités du navigateur intégré sont utilisées pour l'affichage.

Listes d'appels. La liste d'appels totale contient jusqu'à 30 entrées avec date et heure. En face de chaque entrée se trouve une icône indiquant le type d'appel (manqué, reçu, numéro composé). De plus, des icônes supplémentaires sont affichées dans la liste générale, indiquant si le numéro est dans la mémoire du téléphone ou de la carte SIM. La liste des appels manqués peut également être consultée séparément, elle peut contenir jusqu'à 10 entrées. Les données sur le prix ou l'heure du dernier appel, tous les appels sont également affichés ici. Se déplacer entre les listes individuelles est possible à l'aide de signets, ils permettent de gagner beaucoup de temps.

Divertissement. Dans ce menu, vous pouvez accéder à l'album avec des photos, la liste des fichiers musicaux. La fonction MusicDJ est intéressante, même si elle est très niche et peu susceptible d'être demandée par un large éventail de consommateurs. Dans cet éditeur, vous avez la possibilité de créer vos propres mélodies, d'éditer jusqu'à 4 pistes.

Une version avancée de MusicDJ est la fonction VideoDJ, elle vous permet non seulement d'éditer de la musique, mais aussi d'ajouter des images, des inscriptions. Le résultat final est réalisé sous la forme d'un fichier 3GP, qui peut être envoyé dans un message MMS ou E-mail, immédiatement envoyé à un autre téléphone.

Pour les personnalités créatives, l'appareil est fourni avec un éditeur graphique PhotoDJ, il peut dessiner les dessins les plus simples. Parfois, avec son aide, le temps passe inaperçu, mais le plus souvent, cette fonction est simplement redondante.

Télécommande - la possibilité de contrôler d'autres appareils via une connexion Bluetooth. Standard pour les téléphones d'entreprise.

Enregistrement sonore - enregistreur vocal, vous permet de faire des notes vocales, qui peuvent ensuite être utilisées comme sonnerie. La conversation est enregistrée à partir du menu contextuel, il n'y a pas de limite de temps pour l'enregistrement.

Jeux - il n'y a qu'un seul jeu sur le téléphone, c'est QuadraPop.

Organisateur. Le menu de l'organisateur masque de nombreuses fonctions à la fois. Regardons d'abord le calendrier. Il existe trois types de visualisation d'événements : hebdomadaire, mensuelle ou quotidienne. Dans ce dernier cas, vous voyez une liste de toutes les tâches et mémos, dans les deux autres, une heure avec des événements ou une journée est mise en surbrillance. Il y a une transition rapide vers l'année, le mois et le jour sélectionnés, tout est assez traditionnel, ainsi que la saisie du calendrier. Ainsi, vous avez la possibilité de saisir un nom, d'indiquer le lieu où se déroulera l'événement, sa durée, de définir un rappel (à l'avance ou à une heure précise). Il y a des événements récurrents. Ils sont établis pour une répétition annuelle, hebdomadaire ou mensuelle. Les rappels fonctionnent également lorsque l'appareil est éteint, si vous l'avez spécifié dans les paramètres.

La liste des cas dans l'appareil est ascétique, il n'y a que deux options pour les événements : un appel et un rappel. Par contre, c'est vraiment suffisant, la simplicité a ses bons côtés.

Le téléphone dispose d'une recherche complète organisée pour le calendrier : vous spécifiez une chaîne de recherche (un mot ou une partie de celui-ci), et tous les événements qui correspondent à cette condition s'affichent devant vous. La fonction fonctionne rapidement même avec plus de 100 enregistrements, il est possible de passer rapidement à l'événement à partir de la liste résultante.

L'appareil prend en charge l'envoi normal du programme vers d'autres appareils (Bluetooth). Sélectionnez l'intervalle souhaité sous la forme d'un jour, d'une semaine ou d'un mois et envoyez toutes les entrées. Je ferai une réserve sur le fait que l'appareil récepteur doit avoir une certaine forme de fonction PIM afin de lire ces données et de les afficher. De la même manière, vous pouvez recevoir des données, par exemple, à partir d'un PC à la maison ou au bureau sans avoir besoin d'un logiciel de synchronisation spécial.

Remarques. Le téléphone permet d'enregistrer de courtes notes de texte, le premier mot de la note est affiché dans la liste générale. Ce n'est pas toujours pratique, car vous devez commencer le texte par un mot marqueur afin de vous rappeler de quoi il s'agit réellement.

Réveils. Il y en a exactement 5, pour chacun vous pouvez configurer le travail certains jours de la semaine. En plus du signal d'alarme, vous pouvez sélectionner une petite note et une image, elles seront affichées à l'écran. N'importe quel fichier son peut être utilisé comme signal d'alarme.

Compte à rebours. Tout est assez standard ici, cependant, on peut en dire autant du chronomètre avec la mesure des valeurs intermédiaires. L'appareil dispose d'un mémo de codes, si apprécié par beaucoup, et d'une calculatrice régulière.

Il existe également une fonction d'heure mondiale.

Connectivité. À partir de ce menu, vous pouvez configurer toutes les fonctionnalités de communication de l'appareil, du WAP, du GPRS au Bluetooth et de la synchronisation. Je ne m'attarderai pas sur les applications standards, elles sont assez évidentes, tout fonctionne. Je voudrais particulièrement souligner la stabilité du fonctionnement Bluetooth, il n'y a aucun problème dans l'appareil, la synchronisation avec les appareils se déroule normalement, tous les profils sont pris en charge (y compris A2DP, c'est-à-dire le son stéréo via Bluetooth). La version Bluetooth est 2.0 avec prise en charge EDR.

Depuis le même menu, les paramètres de synchronisation distante et locale sont disponibles, tout est également standard. Le téléphone prend en charge le profil HID, ce qui vous permet de l'utiliser comme télécommande pour contrôler un ordinateur ou un autre appareil.

Les profils Bluetooth suivants sont pris en charge :

  • Profil d'accès réseau à distance
  • Profil d'accès générique
  • Profil d'échange d'objets génériques
  • Profil de poussée d'objet
  • Profil de port série
  • Profil mains libres
  • Profil du casque
  • Profil de synchronisation
  • Profil d'imagerie de base
  • Profil de transfert de fichiers
  • Profil HID
  • Liaison SyncML OBEX
  • API Java JSR-82
  • A2DP

WAP. Le navigateur se voit attribuer un élément de menu séparé, il s'agit de la version 2 et prend en charge les connexions sécurisées, ce qui est important pour les transactions électroniques. À l'aide du navigateur, vous pouvez télécharger de nouveaux fonds d'écran, thèmes, sonneries sur votre téléphone - tout cela est disponible sur le site d'origine.

Les téléphones Sony Ericsson utilisent le navigateur NetFront en standard ; il prend en charge la navigation sur une seule page (formatage automatique pour les appareils mobiles) et la navigation html. Les choses pratiques incluent la création de vos propres dossiers avec des fichiers, des signets. Le navigateur est l'un des meilleurs, mais les ressources limitées du téléphone ne le rendent pas facile à utiliser. En général, ceux qui utilisent Internet en permanence devraient penser à un PDA ou à un ordinateur portable, car ce n'est pas très intéressant sur cette classe d'appareils. Dans le même temps, le support des flux RSS est bon, il permet d'utiliser le téléphone pour lire les nouvelles et les annonces. Les encodages russes sont toujours un casse-tête, le navigateur intégré fonctionne extrêmement mal avec eux.

Il n'y a pas de travail avec des pages html contenant un formatage complexe ou dépassant 500 Ko de taille. À bien des égards, le navigateur standard est optimal, mais utiliser Opera Mini est préférable, car il offre plus de possibilités.

Paramètres. En fait, ce menu contient tous les paramètres liés au fonctionnement de l'appareil et en partie à l'apparence de l'affichage. En mode veille, vous pouvez choisir d'afficher l'horloge sur l'écran ci-dessous (oui ou non), de plus le choix de la taille de la police est devenu disponible, avec une grande horloge, elle est bien visible, bien qu'elle soit rendue translucide. Il n'y a plus rien à dire, tout est traditionnel.

Gestionnaire de fichiers, taille de la mémoire. L'utilisateur a accès à 16 Mo d'espace libre dans la mémoire de l'appareil et toute la carte M2 est encore libre, ici vous pouvez stocker vos données, fichiers (photos, vidéos, applications). La mémoire restante est occupée par des applications préinstallées, en règle générale, vous ne pouvez pas les supprimer. Une partie de la mémoire est également allouée à des fonctions telles que le répertoire téléphonique, les enregistrements d'appels, etc.

Le téléphone dispose d'un gestionnaire de fichiers simple, avec son aide, vous pouvez trier les fichiers dans différents dossiers, créer vos propres répertoires dans la mémoire du téléphone et

Test du Sony Ericsson K610i GSM/UMTS

Sony Ericsson a fait le pari de promouvoir un certain nombre de modèles intéressants, d'un point de vue design, avec des fonctionnalités élevées, mais pas maximales. Le Sony Ericsson K600i appartient traditionnellement à ces appareils, qui étaient censés devenir une offre de masse pour les réseaux UMTS, mais en raison du prix initial surestimé, ce n'est pas le cas. La forte baisse du coût de cet appareil était une réponse à la faiblesse de la demande des acheteurs tant en Europe qu'en Russie. Les raisons d'une sous-estimation aussi évidente de l'appareil résident uniquement dans le mauvais positionnement du modèle lors de son entrée sur le marché, le public potentiel a été effrayé par le coût élevé de la solution, le manque de cartes mémoire, qui ressemblaient à une nécessité dans Appareils UMTS. Malheureusement, nos prévisions selon lesquelles le modèle coûterait entre 250 et 275 dollars dans un court laps de temps étaient tout à fait justifiées, l'appareil est devenu produit en série, ce qui a assuré ses ventes à court terme, mais l'a ensuite retiré du marché en tant qu'acteur avec fort potentiel.L'une des erreurs de calcul a été le positionnement du modèle en tant que solution élégante pour ceux qui n'ont pas besoin de fonctionnalités élevées, mais qui recherchent un appareil intéressant pour parler. La moindre popularité de la marque par rapport à Nokia a eu un effet négatif, qui n'a pas permis d'obtenir des résultats tangibles avec ce modèle. Je ferai une réserve que les ventes des opérateurs dues à d'autres couleurs étaient plus élevées, elles peuvent être considérées comme réussies.

Dans le même temps, l'expérience accumulée a permis de parler avec confiance de la possibilité de créer un modèle de milieu de gamme conçu pour les conversations et, d'autre part, pour des fonctions supplémentaires, telles que prendre des photos, jouer de la musique, etc. . C'est-à-dire qu'il était censé mettre sur le marché un appareil dans lequel il y avait un peu de tout, et dont le prix serait attractif. Pour attirer davantage l'attention du public, il a été décidé de faire le pari principal sur le design, le nombre de couleurs différentes. C'est ainsi qu'est né le modèle Sony Ericsson K610i (Thelma), qui n'est rien de moins qu'une sorte d'analogue du Sony Ericsson W710i, mais fabriqué dans un facteur de forme différent et fonctionnant dans les réseaux de troisième génération.

Par rapport au Sony Ericsson K600i, le nouveau modèle dispose d'un appareil photo de 2 mégapixels, mais sans autofocus, sans obturateur de protection et sans flash. Le mode Timeline a fait son apparition dans le mode de visualisation des photos, il est possible de faire tourner plusieurs applications Java en même temps et d'en laisser certaines en arrière-plan. En même temps, il n'y a pas de radio, pas de port infrarouge. La technologie Bluetooth a été prise en charge pour la deuxième version et EDR, et le profil A2DP est également pris en charge, ce qui vous permet d'utiliser des écouteurs sans fil avec cet appareil. Dans K610i, le nombre de touches est exactement deux de plus - l'une est chargée d'appeler le menu d'activité (dans K600i, c'était une touche sur le côté), la seconde est d'accéder au réseau. Ils ont essayé de remplacer la radio par un lecteur de musique (le K600i avait un lecteur multimédia), ce qui est intéressant si vous avez des cartes mémoire.Dans une certaine mesure, cela explique la quantité plutôt modeste de mémoire intégrée, de 16 à 20 Mo disponible pour l'utilisateur, selon le pays (dans le K600, c'était de 32 à 40 Mo). Le fabricant a abandonné la prise en charge de Flash Lite 1.1, mais SVG Tiny 1.1 est présent. Enfin, il convient de mentionner des fonctionnalités telles que la lecture de flux RSS et les blogs. Comme vous pouvez le constater, le nombre de changements est assez important et tous ne peuvent pas être interprétés comme positifs : par exemple, l'absence de radio n'est pas un fait très inspirant.

Une tentative de couvrir plusieurs groupes cibles a abouti à différents schémas de couleurs : par exemple, le dispositif de couleur rouge (Evening Red) évoque l'affection d'une grande partie de la belle moitié de l'humanité. Le modèle en rouge a vraiment l'air très intéressant et inhabituel. Dans le même temps, l'appareil de couleur grise (Urban Grey) semble plus familier, il est strict et modérément laconique. En un mot, un représentant typique de la famille d'affaires, à laquelle tout l'article devrait ressembler.

Les dimensions du modèle sont comparables à celles du Sony Ericsson K750i, l'appareil est petit, ce qui plaira à beaucoup, il diffère sur ce paramètre de ses homologues plus anciens.

Taille du téléphone - 102x45 à vendre à Kibagagaga.2x16,9 mm, poids - 92 grammes. La légèreté est devenue possible grâce à l'utilisation du plastique, il n'y a pratiquement pas d'éléments métalliques.

Il est facile de découvrir que le modèle est un appareil de troisième génération en regardant la caméra frontale CIF au-dessus de l'écran, elle est utilisée pour les appels vidéo.

L'écran du modèle est fabriqué à l'aide de la technologie TFT, il s'agissait auparavant d'une matrice TFD. La diagonale a légèrement augmenté, elle est de 1,9 pouces. Résolution - 176x220 pixels, ce qui permet d'afficher au moins 8 lignes de texte et jusqu'à 3 lignes de service (dans certains modes, le texte prend jusqu'à 10 lignes). Au soleil, l'écran se comporte correctement, il n'y a rien à redire. Selon l'affichage, le modèle ressemble à une solution typique pour le segment intermédiaire ; de telles résolutions et caractéristiques sont toujours en demande ici.

L'image est assez vivante, mais vous ne pouvez pas l'appeler excellente, en raison d'un certain nombre de modèles de Motorola, nous voyons de meilleurs écrans dans des produits moins chers. Il est à noter que l'écran affiche jusqu'à 262 000 couleurs.

Le clavier est en plastique, les boutons ont une bonne course, une pression douce, ce qui augmente le confort. Les touches programmables sont combinées en groupes verticaux, il n'y a aucun problème avec elles.

Le rétroéclairage des touches est blanc, il n'est pas brillant, il n'est pas bien visible dans toutes les conditions.

Le D-Pad est doux et réactif. Aucun problème n'a été constaté avec lui pendant un mois d'utilisation du modèle, cela nous permet d'espérer son bon travail dans le futur.

Sur le côté gauche se trouve la touche Musique, avec son aide, vous pouvez lancer le lecteur de musique d'une simple pression et commencer à écouter de la musique. Dans une certaine mesure, cette décision est venue des appareils Walkman, dont ce modèle est extrêmement proche, il n'y a pas de différence particulière entre eux (Walkman de la première génération).

Il y a deux touches de volume sur le côté droit ainsi qu'une touche d'appareil photo. L'extrémité supérieure contient un bouton marche/arrêt, ainsi qu'un indicateur de service. En bas, il y a un connecteur d'interface Fast Port standard, à droite il y a un trou pour une sangle.

Sur le panneau arrière, vous pouvez voir le trou du haut-parleur, il est recouvert d'une grille métallique, à côté se trouve un miroir et un objectif de caméra.

Le capot arrière s'ouvre pour que vous puissiez voir la batterie. Le couvercle n'a pas de jeu, il est solidement fixé. Soit dit en passant, l'emplacement pour les cartes mémoire M2 est également situé sous le capot arrière, bien que leur remplacement "à chaud" soit pris en charge. Le fabricant a estimé que les acheteurs de K610i ne changeraient pas trop souvent de cartes, et qu'il n'y a pas besoin de prise sur le boîtier, il est plus facile de changer de carte de cette manière. Peut-être que cela a du sens pour le public de ce produit.

À l'intérieur, vous pouvez voir une batterie au lithium polymère BST-37, sa capacité est de 900 mAh. Selon le fabricant, le temps de veille est jusqu'à 350 heures, le temps de conversation - jusqu'à 7 heures. Dans les conditions des réseaux de Moscou, l'appareil a fonctionné en moyenne pendant deux jours avec une charge modérée (jusqu'à une heure d'appels, environ 30 minutes de jeux, 20 minutes d'utilisation du navigateur).

Une charge élevée signifie que vous devez recharger l'appareil tous les jours. Dans le même temps, un très faible nombre d'appels signifie que le téléphone peut fonctionner jusqu'à 3 jours, mais c'est un scénario peu probable. Sur les réseaux européens, le temps de fonctionnement sera au moins deux fois plus long dans tous les modes, grâce à une meilleure couverture du réseau.

Il n'y a pas d'accélérateur graphique 3D dans ce modèle, seule l'API standard est utilisée. Le synthétiseur est de 72 tons, mais ne joue un rôle que pour jouer des compositions midi, dans tous les autres cas, il vaut la peine d'utiliser des fichiers mp3 ou tout autre type, par exemple, eAAC+.

Bluetooth dans ce modèle est la version 2 et prend en charge EDR, vous pouvez définir le mode d'économie d'énergie élevée dans le menu. Le profil A2DP est également pris en charge, ce qui permet l'utilisation d'écouteurs stéréo sans fil. La pile Bluetooth a été fortement repensée pour obtenir une plus grande compatibilité avec les appareils tiers. Cependant, étant donné que la mise en œuvre de cette technologie par Sony Ericsson est généralement bonne (au-dessus de la moyenne), cela ne devrait pas poser de problème.

Applications standard et organisation de l'interface

L'interface du modèle est bien connue des appareils Sony Ericsson, le menu principal est un ensemble de 12 icônes. Il y a une navigation rapide à l'aide de séquences numériques. Des raccourcis peuvent être créés vers la plupart des éléments de menu préinstallés par le fabricant, mais pas vers vos applications ou vos fichiers.

La facilité de saisie reste la même. Ainsi, en appuyant sur la touche #, vous affichez une liste des langues disponibles et vous pouvez facilement basculer entre elles lors de la frappe.

Le fabricant, en plus des éléments de menu verticaux traditionnels, a fourni des onglets thématiques horizontaux. Par exemple, dans la liste d'appels, qui s'ouvre en appuyant sur la touche d'envoi d'appel, vous pouvez voir non seulement les derniers numéros composés, mais immédiatement (pressions horizontales du joystick) passer aux signets avec les derniers appels manqués et reçus. Dans le menu du téléphone, une telle navigation est utilisée dans tous les endroits possibles, cela facilite grandement la communication avec le téléphone. Je note qu'il existe des panneaux horizontaux similaires dans le répertoire téléphonique, le menu des paramètres et un certain nombre d'autres menus.

La fonctionnalité du menu d'activité a été étendue en ajoutant un quatrième onglet (similaire au K790i). Les trois premiers affichent des événements, tels que : appels manqués, rappels, messages ; c'est en fait le premier signet. Vous pouvez désactiver l'utilisation du menu Activité pour de tels événements, auquel cas des fenêtres contextuelles d'avertissement apparaîtront pour chaque type d'événement. Le troisième onglet est vos raccourcis, vous les définissez vous-même. Le quatrième onglet contient des liens vers les ressources les plus fréquemment utilisées, ici la recherche Google affiche fièrement en premier lieu

Le deuxième onglet est le plus intéressant, c'est une liste d'applications en cours d'exécution. Les modèles précédents de téléphones de Sony Ericsson prenaient en charge le multitâche : par exemple, vous pouviez jouer à un jeu Java et écouter à la fois la radio et le lecteur, ou écouter de la musique et taper un message. Cela va encore plus loin : l'utilisateur peut exécuter jusqu'à trois applications Java et basculer entre elles. Ceci est très utile si vous utilisez un client mobile de type ICQ qui doit être en ligne tout le temps, mais en même temps vous voulez jouer à un jeu écrit en Java. Pour le moment, des appareils similaires d'autres fabricants n'ont pas été annoncés, Nokia se prépare à introduire une fonction similaire fin 2006 - début 2007.

Le comportement de l'appareil lors d'une connexion USB doit être attribué à la catégorie des mêmes choses. Vous êtes maintenant obligé de choisir d'accéder aux fichiers sur la carte mémoire (c'est le mode de transfert de données) ou de continuer à travailler avec le téléphone. Dans le premier cas, le téléphone s'éteint, vous voyez une carte mémoire. Dans le second cas, il existe différents paramètres USB pour accéder au réseau, le téléphone agit comme un modem.

Répertoire téléphonique. 1 000 noms complets sont pris en charge, mais la limite de numéros de téléphone est de 2 500. Autrement dit, même si vous pouvez enregistrer jusqu'à 5 numéros de téléphone par nom, vous ne pouvez pas dépasser 2 500 numéros au total. C'est suffisant même pour les utilisateurs les plus actifs, les unités ont plus de 500 noms dans leurs carnets.

Vous pouvez enregistrer plusieurs numéros, adresse e-mail, numéro de messagerie instantanée, autres informations de contact pour un nom dans la mémoire du téléphone. Dans les paramètres, vous avez la possibilité de sélectionner les champs requis, ils seront affichés lors du remplissage. Il y a un tri par champs, notamment par nom et prénom, mais il n'y a qu'un seul champ de saisie. Contrairement aux modèles précédents, le tri est dynamique et prend effet immédiatement, la machine reconstruit la vue liste.

Pour les noms individuels, vous pouvez spécifier une sonnerie personnelle, attribuer votre propre image. Lorsqu'un appel arrive, dans ce cas, sa propre mélodie jouera, l'image sélectionnée sera affichée. Le champ Date de naissance peut être synchronisé avec l'organisateur.

Lors de la saisie des informations, vous vous déplacez entre les onglets, sur le premier vous saisissez les numéros de téléphone, leur répartition par type. À certains égards, l'organisation des entrées avec des signets ressemble à celle d'Outlook, ce qui est pratique. Il y a une entrée d'étiquettes vocales pour les numéros individuels enregistrés pour un nom, il peut y en avoir jusqu'à 40. La numérotation vocale est restée inchangée, elle commence déjà à paraître archaïque dans le contexte de l'introduction de systèmes à reconnaissance vocale indépendante .

Lors de l'affichage d'une entrée du répertoire, vous pouvez faire défiler les numéros avec des mouvements horizontaux du joystick, et le reste des informations est également affiché. Naturellement, le numéro par défaut est attribué par vous. Le menu contextuel a maintenant l'option Ouvrir le contact, il peut être visualisé à la fois, il n'est pas nécessaire d'entrer en mode édition, comme c'était le cas auparavant.

Traditionnellement, la société estime que la carte SIM et sa mémoire peuvent être utilisées par le propriétaire dans des cas extrêmes, et non pour stocker des informations permanentes. Vous pouvez visualiser les données sur la carte à partir d'un menu séparé ; elles ne sont pas affichées dans la liste générale.

Il est possible de créer une copie d'archive de tous les enregistrements sur la carte mémoire et de les restaurer ultérieurement sur l'appareil.

Les groupes d'abonnés ne sont nécessaires que pour la messagerie groupée ou la liste blanche d'appels ; vous ne pouvez pas attribuer votre propre photo ou sonnerie à un groupe distinct.

Messages. Toutes les options pour travailler avec les messages sont standard, il existe des modèles, la possibilité de créer les vôtres. La mémoire du téléphone et la carte SIM sont utilisées pour stocker les messages. La fonction de chat est prise en charge. En général, tout est identique à celui des autres téléphones de cette société. Les icônes d'émoticônes ont changé, elles sont devenues plus intéressantes.

L'implémentation du MMS est au top, vous pouvez littéralement créer des vidéos, par le nombre de paramètres, d'une part, et leur simplicité, d'autre part, le téléphone se compare favorablement à de nombreux appareils.

Le client de messagerie prend en charge l'envoi et la réception de messages, tous les encodages possibles sont pris en charge, y compris tous les encodages russes. Les messages électroniques peuvent être stockés sur la carte mémoire.

Dans les paramètres de messagerie, il existe un mot de passe séparé pour les comptes SMTP, ce qui est très pratique. Les paramètres sont flexibles, la prise en charge a été ajoutée pour presque toutes les pages de code, pas seulement Unicode. Les pièces jointes prises en charge par la machine sont affichées sous forme de vignettes dans le corps de l'e-mail. L'appareil ne comprend pas les fichiers bureautiques ou PDF, mais ils peuvent être reçus sur le téléphone et enregistrés dans n'importe quel répertoire. Les limites de la taille d'un fichier envoyé ou reçu sur un téléphone sont fixées par l'opérateur. Les lettres avec pièces jointes d'environ 6 à 7 Mo quittent le téléphone sans aucun problème. L'appareil prend en charge la norme Push Mail. Naturellement, l'envoi et la réception d'e-mails s'effectuent en arrière-plan.

Flux RSS. Les paramètres sont extrêmement simples : vous spécifiez le nom du flux et son adresse, puis le téléphone l'extrait. Il est possible de mettre à jour à la fois une seule bande et toutes à la fois. Les capacités du navigateur intégré sont utilisées pour l'affichage.

Listes d'appels. La liste d'appels totale contient jusqu'à 30 entrées avec date et heure. En face de chaque entrée se trouve une icône indiquant le type d'appel (manqué, reçu, numéro composé). De plus, des icônes supplémentaires sont affichées dans la liste générale, indiquant si le numéro est dans la mémoire du téléphone ou de la carte SIM. La liste des appels manqués peut également être consultée séparément, elle peut contenir jusqu'à 10 entrées. Les données sur le prix ou l'heure du dernier appel, tous les appels sont également affichés ici. Se déplacer entre les listes individuelles est possible à l'aide de signets, ils permettent de gagner beaucoup de temps.

Divertissement. Dans ce menu, vous pouvez accéder à l'album avec des photos, la liste des fichiers musicaux. La fonction MusicDJ est intéressante, même si elle est très niche et peu susceptible d'être demandée par un large éventail de consommateurs. Dans cet éditeur, vous avez la possibilité de créer vos propres mélodies, d'éditer jusqu'à 4 pistes.

Une version avancée de MusicDJ est la fonction VideoDJ, elle vous permet non seulement d'éditer de la musique, mais aussi d'ajouter des images, des inscriptions. Le résultat final est réalisé sous la forme d'un fichier 3GP, qui peut être envoyé dans un message MMS ou E-mail, immédiatement envoyé à un autre téléphone.

Pour les créatifs, l'appareil est fourni avec un éditeur graphique PhotoDJ, vous pouvez y dessiner des dessins simples. Parfois, avec son aide, le temps passe inaperçu, mais le plus souvent, cette fonction est simplement redondante.

Télécommande : possibilité de contrôler d'autres appareils via une connexion Bluetooth. Standard pour les téléphones d'entreprise.

Enregistrement sonore - enregistreur vocal, vous permet de faire des notes vocales, qui peuvent ensuite être utilisées comme sonnerie. La conversation est enregistrée à partir du menu contextuel, il n'y a pas de limite de temps pour l'enregistrement.

Jeux – il n'y a qu'un seul jeu sur le téléphone, c'est QuadraPop.

Organisateur. Le menu de l'organisateur masque de nombreuses fonctions à la fois. Regardons d'abord le calendrier. Il existe trois types de visualisation d'événements : hebdomadaire, mensuelle ou quotidienne. Dans ce dernier cas, vous voyez une liste de toutes les tâches et mémos, dans les deux autres, une heure avec des événements ou une journée est mise en surbrillance. Il y a une transition rapide vers l'année, le mois et le jour sélectionnés, tout est assez traditionnel, ainsi que la saisie du calendrier. Ainsi, vous avez la possibilité de saisir un nom, d'indiquer le lieu où se déroulera l'événement, sa durée, de définir un rappel (à l'avance ou à une heure précise). Il y a des événements récurrents. Ils sont établis pour une répétition annuelle, hebdomadaire ou mensuelle. Les rappels fonctionnent également lorsque l'appareil est éteint, si vous l'avez spécifié dans les paramètres.

La liste des cas dans l'appareil est ascétique, il n'y a que deux options pour les événements : un appel et un rappel. Par contre, c'est vraiment suffisant, la simplicité a ses bons côtés.

Le téléphone dispose d'une recherche complète organisée pour le calendrier : vous spécifiez une chaîne de recherche (un mot ou une partie de celui-ci), et tous les événements qui correspondent à cette condition s'affichent devant vous. La fonction fonctionne rapidement même avec plus de 100 enregistrements, il est possible de passer rapidement à l'événement à partir de la liste résultante.

L'appareil prend en charge l'envoi normal du programme vers d'autres appareils (Bluetooth). Sélectionnez l'intervalle souhaité sous la forme d'un jour, d'une semaine ou d'un mois et envoyez toutes les entrées. Je ferai une réserve sur le fait que l'appareil récepteur doit avoir une certaine forme de fonction PIM afin de lire ces données et de les afficher. De la même manière, vous pouvez recevoir des données, par exemple, à partir d'un PC à la maison ou au bureau sans avoir besoin d'un logiciel de synchronisation spécial.

Remarques. Le téléphone permet d'enregistrer de courtes notes de texte, le premier mot de la note est affiché dans la liste générale. Ce n'est pas toujours pratique, car vous devez commencer le texte par un mot marqueur afin de vous rappeler de quoi il s'agit réellement.

Réveils. Il y en a exactement 5, pour chacun vous pouvez configurer le travail certains jours de la semaine. En plus du signal d'alarme, vous pouvez sélectionner une petite note et une image, elles seront affichées à l'écran. N'importe quel fichier son peut être utilisé comme signal d'alarme.

Compte à rebours. Tout est assez standard ici, cependant, on peut en dire autant du chronomètre avec la mesure des valeurs intermédiaires. L'appareil dispose d'un mémo de codes, si apprécié par beaucoup, et d'une calculatrice régulière.

Il existe également une fonction d'heure mondiale.

Connectivité. À partir de ce menu, vous pouvez configurer toutes les fonctionnalités de communication de l'appareil, du WAP, du GPRS au Bluetooth et de la synchronisation. Je ne m'attarderai pas sur les applications standards, elles sont assez évidentes, tout fonctionne. Je voudrais particulièrement souligner la stabilité du fonctionnement Bluetooth, il n'y a aucun problème dans l'appareil, la synchronisation avec les appareils se déroule normalement, tous les profils sont pris en charge (y compris A2DP, c'est-à-dire le son stéréo via Bluetooth). La version Bluetooth est 2.0 avec prise en charge EDR.

Depuis le même menu, les paramètres de synchronisation distante et locale sont disponibles, tout est également standard. Le téléphone prend en charge le profil HID, ce qui vous permet de l'utiliser comme télécommande pour contrôler un ordinateur ou un autre appareil.

Les profils Bluetooth suivants sont pris en charge :

  • Profil d'accès réseau à distance
  • Profil d'accès générique
  • Profil d'échange d'objets génériques
  • Profil de poussée d'objet
  • Profil de port série
  • Profil mains libres
  • Profil du casque
  • Profil de synchronisation
  • Profil d'imagerie de base
  • Profil de transfert de fichiers
  • Profil HID
  • Liaison SyncML OBEX
  • API Java JSR-82
  • A2DP

WAP. Le navigateur se voit attribuer un élément de menu séparé, il s'agit de la version 2 et prend en charge les connexions sécurisées, ce qui est important pour les transactions électroniques. À l'aide du navigateur, vous pouvez télécharger de nouveaux fonds d'écran, thèmes, sonneries sur votre téléphone - tout cela est disponible sur le site d'origine.

Les téléphones Sony Ericsson utilisent le navigateur NetFront en standard ; il prend en charge la navigation sur une seule page (formatage automatique pour les appareils mobiles) et la navigation html. Les choses pratiques incluent la création de vos propres dossiers avec des fichiers, des signets. Le navigateur est l'un des meilleurs, mais les ressources limitées du téléphone ne le rendent pas facile à utiliser. En général, ceux qui utilisent Internet en permanence devraient penser à un PDA ou à un ordinateur portable, car ce n'est pas très intéressant sur cette classe d'appareils. Dans le même temps, le support des flux RSS est bon, il permet d'utiliser le téléphone pour lire les nouvelles et les annonces. Les encodages russes sont toujours un casse-tête, le navigateur intégré fonctionne extrêmement mal avec eux.

Il n'y a pas de travail avec des pages html contenant un formatage complexe ou dépassant 500 Ko de taille. À bien des égards, le navigateur standard est optimal, mais utiliser Opera Mini est préférable, car il offre plus de possibilités.

Paramètres. En fait, ce menu contient tous les paramètres liés au fonctionnement de l'appareil et en partie à l'apparence de l'affichage. En mode veille, vous pouvez choisir d'afficher l'horloge sur l'écran ci-dessous (oui ou non), de plus le choix de la taille de la police est devenu disponible, avec une grande horloge, elle est bien visible, bien qu'elle soit rendue translucide. Il n'y a plus rien à dire, tout est traditionnel.

Gestionnaire de fichiers, taille de la mémoire. L'utilisateur a accès à 16 Mo d'espace libre dans la mémoire de l'appareil et toute la carte M2 est encore libre, ici vous pouvez stocker vos données, fichiers (photos, vidéos, applications). La mémoire restante est occupée par des applications préinstallées ; en règle générale, vous ne pouvez pas les supprimer. Une partie de la mémoire est également allouée à des fonctions telles que le répertoire téléphonique, les enregistrements d'appels, etc.

Le téléphone dispose d'un gestionnaire de fichiers simple, avec son aide, vous pouvez trier les fichiers dans différents dossiers, créer vos propres répertoires dans la mémoire du téléphone et

Test du Sony Ericsson K610i GSM/UMTS

Sony Ericsson a fait le pari de promouvoir un certain nombre de modèles intéressants, d'un point de vue design, avec des fonctionnalités élevées, mais pas maximales. Le Sony Ericsson K600i appartient traditionnellement à ces appareils, qui étaient censés devenir une offre de masse pour les réseaux UMTS, mais en raison du prix initial surestimé, ce n'est pas le cas. La forte baisse du coût de cet appareil était une réponse à la faiblesse de la demande des acheteurs tant en Europe qu'en Russie. Les raisons d'une sous-estimation aussi évidente de l'appareil résident uniquement dans le mauvais positionnement du modèle lors de son entrée sur le marché, le public potentiel a été effrayé par le coût élevé de la solution, le manque de cartes mémoire, qui ressemblaient à une nécessité dans Appareils UMTS. Malheureusement, nos prévisions selon lesquelles le modèle coûterait entre 250 et 275 dollars dans un court laps de temps étaient tout à fait justifiées, l'appareil est devenu produit en série, ce qui a assuré ses ventes à court terme, mais l'a ensuite retiré du marché en tant qu'acteur avec fort potentiel.L'une des erreurs de calcul a été le positionnement du modèle en tant que solution élégante pour ceux qui n'ont pas besoin de fonctionnalités élevées, mais qui recherchent un appareil intéressant pour parler. La moindre popularité de la marque par rapport à Nokia a eu un effet négatif, qui n'a pas permis d'obtenir des résultats tangibles avec ce modèle. Je ferai une réserve que les ventes des opérateurs dues à d'autres couleurs étaient plus élevées, elles peuvent être considérées comme réussies.

Dans le même temps, l'expérience accumulée a permis de parler avec confiance de la possibilité de créer un modèle de milieu de gamme conçu pour les conversations et, d'autre part, pour des fonctions supplémentaires, telles que prendre des photos, jouer de la musique, etc. . C'est-à-dire qu'il était censé mettre sur le marché un appareil dans lequel il y avait un peu de tout, et dont le prix serait attractif. Pour attirer davantage l'attention du public, il a été décidé de faire le pari principal sur le design, le nombre de couleurs différentes. C'est ainsi qu'est né le modèle Sony Ericsson K610i (Thelma), qui n'est rien de moins qu'une sorte d'analogue du Sony Ericsson W710i, mais fabriqué dans un facteur de forme différent et fonctionnant dans les réseaux de troisième génération.

Par rapport au Sony Ericsson K600i, le nouveau modèle dispose d'un appareil photo de 2 mégapixels, mais sans autofocus, sans obturateur de protection et sans flash. Le mode Timeline a fait son apparition dans le mode de visualisation des photos, il est possible de faire tourner plusieurs applications Java en même temps et d'en laisser certaines en arrière-plan. En même temps, il n'y a pas de radio, pas de port infrarouge. La technologie Bluetooth a été prise en charge pour la deuxième version et EDR, et le profil A2DP est également pris en charge, ce qui vous permet d'utiliser des écouteurs sans fil avec cet appareil. Dans K610i, le nombre de touches est exactement deux de plus - l'une est chargée d'appeler le menu d'activité (dans K600i, c'était une touche sur le côté), la seconde est d'accéder au réseau. Ils ont essayé de remplacer la radio par un lecteur de musique (le K600i avait un lecteur multimédia), ce qui est intéressant si vous avez des cartes mémoire.Dans une certaine mesure, cela explique la quantité plutôt modeste de mémoire intégrée, de 16 à 20 Mo disponible pour l'utilisateur, selon le pays (dans le K600, c'était de 32 à 40 Mo). Le fabricant a abandonné la prise en charge de Flash Lite 1.1, mais SVG Tiny 1.1 est présent. Enfin, il convient de mentionner des fonctionnalités telles que la lecture de flux RSS et les blogs. Comme vous pouvez le constater, le nombre de changements est assez important et tous ne peuvent pas être interprétés comme positifs : par exemple, l'absence de radio n'est pas un fait très inspirant.

Une tentative de couvrir plusieurs groupes cibles a abouti à différents schémas de couleurs : par exemple, le dispositif de couleur rouge (Evening Red) évoque l'affection d'une grande partie de la belle moitié de l'humanité. Le modèle en rouge a vraiment l'air très intéressant et inhabituel. Dans le même temps, l'appareil de couleur grise (Urban Grey) semble plus familier, il est strict et modérément laconique. En un mot, un représentant typique de la famille d'affaires, à laquelle tout l'article devrait ressembler.

Les dimensions du modèle sont comparables à celles du Sony Ericsson K750i, l'appareil est petit, ce qui plaira à beaucoup, il diffère sur ce paramètre de ses homologues plus anciens.

Taille du téléphone - 102x45 à vendre à Kibagagaga.2x16,9 mm, poids - 92 grammes. La légèreté est devenue possible grâce à l'utilisation du plastique, il n'y a pratiquement pas d'éléments métalliques.

Il est facile de découvrir que le modèle est un appareil de troisième génération en regardant la caméra frontale CIF au-dessus de l'écran, elle est utilisée pour les appels vidéo.

L'écran du modèle est fabriqué à l'aide de la technologie TFT, il s'agissait auparavant d'une matrice TFD. La diagonale a légèrement augmenté, elle est de 1,9 pouces. Résolution - 176x220 pixels, ce qui permet d'afficher au moins 8 lignes de texte et jusqu'à 3 lignes de service (dans certains modes, le texte prend jusqu'à 10 lignes). Au soleil, l'écran se comporte correctement, il n'y a rien à redire. Selon l'affichage, le modèle ressemble à une solution typique pour le segment intermédiaire ; de telles résolutions et caractéristiques sont toujours en demande ici.

L'image est assez vivante, mais vous ne pouvez pas l'appeler excellente, en raison d'un certain nombre de modèles de Motorola, nous voyons de meilleurs écrans dans des produits moins chers. Il est à noter que l'écran affiche jusqu'à 262 000 couleurs.

Le clavier est en plastique, les boutons ont une bonne course, une pression douce, ce qui augmente le confort. Les touches programmables sont combinées en groupes verticaux, il n'y a aucun problème avec elles.

Le rétroéclairage des touches est blanc, il n'est pas brillant, il n'est pas bien visible dans toutes les conditions.

Le D-Pad est doux et réactif. Aucun problème n'a été constaté avec lui pendant un mois d'utilisation du modèle, cela nous permet d'espérer son bon travail dans le futur.

Sur le côté gauche se trouve la touche Musique, avec son aide, vous pouvez lancer le lecteur de musique d'une simple pression et commencer à écouter de la musique. Dans une certaine mesure, cette décision est venue des appareils Walkman, dont ce modèle est extrêmement proche, il n'y a pas de différence particulière entre eux (Walkman de la première génération).

Il y a deux touches de volume sur le côté droit ainsi qu'une touche d'appareil photo. L'extrémité supérieure contient un bouton marche/arrêt, ainsi qu'un indicateur de service. En bas, il y a un connecteur d'interface Fast Port standard, à droite il y a un trou pour une sangle.

Sur le panneau arrière, vous pouvez voir le trou du haut-parleur, il est recouvert d'une grille métallique, à côté se trouve un miroir et un objectif de caméra.

Le capot arrière s'ouvre pour que vous puissiez voir la batterie. Le couvercle n'a pas de jeu, il est solidement fixé. Soit dit en passant, l'emplacement pour les cartes mémoire M2 est également situé sous le capot arrière, bien que leur remplacement "à chaud" soit pris en charge. Le fabricant a estimé que les acheteurs de K610i ne changeraient pas trop souvent de cartes, et qu'il n'y a pas besoin de prise sur le boîtier, il est plus facile de changer de carte de cette manière. Peut-être que cela a du sens pour le public de ce produit.

À l'intérieur, vous pouvez voir une batterie au lithium polymère BST-37, sa capacité est de 900 mAh. Selon le fabricant, le temps de veille est jusqu'à 350 heures, le temps de conversation - jusqu'à 7 heures. Dans les conditions des réseaux de Moscou, l'appareil a fonctionné en moyenne pendant deux jours avec une charge modérée (jusqu'à une heure d'appels, environ 30 minutes de jeux, 20 minutes d'utilisation du navigateur).

Une charge élevée signifie que vous devez recharger l'appareil tous les jours. Dans le même temps, un très faible nombre de conversations signifie que le téléphone peut fonctionner jusqu'à 3 jours, mais c'est un scénario peu probable. Sur les réseaux européens, le temps de fonctionnement sera au moins deux fois plus long dans tous les modes, grâce à une meilleure couverture du réseau.

Il n'y a pas d'accélérateur graphique 3D dans ce modèle, seule l'API standard est utilisée. Le synthétiseur est de 72 tons, mais ne joue un rôle que pour jouer des compositions midi, dans tous les autres cas, il vaut la peine d'utiliser des fichiers mp3 ou tout autre type, par exemple, eAAC+.

Bluetooth dans ce modèle est la version 2 et prend en charge EDR, vous pouvez définir le mode d'économie d'énergie élevée dans le menu. Le profil A2DP est également pris en charge, ce qui vous permet d'utiliser des écouteurs stéréo sans fil. La pile Bluetooth a été fortement repensée pour obtenir une plus grande compatibilité avec les appareils tiers. Cependant, étant donné que la mise en œuvre de cette technologie par Sony Ericsson est généralement bonne (au-dessus de la moyenne), cela ne devrait pas poser de problème.

Applications standard et organisation de l'interface

L'interface du modèle est bien connue des appareils Sony Ericsson, le menu principal est un ensemble de 12 icônes. Il y a une navigation rapide à l'aide de séquences numériques. Des raccourcis peuvent être créés vers la plupart des éléments de menu préinstallés par le fabricant, mais pas vers vos applications ou vos fichiers.

La facilité de saisie reste la même. Ainsi, en appuyant sur la touche #, vous affichez une liste des langues disponibles et vous pouvez facilement basculer entre elles lors de la frappe.

Le fabricant, en plus des éléments de menu verticaux traditionnels, a fourni des onglets thématiques horizontaux. Par exemple, dans la liste d'appels, qui s'ouvre en appuyant sur la touche d'envoi d'appel, vous pouvez voir non seulement les derniers numéros composés, mais immédiatement (pressions horizontales du joystick) passer aux signets avec les derniers appels manqués et reçus. Dans le menu du téléphone, une telle navigation est utilisée dans tous les endroits possibles, cela facilite grandement la communication avec le téléphone. Je note qu'il existe des panneaux horizontaux similaires dans le répertoire téléphonique, le menu des paramètres et un certain nombre d'autres menus.

La fonctionnalité du menu d'activité a été étendue en ajoutant un quatrième onglet (similaire au K790i). Les trois premiers affichent des événements, tels que : appels manqués, rappels, messages ; c'est en fait le premier signet. Vous pouvez désactiver l'utilisation du menu Activité pour de tels événements, auquel cas des fenêtres contextuelles d'avertissement apparaîtront pour chaque type d'événement. Le troisième onglet est vos raccourcis, vous les définissez vous-même. Le quatrième onglet contient des liens vers les ressources les plus fréquemment utilisées, ici la recherche Google affiche fièrement en premier lieu

Le deuxième onglet est le plus intéressant, c'est une liste d'applications en cours d'exécution. Les modèles précédents de téléphones de Sony Ericsson prenaient en charge le multitâche : par exemple, vous pouviez jouer à un jeu Java et écouter à la fois la radio et le lecteur, ou écouter de la musique et taper un message. Cela va encore plus loin : l'utilisateur peut exécuter jusqu'à trois applications Java et basculer entre elles. Ceci est très utile si vous utilisez un client mobile de type ICQ qui doit être en ligne tout le temps, mais en même temps vous voulez jouer à un jeu écrit en Java. Pour le moment, des appareils similaires d'autres fabricants n'ont pas été annoncés, Nokia se prépare à introduire une fonction similaire fin 2006 - début 2007.

Le comportement de l'appareil lors d'une connexion USB doit être attribué à la catégorie des mêmes choses. Vous êtes maintenant obligé de choisir d'accéder aux fichiers sur la carte mémoire (c'est le mode de transfert de données) ou de continuer à travailler avec le téléphone. Dans le premier cas, le téléphone s'éteint, vous voyez une carte mémoire. Dans le second cas, il existe différents paramètres USB pour accéder au réseau, le téléphone agit comme un modem.

Répertoire téléphonique. 1 000 noms complets sont pris en charge, mais la limite de numéros de téléphone est de 2 500. Autrement dit, même si vous pouvez enregistrer jusqu'à 5 numéros de téléphone par nom, vous ne pouvez pas dépasser 2 500 numéros au total. C'est suffisant même pour les utilisateurs les plus actifs, les unités ont plus de 500 noms dans leurs carnets.

Vous pouvez enregistrer plusieurs numéros, adresse e-mail, numéro de messagerie instantanée, autres informations de contact pour un nom dans la mémoire du téléphone. Dans les paramètres, vous avez la possibilité de sélectionner les champs requis, ils seront affichés lors du remplissage. Il y a un tri par champs, notamment par nom et prénom, mais il n'y a qu'un seul champ de saisie. Contrairement aux modèles précédents, le tri est dynamique et prend effet immédiatement, la machine reconstruit la vue liste.

Pour les noms individuels, vous pouvez spécifier une sonnerie personnelle, attribuer votre propre image. Lorsqu'un appel arrive, dans ce cas, sa propre mélodie jouera, l'image sélectionnée sera affichée. Le champ Date de naissance peut être synchronisé avec l'organisateur.

Lors de la saisie des informations, vous vous déplacez entre les onglets, sur le premier vous saisissez les numéros de téléphone, leur répartition par type. À certains égards, l'organisation des entrées avec des signets ressemble à celle d'Outlook, ce qui est pratique. Il y a une entrée d'étiquettes vocales pour les numéros individuels enregistrés pour un nom, il peut y en avoir jusqu'à 40. La numérotation vocale est restée inchangée, elle commence déjà à paraître archaïque dans le contexte de l'introduction de systèmes à reconnaissance vocale indépendante .

Lors de l'affichage d'une entrée du répertoire, vous pouvez faire défiler les numéros avec des mouvements horizontaux du joystick, et le reste des informations est également affiché. Naturellement, le numéro par défaut est attribué par vous. Le menu contextuel a maintenant l'option Ouvrir le contact, il peut être visualisé à la fois, il n'est pas nécessaire d'entrer en mode édition, comme c'était le cas auparavant.

Traditionnellement, la société estime que la carte SIM et sa mémoire peuvent être utilisées par le propriétaire dans des cas extrêmes, et non pour stocker des informations permanentes. Vous pouvez visualiser les données sur la carte à partir d'un menu séparé ; elles ne sont pas affichées dans la liste générale.

Il est possible de créer une copie d'archive de tous les enregistrements sur la carte mémoire et de les restaurer ultérieurement sur l'appareil.

Les groupes d'abonnés ne sont nécessaires que pour la messagerie groupée ou la liste blanche d'appels ; vous ne pouvez pas attribuer votre propre photo ou sonnerie à un groupe distinct.

Messages. Toutes les options pour travailler avec les messages sont standard, il existe des modèles, la possibilité de créer les vôtres. La mémoire du téléphone et la carte SIM sont utilisées pour stocker les messages. La fonction de chat est prise en charge. En général, tout est identique à celui des autres téléphones de cette société. Les icônes d'émoticônes ont changé, elles sont devenues plus intéressantes.

L'implémentation du MMS est au top, vous pouvez littéralement créer des vidéos, par le nombre de paramètres, d'une part, et leur simplicité, d'autre part, le téléphone se compare favorablement à de nombreux appareils.

Le client de messagerie prend en charge l'envoi et la réception de messages, tous les encodages possibles sont pris en charge, y compris tous les encodages russes. Les messages électroniques peuvent être stockés sur la carte mémoire.

Dans les paramètres de messagerie, il existe un mot de passe séparé pour les comptes SMTP, ce qui est très pratique. Les paramètres sont flexibles, la prise en charge a été ajoutée pour presque toutes les pages de code, pas seulement Unicode. Les pièces jointes prises en charge par la machine sont affichées sous forme de vignettes dans le corps de l'e-mail. L'appareil ne comprend pas les fichiers bureautiques ou PDF, mais ils peuvent être reçus sur le téléphone et enregistrés dans n'importe quel répertoire. Les limites de la taille d'un fichier envoyé ou reçu sur un téléphone sont fixées par l'opérateur. Les lettres avec pièces jointes d'environ 6 à 7 Mo quittent le téléphone sans aucun problème. L'appareil prend en charge la norme Push Mail. Naturellement, l'envoi et la réception d'e-mails s'effectuent en arrière-plan.

Flux RSS. Les paramètres sont extrêmement simples : vous spécifiez le nom du flux et son adresse, puis le téléphone l'extrait. Il est possible de mettre à jour à la fois une seule bande et toutes à la fois. Les capacités du navigateur intégré sont utilisées pour l'affichage.

Listes d'appels. La liste d'appels totale contient jusqu'à 30 entrées avec date et heure. En face de chaque entrée se trouve une icône indiquant le type d'appel (manqué, reçu, numéro composé). De plus, des icônes supplémentaires sont affichées dans la liste générale, indiquant si le numéro est dans la mémoire du téléphone ou de la carte SIM. La liste des appels manqués peut également être consultée séparément, elle peut contenir jusqu'à 10 entrées. Les données sur le prix ou l'heure du dernier appel, tous les appels sont également affichés ici. Se déplacer entre les listes individuelles est possible à l'aide de signets, ils permettent de gagner beaucoup de temps.

Divertissement. Dans ce menu, vous pouvez accéder à l'album avec des photos, la liste des fichiers musicaux. La fonction MusicDJ est intéressante, même si elle est très niche et peu susceptible d'être demandée par un large éventail de consommateurs. Dans cet éditeur, vous avez la possibilité de créer vos propres mélodies, d'éditer jusqu'à 4 pistes.

Une version avancée de MusicDJ est la fonction VideoDJ, elle vous permet non seulement d'éditer de la musique, mais aussi d'ajouter des images, des inscriptions. Le résultat final est réalisé sous la forme d'un fichier 3GP, qui peut être envoyé dans un message MMS ou E-mail, immédiatement envoyé à un autre téléphone.

Pour les créatifs, l'appareil est fourni avec un éditeur graphique PhotoDJ, vous pouvez y dessiner des dessins simples. Parfois, avec son aide, le temps passe inaperçu, mais le plus souvent, cette fonction est simplement redondante.

Télécommande : possibilité de contrôler d'autres appareils via une connexion Bluetooth. Standard pour les téléphones d'entreprise.

Enregistrement sonore - enregistreur vocal, vous permet de faire des notes vocales, qui peuvent ensuite être utilisées comme sonnerie. La conversation est enregistrée à partir du menu contextuel, il n'y a pas de limite de temps pour l'enregistrement.

Jeux - il n'y a qu'un seul jeu sur le téléphone, c'est QuadraPop.

Organisateur. Le menu de l'organisateur masque de nombreuses fonctions à la fois. Regardons d'abord le calendrier. Il existe trois types de visualisation d'événements : hebdomadaire, mensuelle ou quotidienne. Dans ce dernier cas, vous voyez une liste de toutes les tâches et mémos, dans les deux autres, une heure avec des événements ou une journée est mise en surbrillance. Il y a une transition rapide vers l'année, le mois et le jour sélectionnés, tout est assez traditionnel, ainsi que la saisie du calendrier. Ainsi, vous avez la possibilité de saisir un nom, d'indiquer le lieu où se déroulera l'événement, sa durée, de définir un rappel (à l'avance ou à une heure précise). Il y a des événements récurrents. Ils sont établis pour une répétition annuelle, hebdomadaire ou mensuelle. Les rappels fonctionnent également lorsque l'appareil est éteint, si vous l'avez spécifié dans les paramètres.

La liste des cas dans l'appareil est ascétique, il n'y a que deux options pour les événements : un appel et un rappel. Par contre, c'est vraiment suffisant, la simplicité a ses bons côtés.

Le téléphone dispose d'une recherche complète organisée pour le calendrier : vous spécifiez une chaîne de recherche (un mot ou une partie de celui-ci), et tous les événements qui correspondent à cette condition s'affichent devant vous. La fonction fonctionne rapidement même avec plus de 100 enregistrements, il est possible de passer rapidement à l'événement à partir de la liste résultante.

L'appareil prend en charge l'envoi normal du programme vers d'autres appareils (Bluetooth). Sélectionnez l'intervalle souhaité sous la forme d'un jour, d'une semaine ou d'un mois et envoyez toutes les entrées. Je ferai une réserve sur le fait que l'appareil récepteur doit avoir une certaine forme de fonction PIM afin de lire ces données et de les afficher. De la même manière, vous pouvez recevoir des données, par exemple, à partir d'un PC à la maison ou au bureau sans avoir besoin d'un logiciel de synchronisation spécial.

Remarques. Le téléphone permet d'enregistrer de courtes notes de texte, le premier mot de la note est affiché dans la liste générale. Ce n'est pas toujours pratique, car vous devez commencer le texte par un mot marqueur afin de vous rappeler de quoi il s'agit réellement.

Réveils. Il y en a exactement 5, pour chacun vous pouvez configurer le travail certains jours de la semaine. En plus du signal d'alarme, vous pouvez sélectionner une petite note et une image, elles seront affichées à l'écran. N'importe quel fichier son peut être utilisé comme signal d'alarme.

Compte à rebours. Tout est assez standard ici, cependant, on peut en dire autant du chronomètre avec la mesure des valeurs intermédiaires. L'appareil dispose d'un mémo de codes, si apprécié par beaucoup, et d'une calculatrice régulière.

Il existe également une fonction d'heure mondiale.

Connectivité. À partir de ce menu, vous pouvez configurer toutes les fonctionnalités de communication de l'appareil, du WAP, du GPRS au Bluetooth et de la synchronisation. Je ne m'attarderai pas sur les applications standards, elles sont assez évidentes, tout fonctionne. Je voudrais particulièrement souligner la stabilité du fonctionnement Bluetooth, il n'y a aucun problème dans l'appareil, la synchronisation avec les appareils se déroule normalement, tous les profils sont pris en charge (y compris A2DP, c'est-à-dire le son stéréo via Bluetooth). La version Bluetooth est 2.0 avec prise en charge EDR.

Depuis le même menu, les paramètres de synchronisation distante et locale sont disponibles, tout est également standard. Le téléphone prend en charge le profil HID, ce qui vous permet de l'utiliser comme télécommande pour contrôler un ordinateur ou un autre appareil.

Les profils Bluetooth suivants sont pris en charge :

  • Profil d'accès réseau à distance
  • Profil d'accès générique
  • Profil d'échange d'objets génériques
  • Profil de poussée d'objet
  • Profil de port série
  • Profil mains libres
  • Profil du casque
  • Profil de synchronisation
  • Profil d'imagerie de base
  • Profil de transfert de fichiers
  • Profil HID
  • Liaison SyncML OBEX
  • API Java JSR-82
  • A2DP

WAP. Le navigateur se voit attribuer un élément de menu séparé, il s'agit de la version 2 et prend en charge les connexions sécurisées, ce qui est important pour les transactions électroniques. À l'aide du navigateur, vous pouvez télécharger de nouveaux fonds d'écran, thèmes, sonneries sur votre téléphone - tout cela est disponible sur le site d'origine.

Les téléphones Sony Ericsson utilisent le navigateur NetFront en standard ; il prend en charge la navigation sur une seule page (formatage automatique pour les appareils mobiles) et la navigation html. Les choses pratiques incluent la création de vos propres dossiers avec des fichiers, des signets. Le navigateur est l'un des meilleurs, mais les ressources limitées du téléphone ne le rendent pas facile à utiliser. En général, ceux qui utilisent Internet en permanence devraient penser à un PDA ou à un ordinateur portable, car ce n'est pas très intéressant sur cette classe d'appareils. Dans le même temps, le support des flux RSS est bon, il permet d'utiliser le téléphone pour lire les nouvelles et les annonces. Les encodages russes sont toujours un casse-tête, le navigateur intégré fonctionne extrêmement mal avec eux.

Il n'y a pas de travail avec des pages html contenant un formatage complexe ou dépassant 500 Ko de taille. À bien des égards, le navigateur standard est optimal, mais utiliser Opera Mini est préférable, car il offre plus de possibilités.

Paramètres. En fait, ce menu contient tous les paramètres liés au fonctionnement de l'appareil et en partie à l'apparence de l'affichage. En mode veille, vous pouvez choisir d'afficher l'horloge sur l'écran ci-dessous (oui ou non), de plus le choix de la taille de la police est devenu disponible, avec une grande horloge, elle est bien visible, bien qu'elle soit rendue translucide. Il n'y a plus rien à dire, tout est traditionnel.

Gestionnaire de fichiers, taille de la mémoire. L'utilisateur a accès à 16 Mo d'espace libre dans la mémoire de l'appareil et toute la carte M2 est encore libre, ici vous pouvez stocker vos données, fichiers (photos, vidéos, applications). La mémoire restante est occupée par des applications préinstallées ; en règle générale, vous ne pouvez pas les supprimer. Une partie de la mémoire est également allouée à des fonctions telles que le répertoire téléphonique, les enregistrements d'appels, etc.

Le téléphone dispose d'un gestionnaire de fichiers simple, avec son aide, vous pouvez trier les fichiers dans différents dossiers, créer vos propres répertoires dans la mémoire du téléphone et

Test du Sony Ericsson K610i GSM/UMTS

Sony Ericsson a fait le pari de promouvoir un certain nombre de modèles intéressants, d'un point de vue design, avec des fonctionnalités élevées, mais pas maximales. Le Sony Ericsson K600i appartient traditionnellement à ces appareils, qui étaient censés devenir une offre de masse pour les réseaux UMTS, mais en raison du prix initial surestimé, ce n'est pas le cas. La forte baisse du coût de cet appareil était une réponse à la faiblesse de la demande des acheteurs tant en Europe qu'en Russie. Les raisons d'une sous-estimation aussi évidente de l'appareil résident uniquement dans le mauvais positionnement du modèle lors de son entrée sur le marché, le public potentiel a été effrayé par le coût élevé de la solution, le manque de cartes mémoire, qui ressemblaient à une nécessité dans Appareils UMTS. Malheureusement, nos prévisions selon lesquelles le modèle coûterait entre 250 et 275 dollars dans un court laps de temps étaient tout à fait justifiées, l'appareil est devenu produit en série, ce qui a assuré ses ventes à court terme, mais l'a ensuite retiré du marché en tant qu'acteur avec fort potentiel.L'une des erreurs de calcul a été le positionnement du modèle en tant que solution élégante pour ceux qui n'ont pas besoin de fonctionnalités élevées, mais qui recherchent un appareil intéressant pour parler. La moindre popularité de la marque par rapport à Nokia a eu un effet négatif, qui n'a pas permis d'obtenir des résultats tangibles avec ce modèle. Je ferai une réserve que les ventes des opérateurs dues à d'autres couleurs étaient plus élevées, elles peuvent être considérées comme réussies.

Dans le même temps, l'expérience accumulée a permis de parler avec confiance de la possibilité de créer un modèle de milieu de gamme conçu pour les conversations et, d'autre part, pour des fonctions supplémentaires, telles que prendre des photos, jouer de la musique, etc. . C'est-à-dire qu'il était censé mettre sur le marché un appareil dans lequel il y avait un peu de tout, et dont le prix serait attractif. Pour attirer davantage l'attention du public, il a été décidé de faire le pari principal sur le design, le nombre de couleurs différentes. C'est ainsi qu'est né le modèle Sony Ericsson K610i (Thelma), qui n'est rien de moins qu'une sorte d'analogue du Sony Ericsson W710i, mais fabriqué dans un facteur de forme différent et fonctionnant dans les réseaux de troisième génération.

Par rapport au Sony Ericsson K600i, le nouveau modèle dispose d'un appareil photo de 2 mégapixels, mais sans autofocus, sans obturateur de protection et sans flash. Le mode Timeline a fait son apparition dans le mode de visualisation des photos, il est possible de faire tourner plusieurs applications Java en même temps et d'en laisser certaines en arrière-plan. En même temps, il n'y a pas de radio, pas de port infrarouge. La technologie Bluetooth a été prise en charge pour la deuxième version et EDR, et le profil A2DP est également pris en charge, ce qui vous permet d'utiliser des écouteurs sans fil avec cet appareil. Dans K610i, le nombre de touches est exactement deux de plus - l'une est chargée d'appeler le menu d'activité (dans K600i, c'était une touche sur le côté), la seconde est d'accéder au réseau. Ils ont essayé de remplacer la radio par un lecteur de musique (le K600i avait un lecteur multimédia), ce qui est intéressant si vous avez des cartes mémoire. Dans une certaine mesure, cela explique la quantité plutôt modeste de mémoire intégrée, de 16 à 20 Mo disponible pour l'utilisateur, selon le pays (dans le K600, c'était de 32 à 40 Mo). Le fabricant a abandonné la prise en charge de Flash Lite 1.1, mais SVG Tiny 1.1 est présent. Enfin, il convient de mentionner des fonctionnalités telles que la lecture de flux RSS et les blogs. Comme vous pouvez le constater, le nombre de changements est assez important et tous ne peuvent pas être interprétés comme positifs : par exemple, l'absence de radio n'est pas un fait très inspirant.

Une tentative de couvrir plusieurs groupes cibles a abouti à différents schémas de couleurs : par exemple, le dispositif de couleur rouge (Evening Red) évoque l'affection d'une grande partie de la belle moitié de l'humanité. Le modèle en rouge a vraiment l'air très intéressant et inhabituel. Dans le même temps, l'appareil de couleur grise (Urban Grey) semble plus familier, il est strict et modérément laconique. En un mot, un représentant typique de la famille d'affaires, à laquelle tout l'article devrait ressembler.

Les dimensions du modèle sont comparables à celles du Sony Ericsson K750i, l'appareil est petit, ce qui plaira à beaucoup, il diffère sur ce paramètre de ses homologues plus anciens.

La taille du téléphone est de 102x45 terrain à vendre à Kibagagaga.2x16,9 mm, le poids est de 92 grammes. La légèreté est devenue possible grâce à l'utilisation du plastique, il n'y a pratiquement pas d'éléments métalliques.

Taille du téléphone - 102x45 terrain à vendre à Kibagabaga terrain à vendre à Kibagabaga .2x16,9 mm, poids - 92 grammes. Le petit poids est devenu possible grâce à l'utilisation de plastique, il n'y a pratiquement pas d'éléments métalliques.

Il est facile de découvrir que le modèle est un appareil de troisième génération en regardant la caméra frontale CIF au-dessus de l'écran, elle est utilisée pour les appels vidéo.

L'écran du modèle est fabriqué à l'aide de la technologie TFT, il s'agissait auparavant d'une matrice TFD. La diagonale a légèrement augmenté, elle est de 1,9 pouces. Résolution - 176x220 pixels, ce qui permet d'afficher au moins 8 lignes de texte et jusqu'à 3 lignes de service (dans certains modes, le texte prend jusqu'à 10 lignes). Au soleil, l'écran se comporte correctement, il n'y a rien à redire. Selon l'affichage, le modèle ressemble à une solution typique pour le segment intermédiaire ; de telles résolutions et caractéristiques sont toujours en demande ici.

L'image est assez vivante, mais vous ne pouvez pas l'appeler excellente, en raison d'un certain nombre de modèles de Motorola, nous voyons de meilleurs écrans dans des produits moins chers. Il est à noter que l'écran affiche jusqu'à 262 000 couleurs.

Le clavier est en plastique, les boutons ont une bonne course, une pression douce, ce qui augmente le confort. Les touches programmables sont combinées en groupes verticaux, il n'y a aucun problème avec elles.

Le rétroéclairage des touches est blanc, il n'est pas brillant, il n'est pas bien visible dans toutes les conditions.

Le D-Pad est doux et réactif. Aucun problème n'a été constaté avec lui pendant un mois d'utilisation du modèle, cela nous permet d'espérer son bon travail dans le futur.

Sur le côté gauche se trouve la touche Musique, avec son aide, vous pouvez lancer le lecteur de musique d'une simple pression et commencer à écouter de la musique. Dans une certaine mesure, cette décision est venue des appareils Walkman, dont ce modèle est extrêmement proche, il n'y a pas de différence particulière entre eux (Walkman de la première génération).

Il y a deux touches de volume sur le côté droit ainsi qu'une touche d'appareil photo. L'extrémité supérieure contient un bouton marche/arrêt, ainsi qu'un indicateur de service. En bas, il y a un connecteur d'interface Fast Port standard, à droite il y a un trou pour une sangle.

Sur le panneau arrière, vous pouvez voir le trou du haut-parleur, il est recouvert d'une grille métallique, à côté se trouve un miroir et un objectif de caméra.

Le capot arrière s'ouvre pour que vous puissiez voir la batterie. Le couvercle n'a pas de jeu, il est solidement fixé. Soit dit en passant, l'emplacement pour les cartes mémoire M2 est également situé sous le capot arrière, bien que leur remplacement "à chaud" soit pris en charge. Le fabricant a estimé que les acheteurs de K610i ne changeraient pas trop souvent de cartes, et qu'il n'y a pas besoin de prise sur le boîtier, il est plus facile de changer de carte de cette manière. Peut-être que cela a du sens pour le public de ce produit.

À l'intérieur, vous pouvez voir une batterie au lithium polymère BST-37, sa capacité est de 900 mAh. Selon le fabricant, le temps de veille est jusqu'à 350 heures, le temps de conversation - jusqu'à 7 heures. Dans les conditions des réseaux de Moscou, l'appareil a fonctionné en moyenne pendant deux jours avec une charge modérée (jusqu'à une heure d'appels, environ 30 minutes de jeux, 20 minutes d'utilisation du navigateur).

Une charge élevée signifie que vous devez recharger l'appareil tous les jours. Dans le même temps, un très faible nombre d'appels signifie que le téléphone peut fonctionner jusqu'à 3 jours, mais c'est un scénario peu probable. Sur les réseaux européens, le temps de fonctionnement sera au moins deux fois plus long dans tous les modes, grâce à une meilleure couverture du réseau.

Il n'y a pas d'accélérateur graphique 3D dans ce modèle, seule l'API standard est utilisée. Le synthétiseur est de 72 tons, mais ne joue un rôle que pour jouer des compositions midi, dans tous les autres cas, il vaut la peine d'utiliser des fichiers mp3 ou tout autre type, par exemple, eAAC+.

Bluetooth dans ce modèle est la version 2 et prend en charge EDR, vous pouvez définir le mode d'économie d'énergie élevée dans le menu. Le profil A2DP est également pris en charge, ce qui permet l'utilisation d'écouteurs stéréo sans fil. La pile Bluetooth a été fortement repensée pour obtenir une plus grande compatibilité avec les appareils tiers. Cependant, étant donné que la mise en œuvre de cette technologie par Sony Ericsson est généralement bonne (au-dessus de la moyenne), cela ne devrait pas poser de problème.

Applications standard et organisation de l'interface

L'interface du modèle est bien connue des appareils Sony Ericsson, le menu principal est un ensemble de 12 icônes. Il y a une navigation rapide à l'aide de séquences numériques. Des raccourcis peuvent être créés vers la plupart des éléments de menu préinstallés par le fabricant, mais pas vers vos applications ou vos fichiers.

La facilité de saisie reste la même. Ainsi, en appuyant sur la touche #, vous affichez une liste des langues disponibles et vous pouvez facilement basculer entre elles lors de la frappe.

Le fabricant, en plus des éléments de menu verticaux traditionnels, a fourni des onglets thématiques horizontaux. Par exemple, dans la liste d'appels, qui s'ouvre en appuyant sur la touche d'envoi d'appel, vous pouvez voir non seulement les derniers numéros composés, mais immédiatement (pressions horizontales du joystick) passer aux signets avec les derniers appels manqués et reçus. Dans le menu du téléphone, une telle navigation est utilisée dans tous les endroits possibles, cela facilite grandement la communication avec le téléphone. Je note qu'il existe des panneaux horizontaux similaires dans le répertoire téléphonique, le menu des paramètres et un certain nombre d'autres menus.

La fonctionnalité du menu d'activité a été étendue en ajoutant un quatrième onglet (similaire au K790i). Les trois premiers affichent des événements, tels que : appels manqués, rappels, messages ; c'est en fait le premier signet. Vous pouvez désactiver l'utilisation du menu Activité pour de tels événements, auquel cas des fenêtres contextuelles d'avertissement apparaîtront pour chaque type d'événement. Le troisième onglet est vos raccourcis, vous les définissez vous-même. Le quatrième onglet contient des liens vers les ressources les plus fréquemment utilisées, ici la recherche Google affiche fièrement en premier lieu

Le deuxième onglet est le plus intéressant, c'est une liste d'applications en cours d'exécution. Les modèles précédents de téléphones de Sony Ericsson prenaient en charge le multitâche : par exemple, vous pouviez jouer à un jeu Java et écouter à la fois la radio et le lecteur, ou écouter de la musique et taper un message. Cela va encore plus loin : l'utilisateur peut exécuter jusqu'à trois applications Java et basculer entre elles. Ceci est très utile si vous utilisez un client mobile de type ICQ qui doit être en ligne tout le temps, mais en même temps vous voulez jouer à un jeu écrit en Java. Pour le moment, des appareils similaires d'autres fabricants n'ont pas été annoncés, Nokia se prépare à introduire une fonction similaire fin 2006 - début 2007.

Le comportement de l'appareil lors d'une connexion USB doit être attribué à la catégorie des mêmes choses. Vous êtes maintenant obligé de choisir d'accéder aux fichiers sur la carte mémoire (c'est le mode de transfert de données) ou de continuer à travailler avec le téléphone. Dans le premier cas, le téléphone s'éteint, vous voyez une carte mémoire. Dans le second cas, il existe différents paramètres USB pour accéder au réseau, le téléphone agit comme un modem.

Répertoire téléphonique. Il est possible d'enregistrer 1 000 noms avec des champs entièrement remplis, mais la limite du nombre de téléphones est de 2 500. Autrement dit, malgré l'enregistrement de jusqu'à 5 numéros de téléphone par nom, vous ne pouvez pas dépasser 2 500 numéros au total. C'est suffisant même pour les utilisateurs les plus actifs, les unités ont plus de 500 noms dans leurs carnets.

Vous pouvez enregistrer plusieurs numéros, adresse e-mail, numéro de messagerie instantanée, autres informations de contact pour un nom dans la mémoire du téléphone. Dans les paramètres, vous avez la possibilité de sélectionner les champs requis, ils seront affichés lors du remplissage. Il y a un tri par champs, notamment par nom et prénom, mais il n'y a qu'un seul champ de saisie. Contrairement aux modèles précédents, le tri est dynamique et prend effet immédiatement, la machine reconstruit la vue liste.

Pour les noms individuels, vous pouvez spécifier une sonnerie personnelle, attribuer votre propre image. Lorsqu'un appel arrive, dans ce cas, sa propre mélodie jouera, l'image sélectionnée sera affichée. Le champ Date de naissance peut être synchronisé avec l'organisateur.

Lors de la saisie des informations, vous vous déplacez entre les onglets, sur le premier vous saisissez les numéros de téléphone, leur répartition par type. À certains égards, l'organisation des entrées avec des signets ressemble à celle d'Outlook, ce qui est pratique. Il y a une entrée d'étiquettes vocales pour les numéros individuels enregistrés pour un nom, il peut y en avoir jusqu'à 40. La numérotation vocale est restée inchangée, elle commence déjà à paraître archaïque dans le contexte de l'introduction de systèmes à reconnaissance vocale indépendante .

Lors de l'affichage d'une entrée du répertoire, vous pouvez faire défiler les numéros avec des mouvements horizontaux du joystick, et le reste des informations est également affiché. Naturellement, le numéro par défaut est attribué par vous. Le menu contextuel a maintenant l'option Ouvrir le contact, il peut être visualisé à la fois, il n'est pas nécessaire d'entrer en mode édition, comme c'était le cas auparavant.

Traditionnellement, la société estime que la carte SIM et sa mémoire peuvent être utilisées par le propriétaire dans des cas extrêmes, et non pour stocker des informations permanentes. Vous pouvez visualiser les données sur la carte à partir d'un menu séparé ; elles ne sont pas affichées dans la liste générale.

Il est possible de créer une copie d'archive de tous les enregistrements sur la carte mémoire et de les restaurer ultérieurement sur l'appareil.

Les groupes d'abonnés ne sont nécessaires que pour la messagerie groupée ou la liste blanche d'appels ; vous ne pouvez pas attribuer votre propre photo ou sonnerie à un groupe distinct.

Messages. Toutes les possibilités de travail avec les messages sont standard, il existe des modèles, la possibilité de créer les vôtres. La mémoire du téléphone et la carte SIM sont utilisées pour stocker les messages. La fonction de chat est prise en charge. En général, tout est identique à celui des autres téléphones de cette société. Les icônes d'émoticônes ont changé, elles sont devenues plus intéressantes.

L'implémentation du MMS est au top, vous pouvez littéralement créer des vidéos, par le nombre de paramètres, d'une part, et leur simplicité, d'autre part, le téléphone se compare favorablement à de nombreux appareils.

Le client de messagerie prend en charge l'envoi et la réception de messages, tous les encodages possibles sont pris en charge, y compris tous les encodages russes. Les messages électroniques peuvent être stockés sur la carte mémoire.

Dans les paramètres de messagerie, il existe un mot de passe séparé pour les comptes SMTP, ce qui est très pratique. Les paramètres sont flexibles, la prise en charge a été ajoutée pour presque toutes les pages de code, pas seulement Unicode. Les pièces jointes prises en charge par la machine sont affichées sous forme de vignettes dans le corps de l'e-mail. L'appareil ne comprend pas les fichiers bureautiques ou PDF, mais ils peuvent être reçus sur le téléphone et enregistrés dans n'importe quel répertoire. Les limites de la taille d'un fichier envoyé ou reçu sur un téléphone sont fixées par l'opérateur. Les lettres avec pièces jointes d'environ 6 à 7 Mo quittent le téléphone sans aucun problème. L'appareil prend en charge la norme Push Mail. Naturellement, l'envoi et la réception d'e-mails s'effectuent en arrière-plan.

Flux RSS. Les réglages sont extrêmement simples : vous spécifiez le nom de la bande et son adresse, puis le téléphone la sort. Il est possible de mettre à jour à la fois une seule bande et toutes à la fois. Les capacités du navigateur intégré sont utilisées pour l'affichage.

Listes d'appels. La liste d'appels générale contient jusqu'à 30 entrées avec date et heure. En face de chaque entrée se trouve une icône indiquant le type d'appel (manqué, reçu, numéro composé). De plus, des icônes supplémentaires sont affichées dans la liste générale, indiquant si le numéro est dans la mémoire du téléphone ou de la carte SIM. La liste des appels manqués peut également être consultée séparément, elle peut contenir jusqu'à 10 entrées. Les données sur le prix ou l'heure du dernier appel, tous les appels sont également affichés ici. Se déplacer entre les listes individuelles est possible à l'aide de signets, ils permettent de gagner beaucoup de temps.

Divertissement. Dans ce menu, vous pouvez accéder à l'album avec des photos, la liste des fichiers musicaux. La fonction MusicDJ est intéressante, même si elle est très niche et peu susceptible d'être demandée par un large éventail de consommateurs. Dans cet éditeur, vous avez la possibilité de créer vos propres mélodies, d'éditer jusqu'à 4 pistes.

Une version avancée de MusicDJ est la fonction VideoDJ, elle vous permet non seulement d'éditer de la musique, mais aussi d'ajouter des images, des inscriptions. Le résultat final est réalisé sous la forme d'un fichier 3GP, qui peut être envoyé dans un message MMS ou E-mail, immédiatement envoyé à un autre téléphone.

Pour les personnalités créatives, l'appareil est fourni avec un éditeur graphique PhotoDJ, il peut dessiner les dessins les plus simples. Parfois, avec son aide, le temps passe inaperçu, mais le plus souvent, cette fonction est simplement redondante.

Télécommande - la possibilité de contrôler d'autres appareils via une connexion Bluetooth. Standard pour les téléphones d'entreprise.

Sound Recorder - Voice Recorder, vous permet de créer des notes vocales, qui peuvent ensuite être utilisées comme sonnerie. La conversation est enregistrée à partir du menu contextuel, il n'y a pas de limite de temps pour l'enregistrement.

Jeux - il y a un jeu sur le téléphone, c'est QuadraPop.

Organisateur. Le menu de l'organisateur masque de nombreuses fonctions à la fois. Regardons d'abord le calendrier. Il existe trois types de visualisation d'événements : hebdomadaire, mensuelle ou quotidienne. Dans ce dernier cas, vous voyez une liste de toutes les tâches et mémos, dans les deux autres, une heure avec des événements ou une journée est mise en surbrillance. Il y a une transition rapide vers l'année, le mois et le jour sélectionnés, tout est assez traditionnel, ainsi que la saisie du calendrier. Ainsi, vous avez la possibilité de saisir un nom, d'indiquer le lieu où se déroulera l'événement, sa durée, de définir un rappel (à l'avance ou à une heure précise). Il y a des événements récurrents. Ils sont établis pour une répétition annuelle, hebdomadaire ou mensuelle. Les rappels fonctionnent également lorsque l'appareil est éteint, si vous l'avez spécifié dans les paramètres.

La liste des cas dans l'appareil est ascétique, il n'y a que deux options pour les événements : un appel et un rappel. Par contre, c'est vraiment suffisant, la simplicité a ses bons côtés.

Le téléphone dispose d'une recherche complète organisée pour le calendrier : vous spécifiez une chaîne de recherche (un mot ou une partie de celui-ci), et tous les événements qui correspondent à cette condition s'affichent devant vous. La fonction fonctionne rapidement même avec plus de 100 enregistrements, il est possible de passer rapidement à l'événement à partir de la liste résultante.

L'appareil prend en charge l'envoi normal du programme vers d'autres appareils (Bluetooth). Sélectionnez l'intervalle souhaité sous la forme d'un jour, d'une semaine ou d'un mois et envoyez toutes les entrées. Je ferai une réserve sur le fait que l'appareil récepteur doit avoir une certaine forme de fonction PIM afin de lire ces données et de les afficher. De la même manière, vous pouvez recevoir des données, par exemple, à partir d'un PC à la maison ou au bureau sans avoir besoin d'un logiciel de synchronisation spécial.

Remarques. Le téléphone permet d'enregistrer de courtes notes de texte, le premier mot de la note est affiché dans la liste générale. Ce n'est pas toujours pratique, car vous devez commencer le texte par un mot marqueur afin de vous rappeler de quoi il s'agit réellement.

Réveils. Il y en a exactement 5, pour chacun vous pouvez configurer le travail certains jours de la semaine. En plus du signal d'alarme, vous pouvez sélectionner une petite note et une image, elles seront affichées à l'écran. N'importe quel fichier son peut être utilisé comme signal d'alarme.

Compte à rebours. Tout est assez standard ici, cependant, on peut en dire autant du chronomètre avec la mesure des valeurs intermédiaires. L'appareil dispose d'un mémo de codes, si apprécié par beaucoup, et d'une calculatrice régulière.

Il existe également une fonction d'heure mondiale.

Connectivité. À partir de ce menu, vous pouvez configurer toutes les fonctionnalités de communication de l'appareil, du WAP, du GPRS au Bluetooth et de la synchronisation. Je ne m'attarderai pas sur les applications standards, elles sont assez évidentes, tout fonctionne. Je voudrais particulièrement souligner la stabilité du fonctionnement Bluetooth, il n'y a aucun problème dans l'appareil, la synchronisation avec les appareils se déroule normalement, tous les profils sont pris en charge (y compris A2DP, c'est-à-dire le son stéréo via Bluetooth). La version Bluetooth est 2.0 avec prise en charge EDR.

Depuis le même menu, les paramètres de synchronisation distante et locale sont disponibles, tout est également standard. Le téléphone prend en charge le profil HID, ce qui vous permet de l'utiliser comme télécommande pour contrôler un ordinateur ou un autre appareil.

Les profils Bluetooth suivants sont pris en charge :

  • Profil d'accès réseau à distance
  • Profil d'accès générique
  • Profil d'échange d'objets génériques
  • Profil de poussée d'objet
  • Profil de port série
  • Profil mains libres
  • Profil du casque
  • Profil de synchronisation
  • Profil d'imagerie de base
  • Profil de transfert de fichiers
  • Profil HID
  • Liaison SyncML OBEX
  • API Java JSR-82
  • A2DP

WAP. Le navigateur se voit attribuer un élément de menu séparé, il s'agit de la version 2 et prend en charge les connexions sécurisées, ce qui est important pour les transactions électroniques. À l'aide du navigateur, vous pouvez télécharger de nouveaux fonds d'écran, thèmes, sonneries sur votre téléphone - tout cela est disponible sur le site d'origine.

Les téléphones Sony Ericsson utilisent le navigateur NetFront en standard ; il prend en charge la navigation sur une seule page (formatage automatique pour les appareils mobiles) et la navigation html. Les choses pratiques incluent la création de vos propres dossiers avec des fichiers, des signets. Le navigateur est l'un des meilleurs, mais les ressources limitées du téléphone ne le rendent pas facile à utiliser. En général, ceux qui utilisent Internet en permanence devraient penser à un PDA ou à un ordinateur portable, car ce n'est pas très intéressant sur cette classe d'appareils. Dans le même temps, le support des flux RSS est bon, il permet d'utiliser le téléphone pour lire les nouvelles et les annonces. Les encodages russes sont toujours un casse-tête, le navigateur intégré fonctionne extrêmement mal avec eux.

Il n'y a pas de travail avec des pages html contenant un formatage complexe ou dépassant 500 Ko de taille. À bien des égards, le navigateur standard est optimal, mais utiliser Opera Mini est préférable, car il offre plus de possibilités.

Paramètres. En fait, ce menu contient tous les paramètres liés au fonctionnement de l'appareil et en partie à l'apparence de l'affichage. En mode veille, vous pouvez choisir d'afficher l'horloge sur l'écran ci-dessous (oui ou non), de plus le choix de la taille de la police est devenu disponible, avec une grande horloge, elle est bien visible, bien qu'elle soit rendue translucide. Il n'y a plus rien à dire, tout est traditionnel.

Gestionnaire de fichiers, taille de la mémoire. L'utilisateur a accès à 16 Mo d'espace libre dans la mémoire de l'appareil et toute la carte M2 est encore libre, ici vous pouvez stocker vos données, fichiers (photos, vidéos, applications). La mémoire restante est occupée par des applications préinstallées ; en règle générale, vous ne pouvez pas les supprimer. Une partie de la mémoire est également allouée à des fonctions telles que le répertoire téléphonique, les enregistrements d'appels, etc.

Le téléphone dispose d'un gestionnaire de fichiers simple, avec son aide, vous pouvez trier les fichiers dans différents dossiers, créer vos propres répertoires dans la mémoire du téléphone et