Présentation du téléphone intelligent Nokia 6290 GSM/UMTS

En fait, le Nokia 6290 est perçu par beaucoup comme un analogue du Nokia N75, sorti pour le marché américain, bien que les modèles diffèrent en réalité de manière significative. Les différences se situent à la fois sur le plan matériel, logiciel, et sur le plan marketing, positionnement des modèles. La division artificielle des produits en ordinateurs multimédias et smartphones conduit au fait que le fabricant, en lançant Nokia 6290 sur le marché, met en danger les modèles Nseries, en particulier N6x, N7x. Rappelons que Nseries se positionne comme une solution phare, notamment dans le domaine du multimédia, chacun des appareils de la gamme ayant sa propre spécialisation. Par exemple, Nokia N75 est un clapet pour ceux qui aiment écouter de la musique. Dans le même temps, le Nokia 6290 est presque le même appareil et les audiences se croisent jusqu'à ce qu'elles se chevauchent complètement. Une autre chose est qu'en Europe, selon le plan des marketeurs, ils n'auraient pas dû prêter attention au modèle destiné aux USA. Mais la persévérance avec laquelle Nokia promeut la série N a joué une blague cruelle, le modèle n'a pas seulement été remarqué, il est devenu très demandé en Europe, en Russie et en Asie. L'apparition du Nokia N75 sur le marché en décembre, soit près de trois mois plus tôt que le Nokia 6290, a rendu cet appareil intéressant.

Mais le Nokia 6290 vaut la peine d'attendre car il sera le premier combiné sur le marché à être construit sur la plate-forme S60 de troisième édition avec la mise à jour du Feature Pack 1 (FP1). Les lecteurs attentifs se souviendront que le modèle Nokia N95, qui a un logiciel identique, a été annoncé encore plus tôt, mais cet appareil apparaîtra un mois plus tard que le Nokia 6290. Ces produits ont une partie logicielle similaire, mais sont construits sur des plates-formes matérielles différentes. , mais plus tard.

Dans le même temps, nous devrions nous attendre à des solutions similaires de la part de Samsung, en particulier du Samsung i520v, un modèle de LG. La solution de Nokia, avec des caractéristiques similaires, est préférable car les capacités FP1 sont presque entièrement utilisées, mais dans les produits d'autres sociétés, tout ressemble aux appareils précédents sur le S60, bien qu'il y ait également suffisamment d'améliorations réelles. Je tiens à souligner que la différence dont nous parlons ici réside dans les petites choses, telles que la possibilité de définir l'heure à laquelle Bluetooth sera disponible pour la recherche (ce n'était pas le cas auparavant), de nouvelles vues de menu, et ainsi de suite.

En termes d'importance, le modèle peut certainement être comparé à un appareil tel que Nokia 6630, c'est le premier appareil de toute la famille. L'appareil se distinguait par une vitesse d'interface sensiblement accrue, était intéressant au moment de sa sortie et est devenu l'un des smartphones les plus vendus à la fin de son cycle de vie. Peut-être que le Nokia 6290 deviendra l'appareil S60 le plus populaire parmi les coques à clapet, il y a toutes les conditions préalables pour cela.

Il est curieux que la division de Nokia Mobile Phones évite diligemment d'appeler cet appareil un smartphone, dans tous les documents destinés aux utilisateurs, le Nokia 6290 est présenté comme un téléphone sur le site Web de l'entreprise. Une situation similaire est observée pour le Nokia 5500. Cela montre une fois de plus une sorte de concurrence entre Nokia Multimedia et Nokia Mobile Phones, la société essaie de séparer autant que possible les produits du même type, mais cela ne sert à rien. Ce désir a dicté l'idée d'une division "unique" de certaines fonctions dans les dossiers de l'appareil: à partir du Nokia 6290, sur les téléphones "ordinaires", il y aura une division, sur Nseries - une autre. Si la division Enterprise Solutions décide de trier les fonctions d'une troisième manière, cela ne me surprendra pas. Dans l'ensemble, cela crée une terrible confusion, une personne qui est passée au Nokia 6290 de n'importe quel smartphone précédent au S60 sera confrontée au fait que l'organisation des fonctions par menus, dossiers, leur structure est non seulement illogique (elle l'a toujours été), mais ne coïncide pas non plus avec celui de tous les appareils précédents.

Laissez-moi vous donner un exemple simple. À titre de comparaison, prenons le modèle Nokia N80 IE et voyons en quoi les dossiers diffèrent.

Nokia N80. Bureau. Notes, convertisseur, calculatrice, enregistreur vocal, QuickOffice, Adobe PDF.

Nokia 6290 . organisateur. Calendrier, horloge.

Il suffit de dire que dans le Nokia N80, le calendrier et l'horloge sont placés comme des éléments distincts du menu principal, ici le fabricant a considéré qu'ils sont importants et sont constamment utilisés (dans le Nokia 6290, l'horloge est dupliquée dans le menu principal comme bien!). Si pour le calendrier, c'est au moins clair, alors avec l'horloge, tout n'est pas si évident, d'autant plus que le réveil a été réglé pour une seule opération et uniquement.

Essayons maintenant de trouver les applications restantes dans le Nokia 6290. L'élément de menu Applications semble prometteur. On y voit WorldMate (une application dans le dossier racine), la fonction Welcome (configuration initiale de l'appareil au démarrage), 3D Tones (réglages des haut-parleurs stéréo). Il existe également trois dossiers - Jeux, Utilitaires, My Own (propres applications, le dossier où tous les programmes sont installés par défaut). Vous pouvez supprimer le dossier Jeux en toute sécurité, il est peu probable que QuickOffice s'y trouve. Mais entre les deux autres dossiers, tout n'est pas si simple. Dans quel dossier mettriez-vous ?

La bonne réponse est la section Utilitaires. Si je peux toujours classer la calculatrice et le convertisseur comme des utilitaires, alors l'application pour travailler avec des documents bureautiques ne l'est clairement pas. Avec un étirement, cela pourrait être attribué à la section Applications propres, mais pas ici.

L'enregistreur vocal n'appartient plus aux utilitaires, mais à la section Média du menu principal. Auparavant, il s'appelait Imagerie.

Ensuite, cela devient encore plus amusant. Dans la section Outils, vous pouvez toujours trouver le gestionnaire de fichiers, ainsi que d'autres utilitaires. Maintenant, la recherche d'un gestionnaire de fichiers se transforme en une expérience passionnante pour moi, je ne me souviens plus du nouveau poste. Il se trouve dans le dossier "Settings-Data mgr". Soit dit en passant, la division est logique dans ce cas - les utilitaires pour travailler avec les applications, la mémoire, etc. sont rassemblés en un seul endroit. Il y a de la logique là-dedans. Une autre chose est que l'utilisateur a besoin d'un gestionnaire de fichiers beaucoup plus souvent pour des opérations simples et quotidiennes. Après l'avoir conduit jusqu'ici, l'entreprise elle-même limite son utilisation.

Nous pouvons continuer à énumérer les différences et simplement l'agencement illogique des éléments de menu pendant longtemps. L'entreprise, par l'incohérence des actions des différents départements, leur concurrence entre eux, ne crée pas une solution de haute qualité, mais une solution farfelue. Le résultat est que les consommateurs ordinaires ne voient pas la facilité d'utilisation des produits S60 et qualifient le menu de déroutant et d'illogique.

Certes, l'utilisateur peut personnaliser tous les menus et rendre l'appareil confortable. Mais cela prendra un temps considérable, le menu initialement créé dans un style confortable est plus intéressant. C'est pourquoi nous proposons d'aider Nokia à créer une bonne organisation des menus via notre projet User-Vendor. Dans la section appropriée du forum, nous publierons une description complète de la structure des dossiers et des noms en anglais pour Nokia 6290, Nokia N80. Vous n'aurez qu'à trier les fonctions dans des dossiers séparés, peut-être créer vos propres dossiers ou des noms plus intéressants. Les résultats de nos travaux seront transférés à Nokia, je pense qu'ils seront pris en compte dans les tout prochains produits.

Conception, affichage, durée d'exécution

Le modèle est conçu dans un design typique de Nokia, c'est un clapet avec une taille de 94x50x20,8 mm, poids - 115 g. d'autre part, parmi les smartphones sur le S60, ce téléphone est petit.

Le modèle est disponible en deux couleurs - noir et argent. Pour le noir, le panneau avant est en plastique brillant, mais le dos de l'appareil a un revêtement velouté doux au toucher. Dans la deuxième couleur, le plastique brillant est utilisé partout. Les empreintes de mains sont facilement laissées sur le plastique, il se salit rapidement, c'est un problème avec de telles surfaces.

Sur le panneau avant, vous pouvez voir l'objectif d'un appareil photo de 2 mégapixels, à côté se trouve un flash LED. Il y a un écran TFT externe dans un cadre en plastique chromé, il a une diagonale de 1,36", une résolution de 128x160 pixels. L'écran est de haute qualité, nous en parlerons séparément plus tard. Sous l'écran se trouvent des touches pour contrôler le téléphone lorsqu'il est fermé, il y en a trois au total.

À l'extrémité supérieure se trouvent des connecteurs pour connecter un casque (2,5 mm), ainsi qu'un chargeur fin. Les deux connecteurs sont recouverts de bouchons en plastique, qui sont inclinables. Nous n'avons jamais vu une telle solution auparavant, elle est extrêmement pratique et, apparemment, durable.

Sur le côté gauche il y a un emplacement pour les cartes mémoires microSD, un cache c'est bien aussi, en dessous se trouve une touche PTT (inutile dans la plupart des pays, elle ne peut pas être réattribuée). Il y a aussi un haut-parleur, emporté par un treillis métallique, de l'autre côté il y en a une paire. Sur le côté droit se trouvent un port infrarouge, un bouton de volume couplé et un connecteur miniUSB.

Vous pouvez ouvrir l'appareil d'une seule main, mais ce n'est pas très pratique en raison de sa taille et de son poids. Les femmes s'en sont surtout plaintes. Au-dessus de l'écran intérieur, vous pouvez voir un insert en caoutchouc qui empêche l'écran de toucher le clavier. Le verre de protection de l'écran a une bordure chromée, toute la surface est facilement sale, il doit être nettoyé périodiquement avec un chiffon doux. Au-dessus de l'écran se trouve une caméra frontale pour les appels vidéo 3G.

L'écran interne a une diagonale de 2,2", résolution 240x320 pixels (zone de travail - 33x45 mm), affiche jusqu'à 262 mille couleurs. L'écran a une bonne qualité d'image, les couleurs sont juteuses, le comportement au soleil est également bon (TFT). Si nous ne prenons pas en compte Nokia N80, Nokia E70, l'écran de cet appareil est l'un des meilleurs aujourd'hui. L'indicateur lumineux intégré modifie automatiquement le rétroéclairage de l'écran pour conserver une image optimale sans compromettre la durée de vie globale de la batterie.

Le fabricant a appliqué un nouveau type de batterie dans cet appareil - une batterie lithium-polymère BL-5F d'une capacité de 950 mAh. Selon le fabricant, il devrait durer jusqu'à 3 heures en conversation et jusqu'à 240 heures en veille. Dans les conditions des réseaux de Moscou, l'appareil a fonctionné en moyenne pendant environ 2 jours à une charge moyenne (45 minutes d'appels, jusqu'à 2 heures de musique, jusqu'à 20 minutes de jeux et jusqu'à 20 minutes de navigation sur Internet). Avec une utilisation active de l'appareil, son temps de fonctionnement sera d'un jour ou même moins. Ainsi, une navigation Internet à part entière pendant 4 heures décharge complètement la batterie, écouter de la musique au volume maximum conduit au même résultat au bout de 7 heures, regarder une vidéo jusqu'à ce qu'elle soit complètement déchargée prend 2 heures. On peut parler d'un ou deux jours de fonctionnement de ce téléphone, selon la charge. Le temps de charge complète de la batterie est de 2 heures 15 minutes.

Caractéristiques matérielles : processeur, performances, Bluetooth, USB

La quantité de mémoire disponible pour l'utilisateur dans l'appareil est de 50 Mo, plus il y a des cartes mémoire microSD. L'utilitaire MemMon affiche 47936 Ko de RAM (traditionnellement, la RAM est allouée au lecteur D, tandis que la mémoire utilisateur est C).

Le modèle matériel est construit sur la plate-forme de Freescale, c'est le premier modèle de la famille des smartphones de troisième génération "bon marché". Formellement, il n'y a pas tellement de différences entre OMAP2420 et le premier modèle avec cette plate-forme, Nokia N93. Il peut même sembler que les solutions sont identiques, offrant le même niveau de fonctionnalité. En effet, le support de la classe 32 EDGE, apparu pour la première fois dans le Nokia N93, est présent ici, le processeur ARM11 cadencé à 348 MHz ressemble à celui du N93. Cependant, dans le Nokia 6290, il n'y a aucune trace d'accélérateur matériel graphique 3D. Cela suggère que l'appareil semble plus pâle que son homologue plus ancien, mais ce n'est pas le cas.

Le mot fabuleux - Feature Pack 1 - entre en jeu. Permettez-moi d'établir un parallèle avec les ordinateurs d'aujourd'hui. Les fabricants de cartes vidéo, de processeurs et de cartes mères publient des mises à jour de leurs produits si rapidement, augmentent leurs capacités et leur puissance, que les programmes correspondants pouvant utiliser ces capacités apparaissent avec un retard de six mois - un an, voire plus. Pareil ici. La plate-forme S60 troisième édition n'est pas optimisée pour la solution matérielle de N93 au moment de la sortie de cette machine. Cela ne s'est produit qu'à la fin de 2006 et uniquement pour les nouveaux modèles (à la fois avec OMAP 2420 et la solution Freescale à l'intérieur). Comme preuve subjective d'une meilleure optimisation du logiciel, on peut citer l'impression de navigation dans les menus, la rapidité d'ouverture des différents éléments. Tout vole, si dans le Nokia N80 appeler un élément signifie que l'image disparaît et apparaît à l'écran en une seconde, alors ici tout se passe presque instantanément. L'interface utilisateur est extrêmement rapide, ce qui laisse une très bonne impression.

Nous avons utilisé le package de test Jbenchmark comme preuve directe de la vitesse accrue de l'interface.

Les résultats du test peuvent être comparés avec le Nokia N93, ils seront extrêmement révélateurs. Dans les tests normaux sans graphiques 3D, nous voyons des résultats similaires presque partout, à l'exception de la vitesse accrue de l'interface, mais en ce qui concerne les graphiques 3D, le Nokia 6290 semble pâle. L'explication réside dans l'absence d'un accélérateur matériel pour les graphiques en trois dimensions. Mais les résultats accrus pour l'interface de l'appareil sont extrêmement intéressants, ils affectent principalement sa perception par les consommateurs. Pour l'avenir, je voudrais noter que le Nokia 6290 est un représentant typique de la famille N-Gage sortie en 2007. Ceux qui s'attendent à des graphismes 3D fabuleux risquent d'être déçus - la marque N-Gage se transforme en une simple marque de téléphone. Il combinera des jeux simples qui peuvent être colorés, tridimensionnels, mais qui peuvent aussi être bidimensionnels assez familiers. La marque N-Gage est plus une fusion de l'expérience de jeu de l'utilisateur et rien de plus.

Il était intéressant de comparer ce modèle avec un autre appareil basé sur le Feature Pack 1 tel que le Samsung i520v. Nous avons obtenu des résultats légèrement moins bons pour Samsung dans la plupart des tests et des résultats légèrement meilleurs dans les tests 3D (il n'y a pas non plus d'accélérateur, mais il existe un support pour un certain nombre de normes). En général, nous pouvons dire que les résultats affichés par ces deux appareils seront typiques pour les modèles avec Feature Pack 1.

Bluetooth. La version Bluetooth du smartphone est 2.0 avec prise en charge EDR. La machine prend en charge les profils suivants :

  • BIP-ImagePush ;
  • DUN-GW ;
  • FT-Server ;
  • HandsFree-AG (1.0) ;
  • Casque-AG ;
  • OBEX ;
  • Client OPP ;
  • Serveur OPP ;
  • Serveur d'accès SIM.

Malheureusement, l'A2DP, c'est-à-dire le transfert du son stéréo vers un casque, n'est pas pris en charge. D'où viennent les informations qu'un tel profil est censé provenir, nous ne pouvons que deviner. La prise en charge de ce profil apparaîtra plus tard dans les téléphones mobiles Nokia sur S60 que dans les smartphones Nseries.

La vitesse de transfert de données via Bluetooth est de 100 Kb/s en moyenne.

USB. L'appareil utilise un connecteur miniUSB (il n'y a pas de charge lorsque le câble est connecté), une fois connecté, vous pouvez sélectionner le stockage de masse USB, PC Suite et le mode modem. La version USB est 2.0. En mode USB Mass Storage, le taux de transfert de données est d'environ 800 Kb/s.

Touches de fonction - ergonomie améliorée

Ce n'est un secret pour personne que la croissance des fonctionnalités du téléphone donne vie à l'émergence de nouvelles touches responsables d'appeler une fonction particulière. Il s'agit d'une réponse simple à des besoins émergents, mais le problème prend toute sa hauteur presque immédiatement, il est impossible d'attribuer une fonction à chaque touche. En l'absence d'écran tactile sur le S60, l'une des situations nécessaires était l'édition de texte, en particulier sa sélection. Pour cela, une clé spéciale avec l'image d'un crayon a été identifiée. À mon avis, c'était du gaspillage, car la fonction de cette touche pouvait facilement être attribuée à des boutons ordinaires (étoile ou dièse). À partir du Nokia 6290, la société prévoit de s'éloigner de la touche d'édition, elle passe d'obligatoire à facultative, c'est-à-dire qu'elle peut l'être ou non. En mode d'édition de texte, le bouton avec l'image du treillis sert de remplacement ; il peut être utilisé pour sélectionner du texte. Mais en mode veille ou dans les programmes, cette touche ne reprend pas la fonctionnalité de la précédente. Cela vous empêchera d'utiliser les raccourcis attribués dans le passé à la touche d'édition par des programmes tiers, en particulier, tous les utilitaires pour prendre des captures d'écran utilisent des combinaisons avec sa participation. Dans cet aspect, le programme Screen Grabber, qui est l'un des utilitaires Symbian R&D, semble beaucoup plus intéressant.

Un bouton marche/arrêt séparé de l'appareil devient également facultatif, il a également joué le rôle d'un commutateur de profil. Toutes ces fonctionnalités sont désormais attribuées à la touche de fin d'appel du Nokia 6290. Le gain de place est évident, mais la commodité est douteuse, car souvent une deuxième pression ne vous amène pas en mode veille, mais ouvre un menu avec une suggestion pour changer de profil. ou verrouiller le clavier. Le verrouillage du clavier est un rudiment, car il n'est pas très pertinent pour un clapet, il aura l'air intéressant sur des modèles similaires sous la forme d'un monobloc.

La présence/l'absence du bouton d'alimentation affecte également la différence d'approche des différents départements de l'entreprise. Dans Nseries, il sera conservé dans la grande majorité des produits, puisque, selon les développeurs, il y a un tel besoin de produits premium. Dans le même temps, les téléphones mobiles Nokia tentent d'atteindre une similitude maximale avec les produits conventionnels d'autres fabricants, bien que cette thèse soit assez controversée, car les solutions haut et milieu de gamme ont depuis longtemps acquis leurs propres touches d'alimentation, copiant l'approche de Nokia. Reste à dire que tout se mélange dans la maison Nokia, pour paraphraser le célèbre classique.

Je ne m'attendais pas à voir une touche multimédia dans le Nokia 6290, c'est une fonctionnalité des produits Nseries, et il semblerait qu'elle n'ait pas sa place ici. Cependant, ils ont établi et créé une similitude encore plus grande avec ce dernier, ce qui ressemble clairement à une erreur de positionnement - les produits commenceront à trop se concurrencer. Traditionnellement, l'utilisateur peut attribuer jusqu'à 5 éléments à cette touche, mais il faut tout de même effectuer deux appuis : la première fois - sur la touche, la deuxième fois - en rejetant la touche de navigation, sélectionner l'élément souhaité. Du point de vue de l'ergonomie, cette décision ne semble pas justifiée. Comme la plupart des utilisateurs, je serais plus heureux d'avoir une touche lecteur/radio dédiée avec une fonction alternative ou la possibilité de la configurer à partir du menu. Ainsi, d'une seule touche, vous pouvez lancer ces applications, sans clics supplémentaires. À l'heure actuelle, la valeur de la clé multimédia est discutable, je pense que peu de gens l'utilisent tout le temps. Au fait, vous pouvez appeler la galerie en la maintenant.

Dans le Nokia 5500, la numérotation vocale était attribuée à la bonne touche programmable, vous deviez maintenir le bouton enfoncé et la numérotation vocale serait activée. Nokia 6290 a conservé cette fonctionnalité. Mais en maintenant la touche de fonction gauche enfoncée, vous pourrez écouter vos messages, le téléphone commencera à les lire à la suite.

La fermeture des applications de la liste se fait en appuyant sur la touche C, c'est standard pour tous les modèles récents.

La navigation rapide et l'accès à tous les éléments à l'aide de séquences de numéros n'ont pas encore été ajoutés au menu. Par contre, en appuyant sur le bouton Menu et en composant un numéro, vous pouvez appeler un sous-menu ou une fonction distincte (le deuxième appui n'est valable que pour le menu représenté par la matrice, il ne fonctionne pas pour les listes verticales). Environ la moitié des menus qui relèvent de cette option de travail sont ennuyeux car vous devez vous rappeler ce qui peut être appelé et ce qui ne peut pas l'être. J'aimerais beaucoup voir la possibilité d'attribuer un appel à une fonction particulière aux touches numériques.

En raison de la taille du boîtier, il a été possible de rendre le clavier confortable, les boutons ont une grande taille et une course douce. Il est agréable de travailler avec les touches, le rétroéclairage est blanc, il est bien visible dans diverses conditions. Sous le rabat supérieur se trouve un voyant lumineux, il agit à la fois pour activer le rétroéclairage du clavier et pour régler le rétroéclairage de l'écran interne.

Interface d'écran externe - Cover UI

Dès les premiers téléphones à clapet, Nokia a essayé d'utiliser au maximum l'écran externe, en affichant tout ce qui était possible dessus. Dans le Nokia 6290, la taille de l'écran externe est de 22 x 28 mm (1,36") et la résolution est de 128 x 160 pixels. Il y a quelques années, de nombreux appareils conventionnels pouvaient se vanter d'écrans similaires, cet écran est légèrement plus petit en taille physique, mais pas en résolution. Grâce à cela, il est devenu possible de mettre en œuvre la soi-disant interface utilisateur de couverture, l'une des solutions les plus puissantes de Nokia dans le domaine des téléphones ces derniers temps. L'écran affiche jusqu'à 262 000 couleurs, est fabriqué à l'aide de la technologie TFT, qui permet à l'image de rester visible à la lumière du soleil. Jusqu'à 6 lignes de texte et jusqu'à 2 lignes de service tiennent sur l'écran.

Voyons ce qu'il y a de si spécial dans l'écran externe qui a permis à l'utilisateur moyen du Nokia 6290 d'appeler Cover UI une solution solide ? En mode veille, vous pouvez voir tous les indicateurs de service, l'heure et trois icônes qui agissent comme des symboles pour les touches externes (il y en a trois, respectivement) sur l'écran. La touche droite est responsable du démarrage de la radio, déjà dans ce mode, vous pouvez changer de canal avec les touches gauche et droite. Si vous appuyez sur la touche centrale en mode veille, le lecteur démarrera, il commencera à jouer la dernière mélodie. Avec le bouton gauche, vous pouvez sélectionner des listes de mélodies, représentées par une répartition standard par artiste, genre, liste de fichiers, les plus fréquemment utilisés, etc. Le déplacement dans la liste s'effectue à l'aide de la touche de volume latérale, tout est clair et simple.

Les possibilités de l'écran externe, cependant, ne s'arrêtent pas là. Maintenir longuement la touche programmable de gauche active la lecture de vos messages, avec la touche de droite vous pouvez activer la numérotation vocale (ici il vous faut un casque connecté, puisque le micro est à l'intérieur, et vous ne pouvez pas passer d'appels lorsqu'il est fermé).

Les appels manqués peuvent être visualisés sans ouvrir l'appareil, une liste complète s'affichera devant vous. Les messages texte peuvent également être visualisés sur l'écran externe, ce qui est agréable. Le message contenant des fichiers ne peut pas être ouvert ici, la machine vous demandera de l'ouvrir. Décrivant les fonctions quotidiennes, nous pouvons dire que dans la plupart des cas, l'appareil ne peut pas être ouvert, il peut être utilisé à l'état fermé, ce qui est parfois extrêmement pratique.

Pendant un appel, une image en noir et blanc du téléphone s'affiche sur l'écran externe, les autres peuvent la voir. Qu'il soit bon ou mauvais - je ne peux pas juger, le fait est que vous ne pouvez pas parler secrètement sur cet appareil (ou prétendre que vous appelez).

Dans les paramètres, vous pouvez régler la luminosité de l'écran externe, définir votre propre animation ou image comme fond d'écran ou économiseur d'écran. Il est curieux que lorsque vous installez une image, il est automatiquement suggéré de la recadrer pour l'adapter à l'écran, vous pouvez le faire très facilement. En mode veille, l'écran s'éteint et le mode d'économie d'énergie démarre. Dans les paramètres, vous pouvez laisser l'horloge numérique comme économiseur d'écran, elle sera alors toujours à l'écran.

Malgré l'apparente simplicité des fonctions décrites, aucun des fabricants ne les a mises en œuvre aujourd'hui, mais Nokia l'a fait. C'est une très belle caractéristique de ses produits 2007.

Fonctionnalités du programme : nouvelles applications, fonctionnalités, thèmes, menus

Dans le Nokia 6290, le fabricant a essayé de faciliter la communication avec l'appareil, et l'application Welcome s'affiche au premier démarrage. Il permet d'accéder à un tutoriel interactif (plus une publicité qu'un truc utile), de configurer GPRS, MMS, Internet pour votre opérateur (une super fonctionnalité qui était là avant, mais qui ne se démarrait pas automatiquement au changement de carte ou au premier démarrage ) , transférer des données depuis un autre téléphone (Transfert).

Les paramètres de divers programmes, ainsi que le téléphone, peuvent désormais être trouvés au même endroit, c'est le premier pas vers l'unification, il a été fait dans le Feature Pack 1. À l'avenir, une telle intégration deviendra encore plus grande.

La section Jeux contient le classique Snake, ainsi que le nouveau jeu Eclipse. A mon avis, tout ce qui touche aux boules, à la combinatoire dans les jeux casual est voué au succès, et ce jouet tue parfaitement le temps, addictif. C'est agréable à jouer, c'est un bon complément aux programmes standards.

Enregistreur vocal - la principale limitation dans le passé était la durée d'une minute d'enregistrement, et il n'y avait aucune explication rationnelle à cela. Des programmes tiers ont permis de contourner la restriction, mais ils coûtent également cher. Dans Nokia 6290, l'enregistreur peut enregistrer des informations à la fois dans la mémoire du téléphone et sur une carte mémoire, la limite est d'une heure. Le nombre de clips n'est limité que par la mémoire libre.

Horloge et réveil. Le nombre d'alarmes a augmenté et vous pouvez les rendre récurrentes (quotidiennes, en semaine, hebdomadaires un jour précis). Les réglages ne sont pas étonnants, mais avant ils n'existaient tout simplement pas, et le réveil se distinguait par une ascèse excessive.