Test du smartphone HTC Wildfire S GSM/UMTS

Le premier smartphone Android abordable pour HTC était le Tattoo. Déjà au moment de la sortie, l'appareil n'avait franchement pas l'air le plus récent techniquement, de plus, l'appareil avait une apparence simple et utilisait du plastique banal. Cependant, il y avait plusieurs caractéristiques distinctives - premièrement, c'est le seul smartphone de HTC avec des panneaux interchangeables, et l'idée était géniale, l'utilisateur pouvait choisir des panneaux pour tous les goûts ou même préparer lui-même un dessin et son emplacement sur le panneau, puis commandez-le avec livraison.

Deuxièmement, Tattoo était l'un des appareils les plus abordables d'une entreprise qui n'a jamais fait preuve d'humanité en ce qui concerne le coût de ses appareils. Et pour beaucoup, le prix est l'un des facteurs décisifs dans le processus de sélection, et il y avait quelque chose à penser : la marque HTC déjà bien connue à l'époque et le système d'exploitation Android inhabituel qui attire par sa fraîcheur. Et bien qu'au moment de sa sortie, le modèle n'ait pas de concurrents particulièrement puissants, il n'est pas devenu un best-seller.

Le prochain employé d'État de l'entreprise parmi Android est le smartphone HTC Wildfire. Ici, les Taïwanais ont radicalement changé leur vision des smartphones bon marché: au lieu de simples matériaux plastiques, comme dans les anciens modèles, notamment en métal, au lieu d'un design «jeune», l'apparence ressemble à celle du produit phare - HTC Desire et le presque dépouillé -down Sense shell, d'ailleurs, la dernière version . À tous égards, l'appareil était censé devenir très populaire, en fait, le modèle s'est bien vendu, mais il n'est pas devenu un succès inconditionnel.

La raison est simple - juste au moment de l'apparition d'un smartphone de HTC, les ventes d'un autre "robot" bon marché - le LG Optimus GT540 - ont commencé sur le marché. Avec des caractéristiques similaires au HTC Wildfire, ce dernier avait un coût inférieur et, comme on dit, a mis le "Spark" de HTC sur les deux lames avec cet avantage. Environ un an plus tard, HTC commence à vendre le deuxième modèle de la série Wildfire : voici le smartphone Wildfire S.

Positionnement

Depuis environ six mois, voire un an, l'entreprise, je ne sais si c'est intentionnel ou non, refuse le positionnement conventionnel et, en général, une sorte de division artificielle des appareils en classes et catégories. À mon avis, c'est bien, et HTC est peut-être l'un des premiers fabricants à enfin brouiller la frontière entre les segments économiques, milieu de gamme et haut de gamme, ainsi qu'entre les smartphones et les téléphones. Et cela ne se fera pas en libérant un téléphone comme HTC Smart sur le système Brew et son positionnement "correct". La société cesse de transmettre à ses utilisateurs même de légères allusions à certaines fonctions importantes individuelles d'un modèle particulier. Si vous ouvrez la page officielle, nous verrons à peu près la même description pour tous les appareils : se concentrer sur la coque HTC Sense et la possibilité de travailler facilement et commodément avec les fonctions téléphoniques, la correspondance et les réseaux sociaux.

Avec les communiqués de presse, tout est comme avant, mais les utilisateurs ne les lisent pas. Dans l'ensemble, dans un avenir proche, l'entreprise disposera du seul séparateur conditionnel entre les appareils - le prix. Pour HTC, la question du positionnement peut être résolue plus facilement que pour n'importe quel fabricant des cinq grands (Samsung, Nokia, LG, Son Ericsson, Motorola), car la société n'a pas de téléphones et une gamme modeste dans le contexte des acteurs répertoriés, et il est beaucoup plus facile de s'en occuper.

Dans le nouveau système de coordonnées, dont j'ai décrit la vision ci-dessus, le smartphone HTC Wildfire S n'est qu'un des appareils Android de la société à un prix abordable. À propos de comment et pour qui le nouveau "Spark" est intéressant, je veux vous dire dans la revue.

Conception, matériaux du boîtier

J'aime mieux le design du premier HTC Wildfire. Il avait de la rigueur et une sorte d'exhaustivité, ce smartphone avait l'air plus cher que son argent. Le nouveau Wildfire S, à mon avis, s'est avéré plus amusant et simple, plus sans prétention et, si vous me permettez cette formulation, un peu frivole. En apparence, il oscille entre HTC Tattoo et HTC Wildfire, du premier modèle a des notes de design "jeune", du second - l'utilisation de matériaux inhabituels pour le segment budgétaire.

Cependant, par la disposition des éléments et le style général de Wildfire S, vous pouvez immédiatement reconnaître l'écriture manuscrite de HTC, et c'est probablement l'essentiel. Et le reste des détails de conception est une question de goût, et ici chacun devrait l'évaluer par lui-même.

Le smartphone est en vente en quatre couleurs - noir, blanc (comme sur la photo de la revue), gris et violet. Dans tous les cas, les couleurs du corps sont très calmes, douces.

Plusieurs matériaux sont utilisés dans le boîtier : le long du périmètre de la face avant, capturant légèrement les bords latéraux, il y a un insert métallique, le couvercle de l'écran est en verre comme Gorilla Glass (c'est probablement ce que c'est, mais c'est pas encore indiqué ici), et la face arrière est en plastique lisse, s'il s'agit d'un appareil blanc. Disponible en noir, gris et violet, la coque arrière est en plastique avec un effet soft-touch. Le smartphone est agréable à tenir en main, bien que le Wildfire S blanc puisse glisser dans les paumes humides car il ne possède pas le revêtement doux au toucher familier à la plupart des appareils HTC.

Assemblage

La qualité de construction est bonne, le couvercle de la batterie n'a pas de jeu et il est peu probable qu'il apparaisse même si vous le retirez et le remettez en place quotidiennement, en raison des caractéristiques de fixation. La housse est attachée au corps avec plus de 10 "pattes" sur sa face interne, alors que je n'avais pas l'impression que les "pattes" pouvaient se casser en retirant fréquemment la housse (je ne peux pas parler avec une certitude absolue, car je utilisé le smartphone pendant environ un mois, pas plus).

Après un mois de fonctionnement, il n'y avait aucun espace entre le boîtier et le couvercle de la batterie dans mon échantillon, la touche de volume est enfoncée sans problème, elle ne s'est pas desserrée.

Dimensions

Le HTC Wildfire S ressemble au premier Ogonyok en taille, il est plus compact que la plupart des smartphones Android modernes, il se situe approximativement entre LG Optimus One et SE Xperia mini.

  • Sony Ericsson Xperia mini - 88 x 52 x 16 mm, 99 g
  • HTC Wildfire S - 101,3 x 59,4 x 12,4 mm, 105 g
  • HTC Wildfire - 106,8 x 60,4 x 12 mm, 118 g
  • Samsung Galaxy Ace - 112,4 x 59,9 x 11,5 mm, 113 g
  • LG Optimus One - 113,5 x 59 x 13,3 mm, 129 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g

Vous pouvez facilement transporter un smartphone dans les poches de n'importe quel vêtement : dans un jean moulant ou dans la poche d'un short. Eh bien, dans un sac-sac à dos-sac à main, bien sûr. Au cours d'une conversation, il était inhabituel et même inconfortable pour moi de tenir le Wildfire S dans un étui blanc pour la première fois, car la surface du «dos» de l'appareil est lisse et ma main s'est habituée aux téléphones doux au toucher. , donc je m'y suis habitué pendant un certain temps. Avec un modèle de n'importe quelle autre couleur, il n'y aura pas une telle difficulté.

Contrôles

Si on pouvait reprocher au premier Wildfire d'utiliser un trackball optique au lieu d'une touche de contrôle ou d'un joystick (oh, quelle était l'époque, Asus P525, Nokia N73...), on peut reprocher au Wildfire S de ne même pas avoir un trackball. L'entreprise standardise ses smartphones en termes de contrôles, c'est bien, mais à quel prix ? Dans Wildfire S, nous voyons un bloc de quatre touches tactiles sous l'écran, déjà familier à tous les nouveaux modèles HTC.

Sur la gauche se trouve la touche "Accueil", elle sert à revenir à l'écran central ou à ouvrir une fenêtre avec six applications en cours d'exécution (maintenir le bouton). Si vous appuyez sur le bouton sur l'écran central, une matrice de tous les bureaux HTC Sense apparaîtra, vous permettant de naviguer rapidement vers l'un d'entre eux. Le bouton suivant, "Menu", est utilisé pour appeler le menu contextuel (maintenir la touche - afficher ou masquer le clavier à l'écran). Vient ensuite le bouton de retour pour revenir en arrière d'un écran. La dernière touche tactile est "Rechercher". Appuyer sur ce bouton ouvre la fenêtre de recherche, tandis que le maintenir enfoncé fait apparaître la fenêtre de recherche vocale. Le bloc tactile est doté d'un rétroéclairage blanc des touches.

La touche d'arrêt de l'écran est située en haut, sur le côté droit. Il est légèrement surélevé par rapport au corps (d'un demi-millimètre), grâce à quoi il est pratique d'appuyer dessus. Lorsque vous maintenez cette touche enfoncée, un menu apparaît avec la possibilité d'éteindre le smartphone, de le mettre en mode Avion et de redémarrer.

Le bouton de volume est situé en haut du bord gauche, il est également surélevé au-dessus du bord, ce qui le rend pratique à utiliser même si vous appuyez sur le bouton au toucher.

Sur la face avant, dans la partie supérieure, il y a un haut-parleur, recouvert d'un filet. En dessous du haut-parleur, à droite, derrière la vitre de protection, se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Sur le côté droit de l'enceinte se trouve un indicateur lumineux. Il clignote en vert lorsqu'il y a des appels manqués, des SMS ou des e-mails non lus ou d'autres notifications, s'allume en vert lorsqu'il est connecté à un PC ou à une batterie complètement chargée (lorsque le smartphone est toujours connecté pour se recharger). Clignote en rouge lorsque la batterie est faible, s'allume en rouge lors de la charge.

Un connecteur microUSB pour charger un smartphone et le connecter à un PC est situé sur le bord gauche, une prise casque et casque 3,5 mm se trouve sur l'extrémité supérieure. L'emplacement du microUSB sur la gauche devient la norme pour les nouveaux smartphones de l'entreprise, à mon avis, son emplacement en bas serait plus familier et pratique.

Les emplacements pour carte microSD et SIM sont situés sous le couvercle de la batterie. Vous pouvez remplacer la carte mémoire sans éteindre l'appareil, cependant, pour ce faire, vous devrez d'abord retirer le couvercle de la batterie. Ici, j'ai envie de grogner un peu. Habituellement, la carte mémoire est insérée dans la fente jusqu'à ce qu'elle s'enclenche. Pour le retirer plus tard, il vous suffit d'appuyer légèrement sur la carte et elle apparaît. Dans HTC Wildfire S, la carte est simplement insérée jusqu'au bout, on a l'impression qu'elle ne va pas plus loin, ce qui signifie que vous l'avez insérée correctement. La carte mémoire est retirée, respectivement, également complètement manuellement, soulevez-la avec un ongle sur le bord saillant et essayez de la libérer de la fente. Les deux premiers retraits de carte mémoire (oui, je suis un dinosaure qui utilise encore un lecteur de carte), j'ai passé une minute ou plus sur ce processus. Et puis soit j'ai compris, soit le connecteur s'est développé. L'emplacement de la carte SIM est situé sous la batterie, pour changer la carte SIM, vous devez retirer la batterie puis ouvrir la glissière de pliage.

Écran

HTC Wildfire S dispose d'un écran tactile TFT capacitif avec prise en charge multi-touch. L'écran peut gérer jusqu'à quatre pressions simultanément. Diagonale d'écran 3,2'', résolution 320x480 pixels (HVGA), dimensions physiques 68x45 mm. L'écran affiche jusqu'à 256 000 couleurs.

La couleur de l'écran, qui est faible par rapport aux smartphones les plus chers, à mon avis, n'affecte pas la reproduction des couleurs, les couleurs de l'écran sont vives et riches, tandis que l'image semble assez naturelle.

Les angles de vision sont maximaux, même avec une forte déviation, l'image n'est pas déformée du tout. À la luminosité minimale de l'écran, il est confortable de lire des livres dans le noir complet (décidément, qui le fera sur un si petit écran ?), en utilisant un fond blanc ou noir, peu importe.

Au soleil, l'affichage, bien sûr, s'estompe et il devient difficile d'en lire les informations. Caractérisez brièvement l'écran du Wildfire S comme suit : "bon, mais avec une petite résolution". J'ai hâte que l'entreprise arrête d'installer des écrans HVGA dans ses smartphones.

Appareil photo

L'appareil dispose d'un appareil photo 5 MP avec autofocus. L'œil de l'appareil photo est situé sur une petite colline, à côté se trouve un flash qui peut être utilisé comme lampe de poche, le smartphone dispose d'une application du même nom. Le verre de protection de l'appareil photo affleure la zone surélevée à l'arrière de l'appareil.

L'interface de l'appareil photo est exactement la même que sur le HTC Desire S. En mode viseur, l'écran affiche un panneau sur la droite avec des informations de base - le mode de prise de vue sélectionné (photo ou vidéo), l'état du flash (auto, manuel, éteint ), et boutons de sélection effets et transition vers la galerie.

Lorsque vous faites pivoter le smartphone, les icônes du panneau sont également inversées (dans les quatre directions, uniquement pour le mode "photo"), l'interface s'affiche pour les modes portrait et paysage.

Les résolutions standard et grand écran (rapport d'aspect 3:2) suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 5 M - 2592x1728
  • 3M - 2048x1360
  • 1M - 1280x848
  • Petit - 640 x 416
  • Auto
  • Lampe à incandescence
  • Lampe lumière du jour
  • Lumière du jour
  • Nuageux

Comme les autres appareils de la société, il existe un panneau avec un affichage graphique de divers effets, à l'aide duquel vous pouvez prendre une photo. Certes, les effets eux-mêmes sont moindres que dans HTC Desire S ou Sensation. En plus des paramètres décrits, vous pouvez modifier le niveau de netteté, de saturation, de contraste et d'exposition, la valeur ISO (de 100 à 800), vous pouvez désactiver le son de l'obturateur, afficher ou masquer la grille en mode viseur sur le l'écran, le retardateur et activez la prise de vue avec géolocalisation à l'aide du GPS ou de la reconnaissance automatique des visages dans le cadre.

Vous pouvez évaluer vous-même la qualité de la photo dans différents modes en utilisant les exemples d'images ci-dessous. L'appareil n'a pas de mode macro, mais les objets en gros plan sont assez tolérables. À mon avis, la caméra du Wildfire S est légèrement meilleure que celle du précédent Wildfire.

Exemples de photos pendant la journée :

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format 3GP (codec mp4v) à 22-24 ips. L'audio est enregistré à l'aide du codec aac.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour la vidéo :

  • 640 x 480
  • 320 x 240
  • 176 x 144

Vous pouvez également choisir d'enregistrer une vidéo en basse ou en haute qualité avec une limite de temps de 10 minutes. Les réglages en mode vidéo sont les mêmes que ceux en mode photo. Parmi les fonctionnalités, je note l'inclusion / désactivation de l'enregistrement sonore, dans le processus de prise de vue vidéo, vous pouvez modifier la mise au point en touchant simplement la zone de l'écran où vous souhaitez mettre au point la caméra avec votre doigt. À n'importe quelle résolution vidéo, le zoom en temps réel est possible, c'est-à-dire en cours de prise de vue. Vous pouvez utiliser le flash pendant l'enregistrement vidéo.

Travailler hors ligne

L'appareil utilise une batterie Li-Ion d'une capacité de 1230 mAh. Le fabricant revendique jusqu'à 7 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 360 heures (15 jours) en veille. Comme d'habitude, ces données sont exagérées. En termes d'autonomie, le HTC Wildfire est à peu près comparable au Desire S, c'est-à-dire qu'il dure une journée de travail avec une seule charge.

Comme dans les modèles plus anciens, l'appareil dispose d'un élément de paramètres appelé "Économie d'énergie". Il existe des options collectées, la désactivation qui aidera à économiser de la batterie. De plus, lorsque le niveau de charge du smartphone descend en dessous de 15 % (le nombre peut être configuré), l'appareil lui-même vous invite à passer en mode d'économie d'énergie, désactive toutes les interfaces sauf le réseau, ajuste automatiquement le rétroéclairage et d'autres choses.

Le schéma de fonctionnement typique de mon appareil ressemble à ceci. L'enlever le matin, mettre la musique et aller quelque part. Pendant la journée, j'écoute de la musique pendant 3 à 5 heures au total. Push-mail pour deux comptes de messagerie fonctionne en permanence sur l'appareil, parfois je lis quelque chose sur le Web (c'est environ une heure de navigateur ouvert par jour) et je passe un appel. Les appels représentent environ 40 à 60 minutes de temps. Dans ce mode, le HTC Wildfire S est resté stable jusqu'au soir, juste toute la journée de travail. Pour un smartphone bon marché, ce ne sont en aucun cas de bons indicateurs, c'est une chose lorsqu'une journée de travail est l'heure d'un produit phare ou du moins d'un appareil de la catégorie de prix moyen, et une autre lorsqu'un employé de l'État "vit" autant. La plupart des concurrents de l'appareil fonctionnent sur une seule charge pendant un jour et demi à deux jours, donc la durée de vie de la batterie n'est pas la partie la plus forte du smartphone HTC Wildfire S.

Performances

L'appareil est basé sur la plate-forme Qualcomm MSM7227 et dispose d'un processeur avec une fréquence d'horloge de 600 MHz. Le smartphone dispose de 512 Mo de RAM et de 512 Mo de mémoire pour stocker des données et installer de nouveaux programmes. Ce volume est suffisant pour mettre tous les logiciels nécessaires sur votre smartphone, de plus, sur Android 2.3, certains programmes peuvent être installés sur une carte mémoire, il ne devrait donc pas y avoir de problèmes de manque de place, même pour ceux qui aiment installer de nouveaux logiciel quotidiennement.

Comme Desire S, le smartphone prend en charge la lecture vidéo dans les codecs DivX et Xvid prêts à l'emploi. De plus, les formats et codecs suivants sont pris en charge : 3gp, .3g2, .mp4, .wmv (Windows Media Video 9), .avi (MP4 ASP et MP3), .xvid (MP4 ASP et MP3). En réalité, regarder des vidéos sur Wildfire S n'est pas très pratique en raison de la petite diagonale de l'écran, cependant, le smartphone lit la vidéo en résolution VGA sans aucun problème.

La vitesse du HTC Wildfire S n'est pas mauvaise, mais je ne peux pas dire qu'il "vole". Parfois, un smartphone réfléchit, dans un navigateur avec deux ou trois fenêtres ouvertes, il y a des ralentissements, parfois lorsque vous ouvrez un autre programme, l'appareil « réfléchit » pendant quelques secondes. Ci-dessous, je fournis des captures d'écran avec les résultats de plusieurs tests, au cas où ces informations seraient utiles à quelqu'un.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent être effectuées dans le menu des paramètres ou à l'aide de widgets. Il existe un widget avec une bande d'icônes pour changer d'interface, il existe des widgets de boutons séparés, ainsi qu'un widget Android standard. Vous pouvez également gérer les interfaces sans fil à l'aide de l'onglet du panneau système.

Le câble microUSB inclus est utilisé pour la synchronisation du PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. Lorsqu'il est connecté à un ordinateur, un menu apparaît dans lequel vous pouvez sélectionner l'un des cinq types de connexion : recharge uniquement, HTC Sync, Drive (mémoire de la carte microSD visible), partage Internet (en utilisant la machine comme modem) et en se connectant à un PC pour accéder au réseau via un ordinateur.

Intégré Bluetooth 3.0 (EDR), les profils les plus courants pris en charge :

  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) – Transmission audio stéréo Bluetooth
  • Profil mains libres 1.5
  • FTP
  • OPP

La qualité sonore lors de l'écoute de musique via des écouteurs sans fil est moyenne, si vous n'êtes pas pointilleux sur le son, cela suffira.

Wi-Fi (802.11b/g/n). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Sur votre smartphone, vous pouvez configurer des règles de veille Wi-Fi, utiliser uniquement une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Lors de l'utilisation du Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pas du tout.

Routeur Wi-Fi. HTC Wildfire S dispose d'une fonction de "partage" de connexion Internet 2G/3G via Wi-Fi. Cela fonctionne comme suit. Dans les paramètres des interfaces sans fil, l'option «routeur Wi-Fi» est activée et ses paramètres sont ouverts, où l'utilisateur est invité à sélectionner un nom de réseau, un mot de passe et un type de connexion (WEP, WPA, WPA2). De plus, vous pouvez définir le nombre maximum de connexions à votre smartphone ou bloquer ou autoriser séparément chaque nouvelle connexion.

En dessous de ces paramètres, le point d'accès souhaité (APN) est sélectionné via lequel la machine accédera à Internet, puis le routage est activé. Il s'avère que vous pouvez vous connecter à Internet, par exemple, depuis votre ordinateur portable via un routage vers Desire HD, et vous utiliserez la connexion GPRS/EDGE ou UMTS/HSDPA qui est pré-configurée sur votre smartphone pour accéder au réseau.< /p>

Navigation

Le smartphone utilise une puce gpsOne alimentée par Qualcomm. Il faut 10 à 15 secondes pour rechercher des satellites (les tests ont été effectués à l'aide du programme Maverick, disponible sur le marché).

Votre appareil dispose des programmes Google Maps et Google Navigation pour la navigation. À l'aide de Google Maps, vous pouvez obtenir des itinéraires, rechercher des adresses par noms de rues ou lieux.

< img src="https://mobile-review.com/review/image/htc/wildfire-s-rev/scr/scr18.jpg"/>

Google Navigation offre une navigation complète avec guidage d'itinéraire et guidage vocal.

< img src="https://mobile-review.com/review/image/htc/wildfire-s-rev/scr/scr13.jpg"/>

Saisie textuelle et vocale

Le HTC Wildfire S utilise le clavier QWERTY à l'écran HTC standard. C'est l'une des meilleures implémentations de claviers à l'écran parmi tous les appareils Android et parmi les smartphones en général. Le seul inconvénient qui persiste longtemps est celui-ci. Lors de la saisie en latin, des caractères supplémentaires peuvent être saisis en maintenant simplement l'une ou l'autre touche (les caractères sont dessinés directement sur les boutons avec des lettres et sont saisis en maintenant), et lors de la saisie en cyrillique, afin d'en mettre certains pas les plus courants caractère, il faut d'abord aller dans le menu de saisie des caractères, ce qui n'est pas très pratique.

Chaque fois que vous appuyez sur le bouton à l'écran du clavier, l'appareil vibre légèrement, ce qui facilite la saisie, le rend plus réaliste et vous aide à vous habituer au clavier à l'écran. Le changement de langue se fait en appuyant sur une touche, rapidement et simplement, maintenir le même bouton peut appeler la numérotation vocale des messages.

Le clavier à l'écran peut être masqué en maintenant la touche Menu enfoncée ou en appuyant sur le bouton dédié. Pour déplacer le curseur à l'intérieur du texte, vous devez maintenir votre doigt sur n'importe quel segment du texte, après quoi quelque chose comme une loupe apparaît. L'idée est clairement empruntée à l'iPhone d'Apple, mais cela ne le rend pas moins pratique. Lorsque vous maintenez votre doigt sur le texte pendant quelques secondes, une fenêtre contextuelle apparaît avec un texte agrandi et un curseur. Vous pouvez déplacer le curseur sans problème, le fragment se déplacera. Après avoir retiré votre doigt de l'écran, un menu supplémentaire apparaît, avec lequel vous pouvez sélectionner un morceau de texte ou le texte entier. Ou ne rien faire avec le texte.

Pour entrer les paramètres du clavier, vous devez lancer les paramètres généraux, y rechercher "Langue et clavier", et alors seulement vous arriverez là où vous devez aller. En plus du clavier QWERTY complet, vous pouvez saisir du texte à l'aide de claviers compacts. Le clavier dispose d'un dictionnaire personnel, où l'appareil enregistre les nouveaux mots que vous utilisez souvent. Le dictionnaire peut être édité et synchronisé avec la sauvegarde sur la carte mémoire.

La saisie vocale dans Wildfire S est basée sur la fonctionnalité Android standard de Google Voice. La saisie vocale fonctionne presque toujours sans problème, avec l'aide de la voix, vous pouvez rechercher diverses données, contacts et même taper des SMS ou des e-mails.

A mes oreilles, le son de Wildfire S est trop simpliste, même moi, sourd en terme de qualité sonore, écoutant de la musique sur mon smartphone, n'étais pas très content. Je n'ai plus rien à vous dire ici.

Il n'y a pas de paramètres d'égaliseur ni d'autres améliorations sonores dans le lecteur. Mais l'appareil dispose d'une radio FM avec la possibilité de rechercher manuellement et automatiquement des stations de radio. Les stations trouvées peuvent être enregistrées sous des noms spécifiques. Il existe plusieurs widgets pour la radio.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sur Android 2.3 OS, HTC Sense 2.1 est utilisé comme interface (la même version que dans HTC Desire S). Le Sense mis à jour a plusieurs nouvelles fonctionnalités utiles. Tout d'abord, le menu système amélioré, qui est maintenant divisé en deux onglets. L'un affiche les événements, les programmes en cours d'exécution et l'autre affiche des icônes permettant d'activer et de désactiver les interfaces sans fil.

Deuxièmement, le menu des programmes comporte désormais trois onglets (leur ordre peut être modifié), dans un tous les programmes, dans un autre ceux fréquemment utilisés, dans le troisième tous ceux qui ont été téléchargés par l'utilisateur.

Le reste de l'interface n'a pas beaucoup changé. Vous pouvez découvrir toutes les fonctions de la version de HTC Sense installée sur l'appareil en lisant ma revue détaillée de cette interface.

HTC Wildfire S dispose d'un utilitaire sympa qui s'exécute lorsqu'il n'y a pas assez d'espace libre dans la mémoire de l'appareil et vous propose gentiment de libérer de l'espace.

Test du smartphone HTC Wildfire S GSM/UMTS

Le premier smartphone Android abordable pour HTC était le Tattoo. Déjà au moment de la sortie, l'appareil n'avait franchement pas l'air le plus récent techniquement, de plus, l'appareil avait une apparence simple et utilisait du plastique banal. Cependant, il y avait plusieurs caractéristiques distinctives - premièrement, c'est le seul smartphone de HTC avec des panneaux interchangeables, et l'idée était géniale, l'utilisateur pouvait choisir des panneaux pour tous les goûts ou même préparer lui-même un dessin et son emplacement sur le panneau, puis commandez-le avec livraison.

Deuxièmement, Tattoo était l'un des appareils les plus abordables d'une entreprise qui n'a jamais fait preuve d'humanité en ce qui concerne le coût de ses appareils. Et pour beaucoup, le prix est l'un des facteurs décisifs dans le processus de sélection, et il y avait quelque chose à penser : la marque HTC déjà bien connue à l'époque et le système d'exploitation Android inhabituel qui attire par sa fraîcheur. Et bien qu'au moment de sa sortie, le modèle n'ait pas de concurrents particulièrement puissants, il n'est pas devenu un best-seller.

Le prochain employé d'État de l'entreprise parmi Android est le smartphone HTC Wildfire. Ici, les Taïwanais ont radicalement changé leur vision des smartphones bon marché: au lieu de simples matériaux plastiques, comme dans les anciens modèles, notamment en métal, au lieu d'un design «jeune», l'apparence ressemble à celle du produit phare - HTC Desire et le presque dépouillé -down Sense shell, d'ailleurs, la dernière version . À tous égards, l'appareil était censé devenir très populaire, en fait, le modèle s'est bien vendu, mais il n'est pas devenu un succès inconditionnel.

La raison est simple - juste au moment de l'apparition d'un smartphone de HTC, les ventes d'un autre "robot" bon marché - le LG Optimus GT540 - ont commencé sur le marché. Avec des caractéristiques similaires à HTC Wildfire, ce dernier avait un coût inférieur et, comme on dit, a mis le "Spark" de HTC sur les deux lames avec cet avantage. Environ un an plus tard, HTC commence à vendre le deuxième modèle de la série Wildfire : voici le smartphone Wildfire S.

Positionnement

Depuis environ six mois, voire un an, l'entreprise, je ne sais si c'est intentionnel ou non, refuse le positionnement conventionnel et, en général, une sorte de division artificielle des appareils en classes et catégories. À mon avis, c'est bien, et HTC est peut-être l'un des premiers fabricants à enfin brouiller la frontière entre les segments économiques, milieu de gamme et haut de gamme, ainsi qu'entre les smartphones et les téléphones. Et cela ne se fera pas en libérant un téléphone comme HTC Smart sur le système Brew et son positionnement "correct". La société cesse de transmettre à ses utilisateurs même de légères allusions à certaines fonctions importantes individuelles d'un modèle particulier. Si vous ouvrez la page officielle, nous verrons à peu près la même description pour tous les appareils : se concentrer sur la coque HTC Sense et la possibilité de travailler facilement et commodément avec les fonctions téléphoniques, la correspondance et les réseaux sociaux.

Avec les communiqués de presse, tout est comme avant, mais les utilisateurs ne les lisent pas. Dans l'ensemble, dans un avenir proche, l'entreprise disposera du seul séparateur conditionnel entre les appareils - le prix. Pour HTC, la question du positionnement peut être résolue plus facilement que pour n'importe quel fabricant des cinq grands (Samsung, Nokia, LG, Son Ericsson, Motorola), car la société n'a pas de téléphones et une gamme modeste dans le contexte des acteurs répertoriés, et il est beaucoup plus facile de s'en occuper.

Dans le nouveau système de coordonnées, dont j'ai décrit la vision ci-dessus, le smartphone HTC Wildfire S n'est qu'un des appareils Android de la société à un prix abordable. À propos de comment et pour qui le nouveau "Spark" est intéressant, je veux vous dire dans la revue.

Conception, matériaux du boîtier

J'aime mieux le design du premier HTC Wildfire. Il avait de la rigueur et une sorte d'exhaustivité, ce smartphone avait l'air plus cher que son argent. Le nouveau Wildfire S, à mon avis, s'est avéré plus amusant et simple, plus sans prétention et, si vous me permettez cette formulation, un peu frivole. En apparence, il oscille entre HTC Tattoo et HTC Wildfire, du premier modèle a des notes de design "jeune", du second - l'utilisation de matériaux inhabituels pour le segment budgétaire.

Cependant, par la disposition des éléments et le style général de Wildfire S, vous pouvez immédiatement reconnaître l'écriture manuscrite de HTC, et c'est probablement l'essentiel. Et le reste des détails de conception est une question de goût, et ici chacun devrait l'évaluer par lui-même.

Le smartphone est en vente en quatre couleurs - noir, blanc (comme sur la photo de la revue), gris et violet. Dans tous les cas, les couleurs du corps sont très calmes, douces.

Plusieurs matériaux sont utilisés dans le boîtier : le long du périmètre de la face avant, capturant légèrement les bords latéraux, il y a un insert métallique, le couvercle de l'écran est en verre comme Gorilla Glass (c'est probablement ce que c'est, mais c'est pas encore indiqué ici), et la face arrière est en plastique lisse, s'il s'agit d'un appareil blanc. Disponible en noir, gris et violet, la coque arrière est en plastique avec un effet soft-touch. Le smartphone est agréable à tenir en main, bien que le Wildfire S blanc puisse glisser dans les paumes humides car il ne possède pas le revêtement doux au toucher familier à la plupart des appareils HTC.

Assemblage

La qualité de construction est bonne, le couvercle de la batterie n'a pas de jeu et il est peu probable qu'il apparaisse même si vous le retirez et le remettez en place quotidiennement, en raison des caractéristiques de fixation. La housse est attachée au corps avec plus de 10 "pattes" sur sa face interne, alors que je n'avais pas l'impression que les "pattes" pouvaient se casser en retirant fréquemment la housse (je ne peux pas parler avec une certitude absolue, car je utilisé le smartphone pendant environ un mois, pas plus).

Après un mois de fonctionnement, il n'y avait aucun espace entre le boîtier et le couvercle de la batterie dans mon échantillon, la touche de volume est enfoncée sans problème, elle ne s'est pas desserrée.

Dimensions

Le HTC Wildfire S ressemble au premier Ogonyok en taille, il est plus compact que la plupart des smartphones Android modernes, il se situe approximativement entre LG Optimus One et SE Xperia mini.

  • Sony Ericsson Xperia mini - 88 x 52 x 16 mm, 99 g
  • HTC Wildfire S - 101,3 x 59,4 x 12,4 mm, 105 g
  • HTC Wildfire - 106,8 x 60,4 x 12 mm, 118 g
  • Samsung Galaxy Ace - 112,4 x 59,9 x 11,5 mm, 113 g
  • LG Optimus One - 113,5 x 59 x 13,3 mm, 129 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g

Vous pouvez facilement transporter un smartphone dans les poches de n'importe quel vêtement : dans un jean moulant ou dans la poche d'un short. Eh bien, dans un sac-sac à dos-sac à main, bien sûr. Au cours d'une conversation, il était inhabituel et même inconfortable pour moi de tenir le Wildfire S dans un étui blanc pour la première fois, car la surface du «dos» de l'appareil est lisse et ma main s'est habituée aux téléphones doux au toucher. , donc je m'y suis habitué pendant un certain temps. Avec un modèle de n'importe quelle autre couleur, il n'y aura pas une telle difficulté.

Contrôles

Si on pouvait reprocher au premier Wildfire d'utiliser un trackball optique au lieu d'une touche de contrôle ou d'un joystick (oh, quelle était l'époque, Asus P525, Nokia N73...), on peut reprocher au Wildfire S de ne même pas avoir un trackball. L'entreprise standardise ses smartphones en termes de contrôles, c'est bien, mais à quel prix ? Dans Wildfire S, nous voyons un bloc de quatre touches tactiles sous l'écran, déjà familier à tous les nouveaux modèles HTC.

Sur la gauche se trouve la touche "Accueil", elle sert à revenir à l'écran central ou à ouvrir une fenêtre avec six applications en cours d'exécution (maintenir le bouton). Si vous appuyez sur le bouton sur l'écran central, une matrice de tous les bureaux HTC Sense apparaîtra, vous permettant de naviguer rapidement vers l'un d'entre eux. Le bouton suivant, "Menu", est utilisé pour appeler le menu contextuel (maintenir la touche - afficher ou masquer le clavier à l'écran). Vient ensuite le bouton de retour pour revenir en arrière d'un écran. La dernière touche tactile est "Rechercher". Appuyer sur ce bouton ouvre la fenêtre de recherche, tandis que le maintenir enfoncé fait apparaître la fenêtre de recherche vocale. Le bloc tactile est doté d'un rétroéclairage blanc des touches.

La touche d'arrêt de l'écran est située en haut, sur le côté droit. Il est légèrement surélevé par rapport au corps (d'un demi-millimètre), grâce à quoi il est pratique d'appuyer dessus. Lorsque vous maintenez cette touche enfoncée, un menu apparaît avec la possibilité d'éteindre le smartphone, de le mettre en mode Avion et de redémarrer.

Le bouton de volume est situé en haut du bord gauche, il est également surélevé au-dessus du bord, ce qui le rend pratique à utiliser même si vous appuyez sur le bouton au toucher.

Sur la face avant, dans la partie supérieure, il y a un haut-parleur, recouvert d'un filet. En dessous du haut-parleur, à droite, derrière la vitre de protection, se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Sur le côté droit de l'enceinte se trouve un indicateur lumineux. Il clignote en vert lorsqu'il y a des appels manqués, des SMS ou des e-mails non lus ou d'autres notifications, s'allume en vert lorsqu'il est connecté à un PC ou à une batterie complètement chargée (lorsque le smartphone est toujours connecté pour se recharger). Clignote en rouge lorsque la batterie est faible, s'allume en rouge lors de la charge.

Un connecteur microUSB pour charger un smartphone et le connecter à un PC est situé sur le bord gauche, une prise casque et casque 3,5 mm se trouve sur l'extrémité supérieure. L'emplacement du microUSB sur la gauche devient la norme pour les nouveaux smartphones de l'entreprise, à mon avis, son emplacement en bas serait plus familier et pratique.

Les emplacements pour carte microSD et SIM sont situés sous le couvercle de la batterie. Vous pouvez remplacer la carte mémoire sans éteindre l'appareil, cependant, pour ce faire, vous devrez d'abord retirer le couvercle de la batterie. Ici, j'ai envie de grogner un peu. Habituellement, la carte mémoire est insérée dans la fente jusqu'à ce qu'elle s'enclenche. Pour le retirer plus tard, il vous suffit d'appuyer légèrement sur la carte et elle apparaît. Dans HTC Wildfire S, la carte est simplement insérée jusqu'au bout, on a l'impression qu'elle ne va pas plus loin, ce qui signifie que vous l'avez insérée correctement. La carte mémoire est retirée, respectivement, également complètement manuellement, soulevez-la avec un ongle sur le bord saillant et essayez de la libérer de la fente. Les deux premiers retraits de carte mémoire (oui, je suis un dinosaure qui utilise encore un lecteur de carte), j'ai passé une minute ou plus sur ce processus. Et puis soit j'ai compris, soit le connecteur s'est développé. L'emplacement de la carte SIM est situé sous la batterie, pour changer la carte SIM, vous devez retirer la batterie puis ouvrir la glissière de pliage.

Écran

HTC Wildfire S dispose d'un écran tactile TFT capacitif avec prise en charge multi-touch. L'écran peut gérer jusqu'à quatre pressions simultanément. Diagonale d'écran 3,2'', résolution 320x480 pixels (HVGA), dimensions physiques 68x45 mm. L'écran affiche jusqu'à 256 000 couleurs.

La couleur de l'écran, qui est faible par rapport aux smartphones les plus chers, à mon avis, n'affecte pas la reproduction des couleurs, les couleurs de l'écran sont vives et riches, tandis que l'image semble assez naturelle.

Les angles de vision sont maximaux, même avec une forte déviation, l'image n'est pas déformée du tout. À la luminosité minimale de l'écran, il est confortable de lire des livres dans le noir complet (décidément, qui le fera sur un si petit écran ?), en utilisant un fond blanc ou noir, peu importe.

Au soleil, l'affichage, bien sûr, s'estompe et il devient difficile d'en lire les informations. Caractérisez brièvement l'écran du Wildfire S comme suit : "bon, mais avec une petite résolution". J'ai hâte que l'entreprise arrête d'installer des écrans HVGA dans ses smartphones.

Appareil photo

L'appareil dispose d'un appareil photo 5 MP avec autofocus. L'œil de l'appareil photo est situé sur une petite colline, à côté se trouve un flash qui peut être utilisé comme lampe de poche, le smartphone dispose d'une application du même nom. Le verre de protection de l'appareil photo affleure la zone surélevée à l'arrière de l'appareil.

L'interface de l'appareil photo est exactement la même que sur le HTC Desire S. En mode viseur, l'écran affiche un panneau sur la droite avec des informations de base - le mode de prise de vue sélectionné (photo ou vidéo), l'état du flash (auto, manuel, éteint ), et boutons de sélection effets et transition vers la galerie.

Lorsque le smartphone est tourné, les icônes du panneau sont également inversées (dans les quatre directions, uniquement pour le mode "photo"), l'interface s'affiche pour les modes portrait et paysage.

Les résolutions standard et grand écran (rapport d'aspect 3:2) suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 5 M - 2592x1728
  • 3M - 2048x1360
  • 1M - 1280x848
  • Petit - 640 x 416
  • Auto
  • Lampe à incandescence
  • Lampe lumière du jour
  • Lumière du jour
  • Nuageux

Comme les autres appareils de la société, il existe un panneau avec un affichage graphique de divers effets, à l'aide duquel vous pouvez prendre une photo. Certes, les effets eux-mêmes sont moindres que dans HTC Desire S ou Sensation. En plus des paramètres décrits, vous pouvez modifier le niveau de netteté, de saturation, de contraste et d'exposition, la valeur ISO (de 100 à 800), vous pouvez désactiver le son de l'obturateur, afficher ou masquer la grille en mode viseur sur le l'écran, le retardateur et activez la prise de vue avec géolocalisation à l'aide du GPS ou de la reconnaissance automatique des visages dans le cadre.

Vous pouvez évaluer vous-même la qualité de la photo dans différents modes en utilisant les exemples d'images ci-dessous. L'appareil n'a pas de mode macro, mais les objets en gros plan sont assez tolérables. À mon avis, la caméra du Wildfire S est légèrement meilleure que celle du précédent Wildfire.

Exemples de photos pendant la journée :

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format 3GP (codec mp4v) à 22-24 ips. L'audio est enregistré à l'aide du codec aac.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour la vidéo :

  • 640 x 480
  • 320 x 240
  • 176 x 144

Vous pouvez également choisir d'enregistrer une vidéo en basse ou en haute qualité avec une limite de temps de 10 minutes. Les réglages en mode vidéo sont les mêmes que ceux en mode photo. Parmi les fonctionnalités, je note l'inclusion / désactivation de l'enregistrement sonore, dans le processus de prise de vue vidéo, vous pouvez modifier la mise au point en touchant simplement la zone de l'écran où vous souhaitez mettre au point la caméra avec votre doigt. À n'importe quelle résolution vidéo, le zoom en temps réel est possible, c'est-à-dire en cours de prise de vue. Vous pouvez utiliser le flash pendant l'enregistrement vidéo.

Travailler hors ligne

L'appareil utilise une batterie Li-Ion d'une capacité de 1230 mAh. Le fabricant revendique jusqu'à 7 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 360 heures (15 jours) en veille. Comme d'habitude, ces données sont exagérées. En termes d'autonomie, le HTC Wildfire est à peu près comparable au Desire S, c'est-à-dire qu'il dure une journée de travail avec une seule charge.

Comme dans les modèles plus anciens, l'appareil dispose d'un élément de paramètres appelé "Économie d'énergie". Il existe des options collectées, la désactivation qui aidera à économiser de la batterie. De plus, lorsque le niveau de charge du smartphone descend en dessous de 15 % (le nombre peut être configuré), l'appareil lui-même vous invite à passer en mode d'économie d'énergie, désactive toutes les interfaces sauf le réseau, ajuste automatiquement le rétroéclairage et d'autres choses.

Le schéma de fonctionnement typique de mon appareil ressemble à ceci. Décoller le matin de la charge, allumer la musique et aller quelque part. Pendant la journée, j'écoute de la musique pendant 3 à 5 heures au total. Push-mail pour deux comptes de messagerie fonctionne en permanence sur l'appareil, parfois je lis quelque chose sur le réseau (c'est environ une heure de navigateur ouvert par jour) et je passe un appel. Les appels représentent environ 40 à 60 minutes de temps. Dans ce mode, le HTC Wildfire S est resté stable jusqu'au soir, juste toute la journée de travail. Pour un smartphone bon marché, ce ne sont en aucun cas de bons indicateurs, c'est une chose lorsqu'une journée de travail est l'heure d'un produit phare ou du moins d'un appareil de la catégorie de prix moyen, et une autre lorsqu'un employé de l'État "vit" autant. La plupart des concurrents de l'appareil fonctionnent sur une seule charge pendant un jour et demi à deux jours, donc la durée de vie de la batterie n'est pas la partie la plus forte du smartphone HTC Wildfire S.

Performances

L'appareil est basé sur la plate-forme Qualcomm MSM7227 et dispose d'un processeur avec une fréquence d'horloge de 600 MHz. Le smartphone dispose de 512 Mo de RAM et de 512 Mo de mémoire pour stocker des données et installer de nouveaux programmes. Ce volume est suffisant pour mettre tous les logiciels nécessaires sur votre smartphone, de plus, sur Android 2.3, certains programmes peuvent être installés sur une carte mémoire, il ne devrait donc pas y avoir de problèmes de manque de place, même pour ceux qui aiment installer de nouveaux logiciel quotidiennement.

Comme Desire S, le smartphone prend en charge la lecture vidéo dans les codecs DivX et Xvid prêts à l'emploi. De plus, les formats et codecs suivants sont pris en charge : 3gp, .3g2, .mp4, .wmv (Windows Media Video 9), .avi (MP4 ASP et MP3), .xvid (MP4 ASP et MP3). En réalité, regarder des vidéos sur Wildfire S n'est pas très pratique en raison de la petite diagonale de l'écran, cependant, le smartphone lit la vidéo en résolution VGA sans aucun problème.

La vitesse du HTC Wildfire S n'est pas mauvaise, mais je ne peux pas dire qu'il "vole". Parfois, un smartphone réfléchit, dans un navigateur avec deux ou trois fenêtres ouvertes, il y a des ralentissements, parfois lorsque vous ouvrez un autre programme, l'appareil « réfléchit » pendant quelques secondes. Ci-dessous, je fournis des captures d'écran avec les résultats de plusieurs tests, au cas où ces informations seraient utiles à quelqu'un.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent être effectuées dans le menu des paramètres ou à l'aide de widgets. Il existe un widget avec une bande d'icônes pour changer d'interface, il existe des widgets de boutons séparés, ainsi qu'un widget Android standard. Vous pouvez également gérer les interfaces sans fil à l'aide de l'onglet du panneau système.

Le câble microUSB inclus est utilisé pour la synchronisation du PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. Lorsqu'il est connecté à un ordinateur, un menu apparaît dans lequel vous pouvez sélectionner l'un des cinq types de connexion : recharge uniquement, HTC Sync, Drive (mémoire de la carte microSD visible), partage Internet (en utilisant la machine comme modem) et en se connectant à un PC pour accéder au réseau via un ordinateur.

Intégré Bluetooth 3.0 (EDR), les profils les plus courants pris en charge :

  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) – Transmission audio stéréo Bluetooth
  • Profil mains libres 1.5
  • FTP
  • OPP

La qualité sonore lors de l'écoute de musique via des écouteurs sans fil est moyenne, si vous n'êtes pas pointilleux sur le son, cela suffira.

Wi-Fi (802.11b/g/n). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Sur votre smartphone, vous pouvez configurer des règles de veille Wi-Fi, utiliser uniquement une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Lors de l'utilisation du Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pas du tout.

Routeur Wi-Fi. HTC Wildfire S dispose d'une fonction de "partage" de connexion Internet 2G/3G via Wi-Fi. Cela fonctionne comme suit. Dans les paramètres des interfaces sans fil, l'option «routeur Wi-Fi» est activée et ses paramètres sont ouverts, où l'utilisateur est invité à sélectionner un nom de réseau, un mot de passe et un type de connexion (WEP, WPA, WPA2). De plus, vous pouvez définir le nombre maximum de connexions à votre smartphone ou bloquer ou autoriser séparément chaque nouvelle connexion.

En dessous de ces paramètres, le point d'accès souhaité (APN) est sélectionné via lequel la machine accédera à Internet, puis le routage est activé. Il s'avère que vous pouvez vous connecter à Internet, par exemple, depuis votre ordinateur portable via un routage vers Desire HD, et vous utiliserez la connexion GPRS/EDGE ou UMTS/HSDPA qui est pré-configurée sur votre smartphone pour accéder au réseau.< /p>

Navigation

Le smartphone utilise une puce gpsOne alimentée par Qualcomm. Il faut 10 à 15 secondes pour rechercher des satellites (les tests ont été effectués à l'aide du programme Maverick, disponible sur le marché).

Votre appareil dispose des programmes Google Maps et Google Navigation pour la navigation. À l'aide de Google Maps, vous pouvez obtenir des itinéraires, rechercher des adresses par noms de rues ou lieux.

< img src="https://mobile-review.com/review/image/htc/wildfire-s-rev/scr/scr18.jpg"/>

Google Navigation offre une navigation complète avec guidage d'itinéraire et guidage vocal.

< img src="https://mobile-review.com/review/image/htc/wildfire-s-rev/scr/scr13.jpg"/>

Saisie textuelle et vocale

Le HTC Wildfire S utilise le clavier QWERTY à l'écran HTC standard. C'est l'une des meilleures implémentations de claviers à l'écran parmi tous les appareils Android et parmi les smartphones en général. Le seul inconvénient qui persiste longtemps est celui-ci. Lors de la saisie en latin, des caractères supplémentaires peuvent être saisis en maintenant simplement l'une ou l'autre touche (les caractères sont dessinés directement sur les boutons avec des lettres et sont saisis en maintenant), et lors de la saisie en cyrillique, afin d'en mettre certains pas les plus courants caractère, il faut d'abord aller dans le menu de saisie des caractères, ce qui n'est pas très pratique.

Chaque fois que vous appuyez sur le bouton à l'écran du clavier, l'appareil vibre légèrement, ce qui facilite la saisie, le rend plus réaliste et vous aide à vous habituer au clavier à l'écran. Le changement de langue se fait en appuyant sur une touche, rapidement et simplement, maintenir le même bouton peut appeler la numérotation vocale des messages.

Le clavier à l'écran peut être masqué en maintenant la touche Menu enfoncée ou en appuyant sur le bouton dédié. Pour déplacer le curseur à l'intérieur du texte, vous devez maintenir votre doigt sur n'importe quel segment du texte, après quoi quelque chose comme une loupe apparaît. L'idée est clairement empruntée à l'iPhone d'Apple, mais cela ne le rend pas moins pratique. Lorsque vous maintenez votre doigt sur le texte pendant quelques secondes, une fenêtre contextuelle apparaît avec un texte agrandi et un curseur. Vous pouvez déplacer le curseur sans problème, le fragment se déplacera. Après avoir retiré votre doigt de l'écran, un menu supplémentaire apparaît, avec lequel vous pouvez sélectionner un morceau de texte ou le texte entier. Ou ne rien faire avec le texte.

Pour entrer les paramètres du clavier, vous devez lancer les paramètres généraux, y rechercher "Langue et clavier", et alors seulement vous arriverez là où vous devez aller. En plus du clavier QWERTY complet, vous pouvez saisir du texte à l'aide de claviers compacts. Le clavier dispose d'un dictionnaire personnel, où l'appareil enregistre les nouveaux mots que vous utilisez souvent. Le dictionnaire peut être édité et synchronisé avec la sauvegarde sur la carte mémoire.

La saisie vocale dans Wildfire S est basée sur la fonctionnalité Android standard de Google Voice. La saisie vocale fonctionne presque toujours sans problème, avec l'aide de la voix, vous pouvez rechercher diverses données, contacts et même taper des SMS ou des e-mails.

A mes oreilles, le son de Wildfire S est trop simpliste, même moi, sourd en terme de qualité sonore, écoutant de la musique sur mon smartphone, n'étais pas très content. Je n'ai plus rien à vous dire ici.

Il n'y a pas de paramètres d'égaliseur ni d'autres améliorations sonores dans le lecteur. Mais l'appareil dispose d'une radio FM avec la possibilité de rechercher manuellement et automatiquement des stations de radio. Les stations trouvées peuvent être enregistrées sous des noms spécifiques. Il existe plusieurs widgets pour la radio.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sur Android 2.3 OS, HTC Sense 2.1 est utilisé comme interface (la même version que dans HTC Desire S). Le Sense mis à jour a plusieurs nouvelles fonctionnalités utiles. Tout d'abord, le menu système amélioré, qui est maintenant divisé en deux onglets. L'un affiche les événements, les programmes en cours d'exécution et l'autre affiche des icônes permettant d'activer et de désactiver les interfaces sans fil.

Deuxièmement, le menu des programmes comporte désormais trois onglets (leur ordre peut être modifié), dans un tous les programmes, dans un autre ceux fréquemment utilisés, dans le troisième tous ceux qui ont été téléchargés par l'utilisateur.

Le reste de l'interface n'a pas beaucoup changé. Vous pouvez découvrir toutes les fonctions de la version de HTC Sense installée sur l'appareil en lisant ma revue détaillée de cette interface.

HTC Wildfire S dispose d'un utilitaire sympa qui s'exécute lorsqu'il n'y a pas assez d'espace libre dans la mémoire de l'appareil et vous propose gentiment de libérer de l'espace.

Test du smartphone HTC Wildfire S GSM/UMTS

Le premier smartphone Android abordable pour HTC était le Tattoo. Déjà au moment de la sortie, l'appareil n'avait franchement pas l'air le plus récent techniquement, de plus, l'appareil avait une apparence simple et utilisait du plastique banal. Cependant, il y avait plusieurs caractéristiques distinctives - premièrement, c'est le seul smartphone de HTC avec des panneaux interchangeables, et l'idée était géniale, l'utilisateur pouvait choisir des panneaux pour tous les goûts ou même préparer lui-même un dessin et son emplacement sur le panneau, puis commandez-le avec livraison.

Deuxièmement, Tattoo était l'un des appareils les plus abordables d'une entreprise qui n'a jamais fait preuve d'humanité en ce qui concerne le coût de ses appareils. Et pour beaucoup, le prix est l'un des facteurs décisifs dans le processus de sélection, et il y avait quelque chose à penser : la marque HTC déjà bien connue à l'époque et le système d'exploitation Android inhabituel qui attire par sa fraîcheur. Et bien qu'au moment de sa sortie, le modèle n'ait pas de concurrents particulièrement puissants, il n'est pas devenu un best-seller.

Le prochain employé d'État de l'entreprise parmi Android est le smartphone HTC Wildfire. Ici, les Taïwanais ont radicalement changé leur vision des smartphones bon marché: au lieu de simples matériaux plastiques, comme dans les anciens modèles, notamment en métal, au lieu d'un design «jeune», l'apparence ressemble à celle du produit phare - HTC Desire et le presque dépouillé -down Sense shell, d'ailleurs, la dernière version . À tous égards, l'appareil était censé devenir très populaire, en fait, le modèle s'est bien vendu, mais il n'est pas devenu un succès inconditionnel.

La raison est simple - juste au moment de l'apparition d'un smartphone de HTC, les ventes d'un autre "robot" bon marché - le LG Optimus GT540 - ont commencé sur le marché. Avec des caractéristiques similaires à HTC Wildfire, ce dernier avait un coût inférieur et, comme on dit, a mis le "Spark" de HTC sur les deux lames avec cet avantage. Environ un an plus tard, HTC commence à vendre le deuxième modèle de la série Wildfire : voici le smartphone Wildfire S.

Positionnement

Depuis environ six mois, voire un an, l'entreprise, je ne sais si c'est intentionnel ou non, refuse le positionnement conventionnel et, en général, une sorte de division artificielle des appareils en classes et catégories. À mon avis, c'est bien, et HTC est peut-être l'un des premiers fabricants à enfin brouiller la frontière entre les segments économiques, milieu de gamme et haut de gamme, ainsi qu'entre les smartphones et les téléphones. Et cela ne se fera pas en libérant un téléphone comme HTC Smart sur le système Brew et son positionnement "correct". La société cesse de transmettre à ses utilisateurs même de légères allusions à certaines fonctions importantes individuelles d'un modèle particulier. Si vous ouvrez la page officielle, nous verrons à peu près la même description pour tous les appareils : se concentrer sur la coque HTC Sense et la possibilité de travailler facilement et commodément avec les fonctions téléphoniques, la correspondance et les réseaux sociaux.

Avec les communiqués de presse, tout est comme avant, mais les utilisateurs ne les lisent pas. Dans l'ensemble, dans un avenir proche, l'entreprise disposera du seul séparateur conditionnel entre les appareils - le prix. Pour HTC, la question du positionnement peut être résolue plus facilement que pour n'importe quel fabricant des cinq grands (Samsung, Nokia, LG, Son Ericsson, Motorola), car la société n'a pas de téléphones et une gamme modeste dans le contexte des acteurs répertoriés, et il est beaucoup plus facile de s'en occuper.

Dans le nouveau système de coordonnées, dont j'ai décrit la vision ci-dessus, le smartphone HTC Wildfire S n'est qu'un des appareils Android de la société à un prix abordable. À propos de comment et pour qui le nouveau "Spark" est intéressant, je veux vous dire dans la revue.

Conception, matériaux du boîtier

J'aime mieux le design du premier HTC Wildfire. Il avait de la rigueur et une sorte d'exhaustivité, ce smartphone avait l'air plus cher que son argent. Le nouveau Wildfire S, à mon avis, s'est avéré plus amusant et simple, plus sans prétention et, si vous me permettez cette formulation, un peu frivole. En apparence, il oscille entre HTC Tattoo et HTC Wildfire, du premier modèle a des notes de design "jeune", du second - l'utilisation de matériaux inhabituels pour le segment budgétaire.

Cependant, par la disposition des éléments et le style général de Wildfire S, vous pouvez immédiatement reconnaître l'écriture manuscrite de HTC, et c'est probablement l'essentiel. Et le reste des détails de conception est une question de goût, et ici chacun devrait l'évaluer par lui-même.

Le smartphone est en vente en quatre couleurs - noir, blanc (comme sur la photo de la revue), gris et violet. Dans tous les cas, les couleurs du corps sont très calmes, douces.

Plusieurs matériaux sont utilisés dans le boîtier : le long du périmètre de la face avant, capturant légèrement les bords latéraux, il y a un insert métallique, le couvercle de l'écran est en verre comme Gorilla Glass (c'est probablement ce que c'est, mais c'est pas encore indiqué ici), et la face arrière est en plastique lisse, s'il s'agit d'un appareil blanc. Disponible en noir, gris et violet, la coque arrière est en plastique avec un effet soft-touch. Le smartphone est agréable à tenir en main, bien que le Wildfire S blanc puisse glisser dans les paumes humides car il ne possède pas le revêtement doux au toucher familier à la plupart des appareils HTC.

Assemblage

La qualité de construction est bonne, le couvercle de la batterie n'a pas de jeu et il est peu probable qu'il apparaisse même si vous le retirez et le remettez en place quotidiennement, en raison des caractéristiques de fixation. La housse est attachée au corps avec plus de 10 "pattes" sur sa face interne, alors que je n'avais pas l'impression que les "pattes" pouvaient se casser en retirant fréquemment la housse (je ne peux pas parler avec une certitude absolue, car je utilisé le smartphone pendant environ un mois, pas plus).

Après un mois de fonctionnement, il n'y avait aucun espace entre le boîtier et le couvercle de la batterie dans mon échantillon, la touche de volume est enfoncée sans problème, elle ne s'est pas desserrée.

Dimensions

Le HTC Wildfire S ressemble au premier Ogonyok en taille, il est plus compact que la plupart des smartphones Android modernes, il se situe approximativement entre LG Optimus One et SE Xperia mini.

  • Sony Ericsson Xperia mini - 88 x 52 x 16 mm, 99 g
  • HTC Wildfire S - 101,3 x 59,4 x 12,4 mm, 105 g
  • HTC Wildfire - 106,8 x 60,4 x 12 mm, 118 g
  • Samsung Galaxy Ace - 112,4 x 59,9 x 11,5 mm, 113 g
  • LG Optimus One - 113,5 x 59 x 13,3 mm, 129 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g

Vous pouvez facilement transporter un smartphone dans les poches de n'importe quel vêtement : dans un jean moulant ou dans la poche d'un short. Eh bien, dans un sac-sac à dos-sac à main, bien sûr. Au cours d'une conversation, il était inhabituel et même inconfortable pour moi de tenir le Wildfire S dans un étui blanc pour la première fois, car la surface du «dos» de l'appareil est lisse et ma main s'est habituée aux téléphones doux au toucher. , donc je m'y suis habitué pendant un certain temps. Avec un modèle de n'importe quelle autre couleur, il n'y aura pas une telle difficulté.

Contrôles

Si on pouvait reprocher au premier Wildfire d'utiliser un trackball optique au lieu d'une touche de contrôle ou d'un joystick (oh, quelle était l'époque, Asus P525, Nokia N73...), on peut reprocher au Wildfire S de ne même pas avoir un trackball. L'entreprise standardise ses smartphones en termes de contrôles, c'est bien, mais à quel prix ? Dans Wildfire S, nous voyons un bloc de quatre touches tactiles sous l'écran, déjà familier à tous les nouveaux modèles HTC.

Sur la gauche se trouve la touche "Accueil", elle sert à revenir à l'écran central ou à ouvrir une fenêtre avec six applications en cours d'exécution (maintenir le bouton). Si vous appuyez sur le bouton sur l'écran central, une matrice de tous les bureaux HTC Sense apparaîtra, vous permettant de naviguer rapidement vers l'un d'entre eux. Le bouton suivant, "Menu", est utilisé pour appeler le menu contextuel (maintenir la touche - afficher ou masquer le clavier à l'écran). Vient ensuite le bouton de retour pour revenir en arrière d'un écran. La dernière touche tactile est "Rechercher". Appuyer sur ce bouton ouvre la fenêtre de recherche, tandis que le maintenir enfoncé fait apparaître la fenêtre de recherche vocale. Le bloc tactile est doté d'un rétroéclairage blanc des touches.

La touche d'arrêt de l'écran est située en haut, sur le côté droit. Il est légèrement surélevé par rapport au corps (d'un demi-millimètre), grâce à quoi il est pratique d'appuyer dessus. Lorsque vous maintenez cette touche enfoncée, un menu apparaît avec la possibilité d'éteindre le smartphone, de le mettre en mode Avion et de redémarrer.

Le bouton de volume est situé en haut du bord gauche, il est également surélevé au-dessus du bord, ce qui le rend pratique à utiliser même si vous appuyez sur le bouton au toucher.

Sur la face avant, dans la partie supérieure, il y a un haut-parleur, recouvert d'un filet. En dessous du haut-parleur, à droite, derrière la vitre de protection, se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Sur le côté droit de l'enceinte se trouve un indicateur lumineux. Il clignote en vert lorsqu'il y a des appels manqués, des SMS ou des e-mails non lus ou d'autres notifications, s'allume en vert lorsqu'il est connecté à un PC ou à une batterie complètement chargée (lorsque le smartphone est toujours connecté pour se recharger). Clignote en rouge lorsque la batterie est faible, s'allume en rouge lors de la charge.

Un connecteur microUSB pour charger un smartphone et le connecter à un PC est situé sur le bord gauche, une prise casque et casque 3,5 mm se trouve sur l'extrémité supérieure. L'emplacement du microUSB sur la gauche devient la norme pour les nouveaux smartphones de l'entreprise, à mon avis, son emplacement en bas serait plus familier et pratique.

Les emplacements pour carte microSD et SIM sont situés sous le couvercle de la batterie. Vous pouvez remplacer la carte mémoire sans éteindre l'appareil, cependant, pour ce faire, vous devrez d'abord retirer le couvercle de la batterie. Ici, j'ai envie de grogner un peu. Habituellement, la carte mémoire est insérée dans la fente jusqu'à ce qu'elle s'enclenche. Pour le retirer plus tard, il vous suffit d'appuyer légèrement sur la carte et elle apparaît. Dans HTC Wildfire S, la carte est simplement insérée jusqu'au bout, on a l'impression qu'elle ne va pas plus loin, ce qui signifie que vous l'avez insérée correctement. La carte mémoire est retirée, respectivement, également complètement manuellement, soulevez-la avec un ongle sur le bord saillant et essayez de la libérer de la fente. Les deux premiers retraits de carte mémoire (oui, je suis un dinosaure qui utilise encore un lecteur de carte), j'ai passé une minute ou plus sur ce processus. Et puis soit j'ai compris, soit le connecteur s'est développé. L'emplacement de la carte SIM est situé sous la batterie, pour changer la carte SIM, vous devez retirer la batterie puis ouvrir la glissière de pliage.

Écran

HTC Wildfire S dispose d'un écran tactile TFT capacitif avec prise en charge multi-touch. L'écran peut gérer jusqu'à quatre pressions simultanément. Diagonale d'écran 3,2'', résolution 320x480 pixels (HVGA), dimensions physiques 68x45 mm. L'écran affiche jusqu'à 256 000 couleurs.

La couleur de l'écran, qui est faible par rapport aux smartphones les plus chers, à mon avis, n'affecte pas la reproduction des couleurs, les couleurs de l'écran sont vives et riches, tandis que l'image semble assez naturelle.

Les angles de vision sont maximaux, même avec une forte déviation, l'image n'est pas déformée du tout. À la luminosité minimale de l'écran, il est confortable de lire des livres dans le noir complet (décidément, qui le fera sur un si petit écran ?), en utilisant un fond blanc ou noir, peu importe.

Au soleil, l'affichage, bien sûr, s'estompe et il devient difficile d'en lire les informations. Caractérisez brièvement l'écran du Wildfire S comme suit : "bon, mais avec une petite résolution". J'ai hâte que l'entreprise arrête d'installer des écrans HVGA dans ses smartphones.

  • 5 M - 2592x1728
  • 3M - 2048x1360
  • 1M - 1280x848
  • Petit - 640 x 416
  • Auto
  • Lampe à incandescence
  • Lampe lumière du jour
  • Lumière du jour
  • Nuageux

Comme les autres appareils de la société, il existe un panneau avec un affichage graphique de divers effets, à l'aide duquel vous pouvez prendre une photo. Certes, les effets eux-mêmes sont moindres que dans HTC Desire S ou Sensation. En plus des paramètres décrits, vous pouvez modifier le niveau de netteté, de saturation, de contraste et d'exposition, la valeur ISO (de 100 à 800), vous pouvez désactiver le son de l'obturateur, afficher ou masquer la grille en mode viseur sur le l'écran, le retardateur et activez la prise de vue avec géolocalisation à l'aide du GPS ou de la reconnaissance automatique des visages dans le cadre.

Vous pouvez évaluer vous-même la qualité de la photo dans différents modes en utilisant les exemples d'images ci-dessous. L'appareil n'a pas de mode macro, mais les objets en gros plan sont assez tolérables. À mon avis, la caméra du Wildfire S est légèrement meilleure que celle du précédent Wildfire.

Exemples de photos pendant la journée :

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format 3GP (codec mp4v) à 22-24 ips. L'audio est enregistré à l'aide du codec aac.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour la vidéo :

  • 640 x 480
  • 320 x 240
  • 176 x 144

Vous pouvez également choisir d'enregistrer une vidéo en basse ou en haute qualité avec une limite de temps de 10 minutes. Les réglages en mode vidéo sont les mêmes que ceux en mode photo. Parmi les fonctionnalités, je note l'inclusion / désactivation de l'enregistrement sonore, dans le processus de prise de vue vidéo, vous pouvez modifier la mise au point en touchant simplement la zone de l'écran où vous souhaitez mettre au point la caméra avec votre doigt. À n'importe quelle résolution vidéo, le zoom en temps réel est possible, c'est-à-dire en cours de prise de vue. Vous pouvez utiliser le flash pendant l'enregistrement vidéo.

Travailler hors ligne

L'appareil utilise une batterie Li-Ion d'une capacité de 1230 mAh. Le fabricant revendique jusqu'à 7 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 360 heures (15 jours) en veille. Comme d'habitude, ces données sont exagérées. En termes d'autonomie, le HTC Wildfire est à peu près comparable au Desire S, c'est-à-dire qu'il dure une journée de travail avec une seule charge.

Comme dans les modèles plus anciens, l'appareil dispose d'un élément de paramètres appelé "Économie d'énergie". Il existe des options collectées, la désactivation qui aidera à économiser de la batterie. De plus, lorsque le niveau de charge du smartphone descend en dessous de 15 % (le nombre peut être configuré), l'appareil lui-même vous invite à passer en mode d'économie d'énergie, désactive toutes les interfaces sauf le réseau, ajuste automatiquement le rétroéclairage et d'autres choses.

Le schéma de fonctionnement typique de mon appareil ressemble à ceci. L'enlever le matin, mettre la musique et aller quelque part. Pendant la journée, j'écoute de la musique pendant 3 à 5 heures au total. Push-mail pour deux comptes de messagerie fonctionne en permanence sur l'appareil, parfois je lis quelque chose sur le Web (c'est environ une heure de navigateur ouvert par jour) et je passe un appel. Les appels représentent environ 40 à 60 minutes de temps. Dans ce mode, le HTC Wildfire S est resté stable jusqu'au soir, juste toute la journée de travail. Pour un smartphone bon marché, ce ne sont en aucun cas de bons indicateurs, c'est une chose lorsqu'une journée de travail est l'heure d'un produit phare ou du moins d'un appareil de la catégorie de prix moyen, et une autre lorsqu'un employé de l'État "vit" autant. La plupart des concurrents de l'appareil fonctionnent sur une seule charge pendant un jour et demi à deux jours, donc la durée de vie de la batterie n'est pas la partie la plus forte du smartphone HTC Wildfire S.

Performances

L'appareil est construit sur la plate-forme Qualcomm MSM7227 et dispose d'un processeur avec une fréquence d'horloge de 600 MHz. Le smartphone dispose de 512 Mo de RAM et de 512 Mo de mémoire pour stocker des données et installer de nouveaux programmes. Ce volume est suffisant pour mettre tous les logiciels nécessaires sur votre smartphone, de plus, sur Android 2.3, certains programmes peuvent être installés sur une carte mémoire, il ne devrait donc pas y avoir de problèmes de manque de place, même pour ceux qui aiment installer de nouveaux logiciel quotidiennement.

Comme le Desire S, le smartphone prend en charge la lecture vidéo dans les codecs DivX et Xvid prêts à l'emploi. De plus, les formats et codecs suivants sont pris en charge : 3gp, .3g2, .mp4, .wmv (Windows Media Video 9), .avi (MP4 ASP et MP3), .xvid (MP4 ASP et MP3). En réalité, regarder des vidéos sur Wildfire S n'est pas très pratique en raison de la petite diagonale de l'écran, cependant, le smartphone lit la vidéo en résolution VGA sans aucun problème.

La vitesse du HTC Wildfire S n'est pas mauvaise, mais je ne peux pas dire qu'il "vole". Parfois, un smartphone réfléchit, dans un navigateur avec deux ou trois fenêtres ouvertes, il y a des ralentissements, parfois lorsque vous ouvrez un autre programme, l'appareil « réfléchit » pendant quelques secondes. Ci-dessous, je fournis des captures d'écran avec les résultats de plusieurs tests, au cas où ces informations seraient utiles à quelqu'un.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent être effectuées dans le menu des paramètres ou à l'aide de widgets. Il existe un widget avec une bande d'icônes pour changer d'interface, il existe des widgets de boutons séparés, ainsi qu'un widget Android standard. Vous pouvez également gérer les interfaces sans fil à l'aide de l'onglet du panneau système.

Le câble microUSB inclus est utilisé pour la synchronisation du PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. Lorsqu'il est connecté à un ordinateur, un menu apparaît dans lequel vous pouvez sélectionner l'un des cinq types de connexion : recharge uniquement, HTC Sync, Drive (mémoire de la carte microSD visible), partage Internet (en utilisant la machine comme modem) et en se connectant à un PC pour accéder au réseau via un ordinateur.

Intégré Bluetooth 3.0 (EDR), les profils les plus courants pris en charge :

  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) – Transmission audio stéréo Bluetooth
  • Profil mains libres 1.5
  • FTP
  • OPP

La qualité sonore lors de l'écoute de musique via des écouteurs sans fil est moyenne, si vous n'êtes pas pointilleux sur le son, cela suffira.

Wi-Fi (802.11b/g/n). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Vous pouvez définir des règles de veille Wi-Fi sur votre smartphone, utiliser uniquement une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Lors de l'utilisation du Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pas du tout.

Routeur Wi-Fi. HTC Wildfire S dispose d'une fonction de "partage" de connexion Internet 2G/3G via Wi-Fi. Cela fonctionne comme suit. Dans les paramètres des interfaces sans fil, l'option «routeur Wi-Fi» est activée et ses paramètres sont ouverts, où l'utilisateur est invité à sélectionner un nom de réseau, un mot de passe et un type de connexion (WEP, WPA, WPA2). De plus, vous pouvez définir le nombre maximum de connexions à votre smartphone ou bloquer ou autoriser séparément chaque nouvelle connexion.

En dessous de ces paramètres, le point d'accès souhaité (APN) est sélectionné via lequel la machine accédera à Internet, puis le routage est activé. Il s'avère que vous pouvez vous connecter à Internet, par exemple, depuis votre ordinateur portable via un routage vers Desire HD, et vous utiliserez la connexion GPRS/EDGE ou UMTS/HSDPA qui est pré-configurée sur votre smartphone pour accéder au réseau.< /p>

Navigation

Le smartphone utilise une puce gpsOne alimentée par Qualcomm. Il faut 10 à 15 secondes pour rechercher des satellites (les tests ont été effectués à l'aide du programme Maverick, disponible sur le marché).

Votre appareil dispose des programmes Google Maps et Google Navigation pour la navigation. À l'aide de Google Maps, vous pouvez obtenir des itinéraires, rechercher des adresses par noms de rues ou lieux.

< img src="https://mobile-review.com/review/image/htc/wildfire-s-rev/scr/scr18.jpg"/>

Avec Google Navigation, vous pouvez profiter d'une navigation complète avec guidage d'itinéraire et guidage vocal.

< img src="https://mobile-review.com/review/image/htc/wildfire-s-rev/scr/scr13.jpg"/>

Saisie textuelle et vocale

Le HTC Wildfire S utilise le clavier QWERTY à l'écran HTC standard. C'est l'une des meilleures implémentations de claviers à l'écran parmi tous les appareils Android et parmi les smartphones en général. Le seul inconvénient qui persiste longtemps est celui-ci. Lors de la saisie en latin, des caractères supplémentaires peuvent être saisis en maintenant simplement l'une ou l'autre touche (les caractères sont dessinés directement sur les boutons avec des lettres et sont saisis en maintenant), et lors de la saisie en cyrillique, afin d'en mettre certains pas les plus courants caractère, il faut d'abord aller dans le menu de saisie des caractères, ce qui n'est pas très pratique.

Chaque fois que vous appuyez sur le bouton à l'écran du clavier, l'appareil vibre légèrement, ce qui facilite la saisie, le rend plus réaliste et vous aide à vous habituer au clavier à l'écran. Le changement de langue se fait en appuyant sur une touche, rapidement et simplement, maintenir le même bouton peut appeler la numérotation vocale des messages.

Le clavier à l'écran peut être masqué en maintenant la touche Menu enfoncée ou en appuyant sur le bouton dédié. Pour déplacer le curseur à l'intérieur du texte, vous devez maintenir votre doigt sur n'importe quel segment du texte, après quoi quelque chose comme une loupe apparaît. L'idée est clairement empruntée à l'iPhone d'Apple, mais cela ne le rend pas moins pratique. Lorsque vous maintenez votre doigt sur le texte pendant quelques secondes, une fenêtre contextuelle apparaît avec un texte agrandi et un curseur. Vous pouvez déplacer le curseur sans problème, le fragment se déplacera. Après avoir retiré votre doigt de l'écran, un menu supplémentaire apparaît, avec lequel vous pouvez sélectionner un morceau de texte ou le texte entier. Ou ne rien faire avec le texte.

Pour entrer les paramètres du clavier, vous devez lancer les paramètres généraux, y rechercher "Langue et clavier", et alors seulement vous arriverez là où vous devez aller. En plus du clavier QWERTY complet, vous pouvez saisir du texte à l'aide de claviers compacts. Le clavier dispose d'un dictionnaire personnel, où l'appareil enregistre les nouveaux mots que vous utilisez souvent. Le dictionnaire peut être édité et synchronisé avec la sauvegarde sur la carte mémoire.

La saisie vocale dans Wildfire S est basée sur la fonctionnalité Android standard de Google Voice. La saisie vocale fonctionne presque toujours sans problème, avec l'aide de la voix, vous pouvez rechercher diverses données, contacts et même taper des SMS ou des e-mails.

A mes oreilles, le son de Wildfire S est trop simpliste, même moi, sourd en terme de qualité sonore, écoutant de la musique sur mon smartphone, n'étais pas très content. Je n'ai plus rien à vous dire ici.

Il n'y a pas de paramètres d'égaliseur ni d'autres améliorations sonores dans le lecteur. Mais l'appareil dispose d'une radio FM avec la possibilité de rechercher manuellement et automatiquement des stations de radio. Les stations trouvées peuvent être enregistrées sous des noms spécifiques. Il existe plusieurs widgets pour la radio.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sur Android 2.3 OS, HTC Sense 2.1 est utilisé comme interface (la même version que dans HTC Desire S). Le Sense mis à jour a plusieurs nouvelles fonctionnalités utiles. Tout d'abord, le menu système amélioré, qui est maintenant divisé en deux onglets. L'un affiche les événements, les programmes en cours d'exécution et l'autre affiche des icônes permettant d'activer et de désactiver les interfaces sans fil.

Deuxièmement, le menu des programmes comporte désormais trois onglets (leur ordre peut être modifié), dans un tous les programmes, dans un autre ceux fréquemment utilisés, dans le troisième tous ceux qui ont été téléchargés par l'utilisateur.

Le reste de l'interface n'a pas beaucoup changé. Vous pouvez découvrir toutes les fonctions de la version de HTC Sense installée sur l'appareil en lisant ma revue détaillée de cette interface.

HTC Wildfire S dispose d'un utilitaire sympa qui s'exécute lorsqu'il n'y a pas assez d'espace libre dans la mémoire de l'appareil et vous propose gentiment de libérer de l'espace.

Test du smartphone HTC Wildfire S GSM/UMTS

Le premier smartphone Android abordable pour HTC était le Tattoo. Déjà au moment de la sortie, l'appareil n'avait franchement pas l'air le plus récent techniquement, de plus, l'appareil avait une apparence simple et utilisait du plastique banal. Cependant, il y avait plusieurs caractéristiques distinctives - premièrement, c'est le seul smartphone de HTC avec des panneaux interchangeables, et l'idée était géniale, l'utilisateur pouvait choisir des panneaux pour tous les goûts ou même préparer lui-même un dessin et son emplacement sur le panneau, puis commandez-le avec livraison.

Deuxièmement, Tattoo était l'un des appareils les plus abordables d'une entreprise qui n'a jamais fait preuve d'humanité en ce qui concerne le coût de ses appareils. Et pour beaucoup, le prix est l'un des facteurs décisifs dans le processus de sélection, et il y avait quelque chose à penser : la marque HTC déjà bien connue à l'époque et le système d'exploitation Android inhabituel qui attire par sa fraîcheur. Et bien qu'au moment de sa sortie, le modèle n'ait pas de concurrents particulièrement puissants, il n'est pas devenu un best-seller.

Le prochain employé d'État de l'entreprise parmi Android est le smartphone HTC Wildfire. Ici, les Taïwanais ont radicalement changé leur vision des smartphones bon marché: au lieu de simples matériaux plastiques, comme dans les anciens modèles, notamment en métal, au lieu d'un design «jeune», l'apparence ressemble à celle du produit phare - HTC Desire et le presque dépouillé -down Sense shell, d'ailleurs, la dernière version . À tous égards, l'appareil était censé devenir très populaire, en fait, le modèle s'est bien vendu, mais il n'est pas devenu un succès inconditionnel.

La raison est simple - juste au moment de l'apparition d'un smartphone de HTC, les ventes d'un autre "robot" bon marché - le LG Optimus GT540 - ont commencé sur le marché. Avec des caractéristiques similaires au HTC Wildfire, ce dernier avait un coût inférieur et, comme on dit, a mis le "Spark" de HTC sur les deux lames avec cet avantage. Environ un an plus tard, HTC commence à vendre le deuxième modèle de la série Wildfire : voici le smartphone Wildfire S.

Positionnement

Depuis environ six mois, voire un an, l'entreprise, je ne sais si c'est intentionnel ou non, refuse le positionnement conventionnel et, en général, une sorte de division artificielle des appareils en classes et catégories. À mon avis, c'est bien, et HTC est peut-être l'un des premiers fabricants à enfin brouiller la frontière entre les segments économiques, milieu de gamme et haut de gamme, ainsi qu'entre les smartphones et les téléphones. Et cela ne se fera pas en libérant un téléphone comme HTC Smart sur le système Brew et son positionnement "correct". La société cesse de transmettre à ses utilisateurs même de légères allusions à certaines fonctions importantes individuelles d'un modèle particulier. Si vous ouvrez la page officielle, nous verrons à peu près la même description pour tous les appareils : se concentrer sur la coque HTC Sense et la possibilité de travailler facilement et commodément avec les fonctions téléphoniques, la correspondance et les réseaux sociaux.

Avec les communiqués de presse, tout est comme avant, mais les utilisateurs ne les lisent pas. Dans l'ensemble, dans un avenir proche, l'entreprise disposera du seul séparateur conditionnel entre les appareils - le prix. Pour HTC, la question du positionnement peut être résolue plus facilement que pour n'importe quel fabricant des cinq grands (Samsung, Nokia, LG, Son Ericsson, Motorola), car la société n'a pas de téléphones et une gamme modeste dans le contexte des acteurs répertoriés, et il est beaucoup plus facile de s'en occuper.

Dans le nouveau système de coordonnées, dont j'ai décrit la vision ci-dessus, le smartphone HTC Wildfire S n'est qu'un des appareils Android de la société à un prix abordable. À propos de comment et pour qui le nouveau "Spark" est intéressant, je veux vous dire dans la revue.

Dans le nouveau système de coordonnées, dont j'ai décrit la vision ci-dessus, le smartphone Le HTC Wildfire S n'est que l'un des téléphones Android abordables de l'entreprise. À propos de comment et pour qui le nouveau "Spark" est intéressant, je veux vous dire dans la revue.

Conception, matériaux du boîtier

Assemblage

La qualité de construction est bonne, le couvercle de la batterie n'a pas de jeu et il est peu probable qu'il apparaisse même si vous le retirez et le remettez en place quotidiennement, en raison des caractéristiques de fixation. La housse est attachée au corps avec plus de 10 "pattes" sur sa face interne, alors que je n'avais pas l'impression que les "pattes" pouvaient se casser en retirant fréquemment la housse (je ne peux pas parler avec une certitude absolue, car je utilisé le smartphone pendant environ un mois, pas plus).

Après un mois de fonctionnement, il n'y avait aucun espace entre le boîtier et le couvercle de la batterie dans mon échantillon, la touche de volume est enfoncée sans problème, elle ne s'est pas desserrée.

Dimensions

Le HTC Wildfire S ressemble au premier Ogonyok en taille, il est plus compact que la plupart des smartphones Android modernes, il se situe approximativement entre LG Optimus One et SE Xperia mini.

  • Sony Ericsson Xperia mini - 88 x 52 x 16 mm, 99 g
  • HTC Wildfire S - 101,3 x 59,4 x 12,4 mm, 105 g
  • HTC Wildfire - 106,8 x 60,4 x 12 mm, 118 g
  • Samsung Galaxy Ace - 112,4 x 59,9 x 11,5 mm, 113 g
  • LG Optimus One - 113,5 x 59 x 13,3 mm, 129 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g

Vous pouvez facilement transporter un smartphone dans les poches de n'importe quel vêtement : dans un jean moulant ou dans la poche d'un short. Eh bien, dans un sac-sac à dos-sac à main, bien sûr. Au cours d'une conversation, il était inhabituel et même inconfortable pour moi de tenir le Wildfire S dans un étui blanc pour la première fois, car la surface du «dos» de l'appareil est lisse et ma main s'est habituée aux téléphones doux au toucher. , donc je m'y suis habitué pendant un certain temps. Avec un modèle de n'importe quelle autre couleur, il n'y aura pas une telle difficulté.

Contrôles

Si on pouvait reprocher au premier Wildfire d'utiliser un trackball optique au lieu d'une touche de contrôle ou d'un joystick (oh, quelle était l'époque, Asus P525, Nokia N73...), on peut reprocher au Wildfire S de ne même pas avoir un trackball. L'entreprise standardise ses smartphones en termes de contrôles, c'est bien, mais à quel prix ? Dans Wildfire S, nous voyons un bloc de quatre touches tactiles sous l'écran, déjà familier à tous les nouveaux modèles HTC.

Sur la gauche se trouve la touche "Accueil", elle sert à revenir à l'écran central ou à ouvrir une fenêtre avec six applications en cours d'exécution (maintenir le bouton). Si vous appuyez sur le bouton sur l'écran central, une matrice de tous les bureaux HTC Sense apparaîtra, vous permettant de naviguer rapidement vers l'un d'entre eux. Le bouton suivant, "Menu", est utilisé pour appeler le menu contextuel (maintenir la touche - afficher ou masquer le clavier à l'écran). Vient ensuite le bouton de retour pour revenir en arrière d'un écran. La dernière touche tactile est "Rechercher". Appuyer sur ce bouton ouvre la fenêtre de recherche, tandis que le maintenir enfoncé fait apparaître la fenêtre de recherche vocale. Le bloc tactile est doté d'un rétroéclairage blanc des touches.

La touche d'arrêt de l'écran est située en haut, sur le côté droit. Il est légèrement surélevé par rapport au corps (d'un demi-millimètre), grâce à quoi il est pratique d'appuyer dessus. Lorsque vous maintenez cette touche enfoncée, un menu apparaît avec la possibilité d'éteindre le smartphone, de le mettre en mode Avion et de redémarrer.

Le bouton de volume est situé en haut du bord gauche, il est également surélevé au-dessus du bord, ce qui le rend pratique à utiliser même si vous appuyez sur le bouton au toucher.

Sur la face avant, dans la partie supérieure, il y a un haut-parleur, recouvert d'un filet. En dessous du haut-parleur, à droite, derrière la vitre de protection, se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Sur le côté droit de l'enceinte se trouve un indicateur lumineux. Il clignote en vert lorsqu'il y a des appels manqués, des SMS ou des e-mails non lus ou d'autres notifications, s'allume en vert lorsqu'il est connecté à un PC ou à une batterie complètement chargée (lorsque le smartphone est toujours connecté pour se recharger). Clignote en rouge lorsque la batterie est faible, s'allume en rouge lors de la charge.

Un connecteur microUSB pour charger un smartphone et le connecter à un PC est situé sur le bord gauche, une prise casque et casque 3,5 mm se trouve sur l'extrémité supérieure. L'emplacement du microUSB sur la gauche devient la norme pour les nouveaux smartphones de l'entreprise, à mon avis, son emplacement en bas serait plus familier et pratique.

Les emplacements pour carte microSD et SIM sont situés sous le couvercle de la batterie. Vous pouvez remplacer la carte mémoire sans éteindre l'appareil, cependant, pour ce faire, vous devrez d'abord retirer le couvercle de la batterie. Ici, j'ai envie de grogner un peu. Habituellement, la carte mémoire est insérée dans la fente jusqu'à ce qu'elle s'enclenche. Pour le retirer plus tard, il vous suffit d'appuyer légèrement sur la carte et elle apparaît. Dans HTC Wildfire S, la carte est simplement insérée jusqu'au bout, on a l'impression qu'elle ne va pas plus loin, ce qui signifie que vous l'avez insérée correctement. La carte mémoire est retirée, respectivement, également complètement manuellement, soulevez-la avec un ongle sur le bord saillant et essayez de la libérer de la fente. Les deux premiers retraits de carte mémoire (oui, je suis un dinosaure qui utilise encore un lecteur de carte), j'ai passé une minute ou plus sur ce processus. Et puis soit j'ai compris, soit le connecteur s'est développé. L'emplacement de la carte SIM est situé sous la batterie, pour changer la carte SIM, vous devez retirer la batterie puis ouvrir la glissière de pliage.

Écran

HTC Wildfire S dispose d'un écran tactile TFT capacitif avec prise en charge multi-touch. L'écran peut gérer jusqu'à quatre pressions simultanément. Diagonale d'écran 3,2'', résolution 320x480 pixels (HVGA), dimensions physiques 68x45 mm. L'écran affiche jusqu'à 256 000 couleurs.

La couleur de l'écran, qui est faible par rapport aux smartphones les plus chers, à mon avis, n'affecte pas la reproduction des couleurs, les couleurs de l'écran sont vives et riches, tandis que l'image semble assez naturelle.

Les angles de vision sont maximaux, même avec une forte déviation, l'image n'est pas déformée du tout. À la luminosité minimale de l'écran, il est confortable de lire des livres dans le noir complet (décidément, qui le fera sur un si petit écran ?), en utilisant un fond blanc ou noir, peu importe.

Au soleil, l'affichage, bien sûr, s'estompe et il devient difficile d'en lire les informations. Caractérisez brièvement l'écran du Wildfire S comme suit : "bon, mais avec une petite résolution". J'ai hâte que l'entreprise arrête d'installer des écrans HVGA dans ses smartphones.

Appareil photo

L'appareil dispose d'un appareil photo 5 MP avec autofocus. L'œil de l'appareil photo est situé sur une petite colline, à côté se trouve un flash qui peut être utilisé comme lampe de poche, le smartphone dispose d'une application du même nom. Le verre de protection de l'appareil photo affleure la zone surélevée à l'arrière de l'appareil.

L'interface de l'appareil photo est exactement la même que sur le HTC Desire S. En mode viseur, l'écran affiche un panneau sur la droite avec des informations de base - le mode de prise de vue sélectionné (photo ou vidéo), l'état du flash (auto, manuel, éteint ), et boutons de sélection effets et transition vers la galerie.

Lorsque le smartphone est tourné, les icônes du panneau sont également inversées (dans les quatre directions, uniquement pour le mode "photo"), l'interface s'affiche pour les modes portrait et paysage.

Les résolutions standard et grand écran (rapport d'aspect 3:2) suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 5 M - 2592x1728
  • 3M - 2048x1360
  • 1M - 1280x848
  • Petit - 640 x 416
  • Auto
  • Lampe à incandescence
  • Lampe lumière du jour
  • Lumière du jour
  • Nuageux

Comme les autres appareils de la société, il existe un panneau avec un affichage graphique de divers effets, à l'aide duquel vous pouvez prendre une photo. Certes, les effets eux-mêmes sont moindres que dans HTC Desire S ou Sensation. En plus des paramètres décrits, vous pouvez modifier le niveau de netteté, de saturation, de contraste et d'exposition, la valeur ISO (de 100 à 800), vous pouvez désactiver le son de l'obturateur, afficher ou masquer la grille en mode viseur sur le l'écran, le retardateur et activez la prise de vue avec géolocalisation à l'aide du GPS ou de la reconnaissance automatique des visages dans le cadre.

Vous pouvez évaluer vous-même la qualité de la photo dans différents modes en utilisant les exemples d'images ci-dessous. L'appareil n'a pas de mode macro, mais les objets en gros plan sont assez tolérables. À mon avis, la caméra du Wildfire S est légèrement meilleure que celle du précédent Wildfire.

Exemples de photos pendant la journée :

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format 3GP (codec mp4v) à 22-24 ips. L'audio est enregistré à l'aide du codec aac.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour la vidéo :

  • 640 x 480
  • 320 x 240
  • 176 x 144

Vous pouvez également choisir d'enregistrer des vidéos en basse ou en haute qualité avec une limite de temps de 10 minutes. Les réglages en mode vidéo sont les mêmes que ceux en mode photo. Parmi les fonctionnalités, je note l'inclusion / désactivation de l'enregistrement sonore, dans le processus de prise de vue vidéo, vous pouvez modifier la mise au point en touchant simplement la zone de l'écran où vous souhaitez mettre au point la caméra avec votre doigt. À n'importe quelle résolution vidéo, le zoom en temps réel est possible, c'est-à-dire en cours de prise de vue. Vous pouvez utiliser le flash pendant l'enregistrement vidéo.

Travailler hors ligne

L'appareil utilise une batterie Li-Ion d'une capacité de 1230 mAh. Le fabricant revendique jusqu'à 7 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 360 heures (15 jours) en veille. Comme d'habitude, ces chiffres sont exagérés. En termes d'autonomie, le HTC Wildfire est à peu près au même niveau que le Desire S, c'est-à-dire qu'il tient une journée de travail avec une seule charge.

Comme dans les modèles plus anciens, l'appareil dispose d'un élément de paramètres appelé "Économie d'énergie". Il existe des options collectées, la désactivation qui aidera à économiser de la batterie. De plus, lorsque le niveau de charge du smartphone descend en dessous de 15 % (le nombre peut être configuré), l'appareil lui-même vous invite à passer en mode d'économie d'énergie, désactive toutes les interfaces sauf le réseau, ajuste automatiquement le rétroéclairage et d'autres choses.

Le schéma de fonctionnement typique de mon appareil ressemble à ceci. Décoller le matin de la charge, allumer la musique et aller quelque part. Pendant la journée, j'écoute de la musique pendant 3 à 5 heures au total. Push-mail pour deux comptes de messagerie fonctionne en permanence sur l'appareil, parfois je lis quelque chose sur le réseau (c'est environ une heure de navigateur ouvert par jour) et je passe un appel. Les appels représentent environ 40 à 60 minutes de temps. Dans ce mode, le HTC Wildfire S est resté stable jusqu'au soir, juste toute la journée de travail. Pour un smartphone bon marché, ce ne sont en aucun cas de bons indicateurs, c'est une chose lorsqu'une journée de travail est l'heure d'un produit phare ou du moins d'un appareil de la catégorie de prix moyen, et une autre lorsqu'un employé de l'État "vit" autant. La plupart des concurrents de l'appareil fonctionnent sur une seule charge pendant un jour et demi à deux jours, donc la durée de vie de la batterie n'est pas la partie la plus forte du smartphone HTC Wildfire S.

Performances

L'appareil est basé sur la plate-forme Qualcomm MSM7227 et dispose d'un processeur avec une fréquence d'horloge de 600 MHz. Le smartphone dispose de 512 Mo de RAM et de 512 Mo de mémoire pour stocker des données et installer de nouveaux programmes. Ce volume est suffisant pour mettre tous les logiciels nécessaires sur votre smartphone, de plus, sur Android 2.3, certains programmes peuvent être installés sur une carte mémoire, il ne devrait donc pas y avoir de problèmes de manque de place, même pour ceux qui aiment installer de nouveaux logiciel quotidiennement.

Comme le Desire S, le smartphone prend en charge la lecture vidéo dans les codecs DivX et Xvid prêts à l'emploi. De plus, les formats et codecs suivants sont pris en charge : 3gp, .3g2, .mp4, .wmv (Windows Media Video 9), .avi (MP4 ASP et MP3), .xvid (MP4 ASP et MP3). En réalité, regarder des vidéos sur Wildfire S n'est pas très pratique en raison de la petite diagonale de l'écran, cependant, le smartphone lit la vidéo en résolution VGA sans aucun problème.

La vitesse du HTC Wildfire S n'est pas mauvaise, mais je ne peux pas dire qu'il "vole". Parfois, un smartphone réfléchit, dans un navigateur avec deux ou trois fenêtres ouvertes, il y a des ralentissements, parfois lorsque vous ouvrez un autre programme, l'appareil « réfléchit » pendant quelques secondes. Ci-dessous, je fournis des captures d'écran avec les résultats de plusieurs tests, au cas où ces informations seraient utiles à quelqu'un.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent être effectuées dans le menu des paramètres ou à l'aide de widgets. Il existe un widget avec une bande d'icônes pour changer d'interface, il existe des widgets de boutons séparés, ainsi qu'un widget Android standard. Vous pouvez également gérer les interfaces sans fil à l'aide de l'onglet du panneau système.

Le câble microUSB inclus est utilisé pour la synchronisation du PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. Lorsqu'il est connecté à un ordinateur, un menu apparaît dans lequel vous pouvez sélectionner l'un des cinq types de connexion : chargement uniquement, HTC Sync, Drive (mémoire de la carte microSD visible), partage de connexion Internet (utilisation de l'appareil comme modem) et connexion à un PC pour accéder au réseau via un ordinateur.

Bluetooth 3.0 (EDR) intégré, les profils les plus courants pris en charge :

  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) – Transmission audio stéréo Bluetooth
  • Profil mains libres 1.5
  • FTP
  • OPP

La qualité sonore lors de l'écoute de musique via des écouteurs sans fil est moyenne, si vous n'êtes pas pointilleux sur le son, cela suffira.

Wi-Fi (802.11b/g/n). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Sur votre smartphone, vous pouvez configurer des règles de veille Wi-Fi, utiliser uniquement une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Lors de l'utilisation du Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pas du tout.

Routeur Wi-Fi. HTC Wildfire S dispose d'une fonction de "partage" de connexion Internet 2G/3G via Wi-Fi. Cela fonctionne comme suit. Dans les paramètres des interfaces sans fil, l'option «routeur Wi-Fi» est activée et ses paramètres sont ouverts, où l'utilisateur est invité à sélectionner un nom de réseau, un mot de passe et un type de connexion (WEP, WPA, WPA2). De plus, vous pouvez définir le nombre maximum de connexions à votre smartphone ou bloquer ou autoriser séparément chaque nouvelle connexion.

En dessous de ces paramètres, le point d'accès souhaité (APN) est sélectionné via lequel la machine accédera à Internet, puis le routage est activé. Il s'avère que vous pouvez vous connecter à Internet, par exemple, depuis votre ordinateur portable via un routage vers Desire HD, et vous utiliserez la connexion GPRS/EDGE ou UMTS/HSDPA qui est pré-configurée sur votre smartphone pour accéder au réseau.< /p>

Navigation

Le smartphone utilise une puce gpsOne alimentée par Qualcomm. Il faut 10 à 15 secondes pour rechercher des satellites (les tests ont été effectués à l'aide du programme Maverick, disponible sur le marché).

Votre appareil dispose de Google Maps et de Google Navigation pour la navigation. À l'aide de Google Maps, vous pouvez obtenir des itinéraires, rechercher des adresses par noms de rues ou lieux.

Google Navigation offre une navigation complète avec guidage d'itinéraire et guidage vocal.

Saisie textuelle et vocale

Le HTC Wildfire S utilise le clavier QWERTY à l'écran HTC standard. C'est l'une des meilleures implémentations de claviers à l'écran parmi tous les appareils Android et parmi les smartphones en général. Le seul inconvénient qui persiste longtemps est celui-ci. Lors de la saisie en latin, des caractères supplémentaires peuvent être saisis en maintenant simplement l'une ou l'autre touche (les caractères sont dessinés directement sur les boutons avec des lettres et sont saisis en maintenant), et lors de la saisie en cyrillique, afin d'en mettre certains pas les plus courants caractère, il faut d'abord aller dans le menu de saisie des caractères, ce qui n'est pas très pratique.

Chaque fois que vous appuyez sur le bouton à l'écran du clavier, l'appareil vibre légèrement, ce qui facilite la saisie, le rend plus réaliste et vous aide à vous habituer au clavier à l'écran. Le changement de langue se fait en appuyant sur une touche, rapidement et simplement, maintenir le même bouton peut appeler la numérotation vocale des messages.

Le clavier à l'écran peut être masqué en maintenant la touche Menu enfoncée ou en appuyant sur le bouton dédié. Pour déplacer le curseur à l'intérieur du texte, vous devez maintenir votre doigt sur n'importe quel segment du texte, après quoi quelque chose comme une loupe apparaît. L'idée est clairement empruntée à l'iPhone d'Apple, mais cela ne le rend pas moins pratique. Lorsque vous maintenez votre doigt sur le texte pendant quelques secondes, une fenêtre contextuelle apparaît avec un texte agrandi et un curseur. Vous pouvez déplacer le curseur sans problème, le fragment se déplacera. Après avoir retiré votre doigt de l'écran, un menu supplémentaire apparaît, avec lequel vous pouvez sélectionner un morceau de texte ou le texte entier. Ou ne rien faire avec le texte.

Pour entrer les paramètres du clavier, vous devez lancer les paramètres généraux, y rechercher "Langue et clavier", et alors seulement vous arriverez là où vous devez aller. En plus du clavier QWERTY complet, vous pouvez saisir du texte à l'aide de claviers compacts. Le clavier dispose d'un dictionnaire personnel, où l'appareil enregistre les nouveaux mots que vous utilisez souvent. Le dictionnaire peut être édité et synchronisé avec la sauvegarde sur la carte mémoire.

La saisie vocale dans Wildfire S est basée sur la fonctionnalité Android standard de Google Voice. La saisie vocale fonctionne presque toujours sans problème, avec l'aide de la voix, vous pouvez rechercher diverses données, contacts et même taper des SMS ou des e-mails.

A mes oreilles, le son de Wildfire S est trop simpliste, même moi, sourd en terme de qualité sonore, écoutant de la musique sur mon smartphone, n'étais pas très content. Je n'ai plus rien à vous dire ici.

Il n'y a pas de paramètres d'égaliseur ni d'autres améliorations sonores dans le lecteur. Mais l'appareil dispose d'une radio FM avec la possibilité de rechercher manuellement et automatiquement des stations de radio. Les stations trouvées peuvent être enregistrées sous des noms spécifiques. Il existe plusieurs widgets pour la radio.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sur Android 2.3 OS, HTC Sense 2.1 est utilisé comme interface (la même version que dans HTC Desire S). Le Sense mis à jour a plusieurs nouvelles fonctionnalités utiles. Tout d'abord, le menu système amélioré, qui est maintenant divisé en deux onglets. L'un affiche les événements, les programmes en cours d'exécution et l'autre affiche des icônes permettant d'activer et de désactiver les interfaces sans fil.

Deuxièmement, le menu des programmes comporte désormais trois onglets (leur ordre peut être modifié), dans un tous les programmes, dans un autre ceux fréquemment utilisés, dans le troisième tous ceux qui ont été téléchargés par l'utilisateur.

Le reste de l'interface n'a pas beaucoup changé. Vous pouvez découvrir toutes les fonctions de la version de HTC Sense installée sur l'appareil en lisant ma revue détaillée de cette interface.

HTC Wildfire S dispose d'un utilitaire sympa qui s'exécute lorsqu'il n'y a pas assez d'espace libre dans la mémoire de l'appareil et vous propose gentiment de libérer de l'espace.