Test du smartphone HTC Wildfire GSM/UMTS

Si vous allez sur le site Web de HTC, vous pouvez lire à peu près les mêmes mots sur Wildfire que sur n'importe quel autre appareil de l'entreprise : "un smartphone pour communiquer, partager les joies de la vie avec des amis", et ainsi de suite. Dans une certaine mesure, cela est vrai, comme c'est le cas pour la plupart des téléphones modernes.

En fait, dans son positionnement, le HTC Wildfire se distingue des autres modèles de l'entreprise. S'exprimant directement, sans utiliser diverses phrases cachées, le "light" est un smartphone pas cher de HTC. Dans les services de relations publiques des entreprises, ils demandent souvent de ne pas utiliser le mot "bon marché", en le remplaçant par une option plus acceptable, par exemple, "peu coûteux", mais dans le cas du HTC Wildfire, nous parlons d'un smartphone bon marché . Il s'agit de l'offre la plus abordable parmi les modèles actuels basés sur Android de la société (oui, je connais les prix du HTC Hero "gris" et Tattoo est toujours en vente).

Conception, matériaux du boîtier

L'apparence est l'un des points forts du HTC Wildfire. Et il ne s'agit même pas de la similitude de conception avec le produit phare de l'entreprise, HTC Desire, bien que cela joue également un rôle important dans la perception. Le fait est qu'en plus de la ressemblance externe avec Desire, Ogonyok le copie avec des matériaux de boîtier. D'accord, c'est agréable de voir un protecteur d'écran en verre, du plastique et du métal de haute qualité dans un smartphone bon marché.

Maintenant, plus de détails. La majeure partie de la face avant est occupée par l'écran. Surface d'affichage - verre de protection (plastique spécial qui n'est pas rayé par les pièces de monnaie, les clés, etc.). Le cadre autour de l'écran, qui s'étend également sur les nervures, et l'extrémité supérieure du smartphone sont en métal.

Le couvercle de la batterie est en plastique, il utilise du plastique mat et doux au toucher, et la zone centrale est Lecteur MP3 de voiture Le couvercle est occupé par un insert en plaque métallique.

Il existe plusieurs options de couleur pour la coque HTC Wildfire. Ils diffèrent par la couleur des bordures en plastique et en métal, ils peuvent être gris, comme sur l'appareil de l'examen, ainsi que noir, blanc ou rouge.

En Russie, un smartphone est vendu en gris, la couleur la plus triste selon moi. On ne sait pas encore si d'autres couleurs de Wildfire apparaîtront avec nous.

Un peu sur la salissure de l'étui. Le cache batterie, les faces latérales ne se salissent pas, même s'il y a des traces sur ces éléments, vous les remarquerez à peine. La surface de l'écran se salit facilement, mais pas trop, d'ailleurs, les traces et empreintes ne sont visibles ici qu'à un certain angle d'inclinaison et d'éclairage.

Il n'y a rien à redire sur la qualité de fabrication, toutes les pièces sont étroitement ajustées les unes aux autres. Dans mon échantillon pour un mois de fonctionnement, rien n'a commencé à grincer, le jeu n'est pas non plus apparu.

Dimensions

Le HTC Wildfire est comparable en taille au HTC Hero et Legend, bien que légèrement plus petit que l'un ou l'autre.

  • HTC Wildfire - 106,8 x 60,4 x 12 mm, 118 g
  • LG Optimus – 109 x 54,5 x 12,7 mm, 115 g
  • HTC Legend - 112 x 56,5 x 11,5 mm, 126 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g

Le smartphone est pratique à transporter dans n'importe quelle poche de vêtement, dans un sac ou ailleurs. Pendant une conversation, tenir l'appareil dans la main est également confortable.

Contrôles

Comme le HTC Legend et le Desire, le HTC Wildfire utilise une boule de commande optique, ou pavé tactile, pour le contrôler. À mon avis, le pavé tactile est pratique, mais il faut plus de temps pour s'y habituer qu'à un joystick, une touche de commande ou un trackball ordinaire. Pourtant, cet élément est plus proche des touches tactiles avec leur réponse artificiellement créée au toucher ou à la pression, plutôt que des boutons matériels, d'où la difficulté à s'habituer à moi personnellement. Cependant, je note que dans tous les cas c'est mieux que rien, comme dans LG Optimus, Samsung Galaxy S ou HTC HD2, par exemple.

Le pavé tactile du HTC Wildfire est associé à une clé matérielle (ce qui est le cas). Si vous appuyez sur le pavé tactile, vous confirmez ainsi les actions dans le menu ou entrez dans le menu, en cliquant sur l'élément, vous pouvez ouvrir des liens, sélectionner et exécuter des programmes, etc. C'est-à-dire qu'il s'agit de la pression la plus courante sur la touche de commande centrale. La plate-forme pour travailler avec le pavé tactile du smartphone est suffisante pour que les touches tactiles d'en haut ne se touchent pas.

Les touches au-dessus du pavé tactile sont un pavé tactile de quatre boutons. Tous sont séparés et faciles à appuyer sans risquer de toucher le bouton adjacent. La touche la plus à gauche est "Maison" pour revenir à l'écran central ou appeler une fenêtre avec six applications en cours d'exécution (maintenir le bouton). Vient ensuite la touche "Menu" pour appeler le menu contextuel (maintenir la touche - afficher ou masquer le clavier à l'écran). Puis les boutons "Retour" et "Rechercher". Comme avec le reste des nouveaux modèles de l'entreprise, Wildfire n'a pas de réponse matérielle et de boutons de raccrochage (émoticône triste).

Les touches tactiles situées sous l'écran sont éclairées de l'intérieur par un rétroéclairage blanc doux.

Parlons maintenant du reste des éléments de la coque. Sur la face avant, dans la partie supérieure, se trouve un haut-parleur, recouvert d'un grillage. Juste en dessous et à droite de l'enceinte se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Le capteur de lumière ajuste automatiquement le niveau de rétroéclairage de l'écran et allume ou éteint le rétroéclairage des touches. Le capteur de proximité sert à éteindre l'écran pendant les appels lorsque vous portez l'appareil à votre oreille. Lorsque vous éloignez l'appareil de votre oreille, le rétroéclairage de l'écran se rallume.

À gauche et en dessous du haut-parleur se trouve un indicateur lumineux. Il s'allume en orange lorsque l'appareil est en charge ou connecté à un PC, clignote lorsque la charge est trop faible et s'allume en vert lorsque la charge est terminée. S'il y a de nouveaux événements - un appel manqué, un courrier non lu, des messages texte, quelque chose d'autre, qui est indiqué par le voyant lumineux, il clignotera fréquemment en vert. L'indicateur est configuré dans le menu, vous pouvez choisir les événements qu'il doit afficher. L'indicateur ne montre pas l'activité des interfaces sans fil.

Sur le bord supérieur gauche du smartphone se trouve une bascule de volume en plastique avec un effet de surface chromé. Le bouton est confortable, il est facile d'appuyer dessus au toucher, par exemple, lors d'une conversation. Le niveau de volume du lecteur de musique peut être réglé "depuis votre poche" sans retirer votre smartphone et allumer son écran.

Voici ci-dessous un connecteur microUSB pour brancher un câble ou un chargeur.

Le bord droit est vide, en bas il y a un trou pour le microphone et un œillet sur le couvercle de la batterie pour attacher une sangle ou un lacet. À l'extrémité supérieure, il y a une prise jack 3,5 mm pour un casque et des écouteurs, ainsi qu'un bouton pour éteindre et allumer l'écran. Si vous maintenez cette touche enfoncée pendant quelques secondes, un menu contextuel s'ouvre avec la possibilité d'éteindre l'alimentation, d'activer le mode silencieux, le vibreur ou le mode avion et de désactiver la transmission de données, ce qui est utile en itinérance.< /p>

Il n'y a pas de bouton d'appareil photo sur l'appareil. L'appareil photo est allumé via le menu en appuyant sur l'icône du même nom, le pavé tactile ou le toucher de l'écran est utilisé pour prendre des photos et faire la mise au point, vous pouvez également simplement pointer l'appareil vers l'objet filmé et attendre 1-2 secondes, mise au point se fera automatiquement.

La fente pour carte microSD est située sur le bord gauche juste en dessous du couvercle de la batterie, vous n'avez donc pas besoin de retirer la batterie pour changer la carte mémoire. L'emplacement de la carte SIM est situé sous la batterie.

Écran

La partie la plus controversée du HTC Wildfire est son écran. Le smartphone utilise un écran tactile capacitif, réalisé à l'aide de la technologie TFT. La diagonale de l'écran est de 3,2", les dimensions physiques sont de 65x48,5 mm, la résolution est de 320x240 pixels (QVGA). HTC Hero ou Legend, par exemple, cette différence est immédiatement perceptible.

Au soleil, l'affichage s'estompe et il devient difficile d'en lire les informations.

Nous avons déjà parlé du verre de protection, qui n'est pas rayé par les clés et autres objets similaires, il reste la résolution. La principale question des personnes qui se tournent vers le HTC Wildfire en vue de l'acheter est : "Comment est-ce, Android à une résolution non standard ?".

Probablement, le sujet de l'origine du sophisme de la "résolution d'écran non standard dans Android" mérite une discussion séparée, mais ce n'est pas à ce sujet maintenant. Revenons à la question de savoir quels programmes ne fonctionneront pas sur HTC Wildfire ou iront de travers à cause de sa résolution. Ce sont des jeux, et pas des jeux simples - par exemple, j'aime jouer à Wildfire dans RoboDefence - mais des jeux 3D, comme NFS. J'ai entendu dire que certains programmes allaient de travers sur Wildfire, mais personnellement, je n'en ai trouvé aucun qui irait "de travers". Tous les logiciels installés dans mon cas sur Ogonyok fonctionnaient exactement de la même manière que sur HTC Desire, par exemple.

Internet sur l'écran du HTC Wildfire

Après la sortie du premier aperçu de HTC Wildfire, une discussion animée sur l'appareil et ses aspects tels que le coût, la fonctionnalité et, en particulier, la possibilité d'accéder à Internet et d'afficher des pages à l'écran avec une telle résolution a commencé sur le forum. Dans cette discussion, j'ai pris le parti de ceux qui ont dit que surfer sur Internet avec le HTC Wildfire est assez pratique, mais pas de la même manière qu'avec les appareils dotés d'un écran haute résolution. Après presque un mois de fonctionnement d'Ogonyok, je dois malheureusement admettre que j'avais tort.

Tous les amateurs de WM se souviennent de l'époque où les communicateurs étaient équipés d'écrans de 2,8 ou 3,2 pouces avec une résolution QVGA (320x240 pixels). Il y a deux ans et demi à trois ans, une telle diagonale et une telle résolution étaient la norme dans le domaine des communicateurs, et elles étaient considérées comme optimales pour les appareils afin qu'il soit pratique d'accéder à Internet à partir d'eux. Et puis vint l'ère de la résolution VGA.

Si vous avez utilisé un communicateur QVGA ou un ordinateur de poche, Internet sur Wildfire ne vous apportera rien de nouveau, il est là, vous pouvez l'utiliser. Mais si vous avez raté l'ère des écrans QVGA et que vous êtes immédiatement passé d'un appareil à bouton-poussoir à une sorte de VGA ou, par exemple, à QVGA, mais sur une très petite diagonale (Nokia 6500 Classic par exemple), alors Internet sur Wildfire ne vous semblera pas très confortable.

Techniquement, le smartphone n'a aucun problème avec le navigateur ou la vitesse d'accès au réseau, il n'y a qu'un seul problème. Après avoir utilisé des écrans avec une résolution élevée ou basse et une diagonale minimale, les pages Web sur l'écran Wildfire ont une apparence franchement mauvaise. À l'échelle standard du navigateur à laquelle la page s'ouvre, il est impossible de lire le texte dessus car il est divisé en points, les lignes droites en lettres se transforment en échelle et tout le texte en bouillie. Vous devez zoomer, perdant considérablement la quantité d'informations affichées à l'écran, ce qui est également gênant.

Eh bien, le principal problème est le suivant. Sur n'importe quel appareil doté d'un écran HVGA, VGA ou WVGA, vous êtes libre de redimensionner le texte à votre guise. Vous pouvez l'augmenter un peu, pour que les lettres soient petites, ou vous pouvez l'augmenter beaucoup. HTC Wildfire n'a pas une telle flexibilité pour rendre le texte à l'écran lisible, dans tous les cas il doit être très agrandi, vous ne pouvez pas sacrifier la taille des lettres en échange de plus d'informations à l'écran.

Appareil photo

Le smartphone dispose d'un appareil photo de 5 mégapixels avec autofocus et flash. L'appareil photo du HTC Wildfire est exactement le même que celui du HTC Desire. Nos lecteurs réguliers, je pense, savent déjà qu'une telle comparaison n'est pas du tout un compliment. En bref, l'appareil photo de Wildfire est médiocre, cependant, pour de simples prises de vue dans des situations où rien d'autre n'est à portée de main, c'est probablement bien.

Le module de caméra est légèrement surélevé au-dessus de la surface du corps, le judas lui-même est situé à l'intérieur de l'anneau. L'interface de l'appareil photo est familière aux autres smartphones de l'entreprise. En mode viseur, l'écran affiche l'icône des modes flash et zoom, ainsi que l'icône d'accès à la galerie. Pour appeler les paramètres, vous devez appuyer sur le curseur à gauche ou sur la touche "Menu" sous l'écran. Le panneau de configuration apparaît sur le côté gauche de l'écran, les options individuelles sont sélectionnées dans des fenêtres contextuelles.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 5 M - 2592x1952
  • 3M - 2048x1536
  • 1M - 1280x960
  • Économie - 640 x 480

Qualité de l'image (principalement exprimée dans la taille de l'image résultante) :

  • Normale
  • Élevé
  • Maximum
  • Auto
  • Lampe à incandescence
  • Lampe lumière du jour
  • Lumière du jour
  • Nuageux
  • Niveaux de gris
  • Sépia
  • Négatif
  • Transat
  • Postérisation
  • Bleu
  • Centre
  • Intégral
  • Pointer

En plus des paramètres décrits, vous pouvez modifier le niveau de contraste, la saturation, la teinte et la netteté sur une échelle de 5 points. Vous pouvez désactiver le son de l'obturateur, afficher ou non la grille en mode viseur sur l'écran, utiliser la prise de vue avec minuterie et activer la prise de vue géolocalisée à l'aide du GPS (lorsque vous visualisez de telles images, vous pouvez voir où se trouve le point de prise de vue).

Vous pouvez évaluer la qualité de la photo par les exemples ci-dessous, à mon avis, les photos sont médiocres.

Lors de la prise de texte, une page doit être photographiée 5 à 10 fois afin d'obtenir une photo plus ou moins claire sur dix (dans l'exemple ci-dessous).

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format MP4 ou 3GP (codec mp4v ou h.263) à une moyenne de 20 images par seconde. L'audio est enregistré à l'aide du codec samr.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour la vidéo :

  • CIF-352x288
  • L - 320x240

Les paramètres du mode vidéo sont les mêmes que ceux du mode photo. Vous pouvez activer ou désactiver l'enregistrement du son, définir une limite d'enregistrement par durée ou par la taille du fichier final.

La mise à l'échelle peut être utilisée pour la vidéo. La fonction zoom n'est pas disponible pendant la prise de vue, pour changer le zoom, vous devrez arrêter l'enregistrement. Vous pouvez juger de la qualité de la vidéo par les exemples ci-dessous.

Travailler hors ligne

Le smartphone utilise une batterie Li-Pol de 1300 mAh. Le fabricant annonce jusqu'à 8 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 480 heures (19 jours) en veille.

En réalité, dans des conditions standard (30 à 40 minutes d'appels par jour, envoi de 10 à 15 SMS, comptes Gmail et MS Exchange configurés avec push-mail activé), mon échantillon HTC Wildfire a duré en moyenne deux jours sur une seule charge. Et cela, à mon avis, est un bon indicateur après le peu de temps de fonctionnement des HTC Desire et Legend. Il est clair que nous parlons d'un smartphone économique, qui devrait fonctionner avec une seule charge plus longtemps que les produits phares, mais quand même.

Performances

Le smartphone est construit sur la plate-forme Qualcomm MSM 7225. Le processeur central a une fréquence de 528 MHz. L'appareil est équipé de 384 Mo de RAM, dont environ 100 à 120 Mo sont disponibles pour les applications utilisateur dans un système "propre". Selon mon ressenti, la performance est suffisante dans la plupart des situations. Pas de retards ni de réflexion pendant le travail normal - lire le courrier, "s'asseoir" sur Internet, lancer des programmes et travailler avec eux. Une chose est que les applications graphiquement complexes sur Wildfire ne fonctionnent toujours pas aussi bien que, par exemple, sur HTC Desire ou EVO 4G. Comme l'un de ces programmes, je peux nommer une boussole universelle (il y a encore beaucoup de tout sauf la boussole) Ulysse Gizmos.

Pour télécharger de la musique, des images, des vidéos et d'autres données utilisateur dans les versions actuelles du système d'exploitation, seule la mémoire de la carte mémoire est utilisée, pour télécharger des applications, au contraire, uniquement la mémoire interne, c'est dans HTC Wildfire 512 MB , dont environ 100 sont à la disposition de l'utilisateur pour l'installation du logiciel MB.

En ce qui concerne la lecture vidéo, je pense que cela n'a aucun sens de parler de HTC Wildfire. Même de courtes vidéos sur un écran QVGA semblent franchement sans importance. La vitesse globale de travail me convient personnellement, pendant un mois de fonctionnement de HTC Wildfire, je n'ai trouvé aucun problème critique dans ce domaine, donc je peux dire avec confiance qu'Android 2.1 sur la plate-forme MSM7225 pas la plus récente de HTC Wildfire se sent à l'aise.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent se faire dans le menu des paramètres ou à l'aide de widgets qui sont placés sur le bureau, standard ou propriétaires de HTC. Le widget standard d'Android a l'air triste sur un écran QVGA, je l'ai personnellement abandonné au profit de quelques boutons (on/off Wi-Fi et Bluetooth), bien que dans le même Desire j'ai utilisé exactement le widget de base.

Le câble microUSB inclus est utilisé pour la synchronisation du PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. La copie d'un fichier de 10 Mo sur une carte mémoire en mode Drive prend moins de deux à trois secondes. Lors de la connexion de votre smartphone à un ordinateur, vous pouvez sélectionner le mode de connexion pour synchroniser avec HTC Sync, charger, transférer des données sur une carte mémoire (Drive) ou utiliser l'appareil comme modem (pour accéder à Internet via un canal 2G/3G ).

Module Bluetooth 2.1+EDR intégré. Tous les principaux profils sont pris en charge, y compris A2DP, transfert d'objets via Bluetooth, y compris les cartes de contact :

  • Audio Gateway (AG) - le profil principal du casque
  • Protocole de transport de contrôle audio/vidéo (AVCTP)
  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) - Transmission audio stéréo Bluetooth
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP).Connectez un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples : appeler, répondre à un appel, régler le volume.
  • Profil de transfert de fichiers (FTP). La possibilité de parcourir les systèmes de fichiers d'autres appareils via Bluetooth, ainsi que l'accès à votre propre système de fichiers.
  • Profil de poussée d'objet (OPP). Utilisé pour transférer des objets, tels que des entrées d'agenda, des contacts.

Pour être honnête, je voulais sauter ce paragraphe, mais je vais quand même dire les mots habituels. À mes oreilles, HTC Wildfire ne sonne ni mieux ni moins bien que HTC Desire ou Legend.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sous Android 2.1, la dernière version du shell propriétaire HTC Sense est utilisée comme interface. Exactement la même coque est installée dans HTC Desire - vous pouvez lire un article détaillé sur Sense, qui décrit toutes les fonctions des smartphones Android basés sur cette interface. La différence entre Wildfire et Desire est qu'Ogonyok ne prend pas en charge les fonds d'écran animés. Et même si vous décidez de tricher et de télécharger des variantes de "fonds d'écran animés" sur le marché, vous ne pourrez pas les définir comme arrière-plan, il n'y a tout simplement pas une telle option lors du choix d'une image de bureau.

Une nouvelle "fonctionnalité" de HTC Wildfire est la possibilité d'échanger des liens vers des programmes avec des amis. Lancez le programme du même nom (Application Exchange), sélectionnez une application dans la liste puis le mode de livraison du lien à quelqu'un par mail, message, ou même sur Twitter. Le lien mènera à la page du programme dans le Market.

Radio FM

Le smartphone dispose d'une radio FM. Lorsque vous démarrez le programme pour la première fois, les fréquences sont automatiquement balayées, puis une liste des stations de radio trouvées est créée. De plus, de nouvelles stations peuvent être ajoutées manuellement, pour chaque station, vous pouvez écrire un nom, il s'affiche lorsque la station est sélectionnée et dans la liste générale des stations de radio.

< /p>

Les informations de lecture de la radio sont affichées dans la barre système. La radio peut jouer à la fois dans les écouteurs et via le haut-parleur. La qualité de réception sur mon échantillon HTC Wildfire était bonne, c'est l'un des rares appareils de l'entreprise où je ne peux rien reprocher à la qualité de réception radio.

Concurrents

Le coût officiel du HTC Wildfire est de 12 990 roubles. Comme d'habitude pour les produits HTC, le Wildfire "gris" peut déjà être trouvé pour 11 000 roubles. Qui sont les concurrents ? Avec la permission des lecteurs, j'exclurai le Sony Ericsson X10 mini de la liste des concurrents. Quiconque a vu ce smartphone, l'a tenu entre ses mains, comprend pourquoi. Il s'agit d'un appareil d'une catégorie complètement différente et destiné à d'autres tâches, et ne vous laissez pas confondre par la similitude des caractéristiques du X10 mini et d'autres "robots" bon marché.

Conclusion

Il n'y a eu aucune plainte concernant la qualité de la réception du signal réseau pendant les tests. Le volume du haut-parleur est légèrement supérieur à la moyenne, dans la plupart des situations, vous entendrez une sonnerie, l'écouteur est de puissance moyenne. L'alerte vibreur est également moyenne, j'ai parfois raté la vibration en déplacement.

Avec un prix de 13 000 roubles, le HTC Wildfire est à la fois très intéressant et tout aussi controversé. Parmi les avantages inconditionnels - un boîtier de haute qualité, des matériaux, une conception universelle, de sorte que l'appareil conviendra à la fois à un homme d'affaires et à un étudiant (ce qui ne peut pas être dit en ce qui concerne le plastique LG Optimus, par exemple). Un autre avantage est un bon temps de travail. Moins, en gros, un - l'écran. L'affichage dans HTC Wildfire est exactement l'élément qui est le facteur décisif lors du choix ou du rejet de cet appareil. Si l'écran du "Spark" vous semble normal, et que vous ne voyez rien de terrible dans sa basse résolution, n'hésitez pas à acheter Wildfire. Eh bien, si l'affichage de ce smartphone vous rend triste et nostalgique, et que des critiques WVGA apparaissent dans votre tête, vous savez que vous avez besoin d'un appareil différent.

Et j'ajouterai des impressions subjectives. J'utilise le HTC Wildfire comme téléphone principal depuis environ un mois, allant, non, même en sautant dessus depuis un HTC Desire. Les utilisateurs d'appareils avec WVGA me comprendront, il est très difficile de se forcer à passer à une résolution inférieure après avoir travaillé avec WVGA. Cependant, après quelques jours d'adaptation, je n'ai plus ressenti beaucoup d'inconfort avec Wildfire et son écran, sauf que l'habitude de redimensionner les pages Web au maximum ne vient pas tout de suite.

Test du smartphone HTC Wildfire GSM/UMTS

Si vous allez sur le site Web de HTC, vous pouvez lire à peu près les mêmes mots sur Wildfire que sur n'importe quel autre appareil de l'entreprise : "un smartphone pour communiquer, partager les joies de la vie avec des amis", et ainsi de suite. Dans une certaine mesure, cela est vrai, comme c'est le cas pour la plupart des téléphones modernes.

En fait, dans son positionnement, le HTC Wildfire se distingue des autres modèles de l'entreprise. S'exprimant directement, sans utiliser diverses phrases cachées, le "light" est un smartphone pas cher de HTC. Dans les services de relations publiques des entreprises, ils demandent souvent de ne pas utiliser le mot "bon marché", en le remplaçant par une option plus acceptable, par exemple, "peu coûteux", mais dans le cas du HTC Wildfire, nous parlons d'un smartphone bon marché . Il s'agit de l'offre la plus abordable parmi les modèles actuels basés sur Android de la société (oui, je connais les prix du HTC Hero "gris" et Tattoo est toujours en vente).

Conception, matériaux du boîtier

L'apparence est l'un des points forts du HTC Wildfire. Et il ne s'agit même pas de la similitude de conception avec le produit phare de l'entreprise, HTC Desire, bien que cela joue également un rôle important dans la perception. Le fait est qu'en plus de la ressemblance externe avec Desire, Ogonyok le copie avec des matériaux de boîtier. D'accord, c'est agréable de voir un protecteur d'écran en verre, du plastique et du métal de haute qualité dans un smartphone bon marché.

Maintenant plus en détail. La majeure partie de la face avant est occupée par l'écran. Surface d'affichage - verre de protection (plastique spécial qui n'est pas rayé par les pièces de monnaie, les clés, etc.). Le cadre autour de l'écran, qui s'étend également sur les nervures, et l'extrémité supérieure du smartphone sont en métal.

Le couvercle de la batterie est en plastique, il utilise du plastique mat et doux au toucher, et la zone centrale est Lecteur MP3 de voiture Le couvercle est occupé par un insert en plaque métallique.

Il existe plusieurs options de couleur pour la coque HTC Wildfire. Ils diffèrent par la couleur des bordures en plastique et en métal, ils peuvent être gris, comme sur l'appareil de l'examen, ainsi que noir, blanc ou rouge.

En Russie, un smartphone est vendu en gris, la couleur la plus triste selon moi. On ne sait pas encore si d'autres couleurs de Wildfire apparaîtront avec nous.

Un peu sur la salissure de l'étui. Le cache batterie, les faces latérales ne se salissent pas, même s'il y a des traces sur ces éléments, vous les remarquerez à peine. La surface de l'écran se salit facilement, mais pas trop, d'ailleurs, les traces et empreintes ne sont visibles ici qu'à un certain angle et éclairage.

Il n'y a rien à redire sur la qualité de fabrication, toutes les pièces sont étroitement ajustées les unes aux autres. Dans mon échantillon pendant un mois de fonctionnement, rien n'a commencé à grincer, le jeu n'est pas non plus apparu.

Dimensions

Le HTC Wildfire est comparable en taille au HTC Hero et Legend, bien que légèrement plus petit que l'un ou l'autre.

  • HTC Wildfire - 106,8 x 60,4 x 12 mm, 118 g
  • LG Optimus - 109 x 54,5 x 12,7 mm, 115 g
  • HTC Legend - 112 x 56,5 x 11,5 mm, 126 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g

Le smartphone est pratique à transporter dans n'importe quelle poche de vêtement, dans un sac ou ailleurs. Pendant une conversation, tenir l'appareil dans la main est également confortable.

Contrôles

Comme le HTC Legend et le Desire, le HTC Wildfire utilise une boule de commande optique, ou pavé tactile, pour le contrôler. À mon avis, le pavé tactile est pratique, mais il faut plus de temps pour s'y habituer qu'à un joystick, une touche de commande ou un trackball ordinaire. Pourtant, cet élément est plus proche des touches tactiles avec leur réponse artificiellement créée au toucher ou à la pression, plutôt que des boutons matériels, d'où la difficulté à s'habituer à moi personnellement. Cependant, je note que dans tous les cas c'est mieux que rien, comme dans LG Optimus, Samsung Galaxy S ou HTC HD2, par exemple.

Le pavé tactile du HTC Wildfire est associé à une clé matérielle (ce qui est le cas). Si vous appuyez sur le pavé tactile, vous confirmez ainsi les actions dans le menu ou entrez dans le menu, en cliquant sur l'élément, vous pouvez ouvrir des liens, sélectionner et exécuter des programmes, etc. C'est-à-dire qu'il s'agit de la pression la plus courante sur la touche de commande centrale. La plate-forme pour travailler avec le pavé tactile du smartphone est suffisante pour que les touches tactiles d'en haut ne se touchent pas.

Les touches au-dessus du pavé tactile sont un pavé tactile de quatre boutons. Tous sont séparés et faciles à appuyer sans risquer de toucher le bouton adjacent. La touche la plus à gauche est "Maison" pour revenir à l'écran central ou appeler une fenêtre avec six applications en cours d'exécution (maintenir le bouton). Vient ensuite la touche "Menu" pour appeler le menu contextuel (maintenir la touche - afficher ou masquer le clavier à l'écran). Puis les boutons "Retour" et "Rechercher". Comme avec le reste des nouveaux modèles de l'entreprise, Wildfire n'a pas de réponse matérielle et de boutons de raccrochage (émoticône triste).

Les touches tactiles situées sous l'écran sont éclairées de l'intérieur par un rétroéclairage blanc doux.

Parlons maintenant du reste des éléments de la coque. Sur la face avant, dans la partie supérieure, se trouve un haut-parleur, recouvert d'un grillage. Juste en dessous et à droite de l'enceinte se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Le capteur de lumière ajuste automatiquement le niveau de rétroéclairage de l'écran et allume ou éteint le rétroéclairage des touches. Le capteur de proximité sert à éteindre l'écran pendant les appels lorsque vous portez l'appareil à votre oreille. Lorsque vous éloignez l'appareil de votre oreille, le rétroéclairage de l'écran se rallume.

À gauche et en dessous du haut-parleur se trouve un indicateur lumineux. Il s'allume en orange lorsque l'appareil est en charge ou connecté à un PC, clignote lorsque la charge est trop faible et s'allume en vert lorsque la charge est terminée. S'il y a de nouveaux événements - un appel manqué, un courrier non lu, des messages texte, quelque chose d'autre, qui est indiqué par le voyant lumineux, il clignotera fréquemment en vert. L'indicateur est configuré dans le menu, vous pouvez choisir les événements qu'il doit afficher. L'indicateur ne montre pas l'activité des interfaces sans fil.

Sur le bord supérieur gauche du smartphone se trouve une bascule de volume en plastique avec un effet de surface chromé. Le bouton est confortable, il est facile d'appuyer dessus au toucher, par exemple, lors d'une conversation. Le niveau de volume du lecteur de musique peut être réglé "depuis votre poche" sans retirer votre smartphone et allumer son écran.

Voici ci-dessous un connecteur microUSB pour brancher un câble ou un chargeur.

Le bord droit est vide, en bas il y a un trou pour le microphone et un œillet sur le couvercle de la batterie pour attacher une sangle ou un lacet. À l'extrémité supérieure, il y a une prise jack 3,5 mm pour un casque et des écouteurs, ainsi qu'un bouton pour éteindre et allumer l'écran. Si vous maintenez cette touche enfoncée pendant quelques secondes, un menu contextuel s'ouvre avec la possibilité d'éteindre l'alimentation, d'activer le mode silencieux, le vibreur ou le mode avion et de désactiver la transmission de données, ce qui est utile en itinérance.< /p>

Il n'y a pas de bouton d'appareil photo sur l'appareil. L'appareil photo est allumé via le menu en appuyant sur l'icône du même nom, le pavé tactile ou le toucher de l'écran est utilisé pour prendre des photos et faire la mise au point, vous pouvez également simplement pointer l'appareil vers l'objet filmé et attendre 1-2 secondes, mise au point se fera automatiquement.

La fente pour carte microSD est située sur le bord gauche juste en dessous du couvercle de la batterie, vous n'avez donc pas besoin de retirer la batterie pour changer la carte mémoire. L'emplacement de la carte SIM est situé sous la batterie.

Écran

La partie la plus controversée du HTC Wildfire est son écran. Le smartphone utilise un écran tactile capacitif, réalisé à l'aide de la technologie TFT. La diagonale de l'écran est de 3,2", les dimensions physiques sont de 65x48,5 mm, la résolution est de 320x240 pixels (QVGA). HTC Hero ou Legend, par exemple, cette différence est immédiatement perceptible.

Au soleil, l'affichage s'estompe et il devient difficile d'en lire les informations.

Nous avons déjà parlé du verre de protection, qui n'est pas rayé par les clés et autres objets similaires, il reste la résolution. La principale question des personnes qui se tournent vers le HTC Wildfire en vue de l'acheter est : "Comment est-ce, Android à une résolution non standard ?".

Probablement, le sujet de l'origine du sophisme de la "résolution d'écran non standard dans Android" mérite une discussion séparée, mais ce n'est pas à ce sujet maintenant. Revenons à la question de savoir quels programmes ne fonctionneront pas sur HTC Wildfire ou iront de travers à cause de sa résolution. Ce sont des jeux, et pas des jeux simples - par exemple, j'aime jouer à Wildfire dans RoboDefence - mais des jeux 3D, comme NFS. J'ai entendu dire que certains programmes allaient de travers sur Wildfire, mais personnellement, je n'en ai trouvé aucun qui irait "de travers". Tous les logiciels installés dans mon cas sur Ogonyok fonctionnaient exactement de la même manière que sur HTC Desire, par exemple.

Internet sur l'écran du HTC Wildfire

Après la sortie du premier aperçu de HTC Wildfire, une discussion animée sur l'appareil et ses aspects tels que le coût, la fonctionnalité et, en particulier, la possibilité d'accéder à Internet et d'afficher des pages à l'écran avec une telle résolution a commencé sur le forum. Dans cette discussion, j'ai pris le parti de ceux qui ont dit que surfer sur Internet avec le HTC Wildfire est assez pratique, mais pas de la même manière qu'avec les appareils dotés d'un écran haute résolution. Après presque un mois de fonctionnement d'Ogonyok, je dois malheureusement admettre que j'avais tort.

Tous les amateurs de WM se souviennent de l'époque où les communicateurs étaient équipés d'écrans de 2,8 ou 3,2 pouces avec une résolution QVGA (320x240 pixels). Il y a deux ans et demi à trois ans, une telle diagonale et une telle résolution étaient la norme dans le domaine des communicateurs, et elles étaient considérées comme optimales pour les appareils afin qu'il soit pratique d'accéder à Internet à partir d'eux. Et puis vint l'ère de la résolution VGA.

Si vous avez utilisé un communicateur QVGA ou un ordinateur de poche, Internet sur Wildfire ne vous apportera rien de nouveau, il est là, vous pouvez l'utiliser. Mais si vous avez raté l'ère des écrans QVGA et que vous êtes immédiatement passé d'un appareil à bouton-poussoir à une sorte de VGA ou, par exemple, à QVGA, mais sur une très petite diagonale (Nokia 6500 Classic par exemple), alors Internet sur Wildfire ne vous semblera pas très confortable.

Techniquement, le smartphone n'a aucun problème avec le navigateur ou la vitesse d'accès au réseau, il n'y a qu'un seul problème. Après avoir utilisé des écrans avec une résolution élevée ou basse et une diagonale minimale, les pages Web sur l'écran Wildfire ont une apparence franchement mauvaise. À l'échelle standard du navigateur à laquelle la page s'ouvre, il est impossible de lire le texte dessus car il est divisé en points, les lignes droites en lettres se transforment en échelle et tout le texte en bouillie. Vous devez zoomer, perdant considérablement la quantité d'informations affichées à l'écran, ce qui est également gênant.

Eh bien, le principal problème est le suivant. Sur n'importe quel appareil doté d'un écran HVGA, VGA ou WVGA, vous êtes libre de redimensionner le texte à votre guise. Vous pouvez l'augmenter un peu, pour que les lettres soient petites, ou vous pouvez l'augmenter beaucoup. HTC Wildfire n'a pas une telle flexibilité pour rendre le texte à l'écran lisible, dans tous les cas il doit être très agrandi, vous ne pouvez pas sacrifier la taille des lettres en échange de plus d'informations à l'écran.

Appareil photo

Le smartphone dispose d'un appareil photo de 5 mégapixels avec autofocus et flash. L'appareil photo du HTC Wildfire est exactement le même que celui du HTC Desire. Nos lecteurs réguliers, je pense, savent déjà qu'une telle comparaison n'est pas du tout un compliment. En bref, l'appareil photo de Wildfire est médiocre, cependant, pour de simples prises de vue dans des situations où rien d'autre n'est à portée de main, c'est probablement bien.

Le module de caméra est légèrement surélevé au-dessus de la surface du corps, le judas lui-même est situé à l'intérieur de l'anneau. L'interface de l'appareil photo est familière aux autres smartphones de l'entreprise. En mode viseur, l'écran affiche l'icône des modes flash et zoom, ainsi que l'icône d'accès à la galerie. Pour appeler les paramètres, vous devez appuyer sur le curseur à gauche ou sur la touche "Menu" sous l'écran. Le panneau de configuration apparaît sur le côté gauche de l'écran, les options individuelles sont sélectionnées dans des fenêtres contextuelles.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 5 M - 2592x1952
  • 3M - 2048x1536
  • 1M - 1280x960
  • Économie - 640 x 480

Qualité de l'image (principalement exprimée dans la taille de l'image résultante) :

  • Normale
  • Élevé
  • Maximum
  • Auto
  • Lampe à incandescence
  • Lampe lumière du jour
  • Lumière du jour
  • Nuageux
  • Niveaux de gris
  • Sépia
  • Négatif
  • Transat
  • Postérisation
  • Bleu
  • Centre
  • Intégral
  • Pointer

En plus des paramètres décrits, vous pouvez modifier le niveau de contraste, la saturation, la teinte et la netteté sur une échelle de 5 points. Vous pouvez désactiver le son de l'obturateur, afficher ou non la grille en mode viseur sur l'écran, utiliser la prise de vue avec minuterie et activer la prise de vue géolocalisée à l'aide du GPS (lorsque vous visualisez de telles images, vous pouvez voir où se trouve le point de prise de vue).

Vous pouvez évaluer la qualité de la photo par les exemples ci-dessous, à mon avis, les photos sont médiocres.

Lors de la prise de texte, une page doit être photographiée 5 à 10 fois afin d'obtenir une photo plus ou moins claire sur dix (dans l'exemple ci-dessous).

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format MP4 ou 3GP (codec mp4v ou h.263) à une moyenne de 20 images par seconde. L'audio est enregistré à l'aide du codec samr.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour la vidéo :

  • CIF-352x288
  • L - 320x240

Les paramètres du mode vidéo sont les mêmes que ceux du mode photo. Vous pouvez activer ou désactiver l'enregistrement du son, définir une limite d'enregistrement par durée ou par la taille du fichier final.

La mise à l'échelle peut être utilisée pour la vidéo. La fonction zoom n'est pas disponible pendant la prise de vue, pour changer le zoom, vous devrez arrêter l'enregistrement. Vous pouvez juger de la qualité de la vidéo par les exemples ci-dessous.

Travailler hors ligne

Le smartphone utilise une batterie Li-Pol de 1300 mAh. Le fabricant annonce jusqu'à 8 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 480 heures (19 jours) en veille.

En réalité, dans des conditions standard (30 à 40 minutes d'appels par jour, envoi de 10 à 15 SMS, comptes Gmail et MS Exchange configurés avec push-mail activé), mon échantillon HTC Wildfire a duré en moyenne deux jours sur une seule charge. Et cela, à mon avis, est un bon indicateur après le peu de temps de fonctionnement des HTC Desire et Legend. Il est clair que nous parlons d'un smartphone économique, qui devrait fonctionner avec une seule charge plus longtemps que les produits phares, mais quand même.

Performances

Le smartphone est construit sur la plate-forme Qualcomm MSM 7225. Le processeur central a une fréquence de 528 MHz. L'appareil est équipé de 384 Mo de RAM, dont environ 100 à 120 Mo sont disponibles pour les applications utilisateur dans un système "propre". Selon mon ressenti, la performance est suffisante dans la plupart des situations. Pas de retards ni de réflexion pendant le travail normal - lire le courrier, "s'asseoir" sur Internet, lancer des programmes et travailler avec eux. Une chose est que les applications graphiquement complexes sur Wildfire ne fonctionnent toujours pas aussi bien que, par exemple, sur HTC Desire ou EVO 4G. Comme l'un de ces programmes, je peux nommer une boussole universelle (il y a encore beaucoup de tout sauf la boussole) Ulysse Gizmos.

Pour télécharger de la musique, des images, des vidéos et d'autres données utilisateur dans les versions actuelles du système d'exploitation, seule la mémoire de la carte mémoire est utilisée, pour télécharger des applications, au contraire, uniquement la mémoire interne, c'est dans HTC Wildfire 512 MB , dont environ 100 sont à la disposition de l'utilisateur pour l'installation du logiciel MB.

En ce qui concerne la lecture vidéo, je pense que cela n'a aucun sens de parler de HTC Wildfire. Même de courtes vidéos sur un écran QVGA semblent franchement sans importance. La vitesse globale de travail me convient personnellement, pendant un mois de fonctionnement de HTC Wildfire, je n'ai trouvé aucun problème critique dans ce domaine, donc je peux dire avec confiance qu'Android 2.1 sur la plate-forme MSM7225 pas la plus récente de HTC Wildfire se sent à l'aise.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent se faire dans le menu des paramètres ou à l'aide de widgets qui sont placés sur le bureau, standard ou propriétaires de HTC. Le widget standard d'Android a l'air triste sur un écran QVGA, je l'ai personnellement abandonné au profit de quelques boutons (on/off Wi-Fi et Bluetooth), bien que dans le même Desire j'ai utilisé exactement le widget de base.

Le câble microUSB inclus est utilisé pour la synchronisation du PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. La copie d'un fichier de 10 Mo sur une carte mémoire en mode Drive prend moins de deux à trois secondes. Lors de la connexion de votre smartphone à un ordinateur, vous pouvez sélectionner le mode de connexion pour synchroniser avec HTC Sync, charger, transférer des données sur une carte mémoire (Drive) ou utiliser l'appareil comme modem (pour accéder à Internet via un canal 2G/3G ).

Module Bluetooth 2.1+EDR intégré. Tous les principaux profils sont pris en charge, y compris A2DP, transfert d'objets via Bluetooth, y compris les cartes de contact :

  • Audio Gateway (AG) - le profil principal du casque
  • Protocole de transport de contrôle audio/vidéo (AVCTP)
  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) - Transmission audio stéréo Bluetooth
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP).Connecter un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples - appeler, répondre à un appel, régler le volume.
  • Profil de transfert de fichiers (FTP). La possibilité de parcourir les systèmes de fichiers d'autres appareils via Bluetooth, ainsi que l'accès à votre propre système de fichiers.
  • Profil de poussée d'objet (OPP). Utilisé pour transférer des objets, tels que des entrées d'agenda, des contacts.

Fonctionnement du smartphone avec un casque stéréo - tout est comme d'habitude ici. La qualité sonore lors de l'utilisation d'un casque stéréo sans fil est acceptable.

Wi-Fi (802.11b/g). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Sur votre smartphone, vous pouvez configurer des règles pour que le Wi-Fi se mette en veille, n'utiliser qu'une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Pendant le fonctionnement Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pratiquement pas.

Navigation

C'est devenu un standard pour HTC d'équiper tous ses smartphones d'une puce GPS, tout comme le microUSB et une prise jack 3,5 mm sont devenus le même standard. Le smartphone HTC Wildfire ne fait pas exception. L'appareil utilise une puce gpsOne basée sur la plate-forme Qualcomm. Le programme le plus simple de Google, Google Maps, est préinstallé en tant que logiciel de navigation.

Avec cette application, vous pouvez obtenir des directions (non accompagnées d'invites vocales), rechercher des adresses par des noms de rue ou des lieux (restaurant, café, nom de votre propre institution, etc.). L'avantage de Google Maps par rapport à un logiciel de navigation plus fonctionnel est que les cartes du programme sont téléchargées à partir d'Internet et, par conséquent, en théorie, toutes les grandes villes du monde sont à votre disposition pour la navigation, où que vous soyez. L'essentiel est d'avoir accès à Internet. C'est le principal inconvénient de Google Maps, sans connexion Internet, l'application devient inutilisable. Des cartes des principales villes sont disponibles pour la Russie : Moscou, Saint-Pétersbourg, Samara, Kazan, Nijni Novgorod, Tcheliabinsk, Novossibirsk, Iekaterinbourg, Perm et autres.

Pour être honnête, je voulais sauter ce paragraphe, mais je vais quand même dire les mots habituels. À mes oreilles, HTC Wildfire ne sonne ni mieux ni moins bien que HTC Desire ou Legend.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sous Android 2.1, la dernière version du shell propriétaire HTC Sense est utilisée comme interface. Exactement la même coque est installée dans HTC Desire - vous pouvez lire un article détaillé sur Sense, qui décrit toutes les fonctions des smartphones Android basés sur cette interface. La différence entre Wildfire et Desire est qu'Ogonyok ne prend pas en charge les fonds d'écran animés. Et même si vous décidez de tricher et de télécharger des variantes de "fonds d'écran animés" sur le marché, vous ne pourrez pas les définir comme arrière-plan, il n'y a tout simplement pas une telle option lors du choix d'une image de bureau.

Une nouvelle "fonctionnalité" de HTC Wildfire est la possibilité d'échanger des liens vers des programmes avec des amis. Lancez le programme du même nom (Application Exchange), sélectionnez une application dans la liste puis le mode de livraison du lien à quelqu'un par mail, message, ou même sur Twitter. Le lien mènera à la page du programme dans le Market.

Radio FM

Le smartphone dispose d'une radio FM. Lorsque vous démarrez le programme pour la première fois, les fréquences sont automatiquement balayées, puis une liste des stations de radio trouvées est créée. De plus, de nouvelles stations peuvent être ajoutées manuellement, pour chaque station, vous pouvez écrire un nom, il s'affiche lorsque la station est sélectionnée et dans la liste générale des stations de radio.

< /p>

Les informations de lecture de la radio sont affichées dans la barre système. La radio peut jouer à la fois dans les écouteurs et via le haut-parleur. La qualité de réception sur mon échantillon HTC Wildfire était bonne, c'est l'un des rares appareils de l'entreprise où je ne peux rien reprocher à la qualité de réception radio.

Concurrents

Le coût officiel du HTC Wildfire est de 12 990 roubles. Comme d'habitude pour les produits HTC, le Wildfire "gris" peut déjà être trouvé pour 11 000 roubles. Qui sont les concurrents ? Avec la permission des lecteurs, j'exclurai le Sony Ericsson X10 mini de la liste des concurrents. Quiconque a vu ce smartphone, l'a tenu entre ses mains, comprend pourquoi. Il s'agit d'un appareil d'une catégorie complètement différente et destiné à d'autres tâches, et ne vous laissez pas confondre par la similitude des caractéristiques du X10 mini et d'autres "robots" bon marché.

Deux "Coréens" restent - Samsung GT-i5700 Spica et LG Optimus (GT540). Samsung coûte aujourd'hui en moyenne 12 000 roubles et quitte progressivement le marché, un smartphone de LG, au contraire, vient d'entrer sur le marché et coûte 9 000 roubles, et à certains endroits déjà moins de 8 000. Je ne vais pas entrer dans les détails de comparer les caractéristiques, Heureusement, il est facile de mettre les points sur les i lorsque l'on compare HTC Wildfire, Samsung Spica et LG Optimus. "Spark" est plus intéressant en raison de sa conception et de la qualité des matériaux utilisés, en tant que "numéroteur" pratique et rapide avec un support complet pour MS Exchange prêt à l'emploi. Samsung Spica est intéressant pour sa résolution et son type d'écran (capacitif), et LG Optimus pour son faible coût par rapport à ces deux modèles aux caractéristiques similaires.

Ainsi, si je choisissais un smartphone pour le travail quotidien, je prendrais le HTC Wildfire. Si je cherchais un smartphone pour Internet fréquent, je choisirais Samsung Spica ou LG Optimus. Eh bien, si je m'ennuyais, je m'arrêterais exclusivement au "parler", car xda-developers.com ouvre de nombreuses possibilités pour dissiper l'ennui, avoir cet appareil en main et le désir de l'améliorer.

Conclusion

Il n'y a eu aucune plainte concernant la qualité de la réception du signal réseau pendant les tests. Le volume du haut-parleur est légèrement supérieur à la moyenne, dans la plupart des situations, vous entendrez une sonnerie, l'écouteur est de puissance moyenne. L'alerte vibreur est également moyenne, j'ai parfois raté la vibration en déplacement.

Avec un prix de 13 000 roubles, le HTC Wildfire est à la fois très intéressant et tout aussi controversé. Parmi les avantages inconditionnels - un boîtier de haute qualité, des matériaux, une conception universelle, de sorte que l'appareil conviendra à la fois à un homme d'affaires et à un étudiant (ce qui ne peut pas être dit en ce qui concerne le plastique LG Optimus, par exemple). Un autre avantage est un bon temps de travail. Moins, en gros, un - l'écran. L'affichage dans HTC Wildfire est exactement l'élément qui est le facteur décisif lors du choix ou du rejet de cet appareil. Si l'écran du "Spark" vous semble normal, et que vous ne voyez rien de terrible dans sa basse résolution, n'hésitez pas à acheter Wildfire. Eh bien, si l'affichage de ce smartphone vous rend triste et nostalgique, et que des critiques WVGA apparaissent dans votre tête, vous savez que vous avez besoin d'un appareil différent.

Et j'ajouterai des impressions subjectives. J'utilise le HTC Wildfire comme téléphone principal depuis environ un mois, allant, non, même en sautant dessus depuis un HTC Desire. Les utilisateurs d'appareils avec WVGA me comprendront, il est très difficile de se forcer à passer à une résolution inférieure après avoir travaillé avec WVGA. Cependant, après quelques jours d'adaptation, je n'ai plus ressenti beaucoup d'inconfort avec Wildfire et son écran, sauf que l'habitude de redimensionner les pages Web au maximum ne vient pas tout de suite.

Test du smartphone HTC Wildfire GSM/UMTS

Si vous allez sur le site Web de HTC, vous pouvez lire à peu près les mêmes mots sur Wildfire que sur n'importe quel autre appareil de l'entreprise : "un smartphone pour communiquer, partager les joies de la vie avec des amis", et ainsi de suite. Dans une certaine mesure, cela est vrai, comme c'est le cas pour la plupart des téléphones modernes.

En fait, dans son positionnement, le HTC Wildfire se distingue des autres modèles de l'entreprise. S'exprimant directement, sans utiliser diverses phrases cachées, le "light" est un smartphone pas cher de HTC. Dans les services de relations publiques des entreprises, ils demandent souvent de ne pas utiliser le mot "bon marché", en le remplaçant par une option plus acceptable, par exemple, "peu coûteux", mais dans le cas du HTC Wildfire, nous parlons d'un smartphone bon marché . Il s'agit de l'offre la plus abordable parmi les modèles actuels basés sur Android de la société (oui, je connais les prix du HTC Hero "gris" et Tattoo est toujours en vente).

Conception, matériaux du boîtier

L'apparence est l'un des points forts du HTC Wildfire. Et il ne s'agit même pas de la similitude de conception avec le produit phare de l'entreprise, HTC Desire, bien que cela joue également un rôle important dans la perception. Le fait est qu'en plus de la ressemblance externe avec Desire, Ogonyok le copie avec des matériaux de boîtier. D'accord, c'est agréable de voir un protecteur d'écran en verre, du plastique et du métal de haute qualité dans un smartphone bon marché.

Maintenant, plus de détails. La majeure partie de la face avant est occupée par l'écran. Surface d'affichage - verre de protection (plastique spécial qui n'est pas rayé par les pièces de monnaie, les clés, etc.). Le cadre autour de l'écran, qui s'étend également sur les nervures, et l'extrémité supérieure du smartphone sont en métal.

Le couvercle de la batterie est en plastique, il utilise du plastique mat et doux au toucher, et la zone centrale est Lecteur MP3 de voiture Le couvercle est occupé par un insert en plaque métallique.

Il existe plusieurs options de couleur pour la coque HTC Wildfire. Ils diffèrent par la couleur des bordures en plastique et en métal, ils peuvent être gris, comme sur l'appareil de l'examen, ainsi que noir, blanc ou rouge.

En Russie, un smartphone est vendu en gris, la couleur la plus triste selon moi. On ne sait pas encore si d'autres couleurs de Wildfire apparaîtront avec nous.

Un peu sur la salissure de l'étui. Le cache batterie, les faces latérales ne se salissent pas, même s'il y a des traces sur ces éléments, vous les remarquerez à peine. La surface de l'écran se salit facilement, mais pas trop, d'ailleurs, les traces et empreintes ne sont visibles ici qu'à un certain angle d'inclinaison et d'éclairage.

Il n'y a rien à redire sur la qualité de fabrication, toutes les pièces sont étroitement ajustées les unes aux autres. Dans mon échantillon pour un mois de fonctionnement, rien n'a commencé à grincer, le jeu n'est pas non plus apparu.

Dimensions

Le HTC Wildfire est comparable en taille au HTC Hero et Legend, bien que légèrement plus petit que l'un ou l'autre.

  • HTC Wildfire - 106,8 x 60,4 x 12 mm, 118 g
  • LG Optimus - 109 x 54,5 x 12,7 mm, 115 g
  • HTC Legend - 112 x 56,5 x 11,5 mm, 126 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g

Le smartphone est pratique à transporter dans n'importe quelle poche de vêtement, dans un sac ou ailleurs. Pendant une conversation, tenir l'appareil dans la main est également confortable.

Contrôles

Comme le HTC Legend et le Desire, le HTC Wildfire utilise une boule de commande optique, ou pavé tactile, pour le contrôler. À mon avis, le pavé tactile est pratique, mais il faut plus de temps pour s'y habituer qu'à un joystick, une touche de commande ou un trackball ordinaire. Pourtant, cet élément est plus proche des touches tactiles avec leur réponse artificiellement créée au toucher ou à la pression, plutôt que des boutons matériels, d'où la difficulté à s'habituer à moi personnellement. Cependant, je note que dans tous les cas c'est mieux que rien, comme dans LG Optimus, Samsung Galaxy S ou HTC HD2, par exemple.

Les touches tactiles situées sous l'écran sont éclairées de l'intérieur par un rétroéclairage blanc doux.

Parlons maintenant du reste des éléments de la coque. Sur la face avant, dans la partie supérieure, se trouve un haut-parleur, recouvert d'un grillage. Juste en dessous et à droite de l'enceinte se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Le capteur de lumière ajuste automatiquement le niveau de rétroéclairage de l'écran et allume ou éteint le rétroéclairage des touches. Le capteur de proximité sert à éteindre l'écran pendant les appels lorsque vous portez l'appareil à votre oreille. Lorsque vous éloignez l'appareil de votre oreille, le rétroéclairage de l'écran se rallume.

À gauche et en dessous du haut-parleur se trouve un indicateur lumineux. Il s'allume en orange lorsque l'appareil est en charge ou connecté à un PC, clignote lorsque la charge est trop faible et s'allume en vert lorsque la charge est terminée. S'il y a de nouveaux événements - un appel manqué, un courrier non lu, des messages texte, quelque chose d'autre, qui est indiqué par le voyant lumineux, il clignotera fréquemment en vert. L'indicateur est configuré dans le menu, vous pouvez choisir les événements qu'il doit afficher. L'indicateur ne montre pas l'activité des interfaces sans fil.

Sur le bord supérieur gauche du smartphone se trouve une bascule de volume en plastique avec un effet de surface chromé. Le bouton est confortable, il est facile d'appuyer dessus au toucher, par exemple, lors d'une conversation. Le niveau de volume du lecteur de musique peut être réglé "depuis votre poche" sans retirer votre smartphone et allumer son écran.

Voici ci-dessous un connecteur microUSB pour brancher un câble ou un chargeur.

Le bord droit est vide, en bas il y a un trou pour le microphone et un œillet sur le couvercle de la batterie pour attacher une sangle ou un lacet. À l'extrémité supérieure, il y a une prise jack 3,5 mm pour un casque et des écouteurs, ainsi qu'un bouton pour éteindre et allumer l'écran. Si vous maintenez cette touche enfoncée pendant quelques secondes, un menu contextuel s'ouvre avec la possibilité d'éteindre l'alimentation, d'activer le mode silencieux, le vibreur ou le mode avion et de désactiver la transmission de données, ce qui est utile en itinérance.< /p>

Il n'y a pas de bouton d'appareil photo sur l'appareil. L'appareil photo est allumé via le menu en appuyant sur l'icône du même nom, le pavé tactile ou le toucher de l'écran est utilisé pour prendre des photos et faire la mise au point, vous pouvez également simplement pointer l'appareil vers l'objet filmé et attendre 1-2 secondes, mise au point se produira automatiquement.

La fente pour carte microSD est située sur le bord gauche juste en dessous du couvercle de la batterie, vous n'avez donc pas besoin de retirer la batterie pour changer la carte mémoire. L'emplacement de la carte SIM est situé sous la batterie.

Écran

La partie la plus controversée du HTC Wildfire est son écran. Le smartphone utilise un écran tactile capacitif, réalisé à l'aide de la technologie TFT. La diagonale de l'écran est de 3,2", les dimensions physiques sont de 65x48,5 mm, la résolution est de 320x240 pixels (QVGA). HTC Hero ou Legend, par exemple, cette différence est immédiatement perceptible.

Au soleil, l'affichage s'estompe et il devient difficile d'en lire les informations.

Nous avons déjà parlé du verre de protection, qui n'est pas rayé par les clés et autres objets similaires, il reste la résolution. La principale question des personnes qui se tournent vers le HTC Wildfire en vue de l'acheter est : "Comment est-ce, Android à une résolution non standard ?".

Probablement, le sujet de l'origine du sophisme de la "résolution d'écran non standard dans Android" mérite une discussion séparée, mais ce n'est pas à ce sujet maintenant. Revenons à la question de savoir quels programmes ne fonctionneront pas sur HTC Wildfire ou iront de travers à cause de sa résolution. Ce sont des jeux, et pas des jeux simples - par exemple, j'aime jouer à Wildfire dans RoboDefence - mais des jeux 3D, comme NFS. J'ai entendu dire que certains programmes allaient de travers sur Wildfire, mais personnellement, je n'en ai trouvé aucun qui irait "de travers". Tous les logiciels installés dans mon cas sur Ogonyok fonctionnaient exactement de la même manière que sur HTC Desire, par exemple.

Internet sur l'écran du HTC Wildfire

Après la sortie du premier aperçu de HTC Wildfire, une discussion animée sur l'appareil et ses aspects tels que le coût, la fonctionnalité et, en particulier, la possibilité d'accéder à Internet et d'afficher des pages à l'écran avec une telle résolution a commencé sur le forum. Dans cette discussion, j'ai pris le parti de ceux qui ont dit que surfer sur Internet avec le HTC Wildfire est assez pratique, mais pas de la même manière qu'avec les appareils dotés d'un écran haute résolution. Après presque un mois de fonctionnement d'Ogonyok, je dois malheureusement admettre que j'avais tort.

Tous les amateurs de WM se souviennent de l'époque où les communicateurs étaient équipés d'écrans de 2,8 ou 3,2 pouces avec une résolution QVGA (320x240 pixels). Il y a deux ans et demi à trois ans, une telle diagonale et une telle résolution étaient la norme dans le domaine des communicateurs, et elles étaient considérées comme optimales pour les appareils afin qu'il soit pratique d'accéder à Internet à partir d'eux. Et puis vint l'ère de la résolution VGA.

Si vous avez utilisé un communicateur QVGA ou un ordinateur de poche, Internet sur Wildfire ne vous apportera rien de nouveau, il est là, vous pouvez l'utiliser. Mais si vous avez raté l'ère des écrans QVGA et que vous êtes immédiatement passé d'un appareil à bouton-poussoir à une sorte de VGA ou, par exemple, à QVGA, mais sur une très petite diagonale (Nokia 6500 Classic par exemple), alors Internet sur Wildfire ne vous semblera pas très confortable.

Techniquement, le smartphone n'a aucun problème avec le navigateur ou la vitesse d'accès au réseau, il n'y a qu'un seul problème. Après avoir utilisé des écrans avec une résolution élevée ou basse et une diagonale minimale, les pages Web sur l'écran Wildfire ont une apparence franchement mauvaise. À l'échelle standard du navigateur à laquelle la page s'ouvre, il est impossible de lire le texte dessus car il est divisé en points, les lignes droites en lettres se transforment en échelle et tout le texte en bouillie. Vous devez zoomer, perdant considérablement la quantité d'informations affichées à l'écran, ce qui est également gênant.

Eh bien, le principal problème est le suivant. Sur n'importe quel appareil doté d'un écran HVGA, VGA ou WVGA, vous êtes libre de redimensionner le texte à votre guise. Vous pouvez l'augmenter un peu, pour que les lettres soient petites, ou vous pouvez l'augmenter beaucoup. HTC Wildfire n'a pas une telle flexibilité pour rendre le texte à l'écran lisible, dans tous les cas il doit être très agrandi, vous ne pouvez pas sacrifier la taille des lettres en échange de plus d'informations à l'écran.

Appareil photo

Le smartphone dispose d'un appareil photo de 5 mégapixels avec autofocus et flash. L'appareil photo du HTC Wildfire est exactement le même que celui du HTC Desire. Nos lecteurs réguliers, je pense, savent déjà qu'une telle comparaison n'est pas du tout un compliment. En bref, l'appareil photo de Wildfire est médiocre, cependant, pour de simples prises de vue dans des situations où rien d'autre n'est à portée de main, c'est probablement bien.

Le module de caméra est légèrement surélevé au-dessus de la surface du corps, le judas lui-même est situé à l'intérieur de l'anneau. L'interface de l'appareil photo est familière aux autres smartphones de l'entreprise. En mode viseur, l'écran affiche l'icône des modes flash et zoom, ainsi que l'icône d'accès à la galerie. Pour appeler les paramètres, vous devez appuyer sur le curseur à gauche ou sur la touche "Menu" sous l'écran. Le panneau de configuration apparaît sur le côté gauche de l'écran, les options individuelles sont sélectionnées dans des fenêtres contextuelles.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 5 M - 2592x1952
  • 3M - 2048x1536
  • 1M - 1280x960
  • Économie - 640 x 480

Qualité de l'image (principalement exprimée dans la taille de l'image résultante) :

  • Normale
  • Élevé
  • Maximum
  • Auto
  • Lampe à incandescence
  • Lampe lumière du jour
  • Lumière du jour
  • Nuageux
  • Niveaux de gris
  • Sépia
  • Négatif
  • Transat
  • Postérisation
  • Bleu
  • Centre
  • Intégral
  • Pointer

En plus des paramètres décrits, vous pouvez modifier le niveau de contraste, la saturation, la teinte et la netteté sur une échelle de 5 points. Vous pouvez désactiver le son de l'obturateur, afficher ou non la grille en mode viseur sur l'écran, utiliser la prise de vue avec minuterie et activer la prise de vue géolocalisée à l'aide du GPS (lorsque vous visualisez de telles images, vous pouvez voir où se trouve le point de prise de vue).

Vous pouvez évaluer la qualité de la photo par les exemples ci-dessous, à mon avis, les photos sont médiocres.

Lors de la prise de texte, une page doit être photographiée 5 à 10 fois afin d'obtenir une photo plus ou moins claire sur dix (dans l'exemple ci-dessous).

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format MP4 ou 3GP (codec mp4v ou h.263) à une moyenne de 20 images par seconde. L'audio est enregistré à l'aide du codec samr.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour la vidéo :

  • CIF-352x288
  • L - 320x240

Les paramètres du mode vidéo sont les mêmes que ceux du mode photo. Vous pouvez activer ou désactiver l'enregistrement audio, définir une limite d'enregistrement par durée ou par la taille du fichier final.

La mise à l'échelle peut être utilisée pour la vidéo. La fonction zoom n'est pas disponible pendant la prise de vue, pour changer le zoom, vous devrez arrêter l'enregistrement. Vous pouvez juger de la qualité de la vidéo par les exemples ci-dessous.

Travailler hors ligne

Le smartphone utilise une batterie Li-Pol de 1300 mAh. Le fabricant annonce jusqu'à 8 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 480 heures (19 jours) en veille.

En réalité, dans des conditions standard (30 à 40 minutes d'appels par jour, envoi de 10 à 15 SMS, comptes Gmail et MS Exchange configurés avec push-mail activé), mon échantillon HTC Wildfire a duré en moyenne deux jours sur une seule charge. Et cela, à mon avis, est un bon indicateur après le peu de temps de fonctionnement des HTC Desire et Legend. Il est clair que nous parlons d'un smartphone économique, qui devrait fonctionner avec une seule charge plus longtemps que les produits phares, mais quand même.

Performances

Le smartphone est construit sur la plate-forme Qualcomm MSM 7225. Le processeur central a une fréquence de 528 MHz. L'appareil est équipé de 384 Mo de RAM, dont environ 100 à 120 Mo sont disponibles pour les applications utilisateur dans un système "propre". Selon mon ressenti, la performance est suffisante dans la plupart des situations. Pas de retards ni de réflexion pendant le travail normal - lire le courrier, "s'asseoir" sur Internet, lancer des programmes et travailler avec eux. Une chose est que les applications graphiquement complexes sur Wildfire ne fonctionnent toujours pas aussi bien que, par exemple, sur HTC Desire ou EVO 4G. Comme l'un de ces programmes, je peux nommer une boussole universelle (il y a encore beaucoup de tout sauf la boussole) Ulysse Gizmos.

Pour télécharger de la musique, des images, des vidéos et d'autres données utilisateur dans les versions actuelles du système d'exploitation, seule la mémoire de la carte mémoire est utilisée, pour télécharger des applications, au contraire, uniquement la mémoire interne, c'est dans HTC Wildfire 512 MB , dont environ 100 sont à la disposition de l'utilisateur pour l'installation du logiciel MB.

En ce qui concerne la lecture vidéo, je pense que cela n'a aucun sens de parler de HTC Wildfire. Même de courtes vidéos sur un écran QVGA semblent franchement sans importance. La vitesse globale de travail me convient personnellement, pendant un mois de fonctionnement de HTC Wildfire, je n'ai trouvé aucun problème critique dans ce domaine, donc je peux dire avec confiance qu'Android 2.1 sur la plate-forme MSM7225 pas la plus récente de HTC Wildfire se sent à l'aise.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent se faire dans le menu des paramètres ou à l'aide de widgets qui sont placés sur le bureau, standard ou propriétaires de HTC. Le widget standard d'Android a l'air triste sur un écran QVGA, je l'ai personnellement abandonné au profit de quelques boutons (on/off Wi-Fi et Bluetooth), bien que dans le même Desire j'ai utilisé exactement le widget de base.

Le câble microUSB inclus est utilisé pour la synchronisation du PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. La copie d'un fichier de 10 Mo sur une carte mémoire en mode Drive prend moins de deux à trois secondes. Lors de la connexion de votre smartphone à un ordinateur, vous pouvez sélectionner le mode de connexion pour synchroniser avec HTC Sync, charger, transférer des données sur une carte mémoire (Drive) ou utiliser l'appareil comme modem (pour accéder à Internet via un canal 2G/3G ).

Module Bluetooth 2.1+EDR intégré. Tous les principaux profils sont pris en charge, y compris A2DP, transfert d'objets via Bluetooth, y compris les cartes de contact :

  • Audio Gateway (AG) - le profil principal du casque
  • Protocole de transport de contrôle audio/vidéo (AVCTP)
  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) - Transmission audio stéréo Bluetooth
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP).Connectez un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples : appeler, répondre à un appel, régler le volume.
  • Profil de transfert de fichiers (FTP). La possibilité de parcourir les systèmes de fichiers d'autres appareils via Bluetooth, ainsi que l'accès à votre propre système de fichiers.
  • Profil de poussée d'objet (OPP). Utilisé pour transférer des objets, tels que des entrées d'agenda, des contacts.

Fonctionnement du smartphone avec un casque stéréo - tout est comme d'habitude ici. La qualité sonore lors de l'utilisation d'un casque stéréo sans fil est acceptable.

Wi-Fi (802.11b/g). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Sur votre smartphone, vous pouvez configurer des règles pour que le Wi-Fi se mette en veille, n'utiliser qu'une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Pendant le fonctionnement Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pratiquement pas.

Navigation

C'est devenu un standard pour HTC d'équiper tous ses smartphones d'une puce GPS, tout comme le microUSB et une prise jack 3,5 mm sont devenus le même standard. Le smartphone HTC Wildfire ne fait pas exception. L'appareil utilise une puce gpsOne basée sur la plate-forme Qualcomm. Le programme le plus simple de Google, Google Maps, est préinstallé en tant que logiciel de navigation.

Avec cette application, vous pouvez obtenir des directions (non accompagnées d'invites vocales), rechercher des adresses par des noms de rue ou des lieux (restaurant, café, nom de votre propre institution, etc.). L'avantage de Google Maps par rapport à un logiciel de navigation plus fonctionnel est que les cartes du programme sont téléchargées à partir d'Internet et, par conséquent, en théorie, toutes les grandes villes du monde sont à votre disposition pour la navigation, où que vous soyez. L'essentiel est d'avoir accès à Internet. C'est le principal inconvénient de Google Maps, sans connexion Internet, l'application devient inutilisable. Des cartes des principales villes sont disponibles pour la Russie : Moscou, Saint-Pétersbourg, Samara, Kazan, Nijni Novgorod, Tcheliabinsk, Novossibirsk, Iekaterinbourg, Perm et autres.

Pour être honnête, je voulais sauter ce paragraphe, mais je vais quand même dire les mots habituels. À mes oreilles, HTC Wildfire ne sonne ni mieux ni moins bien que HTC Desire ou Legend.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sous Android 2.1, la dernière version du shell propriétaire HTC Sense est utilisée comme interface. Exactement la même coque est installée dans HTC Desire - vous pouvez lire un article détaillé sur Sense, qui décrit toutes les fonctions des smartphones Android basés sur cette interface. La différence entre Wildfire et Desire est qu'Ogonyok ne prend pas en charge les fonds d'écran animés. Et même si vous décidez de tricher et de télécharger des variantes de "fonds d'écran animés" sur le marché, vous ne pourrez pas les définir comme arrière-plan, il n'y a tout simplement pas une telle option lors du choix d'une image de bureau.

Une nouvelle "fonctionnalité" de HTC Wildfire est la possibilité d'échanger des liens vers des programmes avec des amis. Lancez le programme du même nom (Application Exchange), sélectionnez une application dans la liste puis le mode de livraison du lien à quelqu'un par mail, message, ou même sur Twitter. Le lien mènera à la page du programme dans le Market.

Radio FM

Le smartphone dispose d'une radio FM. Lorsque vous démarrez le programme pour la première fois, les fréquences sont automatiquement balayées, puis une liste des stations de radio trouvées est créée. De plus, de nouvelles stations peuvent être ajoutées manuellement, pour chaque station, vous pouvez écrire un nom, il s'affiche lorsque la station est sélectionnée et dans la liste générale des stations de radio.

< /p>

Les informations de lecture de la radio sont affichées dans la barre système. La radio peut jouer à la fois dans les écouteurs et via le haut-parleur. La qualité de réception sur mon échantillon HTC Wildfire était bonne, c'est l'un des rares appareils de l'entreprise où je ne peux rien reprocher à la qualité de réception radio.

Concurrents

Le coût officiel du HTC Wildfire est de 12 990 roubles. Comme d'habitude pour les produits HTC, le Wildfire "gris" peut déjà être trouvé pour 11 000 roubles. Qui sont les concurrents ? Avec la permission des lecteurs, j'exclurai Sony Ericsson X10 mini de la liste des concurrents. Quiconque a vu ce smartphone, l'a tenu entre ses mains, comprend pourquoi. Il s'agit d'un appareil d'une catégorie complètement différente et destiné à d'autres tâches, et ne vous laissez pas confondre par la similitude des caractéristiques du X10 mini et d'autres "robots" bon marché.

Deux "Coréens" restent - Samsung GT-i5700 Spica et LG Optimus (GT540). Samsung coûte aujourd'hui en moyenne 12 000 roubles et quitte progressivement le marché, un smartphone de LG, au contraire, vient d'entrer sur le marché et coûte 9 000 roubles, et à certains endroits déjà moins de 8 000. Je ne vais pas entrer dans les détails de comparer les caractéristiques, Heureusement, il est facile de mettre les points sur les i lorsque l'on compare HTC Wildfire, Samsung Spica et LG Optimus. "Spark" est plus intéressant en raison de sa conception et de la qualité des matériaux utilisés, en tant que "numéroteur" pratique et rapide avec un support complet pour MS Exchange prêt à l'emploi. Samsung Spica est intéressant pour sa résolution et son type d'écran (capacitif), et LG Optimus pour son faible coût par rapport à ces deux modèles aux caractéristiques similaires.

Ainsi, si je choisissais un smartphone pour le travail quotidien, je prendrais le HTC Wildfire. Si je cherchais un smartphone pour Internet fréquent, je choisirais Samsung Spica ou LG Optimus. Eh bien, si je m'ennuyais, je m'arrêterais exclusivement au "parler", car xda-developers.com ouvre de nombreuses possibilités pour dissiper l'ennui, avoir cet appareil en main et le désir de l'améliorer.

Conclusion

Il n'y a eu aucune plainte concernant la qualité de la réception du signal réseau pendant les tests. Le volume du haut-parleur est légèrement supérieur à la moyenne, dans la plupart des situations, vous entendrez une sonnerie, l'écouteur est de puissance moyenne. L'alerte vibreur est également moyenne, j'ai parfois raté la vibration en déplacement.

Avec un prix de 13 000 roubles, le HTC Wildfire est à la fois très intéressant et tout aussi controversé. Parmi les avantages inconditionnels - un boîtier de haute qualité, des matériaux, une conception universelle, de sorte que l'appareil conviendra à la fois à un homme d'affaires et à un étudiant (ce qui ne peut pas être dit en ce qui concerne le plastique LG Optimus, par exemple). Un autre avantage est un bon temps de travail. Moins, en gros, un - l'écran. L'affichage dans HTC Wildfire est exactement l'élément qui est le facteur décisif lors du choix ou du rejet de cet appareil. Si l'écran du "Spark" vous semble normal, et que vous ne voyez rien de terrible dans sa basse résolution, n'hésitez pas à acheter Wildfire. Eh bien, si l'affichage de ce smartphone vous rend triste et nostalgique, et que des critiques WVGA apparaissent dans votre tête, vous savez que vous avez besoin d'un appareil différent.

Et j'ajouterai des impressions subjectives. J'utilise le HTC Wildfire comme téléphone principal depuis environ un mois, allant, non, même en sautant dessus depuis un HTC Desire. Les utilisateurs d'appareils avec WVGA me comprendront, il est très difficile de se forcer à passer à une résolution inférieure après avoir travaillé avec WVGA. Cependant, après quelques jours d'adaptation, je n'ai plus ressenti beaucoup d'inconfort avec Wildfire et son écran, sauf que l'habitude de redimensionner les pages Web au maximum ne vient pas tout de suite.

Test du smartphone HTC Wildfire GSM/UMTS

Si vous allez sur le site Web de HTC, vous pouvez lire à peu près les mêmes mots sur Wildfire que sur n'importe quel autre appareil de l'entreprise : "un smartphone pour communiquer, partager les joies de la vie avec des amis", et ainsi de suite. Dans une certaine mesure, cela est vrai, comme c'est le cas pour la plupart des téléphones modernes.

En fait, dans son positionnement, le HTC Wildfire se distingue des autres modèles de l'entreprise. S'exprimant directement, sans utiliser diverses phrases cachées, le "light" est un smartphone pas cher de HTC. Dans les services de relations publiques des entreprises, ils demandent souvent de ne pas utiliser le mot "bon marché", en le remplaçant par une option plus acceptable, par exemple, "peu coûteux", mais dans le cas du HTC Wildfire, nous parlons d'un smartphone bon marché . Il s'agit de l'offre la plus abordable parmi les modèles actuels basés sur Android de la société (oui, je connais les prix du HTC Hero "gris" et Tattoo est toujours en vente).

Conception, matériaux du boîtier

L'apparence est l'un des points forts du HTC Wildfire. Et il ne s'agit même pas de la similitude de conception avec le produit phare de l'entreprise, HTC Desire, bien que cela joue également un rôle important dans la perception. Le fait est qu'en plus de la ressemblance externe avec Desire, Ogonyok le copie avec des matériaux de boîtier. D'accord, c'est agréable de voir un protecteur d'écran en verre, du plastique et du métal de haute qualité dans un smartphone bon marché.

Maintenant plus en détail. La majeure partie de la face avant est occupée par l'écran. Surface d'affichage - verre de protection (plastique spécial qui n'est pas rayé par les pièces de monnaie, les clés, etc.). Le cadre autour de l'écran, qui s'étend également sur les nervures, et l'extrémité supérieure du smartphone sont en métal.

Le couvercle de la batterie est en plastique, il utilise un plastique mat, agréable au toucher et doux au toucher, et la zone centrale du couvercle du lecteur MP3 de voiture est occupée par un insert constitué d'une plaque métallique.

Le couvercle de la batterie est en plastique, il utilise un plastique mat, agréable au toucher et doux au toucher, et la zone centrale Lecteur MP3 pour voiture

Le smartphone est pratique à transporter dans n'importe quelle poche de vêtement, dans un sac ou ailleurs. Pendant une conversation, tenir l'appareil dans la main est également confortable.

Contrôles

Comme le HTC Legend et le Desire, le HTC Wildfire utilise une boule de commande optique, ou pavé tactile, pour le contrôler. À mon avis, le pavé tactile est pratique, mais il faut plus de temps pour s'y habituer qu'à un joystick, une touche de commande ou un trackball ordinaire. Pourtant, cet élément est plus proche des touches tactiles avec leur réponse artificiellement créée au toucher ou à la pression, plutôt que des boutons matériels, d'où la difficulté à s'habituer à moi personnellement. Cependant, je note que dans tous les cas c'est mieux que rien, comme dans LG Optimus, Samsung Galaxy S ou HTC HD2, par exemple.

Le pavé tactile du HTC Wildfire est associé à une clé matérielle (ce qui est le cas). Si vous appuyez sur le pavé tactile, vous confirmez ainsi les actions dans le menu ou entrez dans le menu, en cliquant sur l'élément, vous pouvez ouvrir des liens, sélectionner et exécuter des programmes, etc. C'est-à-dire qu'il s'agit de la pression la plus courante sur la touche de commande centrale. La plate-forme pour travailler avec le pavé tactile du smartphone est suffisante pour que les touches tactiles d'en haut ne se touchent pas.

Les touches au-dessus du pavé tactile sont un pavé tactile de quatre boutons. Tous sont séparés et faciles à appuyer sans risquer de toucher le bouton adjacent. La touche la plus à gauche est "Maison" pour revenir à l'écran central ou appeler une fenêtre avec six applications en cours d'exécution (maintenir le bouton). Vient ensuite la touche "Menu" pour appeler le menu contextuel (maintenir la touche - afficher ou masquer le clavier à l'écran). Puis les boutons "Retour" et "Rechercher". Comme avec le reste des nouveaux modèles de la société, Wildfire n'a pas de réponse matérielle et de boutons de raccrochage (émoticône triste).

Les touches tactiles situées sous l'écran sont éclairées de l'intérieur par un rétroéclairage blanc doux.

Parlons maintenant du reste des éléments de la coque. Sur la face avant, dans la partie supérieure, se trouve un haut-parleur, recouvert d'un grillage. Juste en dessous et à droite de l'enceinte se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Le capteur de lumière ajuste automatiquement le niveau de rétroéclairage de l'écran et allume ou éteint le rétroéclairage des touches. Le capteur de proximité sert à éteindre l'écran pendant les appels lorsque vous portez l'appareil à votre oreille. Lorsque vous éloignez l'appareil de votre oreille, le rétroéclairage de l'écran se rallume.

À gauche et en dessous du haut-parleur se trouve un indicateur lumineux. Il s'allume en orange lorsque l'appareil est en charge ou connecté à un PC, clignote lorsque la charge est trop faible et s'allume en vert lorsque la charge est terminée. S'il y a de nouveaux événements - un appel manqué, un courrier non lu, des messages texte, quelque chose d'autre, qui est indiqué par le voyant lumineux, il clignotera fréquemment en vert. L'indicateur est configuré dans le menu, vous pouvez choisir les événements qu'il doit afficher. L'indicateur ne montre pas l'activité des interfaces sans fil.

Sur le bord supérieur gauche du smartphone se trouve une bascule de volume en plastique avec un effet de surface chromé. Le bouton est confortable, il est facile d'appuyer dessus au toucher, par exemple, lors d'une conversation. Le niveau de volume du lecteur de musique peut être réglé "depuis votre poche" sans retirer votre smartphone et allumer son écran.

Voici ci-dessous un connecteur microUSB pour brancher un câble ou un chargeur.

Le bord droit est vide, en bas il y a un trou pour le microphone et un œillet sur le couvercle de la batterie pour attacher une sangle ou un lacet. À l'extrémité supérieure, il y a une prise jack 3,5 mm pour un casque et des écouteurs, ainsi qu'un bouton pour éteindre et allumer l'écran. Si vous maintenez cette touche enfoncée pendant quelques secondes, un menu contextuel s'ouvre avec la possibilité d'éteindre l'alimentation, d'activer le mode silencieux, le vibreur ou le mode avion et de désactiver la transmission de données, ce qui est utile en itinérance.< /p>

Il n'y a pas de bouton d'appareil photo sur l'appareil. L'appareil photo est allumé via le menu en appuyant sur l'icône du même nom, le pavé tactile ou le toucher de l'écran est utilisé pour prendre des photos et faire la mise au point, vous pouvez également simplement pointer l'appareil vers l'objet filmé et attendre 1-2 secondes, mise au point se fera automatiquement.

La fente pour carte microSD est située sur le bord gauche juste en dessous du couvercle de la batterie, vous n'avez donc pas besoin de retirer la batterie pour changer la carte mémoire. L'emplacement de la carte SIM est situé sous la batterie.

Écran

La partie la plus controversée du HTC Wildfire est son écran. Le smartphone utilise un écran tactile capacitif, réalisé à l'aide de la technologie TFT. La diagonale de l'écran est de 3,2", les dimensions physiques sont de 65x48,5 mm, la résolution est de 320x240 pixels (QVGA). HTC Hero ou Legend, par exemple, cette différence est immédiatement perceptible.

Au soleil, l'affichage s'estompe et il devient difficile d'en lire les informations.

Nous avons déjà parlé du verre de protection, qui n'est pas rayé par les clés et autres objets similaires, il reste la résolution. La principale question des personnes qui se tournent vers le HTC Wildfire en vue de l'acheter est : "Comment est-ce, Android à une résolution non standard ?".

Probablement, le sujet de l'origine du sophisme de la "résolution d'écran non standard dans Android" mérite une discussion séparée, mais ce n'est pas à ce sujet maintenant. Revenons à la question de savoir quels programmes ne fonctionneront pas sur HTC Wildfire ou iront de travers à cause de sa résolution. Ce sont des jeux, et pas des jeux simples - par exemple, j'aime jouer à Wildfire dans RoboDefence - mais des jeux 3D, comme NFS. J'ai entendu dire que certains programmes allaient de travers sur Wildfire, mais personnellement, je n'en ai trouvé aucun qui irait "de travers". Tous les logiciels installés dans mon cas sur Ogonyok fonctionnaient exactement de la même manière que sur HTC Desire, par exemple.

Internet sur l'écran du HTC Wildfire

Après la sortie du premier aperçu de HTC Wildfire, une discussion animée sur l'appareil et ses aspects tels que le coût, la fonctionnalité et, en particulier, la possibilité d'accéder à Internet et d'afficher des pages à l'écran avec une telle résolution a commencé sur le forum. Dans cette discussion, j'ai pris le parti de ceux qui ont dit que surfer sur Internet avec le HTC Wildfire est assez pratique, mais pas de la même manière qu'avec les appareils dotés d'un écran haute résolution. Après presque un mois de fonctionnement d'Ogonyok, je dois malheureusement admettre que j'avais tort.

Tous les amateurs de WM se souviennent de l'époque où les communicateurs étaient équipés d'écrans de 2,8 ou 3,2 pouces avec une résolution QVGA (320x240 pixels). Il y a deux ans et demi à trois ans, une telle diagonale et une telle résolution étaient la norme dans le domaine des communicateurs, et elles étaient considérées comme optimales pour les appareils afin qu'il soit pratique d'accéder à Internet à partir d'eux. Et puis vint l'ère de la résolution VGA.

Si vous avez utilisé un communicateur QVGA ou un ordinateur de poche, Internet sur Wildfire ne vous apportera rien de nouveau, il est là, vous pouvez l'utiliser. Mais si vous avez raté l'ère des écrans QVGA et que vous êtes immédiatement passé d'un appareil à bouton-poussoir à une sorte de VGA ou, par exemple, à QVGA, mais sur une très petite diagonale (Nokia 6500 Classic par exemple), alors Internet sur Wildfire ne vous semblera pas très confortable.

Techniquement, le smartphone n'a aucun problème avec le navigateur ou la vitesse d'accès au réseau, il n'y a qu'un seul problème. Après avoir utilisé des écrans avec une résolution élevée ou basse et une diagonale minimale, les pages Web sur l'écran Wildfire ont une apparence franchement mauvaise. À l'échelle standard du navigateur à laquelle la page s'ouvre, il est impossible de lire le texte dessus car il est divisé en points, les lignes droites en lettres se transforment en échelle et tout le texte en bouillie. Vous devez zoomer, perdant considérablement la quantité d'informations affichées à l'écran, ce qui est également gênant.

Eh bien, le principal problème est le suivant. Sur n'importe quel appareil doté d'un écran HVGA, VGA ou WVGA, vous êtes libre de redimensionner le texte à votre guise. Vous pouvez l'augmenter un peu, pour que les lettres soient petites, ou vous pouvez l'augmenter beaucoup. HTC Wildfire n'a pas une telle flexibilité pour rendre le texte à l'écran lisible, dans tous les cas il doit être très agrandi, vous ne pouvez pas sacrifier la taille des lettres en échange de plus d'informations à l'écran.

Appareil photo

Le smartphone dispose d'un appareil photo de 5 mégapixels avec autofocus et flash. L'appareil photo du HTC Wildfire est exactement le même que celui du HTC Desire. Nos lecteurs réguliers, je pense, savent déjà qu'une telle comparaison n'est pas du tout un compliment. En bref, l'appareil photo de Wildfire est médiocre, cependant, pour de simples prises de vue dans des situations où rien d'autre n'est à portée de main, c'est probablement bien.

Le module de caméra est légèrement surélevé au-dessus de la surface du corps, le judas lui-même est situé à l'intérieur de l'anneau. L'interface de l'appareil photo est familière aux autres smartphones de l'entreprise. En mode viseur, l'écran affiche l'icône des modes flash et zoom, ainsi que l'icône d'accès à la galerie. Pour appeler les paramètres, vous devez appuyer sur le curseur à gauche ou sur la touche "Menu" sous l'écran. Le panneau de configuration apparaît sur le côté gauche de l'écran, les options individuelles sont sélectionnées dans des fenêtres contextuelles.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 5 M - 2592x1952
  • 3M - 2048x1536
  • 1M - 1280x960
  • Économie - 640 x 480

Qualité de l'image (principalement exprimée dans la taille de l'image résultante) :

  • Normale
  • Élevé
  • Maximum
  • Auto
  • Lampe à incandescence
  • Lampe lumière du jour
  • Lumière du jour
  • Nuageux
  • Niveaux de gris
  • Sépia
  • Négatif
  • Transat
  • Postérisation
  • Bleu
  • Centre
  • Intégral
  • Pointer

En plus des paramètres décrits, vous pouvez modifier le niveau de contraste, la saturation, la teinte et la netteté sur une échelle de 5 points. Vous pouvez désactiver le son de l'obturateur, afficher ou non la grille en mode viseur sur l'écran, utiliser la prise de vue avec minuterie et activer la prise de vue géolocalisée à l'aide du GPS (lorsque vous visualisez de telles images, vous pouvez voir où se trouve le point de prise de vue).

Vous pouvez évaluer la qualité de la photo par les exemples ci-dessous, à mon avis, les photos sont médiocres.

Lors de la prise de texte, une page doit être photographiée 5 à 10 fois afin d'obtenir une photo plus ou moins claire sur dix (dans l'exemple ci-dessous).

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format MP4 ou 3GP (codec mp4v ou h.263) à une moyenne de 20 images par seconde. L'audio est enregistré à l'aide du codec samr.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour la vidéo :

  • CIF-352x288
  • L - 320x240

Les paramètres du mode vidéo sont les mêmes que ceux du mode photo. Vous pouvez activer ou désactiver l'enregistrement audio, définir une limite d'enregistrement par durée ou par la taille du fichier final.

La mise à l'échelle peut être utilisée pour la vidéo. La fonction zoom n'est pas disponible pendant la prise de vue, pour changer le zoom, vous devrez arrêter l'enregistrement. Vous pouvez juger de la qualité de la vidéo par les exemples ci-dessous.

Travailler hors ligne

Le smartphone utilise une batterie Li-Pol de 1300 mAh. Le fabricant annonce jusqu'à 8 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 480 heures (19 jours) en veille.

En réalité, dans des conditions standard (30 à 40 minutes d'appels par jour, envoi de 10 à 15 SMS, comptes Gmail et MS Exchange configurés avec push-mail activé), mon échantillon HTC Wildfire a duré en moyenne deux jours sur une seule charge. Et cela, à mon avis, est un bon indicateur après le peu de temps de fonctionnement des HTC Desire et Legend. Il est clair que nous parlons d'un smartphone économique, qui devrait fonctionner avec une seule charge plus longtemps que les produits phares, mais quand même.

Performances

Le smartphone est construit sur la plate-forme Qualcomm MSM 7225. Le processeur central a une fréquence de 528 MHz. L'appareil est équipé de 384 Mo de RAM, dont environ 100 à 120 Mo sont disponibles pour les applications utilisateur dans un système "propre". Selon mon ressenti, la performance est suffisante dans la plupart des situations. Pas de retards ni de réflexion pendant le travail normal - lire le courrier, "s'asseoir" sur Internet, lancer des programmes et travailler avec eux. Une chose est que les applications graphiquement complexes sur Wildfire ne fonctionnent toujours pas aussi bien que, par exemple, sur HTC Desire ou EVO 4G. Comme l'un de ces programmes, je peux nommer une boussole universelle (il y a encore beaucoup de tout sauf la boussole) Ulysse Gizmos.

Pour télécharger de la musique, des images, des vidéos et d'autres données utilisateur dans les versions actuelles du système d'exploitation, seule la mémoire de la carte mémoire est utilisée, pour télécharger des applications, au contraire, uniquement la mémoire interne, c'est dans HTC Wildfire 512 MB , dont environ 100 sont à la disposition de l'utilisateur pour l'installation du logiciel MB.

En ce qui concerne la lecture vidéo, je pense que cela n'a aucun sens de parler de HTC Wildfire. Même de courtes vidéos sur un écran QVGA semblent franchement sans importance. La vitesse globale de travail me convient personnellement, pendant un mois de fonctionnement de HTC Wildfire, je n'ai trouvé aucun problème critique dans ce domaine, donc je peux dire avec confiance qu'Android 2.1 sur la plate-forme MSM7225 pas la plus récente de HTC Wildfire se sent à l'aise.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent se faire dans le menu des paramètres ou à l'aide de widgets qui sont placés sur le bureau, standard ou propriétaires de HTC. Le widget standard d'Android a l'air triste sur un écran QVGA, je l'ai personnellement abandonné au profit de quelques boutons (on/off Wi-Fi et Bluetooth), bien que dans le même Desire j'ai utilisé exactement le widget de base.

Le câble microUSB inclus est utilisé pour la synchronisation du PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. La copie d'un fichier de 10 Mo sur une carte mémoire en mode Drive prend moins de deux à trois secondes. Lors de la connexion de votre smartphone à un ordinateur, vous pouvez sélectionner le mode de connexion pour synchroniser avec HTC Sync, charger, transférer des données sur une carte mémoire (Drive) ou utiliser l'appareil comme modem (pour accéder à Internet via un canal 2G/3G ).

Bluetooth 2.1+EDR intégré. Tous les principaux profils sont pris en charge, y compris A2DP, transfert d'objets via Bluetooth, y compris les cartes de contact :

  • Audio Gateway (AG) - le profil principal du casque
  • Protocole de transport de contrôle audio/vidéo (AVCTP)
  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) – Transmission audio stéréo Bluetooth
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP). Connecter un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples - appeler, répondre à un appel, régler le volume.
  • Profil de transfert de fichiers (FTP). La possibilité de parcourir les systèmes de fichiers d'autres appareils via Bluetooth, ainsi que l'accès à votre propre système de fichiers.
  • Profil de poussée d'objet (OPP). Utilisé pour transférer des objets, tels que des entrées d'agenda, des contacts.

Fonctionnement du smartphone avec un casque stéréo - tout est comme d'habitude ici. La qualité sonore lors de l'utilisation d'un casque stéréo sans fil est acceptable.

Wi-Fi (802.11b/g). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Sur votre smartphone, vous pouvez configurer des règles pour que le Wi-Fi se mette en veille, n'utiliser qu'une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Pendant le fonctionnement Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pratiquement pas.

Navigation

C'est devenu un standard pour HTC d'équiper tous ses smartphones d'une puce GPS, tout comme le microUSB et une prise jack 3,5 mm sont devenus le même standard. Le smartphone HTC Wildfire ne fait pas exception. L'appareil utilise une puce gpsOne basée sur la plate-forme Qualcomm. Le programme le plus simple de Google, Google Maps, est préinstallé en tant que logiciel de navigation.

Avec cette application, vous pouvez obtenir des directions (non accompagnées d'invites vocales), rechercher des adresses par des noms de rue ou des lieux (restaurant, café, nom de votre propre institution, etc.). L'avantage de Google Maps par rapport à un logiciel de navigation plus fonctionnel est que les cartes du programme sont téléchargées à partir d'Internet et, par conséquent, en théorie, toutes les grandes villes du monde sont à votre disposition pour la navigation, où que vous soyez. L'essentiel est d'avoir accès à Internet. C'est aussi le principal inconvénient de Google Maps, sans connexion Internet, l'application devient inutilisable. Des cartes des principales villes sont disponibles pour la Russie : Moscou, Saint-Pétersbourg, Samara, Kazan, Nijni Novgorod, Tcheliabinsk, Novossibirsk, Iekaterinbourg, Perm et autres.

Pour être honnête, je voulais sauter ce paragraphe, mais je vais quand même dire les mots habituels. À mes oreilles, HTC Wildfire ne sonne ni mieux ni moins bien que HTC Desire ou Legend.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sous Android 2.1, la dernière version du shell propriétaire HTC Sense est utilisée comme interface. Exactement la même coque est installée dans HTC Desire - vous pouvez lire un article détaillé sur Sense, qui décrit toutes les fonctions des smartphones Android basés sur cette interface. La différence entre Wildfire et Desire est qu'Ogonyok ne prend pas en charge les fonds d'écran animés. Et même si vous décidez de tricher et de télécharger des variantes de "fonds d'écran animés" sur le marché, vous ne pourrez pas les définir comme arrière-plan, il n'y a tout simplement pas une telle option lors du choix d'une image de bureau.

Une nouvelle "fonctionnalité" de HTC Wildfire est la possibilité d'échanger des liens vers des programmes avec des amis. Lancez le programme du même nom (Application Exchange), sélectionnez une application dans la liste puis le mode de livraison du lien à quelqu'un par mail, message, ou même sur Twitter. Le lien mènera à la page du programme dans le Market.

Radio FM

Le smartphone dispose d'une radio FM. Lorsque vous démarrez le programme pour la première fois, les fréquences sont automatiquement balayées, puis une liste des stations de radio trouvées est créée. De plus, de nouvelles stations peuvent être ajoutées manuellement, pour chaque station, vous pouvez écrire un nom, il s'affiche lorsque la station est sélectionnée et dans la liste générale des stations de radio.

Les informations de lecture de la radio sont affichées dans la barre système. La radio peut jouer à la fois dans les écouteurs et via le haut-parleur. La qualité de réception sur mon échantillon HTC Wildfire était bonne, c'est l'un des rares appareils de l'entreprise où je ne peux rien reprocher à la qualité de réception radio.

Concurrents

Le coût officiel du HTC Wildfire est de 12 990 roubles. Comme d'habitude pour les produits HTC, le Wildfire "gris" peut déjà être trouvé pour 11 000 roubles. Qui sont les concurrents ? Avec la permission des lecteurs, j'exclurai Sony Ericsson X10 mini de la liste des concurrents. Quiconque a vu ce smartphone, l'a tenu entre ses mains, comprend pourquoi. Il s'agit d'un appareil d'une catégorie complètement différente et destiné à d'autres tâches, et ne vous laissez pas confondre par la similitude des caractéristiques du X10 mini et d'autres "robots" bon marché.

Deux "Coréens" restent - Samsung GT-i5700 Spica et LG Optimus (GT540). Samsung coûte aujourd'hui en moyenne 12 000 roubles et quitte progressivement le marché, un smartphone de LG, au contraire, vient d'entrer sur le marché et coûte 9 000 roubles, et à certains endroits déjà moins de 8 000. Je ne vais pas entrer dans les détails de comparer les caractéristiques, Heureusement, il est facile de mettre les points sur les i lorsque l'on compare HTC Wildfire, Samsung Spica et LG Optimus. "Spark" est plus intéressant en raison de sa conception et de la qualité des matériaux utilisés, en tant que "numéroteur" pratique et rapide avec un support complet pour MS Exchange prêt à l'emploi. Samsung Spica est intéressant pour sa résolution et son type d'écran (capacitif), et LG Optimus pour son faible coût par rapport à ces deux modèles aux caractéristiques similaires.

Ainsi, si je choisissais un smartphone pour le travail quotidien, je prendrais le HTC Wildfire. Si je cherchais un smartphone pour Internet fréquent, je choisirais Samsung Spica ou LG Optimus. Eh bien, si je m'ennuyais, je m'arrêterais exclusivement au "parler", car xda-developers.com ouvre de nombreuses possibilités pour dissiper l'ennui, avoir cet appareil en main et le désir de l'améliorer.

Conclusion

Il n'y a eu aucune plainte concernant la qualité de la réception du signal réseau pendant les tests. Le volume du haut-parleur est légèrement supérieur à la moyenne, dans la plupart des situations, vous entendrez une sonnerie, l'écouteur est de puissance moyenne. L'alerte vibreur est également moyenne, j'ai parfois raté la vibration en déplacement.

Avec un prix de 13 000 roubles, le HTC Wildfire est à la fois très intéressant et tout aussi controversé. Parmi les avantages inconditionnels - un boîtier de haute qualité, des matériaux, une conception universelle, de sorte que l'appareil conviendra à la fois à un homme d'affaires et à un étudiant (ce qui ne peut pas être dit en ce qui concerne le plastique LG Optimus, par exemple). Un autre avantage est un bon temps de travail. Moins, en gros, un - l'écran. L'affichage dans HTC Wildfire est exactement l'élément qui est le facteur décisif lors du choix ou du rejet de cet appareil. Si l'écran du "Spark" vous semble normal, et que vous ne voyez rien de terrible dans sa basse résolution, n'hésitez pas à acheter Wildfire. Eh bien, si l'affichage de ce smartphone vous rend triste et nostalgique, et que des critiques WVGA apparaissent dans votre tête, vous savez que vous avez besoin d'un appareil différent.

Et j'ajouterai des impressions subjectives. J'utilise le HTC Wildfire comme téléphone principal depuis environ un mois, allant, non, même en sautant dessus depuis un HTC Desire. Les utilisateurs d'appareils avec WVGA me comprendront, il est très difficile de se forcer à passer à une résolution inférieure après avoir travaillé avec WVGA. Cependant, après quelques jours d'adaptation, je n'ai plus ressenti beaucoup d'inconfort avec Wildfire et son écran, sauf que l'habitude de redimensionner les pages Web au maximum ne vient pas tout de suite.