Test du smartphone Garmin-Asus A50 GSM/UMTS

Comme dans le cas du smartphone Garmin-Asus A10, tout est simple ici. Asus (à savoir, c'est la société qui travaille principalement avec l'appareil final et le vend) appelle l'A50 un smartphone de navigation dans lequel la fonctionnalité de navigation est au premier plan, contrairement aux autres appareils Android, où la navigation n'est qu'une autre fonction sur un pied d'égalité avec le reste.

Par rapport à l'A10, le nouveau modèle présente un changement important : il existe désormais deux programmes de navigation, et non plus un. Et si dans la revue A10 je pouvais grommeler que la définition d'un navigateur pour smartphone pour le Garmin-Asus A10 est conditionnelle, en particulier dans les réalités russes, où la navigation Garmin n'est pas parfaite, alors avec l'avènement d'un choix entre les logiciels Garmin et Navitel , cette demande est abandonnée. L'utilisateur reçoit deux programmes de navigation et des ensembles de cartes pour eux avec l'A50. Que faut-il d'autre pour le bonheur de la navigation ?

Et d'ailleurs, dans la gamme de modèles, l'A50 est sous l'A10, c'est-à-dire qu'il s'agit du modèle junior. Ne me demandez pas où est la logique.

Conception, matériaux du boîtier

Le smartphone s'est avéré ambigu dans sa conception. A mon goût, sa forme et le choix des matériaux rendent l'appareil visuellement plus grand qu'il ne l'est. Même si le smartphone est loin d'être petit. En revanche, l'A50 est strict, il est confortable à tenir dans la main, il ne provoque pas de sourire narquois avec son design "asiatique", c'est-à-dire qu'en général, c'est un design simple sans prétentions, mais digne.

La face avant est en plastique brillant, les bords et les extrémités sont à moitié recouverts d'un couvercle de batterie en mat, ressemblant à une surface en plastique caoutchouté au toucher. Le long du périmètre, il y a un insert en plastique argenté imitant une surface chromée, le reste du corps est noir.

Le seul détail décoratif du smartphone, à l'exception de la bande mentionnée autour du périmètre, est l'insert dans le toit de la batterie, qui descend de l'œil de la caméra. La qualité de construction du smartphone est excellente, en raison de la fixation sécurisée du couvercle de la batterie, même si l'appareil tombe, il est susceptible de rester en place.

Dimensions

En termes de taille, le Garmin-Asus A50 ressemble au Sony Ericsson XPERIA X10, l'appareil est tout aussi massif et dodu.

  • Garmin-Asus A50 - 116 x 62,2 x 12 mm, 136 g
  • Sony Ericsson X10 - 119 x 63 x 13 mm, 135 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g
  • HTC Desire - 119 x 60 x 12 mm, 135 g
  • HTC HD2 - 120,5 x 67 x 11 mm, 157 g

En général, après des briques comme le HTC HD2 et le SE X10, les dimensions du smartphone ne semblent plus être un gros problème, mais si vous n'avez pas traité ces modèles, alors avant d'acheter le A50, vous devriez le sentir » live" pour comprendre les dimensions de l'appareil.

Contrôles

Tout ici est ambigu, mais dans le contexte d'autres "robots", c'est toujours bon. Si un smartphone Android moderne est généralement équipé d'un bloc de touches tactiles et d'un élément de contrôle exotique comme un pavé tactile optique ou une boule de commande (ou même sans), alors le Garmin-Asus A50 n'a que des touches tactiles. Mais l'élément de commande est l'un des classiques - une clé à cinq positions. Cool !

Le bouton est grand et il est pratique de travailler avec, il est pratique de naviguer dans le menu, de déplacer le curseur à l'intérieur du texte écrit et d'effectuer diverses autres actions. Il y a quatre touches tactiles sous l'écran, deux à gauche du bouton de commande et deux à droite.

Sur la gauche se trouvent les boutons "Retour" et "Téléphone", sur la droite se trouvent les boutons "Menu" et "Maison". Les boutons sont confortables, malgré leur "sensibilité", d'une part, parce qu'ils répondent clairement à l'appui, et d'autre part, parce qu'ils sont séparés les uns des autres et s'appuient facilement sans risquer de toucher la touche adjacente.

Les touches ont un rétroéclairage blanc discret, si les boutons ne sont pas mis en évidence, ils ne sont pas visibles sous l'écran, et le "museau" du smartphone prend un aspect soigné.

Sur la face avant dans la partie supérieure se trouve un haut-parleur conversationnel, emporté par une grille, en dessous et à droite du haut-parleur se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Grâce au capteur de lumière, le niveau de rétroéclairage de l'écran est automatiquement ajusté. Grâce au capteur de proximité, l'écran s'éteint pendant un appel, si vous portez l'appareil à votre oreille, si vous éloignez le smartphone de votre oreille, le rétroéclairage s'allume immédiatement.

Il n'y a pas de voyant lumineux dans le smartphone, il n'y a pas d'œillet pour attacher un lacet ou une sangle, comme dans la plupart des autres "robots". Sur le bord gauche se trouve un connecteur d'interface pour installer un smartphone dans un support de voiture. En bas, miniUSB pour le chargement, la connexion à un PC et un casque. Hélas, il n'y a pas de prise jack 3,5 mm universelle dans un smartphone.

La touche de volume est située tout en haut du bord droit, les moitiés du bouton sont grandes, il est donc pratique d'utiliser cette touche. Ici, en bas du bord, se trouve le bouton de l'appareil photo.

Le bouton pour éteindre et allumer l'écran est situé au centre du bord supérieur du smartphone.

Écran

Le Garmin-Asus A50 utilise un écran tactile capacitif TFT. Diagonale d'affichage 3,5", résolution 480x320 pixels (HVGA). Écran avec une bonne marge de luminosité et des angles de vision presque maximaux. Le seul reproche sérieux est la faible résolution. Et bien que, malgré la grande diagonale, couplée à cette résolution, le grain de l'image est presque imperceptible, dans un smartphone avec un écran de 3,5", j'aimerais voir une résolution WVGA.

L'écran est sous un matériau de protection qui ne laisse pas https://cars45.com.gh/jIFQojuzll5u8ynMyUW0RaIB rayures et marques , Bien sûr, si vous n'essayez pas d'endommager spécifiquement l'écran. Au niveau de luminosité maximum, l'écran reste lisible en plein soleil.

Appareil photo

Le smartphone est équipé d'un appareil photo 3 MP avec autofocus. L'œil de la caméra est situé dans la partie supérieure de la face arrière du boîtier et est légèrement en retrait à l'intérieur.

En mode viseur, l'écran affiche les boutons de prise de vue, de changement de mode (photo et vidéo) et les touches de zoom. Un ensemble plutôt maigre, il n'y a pas de données sur la résolution choisie, ni d'information sur le nombre d'images restantes (qui tiendra sur la carte mémoire).

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 2 048 x 1 536
  • 1 280 x 960
  • 1 600 x 1 200
  • 1024 x 768
  • 640 x 480
  • 320 x 240
  • Auto
  • Jour
  • Nuit
  • Service
  • Nuageux
  • Eau
  • Sépia
  • Négatif
  • Mono
  • Affiche
  • Surexposition
  • Tableau blanc
  • Tableau noir

Il n'y a pas de mode macro dans l'appareil. À mon avis, l'appareil photo de l'A50 est médiocre, vous ne pouvez obtenir des images de qualité satisfaisante que par une journée ensoleillée à l'extérieur, lorsque vous photographiez à la maison, en essayant de prendre du texte, vous obtiendrez des résultats similaires au mien (voir exemples de photos ci-dessous).< /p>

Exemples de prises de vue pendant la journée :

Exemples de prises de vue en intérieur :

Un exemple du fonctionnement de la fonction zoom :

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format MP4 ou 3GP (codec mp4v ou h.263) à une moyenne de 28 images par seconde. L'audio est enregistré à l'aide du codec samr. La résolution maximale pour la vidéo est de 320 x 240 pixels.

Travailler hors ligne

Le Garmin-Asus A50 utilise une batterie Li-Pol de 1150 mAh. Le fabricant revendique jusqu'à 9 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 18 jours en veille. Les données sont exagérées.

Dans des conditions standard (30 à 40 minutes d'appels par jour, envoi de 10 à 15 SMS, comptes Gmail et MS Exchange configurés avec push-mail activé), mon échantillon A50 a duré en moyenne une journée ou un peu plus. Si vous écoutez de la musique sur votre smartphone, téléchargez des programmes depuis le Market, la durée de fonctionnement moyenne est réduite à 10-12 heures. Les indicateurs ne sont pas élevés, mais meilleurs que les modèles de HTC.

Performances

Comme le modèle précédent de cette série, l'A50 est basé sur la plate-forme Qualcomm MSM 7227. Le processeur a une fréquence de 600 MHz. L'appareil est équipé de 256 Mo de RAM et de 256 Mo de mémoire pour le stockage des données. De plus, le smartphone dispose d'un module mémoire de 4 Go (environ 3,7 Go disponibles) et d'un emplacement pour carte mémoire microSD.

Un peu sur la lecture vidéo et les performances globales. La vidéo dans des résolutions proches de la résolution de l'écran lui-même (320x480 pixels) est lue sur un smartphone sans problème, des vidéos de résolutions plus élevées - en fonction de la qualité. La vitesse globale de l'interface dans l'appareil est bonne, les retards sont minimes et à peine perceptibles.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent être effectuées dans le menu des paramètres.

Le câble miniUSB inclus est utilisé pour la synchronisation PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. La copie d'un fichier de 10 Mo sur une carte mémoire en mode Transfert de fichiers prend environ trois à quatre secondes. Lors de la connexion de votre smartphone à un ordinateur, vous pouvez également sélectionner le mode de connexion pour la synchronisation avec Garmin-Asus PC Sync (page de téléchargement du logiciel) ou pour le partage Internet.

Module Bluetooth 2.0+EDR intégré. Les profils suivants sont pris en charge :

  • Audio Gateway (AG) - le profil principal du casque
  • Protocole de transport de contrôle audio/vidéo (AVCTP)
  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) - transférerl'audio stéréosurBluetooth
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP). Connecter un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples - appeler, répondre à un appel, régler le volume.

Je peux dire la même chose à propos de la qualité sonore de la musique lors de l'écoute via des écouteurs Bluetooth, que je répète d'examen en examen depuis quelques années. Le son n'est pas mauvais, mais seulement si vous n'avez pas d'exigences sérieuses sur le son.

Wi-Fi (802.11b/g). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Vous pouvez définir des règles de veille Wi-Fi sur votre smartphone, utiliser uniquement une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Pendant le fonctionnement Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pratiquement pas.

Navigation

Le Garmin-Asus A50 dispose de deux programmes préinstallés en tant que logiciel de navigation, Garmin lui-même et Navitel Navigator. En ce qui concerne l'ensemble de cartes, pour le logiciel Garmin, il s'agit de cartes de la Russie (CN Russie NT), pour Navitel Navigator, le package de cartes de toute la Russie. Des cartes supplémentaires sont achetées sur les sites, respectivement, Garmin-Asus et Navitel. S'il le souhaite, l'utilisateur peut installer d'autres logiciels de navigation sur le smartphone.

Vous pouvez lire un aperçu du logiciel Navitel Navigator ici (version iPhone, mais la fonctionnalité est la même).

< td>

Un peu sur le logiciel Garmin.

La particularité de ce programme de navigation dans le cas du Garmin-Asus A50, comme du A10, est que la plupart des mentions d'adresses dans le smartphone sont très facilement traduites en un point de la carte, qu'il s'agisse d'un lien vers un adresse dans un navigateur, une adresse dans une fiche de contact ou une mention d'une rue dans le prochain message électronique.

< td>

Il y a une page séparée parmi les six écrans de bureau pour un accès rapide aux services de navigation, comme une recherche rapide d'une adresse, un objet spécifique, une sélection d'un POI.

Le Garmin-Asus A50 utilise la puce gpsOne basée sur la plate-forme Qualcomm, que l'on retrouve aujourd'hui dans de nombreux "robots". Un démarrage à froid avec l'échantillon de test A50 a pris moins d'une minute, puis à chaque lancement du programme de navigation, les satellites ont été localisés en 10-15 secondes.

Support voiture complet pour smartphone avec réglage pratique et facile de l'appareil déjà monté dedans. Le connecteur d'alimentation est situé sur le bloc support lui-même, de sorte que lorsque vous sortez votre smartphone, vous n'avez pas besoin de retirer le câble d'alimentation de son connecteur à chaque fois.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sous Android 2.1, et le shell propriétaire Garmin-Asus est utilisé comme interface. L'interface de ce shell est complètement différente de ce que nous avons l'habitude de voir sous Android. Tout cela concerne la conception des icônes et la conception des différents panneaux de menu, la structure de l'interface A50 est standard et familière aux autres appareils basés sur ce système d'exploitation.

Une découverte intéressante des développeurs - changer automatiquement le thème de l'interface en fonction de l'heure actuelle, comme dans les programmes de navigation. En journée et le matin, le thème est léger, tous les menus sont également peints en gris clair. Le soir, la majeure partie de l'interface est peinte dans des couleurs sombres.

Garmin-Asus possède son propre carnet d'adresses et numéroteur. Ce dernier n'a pas de fonction de numérotation intelligente, c'est-à-dire qu'il vous suffit de composer des numéros, vous ne pouvez pas rechercher un contact à l'aide d'un clavier numérique avec des lettres. La recherche dans le carnet d'adresses lui-même est standard, par prénom et nom.

L'appareil dispose d'un champ séparé pour les widgets (comme dans le shell de l'interface utilisateur Acer), c'est-à-dire que les widgets peuvent être placés à la fois sur les écrans du bureau et sur les écrans qui sont appelés en maintenant le bouton "Maison".

Dans l'interface d'entreprise, tous les paramètres sont rassemblés dans l'élément de menu appelé "Paramètres" et, de plus, ils sont parfaitement et très logiquement systématisés. Dans les paramètres, vous pouvez modifier l'écran, le son, les paramètres du téléphone, configurer la navigation, certains paramètres pour le courrier, les messages, le calendrier, le navigateur, etc. Et tous ces paramètres sont situés aux bons endroits. Très pratique.

Le smartphone possède son propre lecteur de musique, assez pratique, une application pour consulter la météo, un convertisseur d'unité, ainsi qu'une application pour acheter des billets d'avion et de train via Internet.

< td>

Conclusion

Sur notre forum, il y a eu des plaintes concernant la qualité de la communication dans le Garmin-Asus A10 et la qualité de la parole, mais je n'ai pas eu de tels problèmes avec l'appareil, ni lors de l'utilisation du modèle plus jeune, l'A50. La qualité de réception du signal est au niveau des autres smartphones basés sur Android ; lors des conversations, les interlocuteurs ne se sont pas plaints de la qualité de la parole. Le volume de l'appel dans le A50 est moyen, le vibreur est faible, parfois on ne le remarque même pas.

Le smartphone est déjà disponible à la vente au prix de 10 000 à 11 000 roubles. Le Garmin-Asus A50 a beaucoup de points controversés : faible résolution d'écran, qualité de caméra médiocre, grandes dimensions de l'appareil, seulement 256 Mo de RAM et une plate-forme déjà obsolète (MSM7227). Cependant, il convient de mettre deux paramètres de l'autre côté de l'échelle - le coût et le composant de navigation, car l'A50 occupe immédiatement sa niche. C'est pratiquement le seul "robot" sur le marché avec un support de voiture et des accessoires inclus, et le seul smartphone avec deux programmes de navigation. Et vous devez considérer le Garmin-Asus A50 exactement comme un navigateur avec des fonctions de smartphone, dans ce cas, il s'avère que la faible résolution de l'écran n'est pas critique et qu'un appareil photo médiocre n'est généralement pas nécessaire. Contrairement à l'A10, qui était cher pour toutes ses bizarreries, l'A50 a un prix beaucoup plus raisonnable, ce qui en fait une option intéressante si vous recherchez un smartphone avec une navigation prête à l'emploi.

Test du smartphone Garmin-Asus A50 GSM/UMTS

Comme dans le cas du smartphone Garmin-Asus A10, tout est simple ici. Asus (à savoir, c'est la société qui travaille principalement avec l'appareil final et le vend) appelle l'A50 un smartphone de navigation dans lequel la fonctionnalité de navigation est au premier plan, contrairement aux autres appareils Android, où la navigation n'est qu'une autre fonction sur un pied d'égalité avec le reste.

Par rapport à l'A10, le nouveau modèle présente un changement important : il existe désormais deux programmes de navigation, et non plus un. Et si dans la revue A10 je pouvais grommeler que la définition d'un navigateur pour smartphone pour le Garmin-Asus A10 est conditionnelle, en particulier dans les réalités russes, où la navigation Garmin n'est pas parfaite, alors avec l'avènement d'un choix entre les logiciels Garmin et Navitel , cette demande est abandonnée. L'utilisateur reçoit deux programmes de navigation et des ensembles de cartes pour eux avec l'A50. Que faut-il d'autre pour le bonheur de la navigation ?

Et d'ailleurs, dans la gamme de modèles, l'A50 est sous l'A10, c'est-à-dire qu'il s'agit du modèle junior. Ne me demandez pas où est la logique.

Conception, matériaux du boîtier

Le smartphone s'est avéré ambigu dans sa conception. A mon goût, sa forme et le choix des matériaux rendent l'appareil visuellement plus grand qu'il ne l'est. Même si le smartphone est loin d'être petit. En revanche, l'A50 est strict, il est confortable à tenir dans la main, il ne provoque pas de sourire narquois avec son design "asiatique", c'est-à-dire qu'en général, c'est un design simple sans prétentions, mais digne.

La face avant est en plastique brillant, les bords et les extrémités sont à moitié recouverts d'un couvercle de batterie en mat, ressemblant à une surface en plastique caoutchouté au toucher. Le long du périmètre, il y a un insert en plastique argenté imitant une surface chromée, le reste du corps est noir.

Le seul détail décoratif du smartphone, à l'exception de la bande mentionnée autour du périmètre, est l'insert dans le toit de la batterie, qui descend de l'œil de la caméra. La qualité de construction du smartphone est excellente, en raison de la fixation sécurisée du couvercle de la batterie, même si l'appareil tombe, il est susceptible de rester en place.

Dimensions

En termes de taille, le Garmin-Asus A50 ressemble au Sony Ericsson XPERIA X10, l'appareil est tout aussi massif et dodu.

  • Garmin-Asus A50 - 116 x 62,2 x 12 mm, 136 g
  • Sony Ericsson X10 - 119 x 63 x 13 mm, 135 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g
  • HTC Desire - 119 x 60 x 12 mm, 135 g
  • HTC HD2 - 120,5 x 67 x 11 mm, 157 g

En général, après des briques comme le HTC HD2 et le SE X10, les dimensions du smartphone ne semblent plus être un gros problème, mais si vous n'avez pas traité ces modèles, alors avant d'acheter le A50, vous devriez le sentir » live" pour comprendre les dimensions de l'appareil.

Contrôles

Tout ici est ambigu, mais dans le contexte d'autres "robots", c'est toujours bon. Si un smartphone Android moderne est généralement équipé d'un bloc de touches tactiles et d'un élément de contrôle exotique comme un pavé tactile optique ou une boule de commande (ou même sans), alors le Garmin-Asus A50 n'a que des touches tactiles. Mais l'élément de commande est l'un des classiques - une clé à cinq positions. Cool !

Le bouton est grand et il est pratique de travailler avec, il est pratique de naviguer dans le menu, de déplacer le curseur à l'intérieur du texte écrit et d'effectuer diverses autres actions. Il y a quatre touches tactiles sous l'écran, deux à gauche du bouton de commande et deux à droite.

Sur la gauche se trouvent les boutons "Retour" et "Téléphone", sur la droite se trouvent les boutons "Menu" et "Maison". Les boutons sont confortables, malgré leur "sensibilité", d'une part, parce qu'ils répondent clairement à l'appui, et d'autre part, parce qu'ils sont séparés les uns des autres et s'appuient facilement sans risquer de toucher la touche adjacente.

Les touches ont un rétroéclairage blanc discret, si les boutons ne sont pas mis en évidence, ils ne sont pas visibles sous l'écran, et le "museau" du smartphone prend un aspect soigné.

Sur la face avant dans la partie supérieure se trouve un haut-parleur conversationnel, emporté par une grille, en dessous et à droite du haut-parleur se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Grâce au capteur de lumière, le niveau de rétroéclairage de l'écran est automatiquement ajusté. Grâce au capteur de proximité, l'écran s'éteint pendant un appel, si vous portez l'appareil à votre oreille, si vous éloignez le smartphone de votre oreille, le rétroéclairage s'allume immédiatement.

Il n'y a pas de voyant lumineux dans le smartphone, il n'y a pas d'œillet pour attacher un lacet ou une sangle, comme dans la plupart des autres "robots". Sur le bord gauche se trouve un connecteur d'interface pour installer un smartphone dans un support de voiture. En bas, miniUSB pour le chargement, la connexion à un PC et un casque. Hélas, il n'y a pas de prise jack 3,5 mm universelle dans un smartphone.

La touche de volume est située tout en haut du bord droit, les moitiés du bouton sont grandes, il est donc pratique d'utiliser cette touche. Ici, en bas du bord, se trouve le bouton de l'appareil photo.

Le bouton pour éteindre et allumer l'écran est situé au centre du bord supérieur du smartphone.

Écran

Le Garmin-Asus A50 utilise un écran tactile capacitif TFT. Diagonale d'affichage 3,5", résolution 480x320 pixels (HVGA). Écran avec une bonne marge de luminosité et des angles de vision presque maximaux. Le seul reproche sérieux est la faible résolution. Et bien que, malgré la grande diagonale, couplée à cette résolution, le grain de l'image n'est presque pas perceptible, dans un smartphone avec un écran de 3,5", j'aimerais voir une résolution WVGA.

L'écran est sous un matériau de protection qui ne laisse pas https://cars45.com.gh/jIFQojuzll5u8ynMyUW0RaIB rayures et marques , Bien sûr, si vous n'essayez pas d'endommager spécifiquement l'écran. Au niveau de luminosité maximum, l'écran reste lisible en plein soleil.

Appareil photo

Le smartphone est équipé d'un appareil photo 3 MP avec autofocus. L'œil de la caméra est situé dans la partie supérieure de la face arrière du boîtier et est légèrement en retrait à l'intérieur.

En mode viseur, l'écran affiche les boutons de prise de vue, de changement de mode (photo et vidéo) et les touches de zoom. Un ensemble plutôt maigre, il n'y a pas de données sur la résolution choisie, ni d'information sur le nombre d'images restantes (qui tiendra sur la carte mémoire).

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 2 048 x 1 536
  • 1 280 x 960
  • 1 600 x 1 200
  • 1024 x 768
  • 640 x 480
  • 320 x 240
  • Auto
  • Jour
  • Nuit
  • Service
  • Nuageux
  • Eau
  • Sépia
  • Négatif
  • Mono
  • Affiche
  • Surexposition
  • Tableau blanc
  • Tableau noir

Il n'y a pas de mode macro dans l'appareil. À mon avis, l'appareil photo de l'A50 est médiocre, vous ne pouvez obtenir des images de qualité satisfaisante que par une journée ensoleillée à l'extérieur, lorsque vous photographiez à la maison, en essayant de prendre du texte, vous obtiendrez des résultats similaires au mien (voir exemples de photos ci-dessous).< /p>

Exemples de prises de vue pendant la journée :

Exemples de prises de vue en intérieur :

Un exemple du fonctionnement de la fonction zoom :

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format MP4 ou 3GP (codec mp4v ou h.263) à une moyenne de 28 images par seconde. L'audio est enregistré à l'aide du codec samr. La résolution maximale pour la vidéo est de 320 x 240 pixels.

Travailler hors ligne

Le Garmin-Asus A50 utilise une batterie Li-Pol de 1150 mAh. Le fabricant revendique jusqu'à 9 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 18 jours en veille. Les données sont exagérées.

Dans des conditions standard (30 à 40 minutes d'appels par jour, envoi de 10 à 15 SMS, comptes Gmail et MS Exchange configurés avec push-mail activé), mon échantillon A50 a duré en moyenne une journée ou un peu plus. Si vous écoutez de la musique sur votre smartphone, téléchargez des programmes depuis le Market, la durée de fonctionnement moyenne est réduite à 10-12 heures. Les indicateurs ne sont pas élevés, mais meilleurs que les modèles de HTC.

Performances

Comme le modèle précédent de cette série, l'A50 est basé sur la plate-forme Qualcomm MSM 7227. Le processeur a une fréquence de 600 MHz. L'appareil est équipé de 256 Mo de RAM et de 256 Mo de mémoire pour le stockage des données. De plus, le smartphone dispose d'un module mémoire de 4 Go (environ 3,7 Go disponibles) et d'un emplacement pour carte mémoire microSD.

Un peu sur la lecture vidéo et les performances globales. La vidéo dans des résolutions proches de la résolution de l'écran lui-même (320x480 pixels) est lue sur un smartphone sans problème, des vidéos de résolutions plus élevées - en fonction de la qualité. La vitesse globale de l'interface dans l'appareil est bonne, les retards sont minimes et à peine perceptibles.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent être effectuées dans le menu des paramètres.

Le câble miniUSB inclus est utilisé pour la synchronisation PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. La copie d'un fichier de 10 Mo sur une carte mémoire en mode Transfert de fichiers prend environ trois à quatre secondes. Lors de la connexion de votre smartphone à un ordinateur, vous pouvez également sélectionner le mode de connexion pour la synchronisation avec Garmin-Asus PC Sync (page de téléchargement du logiciel) ou pour le partage Internet.

Module Bluetooth 2.0+EDR intégré. Les profils suivants sont pris en charge :

  • Audio Gateway (AG) - le profil principal du casque
  • Protocole de transport de contrôle audio/vidéo (AVCTP)
  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) - transférerl'audio stéréosurBluetooth
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP). Connecter un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples - appeler, répondre à un appel, régler le volume.

Je peux dire la même chose à propos de la qualité sonore de la musique lors de l'écoute via des écouteurs Bluetooth, que je répète d'examen en examen depuis quelques années. Le son n'est pas mauvais, mais seulement si vous n'avez pas d'exigences sérieuses sur le son.

Wi-Fi (802.11b/g). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Vous pouvez définir des règles de veille Wi-Fi sur votre smartphone, utiliser uniquement une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Pendant le fonctionnement Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pratiquement pas.

Navigation

Le Garmin-Asus A50 dispose de deux programmes préinstallés en tant que logiciel de navigation, Garmin lui-même et Navitel Navigator. En ce qui concerne l'ensemble de cartes, pour le logiciel Garmin, il s'agit de cartes de la Russie (CN Russie NT), pour Navitel Navigator, le package de cartes de toute la Russie. Des cartes supplémentaires sont achetées sur les sites, respectivement, Garmin-Asus et Navitel. S'il le souhaite, l'utilisateur peut installer d'autres logiciels de navigation sur le smartphone.

Vous pouvez lire un aperçu du logiciel Navitel Navigator ici (version iPhone, mais la fonctionnalité est la même).

< td>

Un peu sur le logiciel Garmin.

La particularité de ce programme de navigation dans le cas du Garmin-Asus A50, comme du A10, est que la plupart des mentions d'adresses dans le smartphone sont très facilement traduites en un point de la carte, qu'il s'agisse d'un lien vers un adresse dans un navigateur, une adresse dans une fiche de contact ou une mention d'une rue dans le prochain message électronique.

< td>

Il y a une page séparée parmi les six écrans de bureau pour un accès rapide aux services de navigation, comme une recherche rapide d'une adresse, un objet spécifique, une sélection d'un POI.

Le Garmin-Asus A50 utilise la puce gpsOne basée sur la plate-forme Qualcomm, que l'on retrouve aujourd'hui dans de nombreux "robots". Un démarrage à froid avec l'échantillon de test A50 a pris moins d'une minute, puis à chaque lancement du programme de navigation, les satellites ont été localisés en 10-15 secondes.

Support voiture complet pour smartphone avec réglage pratique et facile de l'appareil déjà monté dedans. Le connecteur d'alimentation est situé sur le bloc support lui-même, de sorte que lorsque vous sortez votre smartphone, vous n'avez pas besoin de retirer le câble d'alimentation de son connecteur à chaque fois.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sous Android 2.1 et le shell propriétaire Garmin-Asus est utilisé comme interface. L'interface de ce shell est complètement différente de ce que nous avons l'habitude de voir sous Android. Tout cela concerne la conception des icônes et la conception des différents panneaux de menu, la structure de l'interface A50 est standard et familière aux autres appareils basés sur ce système d'exploitation.

Une découverte intéressante des développeurs - changer automatiquement le thème de l'interface en fonction de l'heure actuelle, comme dans les programmes de navigation. En journée et le matin, le thème est léger, tous les menus sont également peints en gris clair. Le soir, la majeure partie de l'interface est peinte dans des couleurs sombres.

Garmin-Asus possède son propre carnet d'adresses et numéroteur. Ce dernier n'a pas de fonction de numérotation intelligente, c'est-à-dire qu'il vous suffit de composer des numéros, vous ne pouvez pas rechercher un contact à l'aide d'un clavier numérique avec des lettres. La recherche dans le carnet d'adresses lui-même est standard, par prénom et nom.

L'appareil dispose d'un champ séparé pour les widgets (comme dans le shell de l'interface utilisateur Acer), c'est-à-dire que les widgets peuvent être placés à la fois sur les écrans du bureau et sur les écrans qui sont appelés en maintenant le bouton "Maison".

Dans l'interface d'entreprise, tous les paramètres sont rassemblés dans l'élément de menu appelé "Paramètres" et, de plus, ils sont parfaitement et très logiquement systématisés. Dans les paramètres, vous pouvez modifier l'écran, le son, les paramètres du téléphone, configurer la navigation, certains paramètres pour le courrier, les messages, le calendrier, le navigateur, etc. Et tous ces paramètres sont situés aux bons endroits. Très pratique.

Le smartphone possède son propre lecteur de musique, assez pratique, une application pour consulter la météo, un convertisseur d'unité, ainsi qu'une application pour acheter des billets d'avion et de train via Internet.

< td>

Conclusion

Sur notre forum, il y a eu des plaintes concernant la qualité de la communication dans le Garmin-Asus A10 et la qualité de la parole, mais je n'ai pas eu de tels problèmes avec l'appareil, ni lors de l'utilisation du modèle plus jeune, l'A50. La qualité de réception du signal est au niveau des autres smartphones basés sur Android ; lors des conversations, les interlocuteurs ne se sont pas plaints de la qualité de la parole. Le volume de l'appel dans le A50 est moyen, le vibreur est faible, parfois on ne le remarque même pas.

Le smartphone est déjà disponible à la vente au prix de 10 000 à 11 000 roubles. Le Garmin-Asus A50 a beaucoup de points controversés : faible résolution d'écran, qualité de caméra médiocre, grandes dimensions de l'appareil, seulement 256 Mo de RAM et une plate-forme déjà obsolète (MSM7227). Cependant, il convient de mettre deux paramètres de l'autre côté de l'échelle - le coût et le composant de navigation, car l'A50 occupe immédiatement sa niche. C'est pratiquement le seul "robot" sur le marché avec un support de voiture et des accessoires dans le kit et le seul smartphone avec deux programmes de navigation. Et vous devez considérer le Garmin-Asus A50 exactement comme un navigateur avec des fonctions de smartphone, dans ce cas, il s'avère que la faible résolution de l'écran n'est pas critique et qu'un appareil photo médiocre n'est généralement pas nécessaire. Contrairement à l'A10, qui était cher pour toutes ses bizarreries, l'A50 a un prix beaucoup plus raisonnable, ce qui en fait une option intéressante si vous recherchez un smartphone avec une navigation prête à l'emploi.

Test du smartphone Garmin-Asus A50 GSM/UMTS

Comme dans le cas du smartphone Garmin-Asus A10, tout est simple ici. Asus (à savoir, c'est la société qui travaille principalement avec l'appareil final et le vend) appelle l'A50 un smartphone de navigation dans lequel la fonctionnalité de navigation est au premier plan, contrairement aux autres appareils Android, où la navigation n'est qu'une autre fonction sur un pied d'égalité avec le reste.

Par rapport à l'A10, le nouveau modèle présente un changement important : il existe désormais deux programmes de navigation, et non plus un. Et si dans la revue A10 je pouvais grommeler que la définition d'un navigateur pour smartphone pour le Garmin-Asus A10 est conditionnelle, en particulier dans les réalités russes, où la navigation Garmin n'est pas parfaite, alors avec l'avènement d'un choix entre les logiciels Garmin et Navitel , cette demande est abandonnée. L'utilisateur reçoit deux programmes de navigation et des ensembles de cartes pour eux avec l'A50. Que faut-il d'autre pour le bonheur de la navigation ?

Et d'ailleurs, dans la gamme de modèles, l'A50 est sous l'A10, c'est-à-dire qu'il s'agit du modèle junior. Ne me demandez pas où est la logique.

Conception, matériaux du boîtier

Le smartphone s'est avéré ambigu dans sa conception. A mon goût, sa forme et le choix des matériaux rendent l'appareil visuellement plus grand qu'il ne l'est. Même si le smartphone est loin d'être petit. En revanche, l'A50 est strict, il est confortable à tenir dans la main, il ne provoque pas de sourire narquois avec son design "asiatique", c'est-à-dire qu'en général, c'est un design simple sans prétentions, mais digne.

La face avant est en plastique brillant, les bords et les extrémités sont à moitié recouverts d'un couvercle de batterie en mat, ressemblant à une surface en plastique caoutchouté au toucher. Le long du périmètre, il y a un insert en plastique argenté imitant une surface chromée, le reste du corps est noir.

Le seul détail décoratif du smartphone, à l'exception de la bande mentionnée autour du périmètre, est l'insert dans le toit de la batterie, qui descend de l'œil de la caméra. La qualité de construction du smartphone est excellente, en raison de la fixation sécurisée du couvercle de la batterie, même si l'appareil tombe, il est susceptible de rester en place.

Dimensions

En termes de taille, le Garmin-Asus A50 ressemble au Sony Ericsson XPERIA X10, l'appareil est tout aussi massif et dodu.

  • Garmin-Asus A50 - 116 x 62,2 x 12 mm, 136 g
  • Sony Ericsson X10 - 119 x 63 x 13 mm, 135 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g
  • HTC Desire - 119 x 60 x 12 mm, 135 g
  • HTC HD2 - 120,5 x 67 x 11 mm, 157 g

En général, après des briques comme le HTC HD2 et le SE X10, les dimensions du smartphone ne semblent plus être un gros problème, mais si vous n'avez pas traité ces modèles, alors avant d'acheter le A50, vous devriez le sentir » live" pour comprendre les dimensions de l'appareil.

Contrôles

Tout ici est ambigu, mais dans le contexte d'autres "robots", c'est toujours bon. Si un smartphone Android moderne est généralement équipé d'un bloc de touches tactiles et d'un élément de contrôle exotique comme un pavé tactile optique ou une boule de commande (ou même sans), alors le Garmin-Asus A50 n'a que des touches tactiles. Mais l'élément de commande est l'un des classiques - une clé à cinq positions. Cool !

Il n'y a pas de voyant lumineux dans le smartphone, il n'y a pas d'œillet pour attacher un lacet ou une sangle, comme dans la plupart des autres "robots". Sur le bord gauche se trouve un connecteur d'interface pour installer un smartphone dans un support de voiture. En bas, miniUSB pour le chargement, la connexion à un PC et un casque. Hélas, il n'y a pas de prise jack 3,5 mm universelle dans un smartphone.

La touche de volume est située tout en haut du bord droit, les moitiés du bouton sont grandes, il est donc pratique d'utiliser cette touche. Ici, en bas du bord, se trouve le bouton de l'appareil photo.

Le bouton pour éteindre et allumer l'écran est situé au centre du bord supérieur du smartphone.

Écran

Le Garmin-Asus A50 utilise un écran tactile capacitif TFT. Diagonale d'affichage 3,5", résolution 480x320 pixels (HVGA). Écran avec une bonne marge de luminosité et des angles de vision presque maximaux. Le seul reproche sérieux est la faible résolution. Et bien que, malgré la grande diagonale, couplée à cette résolution, le grain de l'image n'est presque pas perceptible, dans un smartphone avec un écran de 3,5", j'aimerais voir une résolution WVGA.

L'écran est sous un matériau de protection qui ne laisse pas https://cars45.com.gh/jIFQojuzll5u8ynMyUW0RaIB rayures et marques , Bien sûr, si vous n'essayez pas d'endommager spécifiquement l'écran. Au niveau de luminosité maximum, l'écran reste lisible en plein soleil.

Appareil photo

Le smartphone est équipé d'un appareil photo 3 MP avec autofocus. L'œil de la caméra est situé dans la partie supérieure de la face arrière du boîtier et est légèrement en retrait à l'intérieur.

En mode viseur, l'écran affiche les boutons de prise de vue, de changement de mode (photo et vidéo) et les touches de zoom. Un ensemble plutôt maigre, il n'y a pas de données sur la résolution choisie, ni d'information sur le nombre d'images restantes (qui tiendra sur la carte mémoire).

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 2 048 x 1 536
  • 1 280 x 960
  • 1 600 x 1 200
  • 1024 x 768
  • 640 x 480
  • 320 x 240
  • Auto
  • Jour
  • Nuit
  • Service
  • Nuageux
  • Eau
  • Sépia
  • Négatif
  • Mono
  • Affiche
  • Surexposition
  • Tableau blanc
  • Tableau noir

Il n'y a pas de mode macro dans l'appareil. À mon avis, l'appareil photo de l'A50 est médiocre, vous ne pouvez obtenir des images de qualité satisfaisante que par une journée ensoleillée à l'extérieur, lorsque vous photographiez à la maison, en essayant de prendre du texte, vous obtiendrez des résultats similaires au mien (voir exemples de photos ci-dessous).< /p>

Exemples de prises de vue pendant la journée :

Exemples de prises de vue en intérieur :

Un exemple du fonctionnement de la fonction zoom :

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format MP4 ou 3GP (codec mp4v ou h.263) à une moyenne de 28 images par seconde. L'audio est enregistré à l'aide du codec samr. La résolution maximale pour la vidéo est de 320 x 240 pixels.

Travailler hors ligne

Le Garmin-Asus A50 utilise une batterie Li-Pol de 1150 mAh. Le fabricant revendique jusqu'à 9 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 18 jours en veille. Les données sont exagérées.

Dans des conditions standard (30 à 40 minutes d'appels par jour, envoi de 10 à 15 SMS, comptes Gmail et MS Exchange configurés avec push-mail activé), mon échantillon A50 a duré en moyenne une journée ou un peu plus. Si vous écoutez de la musique sur votre smartphone, téléchargez des programmes depuis le Market, la durée de fonctionnement moyenne est réduite à 10-12 heures. Les indicateurs ne sont pas élevés, mais meilleurs que les modèles de HTC.

Performances

Comme le modèle précédent de cette série, l'A50 est construit sur la plate-forme Qualcomm MSM 7227. Le processeur a une fréquence de 600 MHz. L'appareil est équipé de 256 Mo de RAM et de 256 Mo de mémoire pour le stockage des données. De plus, le smartphone dispose d'un module mémoire de 4 Go (environ 3,7 Go disponibles) et d'un emplacement pour carte mémoire microSD.

Un peu sur la lecture vidéo et les performances globales. La vidéo dans des résolutions proches de la résolution de l'écran lui-même (320x480 pixels) est lue sur un smartphone sans problème, des vidéos de résolutions plus élevées - en fonction de la qualité. La vitesse globale de l'interface dans l'appareil est bonne, les retards sont minimes et à peine perceptibles.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent être effectuées dans le menu des paramètres.

Le câble miniUSB inclus est utilisé pour la synchronisation PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. La copie d'un fichier de 10 Mo sur une carte mémoire en mode Transfert de fichiers prend environ trois à quatre secondes. Lors de la connexion de votre smartphone à un ordinateur, vous pouvez également sélectionner le mode de connexion pour la synchronisation avec Garmin-Asus PC Sync (page de téléchargement du logiciel) ou pour le partage Internet.

Module Bluetooth 2.0+EDR intégré. Les profils suivants sont pris en charge :

  • Audio Gateway (AG) - le profil principal du casque
  • Protocole de transport de contrôle audio/vidéo (AVCTP)
  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) - transférerl'audio stéréosurBluetooth
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP). Connecter un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples - appeler, répondre à un appel, régler le volume.

Je peux dire la même chose à propos de la qualité sonore de la musique lors de l'écoute via des écouteurs Bluetooth, que je répète d'examen en examen depuis quelques années. Le son n'est pas mauvais, mais seulement si vous n'avez pas d'exigences sérieuses sur le son.

Wi-Fi (802.11b/g). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Vous pouvez définir des règles de veille Wi-Fi sur votre smartphone, utiliser uniquement une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Pendant le fonctionnement Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pratiquement pas.

Navigation

Le Garmin-Asus A50 dispose de deux programmes préinstallés en tant que logiciel de navigation, Garmin lui-même et Navitel Navigator. En ce qui concerne l'ensemble de cartes, pour le logiciel Garmin, il s'agit de cartes de la Russie (CN Russie NT), pour Navitel Navigator, le package de cartes de toute la Russie. Des cartes supplémentaires sont achetées sur les sites, respectivement, Garmin-Asus et Navitel. S'il le souhaite, l'utilisateur peut installer d'autres logiciels de navigation sur le smartphone.

Vous pouvez lire un aperçu du logiciel Navitel Navigator ici (version iPhone, mais la fonctionnalité est la même).

< td>

Un peu sur le logiciel Garmin.

La particularité de ce programme de navigation dans le cas du Garmin-Asus A50, comme du A10, est que la plupart des mentions d'adresses dans le smartphone sont très facilement traduites en un point de la carte, qu'il s'agisse d'un lien vers un adresse dans un navigateur, une adresse dans une fiche de contact ou une mention d'une rue dans le prochain message électronique.

< td>

Il y a une page séparée parmi les six écrans de bureau pour un accès rapide aux services de navigation, comme une recherche rapide d'une adresse, un objet spécifique, une sélection d'un POI.

Le Garmin-Asus A50 utilise la puce gpsOne basée sur la plate-forme Qualcomm, que l'on retrouve aujourd'hui dans de nombreux "robots". Un démarrage à froid avec l'échantillon de test A50 a pris moins d'une minute, puis à chaque lancement du programme de navigation, les satellites ont été localisés en 10-15 secondes.

Support voiture complet pour smartphone avec réglage pratique et facile de l'appareil déjà monté dedans. Le connecteur d'alimentation est situé sur le bloc support lui-même, de sorte que lorsque vous sortez votre smartphone, vous n'avez pas besoin de retirer le câble d'alimentation de son connecteur à chaque fois.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sous Android 2.1 et le shell propriétaire Garmin-Asus est utilisé comme interface. L'interface de ce shell est complètement différente de ce que nous avons l'habitude de voir sous Android. Tout cela concerne la conception des icônes et la conception des différents panneaux de menu, la structure de l'interface A50 est standard et familière aux autres appareils basés sur ce système d'exploitation.

Une découverte intéressante des développeurs - changer automatiquement le thème de l'interface en fonction de l'heure actuelle, comme dans les programmes de navigation. En journée et le matin, le thème est léger, tous les menus sont également peints en gris clair. Le soir, la majeure partie de l'interface est peinte dans des couleurs sombres.

Garmin-Asus possède son propre carnet d'adresses et numéroteur. Ce dernier n'a pas de fonction de numérotation intelligente, c'est-à-dire qu'il vous suffit de composer des numéros, vous ne pouvez pas rechercher un contact à l'aide d'un clavier numérique avec des lettres. La recherche dans le carnet d'adresses lui-même est standard, par prénom et nom.

L'appareil dispose d'un champ séparé pour les widgets (comme dans le shell de l'interface utilisateur Acer), c'est-à-dire que les widgets peuvent être placés à la fois sur les écrans du bureau et sur les écrans qui sont appelés en maintenant le bouton "Maison".

Dans l'interface propriétaire, tous les paramètres sont rassemblés dans l'élément de menu appelé "Paramètres" et, de plus, ils sont parfaitement et très logiquement systématisés. Dans les paramètres, vous pouvez modifier l'écran, le son, les paramètres du téléphone, configurer la navigation, certains paramètres pour le courrier, les messages, le calendrier, le navigateur, etc. Et tous ces paramètres sont situés aux bons endroits. Très pratique.

Le smartphone possède son propre lecteur de musique, assez pratique, une application pour consulter la météo, un convertisseur d'unité, ainsi qu'une application pour acheter des billets d'avion et de train via Internet.

< td>

Conclusion

Sur notre forum, il y a eu des plaintes concernant la qualité de la communication dans le Garmin-Asus A10 et la qualité de la parole, mais je n'ai pas eu de tels problèmes avec l'appareil, ni lors de l'utilisation du modèle plus jeune, l'A50. La qualité de réception du signal est au niveau des autres smartphones basés sur Android ; lors des conversations, les interlocuteurs ne se sont pas plaints de la qualité de la parole. Le volume de l'appel dans le A50 est moyen, le vibreur est faible, parfois on ne le remarque même pas.

Le smartphone est déjà disponible à la vente au prix de 10 000 à 11 000 roubles. Le Garmin-Asus A50 a beaucoup de points controversés : faible résolution d'écran, qualité de caméra médiocre, grandes dimensions de l'appareil, seulement 256 Mo de RAM et une plate-forme déjà obsolète (MSM7227). Cependant, il convient de mettre deux paramètres de l'autre côté de l'échelle - le coût et le composant de navigation, car l'A50 occupe immédiatement sa niche. C'est pratiquement le seul "robot" sur le marché avec un support de voiture et des accessoires dans le kit et le seul smartphone avec deux programmes de navigation. Et vous devez considérer le Garmin-Asus A50 exactement comme un navigateur avec des fonctions de smartphone, dans ce cas, il s'avère que la faible résolution de l'écran n'est pas critique et qu'un appareil photo médiocre n'est généralement pas nécessaire. Contrairement à l'A10, qui était cher pour toutes ses bizarreries, l'A50 a un prix beaucoup plus raisonnable, ce qui en fait une option intéressante si vous recherchez un smartphone avec une navigation prête à l'emploi.

Test du smartphone Garmin-Asus A50 GSM/UMTS

Comme dans le cas du smartphone Garmin-Asus A10, tout est simple ici. Asus (à savoir, c'est l'entreprise qui travaille principalement avec l'appareil final et le vend) appelle l'A50 un smartphone de navigation dans lequel la fonctionnalité de navigation est au premier plan, contrairement aux autres appareils Android, où la navigation n'est qu'une autre fonction sur un pied d'égalité avec le reste.

Par rapport à l'A10, le nouveau modèle présente un changement important : il existe désormais deux programmes de navigation, et non plus un. Et si dans la revue A10 je pouvais grommeler que la définition d'un navigateur pour smartphone pour le Garmin-Asus A10 est conditionnelle, en particulier dans les réalités russes, où la navigation Garmin n'est pas parfaite, alors avec l'avènement d'un choix entre les logiciels Garmin et Navitel , cette demande est abandonnée. L'utilisateur reçoit deux programmes de navigation et des ensembles de cartes pour eux avec l'A50. Que faut-il d'autre pour le bonheur de la navigation ?

Et d'ailleurs, dans la gamme de modèles, l'A50 est sous l'A10, c'est-à-dire qu'il s'agit du modèle junior. Ne me demandez pas où est la logique.

Conception, matériaux du boîtier

Le smartphone s'est avéré ambigu dans sa conception. A mon goût, sa forme et le choix des matériaux rendent l'appareil visuellement plus grand qu'il ne l'est. Même si le smartphone est loin d'être petit. En revanche, l'A50 est strict, il est confortable à tenir dans la main, il ne provoque pas de sourire narquois avec son design "asiatique", c'est-à-dire, en général, c'est un design simple sans prétentions, mais digne.

La face avant est en plastique brillant, les bords et les extrémités sont à moitié recouverts d'un couvercle de batterie en mat, ressemblant à une surface en plastique caoutchouté au toucher. Le long du périmètre, il y a un insert en plastique argenté imitant une surface chromée, le reste du corps est noir.

Le seul détail décoratif du smartphone, à l'exception de la bande mentionnée autour du périmètre, est l'insert dans le toit de la batterie, qui descend de l'œil de la caméra. La qualité de construction du smartphone est excellente, en raison de la fixation sécurisée du couvercle de la batterie, même si l'appareil tombe, il est susceptible de rester en place.

Dimensions

En termes de taille, le Garmin-Asus A50 ressemble au Sony Ericsson XPERIA X10, l'appareil est tout aussi massif et dodu.

  • Garmin-Asus A50 - 116 x 62,2 x 12 mm, 136 g
  • Sony Ericsson X10 - 119 x 63 x 13 mm, 135 g
  • Apple iPhone 4 - 115,2 x 58,6 x 9,3 mm, 137 g
  • HTC Desire - 119 x 60 x 12 mm, 135 g
  • HTC HD2 - 120,5 x 67 x 11 mm, 157 g

En général, après des briques comme le HTC HD2 et le SE X10, les dimensions du smartphone ne semblent plus être un gros problème, mais si vous n'avez pas traité ces modèles, alors avant d'acheter le A50, vous devriez le sentir » live" pour comprendre les dimensions de l'appareil.

Contrôles

Tout ici est ambigu, mais dans le contexte d'autres "robots", c'est toujours bon. Si un smartphone Android moderne est généralement équipé d'un bloc de touches tactiles et d'un élément de contrôle exotique comme un pavé tactile optique ou une boule de commande (ou même sans), alors le Garmin-Asus A50 n'a que des touches tactiles. Mais l'élément de commande est l'un des classiques - une clé à cinq positions. Cool !

Le bouton est grand et il est pratique de travailler avec, il est pratique de naviguer dans le menu, de déplacer le curseur à l'intérieur du texte écrit et d'effectuer diverses autres actions. Il y a quatre touches tactiles sous l'écran, deux à gauche du bouton de commande et deux à droite.

Sur la gauche se trouvent les boutons "Retour" et "Téléphone", sur la droite se trouvent les boutons "Menu" et "Maison". Les boutons sont confortables, malgré leur "sensibilité", d'une part, parce qu'ils répondent clairement à l'appui, et d'autre part, parce qu'ils sont séparés les uns des autres et s'appuient facilement sans risquer de toucher la touche adjacente.

Les touches ont un rétroéclairage blanc discret, si les boutons ne sont pas mis en évidence, ils ne sont pas visibles sous l'écran, et le "museau" du smartphone prend un aspect soigné.

Sur la face avant dans la partie supérieure se trouve un haut-parleur conversationnel, emporté par une grille, en dessous et à droite du haut-parleur se trouvent un capteur de lumière et un capteur de proximité. Grâce au capteur de lumière, le niveau de rétroéclairage de l'écran est automatiquement ajusté. Grâce au capteur de proximité, l'écran s'éteint pendant un appel, si vous portez l'appareil à votre oreille, si vous éloignez le smartphone de votre oreille, le rétroéclairage s'allume immédiatement.

Il n'y a pas de voyant lumineux dans le smartphone, il n'y a pas d'œillet pour attacher un lacet ou une sangle, comme dans la plupart des autres "robots". Sur le bord gauche se trouve un connecteur d'interface pour installer un smartphone dans un support de voiture. En bas, miniUSB pour le chargement, la connexion à un PC et un casque. Hélas, il n'y a pas de prise jack 3,5 mm universelle dans un smartphone.

La touche de volume est située tout en haut du bord droit, les moitiés du bouton sont grandes, il est donc pratique d'utiliser cette touche. Ici, en bas du bord, se trouve le bouton de l'appareil photo.

Le bouton pour éteindre et allumer l'écran est situé au centre du bord supérieur du smartphone.

Écran

Le Garmin-Asus A50 utilise un écran tactile capacitif TFT. Diagonale d'affichage 3,5", résolution 480x320 pixels (HVGA). Écran avec une bonne marge de luminosité et des angles de vision presque maximaux. Le seul reproche sérieux est la faible résolution. Et bien que, malgré la grande diagonale, couplée à cette résolution, le grain de l'image est presque imperceptible, dans un smartphone avec un écran de 3,5", j'aimerais voir une résolution WVGA.

L'écran est sous un matériau de protection qui ne laisse pas de rayures et de marques https://cars45.com.gh/jIFQojuzll5u8ynMyUW0RaIB, bien sûr, si vous n'essayez pas spécifiquement d'endommager l'écran. Au niveau de luminosité maximum, l'écran reste lisible en plein soleil.

L'écran est sous un matériau de protection qui ne laisse pas https://cars45.com.gh/jIFQojuzll5u8ynMyUW0RaIB https://cars45.com.gh/jIFQojuzll5u8ynMyUW0RaIB rayures et marques, bien sûr, si vous n'essayez pas spécifiquement d'endommager l'écran. Au niveau de luminosité maximum, l'écran reste lisible en plein soleil.

Appareil photo

Le smartphone est équipé d'un appareil photo 3 MP avec autofocus. L'œil de la caméra est situé dans la partie supérieure de la face arrière du boîtier et est légèrement en retrait à l'intérieur.

En mode viseur, l'écran affiche les boutons de prise de vue, de changement de mode (photo et vidéo) et les touches de zoom. Un ensemble plutôt maigre, il n'y a pas de données sur la résolution choisie, ni d'information sur le nombre d'images restantes (qui tiendra sur la carte mémoire).

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 2 048 x 1 536
  • 1 280 x 960
  • 1 600 x 1 200
  • 1024 x 768
  • 640 x 480
  • 320 x 240
  • Auto
  • Jour
  • Nuit
  • Service
  • Nuageux
  • Eau
  • Sépia
  • Négatif
  • Mono
  • Affiche
  • Surexposition
  • Tableau blanc
  • Tableau noir

Il n'y a pas de mode macro dans l'appareil. À mon avis, l'appareil photo de l'A50 est médiocre, vous ne pouvez obtenir des images de qualité satisfaisante que par une journée ensoleillée à l'extérieur, lorsque vous photographiez à la maison, en essayant de prendre du texte, vous obtiendrez des résultats similaires au mien (voir exemples de photos ci-dessous).< /p>

Exemples de prises de vue pendant la journée :

Exemples de prises de vue en intérieur :

Un exemple du fonctionnement de la fonction zoom :

Vidéo

La vidéo est enregistrée au format MP4 ou 3GP (codec mp4v ou h.263) à une moyenne de 28 images par seconde. L'audio est enregistré à l'aide du codec samr. La résolution maximale pour la vidéo est de 320 x 240 pixels.

Travailler hors ligne

Le Garmin-Asus A50 utilise une batterie Li-Pol de 1150 mAh. Le fabricant revendique jusqu'à 9 heures d'autonomie en conversation (GSM) et jusqu'à 18 jours en veille. Les données sont exagérées.

Dans des conditions standard (30 à 40 minutes d'appels par jour, envoi de 10 à 15 SMS, comptes Gmail et MS Exchange configurés avec push-mail activé), mon échantillon A50 a duré en moyenne une journée ou un peu plus. Si vous écoutez de la musique sur votre smartphone, téléchargez des programmes depuis le Market, la durée de fonctionnement moyenne est réduite à 10-12 heures. Les indicateurs ne sont pas élevés, mais meilleurs que les modèles de HTC.

Performances

Comme le modèle précédent de cette série, l'A50 est basé sur la plate-forme Qualcomm MSM 7227. Le processeur a une fréquence de 600 MHz. L'appareil est équipé de 256 Mo de RAM et de 256 Mo de mémoire pour le stockage des données. De plus, le smartphone dispose d'un module mémoire de 4 Go (environ 3,7 Go disponibles) et d'un emplacement pour carte mémoire microSD.

Un peu sur la lecture vidéo et les performances globales. La vidéo dans des résolutions proches de la résolution de l'écran lui-même (320x480 pixels) est lue sur un smartphone sans problème, des vidéos de résolutions plus élevées - en fonction de la qualité. La vitesse globale de l'interface dans l'appareil est bonne, les retards sont minimes et à peine perceptibles.

Interfaces

Le smartphone fonctionne sur les réseaux GSM (850/900/1800/1900) et UMTS (900/2100). Les deux normes de transfert de données à haut débit, EDGE et HSDPA, sont prises en charge. L'activation et la désactivation de divers modules de communication peuvent être effectuées dans le menu des paramètres.

Le câble miniUSB inclus est utilisé pour la synchronisation PC et le transfert de données. Interface USB 2.0. La copie d'un fichier de 10 Mo sur une carte mémoire en mode Transfert de fichiers prend environ trois à quatre secondes. Lors de la connexion de votre smartphone à un ordinateur, vous pouvez également sélectionner le mode de connexion pour la synchronisation avec Garmin-Asus PC Sync (page de téléchargement du logiciel) ou pour le partage Internet.

Bluetooth 2.0+EDR intégré. Les profils suivants sont pris en charge :

  • Audio Gateway (AG) - le profil principal du casque
  • Protocole de transport de contrôle audio/vidéo (AVCTP)
  • Audio/Video Remote Control Profile (AVRCP) : contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de distribution audio/vidéo générique (GAVDP)
  • Protocole de transport de distribution audio/vidéo (AVDTP)
  • Advanced Audio Distribution Profile (A2DP) – Transmission audio stéréo Bluetooth
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP). Connecter un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples - appeler, répondre à un appel, régler le volume.

Je peux dire la même chose à propos de la qualité sonore de la musique lors de l'écoute via des écouteurs Bluetooth, que je répète d'examen en examen depuis quelques années. Le son n'est pas mauvais, mais seulement si vous n'avez pas d'exigences sérieuses sur le son.

Wi-Fi (802.11b/g). Le travail du module Wi-Fi n'a causé aucune plainte. Vous pouvez définir des règles de veille Wi-Fi sur votre smartphone, utiliser uniquement une adresse IP statique lors de la connexion et ajouter des certificats de sécurité. Pendant le fonctionnement Wi-Fi, l'appareil ne chauffe pratiquement pas.

Navigation

Le Garmin-Asus A50 dispose de deux programmes préinstallés en tant que logiciel de navigation, Garmin lui-même et Navitel Navigator. En ce qui concerne l'ensemble de cartes, pour le logiciel Garmin, il s'agit de cartes de la Russie (CN Russie NT), pour Navitel Navigator, le package de cartes de toute la Russie. Des cartes supplémentaires sont achetées sur les sites, respectivement, Garmin-Asus et Navitel. S'il le souhaite, l'utilisateur peut installer d'autres logiciels de navigation sur le smartphone.

Vous pouvez lire un aperçu du logiciel Navitel Navigator ici (version iPhone, mais la fonctionnalité est la même).

Un peu sur le logiciel Garmin.

La particularité de ce programme de navigation dans le cas du Garmin-Asus A50, comme du A10, est que la plupart des mentions d'adresses dans le smartphone sont très facilement traduites en un point de la carte, qu'il s'agisse d'un lien vers un adresse dans un navigateur, une adresse dans une fiche de contact ou une mention d'une rue dans le prochain message électronique.

Il y a une page séparée parmi les six écrans de bureau pour un accès rapide aux services de navigation, comme une recherche rapide d'une adresse, un objet spécifique, une sélection d'un POI.

Le Garmin-Asus A50 utilise la puce gpsOne basée sur la plate-forme Qualcomm, que l'on retrouve aujourd'hui dans de nombreux "robots". Un démarrage à froid avec l'échantillon de test A50 a pris moins d'une minute, puis à chaque lancement du programme de navigation, les satellites ont été localisés en 10-15 secondes.

Support voiture complet pour smartphone avec réglage pratique et facile de l'appareil déjà monté dedans. Le connecteur d'alimentation est situé sur le bloc support lui-même, de sorte que lorsque vous sortez votre smartphone, vous n'avez pas besoin de retirer le câble d'alimentation de son connecteur à chaque fois.

Logiciel

Le smartphone fonctionne sous Android 2.1, et le shell propriétaire Garmin-Asus est utilisé comme interface. L'interface de ce shell est complètement différente de ce que nous avons l'habitude de voir sous Android. Tout cela concerne la conception des icônes et la conception des différents panneaux de menu, la structure de l'interface A50 est standard et familière aux autres appareils basés sur ce système d'exploitation.

Une découverte intéressante des développeurs - changer automatiquement le thème de l'interface en fonction de l'heure actuelle, comme dans les programmes de navigation. En journée et le matin, le thème est léger, tous les menus sont également peints en gris clair. Le soir, la majeure partie de l'interface est peinte dans des couleurs sombres.

Garmin-Asus possède son propre carnet d'adresses et numéroteur. Ce dernier n'a pas de fonction de numérotation intelligente, c'est-à-dire qu'il vous suffit de composer des numéros, vous ne pouvez pas rechercher un contact à l'aide d'un clavier numérique avec des lettres. La recherche dans le carnet d'adresses lui-même est standard, par prénom et nom.

L'appareil dispose d'un champ séparé pour les widgets (comme dans le shell de l'interface utilisateur Acer), c'est-à-dire que les widgets peuvent être placés à la fois sur les écrans du bureau et sur les écrans qui sont appelés en maintenant le bouton "Maison".

Dans l'interface d'entreprise, tous les paramètres sont rassemblés dans l'élément de menu appelé "Paramètres" et, de plus, ils sont parfaitement et très logiquement systématisés. Dans les paramètres, vous pouvez modifier l'écran, le son, les paramètres du téléphone, configurer la navigation, certains paramètres pour le courrier, les messages, le calendrier, le navigateur, etc. Et tous ces paramètres sont situés aux bons endroits. Très pratique.

Le smartphone possède son propre lecteur de musique, assez pratique, une application pour consulter la météo, un convertisseur d'unité, ainsi qu'une application pour acheter des billets d'avion et de train via Internet.

Conclusion

Sur notre forum, il y a eu des plaintes concernant la qualité de la communication dans le Garmin-Asus A10 et la qualité de la parole, mais je n'ai pas eu de tels problèmes avec l'appareil, ni lors de l'utilisation du modèle plus jeune, l'A50. La qualité de réception du signal est au niveau des autres smartphones basés sur Android ; lors des conversations, les interlocuteurs ne se sont pas plaints de la qualité de la parole. Le volume de l'appel dans le A50 est moyen, le vibreur est faible, parfois on ne le remarque même pas.

Le smartphone est déjà disponible à la vente au prix de 10 000 à 11 000 roubles. Le Garmin-Asus A50 a beaucoup de points controversés : faible résolution d'écran, qualité de caméra médiocre, grandes dimensions de l'appareil, seulement 256 Mo de RAM et une plate-forme déjà obsolète (MSM7227). Cependant, il convient de mettre deux paramètres de l'autre côté de l'échelle - le coût et le composant de navigation, car l'A50 occupe immédiatement sa niche. C'est pratiquement le seul "robot" sur le marché avec un support de voiture et des accessoires dans le kit et le seul smartphone avec deux programmes de navigation. Et vous devez considérer le Garmin-Asus A50 exactement comme un navigateur avec des fonctions de smartphone, dans ce cas, il s'avère que la faible résolution de l'écran n'est pas critique et qu'un appareil photo médiocre n'est généralement pas nécessaire. Contrairement à l'A10, qui était cher pour toutes ses bizarreries, l'A50 a un prix beaucoup plus raisonnable, ce qui en fait une option intéressante si vous recherchez un smartphone avec une navigation prête à l'emploi.