Le design de l'appareil ne se démarque en rien des autres smartphones, le produit de Rover Computers semble en quelque sorte complètement fané. C'est peut-être à blâmer pour la couleur pas très bien choisie du boîtier, ainsi que pour le plastique bon marché, ce qui est assez frappant. Le corps du modèle est entièrement en plastique assez bon marché. Afin d'évaluer la qualité du plastique, vous n'avez même pas besoin de prendre un smartphone, un coup d'œil suffit pour comprendre quoi et comment. Regardez les photos officielles de l'appareil, même sur elles, cela ne semble pas avantageux. La couverture de l'étui est lisse au toucher, pas du tout facilement salie. L'appareil est fourni uniquement dans une palette de couleurs grises, les autres couleurs de corps ne sont pas fournies.

Sur le côté gauche de l'appareil, il y a une petite bascule à double volume, en dessous se trouve un emplacement pour les cartes mémoire microSD, qui est recouvert d'un bouchon en caoutchouc fixé au boîtier, et même en dessous se trouve une prise casque (standard 2,5 mm ). Tous les éléments sont situés assez commodément, leur accès est gratuit. Ce que je n'ai pas compris, c'est pourquoi sur de nombreux smartphones (cela ne s'applique pas qu'à Rover) les fiches des connecteurs sont faites si maladroitement ? Le modèle de Rover ne fait pas exception, le couvercle de la fente pour carte mémoire est sorti du style général, il a l'air très bon marché.

Sur la surface latérale droite, dans sa partie inférieure, il n'y a qu'une clé d'activation de la caméra, il n'y a pas d'autres éléments ici. Il n'y a pas non plus d'éléments sur l'extrémité supérieure, mais en bas, il y a un connecteur miniUSB standard et un trou pour attacher un lacet / une sangle (pour l'attacher, vous devez retirer le couvercle du compartiment à piles).

Le panneau avant est doté d'un écran TFT de 2 pouces avec une résolution de 176 x 220 pixels, capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. La qualité de l'affichage est moyenne, au soleil il s'estompe complètement, les informations deviennent illisibles. Je n'ai pas aimé que le verre de protection de l'écran soit en plastique souple bon marché. Après une courte période de temps, ce plastique est recouvert d'éraflures et de petites rayures, ce qui nuit grandement à la lecture des informations sur l'écran. L'utilisateur ne sera sauvé que par un polissage constant du verre de protection, un port soigneux de l'appareil.

Le clavier est situé sous l'écran, toutes les touches sont regroupées les unes à côté des autres, mais malgré cela, travailler avec elles ne pose aucun problème. La taille des touches est moyenne, les pressions erronées ne se produisent pratiquement pas, la seule chose que les personnes aux gros doigts ressentiront un peu d'inconfort. La touche de navigation à quatre positions avec le bouton OK inscrit dessus a également des dimensions moyennes. Il est confortable à utiliser, il n'y a aucun problème lors de la navigation avec. Il faudra un certain temps pour s'habituer à travailler avec les touches de fonction, qui sont "pris en sandwich" entre la touche de navigation et les touches de réponse et de fin.

Modules sans fil

L'appareil dispose de presque tous les modules sans fil. Ainsi, il dispose d'un module Bluetooth 1.2 installé, les profils suivants sont pris en charge : casque, mains libres, port série, accès réseau à distance, transfert de fichiers, poussée d'objet et A2DP. Aucun problème n'a été remarqué pendant le fonctionnement Bluetooth.

En plus du module Bluetooth, l'appareil dispose d'un module Wi-Fi 802.11 b/g installé. Il est difficile de dire combien il est nécessaire dans un smartphone. Lorsque vous surfez sur Internet, le Wi-Fi n'offre un avantage que lorsque vous travaillez avec des pages adaptées à l'affichage sur un PDA, mais si la page n'est pas adaptée, la vitesse de téléchargement n'est pas si élevée (l'appareil n'a pas le temps de traiter un grand page). Il n'existe actuellement aucun programme pour la téléphonie Internet. La seule utilisation que nous avons trouvée pour le Wi-Fi est l'écoute des stations de radio en ligne. Bien sûr, vous pouvez toujours télécharger du contenu audio / vidéo à partir de sites Web / FTP directement sur votre smartphone ou sur un autre trafic volumineux, mais cela se produit très rarement. Donc, pour le moment, le Wi-Fi n'est pas vraiment une nécessité dans un smartphone, même s'il est certainement agréable de savoir qu'il est là.

En plus de tout cela, l'appareil prend en charge EDGE classe 10. Cette fonctionnalité est déjà plus utile, car de nombreux opérateurs en Russie prennent déjà en charge EDGE.

Appareil photo

L'appareil dispose d'un appareil photo de 1,3 mégapixels, il semble que le même module soit utilisé comme dans le précédent smartphone de la société (RoverPC M1). Il est possible de prendre des photos avec les résolutions suivantes : 176x144, 352x288, 320x240, 640x480 et 1280x1024. De plus, il est possible de régler la balance des blancs et de régler l'exposition. Il y a aussi un zoom numérique 3x, mais il vaut mieux ne pas l'utiliser.

Les photos prises par l'appareil photo intégré sont de qualité plutôt médiocre. Cependant, vous pouvez voir vous-même des exemples d'images.

Examen du smartphone GSM RoverPC M5

Le modèle précédent du smartphone RoverPC M1 du fabricant russe Rover Computers n'a pas encore disparu des rayons des magasins russes, et la société propose déjà le prochain modèle, le RoverPC M5. Le fabricant d'origine du M5, comme dans le cas du modèle précédent, est Chi Mei Communications Systems (CMCS), qui produisait par le passé des smartphones pour Motorola. CMCS a été racheté l'an dernier par le groupe taïwanais Hon Hai Precision Industry (marque Foxconn). Le RoverPC M5 est un smartphone à bas prix basé sur le processeur Texas Instruments OMAP 850, avec deux modules sans fil Bluetooth et Wi-Fi, exécutant le système d'exploitation Windows Mobile 5.0 pour Smartphone.

Les dimensions de l'appareil sont petites (106x48x16 mm), le poids de l'appareil est de 99 grammes. Dimensions M5 se démarquent peu parmi les smartphones modernes, on peut dire que ce paramètre se situe dans la plage normale. L'appareil se glisse facilement dans une poche de pantalon, mais un smartphone dans une poche de chemise tirera un peu.

Le design de l'appareil ne se démarque en rien des autres smartphones, le produit de Rover Computers semble en quelque sorte complètement fané. C'est peut-être à blâmer pour la couleur pas très bien choisie du boîtier, ainsi que pour le plastique bon marché, ce qui est assez frappant. Le corps du modèle est entièrement en plastique assez bon marché. Afin d'évaluer la qualité du plastique, vous n'avez même pas besoin de prendre un smartphone, un coup d'œil suffit pour comprendre quoi et comment. Regardez les photos officielles de l'appareil, même sur elles, cela ne semble pas avantageux. La couverture de l'étui est lisse au toucher, pas du tout facilement salie. L'appareil est fourni uniquement dans une palette de couleurs grises, les autres couleurs de corps ne sont pas fournies.

Sur le côté gauche de l'appareil, il y a une petite bascule à double volume, en dessous se trouve un emplacement pour les cartes mémoire microSD, qui est recouvert d'un bouchon en caoutchouc fixé au boîtier, et même en dessous se trouve une prise casque (standard 2,5 mm ). Tous les éléments sont situés assez commodément, leur accès est gratuit. Ce que je n'ai pas compris, c'est pourquoi sur de nombreux smartphones (cela ne s'applique pas qu'à Rover) les fiches des connecteurs sont faites si maladroitement ? Le modèle de Rover ne fait pas exception, le couvercle de la fente pour carte mémoire est sorti du style général, il a l'air très bon marché.

Sur la surface latérale droite, dans sa partie inférieure, il n'y a qu'une clé d'activation de la caméra, il n'y a pas d'autres éléments ici. Il n'y a pas non plus d'éléments sur l'extrémité supérieure, mais en bas, il y a un connecteur miniUSB standard et un trou pour attacher un lacet / une sangle (pour l'attacher, vous devez retirer le couvercle du compartiment à piles).

Le panneau avant est doté d'un écran TFT de 2 pouces avec une résolution de 176 x 220 pixels, capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. La qualité de l'affichage est moyenne, au soleil il s'estompe complètement, les informations deviennent illisibles. Je n'ai pas aimé que le verre de protection de l'écran soit en plastique souple bon marché. Après une courte période de temps, ce plastique est recouvert d'éraflures et de petites rayures, ce qui nuit grandement à la lecture des informations sur l'écran. L'utilisateur ne sera sauvé que par un polissage constant du verre de protection, un port soigneux de l'appareil.

Le clavier est situé sous l'écran, toutes les touches sont regroupées les unes à côté des autres, mais malgré cela, travailler avec elles ne pose aucun problème. La taille des touches est moyenne, les pressions erronées ne se produisent pratiquement pas, la seule chose que les personnes aux gros doigts ressentiront un peu d'inconfort. La touche de navigation à quatre positions avec le bouton OK inscrit dessus a également des dimensions moyennes. Il est confortable à utiliser, il n'y a aucun problème lors de la navigation avec. Vous devrez vous habituer à travailler avec les touches de fonction, qui sont "pris en sandwich" entre la touche de navigation et les touches de réponse et de fin.

Le rétroéclairage du clavier est bleu, uniformément réparti sur toute la surface, de sorte que les caractères imprimés sur les touches sont bien lus dans n'importe quelle lumière.

Il y a un haut-parleur séparé à l'arrière de l'appareil pour diffuser le signal d'appel. Là, sur une petite élévation, se trouve l'objectif de l'appareil photo intégré de 1,3 MP, légèrement encastré dans le corps, et à côté se trouve un petit miroir.

Le reste de la paroi arrière est occupé par le couvercle de la batterie. La fixation du couvercle n'est pas très fiable, avec le temps un jeu apparaît. L'appareil dispose d'une batterie lithium-ion d'une capacité de 1100 mAh. Selon le fabricant, l'appareil est capable de fonctionner jusqu'à 150 heures en mode veille et jusqu'à 5 heures en mode conversation. Dans les conditions des réseaux des opérateurs de Moscou, l'appareil a fonctionné en moyenne 2 jours avec 10 à 15 minutes de temps de conversation par jour, jusqu'à 1 heure d'utilisation du Wi-Fi et jusqu'à 2 heures d'écoute du lecteur et d'utilisation d'autres fonctions . Le temps de fonctionnement est tout à fait acceptable, si vous n'utilisez pas le Wi-Fi, l'appareil pourra fonctionner jusqu'à 3 jours. Le temps de charge complète de la batterie est d'environ 2,5 heures. La batterie peut être chargée à la fois à partir d'un chargeur secteur et lorsqu'elle est connectée à un PC via USB.

Modules sans fil

L'appareil dispose de presque tous les modules sans fil. Ainsi, il dispose d'un module Bluetooth 1.2 installé, les profils suivants sont pris en charge : casque, mains libres, port série, accès réseau à distance, transfert de fichiers, poussée d'objet et A2DP. Aucun problème n'a été remarqué pendant le fonctionnement Bluetooth.

En plus du module Bluetooth, l'appareil dispose d'un module Wi-Fi 802.11 b/g installé. Il est difficile de dire combien il est nécessaire dans un smartphone. Lorsque vous surfez sur Internet, le Wi-Fi n'offre un avantage que lorsque vous travaillez avec des pages adaptées à l'affichage sur un PDA, mais si la page n'est pas adaptée, la vitesse de téléchargement n'est pas si élevée (l'appareil n'a pas le temps de traiter un grand page). Il n'existe actuellement aucun programme pour la téléphonie Internet. La seule utilisation que nous avons trouvée pour le Wi-Fi est l'écoute des stations de radio en ligne. Bien sûr, vous pouvez toujours télécharger du contenu audio / vidéo à partir de sites Web / FTP directement sur votre smartphone ou sur un autre trafic volumineux, mais cela se produit très rarement. Donc, pour le moment, le Wi-Fi n'est pas vraiment une nécessité dans un smartphone, même s'il est certainement agréable de savoir qu'il est là.

En plus de tout cela, l'appareil prend en charge EDGE classe 10. Cette fonctionnalité est déjà plus utile, car de nombreux opérateurs en Russie prennent déjà en charge EDGE.

Appareil photo

L'appareil dispose d'un appareil photo de 1,3 mégapixels, il semble que le même module soit utilisé comme dans le précédent smartphone de la société (RoverPC M1). Il est possible de prendre des photos avec les résolutions suivantes : 176x144, 352x288, 320x240, 640x480 et 1280x1024. De plus, il est possible de régler la balance des blancs et de régler l'exposition. Il y a aussi un zoom numérique 3x, mais il vaut mieux ne pas l'utiliser.

Les photos prises par l'appareil photo intégré sont de qualité plutôt médiocre. Cependant, vous pouvez voir vous-même des exemples d'images.

Examen du smartphone GSM RoverPC M5

Le modèle précédent du smartphone RoverPC M1 du fabricant russe Rover Computers n'a pas encore disparu des rayons des magasins russes, et la société propose déjà le prochain modèle, le RoverPC M5. Le fabricant d'origine du M5, comme dans le cas du modèle précédent, est Chi Mei Communications Systems (CMCS), qui produisait par le passé des smartphones pour Motorola. CMCS a été racheté l'an dernier par le groupe taïwanais Hon Hai Precision Industry (marque Foxconn). Le RoverPC M5 est un smartphone à bas prix basé sur le processeur Texas Instruments OMAP 850, avec deux modules sans fil Bluetooth et Wi-Fi, exécutant le système d'exploitation Windows Mobile 5.0 pour Smartphone.

Les dimensions de l'appareil sont petites (106x48x16 mm), le poids de l'appareil est de 99 grammes. Dimensions M5 se démarquent peu parmi les smartphones modernes, on peut dire que ce paramètre se situe dans la plage normale. L'appareil se glisse facilement dans une poche de pantalon, mais un smartphone dans une poche de chemise tirera un peu.

Le design de l'appareil ne se démarque en rien des autres smartphones, le produit de Rover Computers semble en quelque sorte complètement fané. C'est peut-être à blâmer pour la couleur pas très bien choisie du boîtier, ainsi que pour le plastique bon marché, ce qui est assez frappant. Le corps du modèle est entièrement en plastique assez bon marché. Afin d'évaluer la qualité du plastique, vous n'avez même pas besoin de prendre un smartphone, un coup d'œil suffit pour comprendre quoi et comment. Regardez les photos officielles de l'appareil, même sur elles, cela ne semble pas avantageux. La couverture de l'étui est lisse au toucher, pas du tout facilement salie. L'appareil est fourni uniquement dans une palette de couleurs grises, les autres couleurs de corps ne sont pas fournies.

Sur le côté gauche de l'appareil, il y a une petite bascule à double volume, en dessous se trouve un emplacement pour les cartes mémoire microSD, qui est recouvert d'un bouchon en caoutchouc fixé au boîtier, et même en dessous se trouve une prise casque (standard 2,5 mm ). Tous les éléments sont situés assez commodément, leur accès est gratuit. Ce que je n'ai pas compris, c'est pourquoi sur de nombreux smartphones (cela ne s'applique pas qu'à Rover) les fiches des connecteurs sont faites si maladroitement ? Le modèle de Rover ne fait pas exception, le couvercle de la fente pour carte mémoire est sorti du style général, il a l'air très bon marché.

Sur la surface latérale droite, dans sa partie inférieure, il n'y a qu'une clé d'activation de la caméra, il n'y a pas d'autres éléments ici. Il n'y a pas non plus d'éléments sur l'extrémité supérieure, mais en bas, il y a un connecteur miniUSB standard et un trou pour attacher un lacet / une sangle (pour l'attacher, vous devez retirer le couvercle du compartiment à piles).

Le panneau avant est doté d'un écran TFT de 2 pouces avec une résolution de 176 x 220 pixels, capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. La qualité de l'affichage est moyenne, au soleil il s'estompe complètement, les informations deviennent illisibles. Je n'ai pas aimé que le verre de protection de l'écran soit en plastique souple bon marché. Après une courte période de temps, ce plastique est recouvert d'éraflures et de petites rayures, ce qui nuit grandement à la lecture des informations sur l'écran. L'utilisateur ne sera sauvé que par un polissage constant du verre de protection, un port soigneux de l'appareil.

Le clavier est situé sous l'écran, toutes les touches sont regroupées les unes à côté des autres, mais malgré cela, travailler avec elles ne pose aucun problème. La taille des touches est moyenne, les pressions erronées ne se produisent pratiquement pas, la seule chose que les personnes aux gros doigts ressentiront un peu d'inconfort. La touche de navigation à quatre positions avec le bouton OK inscrit dessus a également des dimensions moyennes. Il est confortable à utiliser, il n'y a aucun problème lors de la navigation avec. Il faudra un certain temps pour s'habituer à travailler avec les touches de fonction, qui sont "pris en sandwich" entre la touche de navigation et les touches de réponse et de fin.

Le rétroéclairage du clavier est bleu, uniformément réparti sur toute la surface, de sorte que les caractères imprimés sur les touches sont bien lus dans n'importe quelle lumière.

Il y a un haut-parleur séparé à l'arrière de l'appareil pour diffuser le signal d'appel. Là, sur une petite élévation, se trouve l'objectif de l'appareil photo intégré de 1,3 MP, légèrement encastré dans le corps, et à côté se trouve un petit miroir.

Le reste de la paroi arrière est occupé par le couvercle de la batterie. La fixation du couvercle n'est pas très fiable, avec le temps un jeu apparaît. L'appareil dispose d'une batterie lithium-ion d'une capacité de 1100 mAh. Selon le fabricant, l'appareil est capable de fonctionner jusqu'à 150 heures en mode veille et jusqu'à 5 heures en mode conversation. Dans les conditions des réseaux des opérateurs de Moscou, l'appareil a fonctionné en moyenne 2 jours avec 10 à 15 minutes de temps de conversation par jour, jusqu'à 1 heure d'utilisation du Wi-Fi et jusqu'à 2 heures d'écoute du lecteur et d'utilisation d'autres fonctions . Le temps de fonctionnement est tout à fait acceptable, si vous n'utilisez pas le Wi-Fi, l'appareil pourra fonctionner jusqu'à 3 jours. Le temps de charge complète de la batterie est d'environ 2,5 heures. La batterie peut être chargée à la fois à partir d'un chargeur secteur et lorsqu'elle est connectée à un PC via USB.

Modules sans fil

L'appareil dispose de presque tous les modules sans fil. Ainsi, il dispose d'un module Bluetooth 1.2 installé, les profils suivants sont pris en charge : casque, mains libres, port série, accès réseau à distance, transfert de fichiers, poussée d'objet et A2DP. Aucun problème n'a été remarqué pendant le fonctionnement Bluetooth.

En plus du module Bluetooth, l'appareil dispose d'un module Wi-Fi 802.11 b/g installé. Il est difficile de dire combien il est nécessaire dans un smartphone. Lorsque vous surfez sur Internet, le Wi-Fi n'offre un avantage que lorsque vous travaillez avec des pages adaptées à l'affichage sur un PDA, mais si la page n'est pas adaptée, la vitesse de téléchargement n'est pas si élevée (l'appareil n'a pas le temps de traiter un grand page). Il n'existe actuellement aucun programme pour la téléphonie Internet. La seule utilisation que nous avons trouvée pour le Wi-Fi est l'écoute des stations de radio en ligne. Bien sûr, vous pouvez toujours télécharger du contenu audio / vidéo à partir de sites Web / FTP directement sur votre smartphone ou sur un autre trafic volumineux, mais cela se produit très rarement. Donc, pour le moment, le Wi-Fi n'est pas vraiment une nécessité dans un smartphone, même s'il est certainement agréable de savoir qu'il est là.

En plus de tout cela, l'appareil prend en charge EDGE classe 10. Cette fonctionnalité est déjà plus utile, car de nombreux opérateurs en Russie prennent déjà en charge EDGE.

Appareil photo

L'appareil dispose d'un appareil photo de 1,3 mégapixels, il semble que le même module soit utilisé comme dans le précédent smartphone de la société (RoverPC M1). Il est possible de prendre des photos avec les résolutions suivantes : 176x144, 352x288, 320x240, 640x480 et 1280x1024. De plus, il est possible de régler la balance des blancs et de régler l'exposition. Il y a aussi un zoom numérique 3x, mais il vaut mieux ne pas l'utiliser.

Les photos prises par l'appareil photo intégré sont de qualité plutôt médiocre. Cependant, vous pouvez voir vous-même des exemples d'images.

Examen du smartphone GSM RoverPC M5

Le modèle précédent du smartphone RoverPC M1 du fabricant russe Rover Computers n'a pas encore disparu des rayons des magasins russes, et la société propose déjà le prochain modèle, le RoverPC M5. Le fabricant d'origine du M5, comme dans le cas du modèle précédent, est Chi Mei Communications Systems (CMCS), qui produisait par le passé des smartphones pour Motorola. CMCS a été racheté l'an dernier par le groupe taïwanais Hon Hai Precision Industry (marque Foxconn). Le RoverPC M5 est un smartphone à bas prix basé sur le processeur Texas Instruments OMAP 850, avec deux modules sans fil Bluetooth et Wi-Fi, exécutant le système d'exploitation Windows Mobile 5.0 pour Smartphone.

Les dimensions de l'appareil sont petites (106x48x16 mm), le poids de l'appareil est de 99 grammes. Dimensions M5 se démarquent peu parmi les smartphones modernes, on peut dire que ce paramètre se situe dans la plage normale. L'appareil se glisse facilement dans une poche de pantalon, mais un smartphone dans une poche de chemise tirera un peu.

Le design de l'appareil ne se démarque en rien des autres smartphones, le produit de Rover Computers semble en quelque sorte complètement fané. C'est peut-être à blâmer pour la couleur pas très bien choisie du boîtier, ainsi que pour le plastique bon marché, ce qui est assez frappant. Le corps du modèle est entièrement en plastique assez bon marché. Afin d'évaluer la qualité du plastique, vous n'avez même pas besoin de prendre un smartphone, un coup d'œil suffit pour comprendre quoi et comment. Regardez les photos officielles de l'appareil, même sur elles, cela ne semble pas avantageux. La couverture de l'étui est lisse au toucher, pas du tout facilement salie. L'appareil est fourni uniquement dans une palette de couleurs grises, les autres couleurs de corps ne sont pas fournies.

Sur le côté gauche de l'appareil, il y a une petite bascule à double volume, en dessous se trouve un emplacement pour les cartes mémoire microSD, qui est recouvert d'un bouchon en caoutchouc fixé au boîtier, et même en dessous se trouve une prise casque (standard 2,5 mm ). Tous les éléments sont situés assez commodément, leur accès est gratuit. Ce que je n'ai pas compris, c'est pourquoi sur de nombreux smartphones (cela ne s'applique pas qu'à Rover) les fiches des connecteurs sont faites si maladroitement ? Le modèle de Rover ne fait pas exception, le couvercle de la fente pour carte mémoire est sorti du style général, il a l'air très bon marché.

Sur la surface latérale droite, dans sa partie inférieure, il n'y a qu'une clé d'activation de la caméra, il n'y a pas d'autres éléments ici. Il n'y a pas non plus d'éléments sur l'extrémité supérieure, mais en bas, il y a un connecteur miniUSB standard et un trou pour attacher un lacet / une sangle (pour l'attacher, vous devez retirer le couvercle du compartiment à piles).

Le panneau avant est doté d'un écran TFT de 2 pouces avec une résolution de 176 x 220 pixels, capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. La qualité de l'affichage est moyenne, au soleil il s'estompe complètement, les informations deviennent illisibles. Je n'ai pas aimé que le verre de protection de l'écran soit en plastique souple bon marché. Après une courte période de temps, ce plastique est recouvert d'éraflures et de petites rayures, ce qui nuit grandement à la lecture des informations sur l'écran. L'utilisateur ne sera sauvé que par un polissage constant du verre de protection, un port soigneux de l'appareil.

Le clavier est situé sous l'écran, toutes les touches sont regroupées les unes à côté des autres, mais malgré cela, travailler avec elles ne pose aucun problème. La taille des touches est moyenne, les pressions erronées ne se produisent pratiquement pas, la seule chose que les personnes aux gros doigts ressentiront un peu d'inconfort. La touche de navigation à quatre positions avec le bouton OK inscrit dessus a également des dimensions moyennes. Il est confortable à utiliser, il n'y a aucun problème lors de la navigation avec. Il faudra un certain temps pour s'habituer à travailler avec les touches de fonction, qui sont "pris en sandwich" entre la touche de navigation et les touches de réponse et de fin.

Le rétroéclairage du clavier est bleu, uniformément réparti sur toute la surface, de sorte que les caractères imprimés sur les touches sont bien lus dans n'importe quelle lumière.

Il y a un haut-parleur séparé à l'arrière de l'appareil pour diffuser le signal d'appel. Là, sur une petite élévation, se trouve l'objectif de l'appareil photo intégré de 1,3 MP, légèrement encastré dans le corps, et à côté se trouve un petit miroir.

Le reste de la paroi arrière est occupé par le couvercle de la batterie. La fixation du couvercle n'est pas très fiable, avec le temps un jeu apparaît. L'appareil dispose d'une batterie lithium-ion d'une capacité de 1100 mAh. Selon le fabricant, l'appareil est capable de fonctionner jusqu'à 150 heures en mode veille et jusqu'à 5 heures en mode conversation. Dans les conditions des réseaux des opérateurs de Moscou, l'appareil a fonctionné en moyenne 2 jours avec 10 à 15 minutes de temps de conversation par jour, jusqu'à 1 heure d'utilisation du Wi-Fi et jusqu'à 2 heures d'écoute du lecteur et d'utilisation d'autres fonctions . Le temps de fonctionnement est tout à fait acceptable, si vous n'utilisez pas le Wi-Fi, l'appareil pourra fonctionner jusqu'à 3 jours. Le temps nécessaire pour charger complètement la batterie est d'environ 2,5 heures. La batterie peut être chargée à la fois à partir d'un chargeur secteur et lorsqu'elle est connectée à un PC via USB.

Modules sans fil

L'appareil dispose de presque tous les modules sans fil. Ainsi, il dispose d'un module Bluetooth 1.2 installé, les profils suivants sont pris en charge : casque, mains libres, port série, accès réseau à distance, transfert de fichiers, poussée d'objet et A2DP. Aucun problème n'a été remarqué pendant le fonctionnement Bluetooth.

En plus du module Bluetooth, l'appareil dispose d'un module Wi-Fi 802.11 b/g installé. Il est difficile de dire combien il est nécessaire dans un smartphone. Lorsque vous surfez sur Internet, le Wi-Fi n'offre un avantage que lorsque vous travaillez avec des pages adaptées à l'affichage sur un PDA, mais si la page n'est pas adaptée, la vitesse de téléchargement n'est pas si élevée (l'appareil n'a pas le temps de traiter un grand page). Il n'existe actuellement aucun programme pour la téléphonie Internet. La seule utilisation que nous avons trouvée pour le Wi-Fi est l'écoute des stations de radio en ligne. Bien sûr, vous pouvez toujours télécharger du contenu audio / vidéo à partir de sites Web / FTP directement sur votre smartphone ou sur un autre trafic volumétrique, mais cela se produit extrêmement rarement. Donc, pour le moment, le Wi-Fi n'est pas vraiment une nécessité dans un smartphone, même s'il est certainement agréable de savoir qu'il est là.

En plus du module Bluetooth, l'appareil dispose d'un module Wi-Fi 802.11 b/g. Il est difficile de dire combien il est nécessaire dans un smartphone. Lorsque vous surfez sur Internet, le Wi-Fi n'offre un avantage que lorsque vous travaillez avec des pages adaptées à l'affichage sur un PDA, mais si la page n'est pas adaptée, la vitesse de téléchargement n'est pas si élevée (l'appareil n'a pas le temps de traiter un grand page). Il n'existe actuellement aucun programme pour la téléphonie Internet. La seule utilisation que nous avons trouvée pour le Wi-Fi est l'écoute des stations de radio en ligne. Bien sûr, vous pouvez toujours télécharger du contenu audio / vidéo à partir de sites / FTP directement sur votre smartphone ou sur un autre trafic volumétrique, mais cela arrive très rarement. Donc, pour le moment, le Wi-Fi n'est pas une telle nécessité dans un smartphone, même s'il est certainement agréable de savoir qu'il est là.

En plus de tout cela, l'appareil prend en charge EDGE classe 10. Cette fonctionnalité est déjà plus utile, car de nombreux opérateurs en Russie prennent déjà en charge EDGE.

Appareil photo

L'appareil dispose d'un appareil photo de 1,3 mégapixels, il semble que le même module soit utilisé comme dans le précédent smartphone de la société (RoverPC M1). Il est possible de prendre des photos avec les résolutions suivantes : 176x144, 352x288, 320x240, 640x480 et 1280x1024. De plus, il est possible de régler la balance des blancs et de régler l'exposition. Il y a aussi un zoom numérique 3x, mais il vaut mieux ne pas l'utiliser.

Les photos prises par l'appareil photo intégré sont de qualité plutôt médiocre. Cependant, vous pouvez voir vous-même des exemples d'images.