Présentation du smartphone GSM Nokia 5250

C'est une autre tentative de Nokia de concurrencer les téléphones à écran tactile bon marché des entreprises coréennes et de jouer dans leur domaine. La plupart des solutions tactiles les moins chères ont des écrans de 2,8 pouces, tandis que la plupart des produits S60 sont basés sur des écrans de 3,2 pouces. Il existe également des différences entre eux, quelque part il y a un substrat de miroir supplémentaire pour un meilleur comportement au soleil, quelque part non. Mais dans l'ensemble, ces écrans offrent des fonctionnalités comparables et offrent une opportunité égale à l'utilisateur. Passer au 2,8 pouces pour Nokia est une raison pour réduire le coût d'une telle solution, pour rapprocher ses modèles des appareils coréens. Bien qu'il soit peu probable qu'il rattrape Samsung et LG dans cette course, puisqu'ils réduisent le prix des modèles avec une diagonale de 2,8 pouces et l'apparition de grandes diagonales dans les mêmes segments de prix. Mais si vous ne rattrapez pas votre retard, Nokia sera en mesure de conquérir une part notable du marché. Et ici, un point controversé apparaît, à savoir la concurrence avec leurs propres produits, lorsqu'un prix bas signifie automatiquement le choix d'une solution moins chère. Après tout, de nombreux consommateurs choisissent un téléphone en fonction de sa marque, de son coût et de ses fonctionnalités. Le modèle Nokia 5250 peut revendiquer en toute sécurité le titre de Nokia tactile le moins cher. Après tout, la sortie du S40 Touch est un peu plus tardive, et il est encore impossible de dire que ce sont des téléphones tactiles à part entière. La petite diagonale de l'écran dicte l'absence de clavier virtuel, ce qui sera perçu par beaucoup comme un sérieux inconvénient.

Il s'avère que le Nokia 5250 peut être considéré comme le premier téléphone à écran tactile pour l'acheteur. Une solution peu coûteuse qui devrait séduire les acheteurs à petit budget qui ne sont pas prêts à payer trop cher pour des modèles plus anciens, mais qui veulent Nokia et un écran tactile. Il existe de nombreuses alternatives à cet appareil sur le marché, mais il n'y a qu'un seul modèle de Nokia à ce prix.

Conception, dimensions, commandes

La taille plus petite de l'écran dicte également les dimensions plus petites du corps, elles sont de 105x50x14 mm contre 111x51,7x15,5 mm dans le Nokia 5228. Le poids est de 106 grammes (en 5228 - 115 grammes). Le téléphone tient bien dans la main, mais le poids se fait sentir, j'en voudrais moins. La raison se révèle sous la batterie : aucun matériau n'a été épargné sur la carte, contrairement à la plupart des modèles, elle est épaisse. Quelle est la raison, je ne sais pas, je suppose qu'une telle épaisseur de planche signifie moins de coûts, il n'y a pas d'autres suppositions.

L'appareil est renversé si fermement que même si vous le serrez fermement dans votre main, vous n'entendez rien. C'est une énorme différence par rapport aux autres téléphones à écran tactile Nokia, il y a encore quelques sons, il y a un jeu minimal de détails. Il n'existe pas du tout ici. La qualité du plastique n'est pas mauvaise, il est rugueux, il ne reste donc aucune trace de mains et aucune rayure n'est visible dessus.

Surtout pour ceux qui ont peur que l'écran ne soit pas pratique pour taper, un stylet a été laissé, il a été intégré au boîtier. Le couvercle de la batterie n'occupe qu'une partie de la surface arrière, ce qui assure sa fixation sécurisée.

La disposition de cet appareil est très différente des autres modèles, de sorte que le haut-parleur est à l'arrière plutôt que sur le côté. C'est plutôt un plus pour le téléphone, car il est assez difficile de couvrir le haut-parleur, et sur la table, il gagne en volume grâce à cette disposition.

À l'extrémité supérieure se trouvent une prise de chargeur de 2 mm, une prise de casque de 3,5 mm et un connecteur microUSB. Sur le côté droit se trouvent la bascule du volume, le bouton de l'appareil photo et le curseur de verrouillage de l'écran. Le curseur ne se déforme pas, il a un design légèrement différent, différent des modèles précédents.

Au total, le Nokia 5250 est disponible en 3 couleurs différentes - rouge, bleu et gris. Pour une raison quelconque, seules deux couleurs sont présentées sur le site Web de Nokia, il n'y a pas de solution rouge, apparemment, elle apparaîtra plus tard.

Afficher

Diagonale - 2,8 pouces, format d'image - 16:9, résolution - 640 x 360 pixels (35 x 62 mm). L'écran affiche jusqu'à 16 millions de couleurs, l'image est assez lumineuse. Modèles avec un écran de 3,2 pouces, cet écran est clairement inférieur. Il a un comportement dégoûtant au soleil, la photo devient presque totalement illisible (absence d'une couche réfléchissante plus une petite taille). En intérieur, l'écran ne provoque pas de plaintes particulières, les angles de vision sont minimes, à un angle de 45 degrés l'écran s'allume, rien n'est visible dessus. Dans l'ensemble, compte tenu de la nature budgétaire de cet écran et de ne pas en attendre grand-chose, c'est acceptable.

L'écran pivote automatiquement en fonction de la position du corps. Il faut une seconde ou moins pour faire demi-tour. L'écran n'est pas encastré dans le corps, il est au même niveau que celui-ci.

L'écran est résistif, ce qui signifie qu'il répond au stylet inclus. Je n'ai pas aimé ça, contrairement au Nokia 5228, parfois l'écran ne répond pas immédiatement aux pressions, des questions similaires étaient sur le premier Nokia 5800. Il est possible que la diagonale de l'écran affecte, mais il me semble que c'est une matrice problème.

Jusqu'à 14 lignes de texte, 3 lignes de service tiennent sur l'écran. L'écran est idéal pour visionner des vidéos, des photos, de grandes listes.

Clavier, saisie d'informations

Il y a trois touches matérielles sur la surface avant : un bouton pour envoyer un appel, raccrocher et une touche de menu. Dans tous les menus, appuyer sur la touche Fin vous fait monter d'un niveau. La saisie de texte peut se faire de deux manières différentes, plus précisément, avec deux types de claviers différents.

Premièrement, il s'agit d'un clavier standard avec une pression séquentielle des boutons, qui imite les téléphones familiers sur l'écran tactile. Il ne fonctionne que dans l'orientation verticale du téléphone, il est facile de travailler avec lui d'une seule main.

Le deuxième type de clavier est un clavier QWERTY standard. Il est utilisé uniquement en mode d'affichage horizontal. Les touches sont confortables, on peut taper à deux mains. Il est impossible de dire quelque chose de spécial sur l'un ou l'autre type d'entrée, l'appareil offre le plus grand nombre de fonctionnalités de tous ceux qui existent sur le marché. Peut être tapé avec la main et le stylet. Vous choisissez.

Avec la saisie prédictive, le mot est souligné, en cliquant sur le mot vous pouvez sélectionner son analogue.

La reconnaissance de texte manuscrit, à mon avis, est plus une farce, même si avec un stylet c'est tout à fait possible, travailler avec le téléphone ne sera alors pas difficile. Je ne sais pas si beaucoup de gens utilisent cette fonctionnalité, bien qu'elle soit clairement demandée en Asie.

Le retour haptique dans l'appareil est similaire à la technologie VibeZ de Samsung. L'appareil vibre lorsqu'on appuie dessus, cette vibration est bien ressentie, donne un retour. Il n'y a aucun sentiment qu'une certaine touche a été enfoncée, c'est plutôt une réaction que la touche a été enfoncée.

Batterie

Le téléphone utilise une batterie lithium-ion BL-4U d'une capacité de 1000 mAh. Selon le fabricant, le téléphone peut fonctionner jusqu'à 8 heures en conversation, jusqu'à 450 heures en veille. Temps de lecture de musique - jusqu'à 24 heures, enregistrement vidéo en qualité maximale - jusqu'à 170 minutes, lecture vidéo - jusqu'à 4,5 heures.

La durée de fonctionnement de l'appareil est en moyenne d'environ 3 jours dans les conditions des réseaux cellulaires de Moscou. En même temps, vous pouvez parler jusqu'à une heure et demie, prendre quelques dizaines de photos, enregistrer quelques minutes de vidéo et écouter la radio ou de la musique jusqu'à une heure. Le temps nécessaire pour charger complètement la batterie est d'environ une heure et trente minutes.

Nous donnons le temps de fonctionnement maximal dans différents modes :

  • Lecture vidéo - 3 heures 20 minutes (mains libres H.264)
  • Navigation WEB (connexion EDGE) - 4 heures
  • Écouter de la musique avec un casque - 23 heures
  • Radio - 25,5 heures

Une taille d'écran plus petite est avantageuse pour la plupart des modes car elle permet d'économiser de l'énergie. Mais en même temps, lorsque le lecteur de musique fonctionne, une différence de 30 % dans l'autonomie de la batterie est perceptible (par rapport au Nokia 5228).

Mémoire

La quantité de RAM dans le téléphone est de 128 Mo, après le téléchargement, l'appareil dispose de 50 à 60 Mo de mémoire libre. De plus, l'utilisateur a accès à environ 50 Mo de mémoire dans l'appareil lui-même pour enregistrer ses données. Nous avons testé le fonctionnement de la carte 32 Go, le téléphone la reconnaît sans problème. L'échange à chaud des cartes mémoire n'est pas pris en charge car l'emplacement se trouve sous la batterie.

USB, Bluetooth

USB. Dans les paramètres USB, vous pouvez sélectionner l'un des 4 modes de fonctionnement :

  • Transfert de données (Mass Storage USB) : la mémoire du téléphone et la carte mémoire sont visibles, aucun pilote n'est requis, le système d'exploitation lui-même reconnaît le téléphone.
  • PC Suite - fonctionne avec Nokia PC Suite, accède à toutes les fonctions de l'appareil, sauvegarde toutes les informations, etc.
  • Transfert d'images : transférez des photos.
  • Transfert multimédia : transfert de fichiers multimédias (MTP).

Le taux de transfert est d'environ 5 Mbps. ne se charge pas lorsque le câble USB est connecté.

Bluetooth. La version Bluetooth est 2.0 avec prise en charge EDR. La machine prend en charge les profils suivants :

  • Profil d'accès réseau à distance (passerelle)
  • Profil d'envoi d'objet (serveur et client)
  • Profil de transfert de fichiers (serveur)
  • Profil mains libres (passerelle audio)
  • Profil du casque (passerelle audio)
  • Profil d'imagerie de base (répondeur et initiateur de diffusion d'image)
  • Profil d'accès SIM à distance (serveur)
  • Profil d'identification de l'appareil
  • Profil d'accès au répertoire téléphonique (serveur)
  • Diffusion audio stéréo :
  • Profil de distribution audio/vidéo générique
  • Profil de télécommande audio/vidéo (cible de télécommande A/V)
  • Profil de distribution audio avancé (source audio)

Le taux de transfert de données Bluetooth est de 100 Kb/s en moyenne. Nous avons testé le transfert du son stéréo vers un casque tel que Sony Ericsson DS970, le contrôle de la composition, le rembobinage, le saut de travail sans problème, en même temps, le nom de la chanson en cours ne s'affiche pas à l'écran.

Appareil photo

Ceci utilise un capteur CMOS, résolution - 2 mégapixels, pas de mise au point automatique. Une matrice budgétaire typique, sans aucune caractéristique particulière.

Les paramètres de l'appareil photo sont les suivants, vous pouvez choisir parmi 3 résolutions :

  • Impression 2M - Grand
  • Impression 0.8M - Moyen
  • Message multimédia 0.3M

Il existe les modes Scène suivants : Automatique, Défini par l'utilisateur, Portrait, Paysage, Sports, Nuit.

Vous pouvez définir la grille sur l'écran, régler la minuterie pour prendre des photos de vous-même.

Les effets de couleur sont les suivants : Sépia, N&B, Vif, Négatif. Balance des blancs - automatique, ensoleillé, nuageux, incandescent, fluorescent. Contraste -2 à +2. Netteté en trois paramètres, ISO (faible, moyen, élevé) est défini.

En un mot, des réglages d'appareil photo tout à fait ordinaires. Jetons un coup d'œil aux photos, vous apprécierez vous-même que l'appareil photo des étoiles du ciel ne suffit pas, mais il est assez confortable pour cet appareil.

Enregistrement vidéo. Lors de l'enregistrement d'une vidéo, le nombre de paramètres est bien moindre qu'en mode photo. Il y a un stabilisateur d'image logiciel. Balance des blancs - automatique, soleil, nuageux, incandescent, fluorescent. Comme effets, vous pouvez utiliser Sépia, Noir&Blanc, Négatif, Vif. Mode de prise de vue - uniquement automatique et nocturne. La résolution maximale est de 640x480 pixels, alors que le format est mpeg4, il est possible de désactiver l'enregistrement sonore (il n'y a pas de réglage de la qualité d'encodage, toujours 30 images par seconde). La durée totale d'enregistrement n'est limitée que par l'espace libre. De plus, une résolution de 640x350 pixels est prise en charge, elle est adaptée à l'écran de l'appareil, mais cela n'a aucun sens d'y enregistrer si vous regardez votre créativité sur un PC ou un autre téléphone.

Impressions

L'appareil n'a aucun problème avec la qualité de la communication, tout va bien. Le volume de la sonnerie est élevé, il peut être entendu dans différentes conditions. Le haut-parleur au volume maximum n'est pas si clair. L'alerte vibrante est faible, elle n'est pas toujours ressentie.

Selon Nokia, le modèle économique devrait coûter 115 euros hors taxes en Europe, ce qui en fait automatiquement l'appareil à écran tactile le moins cher de l'entreprise (le S40 Touch n'est pas pris en compte). La diagonale d'écran plus petite impose certaines restrictions, le modèle s'est avéré moins pratique que ses frères aînés. L'étendue de la livraison est telle que l'appareil ne contient pas de carte mémoire ni de câble USB, le maximum d'économies, ce qui se justifie dans ce cas.

En Russie, le modèle est livré exclusivement à Svyaznoy pendant un mois, le coût de l'appareil est de 6 000 roubles, ce qui est supérieur au prix du Nokia 5228 (environ 5 500 roubles au même endroit à Svyaznoy). A un tel prix, force est de constater que le choix du Nokia 5228 est justifié, il y a un écran plus grand, et cela joue un rôle. La surprise de la situation est liée à la politique tarifaire de Nokia par rapport au marché russe : le prix de gros sans TVA du Nokia 5250 est de 4 300 roubles, et le prix du Nokia 5228 n'est que de 4 000 roubles. Apparemment, cela est dû au fait que l'entreprise craint qu'un modèle bon marché ne réduise les ventes d'autres solutions.

En Europe, le prix du Nokia 5228 et du Nokia 5250 est au même niveau, ou le 5250 est légèrement moins cher. Dans une telle situation, il vaut la peine d'acheter le Nokia 5228, tandis que les ventes du Nokia 5250 exploseront lorsque l'entreprise le rendra 15 à 20 euros moins cher. Dans ce cas, cet appareil sera vendu en grande quantité. Mais, malheureusement, à un tel niveau de prix, il ne peut rivaliser avec les téléphones tactiles coréens sur le segment des moins de 100 euros. Et c'est le plus gros inconvénient de ce modèle. C'est bon pour ceux qui choisissent Nokia. Pour tous les autres, c'est un tir non cadré.

Présentation du smartphone GSM Nokia 5250

C'est une autre tentative de Nokia de concurrencer les téléphones à écran tactile bon marché des entreprises coréennes et de jouer dans leur domaine. La plupart des solutions tactiles les moins chères ont des écrans de 2,8 pouces, tandis que la plupart des produits S60 sont basés sur des écrans de 3,2 pouces. Il existe également des différences entre eux, quelque part il y a un substrat de miroir supplémentaire pour un meilleur comportement au soleil, quelque part non. Mais dans l'ensemble, ces écrans offrent des fonctionnalités comparables et offrent une opportunité égale à l'utilisateur. Passer au 2,8 pouces pour Nokia est une raison pour réduire le coût d'une telle solution, pour rapprocher ses modèles des appareils coréens. Bien qu'il soit peu probable qu'il rattrape Samsung et LG dans cette course, puisqu'ils réduisent le prix des modèles avec une diagonale de 2,8 pouces et l'apparition de grandes diagonales dans les mêmes segments de prix. Mais si vous ne rattrapez pas votre retard, Nokia sera en mesure de conquérir une part notable du marché. Et ici, un point controversé apparaît, à savoir la concurrence avec leurs propres produits, lorsqu'un prix bas signifie automatiquement le choix d'une solution moins chère. Après tout, de nombreux consommateurs choisissent un téléphone en fonction de sa marque, de son coût et de ses fonctionnalités. Le modèle Nokia 5250 peut revendiquer en toute sécurité le titre de Nokia tactile le moins cher. Après tout, la sortie du S40 Touch est un peu plus tardive, et il est encore impossible de dire que ce sont des téléphones tactiles à part entière. La petite diagonale de l'écran dicte l'absence de clavier virtuel, ce qui sera perçu par beaucoup comme un sérieux inconvénient.

Il s'avère que le Nokia 5250 peut être considéré comme le premier téléphone à écran tactile pour l'acheteur. Une solution peu coûteuse qui devrait séduire les acheteurs à petit budget qui ne sont pas prêts à payer trop cher pour des modèles plus anciens, mais qui veulent Nokia et un écran tactile. Il existe de nombreuses alternatives à cet appareil sur le marché, mais il n'y a qu'un seul modèle de Nokia à ce prix.

Conception, dimensions, commandes

La taille plus petite de l'écran dicte également les dimensions plus petites du corps, elles sont de 105x50x14 mm contre 111x51,7x15,5 mm dans le Nokia 5228. Le poids est de 106 grammes (en 5228 - 115 grammes). Le téléphone tient bien dans la main, mais le poids se fait sentir, j'en voudrais moins. La raison se révèle sous la batterie : aucun matériau n'a été épargné sur la carte, contrairement à la plupart des modèles, elle est épaisse. Quelle est la raison, je ne sais pas, je suppose qu'une telle épaisseur de planche signifie moins de coûts, il n'y a pas d'autres suppositions.

L'appareil est renversé si fermement que même si vous le serrez fermement dans votre main, vous n'entendez rien. C'est une énorme différence par rapport aux autres téléphones à écran tactile Nokia, il y a encore quelques sons, il y a un jeu minimal de détails. Il n'existe pas du tout ici. La qualité du plastique n'est pas mauvaise, il est rugueux, il ne reste donc aucune trace de mains et aucune rayure n'est visible dessus.

Surtout pour ceux qui ont peur que l'écran ne soit pas pratique pour taper, un stylet a été laissé, il a été intégré au boîtier. Le couvercle de la batterie n'occupe qu'une partie de la surface arrière, ce qui assure sa fixation sécurisée.

La disposition de cet appareil est très différente des autres modèles, de sorte que le haut-parleur est à l'arrière plutôt que sur le côté. C'est plutôt un plus pour le téléphone, car il est assez difficile de couvrir le haut-parleur, et sur la table, il gagne en volume grâce à cette disposition.

À l'extrémité supérieure se trouvent une prise de chargeur de 2 mm, une prise de casque de 3,5 mm et un connecteur microUSB. Sur le côté droit se trouvent la bascule du volume, le bouton de l'appareil photo et le curseur de verrouillage de l'écran. Le curseur ne se déforme pas, il a un design légèrement différent, différent des modèles précédents.

Au total, le Nokia 5250 est disponible en 3 couleurs différentes - rouge, bleu et gris. Pour une raison quelconque, seules deux couleurs sont présentées sur le site Web de Nokia, il n'y a pas de solution rouge, apparemment, elle apparaîtra plus tard.

Afficher

Diagonale - 2,8 pouces, format d'image - 16:9, résolution - 640 x 360 pixels (35 x 62 mm). L'écran affiche jusqu'à 16 millions de couleurs, l'image est assez lumineuse. Modèles avec un écran de 3,2 pouces, cet écran est clairement inférieur. Il a un comportement dégoûtant au soleil, la photo devient presque totalement illisible (absence d'une couche réfléchissante plus une petite taille). En intérieur, l'écran ne provoque pas de plaintes particulières, les angles de vision sont minimes, à un angle de 45 degrés l'écran s'éclaire, rien n'est visible dessus. Dans l'ensemble, compte tenu de la nature budgétaire de cet écran et de ne pas en attendre grand-chose, c'est acceptable.

L'écran pivote automatiquement en fonction de la position du corps. Il faut une seconde ou moins pour faire demi-tour. L'écran n'est pas encastré dans le corps, il est au même niveau que celui-ci.

L'écran est résistif, ce qui signifie qu'il répond au stylet inclus. Je n'ai pas aimé ça, contrairement au Nokia 5228, parfois l'écran ne répond pas immédiatement aux pressions, des questions similaires étaient sur le premier Nokia 5800. Il est possible que la diagonale de l'écran affecte, mais il me semble que c'est une matrice problème.

Jusqu'à 14 lignes de texte, 3 lignes de service tiennent sur l'écran. L'écran est idéal pour visionner des vidéos, des photos, de grandes listes.

Clavier, saisie d'informations

Il y a trois touches matérielles sur la surface avant : un bouton pour envoyer un appel, raccrocher et une touche de menu. Dans tous les menus, appuyer sur la touche Fin vous fait monter d'un niveau. La saisie de texte peut se faire de deux manières différentes, plus précisément, avec deux types de claviers différents.

Premièrement, il s'agit d'un clavier standard avec une pression séquentielle des boutons, qui imite les téléphones familiers sur l'écran tactile. Il ne fonctionne que dans l'orientation verticale du téléphone, il est facile de travailler avec lui d'une seule main.

Le deuxième type de clavier est un clavier QWERTY standard. Il est utilisé uniquement en mode d'affichage horizontal. Les touches sont confortables, on peut taper à deux mains. Il est impossible de dire quelque chose de spécial sur l'un ou l'autre type d'entrée, l'appareil offre le plus grand nombre de fonctionnalités de tous ceux qui existent sur le marché. Peut être tapé avec la main et le stylet. Vous choisissez.

Avec la saisie prédictive, le mot est souligné, en cliquant sur le mot vous pouvez sélectionner son analogue.

La reconnaissance de texte manuscrit, à mon avis, est plus une farce, même si avec un stylet c'est tout à fait possible, travailler avec le téléphone ne sera alors pas difficile. Je ne sais pas si beaucoup de gens utilisent cette fonctionnalité, bien qu'elle soit clairement demandée en Asie.

Le retour haptique dans l'appareil est similaire à la technologie VibeZ de Samsung. L'appareil vibre lorsqu'on appuie dessus, cette vibration est bien ressentie, donne un retour. Il n'y a aucun sentiment qu'une certaine touche a été enfoncée, c'est plutôt une réaction que la touche a été enfoncée.

Batterie

Le téléphone utilise une batterie lithium-ion BL-4U d'une capacité de 1000 mAh. Selon le fabricant, le téléphone peut fonctionner jusqu'à 8 heures en conversation, jusqu'à 450 heures en veille. Temps de lecture de musique - jusqu'à 24 heures, enregistrement vidéo en qualité maximale - jusqu'à 170 minutes, lecture vidéo - jusqu'à 4,5 heures.

La durée de fonctionnement de l'appareil est en moyenne d'environ 3 jours dans les conditions des réseaux cellulaires de Moscou. En même temps, vous pouvez parler jusqu'à une heure et demie, prendre quelques dizaines de photos, enregistrer quelques minutes de vidéo et écouter la radio ou de la musique jusqu'à une heure. Le temps nécessaire pour charger complètement la batterie est d'environ une heure et trente minutes.

Voici le temps de fonctionnement maximum dans différents modes :

  • Lecture vidéo - 3 heures 20 minutes (mains libres H.264)
  • Navigation WEB (connexion EDGE) - 4 heures
  • Écouter de la musique avec un casque - 23 heures
  • Radio - 25,5 heures

Une taille d'écran plus petite est avantageuse pour la plupart des modes car elle permet d'économiser de l'énergie. Mais en même temps, lorsque le lecteur de musique fonctionne, une différence de 30 % dans l'autonomie de la batterie est perceptible (par rapport au Nokia 5228).

Mémoire

La quantité de RAM dans le téléphone est de 128 Mo, après le téléchargement, l'appareil dispose de 50 à 60 Mo de mémoire libre. De plus, l'utilisateur a accès à environ 50 Mo de mémoire dans l'appareil lui-même pour enregistrer ses données. Nous avons testé la carte 32 Go, le téléphone la reconnaît sans problème. L'échange à chaud des cartes mémoire n'est pas pris en charge car l'emplacement se trouve sous la batterie.

USB, Bluetooth

USB. Dans les paramètres USB, vous pouvez choisir l'un des 4 modes de fonctionnement :

  • Transfert de données (Mass Storage USB) : la mémoire du téléphone et la carte mémoire sont visibles, aucun pilote n'est requis, le système d'exploitation lui-même reconnaît le téléphone.
  • PC Suite - fonctionne avec Nokia PC Suite, accède à toutes les fonctions de l'appareil, sauvegarde toutes les informations, etc.
  • Transfert d'images : transférez des photos.
  • Transfert multimédia : transfert de fichiers multimédias (MTP).

Le taux de transfert est d'environ 5 Mb/s. ne se charge pas lorsque le câble USB est connecté.

Bluetooth. La version Bluetooth est 2.0 avec prise en charge EDR. La machine prend en charge les profils suivants :

  • Profil d'accès réseau à distance (passerelle)
  • Profil d'envoi d'objet (serveur et client)
  • Profil de transfert de fichiers (serveur)
  • Profil mains libres (passerelle audio)
  • Profil du casque (passerelle audio)
  • Profil d'imagerie de base (répondeur et initiateur de diffusion d'image)
  • Profil d'accès SIM à distance (serveur)
  • Profil d'identification de l'appareil
  • Profil d'accès au répertoire téléphonique (serveur)
  • Diffusion audio stéréo :
  • Profil de distribution audio/vidéo générique
  • Profil de télécommande audio/vidéo (cible de télécommande A/V)
  • Profil de distribution audio avancé (source audio)

La vitesse de transfert Bluetooth est de 100 Kb/s en moyenne. Nous avons testé le transfert du son stéréo vers un casque tel que Sony Ericsson DS970, le contrôle de la composition, le rembobinage, le saut de travail sans problème, en même temps, le nom de la chanson en cours ne s'affiche pas à l'écran.

Appareil photo

Ceci utilise un capteur CMOS, résolution - 2 mégapixels, pas de mise au point automatique. Une matrice budgétaire typique, sans aucune caractéristique particulière.

Les paramètres de l'appareil photo sont les suivants, vous pouvez choisir parmi 3 résolutions :

  • Impression 2M - Grand
  • Impression 0.8M - Moyen
  • Message multimédia 0.3M

Il existe les modes Scène suivants : Automatique, Défini par l'utilisateur, Portrait, Paysage, Sports, Nuit.

Vous pouvez définir la grille sur l'écran, régler la minuterie pour prendre des photos de vous-même.

Les effets de couleur sont les suivants : Sépia, N&B, Vif, Négatif. Balance des blancs - automatique, ensoleillé, nuageux, incandescent, fluorescent. Contraste -2 à +2. Netteté en trois paramètres, ISO (faible, moyen, élevé) est défini.

En un mot, des réglages d'appareil photo tout à fait ordinaires. Jetons un coup d'œil aux photos, vous apprécierez vous-même que l'appareil photo des étoiles du ciel ne suffit pas, mais il est assez confortable pour cet appareil.

Enregistrement vidéo. Lors de l'enregistrement d'une vidéo, le nombre de paramètres est bien moindre qu'en mode photo. Il y a un stabilisateur d'image logiciel. Balance des blancs - automatique, soleil, nuageux, incandescent, fluorescent. Comme effets, vous pouvez utiliser Sépia, Noir&Blanc, Négatif, Vif. Mode de prise de vue - uniquement automatique et nocturne. La résolution maximale est de 640x480 pixels, alors que le format est mpeg4, il est possible de désactiver l'enregistrement sonore (il n'y a pas de réglage de la qualité d'encodage, toujours 30 images par seconde). La durée totale d'enregistrement n'est limitée que par l'espace libre. De plus, une résolution de 640x350 pixels est prise en charge, elle est adaptée à l'écran de l'appareil, mais cela n'a aucun sens d'y enregistrer si vous regardez votre créativité sur un PC ou un autre téléphone.

Impressions

L'appareil n'a aucun problème avec la qualité de la communication, tout va bien. Le volume de la sonnerie est élevé, il peut être entendu dans différentes conditions. Le haut-parleur au volume maximum n'est pas si clair. L'alerte vibrante est faible, elle n'est pas toujours ressentie.

Selon Nokia, le modèle économique devrait coûter 115 euros hors taxes en Europe, ce qui en fait automatiquement l'appareil à écran tactile le moins cher de l'entreprise (le S40 Touch n'est pas pris en compte). La diagonale d'écran plus petite impose certaines restrictions, le modèle s'est avéré moins pratique que ses frères aînés. L'étendue de la livraison est telle que l'appareil ne contient pas de carte mémoire ni de câble USB, le maximum d'économies, ce qui se justifie dans ce cas.

En Russie, le modèle est livré exclusivement à Svyaznoy pendant un mois, le coût de l'appareil est de 6 000 roubles, ce qui est supérieur au prix du Nokia 5228 (environ 5 500 roubles au même endroit à Svyaznoy). A un tel prix, force est de constater que le choix du Nokia 5228 est justifié, il y a un écran plus grand, et cela joue un rôle. La surprise de la situation est liée à la politique tarifaire de Nokia par rapport au marché russe : le prix de gros sans TVA du Nokia 5250 est de 4 300 roubles, et le prix du Nokia 5228 n'est que de 4 000 roubles. Apparemment, cela est dû au fait que l'entreprise craint qu'un modèle bon marché ne réduise les ventes d'autres solutions.

En Europe, le prix du Nokia 5228 et du Nokia 5250 est au même niveau, ou le 5250 est légèrement moins cher. Dans une telle situation, il vaut la peine d'acheter le Nokia 5228, tandis que les ventes du Nokia 5250 exploseront lorsque l'entreprise le rendra 15 à 20 euros moins cher. Dans ce cas, cet appareil sera vendu en grande quantité. Mais, malheureusement, à un tel niveau de prix, il ne peut rivaliser avec les téléphones tactiles coréens sur le segment des moins de 100 euros. Et c'est le plus gros inconvénient de ce modèle. C'est bon pour ceux qui choisissent Nokia. Pour tous les autres, c'est un tir non cadré.

Présentation du smartphone GSM Nokia 5250

C'est une autre tentative de Nokia de concurrencer les téléphones à écran tactile bon marché des entreprises coréennes et de jouer dans leur domaine. La plupart des solutions tactiles les moins chères ont des écrans de 2,8 pouces, tandis que la plupart des produits S60 sont basés sur des écrans de 3,2 pouces. Il existe également des différences entre eux, quelque part il y a un substrat de miroir supplémentaire pour un meilleur comportement au soleil, quelque part non. Mais dans l'ensemble, ces écrans offrent des fonctionnalités comparables et offrent une opportunité égale à l'utilisateur. Passer au 2,8 pouces pour Nokia est une raison pour réduire le coût d'une telle solution, pour rapprocher ses modèles des appareils coréens. Bien qu'il soit peu probable qu'il rattrape Samsung et LG dans cette course, puisqu'ils réduisent le prix des modèles avec une diagonale de 2,8 pouces et l'apparition de grandes diagonales dans les mêmes segments de prix. Mais si vous ne rattrapez pas votre retard, Nokia sera en mesure de conquérir une part notable du marché. Et ici, un point controversé apparaît, à savoir la concurrence avec leurs propres produits, lorsqu'un prix bas signifie automatiquement le choix d'une solution moins chère. Après tout, de nombreux consommateurs choisissent un téléphone en fonction de sa marque, de son coût et de ses fonctionnalités. Le modèle Nokia 5250 peut revendiquer en toute sécurité le titre de Nokia tactile le moins cher. Après tout, la sortie du S40 Touch est un peu plus tardive, et il est encore impossible de dire que ce sont des téléphones tactiles à part entière. La petite diagonale de l'écran dicte l'absence de clavier virtuel, ce qui sera perçu par beaucoup comme un sérieux inconvénient.

Il s'avère que le Nokia 5250 peut être considéré comme le premier téléphone à écran tactile pour l'acheteur. Une solution peu coûteuse qui devrait séduire les acheteurs à petit budget qui ne sont pas prêts à payer trop cher pour des modèles plus anciens, mais qui veulent Nokia et un écran tactile. Il existe de nombreuses alternatives à cet appareil sur le marché, mais il n'y a qu'un seul modèle de Nokia à ce prix.

Conception, dimensions, commandes

La taille plus petite de l'écran dicte également les dimensions plus petites du corps, elles sont de 105x50x14 mm contre 111x51,7x15,5 mm dans le Nokia 5228. Le poids est de 106 grammes (en 5228 - 115 grammes). Le téléphone tient bien dans la main, mais le poids se fait sentir, j'en voudrais moins. La raison se révèle sous la batterie : aucun matériau n'a été épargné sur la carte, contrairement à la plupart des modèles, elle est épaisse. Quelle est la raison, je ne sais pas, je suppose qu'une telle épaisseur de planche signifie moins de coûts, il n'y a pas d'autres suppositions.

L'appareil est renversé si fermement que même si vous le serrez fermement dans votre main, vous n'entendez rien. C'est une énorme différence par rapport aux autres téléphones à écran tactile Nokia, il y a encore quelques sons, il y a un jeu minimal de détails. Il n'existe pas du tout ici. La qualité du plastique n'est pas mauvaise, il est rugueux, il ne reste donc aucune trace de mains et aucune rayure n'est visible dessus.

Surtout pour ceux qui ont peur que l'écran ne soit pas pratique pour taper, un stylet a été laissé, il a été intégré au boîtier. Le couvercle de la batterie n'occupe qu'une partie de la surface arrière, ce qui assure sa fixation sécurisée.

La disposition de cet appareil est très différente des autres modèles, de sorte que le haut-parleur est à l'arrière plutôt que sur le côté. C'est plutôt un plus pour le téléphone, car il est assez difficile de couvrir le haut-parleur, et sur la table, il gagne en volume grâce à cette disposition.

À l'extrémité supérieure se trouvent une prise de chargeur de 2 mm, une prise de casque de 3,5 mm et un connecteur microUSB. Sur le côté droit se trouvent la bascule du volume, le bouton de l'appareil photo et le curseur de verrouillage de l'écran. Le curseur ne se déforme pas, il a un design légèrement différent, différent des modèles précédents.

Au total, le Nokia 5250 est disponible en 3 couleurs différentes - rouge, bleu et gris. Pour une raison quelconque, seules deux couleurs sont présentées sur le site Web de Nokia, il n'y a pas de solution rouge, apparemment, elle apparaîtra plus tard.

Afficher

Diagonale - 2,8 pouces, format d'image - 16:9, résolution - 640 x 360 pixels (35 x 62 mm). L'écran affiche jusqu'à 16 millions de couleurs, l'image est assez lumineuse. Modèles avec un écran de 3,2 pouces, cet écran est clairement inférieur. Il a un comportement dégoûtant au soleil, la photo devient presque totalement illisible (absence d'une couche réfléchissante plus une petite taille). En intérieur, l'écran ne provoque pas de plaintes particulières, les angles de vision sont minimes, à un angle de 45 degrés l'écran s'éclaire, rien n'est visible dessus. Dans l'ensemble, compte tenu de la nature budgétaire de cet écran et de ne pas en attendre grand-chose, c'est acceptable.

L'écran pivote automatiquement en fonction de la position du corps. Il faut une seconde ou moins pour faire demi-tour. L'écran n'est pas encastré dans le corps, il est au même niveau que celui-ci.

L'écran est résistif, ce qui signifie qu'il répond au stylet inclus. Je n'ai pas aimé ça, contrairement au Nokia 5228, parfois l'écran ne répond pas immédiatement aux pressions, des questions similaires étaient sur le premier Nokia 5800. Il est possible que la diagonale de l'écran affecte, mais il me semble que c'est une matrice problème.

Jusqu'à 14 lignes de texte, 3 lignes de service tiennent sur l'écran. L'écran est idéal pour visionner des vidéos, des photos, de grandes listes.

Clavier, saisie d'informations

Il y a trois touches matérielles sur la surface avant : un bouton pour envoyer un appel, raccrocher et une touche de menu. Dans tous les menus, appuyer sur la touche Fin vous fait monter d'un niveau. La saisie de texte peut se faire de deux manières différentes, plus précisément, avec deux types de claviers différents.

Premièrement, il s'agit d'un clavier standard avec une pression séquentielle des boutons, qui imite les téléphones familiers sur l'écran tactile. Il ne fonctionne que dans l'orientation verticale du téléphone, il est facile de travailler avec lui d'une seule main.

Le deuxième type de clavier est un clavier QWERTY standard. Il est utilisé uniquement en mode d'affichage horizontal. Les touches sont confortables, on peut taper à deux mains. Il est impossible de dire quelque chose de spécial sur l'un ou l'autre type d'entrée, l'appareil offre le plus grand nombre de fonctionnalités de tous ceux qui existent sur le marché. Peut être tapé avec la main et le stylet. Vous choisissez.

Avec la saisie prédictive, le mot est souligné, en cliquant sur le mot vous pouvez sélectionner son analogue.

La reconnaissance de texte manuscrit, à mon avis, est plus une farce, même si avec un stylet c'est tout à fait possible, travailler avec le téléphone ne sera alors pas difficile. Je ne sais pas si beaucoup de gens utilisent cette fonctionnalité, bien qu'elle soit clairement demandée en Asie.

Le retour haptique dans l'appareil est similaire à la technologie VibeZ de Samsung. L'appareil vibre lorsqu'on appuie dessus, cette vibration est bien ressentie, donne un retour. Il n'y a aucun sentiment qu'une certaine touche a été enfoncée, c'est plutôt une réaction que la touche a été enfoncée.

Batterie

Le téléphone utilise une batterie lithium-ion BL-4U d'une capacité de 1000 mAh. Selon le fabricant, le téléphone peut fonctionner jusqu'à 8 heures en conversation, jusqu'à 450 heures en veille. Temps de lecture de musique - jusqu'à 24 heures, enregistrement vidéo en qualité maximale - jusqu'à 170 minutes, lecture vidéo - jusqu'à 4,5 heures.

La durée de fonctionnement de l'appareil est en moyenne d'environ 3 jours dans les conditions des réseaux cellulaires de Moscou. En même temps, vous pouvez parler jusqu'à une heure et demie, prendre quelques dizaines de photos, enregistrer quelques minutes de vidéo et écouter la radio ou de la musique jusqu'à une heure. Le temps nécessaire pour charger complètement la batterie est d'environ une heure et trente minutes.

Nous donnons le temps de fonctionnement maximal dans différents modes :

  • Lecture vidéo - 3 heures 20 minutes (mains libres H.264)
  • Navigation WEB (connexion EDGE) - 4 heures
  • Écouter de la musique avec un casque - 23 heures
  • Radio - 25,5 heures

Une taille d'écran plus petite est avantageuse pour la plupart des modes car elle permet d'économiser de l'énergie. Mais en même temps, lorsque le lecteur de musique fonctionne, une différence de 30 % dans l'autonomie de la batterie est perceptible (par rapport au Nokia 5228).

Mémoire

La quantité de RAM dans le téléphone est de 128 Mo, après le téléchargement, l'appareil dispose de 50 à 60 Mo de mémoire libre. De plus, l'utilisateur a accès à environ 50 Mo de mémoire dans l'appareil lui-même pour enregistrer ses données. Nous avons testé le fonctionnement de la carte 32 Go, le téléphone la reconnaît sans problème. L'échange à chaud des cartes mémoire n'est pas pris en charge car l'emplacement se trouve sous la batterie.

USB, Bluetooth

USB. Dans les paramètres USB, vous pouvez sélectionner l'un des 4 modes de fonctionnement :

  • Transfert de données (Mass Storage USB) : la mémoire du téléphone et la carte mémoire sont visibles, aucun pilote n'est requis, le système d'exploitation lui-même reconnaît le téléphone.
  • PC Suite - fonctionne avec Nokia PC Suite, accède à toutes les fonctions de l'appareil, sauvegarde toutes les informations, etc.
  • Transfert d'images : transférez des photos.
  • Transfert multimédia : transfert de fichiers multimédias (MTP).

Le taux de transfert est d'environ 5 Mbps. ne se charge pas lorsque le câble USB est connecté.

Bluetooth. La version Bluetooth est 2.0 avec prise en charge EDR. La machine prend en charge les profils suivants :

  • Profil d'accès réseau à distance (passerelle)
  • Profil d'envoi d'objet (serveur et client)
  • Profil de transfert de fichiers (serveur)
  • Profil mains libres (passerelle audio)
  • Profil du casque (passerelle audio)
  • Profil d'imagerie de base (répondeur et initiateur de diffusion d'image)
  • Profil d'accès SIM à distance (serveur)
  • Profil d'identification de l'appareil
  • Profil d'accès au répertoire téléphonique (serveur)
  • Diffusion audio stéréo :
  • Profil de distribution audio/vidéo générique
  • Profil de télécommande audio/vidéo (cible de télécommande A/V)
  • Profil de distribution audio avancé (source audio)

Le taux de transfert de données Bluetooth est de 100 Kb/s en moyenne. Nous avons testé le transfert du son stéréo vers un casque tel que Sony Ericsson DS970, le contrôle de la composition, le rembobinage, le saut de travail sans problème, en même temps, le nom de la chanson en cours ne s'affiche pas à l'écran.

Appareil photo

Ceci utilise un capteur CMOS, résolution - 2 mégapixels, pas de mise au point automatique. Une matrice budgétaire typique, sans aucune caractéristique particulière.

Les paramètres de l'appareil photo sont les suivants, vous pouvez choisir parmi 3 résolutions :

  • Impression 2M - Grand
  • Impression 0.8M - Moyen
  • Message multimédia 0.3M

Il existe les modes Scène suivants : Automatique, Défini par l'utilisateur, Portrait, Paysage, Sports, Nuit.

Vous pouvez définir la grille sur l'écran, régler la minuterie pour prendre des photos de vous-même.

Les effets de couleur sont les suivants : Sépia, N&B, Vif, Négatif. Balance des blancs - automatique, ensoleillé, nuageux, incandescent, fluorescent. Contraste -2 à +2. Netteté en trois paramètres, ISO (faible, moyen, élevé) est défini.

En un mot, des réglages d'appareil photo tout à fait ordinaires. Jetons un coup d'œil aux photos, vous apprécierez vous-même que l'appareil photo des étoiles du ciel ne suffit pas, mais il est assez confortable pour cet appareil.

Enregistrement vidéo. Lors de l'enregistrement d'une vidéo, le nombre de paramètres est bien moindre qu'en mode photo. Il y a un stabilisateur d'image logiciel. Balance des blancs - automatique, soleil, nuageux, incandescent, fluorescent. Comme effets, vous pouvez utiliser Sépia, Noir&Blanc, Négatif, Vif. Mode de prise de vue - uniquement automatique et nocturne. La résolution maximale est de 640x480 pixels, alors que le format est mpeg4, il est possible de désactiver l'enregistrement sonore (il n'y a pas de réglage de la qualité d'encodage, toujours 30 images par seconde). La durée totale d'enregistrement n'est limitée que par l'espace libre. De plus, une résolution de 640x350 pixels est prise en charge, elle est adaptée à l'écran de l'appareil, mais cela n'a aucun sens d'y enregistrer si vous regardez votre créativité sur un PC ou un autre téléphone.

Impressions

L'appareil n'a aucun problème avec la qualité de la communication, tout va bien. Le volume de la sonnerie est élevé, il peut être entendu dans différentes conditions. Le haut-parleur au volume maximum n'est pas si clair. L'alerte vibrante est faible, elle n'est pas toujours ressentie.

Selon Nokia, le modèle économique devrait coûter 115 euros hors taxes en Europe, ce qui en fait automatiquement l'appareil à écran tactile le moins cher de l'entreprise (le S40 Touch n'est pas pris en compte). La diagonale d'écran plus petite impose certaines restrictions, le modèle s'est avéré moins pratique que ses frères aînés. L'étendue de la livraison est telle que l'appareil ne contient pas de carte mémoire ni de câble USB, le maximum d'économies, ce qui se justifie dans ce cas.

En Russie, le modèle est livré exclusivement à Svyaznoy pendant un mois, le coût de l'appareil est de 6 000 roubles, ce qui est supérieur au prix du Nokia 5228 (environ 5 500 roubles au même endroit à Svyaznoy). A un tel prix, force est de constater que le choix du Nokia 5228 est justifié, il y a un écran plus grand, et cela joue un rôle. La surprise de la situation est liée à la politique tarifaire de Nokia par rapport au marché russe : le prix de gros sans TVA du Nokia 5250 est de 4 300 roubles, et le prix du Nokia 5228 n'est que de 4 000 roubles. Apparemment, cela est dû au fait que l'entreprise craint qu'un modèle bon marché ne réduise les ventes d'autres solutions.

En Europe, le prix du Nokia 5228 et du Nokia 5250 est au même niveau, ou le 5250 est légèrement moins cher. Dans une telle situation, il vaut la peine d'acheter le Nokia 5228, tandis que les ventes du Nokia 5250 exploseront lorsque l'entreprise le rendra 15 à 20 euros moins cher. Dans ce cas, cet appareil sera vendu en grande quantité. Mais, malheureusement, à un tel niveau de prix, il ne peut rivaliser avec les téléphones tactiles coréens sur le segment des moins de 100 euros. Et c'est le plus gros inconvénient de ce modèle. C'est bon pour ceux qui choisissent Nokia. Pour tous les autres, c'est un tir non cadré.

Présentation du smartphone GSM Nokia 5250

C'est une autre tentative de Nokia de concurrencer les téléphones à écran tactile bon marché des entreprises coréennes et de jouer dans leur domaine. La plupart des solutions tactiles les moins chères ont des écrans de 2,8 pouces, tandis que la plupart des produits S60 sont basés sur des écrans de 3,2 pouces. Il existe également des différences entre eux, quelque part il y a un substrat de miroir supplémentaire pour un meilleur comportement au soleil, quelque part non. Mais dans l'ensemble, ces écrans offrent des fonctionnalités comparables et offrent une opportunité égale à l'utilisateur. Passer au 2,8 pouces pour Nokia est une raison pour réduire le coût d'une telle solution, pour rapprocher ses modèles des appareils coréens. Bien qu'il soit peu probable qu'il rattrape Samsung et LG dans cette course, puisqu'ils réduisent le prix des modèles avec une diagonale de 2,8 pouces et l'apparition de grandes diagonales dans les mêmes segments de prix. Mais si vous ne rattrapez pas votre retard, Nokia sera en mesure de conquérir une part notable du marché. Et ici, un point controversé apparaît, à savoir la concurrence avec leurs propres produits, lorsqu'un prix bas signifie automatiquement le choix d'une solution moins chère. Après tout, de nombreux consommateurs choisissent un téléphone en fonction de sa marque, de son coût et de ses fonctionnalités. Le modèle Nokia 5250 peut revendiquer en toute sécurité le titre de Nokia tactile le moins cher. Après tout, la sortie du S40 Touch est un peu plus tardive, et il est encore impossible de dire que ce sont des téléphones tactiles à part entière. La petite diagonale de l'écran dicte l'absence de clavier virtuel, ce qui sera perçu par beaucoup comme un sérieux inconvénient.

Il s'avère que le Nokia 5250 peut être considéré comme le premier téléphone à écran tactile pour l'acheteur. Une solution peu coûteuse qui devrait séduire les acheteurs à petit budget qui ne sont pas prêts à payer trop cher pour des modèles plus anciens, mais qui veulent Nokia et un écran tactile. Il existe de nombreuses alternatives à cet appareil sur le marché, mais il n'y a qu'un seul modèle de Nokia à ce prix.

Conception, dimensions, commandes

La taille plus petite de l'écran dicte également les dimensions plus petites du corps, elles sont de 105x50x14 mm contre 111x51,7x15,5 mm dans le Nokia 5228. Le poids est de 106 grammes (en 5228 - 115 grammes). Le téléphone tient bien dans la main, mais le poids se fait sentir, j'en voudrais moins. La raison se dévoile sous la batterie : aucun matériau n'a été épargné sur la carte, contrairement à la plupart des modèles, elle est épaisse. Quelle est la raison, je ne sais pas, je suppose qu'une telle épaisseur de planche signifie moins de coûts, il n'y a pas d'autres suppositions.

L'appareil est si serré que même si vous le tenez fermement dans votre main, vous n'entendez rien. C'est une énorme différence par rapport aux autres téléphones à écran tactile Nokia, il y a encore quelques sons, il y a un jeu minimal de détails. Il n'existe pas du tout ici. La qualité du plastique n'est pas mauvaise, il est rugueux, il ne reste donc aucune trace de mains et aucune rayure n'est visible dessus.

Surtout pour ceux qui ont peur que l'écran ne soit pas pratique pour taper, un stylet a été laissé, il a été intégré au boîtier. Le couvercle de la batterie n'occupe qu'une partie de la surface arrière, ce qui assure sa fixation sécurisée.

La disposition de cet appareil est très différente des autres modèles, de sorte que le haut-parleur est à l'arrière plutôt que sur le côté. C'est plutôt un plus pour le téléphone, car il est assez difficile de couvrir le haut-parleur, et sur la table, il gagne en volume en raison de cet emplacement.

À l'extrémité supérieure se trouvent une prise de chargeur de 2 mm, une prise de casque de 3,5 mm et un connecteur microUSB. Sur le côté droit se trouvent la bascule du volume, le bouton de l'appareil photo et le curseur de verrouillage de l'écran. Le curseur ne se déforme pas, il a un design légèrement différent, différent des modèles précédents.

Au total, le Nokia 5250 est disponible en 3 couleurs différentes - rouge, bleu et gris. Pour une raison quelconque, seules deux couleurs sont présentées sur le site Web de Nokia, il n'y a pas de solution rouge, apparemment, elle apparaîtra plus tard.

Afficher

Diagonale - 2,8 pouces, format d'image - 16:9, résolution - 640 x 360 pixels (35 x 62 mm). L'écran affiche jusqu'à 16 millions de couleurs, l'image est assez lumineuse. Modèles avec un écran de 3,2 pouces, cet écran est clairement inférieur. Il a un comportement dégoûtant au soleil, la photo devient presque totalement illisible (absence d'une couche réfléchissante plus une petite taille). En intérieur, l'écran ne provoque pas de plaintes particulières, les angles de vision sont minimes, à un angle de 45 degrés l'écran s'éclaire, rien n'est visible dessus. Dans l'ensemble, compte tenu de la nature budgétaire de cet écran et de ne pas en attendre grand-chose, c'est acceptable.

L'écran pivote automatiquement en fonction de la position du corps. Il faut une seconde ou moins pour faire demi-tour. L'écran n'est pas encastré dans le corps, il est au même niveau que celui-ci.

L'écran est résistif, ce qui signifie qu'il répond au stylet inclus. Je n'ai pas aimé ça, contrairement au Nokia 5228, parfois l'écran ne répond pas immédiatement aux pressions, des questions similaires étaient sur le premier Nokia 5800. Il est possible que la diagonale de l'écran affecte, mais il me semble que c'est une matrice problème.

Jusqu'à 14 lignes de texte, 3 lignes de service tiennent sur l'écran. L'écran est idéal pour visionner des vidéos, des photos, de grandes listes.

Clavier, saisie d'informations

Il y a trois touches matérielles sur la surface avant : un bouton pour envoyer un appel, raccrocher et une touche de menu. Dans tous les menus, appuyer sur la touche Fin vous fait monter d'un niveau. La saisie de texte peut se faire de deux manières différentes, plus précisément, avec deux types de claviers différents.

Premièrement, il s'agit d'un clavier standard avec une pression séquentielle des boutons, qui imite les téléphones familiers sur l'écran tactile. Il ne fonctionne que dans l'orientation verticale du téléphone, il est facile de travailler avec lui d'une seule main.

Le deuxième type de clavier est un clavier QWERTY standard. Il est utilisé uniquement en mode d'affichage horizontal. Les touches sont confortables, on peut taper à deux mains. Il est impossible de dire quelque chose de spécial sur l'un ou l'autre type d'entrée, l'appareil offre le plus grand nombre de fonctionnalités de tous ceux qui existent sur le marché. Vous pouvez taper à la main et avec un stylet. Vous choisissez.

Avec la saisie prédictive, le mot est souligné, en cliquant sur le mot vous pouvez sélectionner son analogue.

La reconnaissance de texte manuscrit, à mon avis, est plus une farce, même si avec un stylet c'est tout à fait possible, travailler avec le téléphone ne sera alors pas difficile. Je ne sais pas si beaucoup de gens utilisent cette fonctionnalité, bien qu'elle soit clairement demandée en Asie.

Le retour haptique dans l'appareil est similaire à la technologie VibeZ de Samsung. L'appareil vibre lorsqu'on appuie dessus, cette vibration est bien ressentie, donne un retour. Il n'y a aucun sentiment qu'une certaine touche a été enfoncée, c'est plutôt une réaction que la touche a été enfoncée.

Batterie

Le téléphone utilise une batterie lithium-ion BL-4U d'une capacité de 1000 mAh. Selon le fabricant, le téléphone peut fonctionner jusqu'à 8 heures en conversation, jusqu'à 450 heures en veille. Temps de lecture de musique - jusqu'à 24 heures, enregistrement vidéo en qualité maximale - jusqu'à 170 minutes, lecture vidéo - jusqu'à 4,5 heures.

La durée de fonctionnement de l'appareil est en moyenne d'environ 3 jours dans les conditions des réseaux cellulaires de Moscou. En même temps, vous pouvez parler jusqu'à une heure et demie, prendre quelques dizaines de photos, enregistrer quelques minutes de vidéo et écouter la radio ou de la musique jusqu'à une heure. Le temps nécessaire pour charger complètement la batterie est d'environ une heure et trente minutes.

Nous donnons le temps de fonctionnement maximal dans différents modes :

  • Lecture vidéo - 3 heures 20 minutes (mains libres H.264)
  • Navigation WEB (connexion EDGE) - 4 heures
  • Écouter de la musique avec un casque - 23 heures
  • Radio - 25,5 heures

Une taille d'écran plus petite est avantageuse pour la plupart des modes car elle permet d'économiser de l'énergie. Mais en même temps, lorsque le lecteur de musique fonctionne, une différence de 30 % dans l'autonomie de la batterie est perceptible (par rapport au Nokia 5228).

Mémoire

La quantité de RAM dans le téléphone est de 128 Mo, après le téléchargement, l'appareil dispose de 50 à 60 Mo de mémoire libre. De plus, l'utilisateur a accès à environ 50 Mo de mémoire dans l'appareil lui-même pour enregistrer ses données. Nous avons testé le fonctionnement de la carte 32 Go, le téléphone la reconnaît sans problème. L'échange à chaud des cartes mémoire n'est pas pris en charge car l'emplacement se trouve sous la batterie.

USB, Bluetooth

USB. Dans les paramètres USB, vous pouvez choisir l'un des 4 modes de fonctionnement :

  • Transfert de données (Mass Storage USB) - la mémoire du téléphone et la carte mémoire sont visibles, aucun pilote n'est requis, le système d'exploitation lui-même reconnaît le téléphone.
  • PC Suite : fonctionne avec Nokia PC Suite, accède à toutes les fonctions de l'appareil, sauvegarde toutes les informations, etc.
  • Transfert d'images - transférer des photos.
  • Transfert multimédia - transfert de fichiers multimédias (MTP).

Le taux de transfert est d'environ 5 Mbps. Le téléphone ne se charge pas lorsque le câble USB est connecté.

Le débit de transfert de données est d'environ 5 Mb/s. Lorsque le câble USB est connecté, le téléphone ne se recharge pas. événement.

Bluetooth. La version Bluetooth est 2.0 avec prise en charge EDR. La machine prend en charge les profils suivants :

  • Profil d'accès réseau à distance (passerelle)
  • Profil d'envoi d'objet (serveur et client)
  • Profil de transfert de fichiers (serveur)
  • Profil mains libres (passerelle audio)
  • Profil du casque (passerelle audio)
  • Profil d'imagerie de base (répondeur et initiateur de diffusion d'image)
  • Profil d'accès SIM à distance (serveur)
  • Profil d'identification de l'appareil
  • Profil d'accès au répertoire téléphonique (serveur)
  • Diffusion audio stéréo :
  • Profil de distribution audio/vidéo générique
  • Profil de télécommande audio/vidéo (cible de télécommande A/V)
  • Profil de distribution audio avancé (source audio)

Le taux de transfert de données Bluetooth est de 100 Kb/s en moyenne. Nous avons testé le transfert du son stéréo vers un casque tel que Sony Ericsson DS970, le contrôle de la composition, le rembobinage, le saut de travail sans problème, en même temps, le nom de la chanson en cours ne s'affiche pas à l'écran.

Appareil photo

Ceci utilise un capteur CMOS, résolution - 2 mégapixels, pas de mise au point automatique. Une matrice budgétaire typique, sans aucune caractéristique particulière.

Les paramètres de l'appareil photo sont les suivants, vous pouvez choisir parmi 3 résolutions :

  • Impression 2M - Grand
  • Impression 0.8M - Moyen
  • Message multimédia 0.3M

Il existe les modes Scène suivants : Automatique, Défini par l'utilisateur, Portrait, Paysage, Sports, Nuit.

Vous pouvez définir la grille sur l'écran, régler la minuterie pour prendre des photos de vous-même.

Les effets de couleur sont les suivants : Sépia, N&B, Vif, Négatif. Balance des blancs - automatique, ensoleillé, nuageux, incandescent, fluorescent. Contraste -2 à +2. Netteté en trois paramètres, ISO (faible, moyen, élevé) est défini.

En un mot, des réglages d'appareil photo tout à fait ordinaires. Jetons un coup d'œil aux photos, vous apprécierez vous-même que l'appareil photo des étoiles du ciel ne suffit pas, mais il est assez confortable pour cet appareil.

Enregistrer une vidéo. Lors de l'enregistrement d'une vidéo, le nombre de paramètres est bien moindre qu'en mode photo. Il y a un stabilisateur d'image logiciel. Balance des blancs - automatique, soleil, nuageux, incandescent, fluorescent. Comme effets, vous pouvez utiliser Sépia, Noir&Blanc, Négatif, Vif. Mode de prise de vue - uniquement automatique et nocturne. La résolution maximale est de 640x480 pixels, alors que le format est mpeg4, il est possible de désactiver l'enregistrement sonore (il n'y a pas de réglage de la qualité d'encodage, toujours 30 images par seconde). La durée totale d'enregistrement n'est limitée que par l'espace libre. De plus, une résolution de 640x350 pixels est prise en charge, elle est adaptée à l'écran de l'appareil, mais cela n'a aucun sens d'y enregistrer si vous regardez votre créativité sur un PC ou un autre téléphone.

Impressions

L'appareil n'a aucun problème avec la qualité de la communication, tout va bien. Le volume de la sonnerie est élevé, il peut être entendu dans différentes conditions. Le haut-parleur au volume maximum n'est pas si clair. L'alerte vibrante est faible, elle n'est pas toujours ressentie.

Selon Nokia, le modèle économique devrait coûter 115 euros hors taxes en Europe, ce qui en fait automatiquement l'appareil à écran tactile le moins cher de l'entreprise (le S40 Touch n'est pas pris en compte). La diagonale d'écran plus petite impose certaines restrictions, le modèle s'est avéré moins pratique que ses frères aînés. L'étendue de la livraison est telle que l'appareil ne contient pas de carte mémoire ni de câble USB, le maximum d'économies, ce qui se justifie dans ce cas.

En Russie, le modèle est livré exclusivement à Svyaznoy pendant un mois, le coût de l'appareil est de 6 000 roubles, ce qui est supérieur au prix du Nokia 5228 (environ 5 500 roubles au même endroit à Svyaznoy). A un tel prix, force est de constater que le choix du Nokia 5228 est justifié, il y a un écran plus grand, et cela joue un rôle. La surprise de la situation est liée à la politique tarifaire de Nokia par rapport au marché russe : le prix de gros sans TVA du Nokia 5250 est de 4 300 roubles, et le prix du Nokia 5228 n'est que de 4 000 roubles. Apparemment, cela est dû au fait que l'entreprise craint qu'un modèle bon marché ne réduise les ventes d'autres solutions.

En Europe, le prix du Nokia 5228 et du Nokia 5250 est au même niveau, ou le 5250 est légèrement moins cher. Dans une telle situation, il vaut la peine d'acheter le Nokia 5228, tandis que les ventes du Nokia 5250 exploseront lorsque l'entreprise le rendra 15 à 20 euros moins cher. Dans ce cas, cet appareil sera vendu en grande quantité. Mais, malheureusement, à un tel niveau de prix, il ne peut rivaliser avec les téléphones tactiles coréens sur le segment des moins de 100 euros. Et c'est le plus gros inconvénient de ce modèle. C'est bon pour ceux qui choisissent Nokia. Pour tous les autres, c'est un tir non cadré.