Test du téléphone Motorola ME 7158 DECT

Ce n'est un secret pour personne que la direction de la téléphonie DECT de Motorola n'est ni de profil ni l'une des principales. Même sur le site Web du fabricant, les informations sur ce segment sont tout simplement introuvables et, en général, le réseau, et c'est un euphémisme, ne regorge pas de descriptions des appareils DECT de Motorola. Mais, néanmoins, de temps en temps, l'entreprise fait plaisir aux utilisateurs avec des nouveautés dans le domaine de la téléphonie à domicile. Et plus il est intéressant de considérer les nouveautés du constructeur dans ce domaine, en évaluant la mesure du sérieux par rapport à un segment peu populaire.

Cette revue est dédiée à un modèle récemment apparu dans les vitrines des magasins - ME 7158.

Corps et conception

En tant qu'étranger, nous évaluons tout d'abord par les vêtements, et la connaissance de l'appareil commence par la boîte. Et la première impression de la boîte ne peut pas être qualifiée de désagréable. Carton noir mat avec un dispositif d'impression de bonne qualité représenté dessus, gaufrage argenté du logo du fabricant - indirectement, les signes ne sont pas mauvais du tout.

En ouvrant la boîte, l'impression est justifiée. Nous avons entre les mains un combiné sans fil élégant et une unité de base au look absolument futuriste. Mais parlons de tout dans l'ordre.

Le tube du ME 7158 a une forme allongée, légèrement élargie de bas en haut et des coins arrondis. Le poids de l'appareil correspond parfaitement à la taille, le combiné tient très confortablement dans la main. Le matériau du corps du tube est très diversifié. La surface principale est en plastique noir mat de bonne qualité. Le panneau avant est dominé par du plastique transparent. Ils couvrent la zone d'affichage proche, les touches de commande fonctionnelles et un pavé numérique. C'est à la fois esthétique et pratique grâce à la rigidité du matériau - l'écran ne sera pas rayé, les inscriptions sur le clavier ne s'effaceront pas avec le temps. Les inserts argentés cassent et ombragent le tableau noir. Il s'agit d'un cadre qui longe le périmètre de l'écran, d'un anneau de joystick à quatre voies, d'un petit logo rond de la société du fabricant qui masque avec succès le haut-parleur et d'un insert métallique sur le panneau supérieur, qui joue un rôle purement décoratif rôle. Aux détails ci-dessus, les touches pour accepter et rejeter un appel sont de ton proche, mais ce n'est toujours pas de l'argent, mais du plastique léger transparent. Sur le plan de la composition, les détails du panneau avant de l'appareil sont équilibrés et harmonieux. Cercles répétés trois fois, jeu de couleurs et de matières - tout montre que le design est soigneusement calibré et pensé.

L'unité de base mérite une attention particulière. C'est lui qui nous convainc enfin que l'appareil se positionne sur le segment de la mode. La solution est très claire. Voyons comment cette conception est mise en œuvre. L'unité de base se compose de deux parties. La partie inférieure est un support pour le combiné et un chargeur. Sur celui-ci, ressemblant au dossier d'une chaise de bureau, s'élève le bloc de base. Les composants de cette conception sont constitués de matériaux fondamentalement différents. Support/chargeur en plastique métallisé, donnant l'impression d'un monolithe métallique. La base est en plastique noir brillant avec une indication de l'heure bleu vif et le logo du fabricant dans le coin supérieur droit. En général, le design est très inhabituel et élégant.

Considérons l'appareil d'un point de vue plus technique. Les principales commandes de l'appareil sont traditionnellement situées sur le combiné. Ils sont représentés par un joystick à quatre directions responsable de l'interphone Intercom, de l'accès à la liste des derniers numéros composés, de la fonction Flash, du contrôle du volume et de la navigation entre les éléments du menu. Une paire de boutons arrondis lumineux situés sur les côtés du joystick sont responsables de l'ouverture et de la fermeture de la ligne. La composition est complétée par quatre boutons fonctionnels, qui ne ressemblent que de loin à ce qu'ils sont. Ils sont responsables du haut-parleur, de la pause lors de la numérotation et de l'accès à la fonction réseau du service de messagerie. La paire supérieure agit comme des touches d'affichage secondaire.

Sous le bloc de fonction, nous voyons le champ numérique traditionnel. Pour verrouiller le clavier, maintenez la touche # enfoncée pendant trois secondes. Il y a un petit trou pour le microphone sous le pavé numérique.

Sur le panneau latéral droit se trouve un connecteur Motorola traditionnel pour un clavier filaire, hermétiquement fermé avec un bouchon en caoutchouc. Au dos se trouve le couvercle de la batterie. Sur le panneau inférieur, il y a une paire de contacts nécessaires pour charger le combiné sur l'unité de base. Les panneaux supérieur et latéral gauche n'ont pas de connecteurs système.

Sur le panneau arrière de l'unité de base, nous voyons la touche Page familière nécessaire pour rechercher un combiné sans fil, et deux boutons pour régler l'heure, affichés dans le coin supérieur droit sur un noir brillant.

En général, la conception et l'ergonomie du Motorola ME7158 sont à un niveau décent. L'appareil est élégant et confortable - une combinaison, malheureusement, pas trop courante pour les fabricants d'une large gamme de produits qui ne se spécialisent pas dans le segment de la téléphonie domestique.

Gestion

Les commandes du Motorola ME 7158 sont traditionnellement situées pour les appareils DECT sur le panneau avant du combiné. Dans une petite zone de la sous-zone d'affichage, le fabricant a placé un cercle métallique d'un joystick à quatre directions, les touches d'ouverture/fermeture de ligne et quatre boutons de fonction qui sont presque invisibles au premier coup d'œil aux coins de cette composition. .

Appuyer sur le joystick en position verticale en mode veille active la liste des appels identifiés. Lorsque vous êtes dans le menu, il se déplace entre les éléments. La ligne horizontale est responsable de la dernière liste composée, de la fonction Flash et de l'accès à l'interphone. Évidemment, ce ne sont pas les fonctions les plus fréquemment utilisées, donc les placer sur un petit cercle est tout à fait justifié. Pour les activer sans appuyer sur les touches voisines, vous avez besoin d'une motricité fine bien développée et de petits doigts.

Les touches d'ouverture et de fermeture d'une ligne ne sont pas si miniatures et sont clairement visibles. Les quatre touches de fonction restantes ont également un plan de pression assez large et leurs sections les plus convexes ne bordent aucune autre commande, ce qui rend leur activation assez confortable. La paire supérieure est responsable des fonctions de sous-affichage qui changent en fonction du contexte, tandis que la paire inférieure est responsable de l'activation incontestablement nécessaire du haut-parleur, de la fonction de mise en pause dans la numérotation et de l'accès au service "messages vocaux" de l'opérateur. , dont la pertinence au regard du nombre d'échanges numériques est très douteuse.

Le pavé numérique est situé en dessous. Les boutons ont un plan assez grand, un trait de profondeur moyenne et un bord inférieur convexe, ce qui, avec un clic, rend la pression aussi perceptible que possible. Le matériau dont est fait le clavier - du plastique transparent - semble noir en raison du support du matériau du corps principal. En général, le système de contrôle de l'appareil est mis en œuvre avec succès. L'accès aux fonctions nécessaires est pratique, et d'un point de vue esthétique, tout est très bien pensé.

Affichage et menu

L'affichage est une sorte d'indicateur de qualité dans les appareils DECT. De par sa qualité, on peut facilement assumer le positionnement et le coût approximatif d'un appareil peu familier. Dans ME 7158, l'écran fait une impression positive - une bonne résolution, plusieurs nuances de gris, un rétroéclairage bleu vif - tout cela est agréable et pratique pendant le fonctionnement.

Le menu principal se présente sous la forme d'icônes en trois dimensions et permet d'accéder aux paramètres du répertoire, au contrôle des appels, aux "minuteries" qui règlent l'horloge et l'alarme, aux paramètres du combiné, à l'unité de base et au mode talkie-walkie. Il existe de nombreux sous-éléments, ils sont organisés logiquement, il n'y a rien à redire sur la russification et les polices. Le seul point négatif est l'incohérence sémantique : le réglage de l'heure et de l'alarme s'appelle "timer", le registre des appels s'appelle "call registration", et le mode talkie-walkie (Walkie-Talkie) est caché sous l'icône "fonctions".

En mode veille, l'écran affiche l'économiseur d'écran, l'heure actuelle, la force du signal de la base, le symbole d'alarme sonore, l'indication de charge de la batterie et d'autres symboles possibles. Pendant la conversation, l'appareil affiche l'heure de connexion actuelle.

Cahier de notes, signaux sonores

Le répertoire téléphonique contient 80 entrées, et chaque nom peut se voir attribuer trois numéros et être inclus dans un groupe. Il y a six groupes au total, le nom du groupe ne peut pas être modifié, mais vous pouvez attribuer une mélodie. L'appareil prend en charge l'entrée cyrillique et dans deux registres. Mais il n'y a pas de disposition russe sur le clavier. Si vous avez la capacité de taper avec les claviers d'appareils mobiles Honda Cr V 2007 au Kenya, ceci, bien sûr, n'est pas un problème. Sinon, la saisie d'un nouveau nom en russe peut entraîner des difficultés. Le téléphone dispose également d'un système de numérotation abrégée à neuf touches.

Lorsqu'un appel arrive, le combiné et l'unité de base émettent un bip. L'ensemble des mélodies à tubes est représenté par dix compositions polyphoniques, les bases - par cinq monophoniques. Le volume des signaux sonores est à un niveau assez élevé.

Identification de l'appelant, GAP

Motorola ME 7158 prend en charge l'identification de l'appelant CLIP de style européen, de sorte que les abonnés PBX analogiques auront besoin d'un équipement supplémentaire pour déterminer le numéro.

Le protocole GAP est entièrement pris en charge par l'appareil. 6 combinés peuvent être enregistrés sur l'unité de base, chacun pouvant à son tour fonctionner avec un maximum de quatre unités de base.

Nourriture

Le combiné est alimenté par deux batteries Ni-MH d'une capacité de 600 mAh. En mode veille, le fabricant revendique jusqu'à 100 heures de fonctionnement, en mode conversation - jusqu'à 10 heures. C'est un chiffre assez moyen pour les appareils DECT.

Le chargement des batteries du combiné se fait traditionnellement en le posant sur l'unité de base.

Conclusion

Motorola ME 7158 a fait une impression exceptionnellement positive. Le design élégant ne va pas à l'encontre de l'ergonomie de l'appareil, les nuances sont clairement pensées. Il était particulièrement agréable de constater la présence d'un excellent affichage et d'un menu bien conçu. L'appareil n'appartient pas au segment budgétaire, mais il justifie pleinement son coût. Le prix approximatif du ME 7158 aujourd'hui est d'un peu plus de trois mille.

Test du téléphone Motorola ME 7158 DECT

Ce n'est un secret pour personne que la direction de la téléphonie DECT de Motorola n'est ni de profil ni l'une des principales. Même sur le site Web du fabricant, les informations sur ce segment sont tout simplement introuvables et, en général, le réseau, et c'est un euphémisme, ne regorge pas de descriptions des appareils DECT de Motorola. Mais, néanmoins, de temps en temps, l'entreprise fait plaisir aux utilisateurs avec des nouveautés dans le domaine de la téléphonie à domicile. Et il est d'autant plus intéressant de s'interroger sur les nouveautés du constructeur en la matière, en évaluant la mesure du sérieux par rapport à un segment qui n'est pas le plus prisé.

Cette revue est dédiée à un modèle récemment apparu dans les vitrines des magasins - ME 7158.

Corps et conception

En tant qu'étranger, nous évaluons tout d'abord par les vêtements, et la connaissance de l'appareil commence par la boîte. Et la première impression de la boîte ne peut pas être qualifiée de désagréable. Carton noir mat avec un dispositif d'impression de bonne qualité représenté dessus, gaufrage argenté du logo du fabricant - indirectement, les signes ne sont pas mauvais du tout.

En ouvrant la boîte, l'impression est justifiée. Nous avons entre les mains un combiné sans fil élégant et une unité de base au look absolument futuriste. Mais parlons de tout dans l'ordre.

Le tube du ME 7158 a une forme allongée, s'élargissant légèrement de bas en haut et des coins arrondis. Le poids de l'appareil correspond parfaitement à la taille, le combiné tient très confortablement dans la main. Le matériau du corps du tube est très diversifié. La surface principale est en plastique noir mat de bonne qualité. Le panneau avant est dominé par du plastique transparent. Ils couvrent la zone d'affichage proche, les touches de commande fonctionnelles et un pavé numérique. C'est à la fois esthétique et pratique grâce à la rigidité du matériau - l'écran ne sera pas rayé, les inscriptions sur le clavier ne s'effaceront pas avec le temps. Les inserts argentés cassent et ombragent le tableau noir. Il s'agit d'un cadre qui longe le périmètre de l'écran, d'un anneau de joystick à quatre voies, d'un petit logo rond de la société du fabricant qui masque avec succès le haut-parleur et d'un insert métallique sur le panneau supérieur, qui joue un rôle purement décoratif rôle. Aux détails ci-dessus, les touches pour accepter et rejeter un appel sont de ton proche, mais ce n'est toujours pas de l'argent, mais du plastique léger transparent. Sur le plan de la composition, les détails du panneau avant de l'appareil sont équilibrés et harmonieux. Cercles répétés trois fois, jeu de couleurs et de matières - tout montre que le design est soigneusement calibré et pensé.

L'unité de base mérite une attention particulière. C'est lui qui nous convainc enfin que l'appareil se positionne sur le segment de la mode. La solution est très claire. Voyons comment cette conception est mise en œuvre. L'unité de base se compose de deux parties. La partie inférieure est un support pour le combiné et un chargeur. Sur celui-ci, ressemblant au dossier d'une chaise de bureau, s'élève le bloc de base. Les composants de cette conception sont constitués de matériaux fondamentalement différents. Support/chargeur en plastique métallisé, donnant l'impression d'un monolithe métallique. La base est en plastique noir brillant avec une indication de l'heure bleu vif et le logo du fabricant dans le coin supérieur droit. En général, le design est très inhabituel et élégant.

Considérons l'appareil d'un point de vue plus technique. Les principales commandes de l'appareil sont traditionnellement situées sur le combiné. Ils sont représentés par un joystick à quatre directions responsable de l'interphone Intercom, de l'accès à la liste des derniers numéros composés, de la fonction Flash, du contrôle du volume et de la navigation entre les éléments du menu. Une paire de boutons arrondis lumineux situés sur les côtés du joystick sont responsables de l'ouverture et de la fermeture de la ligne. La composition est complétée par quatre boutons fonctionnels, qui ne ressemblent que de loin à ce qu'ils sont. Ils sont responsables du haut-parleur, de la pause lors de la numérotation et de l'accès à la fonction réseau du service de messagerie. La paire supérieure agit comme des touches d'affichage secondaire.

Sous le bloc de fonction, nous voyons le champ numérique traditionnel. Pour verrouiller le clavier, maintenez la touche # enfoncée pendant trois secondes. Il y a un petit trou pour le microphone sous le pavé numérique.

Sur le panneau latéral droit se trouve un connecteur Motorola traditionnel pour un clavier filaire, hermétiquement fermé avec un bouchon en caoutchouc. Au dos se trouve le couvercle de la batterie. Sur le panneau inférieur, il y a une paire de contacts nécessaires pour charger le combiné sur l'unité de base. Les panneaux supérieur et latéral gauche n'ont pas de connecteurs système.

Sur le panneau arrière de l'unité de base, nous voyons la touche Page familière nécessaire pour rechercher un combiné sans fil, et deux boutons pour régler l'heure, affichés dans le coin supérieur droit sur un noir brillant.

En général, la conception et l'ergonomie du Motorola ME7158 sont à un niveau décent. L'appareil est élégant et confortable - une combinaison, malheureusement, pas trop courante pour les fabricants d'une large gamme de produits qui ne se spécialisent pas dans le segment de la téléphonie domestique.

Gestion

Les commandes du Motorola ME 7158 sont traditionnellement situées pour les appareils DECT sur le panneau avant du combiné. Dans une petite zone de la sous-zone d'affichage, le fabricant a placé un cercle métallique d'un joystick à quatre directions, les touches d'ouverture/fermeture de ligne et quatre boutons de fonction qui sont presque invisibles au premier coup d'œil aux coins de cette composition. .

Appuyer sur le joystick en position verticale en mode veille active la liste des appels identifiés. Lorsque vous êtes dans le menu, il se déplace entre les éléments. La ligne horizontale est responsable de la dernière liste composée, de la fonction Flash et de l'accès à l'interphone. Évidemment, ce ne sont pas les fonctions les plus fréquemment utilisées, donc les placer sur un petit cercle est tout à fait justifié. Pour les activer sans appuyer sur les touches voisines, vous avez besoin d'une motricité fine bien développée et de petits doigts.

Les touches d'ouverture et de fermeture d'une ligne ne sont pas si miniatures et sont clairement visibles. Les quatre touches de fonction restantes ont également un plan de pression assez large et leurs sections les plus convexes ne bordent aucune autre commande, ce qui rend leur activation assez confortable. La paire supérieure est responsable des fonctions de sous-affichage qui changent en fonction du contexte, tandis que la paire inférieure est responsable de l'activation incontestablement nécessaire du haut-parleur, de la fonction de mise en pause dans la numérotation et de l'accès au service "messages vocaux" de l'opérateur. , dont la pertinence au regard du nombre d'échanges numériques est très douteuse.

Le pavé numérique est situé en dessous. Les boutons ont un plan assez grand, un trait de profondeur moyenne et un bord inférieur convexe, ce qui, avec un clic, rend la pression aussi perceptible que possible. Le matériau dont est fait le clavier - du plastique transparent - semble noir en raison du support du matériau du corps principal. En général, le système de contrôle de l'appareil est mis en œuvre avec succès. L'accès aux fonctions nécessaires est pratique, et d'un point de vue esthétique, tout est très bien pensé.

Affichage et menu

L'affichage est une sorte d'indicateur de qualité dans les appareils DECT. De par sa qualité, on peut facilement assumer le positionnement et le coût approximatif d'un appareil peu familier. Dans ME 7158, l'écran fait une impression positive - une bonne résolution, plusieurs nuances de gris, un rétroéclairage bleu vif - tout cela est agréable et pratique pendant le fonctionnement.

Le menu principal se présente sous la forme d'icônes en trois dimensions et permet d'accéder aux paramètres du répertoire, au contrôle des appels, aux "minuteries" qui règlent l'horloge et l'alarme, aux paramètres du combiné, à l'unité de base et au mode talkie-walkie. Il existe de nombreux sous-éléments, ils sont organisés logiquement, il n'y a rien à redire sur la russification et les polices. Le seul point négatif est l'incohérence sémantique : le réglage de l'heure et de l'alarme s'appelle "timer", le registre des appels s'appelle "call registration", et le mode talkie-walkie (Walkie-Talkie) est caché sous l'icône "fonctions".

En mode veille, l'écran affiche l'économiseur d'écran, l'heure actuelle, la force du signal de la base, le symbole d'alarme sonore, l'indication de charge de la batterie et d'autres symboles possibles. Pendant la conversation, l'appareil affiche l'heure de connexion actuelle.

Cahier de notes, signaux sonores

Le répertoire téléphonique contient 80 entrées, et chaque nom peut se voir attribuer trois numéros et être inclus dans un groupe. Il y a six groupes au total, le nom du groupe ne peut pas être modifié, mais vous pouvez attribuer une mélodie. L'appareil prend en charge l'entrée cyrillique et dans deux registres. Mais il n'y a pas de disposition russe sur le clavier. Si vous avez la capacité de taper avec les claviers d'appareils mobiles Honda Cr V 2007 au Kenya, ceci, bien sûr, n'est pas un problème. Sinon, la saisie d'un nouveau nom en russe peut entraîner des difficultés. Le téléphone dispose également d'un système de numérotation abrégée à neuf touches.

Lorsqu'un appel arrive, le combiné et l'unité de base émettent un bip. L'ensemble des mélodies à tubes est représenté par dix compositions polyphoniques, les bases - par cinq monophoniques. Le volume des signaux sonores est à un niveau assez élevé.

Identification de l'appelant, GAP

Motorola ME 7158 prend en charge l'identification de l'appelant CLIP de style européen, de sorte que les abonnés PBX analogiques auront besoin d'un équipement supplémentaire pour déterminer le numéro.

Le protocole GAP est entièrement pris en charge par l'appareil. 6 combinés peuvent être enregistrés sur l'unité de base, chacun pouvant à son tour fonctionner avec un maximum de quatre unités de base.

Nourriture

Le combiné est alimenté par deux batteries Ni-MH d'une capacité de 600 mAh. En mode veille, le fabricant revendique jusqu'à 100 heures de fonctionnement, en mode conversation - jusqu'à 10 heures. C'est un chiffre assez moyen pour les appareils DECT.

Le chargement des batteries du combiné se fait traditionnellement en le posant sur l'unité de base.

Conclusion

Motorola ME 7158 a fait une impression exceptionnellement positive. Le design élégant ne va pas à l'encontre de l'ergonomie de l'appareil, les nuances sont clairement pensées. Il était particulièrement agréable de constater la présence d'un excellent affichage et d'un menu bien conçu. L'appareil n'appartient pas au segment budgétaire, mais il justifie pleinement son coût. Le prix approximatif du ME 7158 aujourd'hui est d'un peu plus de trois mille.

Test du téléphone Motorola ME 7158 DECT

Ce n'est un secret pour personne que la direction de la téléphonie DECT de Motorola n'est ni de profil ni l'une des principales. Même sur le site Web du fabricant, les informations sur ce segment sont tout simplement introuvables et, en général, le réseau, et c'est un euphémisme, ne regorge pas de descriptions des appareils DECT de Motorola. Mais, néanmoins, de temps en temps, l'entreprise fait plaisir aux utilisateurs avec des nouveautés dans le domaine de la téléphonie à domicile. Et plus il est intéressant de considérer les nouveautés du constructeur dans ce domaine, en évaluant la mesure du sérieux par rapport à un segment peu populaire.

Cette revue est dédiée à un modèle récemment apparu sur les vitrines des magasins - ME 7158.

Corps et conception

En tant qu'étranger, nous évaluons tout d'abord par les vêtements, et la connaissance de l'appareil commence par la boîte. Et la première impression de la boîte ne peut pas être qualifiée de désagréable. Carton noir mat avec un dispositif d'impression de bonne qualité représenté dessus, gaufrage argenté du logo du fabricant - indirectement, les signes ne sont pas mauvais du tout.

En ouvrant la boîte, l'impression est justifiée. Nous avons entre les mains un combiné sans fil élégant et une unité de base au look absolument futuriste. Mais parlons de tout dans l'ordre.

Le tube du ME 7158 a une forme allongée, s'élargissant légèrement de bas en haut et des coins arrondis. Le poids de l'appareil correspond parfaitement à la taille, le combiné tient très confortablement dans la main. Le matériau du corps du tube est très diversifié. La surface principale est en plastique noir mat de bonne qualité. Le panneau avant est dominé par du plastique transparent. Ils couvrent la zone d'affichage proche, les touches de commande fonctionnelles et un pavé numérique. C'est à la fois esthétique et pratique grâce à la rigidité du matériau - l'écran ne sera pas rayé, les inscriptions sur le clavier ne s'effaceront pas avec le temps. Les inserts argentés cassent et ombragent le tableau noir. Il s'agit d'un cadre qui longe le périmètre de l'écran, d'un anneau de joystick à quatre voies, d'un petit logo rond de la société du fabricant qui masque avec succès le haut-parleur et d'un insert métallique sur le panneau supérieur, qui joue un rôle purement décoratif rôle. Aux détails ci-dessus, les touches pour accepter et rejeter un appel sont de ton proche, mais ce n'est toujours pas de l'argent, mais du plastique léger transparent. Sur le plan de la composition, les détails du panneau avant de l'appareil sont équilibrés et harmonieux. Cercles répétés trois fois, jeu de couleurs et de matières - tout montre que le design est soigneusement calibré et pensé.

L'unité de base mérite une attention particulière. C'est lui qui nous convainc enfin que l'appareil se positionne sur le segment de la mode. La solution est très claire. Voyons comment cette conception est mise en œuvre. L'unité de base se compose de deux parties. La partie inférieure est un support pour le combiné et un chargeur. Sur celui-ci, ressemblant au dossier d'une chaise de bureau, s'élève le bloc de base. Les composants de cette conception sont constitués de matériaux fondamentalement différents. Support/chargeur en plastique métallisé, donnant l'impression d'un monolithe métallique. La base est en plastique noir brillant avec une indication de l'heure bleu vif et le logo du fabricant dans le coin supérieur droit. En général, le design est très inhabituel et élégant.

Considérons l'appareil d'un point de vue plus technique. Les principales commandes de l'appareil sont traditionnellement situées sur le combiné. Ils sont représentés par un joystick à quatre directions responsable de l'interphone Intercom, de l'accès à la liste des derniers numéros composés, de la fonction Flash, du contrôle du volume et de la navigation entre les éléments du menu. Une paire de boutons arrondis lumineux situés sur les côtés du joystick sont responsables de l'ouverture et de la fermeture de la ligne. La composition est complétée par quatre boutons fonctionnels, qui ne ressemblent que de loin à ce qu'ils sont. Ils sont responsables du haut-parleur, de la pause lors de la numérotation et de l'accès à la fonction réseau du service de messagerie. La paire supérieure agit comme des touches d'affichage secondaire.

Sous le bloc de fonction, nous voyons le champ numérique traditionnel. Pour verrouiller le clavier, maintenez la touche # enfoncée pendant trois secondes. Il y a un petit trou pour le microphone sous le pavé numérique.

Sur le panneau latéral droit se trouve un connecteur Motorola traditionnel pour un clavier filaire, hermétiquement fermé avec un bouchon en caoutchouc. Au dos se trouve le couvercle de la batterie. Sur le panneau inférieur, il y a une paire de contacts nécessaires pour charger le combiné sur l'unité de base. Les panneaux supérieur et latéral gauche n'ont pas de connecteurs système.

Sur le panneau arrière de l'unité de base, nous voyons la touche Page familière nécessaire pour rechercher un combiné sans fil, et deux boutons pour régler l'heure, affichés dans le coin supérieur droit sur un noir brillant.

En général, la conception et l'ergonomie du Motorola ME7158 sont à un niveau décent. L'appareil est élégant et confortable - une combinaison, malheureusement, pas trop courante pour les fabricants d'une large gamme de produits qui ne se spécialisent pas dans le segment de la téléphonie domestique.

Gestion

Les commandes du Motorola ME 7158 sont traditionnellement situées pour les appareils DECT sur le panneau avant du combiné. Dans une petite zone de la sous-zone d'affichage, le fabricant a placé un cercle métallique d'un joystick à quatre directions, les touches d'ouverture/fermeture de ligne et quatre boutons de fonction qui sont presque invisibles au premier coup d'œil aux coins de cette composition. .

Appuyer sur le joystick en position verticale en mode veille active la liste des appels identifiés. Lorsque vous êtes dans le menu, il se déplace entre les éléments. La ligne horizontale est responsable de la dernière liste composée, de la fonction Flash et de l'accès à l'interphone. Évidemment, ce ne sont pas les fonctions les plus fréquemment utilisées, donc les placer sur un petit cercle est tout à fait justifié. Pour les activer sans appuyer sur les touches voisines, vous avez besoin d'une motricité fine bien développée et de petits doigts.

Les touches d'ouverture et de fermeture d'une ligne ne sont pas si miniatures et sont clairement visibles. Les quatre touches de fonction restantes ont également un plan de pression assez large et leurs sections les plus convexes ne bordent aucune autre commande, ce qui rend leur activation assez confortable. La paire supérieure est responsable des fonctions de sous-affichage qui changent en fonction du contexte, tandis que la paire inférieure est responsable de l'activation incontestablement nécessaire du haut-parleur, de la fonction de mise en pause dans la numérotation et de l'accès au service "messages vocaux" de l'opérateur. , dont la pertinence au regard du nombre d'échanges numériques est très douteuse.

Le pavé numérique est situé en dessous. Les boutons ont un plan assez grand, un trait de profondeur moyenne et un bord inférieur convexe, ce qui, avec un clic, rend la pression aussi perceptible que possible. Le matériau dont est fait le clavier - du plastique transparent - semble noir en raison du support du matériau du corps principal. En général, le système de contrôle de l'appareil est mis en œuvre avec succès. L'accès aux fonctions nécessaires est pratique, et d'un point de vue esthétique, tout est très bien pensé.

Affichage et menu

L'affichage est une sorte d'indicateur de qualité dans les appareils DECT. De par sa qualité, on peut facilement assumer le positionnement et le coût approximatif d'un appareil peu familier. Dans ME 7158, l'écran fait une impression positive - une bonne résolution, plusieurs nuances de gris, un rétroéclairage bleu vif - tout cela est agréable et pratique pendant le fonctionnement.

Le menu principal se présente sous la forme d'icônes en trois dimensions et permet d'accéder aux paramètres du répertoire, au contrôle des appels, aux "minuteries" qui règlent l'horloge et l'alarme, aux paramètres du combiné, à l'unité de base et au mode talkie-walkie. Il existe de nombreux sous-éléments, ils sont organisés logiquement, il n'y a rien à redire sur la russification et les polices. Le seul point négatif est l'incohérence sémantique : le réglage de l'heure et de l'alarme s'appelle "timer", le registre des appels s'appelle "call registration", et le mode talkie-walkie (Walkie-Talkie) est caché sous l'icône "fonctions".

En mode veille, l'écran affiche l'économiseur d'écran, l'heure actuelle, la force du signal de la base, le symbole d'alarme sonore, l'indication de charge de la batterie et d'autres symboles possibles. Pendant la conversation, l'appareil affiche l'heure de connexion actuelle.

Cahier de notes, signaux sonores

Le répertoire téléphonique contient 80 entrées, et chaque nom peut se voir attribuer trois numéros et être inclus dans un groupe. Il y a six groupes au total, le nom du groupe ne peut pas être modifié, mais vous pouvez attribuer une mélodie. L'appareil prend en charge l'entrée cyrillique et dans deux registres. Mais il n'y a pas de disposition russe sur le clavier. Si vous avez la capacité de taper avec les claviers d'appareils mobiles Honda Cr V 2007 au Kenya, ceci, bien sûr, n'est pas un problème. Sinon, la saisie d'un nouveau nom en russe peut entraîner des difficultés. Le téléphone dispose également d'un système de numérotation abrégée à neuf touches.

Lorsqu'un appel arrive, le combiné et l'unité de base émettent un bip. L'ensemble des mélodies à tubes est représenté par dix compositions polyphoniques, les bases - par cinq monophoniques. Le volume des signaux sonores est à un niveau assez élevé.

Identification de l'appelant, GAP

Motorola ME 7158 prend en charge l'identification de l'appelant CLIP de style européen, de sorte que les abonnés PBX analogiques auront besoin d'un équipement supplémentaire pour déterminer le numéro.

Le protocole GAP est entièrement pris en charge par l'appareil. 6 combinés peuvent être enregistrés sur l'unité de base, chacun pouvant à son tour fonctionner avec un maximum de quatre unités de base.

Nourriture

Le combiné est alimenté par deux batteries Ni-MH d'une capacité de 600 mAh. En mode veille, le fabricant revendique jusqu'à 100 heures de fonctionnement, en mode conversation - jusqu'à 10 heures. C'est un chiffre assez moyen pour les appareils DECT.

Le chargement des batteries du combiné se fait traditionnellement en le posant sur l'unité de base.

Conclusion

Motorola ME 7158 a fait une impression exceptionnellement positive. Le design élégant ne va pas à l'encontre de l'ergonomie de l'appareil, les nuances sont clairement pensées. Il était particulièrement agréable de constater la présence d'un excellent affichage et d'un menu bien conçu. L'appareil n'appartient pas au segment budgétaire, mais il justifie pleinement son coût. Le prix approximatif du ME 7158 aujourd'hui est d'un peu plus de trois mille.

Test du téléphone Motorola ME 7158 DECT

Ce n'est un secret pour personne que la direction de la téléphonie DECT de Motorola n'est ni de profil ni l'une des principales. Même sur le site Web du fabricant, les informations sur ce segment sont tout simplement introuvables et, en général, le réseau, et c'est un euphémisme, ne regorge pas de descriptions des appareils DECT de Motorola. Mais, néanmoins, de temps en temps, l'entreprise fait plaisir aux utilisateurs avec des nouveautés dans le domaine de la téléphonie à domicile. Et plus il est intéressant de considérer les nouveautés du constructeur dans ce domaine, en évaluant la mesure du sérieux par rapport à un segment peu populaire.

Cette revue est dédiée à un modèle récemment apparu sur les vitrines des magasins - ME 7158.

Corps et conception

En tant qu'étranger, nous évaluons tout d'abord par les vêtements, et la connaissance de l'appareil commence par la boîte. Et la première impression de la boîte ne peut pas être qualifiée de désagréable. Carton noir mat avec un dispositif d'impression de bonne qualité représenté dessus, gaufrage argenté du logo du fabricant - indirectement, les signes ne sont pas mauvais du tout.

En ouvrant la boîte, l'impression est justifiée. Nous avons entre les mains un combiné sans fil élégant et une unité de base au look absolument futuriste. Mais parlons de tout dans l'ordre.

Le tube du ME 7158 a une forme allongée, s'élargissant légèrement de bas en haut et des coins arrondis. Le poids de l'appareil correspond parfaitement à la taille, le combiné tient très confortablement dans la main. Le matériau du corps du tube est très diversifié. La surface principale est en plastique noir mat de bonne qualité. Le panneau avant est dominé par du plastique transparent. Ils couvrent la zone d'affichage proche, les touches de commande fonctionnelles et un pavé numérique. C'est à la fois esthétique et pratique grâce à la rigidité du matériau - l'écran ne sera pas rayé, les inscriptions sur le clavier ne s'effaceront pas avec le temps. Les inserts argentés cassent et ombragent le tableau noir. Il s'agit d'un cadre qui longe le périmètre de l'écran, d'un anneau de joystick à quatre voies, d'un petit logo rond de la société du fabricant qui masque avec succès le haut-parleur et d'un insert métallique sur le panneau supérieur, qui joue un rôle purement décoratif rôle. Aux détails ci-dessus, les touches pour accepter et rejeter un appel sont de ton proche, mais ce n'est toujours pas de l'argent, mais du plastique léger transparent. Sur le plan de la composition, les détails du panneau avant de l'appareil sont équilibrés et harmonieux. Cercles répétés trois fois, jeu de couleurs et de matières - tout montre que le design est soigneusement calibré et pensé.

L'unité de base mérite une attention particulière. C'est lui qui nous convainc enfin que l'appareil se positionne sur le segment de la mode. La solution est très claire. Voyons comment cette conception est mise en œuvre. L'unité de base se compose de deux parties. La partie inférieure est un support pour le combiné et un chargeur. Sur celui-ci, ressemblant au dossier d'une chaise de bureau, s'élève le bloc de base. Les composants de cette conception sont constitués de matériaux fondamentalement différents. Support/chargeur en plastique métallisé, donnant l'impression d'un monolithe métallique. La base est en plastique noir brillant avec une indication de l'heure bleu vif et le logo du fabricant dans le coin supérieur droit. En général, le design est très inhabituel et élégant.

Considérons l'appareil d'un point de vue plus technique. Les principales commandes de l'appareil sont traditionnellement situées sur le combiné. Ils sont représentés par un joystick à quatre directions responsable de l'interphone Intercom, de l'accès à la liste des derniers numéros composés, de la fonction Flash, du contrôle du volume et de la navigation entre les éléments du menu. Une paire de boutons arrondis lumineux situés sur les côtés du joystick sont responsables de l'ouverture et de la fermeture de la ligne. La composition est complétée par quatre boutons fonctionnels, qui ne ressemblent que de loin à ce qu'ils sont. Ils sont responsables du haut-parleur, de la pause lors de la numérotation et de l'accès à la fonction réseau du service de messagerie. La paire supérieure agit comme des touches d'affichage secondaire.

Sous le bloc de fonction, nous voyons le champ numérique traditionnel. Pour verrouiller le clavier, maintenez la touche # enfoncée pendant trois secondes. Il y a un petit trou pour le microphone sous le pavé numérique.

Sur le panneau latéral droit se trouve un connecteur Motorola traditionnel pour un clavier filaire, hermétiquement fermé avec un bouchon en caoutchouc. Au dos se trouve le couvercle de la batterie. Sur le panneau inférieur, il y a une paire de contacts nécessaires pour charger le combiné sur l'unité de base. Les panneaux supérieur et latéral gauche n'ont pas de connecteurs système.

Sur le panneau arrière de l'unité de base, nous voyons la touche Page familière nécessaire pour rechercher un combiné sans fil, et deux boutons pour régler l'heure, affichés dans le coin supérieur droit sur un noir brillant.

En général, la conception et l'ergonomie du Motorola ME7158 sont à un niveau décent. L'appareil est élégant et confortable - une combinaison, malheureusement, pas trop courante pour les fabricants d'une large gamme de produits qui ne se spécialisent pas dans le segment de la téléphonie domestique.

Gestion

Les commandes du Motorola ME 7158 sont traditionnellement situées pour les appareils DECT sur le panneau avant du combiné. Dans une petite zone de la sous-zone d'affichage, le fabricant a placé un cercle métallique d'un joystick à quatre directions, les touches d'ouverture/fermeture de ligne et quatre boutons de fonction qui sont presque invisibles au premier coup d'œil aux coins de cette composition. .

Appuyer sur le joystick en position verticale en mode veille active la liste des appels identifiés. Lorsque vous êtes dans le menu, il se déplace entre les éléments. La ligne horizontale est responsable de la dernière liste composée, de la fonction Flash et de l'accès à l'interphone. Évidemment, ce ne sont pas les fonctions les plus fréquemment utilisées, donc les placer sur un petit cercle est tout à fait justifié. Pour les activer sans appuyer sur les touches voisines, vous avez besoin d'une motricité fine bien développée et de petits doigts.

Les touches d'ouverture et de fermeture d'une ligne ne sont pas si miniatures et sont clairement visibles. Les quatre touches de fonction restantes ont également un plan de pression assez large et leurs sections les plus convexes ne bordent aucune autre commande, ce qui rend leur activation assez confortable. La paire supérieure est responsable des fonctions de sous-affichage qui changent en fonction du contexte, tandis que la paire inférieure est responsable de l'activation incontestablement nécessaire du haut-parleur, de la fonction de mise en pause dans la numérotation et de l'accès au service "messages vocaux" de l'opérateur. , dont la pertinence au regard du nombre d'échanges numériques est très douteuse.

Le pavé numérique est situé en dessous. Les boutons ont un plan assez grand, un trait de profondeur moyenne et un bord inférieur convexe, ce qui, avec un clic, rend la pression aussi perceptible que possible. Le matériau dont est fait le clavier - du plastique transparent - semble noir en raison du support du matériau du corps principal. En général, le système de contrôle de l'appareil est mis en œuvre avec succès. L'accès aux fonctions nécessaires est pratique, et d'un point de vue esthétique, tout est très bien pensé.

Affichage et menu

L'affichage est une sorte d'indicateur de qualité dans les appareils DECT. De par sa qualité, on peut facilement assumer le positionnement et le coût approximatif d'un appareil peu familier. Dans ME 7158, l'écran fait une impression positive - une bonne résolution, plusieurs nuances de gris, un rétroéclairage bleu vif - tout cela est agréable et pratique pendant le fonctionnement.

Le menu principal se présente sous la forme d'icônes en trois dimensions et permet d'accéder aux paramètres du répertoire, au contrôle des appels, aux "minuteries" qui règlent l'horloge et l'alarme, aux paramètres du combiné, à l'unité de base et au mode talkie-walkie. Il existe de nombreux sous-éléments, ils sont organisés logiquement, il n'y a rien à redire sur la russification et les polices. Le seul point négatif est l'incohérence sémantique : le réglage de l'heure et de l'alarme s'appelle "timer", le registre des appels s'appelle "call registration", et le mode talkie-walkie (Walkie-Talkie) est caché sous l'icône "fonctions".

En mode veille, l'écran affiche l'économiseur d'écran, l'heure actuelle, la force du signal de la base, le symbole d'alarme sonore, l'indication de charge de la batterie et d'autres symboles possibles. Pendant la conversation, l'appareil affiche l'heure de connexion actuelle.

Cahier de notes, signaux sonores

Le répertoire téléphonique contient 80 entrées, et chaque nom peut se voir attribuer trois numéros et être inclus dans un groupe. Il y a six groupes au total, le nom du groupe ne peut pas être modifié, mais vous pouvez attribuer une mélodie. L'appareil prend en charge l'entrée cyrillique et dans deux registres. Mais il n'y a pas de disposition russe sur le clavier. Si vous savez taper avec un clavier d'appareil mobile Honda Cr V 2007 au Kenya, ce n'est certainement pas un problème. Sinon, la saisie d'un nouveau nom en russe peut entraîner des difficultés. Le téléphone dispose également d'un système de numérotation abrégée à neuf touches.

Le répertoire téléphonique est représenté par 80 entrées, et chaque nom peut se voir attribuer trois numéros et être inclus dans un groupe. Il y a six groupes au total, le nom du groupe ne peut pas être modifié, mais vous pouvez attribuer une mélodie. L'appareil prend en charge l'entrée cyrillique et dans deux registres. Mais il n'y a pas de disposition russe sur le clavier. Si vous savez taper avec Honda Cr V 2007 au Kenya Honda Cr V 2007 au Kenya le clavier d'un appareil mobile n'est bien sûr pas un problème. Sinon, la saisie d'un nouveau nom en russe peut entraîner des difficultés. Le téléphone dispose également d'un système de numérotation abrégée à neuf touches.

Lorsqu'un appel arrive, le combiné et l'unité de base émettent un bip. L'ensemble des mélodies à tubes est représenté par dix compositions polyphoniques, les bases - par cinq monophoniques. Le volume des signaux sonores est à un niveau assez élevé.

Identification de l'appelant, GAP

Motorola ME 7158 prend en charge l'identification de l'appelant CLIP européen, de sorte que les abonnés PBX analogiques auront besoin d'un équipement supplémentaire pour déterminer le numéro.

Le protocole GAP est entièrement pris en charge par l'appareil. 6 combinés peuvent être enregistrés sur l'unité de base, chacun pouvant à son tour fonctionner avec un maximum de quatre unités de base.

Nourriture

Le combiné est alimenté par deux batteries Ni-MH d'une capacité de 600 mAh. En mode veille, le fabricant revendique jusqu'à 100 heures de fonctionnement, en mode conversation - jusqu'à 10 heures. C'est un chiffre assez moyen pour les appareils DECT.

Le chargement des batteries du combiné se fait traditionnellement en le posant sur l'unité de base.

Conclusion

Motorola ME 7158 a fait une impression exceptionnellement positive. Le design élégant ne va pas à l'encontre de l'ergonomie de l'appareil, les nuances sont clairement pensées. Il était particulièrement agréable de constater la présence d'un excellent affichage et d'un menu bien conçu. L'appareil n'appartient pas au segment budgétaire, mais il justifie pleinement son coût. Le prix approximatif du ME 7158 aujourd'hui est d'un peu plus de trois mille.