Examen du communicateur O2 XDA Flame UMTS

Afin de lever immédiatement certaines questions sur le modèle, faisons une réservation. L'appareil n'est pas officiellement vendu en Russie et les chances que le modèle nous parvienne sont généralement nulles. Bien que, avec un fort désir, vous puissiez toujours trouver Flame, à un prix d'environ 30 000 à 32 000 roubles. Internet est le meilleur assistant en la matière.

Dans divers forums thématiques sur les plates-formes et les appareils, les questions des débutants sur le choix sont très fréquentes. Ils ont l'air traditionnellement simples : "Conseiller moi quoi choisir ? Asus P525 ou Glofiish X500 ? Eh bien, plus bas dans la liste. Je pense que beaucoup de lecteurs ont rencontré ce phénomène. Que reçoit un débutant en réponse à sa question ? En règle générale, il reçoit de nombreuses opinions selon lesquelles le communicateur A est meilleur que B pour une raison quelconque, et le même nombre d'opinions opposées. Et tout cela parce qu'il n'existe pas de solutions idéales sur le marché. Il n'y a pas d'appareil qui puisse convenir à tout le monde en même temps. Il n'y a pas un tel communicateur ou smartphone qui combine toutes les qualités, y compris un rasoir électrique et une perceuse.

Vous êtes-vous demandé pourquoi le coût du communicateur HTC Advantage est si exorbitant ? La réponse est simple : le modèle ne prétend pas être populaire. Cet appareil n'a évidemment été présenté par l'entreprise que comme une démonstration de ses capacités. Et pour que les utilisateurs n'aient pas de vains espoirs et ne soient pas déçus par l'appareil, son prix est à un point où il est impossible de justifier le choix.

O2 a une politique légèrement différente. L'entreprise lance un appareil sur le marché, d'une part, le plus saturé de fonctions et de capacités, et d'autre part, il est évidemment vide. La plupart des fonctions de O2 XDA Flame ne trouvent pas d'utilité réelle. Certains d'entre eux ne sont tout simplement pas intéressants pour la plupart des utilisateurs, certains ne peuvent pas être mis en œuvre en raison de limitations logicielles. Et maintenant, tout est en ordre.

Conception, contrôles

Il s'agit d'un communicateur traditionnel sans clé. Avec une mise en garde. Les dimensions de la flamme sont énormes, il est quasiment impossible de la transporter dans les poches de vos vêtements. Il est plus logique de comparer l'appareil avec des ordinateurs de poche et le communicateur HTC Advantage ou des modèles basés sur la plate-forme HTC Universal.

  • HP iPaq 4700 : 131 x 77 x 14,9 mm/poids 186,7 g
  • Dell X51v : 119 x 73 x 16,9 mm/poids 175 g
  • Avantage HTC (X7500) : 133,5 x 98 x 16 mm/Poids 359 g
  • Flamme O2 XDA : 126 x 74 x 17,5 mm/poids 190 g

Ici, il est nécessaire de faire une petite digression, qui expliquera la coloration négative de la description des dimensions. Rappelez-vous les ordinateurs de poche classiques. Pour ces appareils, l'ergonomie n'est pas l'élément le plus important. Oui, les jeux nécessitent un joystick ou des touches pratiques, mais en général, cela ne change pas l'image. Vous pouvez transporter un PDA classique dans un sac, vous ne recevrez pas d'appel important dessus et vous n'aurez pratiquement pas à le garder près de votre oreille pendant 5 à 10 minutes.

Passons maintenant à HTC Advantage. L'appareil est énorme, vous ne pouvez le transporter que dans un sac. Il y a une couverture pour cela. Il est confortable, bien fait et, en fait, irremplaçable. Cela découle des caractéristiques de conception de l'appareil. Dans O2 XDA, seul un casque vous est proposé. Il n'y a pas d'étui inclus, bien que cela puisse partiellement résoudre le problème du transport de l'appareil. L'appareil tient à peine dans la main. Le tenir près de l'oreille lors d'une conversation est inconfortable voire plutôt inhabituel. C'est lourd et gros.

Un autre point qui soulève des questions. Les dimensions du HTC Advantage ont été déterminées non seulement par un grand écran de 5 pouces, mais aussi par la présence d'un disque dur dans l'appareil. Ce dernier, avec sa petite taille, prend pas mal de place. Une partie de l'espace est réservée au système de protection des disques en cas de chute, sous le châssis. L'utilisation du GPS avec un disque dur a également laissé sa marque sur les dimensions de l'appareil. Les ingénieurs ont résolu le problème de la disposition la plus réussie des éléments dans le boîtier. L'O2 XDA n'a pas de disque dur, pas de clavier pleine taille, pas de GPS, un écran plus petit, mais l'appareil est grand et épais. Prenons l'exemple du HP iPaq 4700 - le développeur n'a pas pu rendre le boîtier compact, mais a au moins atteint sa petite épaisseur. Cela semblerait un geste insignifiant, mais cela a un effet particulier sur la perception de l'appareil.

Il est difficile de justifier les dimensions du boîtier dans O2 XDA Flame, nous n'y sommes pas parvenus. On a l'impression que la sortie du modèle a été précipitée et, par conséquent, un produit inachevé est apparu sur le marché. Pour une fonctionnalité maximale, les utilisateurs sont prêts à pardonner beaucoup à l'appareil, y compris une taille énorme. Mais O2 n'est pas si fonctionnel. Et maintenant parlons des éléments de l'affaire.

Presque toute la face avant de l'appareil est occupée par un écran de 3,6 pouces, nous en reparlerons plus tard. Dans la partie supérieure, au-dessus de l'écran, se trouve un haut-parleur. À droite de celui-ci se trouve une LED, à gauche se trouve un capteur de lumière. À droite de ces éléments se trouve une caméra VGA pour les appels vidéo sur les réseaux 3G.

Il y a un bloc de touches de navigation sous l'écran. Au total, il y a 6 boutons et une clé centrale à cinq positions. Tous les boutons sont fabriqués en un seul bloc. Les touches pour accepter et rejeter un appel sont situées sur les bords, deux boutons programmables sont situés sous l'écran et en dessous se trouvent les touches pour appeler le menu Démarrer et le courrier. Il n'y a pas de touche OK ici, mais elle peut être affectée, par exemple, au bouton d'appel de courrier. Dans ce cas, le bloc de navigation devient pratique pour effectuer des actions simples sans stylet. C'est une chose positive. D'autre part, des actions telles que l'appel de courrier ou la lecture de messages doivent souvent être effectuées en déplacement. Flame devient alors moins pratique. En raison de la masse importante de l'appareil et de l'emplacement du bloc avec les boutons dans la partie la plus basse, le boîtier l'emporte. Lorsque vous tenez l'appareil d'une main, cela se remarque particulièrement.

Les touches de bloc elles-mêmes sont confortables. Ils ont un coup de pression court mais clairement perceptible. Chaque appui est accompagné d'un clic. Le bloc a un rétroéclairage bleu foncé. Elle est moyennement brillante. Le rétroéclairage est activé la nuit et dans des conditions de faible luminosité. Pour ce faire, le capteur de lumière est situé à gauche du haut-parleur conversationnel. On ne sait pas dans quelle mesure une utilisation aussi limitée du capteur est justifiée. Le constructeur aurait bien pu faire en sorte que la luminosité du rétroéclairage de l'écran soit également ajustée automatiquement en fonction de l'éclairage. De plus, c'est l'écran qui consomme le plus de charge de la batterie. Mais ce n'est pas dans l'appareil.

Tournons-nous vers le bord gauche. Il y a deux boutons en haut et en bas de celui-ci - appelant des notes vocales et le programme Wireless Manager pour gérer les interfaces sans fil. Au centre de la nervure se trouvent une fenêtre IrDA et un connecteur pour connecter un câble de sortie TV. Les bords du boîtier, ainsi que les extrémités, ainsi qu'une partie de la face avant, sont en plastique doux au toucher. Le plastique est agréable au toucher et empêche l'appareil de glisser des mains.

Sur le bord supérieur droit se trouve un double bouton de volume. Il n'est pas trop grand en taille (surtout par rapport aux dimensions de l'appareil), mais on peut s'y habituer. Au centre de la nervure se trouve un emplacement pour les cartes microSD. L'appareil prend en charge les cartes jusqu'à 4 Go, bien qu'il soit presque impossible de trouver ces dernières en vente. La taille de carte la plus courante est de 1 ou 2 Go. Le communicateur ne prend pas en charge la norme SD 2.0 (SDHC). Autrement dit, il ne prend pas en charge les cartes haute capacité. Le connecteur n'est recouvert par rien, la carte est insérée jusqu'à ce qu'elle s'enclenche et se fixe ainsi dans le connecteur.

Il y a un bouton de caméra au bas du bord. Il a deux positions de pression : une pression douce pour faire la mise au point, puis une pression complète pour tirer. Sous cette touche, vous pouvez voir un bouton de réinitialisation logicielle encastré dans le corps de l'appareil. Vient ensuite la fente pour stylo. Le connecteur est fiable, le stylet est bien ajusté et il est très difficile de le faire tomber. Le retrait de la pointe est également facile grâce à la pointe crantée sur laquelle vous pouvez reposer votre doigt. Mais le stylet lui-même est controversé. Pour un communicateur de petite taille, ce serait parfait. Mais fourni avec l'O2 XDA Flame, le stylo a l'air au moins étrange. Il est trop petit pour un tel appareil et en même temps fin. Le stylet ne conviendra pas à tout le monde. Pour ceux qui sont habitués à un gros stylo (utilisé dans les ordinateurs de poche), il faudra du temps pour s'habituer à cet élément dans XDA Flame.

À l'extrémité supérieure se trouve un bouton pour éteindre l'appareil ou l'écran. Il n'y a pas d'autres éléments ici. Le bord inférieur est donné pour le connecteur MiniUSB et 2,5 mm pour connecter un casque. Il y a aussi un microphone ici.

Passons au panneau arrière du communicateur. Le panneau lui-même est en plastique, rappelant un revêtement en carbone. Ça a l'air intéressant, mais sans plus. Sur ce panneau, il y a un judas de l'appareil photo principal de 2 mégapixels, un flash LED et un miroir. Ces éléments sont situés dans un bloc rond.

Le couvercle de la batterie recouvre tout l'arrière du boîtier. Il est attaché avec 4 fentes. Pour retirer le couvercle, déplacez la clé et tirez le couvercle vers le haut. La batterie est fixée au boîtier avec deux clés. Côté et bas. Une telle monture est réussie du point de vue de sa fiabilité. Mais retirer la batterie n'est pas pratique. En revanche, cette procédure ne doit pas être effectuée souvent.

La pièce jointe de la carte SIM est familière. Un élément rétractable dans lequel une carte est insérée. Ce support s'est avéré trop gros, de sorte que les cartes SIM russes en tombent. Il est plus facile de l'insérer immédiatement dans le connecteur.

Écran

Toute la face avant de l'appareil est occupée par un écran de 3,6 pouces. La zone visible de l'écran est de 72,5x55 mm. À en juger par la luminosité et le contraste de l'image, nous pouvons conclure que le téléphone utilise une matrice Sharp. Il peut également être vu dans les PDA Acer n311 et Dell x51v. La même image, légèrement terne, mais très claire et uniforme. La résolution d'affichage est VGA (640x480 pixels), il affiche jusqu'à 65 000 couleurs, cela est dû à la limitation logicielle du système d'exploitation.

La luminosité maximale de l'écran a franchement déçu. Pour une telle diagonale, la luminosité est trop faible. Au soleil, la luminosité est insuffisante, l'écran s'assombrit immédiatement et il est presque impossible d'en lire les informations. Les angles de vision sont bons horizontalement, légèrement pires - verticalement. L'image n'est sensiblement déformée qu'avec une déviation significative de l'écran.

L'impression de l'affichage est bonne, mais l'écran n'est pas incroyable. S'il y a un an, un tel affichage aurait provoqué une vague d'émotions, aujourd'hui, il semble typique. Il existe des produits sur le marché avec les meilleurs écrans - HTC Advantage, Nokia E90.

L'écran a une bonne fonctionnalité. C'est une question de contrôle des doigts. O2 a très peu de concurrents dans ce composant. En raison de la grande diagonale de l'écran, vous pouvez taper des messages sur un clavier virtuel standard avec vos doigts, sans utiliser de stylet. Toutes les autres actions sont également pratiques à effectuer sans stylet. Il n'y a pas besoin d'une interface spéciale (HTC Touch).

Interfaces

Le communicateur fonctionne sur les réseaux UMTS (2100) et GSM (900/1800/1900). Il semble étrange que l'appareil ne prenne pas en charge les technologies de transfert de données élevées pour aucun des réseaux. En termes simples, il n'y a pas de support pour EDGE et HSDPA dans O2 XDA Flame. L'ensemble des interfaces sans fil est maximal, ce sont l'infrarouge, le Wi-Fi et le Bluetooth. Vous pouvez également utiliser le câble MiniUSB inclus pour synchroniser avec un PC ou transférer des données. L'appareil dispose d'une nouvelle interface - USB 2.0. Le taux de transfert de données théorique atteint 480 Mbps. Pour travailler avec des interfaces sans fil, utilisez le propre programme d'O2 - Wireless Manager.

Dans les paramètres de l'appareil, vous pouvez sélectionner la norme dans laquelle le communicateur fonctionnera. Trois modes sont proposés : 3G, 2.5G ou AUTO. Lorsque vous sélectionnez ce dernier, l'appareil déterminera lui-même les réseaux disponibles et activera le mode requis en fonction de cela.

Version Bluetooth 2.0+EDR intégrée. L'appareil utilise déjà des pilotes standard de Microsoft. La fonctionnalité de cette pile nous est familière par de nombreux autres communicateurs. Tenez compte des profils pris en charge par l'appareil et de leur objectif.

  • Profil d'accès générique (GAP). Le profil principal responsable du fonctionnement de la pile.
  • Profil de port série (SPP). Émule la connexion du périphérique COM. Il est principalement utilisé pour la synchronisation avec un ordinateur de bureau, en connectant des périphériques Bluetooth externes, tels qu'un récepteur GPS Bluetooth.
  • Profil de poussée d'objet (OPP). Utilisé pour transférer des objets, tels que des entrées d'agenda, des contacts.
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP). Connecter un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples - appeler, répondre à un appel, régler le volume.
  • Profil de périphérique d'interface humaine (HID). Connexion d'un clavier Bluetooth.
  • Profil de distribution audio avancée (A2DP). Transmission stéréo Bluetooth.
  • Profil de télécommande audio vidéo (AVRCP). Contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de réseau personnel (PAN). Connexion réseau via Bluetooth. Utilisé pour connecter un ordinateur de bureau à Internet via un communicateur, utilisé en remplacement du profil Dual-Up Networking.
  • Profil d'accès réseau à distance (DUN). Possibilité d'utiliser l'appareil comme modem.

Parmi les profils communs, seul FTP (File Transfer Profile) manque. Le fonctionnement de l'appareil avec un casque stéréo ne soulève aucune plainte. Tous les autres profils fonctionnent également correctement : synchronisation avec un ordinateur de bureau, transfert de contacts, etc.

Wi-Fi version 802.11b/g. Le travail du module Wi-Fi n'a pas causé de plaintes, tout est configuré sans problème. L'utilisation du Wi-Fi est encore sévèrement limitée par le fait que la zone de couverture est trop petite même à Moscou. En fait, seuls quelques programmes vraiment utiles utilisent la puissance du Wi-Fi. Écouter la radio, regarder des vidéos en streaming et surfer sur le Web sont les utilisations les plus logiques du Wi-Fi.

Vous pouvez également utiliser le Wi-Fi pour la téléphonie Internet, par exemple en utilisant Skype. Lorsque le module Wi-Fi est actif, l'appareil chauffe modérément et ne chauffe pas trop.

Port IR. Un port infrarouge qui prend en charge la norme (SIR / CIR) peut également être utile à quelqu'un dans son travail. O2 lui-même a jugé acceptable d'utiliser l'appareil comme télécommande, pour lequel il a installé un programme spécial dans l'appareil. Pour l'avenir, disons que l'utilisation d'un communicateur comme télécommande est plus une farce. Ci-dessous, nous parlerons du programme correspondant. Le port infrarouge fonctionne sans panne, il n'y a eu aucun problème lors du test.

Définir

Les articles inclus peuvent varier selon le magasin, le pays de vente et d'autres facteurs. Dans notre cas, le kit comprenait tous les câbles nécessaires (TV-Out, USB-Host) et des adaptateurs pour différents types de prises de courant. Bouleversé par l'absence d'au moins le cas le plus simple. Apparemment, le fabricant considérait le boîtier comme un accessoire supplémentaire pour un appareil aussi volumineux.

Le casque mérite une attention particulière. Il faut y prêter attention uniquement à cause de la conception. Le casque utilise des bouchons d'oreille, on les trouve souvent dans un ensemble de téléphones de Sony Ericsson. De plus, des buses interchangeables de différentes tailles sont incluses. Sur un bloc séparé, il y a une touche de réponse aux appels, un curseur de volume mécanique et un microphone. Une petite pince à linge est également située séparément pour attacher le fil au col, à la poche de la chemise ou ailleurs. L'apparence du casque fait bonne impression. Jusqu'à ce qu'il soit temps d'écouter de la musique.

Le son est plat et complètement simple. Même le critique, qui a une audition loin d'être parfaite et est totalement incapable de distinguer le son des lecteurs d'Apple, Creative et Samsung les yeux fermés, ressent la simplicité du son de l'O2. Le son est clair, il n'y a pas de craquements ou de bruits. Mais aussi il n'y a pas de fréquences, ni hautes ni basses. Parler sur un tel casque est très pratique, mais écouter de la musique ne l'est pas. N'importe quel joueur chinois fournit un son plus riche. Certes, tout cela s'applique spécifiquement au casque complet. Cela vaut la peine de les remplacer par de meilleurs, car l'image change. Mais plus là-dessus plus tard. La longueur du fil du casque est suffisante pour transporter le communicateur dans votre poche ou même dans un sac à bandoulière et ne pas rencontrer de problèmes avec le placement du casque.

Performances

L'appareil est construit sur le processeur Marvell (Intel Xscale) PXA270 et a une fréquence d'horloge de 520 MHz. Ce qui vous a empêché de régler la fréquence sur 624 MHz, tout en positionnant le communicateur comme l'un des plus fonctionnels et performants, reste un mystère. Dans tous les cas, vous pouvez augmenter la fréquence du processeur sans dommages et indépendamment l'un des nombreux programmes pour changer de fréquence. La vitesse de l'interface est typique des modèles basés sur ce processeur. Ne vous attendez pas à une vitesse incroyable de l'appareil à cet égard. Tous les modèles avec une fréquence de 400 MHz ou plus sont approximativement comparables en termes de vitesse d'interface, et O2 XDA Flame ne se distingue pas des autres appareils.

La quantité de RAM est de 128 Mo, dont 74 Mo sont disponibles pour l'exécution des programmes. Ce volume est suffisant pour le lancement simultané de plusieurs dizaines de programmes. La quantité de mémoire flash intégrée est de 2 Go, dont une partie est occupée par des logiciels préinstallés et des fichiers du système d'exploitation. Environ 1700 Mo sont disponibles pour l'utilisateur. Capacité suffisante pour tous les programmes, quelques films et plusieurs albums de musique. Le stockage peut également être étendu avec une carte microSD. Compte tenu de la grande quantité de mémoire interne, le manque de prise en charge des cartes SDHC ne semble pas être un sérieux inconvénient.

L'un des éléments de l'appareil est un accélérateur graphique. Un motif de fierté O2, son nom est même apposé sur la boîte avec l'appareil. Un nouveau développement de nVidia, le GoForce 5500, a été choisi comme sous-système graphique. Nous allons nous attarder ici plus en détail.

La présence de la puce GoForce 5500 rend en théorie l'appareil très fonctionnel. La puce est responsable non seulement du traitement vidéo ou du lancement de jeux sans ralentissements ni blocages. De plus, le traitement de la caméra tombe sur l'accélérateur. En particulier, GoForce 5500 donne au fabricant la possibilité d'utiliser un appareil photo avec une résolution allant jusqu'à 10 mégapixels dans l'appareil. Une autre caractéristique de cette puce particulière est le traitement des requêtes du processeur central. Autrement dit, en théorie, la puce est capable de décharger le processeur central, prenant en charge certaines des opérations de traitement de certaines applications. La puce se charge également de l'enregistrement vidéo, la partie son du système (son dans les écouteurs, sortie son vers les haut-parleurs). De plus, GoForce 5500 prend en charge le traitement des signaux DVB-H, DMB et autres signaux de télévision numérique. Naturellement, j'ai décrit les capacités de l'accélérateur dans le langage le plus simple, du côté technique, tous ces processus sont décrits beaucoup plus compliqués.

Dans O2 XDA Flame, l'accélérateur est partiellement utilisé. Et c'est un euphémisme. La plupart des fonctionnalités de la puce restent inutilisées et certaines fonctionnalités ne sont tout simplement pas prises en charge au niveau logiciel.

En théorie, l'accélérateur traite la vidéo. Ainsi, l'appareil peut lire des vidéos de n'importe quelle résolution, même sans processeur puissant. C'est-à-dire que toute la charge de traitement vidéo incombe à l'accélérateur. Mais pour cela, l'accélérateur doit être soutenu au niveau du programme. Aucun des lecteurs existants pour la plate-forme Windows Mobile ne prend en charge le GoForce 5500. Cela signifie que l'accélérateur n'est tout simplement pas utilisé lors de la lecture vidéo. Vérifions cette affirmation avec un test.

Test de l'O2 XDA Flame avec la référence intégrée au lecteur vidéo Core Player. Rappelez-vous que le résultat égal à 100% signifie que la vidéo dans la résolution et la qualité spécifiées sera lue sur le communicateur sans "ralentissements" notables, les chutes d'images ne sont possibles que dans les scènes dynamiques. Une valeur supérieure à 120-130 % signifie que la puissance de l'appareil est suffisante pour une lecture vidéo sans faille (pas de gel ni de perte d'images) de la résolution et de la qualité spécifiées.

Dans ce test, nous avons inclus les résultats du Gigabyte t600, dont l'examen apparaîtra sur notre site Web dans un proche avenir. Les résultats sont indicatifs. En utilisant le Gigabyte t600 comme exemple, vous pouvez voir quel rôle joue l'accélérateur dans le traitement vidéo. La ligne du haut est t600 avec l'accélérateur activé, le meilleur résultat. Si vous n'utilisez pas l'accélérateur, vous pouvez voir à quel point la vitesse de traitement vidéo diminue (t600 en utilisant le mode RAW Frame Buffer). Communicator O2 XDA Flame donne des résultats très médiocres. Il y a deux raisons. Nous avons déjà exprimé le premier ci-dessus : l'appareil n'utilise pas l'accélérateur intégré lors du traitement de la vidéo.

La deuxième raison est encore spéculative. Le fait est que récemment, le marquage des processeurs Intel a changé. En particulier, dans O2 XDA Flame, le processeur au niveau du système d'exploitation est défini comme ARM920T. En fait, il s'agit toujours du même Intel Xscale PXA. Les lecteurs (Core Player, TCPMP) prennent en charge un jeu d'instructions MMX sans fil spécial implémenté dans les processeurs de type PXA270. Mais pour O2 XDA Flame, ces lecteurs ne vous permettent tout simplement pas d'utiliser le mode de traitement vidéo avec des instructions. Ainsi, en termes de vitesse de lecture vidéo, Flame perd même face à l'Asus P525, techniquement plus faible. Si vous disposez d'informations précises sur cette fonctionnalité, veuillez m'écrire à ce sujet.

Dans toute cette situation avec l'accélérateur et le traitement vidéo, il y a aussi un tel détail. Si vous vous souvenez, au moment de la sortie du communicateur HTC Advantage, son accélérateur ATI n'était pas non plus pris en charge par les joueurs. Mais ensuite, la prise en charge de la puce a été ajoutée quelques semaines après la mise en vente de l'appareil. Mais les développeurs de Core Player s'attendent à n'ajouter la prise en charge de GoForce au lecteur que dans un avenir lointain. Cela peut aller de plusieurs mois à un an ou plus, période pendant laquelle l'appareil perdra tout simplement de sa pertinence.

Travailler hors ligne

L'appareil utilise une batterie Li-Ion amovible d'une capacité de 1620 mAh. Avec un travail quotidien avec l'appareil, cette charge dure une journée et demie avec 20 minutes d'appels et l'envoi de 20 messages. Si vous prenez 20 à 30 photos ou écoutez de la musique, la charge durera à peine une journée.

Nous avons effectué nos tests standards dans trois modes de fonctionnement.

  • Mode de lecture – mode de charge minimale. Le rétroéclairage de l'écran est réglé sur le niveau de lisibilité minimum. Haali Reader s'allume et défile automatiquement.
  • Mode MP3 – mode de chargement lors de la lecture de musique. L'écran s'éteint complètement, le volume est réglé sur moyen, des écouteurs sont connectés à l'appareil. Les fichiers MP3 avec des débits binaires de 128 à 320 Kbit/s sont lus à l'aide de MortPlayer.
  • Charge maximale – mode de charge maximale. La luminosité de l'écran est réglée au niveau maximum. Allumez le Core Player et lancez un film avec une résolution de 320 x 240 pixels.

La durée de vie de la batterie du communicateur est à un niveau très bas. Les performances de l'O2 XDA Flame sont parmi les pires lors des tests d'appareils. Même en mode lecture de musique avec l'écran éteint, l'appareil ne fonctionne que pendant 11 heures. Il est impossible de justifier des performances aussi médiocres même avec un grand écran ou un processeur puissant. Peut-être avons-nous obtenu une copie avec une batterie défectueuse pour les tests, ou les programmeurs de l'entreprise ont-ils mal optimisé la consommation d'énergie de l'appareil. En tout cas, la conclusion est décevante. Même si vous venez d'appeler le communicateur, vous devrez le recharger une fois par jour en moyenne. Si vous regardez une vidéo ou que vous vous connectez avec Flame, la charge peut tout simplement ne pas suffire pour une journée de travail.

Hôte USB

L'appareil prend en charge la fonction USB-Host à la vitesse USB 2.0, à cette fin, utilisez le connecteur MiniUSB lors de la connexion d'un câble spécial. La fonctionnalité de la fonction a été testée par la méthode la plus simple de connexion de différents appareils.

L'appareil a fonctionné sans problème avec les claviers Cherry et Logitech, la souris Logitech (sans curseur, qui est défini à l'aide du programme). Le lecteur flash Meizu M6 a été détecté comme un disque dur par le communicateur. Le système de fichiers du lecteur a été visualisé via le gestionnaire de fichiers intégré. Un lecteur de carte mémoire a également été détecté par le système. Des problèmes sont survenus lors de la connexion des caméras. Le système d'exploitation ne trouve pas de pilotes pour ces périphériques, ils doivent également être recherchés. Il s'agit d'un problème pour tous les appareils dotés de la fonction USB-Host sur Windows Mobile.

L'interface de la caméra est simple. Tous les réglages de base sont présentés dans le mode viseur, ils peuvent être modifiés sans entrer dans un menu spécial. Ce menu contient les paramètres de luminosité et de contraste (ils ne peuvent pas être modifiés sans entrer dans le menu). L'interface est simple et pratique. Vous pouvez le comprendre en quelques minutes.

L'appareil dispose d'un nombre minimum de paramètres. Pour un appareil photo avec autofocus, qui prétend prendre de bonnes photos, c'est pour le moins étrange.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 1 600 x 1 200 pixels
  • 1024x768 points
  • 640 x 480 pixels
  • 320 x 240 pixels
  • 176 x 144 points

Qualité de l'image (principalement exprimée dans la taille de l'image résultante) :

  • Meilleur
  • Mieux
  • Normale

Il n'y a pas de balance des blancs comme réglage, il y a une option "prise de vue nocturne".

Vous pouvez également régler les valeurs de contraste et de luminosité. Parmi les paramètres supplémentaires disponibles: minuterie et couper le son de l'obturateur. C'est tout. Il n'y a pas de paramètres de balance des blancs ni d'effets supplémentaires fournis. Pour les basses résolutions d'image (jusqu'à 640x480), un zoom 4x est disponible. À une résolution de 640x480, le grossissement maximum est de 2x. Lors de la prise de vue à des résolutions supérieures au zoom spécifié (zoom) n'est pas disponible.

Apparemment, dans O2 (ou dans Arima - le p original

Examen du communicateur O2 XDA Flame UMTS

Afin de lever immédiatement certaines questions sur le modèle, faisons une réservation. L'appareil n'est pas officiellement vendu en Russie et les chances que le modèle nous parvienne sont généralement nulles. Bien que, avec un fort désir, vous puissiez toujours trouver Flame, à un prix d'environ 30 000 à 32 000 roubles. Internet est le meilleur assistant en la matière.

Dans divers forums thématiques sur les plates-formes et les appareils, les questions des débutants sur le choix sont très fréquentes. Ils ont l'air traditionnellement simples : "Conseiller moi quoi choisir ? Asus P525 ou Glofiish X500 ? Eh bien, plus bas dans la liste. Je pense que beaucoup de lecteurs ont rencontré ce phénomène. Que reçoit un débutant en réponse à sa question ? En règle générale, il reçoit de nombreuses opinions selon lesquelles le communicateur A est meilleur que B pour une raison quelconque, et le même nombre d'opinions opposées. Et tout cela parce qu'il n'existe pas de solutions idéales sur le marché. Il n'y a pas d'appareil qui puisse convenir à tout le monde en même temps. Il n'y a pas un tel communicateur ou smartphone qui combine toutes les qualités, y compris un rasoir électrique et une perceuse.

Vous êtes-vous demandé pourquoi le coût du communicateur HTC Advantage est si exorbitant ? La réponse est simple : le modèle ne prétend pas être populaire. Cet appareil n'a évidemment été présenté par l'entreprise que comme une démonstration de ses capacités. Et pour que les utilisateurs n'aient pas de vains espoirs et ne soient pas déçus par l'appareil, son prix est à un point où il est impossible de justifier le choix.

O2 a une politique légèrement différente. L'entreprise lance un appareil sur le marché, d'une part, le plus saturé de fonctions et de capacités, et d'autre part, il est évidemment vide. La plupart des fonctions de O2 XDA Flame ne trouvent pas d'utilité réelle. Certains d'entre eux ne sont tout simplement pas intéressants pour la plupart des utilisateurs, certains ne peuvent pas être mis en œuvre en raison de limitations logicielles. Et maintenant, tout est en ordre.

Conception, contrôles

Il s'agit d'un communicateur traditionnel sans clé. Avec une mise en garde. Les dimensions de la flamme sont énormes, il est quasiment impossible de la transporter dans les poches de vos vêtements. Il est plus logique de comparer l'appareil avec des ordinateurs de poche et le communicateur HTC Advantage ou des modèles basés sur la plate-forme HTC Universal.

  • HP iPaq 4700 : 131 x 77 x 14,9 mm/poids 186,7 g
  • Dell X51v : 119 x 73 x 16,9 mm/poids 175 g
  • Avantage HTC (X7500) : 133,5 x 98 x 16 mm/Poids 359 g
  • Flamme O2 XDA : 126 x 74 x 17,5 mm/poids 190 g

Ici, il est nécessaire de faire une petite digression, qui expliquera la coloration négative de la description des dimensions. Rappelez-vous les ordinateurs de poche classiques. Pour ces appareils, l'ergonomie n'est pas l'élément le plus important. Oui, les jeux nécessitent un joystick ou des touches pratiques, mais en général, cela ne change pas l'image. Vous pouvez transporter un PDA classique dans votre sac, vous ne recevrez pas d'appel important dessus, et vous n'aurez pratiquement pas à le garder près de votre oreille pendant 5 à 10 minutes.

Passons maintenant à HTC Advantage. L'appareil est énorme, vous ne pouvez le transporter que dans un sac. Il y a une couverture pour cela. Il est confortable, bien fait et, en fait, irremplaçable. Cela découle des caractéristiques de conception de l'appareil. Dans O2 XDA, seul un casque vous est proposé. Il n'y a pas d'étui inclus, bien que cela puisse partiellement résoudre le problème du transport de l'appareil. L'appareil tient à peine dans la main. Le tenir près de l'oreille lors d'une conversation est inconfortable voire plutôt inhabituel. C'est lourd et gros.

Un autre point qui soulève des questions. Les dimensions du HTC Advantage ont été déterminées non seulement par un grand écran de 5 pouces, mais aussi par la présence d'un disque dur dans l'appareil. Ce dernier, avec sa petite taille, prend pas mal de place. Une partie de l'espace est réservée au système de protection des disques en cas de chute, sous le châssis. L'utilisation du GPS avec un disque dur a également laissé sa marque sur les dimensions de l'appareil. Les ingénieurs ont résolu le problème de la disposition la plus réussie des éléments dans le boîtier. L'O2 XDA n'a pas de disque dur, pas de clavier pleine taille, pas de GPS, un écran plus petit, mais l'appareil est grand et épais. Prenons l'exemple du HP iPaq 4700 - le développeur n'a pas pu rendre le boîtier compact, mais a au moins atteint sa petite épaisseur. Cela semblerait un geste insignifiant, mais cela a un effet particulier sur la perception de l'appareil.

Il est difficile de justifier les dimensions du boîtier dans O2 XDA Flame, nous n'y sommes pas parvenus. On a l'impression que la sortie du modèle a été précipitée et, par conséquent, un produit inachevé est apparu sur le marché. Pour une fonctionnalité maximale, les utilisateurs sont prêts à pardonner beaucoup à l'appareil, y compris une taille énorme. Mais O2 n'est pas si fonctionnel. Et maintenant parlons des éléments de l'affaire.

Presque toute la face avant de l'appareil est occupée par un écran de 3,6 pouces, nous en reparlerons plus tard. Dans la partie supérieure, au-dessus de l'écran, se trouve un haut-parleur. À droite de celui-ci se trouve une LED, à gauche se trouve un capteur de lumière. À droite de ces éléments se trouve une caméra VGA pour les appels vidéo sur les réseaux 3G.

Il y a un bloc de touches de navigation sous l'écran. Au total, il y a 6 boutons et une clé centrale à cinq positions. Tous les boutons sont fabriqués en un seul bloc. Les touches pour accepter et rejeter un appel sont situées sur les bords, deux boutons programmables sont situés sous l'écran et en dessous se trouvent les touches pour appeler le menu Démarrer et le courrier. Il n'y a pas de touche OK ici, mais elle peut être affectée, par exemple, au bouton d'appel de courrier. Dans ce cas, le bloc de navigation devient pratique pour effectuer des actions simples sans stylet. C'est une chose positive. D'autre part, des actions telles que l'appel de courrier ou la lecture de messages doivent souvent être effectuées en déplacement. Flame devient alors moins pratique. En raison de la masse importante de l'appareil et de l'emplacement du bloc avec les boutons dans la partie la plus basse, le boîtier l'emporte. Lorsque vous tenez l'appareil d'une main, cela se remarque particulièrement.

Les touches de bloc elles-mêmes sont confortables. Ils ont un coup de pression court mais clairement perceptible. Chaque appui est accompagné d'un clic. Le bloc a un rétroéclairage bleu foncé. Elle est moyennement brillante. Le rétroéclairage est activé la nuit et dans des conditions de faible luminosité. Pour ce faire, le capteur de lumière est situé à gauche du haut-parleur conversationnel. On ne sait pas dans quelle mesure une utilisation aussi limitée du capteur est justifiée. Le constructeur aurait bien pu faire en sorte que la luminosité du rétroéclairage de l'écran soit également ajustée automatiquement en fonction de l'éclairage. De plus, c'est l'écran qui consomme le plus de charge de la batterie. Mais ce n'est pas dans l'appareil.

Tournons-nous vers le bord gauche. Il y a deux boutons en haut et en bas de celui-ci - appelant des notes vocales et le programme Wireless Manager pour gérer les interfaces sans fil. Au centre de la nervure se trouvent une fenêtre IrDA et un connecteur pour connecter un câble de sortie TV. Les bords du boîtier, ainsi que les extrémités, ainsi qu'une partie de la face avant, sont en plastique doux au toucher. Le plastique est agréable au toucher et empêche l'appareil de glisser des mains.

Sur le bord supérieur droit se trouve un double bouton de volume. Il n'est pas trop grand en taille (surtout par rapport aux dimensions de l'appareil), mais on peut s'y habituer. Au centre de la nervure se trouve un emplacement pour les cartes microSD. L'appareil prend en charge les cartes jusqu'à 4 Go, bien qu'il soit presque impossible de trouver ces dernières en vente. La taille de carte la plus courante est de 1 ou 2 Go. Le communicateur ne prend pas en charge la norme SD 2.0 (SDHC). Autrement dit, il ne prend pas en charge les cartes haute capacité. Le connecteur n'est recouvert par rien, la carte est insérée jusqu'à ce qu'elle s'enclenche et se fixe ainsi dans le connecteur.

Il y a un bouton de caméra au bas du bord. Il a deux positions de pression : une pression douce pour faire la mise au point, puis une pression complète pour tirer. Sous cette touche, vous pouvez voir un bouton de réinitialisation logicielle encastré dans le corps de l'appareil. Vient ensuite la fente pour stylo. Le connecteur est fiable, le stylet est bien ajusté et il est très difficile de le faire tomber. Le retrait de la pointe est également facile grâce à la pointe crantée sur laquelle vous pouvez reposer votre doigt. Mais le stylet lui-même est controversé. Pour un communicateur de petite taille, ce serait parfait. Mais fourni avec l'O2 XDA Flame, le stylo a l'air au moins étrange. Il est trop petit pour un tel appareil et en même temps fin. Le stylet ne conviendra pas à tout le monde. Pour ceux qui sont habitués à un gros stylo (utilisé dans les ordinateurs de poche), il faudra du temps pour s'habituer à cet élément dans XDA Flame.

À l'extrémité supérieure se trouve un bouton pour éteindre l'appareil ou l'écran. Il n'y a pas d'autres éléments ici. Le bord inférieur est donné pour le connecteur MiniUSB et 2,5 mm pour connecter un casque. Il y a aussi un microphone ici.

Passons au panneau arrière du communicateur. Le panneau lui-même est en plastique, rappelant un revêtement en carbone. Ça a l'air intéressant, mais sans plus. Sur ce panneau, il y a un judas de l'appareil photo principal de 2 mégapixels, un flash LED et un miroir. Ces éléments sont situés dans un bloc rond.

Le couvercle de la batterie recouvre tout l'arrière du boîtier. Il est attaché avec 4 fentes. Pour retirer le couvercle, déplacez la clé et tirez le couvercle vers le haut. La batterie est fixée au boîtier avec deux clés. Côté et bas. Une telle monture est réussie du point de vue de sa fiabilité. Mais retirer la batterie n'est pas pratique. En revanche, cette procédure ne doit pas être effectuée souvent.

La pièce jointe de la carte SIM est familière. Un élément rétractable dans lequel une carte est insérée. Ce support s'est avéré trop gros, de sorte que les cartes SIM russes en tombent. Il est plus facile de l'insérer immédiatement dans le connecteur.

Écran

Toute la face avant de l'appareil est occupée par un écran de 3,6 pouces. La zone visible de l'écran est de 72,5x55 mm. À en juger par la luminosité et le contraste de l'image, nous pouvons conclure que le téléphone utilise une matrice Sharp. Il peut également être vu dans les PDA Acer n311 et Dell x51v. La même image, légèrement terne, mais très claire et uniforme. La résolution d'affichage est VGA (640x480 pixels), il affiche jusqu'à 65 000 couleurs, cela est dû à la limitation logicielle du système d'exploitation.

La luminosité maximale de l'écran a franchement déçu. Pour une telle diagonale, la luminosité est trop faible. Au soleil, la luminosité est insuffisante, l'écran s'assombrit immédiatement et il est presque impossible d'en lire les informations. Les angles de vision sont bons horizontalement, légèrement pires - verticalement. L'image n'est sensiblement déformée qu'avec une déviation significative de l'écran.

L'impression de l'affichage est bonne, mais l'écran n'est pas incroyable. S'il y a un an, un tel affichage aurait provoqué une vague d'émotions, aujourd'hui, il semble typique. Il existe des produits sur le marché avec les meilleurs écrans - HTC Advantage, Nokia E90.

L'écran a une bonne fonctionnalité. C'est une question de contrôle des doigts. O2 a très peu de concurrents dans ce composant. En raison de la grande diagonale de l'écran, vous pouvez taper des messages sur un clavier virtuel standard avec vos doigts, sans utiliser de stylet. Toutes les autres actions sont également pratiques à effectuer sans stylet. Il n'y a pas besoin d'une interface spéciale (HTC Touch).

Interfaces

Le communicateur fonctionne sur les réseaux UMTS (2100) et GSM (900/1800/1900). Il semble étrange que l'appareil ne prenne pas en charge les technologies de transfert de données élevées pour aucun des réseaux. En termes simples, il n'y a pas de support pour EDGE et HSDPA dans O2 XDA Flame. L'ensemble des interfaces sans fil est maximal, ce sont l'infrarouge, le Wi-Fi et le Bluetooth. Vous pouvez également utiliser le câble MiniUSB inclus pour synchroniser avec un PC ou transférer des données. L'appareil dispose d'une nouvelle interface - USB 2.0. Le taux de transfert de données théorique atteint 480 Mbps. Pour travailler avec des interfaces sans fil, utilisez le propre programme d'O2 - Wireless Manager.

Dans les paramètres de l'appareil, vous pouvez sélectionner la norme dans laquelle le communicateur fonctionnera. Trois modes sont proposés : 3G, 2.5G ou AUTO. Lorsque vous sélectionnez ce dernier, l'appareil déterminera lui-même les réseaux disponibles et activera le mode requis en fonction de cela.

Version Bluetooth 2.0+EDR intégrée. L'appareil utilise déjà des pilotes standard de Microsoft. La fonctionnalité de cette pile nous est familière par de nombreux autres communicateurs. Tenez compte des profils pris en charge par l'appareil et de leur objectif.

  • Profil d'accès générique (GAP). Le profil principal responsable du fonctionnement de la pile.
  • Profil de port série (SPP). Émule la connexion du périphérique COM. Il est principalement utilisé pour la synchronisation avec un ordinateur de bureau, en connectant des périphériques Bluetooth externes, tels qu'un récepteur GPS Bluetooth.
  • Profil de poussée d'objet (OPP). Utilisé pour transférer des objets, tels que des entrées d'agenda, des contacts.
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP). Connecter un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples - appeler, répondre à un appel, régler le volume.
  • Profil de périphérique d'interface humaine (HID). Connexion d'un clavier Bluetooth.
  • Profil de distribution audio avancé (A2DP). Transmission stéréo Bluetooth.
  • Profil de télécommande audio vidéo (AVRCP). Contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de réseau personnel (PAN). Connexion réseau via Bluetooth. Utilisé pour connecter un ordinateur de bureau à Internet via un communicateur, utilisé en remplacement du profil Dual-Up Networking.
  • Profil d'accès réseau à distance (DUN). Possibilité d'utiliser l'appareil comme modem.

Parmi les profils communs, seul FTP (File Transfer Profile) manque. Le fonctionnement de l'appareil avec un casque stéréo ne soulève aucune plainte. Tous les autres profils fonctionnent également correctement : synchronisation avec un ordinateur de bureau, transfert de contacts, etc.

Wi-Fi version 802.11b/g. Le travail du module Wi-Fi n'a pas causé de plaintes, tout est configuré sans problème. L'utilisation du Wi-Fi est encore sévèrement limitée par le fait que la zone de couverture est trop petite même à Moscou. En fait, seuls quelques programmes vraiment utiles utilisent la puissance du Wi-Fi. Écouter la radio, regarder des vidéos en streaming et surfer sur le Web sont les utilisations les plus logiques du Wi-Fi.

Vous pouvez également utiliser le Wi-Fi pour la téléphonie Internet, par exemple en utilisant Skype. Lorsque le module Wi-Fi est actif, l'appareil chauffe modérément et ne chauffe pas trop.

Port IR. Un port infrarouge qui prend en charge la norme (SIR / CIR) peut également être utile à quelqu'un dans son travail. O2 lui-même a jugé acceptable d'utiliser l'appareil comme télécommande, pour lequel il a installé un programme spécial dans l'appareil. Pour l'avenir, disons que l'utilisation d'un communicateur comme télécommande est plus une farce. Ci-dessous, nous parlerons du programme correspondant. Le port infrarouge fonctionne sans panne, il n'y a eu aucun problème lors du test.

Définir

Les articles inclus peuvent varier selon le magasin, le pays de vente et d'autres facteurs. Dans notre cas, le kit comprenait tous les câbles nécessaires (TV-Out, USB-Host) et des adaptateurs pour différents types de prises de courant. Bouleversé le manque d'au moins la couverture la plus simple. Apparemment, le fabricant considérait le boîtier comme un accessoire supplémentaire pour un appareil aussi volumineux.

Le casque mérite une attention particulière. Il faut y prêter attention uniquement à cause de la conception. Le casque utilise des bouchons d'oreille, on les trouve souvent dans un ensemble de téléphones de Sony Ericsson. De plus, des buses interchangeables de différentes tailles sont incluses. Sur un bloc séparé, il y a une touche de réponse aux appels, un curseur de volume mécanique et un microphone. Une petite pince à linge est également située séparément pour attacher le fil au col, à la poche de la chemise ou ailleurs. L'apparence du casque fait bonne impression. Jusqu'à ce qu'il soit temps d'écouter de la musique.

Le son est plat et complètement simple. Même le critique, qui a une audition loin d'être parfaite et est totalement incapable de distinguer le son des lecteurs d'Apple, Creative et Samsung les yeux fermés, ressent la simplicité du son de l'O2. Le son est clair, il n'y a pas de craquements ou de bruits. Mais aussi il n'y a pas de fréquences, ni hautes ni basses. Parler sur un tel casque est très pratique, mais écouter de la musique ne l'est pas. N'importe quel joueur chinois fournit un son plus riche. Certes, tout cela s'applique spécifiquement au casque complet. Cela vaut la peine de les remplacer par de meilleurs, car l'image change. Mais plus là-dessus plus tard. La longueur du fil du casque est suffisante pour transporter le communicateur dans votre poche ou même dans un sac à bandoulière et ne pas rencontrer de problèmes avec le placement du casque.

Performances

L'appareil est construit sur le processeur Marvell (Intel Xscale) PXA270 et a une fréquence d'horloge de 520 MHz. Ce qui vous a empêché de régler la fréquence sur 624 MHz, tout en positionnant le communicateur comme l'un des plus fonctionnels et performants, reste un mystère. Dans tous les cas, vous pouvez augmenter la fréquence du processeur sans dommages et indépendamment l'un des nombreux programmes pour changer de fréquence. La vitesse de l'interface est typique des modèles basés sur ce processeur. Ne vous attendez pas à une vitesse incroyable de l'appareil à cet égard. Tous les modèles avec une fréquence de 400 MHz ou plus sont approximativement comparables en termes de vitesse d'interface, et O2 XDA Flame ne se distingue pas des autres appareils.

La quantité de RAM est de 128 Mo, dont 74 Mo sont disponibles pour l'exécution des programmes. Ce volume est suffisant pour le lancement simultané de plusieurs dizaines de programmes. La quantité de mémoire flash intégrée est de 2 Go, dont une partie est occupée par des logiciels préinstallés et des fichiers du système d'exploitation. Environ 1700 Mo sont disponibles pour l'utilisateur. Capacité suffisante pour tous les programmes, quelques films et plusieurs albums de musique. Le stockage peut également être étendu avec une carte microSD. Compte tenu de la grande quantité de mémoire interne, le manque de prise en charge des cartes SDHC ne semble pas être un sérieux inconvénient.

L'un des éléments de l'appareil est un accélérateur graphique. Un motif de fierté O2, son nom est même apposé sur la boîte avec l'appareil. Un nouveau développement de nVidia, le GoForce 5500, a été choisi comme sous-système graphique. Nous allons nous attarder ici plus en détail.

La présence de la puce GoForce 5500 rend en théorie l'appareil très fonctionnel. La puce est responsable non seulement du traitement vidéo ou du lancement de jeux sans ralentissements ni blocages. De plus, le traitement de la caméra tombe sur l'accélérateur. En particulier, GoForce 5500 donne au fabricant la possibilité d'utiliser un appareil photo avec une résolution allant jusqu'à 10 mégapixels dans l'appareil. Une autre caractéristique de cette puce particulière est le traitement des requêtes du processeur central. Autrement dit, en théorie, la puce est capable de décharger le processeur central, prenant en charge certaines des opérations de traitement de certaines applications. La puce se charge également de l'enregistrement vidéo, la partie son du système (son dans les écouteurs, sortie son vers les haut-parleurs). De plus, GoForce 5500 prend en charge le traitement des signaux DVB-H, DMB et autres signaux de télévision numérique. Naturellement, j'ai décrit les capacités de l'accélérateur dans le langage le plus simple, du côté technique, tous ces processus sont décrits beaucoup plus compliqués.

Dans O2 XDA Flame, l'accélérateur est partiellement utilisé. Et c'est un euphémisme. La plupart des fonctionnalités de la puce restent inutilisées et certaines fonctionnalités ne sont tout simplement pas prises en charge au niveau logiciel.

En théorie, l'accélérateur traite la vidéo. Ainsi, l'appareil peut lire des vidéos de n'importe quelle résolution, même sans processeur puissant. C'est-à-dire que toute la charge de traitement vidéo incombe à l'accélérateur. Mais pour cela, l'accélérateur doit être soutenu au niveau du programme. Aucun des lecteurs existants pour la plate-forme Windows Mobile ne prend en charge le GoForce 5500. Cela signifie que l'accélérateur n'est tout simplement pas utilisé lors de la lecture vidéo. Vérifions cette affirmation avec un test.

Test de l'O2 XDA Flame avec la référence intégrée au lecteur vidéo Core Player. Rappelez-vous que le résultat égal à 100% signifie que la vidéo dans la résolution et la qualité spécifiées sera lue sur le communicateur sans "ralentissements" notables, les chutes d'images ne sont possibles que dans les scènes dynamiques. Une valeur supérieure à 120-130 % signifie que la puissance de l'appareil est suffisante pour une lecture vidéo sans faille (pas de gel ni de perte d'images) de la résolution et de la qualité spécifiées.

Dans ce test, nous avons inclus les résultats du Gigabyte t600, dont l'examen apparaîtra sur notre site Web dans un proche avenir. Les résultats sont indicatifs. En utilisant le Gigabyte t600 comme exemple, vous pouvez apprécier le rôle que joue l'accélérateur dans le traitement vidéo. La ligne du haut est t600 avec l'accélérateur activé, le meilleur résultat. Si vous n'utilisez pas l'accélérateur, vous pouvez voir à quel point la vitesse de traitement vidéo diminue (t600 en utilisant le mode RAW Frame Buffer). Communicator O2 XDA Flame donne des résultats très médiocres. Il y a deux raisons. Nous avons déjà exprimé le premier ci-dessus : l'appareil n'utilise pas l'accélérateur intégré lors du traitement de la vidéo.

La deuxième raison est encore spéculative. Le fait est que récemment, le marquage des processeurs Intel a changé. En particulier, dans O2 XDA Flame, le processeur au niveau du système d'exploitation est défini comme ARM920T. En fait, il s'agit toujours du même Intel Xscale PXA. Les lecteurs (Core Player, TCPMP) prennent en charge un jeu d'instructions MMX sans fil spécial implémenté dans les processeurs de type PXA270. Mais pour O2 XDA Flame, ces lecteurs ne vous permettent tout simplement pas d'utiliser le mode de traitement vidéo avec des instructions. Ainsi, en termes de vitesse de lecture vidéo, Flame perd face à l'Asus P525, même techniquement plus faible. Si vous disposez d'informations précises sur cette fonctionnalité, veuillez m'écrire à ce sujet.

Dans toute cette situation avec l'accélérateur et le traitement vidéo, il y a aussi un tel détail. Si vous vous souvenez, au moment de la sortie du communicateur HTC Advantage, son accélérateur ATI n'était pas non plus pris en charge par les joueurs. Mais ensuite, la prise en charge de la puce a été ajoutée quelques semaines après la mise en vente de l'appareil. Mais les développeurs de Core Player s'attendent à n'ajouter la prise en charge de GoForce au lecteur que dans un avenir lointain. Cela peut aller de plusieurs mois à un an ou plus, période pendant laquelle l'appareil perdra tout simplement de sa pertinence.

Travailler hors ligne

L'appareil utilise une batterie Li-Ion amovible d'une capacité de 1620 mAh. Avec un travail quotidien avec l'appareil, cette charge dure une journée et demie avec 20 minutes d'appels et l'envoi de 20 messages. Si vous prenez 20 à 30 photos ou écoutez de la musique, la charge durera à peine une journée.

Nous avons effectué nos tests standards dans trois modes de fonctionnement.

  • Mode de lecture – mode de charge minimale. Le rétroéclairage de l'écran est réglé sur le niveau de lisibilité minimum. Haali Reader s'allume et défile automatiquement.
  • Mode MP3 – mode de chargement lors de la lecture de musique. L'écran s'éteint complètement, le volume est réglé sur moyen, des écouteurs sont connectés à l'appareil. Les fichiers MP3 avec des débits binaires de 128 à 320 Kbit/s sont lus à l'aide de MortPlayer.
  • Charge maximale – mode de charge maximale. La luminosité de l'écran est réglée au niveau maximum. Allumez le Core Player et lancez un film avec une résolution de 320 x 240 pixels.

La durée de vie de la batterie du communicateur est à un niveau très bas. Les performances de l'O2 XDA Flame sont parmi les pires lors des tests d'appareils. Même en mode lecture de musique avec l'écran éteint, l'appareil ne fonctionne que pendant 11 heures. Il est impossible de justifier des performances aussi médiocres même avec un grand écran ou un processeur puissant. Peut-être avons-nous obtenu une copie avec une batterie défectueuse pour les tests, ou les programmeurs de l'entreprise ont-ils mal optimisé la consommation d'énergie de l'appareil. En tout cas, la conclusion est décevante. Même si vous venez d'appeler le communicateur, vous devrez le recharger une fois par jour en moyenne. Si vous regardez une vidéo ou que vous vous connectez avec Flame, la charge peut tout simplement ne pas suffire pour une journée de travail.

Hôte USB

L'appareil prend en charge la fonction USB-Host à la vitesse USB 2.0, à cette fin, utilisez le connecteur MiniUSB lors de la connexion d'un câble spécial. La fonctionnalité de la fonction a été testée par la méthode la plus simple de connexion de différents appareils.

L'appareil a fonctionné sans problème avec les claviers Cherry et Logitech, la souris Logitech (sans curseur, qui est défini à l'aide du programme). Le lecteur flash Meizu M6 a été détecté comme un disque dur par le communicateur. Le système de fichiers du lecteur a été visualisé via le gestionnaire de fichiers intégré. Un lecteur de carte mémoire a également été détecté par le système. Des problèmes sont survenus lors de la connexion des caméras. Le système d'exploitation ne trouve pas de pilotes pour ces périphériques, ils doivent également être recherchés. Il s'agit d'un problème avec tous les appareils dotés de la fonction USB-Host sur Windows Mobile.

Sortie TV

La possibilité d'afficher l'image sur un téléviseur. Un câble spécial avec "tulipes" est utilisé. Pour afficher une image sur un téléviseur, connectez simplement l'appareil au téléviseur avec un câble. L'image est diffusée dans le mode dans lequel elle se trouvait sur l'écran du communicateur avant la connexion. Si vous connectez l'appareil en mode écran horizontal et démarrez la vidéo, l'image ne sera pas automatiquement convertie en paysage. Pour ce faire, vous devez reconnecter votre communicateur et votre téléviseur. Une autre façon d'utiliser TV-Out consiste à se connecter à un projecteur. Vous ne pourrez pas connecter un communicateur au moniteur.

Appareil photo

Le communicateur dispose d'un appareil photo de 2 mégapixels (CMOS) avec autofocus. Il n'y a pas de mode macro, même si c'est lors de la prise de vue d'objets en gros plan que les clichés les plus réussis sont obtenus. En général, la qualité des images Flame est inférieure à celle des appareils photo 2 mégapixels des téléphones portables Nokia ou Sony Ericsson. Vous pouvez comparer la qualité avec les communicateurs Asus P525 ou Gigabyte i300, ici O2 XDA Flame sera en place.

L'interface de la caméra est simple. Tous les réglages de base sont présentés dans le mode viseur, ils peuvent être modifiés sans entrer dans un menu spécial. Ce menu contient les paramètres de luminosité et de contraste (ils ne peuvent pas être modifiés sans entrer dans le menu). L'interface est simple et pratique. Vous pouvez le comprendre en quelques minutes.

L'appareil dispose d'un nombre minimum de paramètres. Pour un appareil photo avec autofocus, qui prétend prendre de bonnes photos, c'est pour le moins étrange.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 1 600 x 1 200 pixels
  • 1024x768 points
  • 640 x 480 pixels
  • 320 x 240 pixels
  • 176 x 144 points

Qualité de l'image (principalement exprimée dans la taille de l'image résultante) :

  • Meilleur
  • Mieux
  • Normale

Il n'y a pas de balance des blancs comme réglage, il y a une option "prise de vue nocturne".

Vous pouvez également régler les valeurs de contraste et de luminosité. Parmi les paramètres supplémentaires disponibles: minuterie et couper le son de l'obturateur. C'est tout. Il n'y a pas de paramètres de balance des blancs ni d'effets supplémentaires fournis. Pour les basses résolutions d'image (jusqu'à 640x480), un zoom 4x est disponible. À une résolution de 640x480, le grossissement maximum est de 2x. Lors de la prise de vue à des résolutions supérieures au zoom spécifié (zoom) n'est pas disponible.

Apparemment, dans O2 (ou dans Arima - le p original

Examen du communicateur O2 XDA Flame UMTS

Afin de lever immédiatement certaines questions concernant le modèle, faisons une réservation. L'appareil n'est pas officiellement vendu en Russie et les chances que le modèle nous parvienne sont généralement nulles. Bien que, avec un fort désir, vous puissiez toujours trouver Flame, à un prix d'environ 30 000 à 32 000 roubles. Internet est le meilleur assistant en la matière.

Dans divers forums thématiques sur les plates-formes et les appareils, les questions des débutants sur le choix sont très fréquentes. Ils ont l'air traditionnellement simples : "Conseiller moi quoi choisir ? Asus P525 ou Glofiish X500 ? Eh bien, plus bas dans la liste. Je pense que beaucoup de lecteurs ont rencontré ce phénomène. Que reçoit un débutant en réponse à sa question ? En règle générale, il reçoit de nombreuses opinions selon lesquelles le communicateur A est meilleur que B pour une raison quelconque, et le même nombre d'opinions opposées. Et tout cela parce qu'il n'existe pas de solutions idéales sur le marché. Il n'y a pas d'appareil qui puisse convenir à tout le monde en même temps. Il n'y a pas un tel communicateur ou smartphone qui combine toutes les qualités, y compris un rasoir électrique et une perceuse.

Vous êtes-vous demandé pourquoi le coût du communicateur HTC Advantage est si exorbitant ? La réponse est simple : le modèle ne prétend pas être populaire. Cet appareil n'a évidemment été présenté par l'entreprise que comme une démonstration de ses capacités. Et pour que les utilisateurs n'aient pas de vains espoirs et ne soient pas déçus par l'appareil, son prix est à un point où il est impossible de justifier le choix.

O2 a une politique légèrement différente. L'entreprise lance un appareil sur le marché, d'une part, le plus saturé de fonctions et de capacités, et d'autre part, il est évidemment vide. La plupart des fonctions de O2 XDA Flame ne trouvent pas d'utilité réelle. Certains d'entre eux ne sont tout simplement pas intéressants pour la plupart des utilisateurs, certains ne peuvent pas être mis en œuvre en raison de limitations logicielles. Et maintenant, tout est en ordre.

Conception, contrôles

Il s'agit d'un communicateur traditionnel sans clé. Avec une mise en garde. Les dimensions de la flamme sont énormes, il est quasiment impossible de la transporter dans les poches de vos vêtements. Il est plus logique de comparer l'appareil avec des ordinateurs de poche et le communicateur HTC Advantage ou des modèles basés sur la plate-forme HTC Universal.

  • HP iPaq 4700 : 131 x 77 x 14,9 mm/poids 186,7 g
  • Dell X51v : 119 x 73 x 16,9 mm/poids 175 g
  • Avantage HTC (X7500) : 133,5 x 98 x 16 mm/Poids 359 g
  • Flamme O2 XDA : 126 x 74 x 17,5 mm/poids 190 g

Ici, il est nécessaire de faire une petite digression, qui expliquera la coloration négative de la description des dimensions. Rappelez-vous les ordinateurs de poche classiques. Pour ces appareils, l'ergonomie n'est pas l'élément le plus important. Oui, les jeux nécessitent un joystick ou des touches pratiques, mais en général, cela ne change pas l'image. Vous pouvez transporter un PDA classique dans un sac, vous ne recevrez pas d'appel important dessus et vous n'aurez pratiquement pas à le garder près de votre oreille pendant 5 à 10 minutes.

Passons maintenant à HTC Advantage. L'appareil est énorme, vous ne pouvez le transporter que dans un sac. Il y a une couverture pour cela. Il est confortable, bien fait et, en fait, irremplaçable. Cela découle des caractéristiques de conception de l'appareil. Dans O2 XDA, seul un casque vous est proposé. Il n'y a pas d'étui inclus, bien que cela puisse partiellement résoudre le problème du transport de l'appareil. L'appareil tient à peine dans la main. Le tenir près de l'oreille lors d'une conversation est inconfortable voire plutôt inhabituel. C'est lourd et gros.

Un autre point qui soulève des questions. Les dimensions du HTC Advantage ont été déterminées non seulement par un grand écran de 5 pouces, mais aussi par la présence d'un disque dur dans l'appareil. Ce dernier, avec sa petite taille, prend pas mal de place. Une partie de l'espace est réservée au système de protection des disques en cas de chute, sous le châssis. L'utilisation du GPS avec un disque dur a également laissé sa marque sur les dimensions de l'appareil. Les ingénieurs ont résolu le problème de la disposition la plus réussie des éléments dans le boîtier. L'O2 XDA n'a pas de disque dur, pas de clavier pleine taille, pas de GPS, un écran plus petit, mais l'appareil est grand et épais. Prenons l'exemple du HP iPaq 4700 - le développeur n'a pas pu rendre le boîtier compact, mais a au moins atteint sa petite épaisseur. Cela semblerait un geste insignifiant, mais cela a un effet particulier sur la perception de l'appareil.

Il est difficile de justifier les dimensions du boîtier dans O2 XDA Flame, nous n'y sommes pas parvenus. On a l'impression que la sortie du modèle a été précipitée et, par conséquent, un produit inachevé est apparu sur le marché. Pour une fonctionnalité maximale, les utilisateurs sont prêts à pardonner beaucoup à l'appareil, y compris une taille énorme. Mais O2 n'est pas si fonctionnel. Et maintenant parlons des éléments de l'affaire.

Presque toute la face avant de l'appareil est occupée par un écran de 3,6 pouces, nous en reparlerons plus tard. Dans la partie supérieure, au-dessus de l'écran, se trouve un haut-parleur. À droite de celui-ci se trouve une LED, à gauche se trouve un capteur de lumière. À droite de ces éléments se trouve une caméra VGA pour les appels vidéo sur les réseaux 3G.

Il y a un bloc de touches de navigation sous l'écran. Au total, il y a 6 boutons et une clé centrale à cinq positions. Tous les boutons sont fabriqués en un seul bloc. Les touches pour accepter et rejeter un appel sont situées sur les bords, deux boutons programmables sont situés sous l'écran et en dessous se trouvent les touches pour appeler le menu Démarrer et le courrier. Il n'y a pas de touche OK ici, mais elle peut être affectée, par exemple, au bouton d'appel de courrier. Dans ce cas, le bloc de navigation devient pratique pour effectuer des actions simples sans stylet. C'est une chose positive. D'autre part, des actions telles que l'appel de courrier ou la lecture de messages doivent souvent être effectuées en déplacement. Flame devient alors moins pratique. En raison de la masse importante de l'appareil et de l'emplacement du bloc avec les boutons dans la partie la plus basse, le boîtier l'emporte. Lorsque vous tenez l'appareil d'une main, cela se remarque particulièrement.

Sur le bord supérieur droit se trouve un double bouton de volume. Il n'est pas trop grand en taille (surtout par rapport aux dimensions de l'appareil), mais on peut s'y habituer. Au centre de la nervure se trouve un emplacement pour les cartes microSD. L'appareil prend en charge les cartes jusqu'à 4 Go, bien qu'il soit presque impossible de trouver ces dernières en vente. La taille de carte la plus courante est de 1 ou 2 Go. Le communicateur ne prend pas en charge la norme SD 2.0 (SDHC). Autrement dit, il ne prend pas en charge les cartes haute capacité. Le connecteur n'est recouvert par rien, la carte est insérée jusqu'à ce qu'elle s'enclenche et se fixe ainsi dans le connecteur.

Il y a un bouton de caméra au bas du bord. Il a deux positions de pression : une pression douce pour faire la mise au point, puis une pression complète pour tirer. Sous cette touche, vous pouvez voir un bouton de réinitialisation logicielle encastré dans le corps de l'appareil. Vient ensuite la fente pour stylo. Le connecteur est fiable, le stylet est bien ajusté et il est très difficile de le faire tomber. Le retrait de la pointe est également facile grâce à la pointe crantée sur laquelle vous pouvez reposer votre doigt. Mais le stylet lui-même est controversé. Pour un communicateur de petite taille, ce serait parfait. Mais fourni avec l'O2 XDA Flame, le stylo a l'air au moins étrange. Il est trop petit pour un tel appareil et en même temps fin. Le stylet ne conviendra pas à tout le monde. Pour ceux qui sont habitués à un gros stylo (utilisé dans les ordinateurs de poche), il faudra du temps pour s'habituer à cet élément dans XDA Flame.

À l'extrémité supérieure se trouve un bouton pour éteindre l'appareil ou l'écran. Il n'y a pas d'autres éléments ici. Le bord inférieur est donné pour le connecteur MiniUSB et 2,5 mm pour connecter un casque. Il y a aussi un microphone ici.

Passons au panneau arrière du communicateur. Le panneau lui-même est en plastique, rappelant un revêtement en carbone. Ça a l'air intéressant, mais sans plus. Sur ce panneau, il y a un judas de l'appareil photo principal de 2 mégapixels, un flash LED et un miroir. Ces éléments sont situés dans un bloc rond.

Le couvercle de la batterie recouvre tout l'arrière du boîtier. Il est attaché avec 4 fentes. Pour retirer le couvercle, déplacez la clé et tirez le couvercle vers le haut. La batterie est fixée au boîtier avec deux clés. Côté et bas. Une telle monture est réussie du point de vue de sa fiabilité. Mais retirer la batterie n'est pas pratique. En revanche, cette procédure ne doit pas être effectuée souvent.

La pièce jointe de la carte SIM est familière. Un élément rétractable dans lequel une carte est insérée. Ce support s'est avéré trop gros, de sorte que les cartes SIM russes en tombent. Il est plus facile de l'insérer immédiatement dans le connecteur.

Écran

Toute la face avant de l'appareil est occupée par un écran de 3,6 pouces. La zone visible de l'écran est de 72,5x55 mm. À en juger par la luminosité et le contraste de l'image, nous pouvons conclure que le téléphone utilise une matrice Sharp. Il peut également être vu dans les PDA Acer n311 et Dell x51v. La même image, légèrement terne, mais très claire et uniforme. La résolution d'affichage est VGA (640x480 pixels), il affiche jusqu'à 65 000 couleurs, cela est dû à la limitation logicielle du système d'exploitation.

La luminosité maximale de l'écran a franchement déçu. Pour une telle diagonale, la luminosité est trop faible. Au soleil, la luminosité est insuffisante, l'écran s'assombrit immédiatement et il est presque impossible d'en lire les informations. Les angles de vision sont bons horizontalement, légèrement pires - verticalement. L'image n'est sensiblement déformée qu'avec une déviation significative de l'écran.

L'impression de l'affichage est bonne, mais l'écran n'est pas incroyable. S'il y a un an, un tel affichage aurait provoqué une vague d'émotions, aujourd'hui, il semble typique. Il existe des produits sur le marché avec les meilleurs écrans - HTC Advantage, Nokia E90.

L'écran a une bonne fonctionnalité. C'est une question de contrôle des doigts. O2 a très peu de concurrents dans ce composant. En raison de la grande diagonale de l'écran, vous pouvez taper des messages sur un clavier virtuel standard avec vos doigts, sans utiliser de stylet. Toutes les autres actions sont également pratiques à effectuer sans stylet. Il n'y a pas besoin d'une interface spéciale (HTC Touch).

Interfaces

Le communicateur fonctionne sur les réseaux UMTS (2100) et GSM (900/1800/1900). Il semble étrange que l'appareil ne prenne pas en charge les technologies de transfert de données élevées pour aucun des réseaux. En termes simples, il n'y a pas de support pour EDGE et HSDPA dans O2 XDA Flame. L'ensemble des interfaces sans fil est maximal, ce sont l'infrarouge, le Wi-Fi et le Bluetooth. Vous pouvez également utiliser le câble MiniUSB inclus pour synchroniser avec un PC ou transférer des données. L'appareil dispose d'une nouvelle interface - USB 2.0. Le taux de transfert de données théorique atteint 480 Mbps. Pour travailler avec des interfaces sans fil, utilisez le propre programme d'O2 - Wireless Manager.

Parmi les profils communs, seul FTP (File Transfer Profile) manque. Le fonctionnement de l'appareil avec un casque stéréo ne soulève aucune plainte. Tous les autres profils fonctionnent également correctement : synchronisation avec un ordinateur de bureau, transfert de contacts, etc.

Version Wi-Fi 802.11b/g. Le travail du module Wi-Fi n'a pas causé de plaintes, tout est configuré sans problème. L'utilisation du Wi-Fi est encore sévèrement limitée par le fait que la zone de couverture est trop petite même à Moscou. En fait, seuls quelques programmes vraiment utiles utilisent la puissance du Wi-Fi. Écouter la radio, regarder des vidéos en streaming et surfer sur le Web sont les utilisations les plus logiques du Wi-Fi.

Vous pouvez également utiliser le Wi-Fi pour la téléphonie Internet, par exemple en utilisant Skype. Lorsque le module Wi-Fi est actif, l'appareil chauffe modérément et ne chauffe pas trop.

Port IR. Un port infrarouge qui prend en charge la norme (SIR / CIR) peut également être utile à quelqu'un dans son travail. O2 lui-même a jugé acceptable d'utiliser l'appareil comme télécommande, pour lequel il a installé un programme spécial dans l'appareil. Pour l'avenir, disons que l'utilisation du communicateur comme télécommande est plus une farce. Ci-dessous, nous parlerons du programme correspondant. Le port infrarouge fonctionne sans panne, il n'y a eu aucun problème lors du test.

Définir

Les articles inclus peuvent varier selon le magasin, le pays de vente et d'autres facteurs. Dans notre cas, le kit comprenait tous les câbles nécessaires (TV-Out, USB-Host) et des adaptateurs pour différents types de prises de courant. Bouleversé le manque d'au moins la couverture la plus simple. Apparemment, le fabricant considérait le boîtier comme un accessoire supplémentaire pour un appareil aussi volumineux.

Le casque mérite une attention particulière. Il faut y prêter attention uniquement à cause de la conception. Le casque utilise des bouchons d'oreille, on les trouve souvent dans un ensemble de téléphones de Sony Ericsson. De plus, des buses interchangeables de différentes tailles sont incluses. Sur un bloc séparé, il y a une touche de réponse aux appels, un curseur de volume mécanique et un microphone. Une petite pince à linge est également située séparément pour attacher le fil au col, à la poche de la chemise ou ailleurs. L'apparence du casque fait bonne impression. Jusqu'à ce qu'il soit temps d'écouter de la musique.

Le son est plat et complètement simple. Même le critique, qui a une audition loin d'être parfaite et est totalement incapable de distinguer le son des lecteurs d'Apple, Creative et Samsung les yeux fermés, ressent la simplicité du son de l'O2. Le son est clair, il n'y a pas de craquements ou de bruits. Mais aussi il n'y a pas de fréquences, ni hautes ni basses. Parler sur un tel casque est très pratique, mais écouter de la musique ne l'est pas. N'importe quel joueur chinois fournit un son plus riche. Certes, tout cela s'applique spécifiquement au casque complet. Cela vaut la peine de les remplacer par de meilleurs, car l'image change. Mais plus là-dessus plus tard. La longueur du fil du casque est suffisante pour transporter le communicateur dans votre poche ou même dans un sac à bandoulière et ne pas rencontrer de problèmes avec le placement du casque.

Performances

L'appareil est construit sur le processeur Marvell (Intel Xscale) PXA270 et a une fréquence d'horloge de 520 MHz. Ce qui vous a empêché de régler la fréquence sur 624 MHz, tout en positionnant le communicateur comme l'un des plus fonctionnels et performants, reste un mystère. Dans tous les cas, vous pouvez augmenter la fréquence du processeur sans dommages et indépendamment l'un des nombreux programmes pour changer de fréquence. La vitesse de l'interface est typique des modèles basés sur ce processeur. Ne vous attendez pas à une vitesse incroyable de l'appareil à cet égard. Tous les modèles avec une fréquence de 400 MHz ou plus sont approximativement comparables en termes de vitesse d'interface, et O2 XDA Flame ne se distingue pas des autres appareils.

La quantité de RAM est de 128 Mo, dont 74 Mo sont disponibles pour l'exécution des programmes. Ce volume est suffisant pour le lancement simultané de plusieurs dizaines de programmes. La quantité de mémoire flash intégrée est de 2 Go, dont une partie est occupée par des logiciels préinstallés et des fichiers du système d'exploitation. Environ 1700 Mo sont disponibles pour l'utilisateur. Capacité suffisante pour tous les programmes, quelques films et plusieurs albums de musique. Le stockage peut également être étendu avec une carte microSD. Compte tenu de la grande quantité de mémoire interne, le manque de prise en charge des cartes SDHC ne semble pas être un sérieux inconvénient.

L'un des éléments de l'appareil est un accélérateur graphique. Un motif de fierté O2, son nom est même apposé sur la boîte avec l'appareil. Un nouveau développement de nVidia, le GoForce 5500, a été choisi comme sous-système graphique. Nous allons nous attarder ici plus en détail.

En théorie, l'accélérateur traite la vidéo. Ainsi, l'appareil peut lire des vidéos de n'importe quelle résolution, même sans processeur puissant. C'est-à-dire que toute la charge de traitement vidéo incombe à l'accélérateur. Mais pour cela, l'accélérateur doit être soutenu au niveau du programme. Aucun des lecteurs existants pour la plate-forme Windows Mobile ne prend en charge le GoForce 5500. Cela signifie que l'accélérateur n'est tout simplement pas utilisé lors de la lecture vidéo. Vérifions cette affirmation avec un test.

Test de l'O2 XDA Flame avec la référence intégrée au lecteur vidéo Core Player. Rappelez-vous que le résultat égal à 100% signifie que la vidéo dans la résolution et la qualité spécifiées sera lue sur le communicateur sans "ralentissements" notables, les chutes d'images ne sont possibles que dans les scènes dynamiques. Une valeur supérieure à 120-130 % signifie que la puissance de l'appareil est suffisante pour une lecture vidéo sans faille (pas de gel ni de perte d'images) de la résolution et de la qualité spécifiées.

Dans ce test, nous avons inclus les résultats du Gigabyte t600, dont l'examen apparaîtra sur notre site Web dans un proche avenir. Les résultats sont indicatifs. En utilisant le Gigabyte t600 comme exemple, vous pouvez voir quel rôle joue l'accélérateur dans le traitement vidéo. La ligne du haut est t600 avec l'accélérateur activé, le meilleur résultat. Si vous n'utilisez pas l'accélérateur, vous pouvez voir à quel point la vitesse de traitement vidéo diminue (t600 en utilisant le mode RAW Frame Buffer). Communicator O2 XDA Flame donne des résultats très médiocres. Il y a deux raisons. Nous avons déjà exprimé le premier ci-dessus : l'appareil n'utilise pas l'accélérateur intégré lors du traitement de la vidéo.

La deuxième raison est encore spéculative. Le fait est que récemment, le marquage des processeurs Intel a changé. En particulier, dans O2 XDA Flame, le processeur au niveau du système d'exploitation est défini comme ARM920T. En fait, il s'agit toujours du même Intel Xscale PXA. Les lecteurs (Core Player, TCPMP) prennent en charge un jeu d'instructions MMX sans fil spécial implémenté dans les processeurs de type PXA270. Mais pour O2 XDA Flame, ces lecteurs ne vous permettent tout simplement pas d'utiliser le mode de traitement vidéo avec des instructions. Ainsi, en termes de vitesse de lecture vidéo, Flame perd même face à l'Asus P525, techniquement plus faible. Si vous disposez d'informations précises sur cette fonctionnalité, veuillez m'écrire à ce sujet.

Dans toute cette situation avec l'accélérateur et le traitement vidéo, il y a aussi un tel détail. Si vous vous souvenez, au moment de la sortie du communicateur HTC Advantage, son accélérateur ATI n'était pas non plus pris en charge par les joueurs. Mais ensuite, la prise en charge de la puce a été ajoutée quelques semaines après la mise en vente de l'appareil. Mais les développeurs de Core Player s'attendent à n'ajouter la prise en charge de GoForce au lecteur que dans un avenir lointain. Cela peut aller de plusieurs mois à un an ou plus, période pendant laquelle l'appareil perdra tout simplement de sa pertinence.

Travailler hors ligne

L'appareil utilise une batterie Li-Ion amovible d'une capacité de 1620 mAh. Avec un travail quotidien avec l'appareil, cette charge dure une journée et demie avec 20 minutes d'appels et l'envoi de 20 messages. Si vous prenez 20 à 30 photos ou écoutez de la musique, la charge durera à peine une journée.

Nous avons effectué nos tests standards dans trois modes de fonctionnement.

  • Mode de lecture – mode de charge minimale. Le rétroéclairage de l'écran est réglé sur le niveau de lisibilité minimum. Haali Reader s'allume et défile automatiquement.
  • Mode MP3 – mode de chargement lors de la lecture de musique. L'écran s'éteint complètement, le volume est réglé sur moyen, des écouteurs sont connectés à l'appareil. Les fichiers MP3 avec des débits binaires de 128 à 320 Kbit/s sont lus à l'aide de MortPlayer.
  • Charge maximale – mode de charge maximale. La luminosité de l'écran est réglée au niveau maximum. Allumez le Core Player et lancez un film avec une résolution de 320 x 240 pixels.

La durée de vie de la batterie du communicateur est à un niveau très bas. Les performances de l'O2 XDA Flame sont parmi les pires lors des tests d'appareils. Même en mode lecture de musique avec l'écran éteint, l'appareil ne fonctionne que pendant 11 heures. Il est impossible de justifier des performances aussi médiocres même avec un grand écran ou un processeur puissant. Peut-être avons-nous obtenu une copie avec une batterie défectueuse pour les tests, ou les programmeurs de l'entreprise ont-ils mal optimisé la consommation d'énergie de l'appareil. En tout cas, la conclusion est décevante. Même si vous venez d'appeler le communicateur, vous devrez le recharger une fois par jour en moyenne. Si vous regardez une vidéo ou que vous vous connectez avec Flame, la charge peut tout simplement ne pas suffire pour une journée de travail.

Hôte USB

L'appareil prend en charge la fonction USB-Host à la vitesse USB 2.0, à cette fin, utilisez le connecteur MiniUSB lors de la connexion d'un câble spécial. La fonctionnalité de la fonction a été testée par la méthode la plus simple de connexion de différents appareils.

L'appareil a fonctionné sans problème avec les claviers Cherry et Logitech, la souris Logitech (sans curseur, qui est défini à l'aide du programme). Le lecteur flash Meizu M6 a été détecté comme un disque dur par le communicateur. Le système de fichiers du lecteur a été visualisé via le gestionnaire de fichiers intégré. Un lecteur de carte mémoire a également été détecté par le système. Des problèmes sont survenus lors de la connexion des caméras. Le système d'exploitation ne trouve pas de pilotes pour ces périphériques, ils doivent également être recherchés. Il s'agit d'un problème avec tous les appareils dotés de la fonction USB-Host sur Windows Mobile.

Sortie TV

La possibilité d'afficher l'image sur un téléviseur. Un câble spécial avec "tulipes" est utilisé. Pour afficher une image sur un téléviseur, connectez simplement l'appareil au téléviseur avec un câble. L'image est diffusée dans le mode dans lequel elle se trouvait sur l'écran du communicateur avant la connexion. Si vous connectez l'appareil en mode écran horizontal et démarrez la vidéo, l'image ne sera pas automatiquement convertie en paysage. Pour ce faire, vous devez reconnecter votre communicateur et votre téléviseur. Une autre façon d'utiliser TV-Out consiste à se connecter à un projecteur. Vous ne pourrez pas connecter un communicateur au moniteur.

Appareil photo

Le communicateur dispose d'un appareil photo de 2 mégapixels (CMOS) avec autofocus. Il n'y a pas de mode macro, même si c'est lors de la prise de vue d'objets en gros plan que les clichés les plus réussis sont obtenus. En général, la qualité des images Flame est inférieure à celle des appareils photo 2 mégapixels des téléphones portables Nokia ou Sony Ericsson. Vous pouvez comparer la qualité avec les communicateurs Asus P525 ou Gigabyte i300, ici O2 XDA Flame sera en place.

L'interface de la caméra est simple. Tous les réglages de base sont présentés dans le mode viseur, ils peuvent être modifiés sans entrer dans un menu spécial. Ce menu contient les paramètres de luminosité et de contraste (ils ne peuvent pas être modifiés sans entrer dans le menu). L'interface est simple et pratique. Vous pouvez le comprendre en quelques minutes.

L'appareil dispose d'un nombre minimum de paramètres. Pour un appareil photo avec autofocus, qui prétend prendre de bonnes photos, c'est pour le moins étrange.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 1 600 x 1 200 pixels
  • 1024x768 points
  • 640 x 480 pixels
  • 320 x 240 pixels
  • 176 x 144 points

Qualité de l'image (principalement exprimée dans la taille de l'image résultante) :

  • Meilleur
  • Mieux
  • Normale

Il n'y a pas de balance des blancs comme réglage, il y a une option "prise de vue nocturne".

Vous pouvez également régler les valeurs de contraste et de luminosité. Parmi les paramètres supplémentaires disponibles: minuterie et couper le son de l'obturateur. C'est tout. Il n'y a pas de paramètres de balance des blancs ni d'effets supplémentaires fournis. Pour les basses résolutions d'image (jusqu'à 640x480), un zoom 4x est disponible. À une résolution de 640x480, le grossissement maximum est de 2x. Lors de la prise de vue à des résolutions supérieures au zoom spécifié (zoom) n'est pas disponible.

Apparemment, dans O2 (ou dans Arima - le p original

Examen du communicateur O2 XDA Flame UMTS

Afin de lever immédiatement certaines questions concernant le modèle, nous ferons une réservation. L'appareil n'est pas officiellement vendu en Russie et les chances que le modèle nous parvienne sont généralement nulles. Bien que, avec un fort désir, vous puissiez toujours trouver Flame, à un prix d'environ 30 000 à 32 000 roubles. Internet est le meilleur assistant en la matière.

Dans divers forums thématiques sur les plates-formes et les appareils, les questions des débutants sur le choix sont très fréquentes. Ils ont l'air traditionnellement simples : "Conseiller moi quoi choisir ? Asus P525 ou Glofiish X500 ? Eh bien, plus bas dans la liste. Je pense que beaucoup de lecteurs ont rencontré ce phénomène. Que reçoit un débutant en réponse à sa question ? En règle générale, il reçoit de nombreuses opinions selon lesquelles le communicateur A est meilleur que B pour une raison quelconque, et le même nombre d'opinions opposées. Et tout cela parce qu'il n'existe pas de solutions idéales sur le marché. Il n'y a pas d'appareil qui puisse convenir à tout le monde en même temps. Il n'y a pas un tel communicateur ou smartphone qui combine toutes les qualités, y compris un rasoir électrique et une perceuse.

Vous êtes-vous demandé pourquoi le coût du communicateur HTC Advantage est si exorbitant ? La réponse est simple : le modèle ne prétend pas être populaire. Cet appareil n'a évidemment été présenté par l'entreprise que comme une démonstration de ses capacités. Et pour que les utilisateurs n'aient pas de vains espoirs et ne soient pas déçus par l'appareil, son prix est à un point où il est impossible de justifier le choix.

O2 a une politique légèrement différente. L'entreprise lance un appareil sur le marché, d'une part, le plus saturé de fonctions et de capacités, et d'autre part, il est évidemment vide. La plupart des fonctions de O2 XDA Flame ne trouvent pas d'utilité réelle. Certains d'entre eux ne sont tout simplement pas intéressants pour la plupart des utilisateurs, certains ne peuvent pas être mis en œuvre en raison de limitations logicielles. Et maintenant, tout est en ordre.

Conception, contrôles

Il s'agit d'un communicateur traditionnel sans clé. Avec une mise en garde. Les dimensions de la flamme sont énormes, il est quasiment impossible de la transporter dans les poches de vos vêtements. Il est plus logique de comparer l'appareil avec des ordinateurs de poche et le communicateur HTC Advantage ou des modèles basés sur la plate-forme HTC Universal.

  • HP iPaq 4700 : 131 x 77 x 14,9 mm/poids 186,7 g
  • Dell X51v : 119 x 73 x 16,9 mm/poids 175 g
  • Avantage HTC (X7500) : 133,5 x 98 x 16 mm/Poids 359 g
  • Flamme O2 XDA : 126 x 74 x 17,5 mm/poids 190 g

Ici, il est nécessaire de faire une petite digression, qui expliquera la coloration négative de la description des dimensions. Rappelez-vous les ordinateurs de poche classiques. Pour ces appareils, l'ergonomie n'est pas l'élément le plus important. Oui, les jeux nécessitent un joystick ou des touches pratiques, mais en général, cela ne change pas l'image. Vous pouvez transporter un PDA classique dans un sac, vous ne recevrez pas d'appel important dessus et vous n'aurez pratiquement pas à le garder près de votre oreille pendant 5 à 10 minutes.

Passons maintenant à HTC Advantage. L'appareil est énorme, vous ne pouvez le transporter que dans un sac. Il y a une couverture pour cela. Il est confortable, bien fait et, en fait, irremplaçable. Cela découle des caractéristiques de conception de l'appareil. Dans O2 XDA, seul un casque vous est proposé. Il n'y a pas d'étui inclus, bien que cela puisse partiellement résoudre le problème du transport de l'appareil. L'appareil tient à peine dans la main. Le tenir près de l'oreille lors d'une conversation est inconfortable voire plutôt inhabituel. C'est lourd et gros.

Un autre point qui soulève des questions. Les dimensions du HTC Advantage ont été déterminées non seulement par un grand écran de 5 pouces, mais aussi par la présence d'un disque dur dans l'appareil. Ce dernier, avec sa petite taille, prend pas mal de place. Une partie de l'espace est réservée au système de protection des disques en cas de chute, sous le châssis. L'utilisation du GPS avec un disque dur a également laissé sa marque sur les dimensions de l'appareil. Les ingénieurs ont résolu le problème de la disposition la plus réussie des éléments dans le boîtier. L'O2 XDA n'a pas de disque dur, pas de clavier pleine taille, pas de GPS, un écran plus petit, mais l'appareil est grand et épais. Prenons l'exemple du HP iPaq 4700 - le développeur n'a pas pu rendre le boîtier compact, mais a au moins atteint sa petite épaisseur. Cela semblerait un geste insignifiant, mais cela a un effet particulier sur la perception de l'appareil.

Il est difficile de justifier les dimensions du boîtier dans O2 XDA Flame, nous n'y sommes pas parvenus. On a l'impression que la sortie du modèle a été précipitée et, par conséquent, un produit inachevé est apparu sur le marché. Pour une fonctionnalité maximale, les utilisateurs sont prêts à pardonner beaucoup à l'appareil, y compris une taille énorme. Mais O2 n'est pas si fonctionnel. Et maintenant parlons des éléments de l'affaire.

Presque toute la face avant de l'appareil est occupée par un écran de 3,6 pouces, nous en reparlerons plus tard. Dans la partie supérieure, au-dessus de l'écran, se trouve un haut-parleur. À droite de celui-ci se trouve une LED, à gauche se trouve un capteur de lumière. À droite de ces éléments se trouve une caméra VGA pour les appels vidéo sur les réseaux 3G.

Il y a un bloc de touches de navigation sous l'écran. Au total, il y a 6 boutons et une clé centrale à cinq positions. Tous les boutons sont fabriqués en un seul bloc. Les touches pour accepter et rejeter un appel sont situées sur les bords, deux boutons programmables sont situés sous l'écran et en dessous se trouvent les touches pour appeler le menu Démarrer et le courrier. Il n'y a pas de touche OK ici, mais elle peut être affectée, par exemple, au bouton d'appel de courrier. Dans ce cas, le bloc de navigation devient pratique pour effectuer des actions simples sans stylet. C'est une chose positive. D'autre part, des actions telles que l'appel de courrier ou la lecture de messages doivent souvent être effectuées en déplacement. Flame devient alors moins pratique. En raison de la masse importante de l'appareil et de l'emplacement du bloc avec les boutons dans la partie la plus basse, le boîtier l'emporte. Lorsque vous tenez l'appareil d'une main, cela se remarque particulièrement.

Les touches de bloc elles-mêmes sont confortables. Ils ont un coup de pression court mais clairement perceptible. Chaque appui est accompagné d'un clic. Le bloc a un rétroéclairage bleu foncé. Elle est moyennement brillante. Le rétroéclairage est activé la nuit et dans des conditions de faible luminosité. Pour ce faire, le capteur de lumière est situé à gauche du haut-parleur conversationnel. On ne sait pas dans quelle mesure une utilisation aussi limitée du capteur est justifiée. Le constructeur aurait bien pu faire en sorte que la luminosité du rétroéclairage de l'écran soit également ajustée automatiquement en fonction de l'éclairage. De plus, c'est l'écran qui consomme le plus de charge de la batterie. Mais ce n'est pas dans l'appareil.

Tournons-nous vers le bord gauche. Il y a deux boutons en haut et en bas de celui-ci - appelant des notes vocales et le programme Wireless Manager pour gérer les interfaces sans fil. Au centre de la nervure se trouvent une fenêtre IrDA et un connecteur pour connecter un câble de sortie TV. Les bords du boîtier, ainsi que les extrémités, ainsi qu'une partie de la face avant, sont en plastique doux au toucher. Le plastique est agréable au toucher et empêche l'appareil de glisser des mains.

Sur le bord supérieur droit se trouve un double bouton de volume. Il n'est pas trop grand en taille (surtout par rapport aux dimensions de l'appareil), mais on peut s'y habituer. Au centre de la nervure se trouve un emplacement pour les cartes microSD. L'appareil prend en charge les cartes jusqu'à 4 Go, bien qu'il soit presque impossible de trouver ces dernières en vente. La taille de carte la plus courante est de 1 ou 2 Go. Le communicateur ne prend pas en charge la norme SD 2.0 (SDHC). Autrement dit, il ne prend pas en charge les cartes haute capacité. Le connecteur n'est recouvert par rien, la carte est insérée jusqu'à ce qu'elle s'enclenche et se fixe ainsi dans le connecteur.

Il y a un bouton de caméra au bas du bord. Il a deux positions de pression : une pression douce pour faire la mise au point, puis une pression complète pour tirer. Sous cette touche, vous pouvez voir un bouton de réinitialisation logicielle encastré dans le corps de l'appareil. Vient ensuite la fente pour stylo. Le connecteur est fiable, le stylet est bien ajusté et il est très difficile de le faire tomber. Le retrait de la pointe est également facile grâce à la pointe crantée sur laquelle vous pouvez reposer votre doigt. Mais le stylet lui-même est controversé. Pour un communicateur de petite taille, ce serait parfait. Mais fourni avec l'O2 XDA Flame, le stylo a l'air au moins étrange. Il est trop petit pour un tel appareil et en même temps fin. Le stylet ne conviendra pas à tout le monde. Pour ceux qui sont habitués à un gros stylo (utilisé dans les ordinateurs de poche), il faudra du temps pour s'habituer à cet élément dans XDA Flame.

À l'extrémité supérieure se trouve un bouton pour éteindre l'appareil ou l'écran. Il n'y a pas d'autres éléments ici. Le bord inférieur est donné pour le connecteur MiniUSB et 2,5 mm pour connecter un casque. Il y a aussi un microphone ici.

Passons au panneau arrière du communicateur. Le panneau lui-même est en plastique, rappelant un revêtement en carbone. Ça a l'air intéressant, mais sans plus. Sur ce panneau, il y a un judas de l'appareil photo principal de 2 mégapixels, un flash LED et un miroir. Ces éléments sont situés dans un bloc rond.

Le couvercle de la batterie recouvre tout l'arrière du boîtier. Il est attaché avec 4 fentes. Pour retirer le couvercle, déplacez la clé et tirez le couvercle vers le haut. La batterie est fixée au boîtier avec deux clés. Côté et bas. Une telle monture est réussie du point de vue de sa fiabilité. Mais retirer la batterie n'est pas pratique. En revanche, cette procédure ne doit pas être effectuée souvent.

La pièce jointe de la carte SIM est familière. Un élément rétractable dans lequel une carte est insérée. Ce support s'est avéré trop gros, de sorte que les cartes SIM russes en tombent. Il est plus facile de l'insérer immédiatement dans le connecteur.

Écran

Toute la face avant de l'appareil est occupée par un écran de 3,6 pouces. La zone visible de l'écran est de 72,5x55 mm. À en juger par la luminosité et le contraste de l'image, nous pouvons conclure que le téléphone utilise une matrice Sharp. Il peut également être vu dans les PDA Acer n311 et Dell x51v. La même image, légèrement terne, mais très claire et uniforme. La résolution d'affichage est VGA (640x480 pixels), il affiche jusqu'à 65 000 couleurs, cela est dû à la limitation logicielle du système d'exploitation.

La luminosité maximale de l'écran a franchement déçu. Pour une telle diagonale, la luminosité est trop faible. Au soleil, la luminosité est insuffisante, l'écran s'assombrit immédiatement et il est presque impossible d'en lire les informations. Les angles de vision sont bons horizontalement, légèrement pires - verticalement. L'image n'est sensiblement déformée qu'avec une déviation significative de l'écran.

L'impression de l'affichage est bonne, mais l'écran n'est pas incroyable. S'il y a un an, un tel affichage aurait provoqué une vague d'émotions, aujourd'hui, il semble typique. Il existe des produits sur le marché avec les meilleurs écrans - HTC Advantage, Nokia E90.

L'écran a une bonne fonctionnalité. C'est une question de contrôle des doigts. O2 a très peu de concurrents dans ce composant. En raison de la grande diagonale de l'écran, vous pouvez taper des messages sur un clavier virtuel standard avec vos doigts, sans utiliser de stylet. Toutes les autres actions sont également pratiques à effectuer sans stylet. Il n'y a pas besoin d'une interface spéciale (HTC Touch).

Interfaces

Le communicateur fonctionne sur les réseaux UMTS (2100) et GSM (900/1800/1900). Il semble étrange que l'appareil ne prenne pas en charge les technologies de transfert de données élevées pour aucun des réseaux. En termes simples, il n'y a pas de support pour EDGE et HSDPA dans O2 XDA Flame. L'ensemble des interfaces sans fil est maximal, ce sont l'infrarouge, le Wi-Fi et le Bluetooth. Vous pouvez également utiliser le câble MiniUSB inclus pour synchroniser avec un PC ou transférer des données. L'appareil dispose d'une nouvelle interface - USB 2.0. Le taux de transfert de données théorique atteint 480 Mbps. Pour travailler avec des interfaces sans fil, utilisez le propre programme d'O2 - Wireless Manager.

Dans les paramètres de l'appareil, vous pouvez sélectionner la norme dans laquelle le communicateur fonctionnera. Trois modes sont proposés : 3G, 2.5G ou AUTO. Lorsque vous sélectionnez ce dernier, l'appareil déterminera lui-même les réseaux disponibles et activera le mode requis en fonction de cela.

Bluetooth 2.0+EDR intégré. L'appareil utilise déjà des pilotes standard de Microsoft. La fonctionnalité de cette pile nous est familière par de nombreux autres communicateurs. Tenez compte des profils pris en charge par l'appareil et de leur objectif.

  • Profil d'accès générique (GAP). Le profil principal responsable du fonctionnement de la pile.
  • Profil de port série (SPP). Émule la connexion du périphérique COM. Il est principalement utilisé pour la synchronisation avec un ordinateur de bureau, en connectant des périphériques Bluetooth externes, tels qu'un récepteur GPS Bluetooth.
  • Profil de poussée d'objet (OPP). Utilisé pour transférer des objets, tels que des entrées d'agenda, des contacts.
  • Profil mains libres (HFP). Connexion d'un casque Bluetooth, d'un appareil mains libres.
  • Profil de casque (HSP). Connecter un casque Bluetooth avec la possibilité d'effectuer des commandes simples - appeler, répondre à un appel, régler le volume.
  • Profil de périphérique d'interface humaine (HID). Connexion d'un clavier Bluetooth.
  • Profil de distribution audio avancée (A2DP). Transmission du son stéréo via Bluetooth.
  • Profil de télécommande audio vidéo (AVRCP). Contrôlez la lecture de musique à partir d'un casque sans fil.
  • Profil de réseau personnel (PAN). Connexion réseau via Bluetooth. Utilisé pour connecter un ordinateur de bureau à Internet via un communicateur, utilisé en remplacement du profil Dual-Up Networking.
  • Profil d'accès réseau à distance (DUN). Possibilité d'utiliser l'appareil comme modem.

Définir

Les articles inclus peuvent varier selon le magasin, le pays de vente et d'autres facteurs. Dans notre cas, le kit comprenait tous les câbles nécessaires (TV-Out, USB-Host) et des adaptateurs pour différents types de prises de courant. Bouleversé le manque d'au moins la couverture la plus simple. Apparemment, le fabricant considérait le boîtier comme un accessoire supplémentaire pour un appareil aussi volumineux.

Le casque mérite une attention particulière. Il faut y prêter attention uniquement à cause de la conception. Le casque utilise des bouchons d'oreille, on les trouve souvent dans un ensemble de téléphones de Sony Ericsson. De plus, des buses interchangeables de différentes tailles sont incluses. Sur un bloc séparé, il y a une touche de réponse aux appels, un curseur de volume mécanique et un microphone. Une petite pince à linge est également située séparément pour attacher le fil au col, à la poche de la chemise ou ailleurs. L'apparence du casque fait bonne impression. Jusqu'à ce qu'il soit temps d'écouter de la musique.

Le son est plat et complètement simple. Même le critique, qui a une audition loin d'être parfaite et est totalement incapable de distinguer le son des lecteurs d'Apple, Creative et Samsung les yeux fermés, ressent la simplicité du son de l'O2. Le son est clair, pas de craquements ni de bruits. Mais aussi il n'y a pas de fréquences, ni hautes ni basses. Parler sur un tel casque est très pratique, mais écouter de la musique ne l'est pas. N'importe quel joueur chinois fournit un son plus riche. Certes, tout cela s'applique spécifiquement au casque complet. Cela vaut la peine de les remplacer par de meilleurs, car l'image change. Mais plus là-dessus plus tard. La longueur du fil du casque est suffisante pour transporter le communicateur dans votre poche ou même dans un sac à bandoulière et ne pas rencontrer de problèmes avec le placement du casque.

Performances

L'appareil est construit sur le processeur Marvell (Intel Xscale) PXA270 et a une fréquence d'horloge de 520 MHz. Ce qui vous a empêché de régler la fréquence sur 624 MHz, tout en positionnant le communicateur comme l'un des plus fonctionnels et performants, reste un mystère. Dans tous les cas, vous pouvez augmenter la fréquence du processeur sans dommage et par vous-même avec l'un des nombreux programmes de changement de fréquence. La vitesse de l'interface est typique des modèles basés sur ce processeur. Ne vous attendez pas à une vitesse incroyable de l'appareil à cet égard. Tous les modèles avec une fréquence de 400 MHz ou plus sont approximativement comparables en termes de vitesse d'interface, et O2 XDA Flame ne se distingue pas des autres appareils.

L'appareil est construit sur le processeur Marvell (Intel Xscale) PXA270 et a une fréquence d'horloge de 520 MHz. Ce qui vous a empêché de régler la fréquence sur 624 MHz, tout en positionnant le communicateur comme l'un des plus fonctionnels et performants, reste un mystère. Dans tous les cas, vous pouvez augmenter la fréquence du processeur sans dommage et indépendamment l'un des nombreux programmes pour changer la fréquence. La vitesse de l'interface est typique des modèles basés sur ce processeur. Ne vous attendez pas à une vitesse incroyable de l'appareil à cet égard. Tous les modèles avec une fréquence de 400 MHz et plus sont à peu près comparables en termes de vitesse d'interface, et O2 XDA Flame ne se distingue pas des autres appareils.

La quantité de RAM est de 128 Mo, dont 74 Mo sont disponibles pour l'exécution des programmes. Ce volume est suffisant pour le lancement simultané de plusieurs dizaines de programmes. La quantité de mémoire flash intégrée est de 2 Go, dont une partie est occupée par des logiciels préinstallés et des fichiers du système d'exploitation. Environ 1700 Mo sont disponibles pour l'utilisateur. Capacité suffisante pour tous les programmes, quelques films et plusieurs albums de musique. Le stockage peut également être étendu avec une carte microSD. Compte tenu de la grande quantité de mémoire interne, le manque de prise en charge des cartes SDHC ne semble pas être un sérieux inconvénient.

L'un des éléments de l'appareil est un accélérateur graphique. Un motif de fierté O2, son nom est même apposé sur la boîte avec l'appareil. Un nouveau développement de nVidia, le GoForce 5500, a été choisi comme sous-système graphique. Nous allons nous attarder ici plus en détail.

La présence de la puce GoForce 5500 rend en théorie l'appareil très fonctionnel. La puce est responsable non seulement du traitement vidéo ou du lancement de jeux sans ralentissements ni blocages. De plus, le traitement de la caméra tombe sur l'accélérateur. En particulier, GoForce 5500 donne au fabricant la possibilité d'utiliser un appareil photo avec une résolution allant jusqu'à 10 mégapixels dans l'appareil. Une autre caractéristique de cette puce particulière est le traitement des requêtes du processeur central. Autrement dit, en théorie, la puce est capable de décharger le processeur central, prenant en charge certaines des opérations de traitement de certaines applications. La puce se charge également de l'enregistrement vidéo, la partie son du système (son dans les écouteurs, sortie son vers les haut-parleurs). De plus, GoForce 5500 prend en charge le traitement des signaux DVB-H, DMB et autres signaux de télévision numérique. Naturellement, j'ai décrit les capacités de l'accélérateur dans le langage le plus simple, du côté technique, tous ces processus sont décrits beaucoup plus compliqués.

Dans O2 XDA Flame, l'accélérateur est partiellement utilisé. Et c'est un euphémisme. La plupart des fonctionnalités de la puce restent inutilisées et certaines fonctionnalités ne sont tout simplement pas prises en charge au niveau logiciel.

En théorie, l'accélérateur traite la vidéo. Ainsi, l'appareil peut lire des vidéos de n'importe quelle résolution, même sans processeur puissant. C'est-à-dire que toute la charge de traitement vidéo incombe à l'accélérateur. Mais pour cela, l'accélérateur doit être soutenu au niveau du programme. Aucun des lecteurs existants pour la plate-forme Windows Mobile ne prend en charge le GoForce 5500. Cela signifie que l'accélérateur n'est tout simplement pas utilisé lors de la lecture vidéo. Vérifions cette affirmation avec un test.

Test de l'O2 XDA Flame avec la référence intégrée au lecteur vidéo Core Player. Rappelez-vous que le résultat égal à 100% signifie que la vidéo dans la résolution et la qualité spécifiées sera lue sur le communicateur sans "ralentissements" notables, les chutes d'images ne sont possibles que dans les scènes dynamiques. Une valeur supérieure à 120-130 % signifie que la puissance de l'appareil est suffisante pour une lecture vidéo sans faille (pas de gel ni de perte d'images) de la résolution et de la qualité spécifiées.

Dans ce test, nous avons inclus les résultats du Gigabyte t600, dont l'examen apparaîtra sur notre site Web dans un proche avenir. Les résultats sont indicatifs. En utilisant le Gigabyte t600 comme exemple, vous pouvez voir quel rôle joue l'accélérateur dans le traitement vidéo. La ligne du haut est t600 avec l'accélérateur activé, le meilleur résultat. Si vous n'utilisez pas l'accélérateur, vous pouvez voir à quel point la vitesse de traitement vidéo diminue (t600 en utilisant le mode RAW Frame Buffer). Communicator O2 XDA Flame donne des résultats très médiocres. Il y a deux raisons. Nous avons déjà exprimé le premier ci-dessus : l'appareil n'utilise pas l'accélérateur intégré lors du traitement de la vidéo.

La deuxième raison est encore spéculative. Le fait est que récemment, le marquage des processeurs Intel a changé. En particulier, dans O2 XDA Flame, le processeur au niveau du système d'exploitation est défini comme ARM920T. En fait, il s'agit toujours du même Intel Xscale PXA. Les lecteurs (Core Player, TCPMP) prennent en charge un jeu d'instructions MMX sans fil spécial implémenté dans les processeurs de type PXA270. Mais pour O2 XDA Flame, ces lecteurs ne vous permettent tout simplement pas d'utiliser le mode de traitement vidéo avec des instructions. Ainsi, en termes de vitesse de lecture vidéo, Flame perd même face à l'Asus P525, techniquement plus faible. Si vous disposez d'informations précises sur cette fonctionnalité, veuillez m'écrire à ce sujet.

Dans toute cette situation avec l'accélérateur et le traitement vidéo, il y a aussi un tel détail. Si vous vous souvenez, au moment de la sortie du communicateur HTC Advantage, son accélérateur ATI n'était pas non plus pris en charge par les joueurs. Mais ensuite, la prise en charge de la puce a été ajoutée quelques semaines après la mise en vente de l'appareil. Mais les développeurs de Core Player s'attendent à n'ajouter la prise en charge de GoForce au lecteur que dans un avenir lointain. Cela peut aller de plusieurs mois à un an ou plus, période pendant laquelle l'appareil perdra tout simplement de sa pertinence.

Travailler hors ligne

L'appareil utilise une batterie Li-Ion amovible d'une capacité de 1620 mAh. Avec un travail quotidien avec l'appareil, cette charge dure une journée et demie avec 20 minutes d'appels et l'envoi de 20 messages. Si vous prenez 20 à 30 photos ou écoutez de la musique, la charge durera à peine une journée.

Nous avons effectué nos tests standards dans trois modes de fonctionnement.

  • Mode de lecture - mode de charge minimale. Le rétroéclairage de l'écran est réglé sur le niveau de lisibilité minimum. Haali Reader s'allume et défile automatiquement.
  • Mode MP3 - mode de chargement lors de la lecture de musique. L'écran s'éteint complètement, le volume est réglé sur moyen, des écouteurs sont connectés à l'appareil. Les fichiers MP3 avec des débits binaires de 128 à 320 Kbit/s sont lus à l'aide de MortPlayer.
  • Charge maximale - mode de charge maximale. La luminosité de l'écran est réglée au niveau maximum. Allumez le Core Player et lancez un film avec une résolution de 320 x 240 pixels.

La durée de vie de la batterie du communicateur est à un niveau très bas. Les performances de l'O2 XDA Flame sont parmi les pires lors des tests d'appareils. Même en mode lecture de musique avec l'écran éteint, l'appareil ne fonctionne que pendant 11 heures. Il est impossible de justifier des performances aussi médiocres même avec un grand écran ou un processeur puissant. Peut-être avons-nous obtenu une copie avec une batterie défectueuse pour les tests, ou les programmeurs de l'entreprise ont-ils mal optimisé la consommation d'énergie de l'appareil. En tout cas, la conclusion est décevante. Même si vous venez d'appeler le communicateur, vous devrez le recharger une fois par jour en moyenne. Si vous regardez une vidéo ou que vous vous connectez avec Flame, la charge peut tout simplement ne pas suffire pour une journée de travail.

Hôte USB

L'appareil prend en charge la fonction USB-Host à la vitesse USB 2.0, à cette fin, utilisez le connecteur MiniUSB lors de la connexion d'un câble spécial. La fonctionnalité de la fonction a été testée par la méthode la plus simple de connexion de différents appareils.

L'appareil a fonctionné sans problème avec les claviers Cherry et Logitech, la souris Logitech (sans curseur, qui est défini à l'aide du programme). Le lecteur flash Meizu M6 a été détecté comme un disque dur par le communicateur. Le système de fichiers du lecteur a été visualisé via le gestionnaire de fichiers intégré. Un lecteur de carte mémoire a également été détecté par le système. Des problèmes sont survenus lors de la connexion des caméras. Le système d'exploitation ne trouve pas de pilotes pour ces périphériques, ils doivent également être recherchés. Il s'agit d'un problème avec tous les appareils dotés de la fonction USB-Host sur Windows Mobile.

Sortie TV

La possibilité d'afficher l'image sur un téléviseur. Un câble spécial avec "tulipes" est utilisé. Pour afficher une image sur un téléviseur, connectez simplement l'appareil au téléviseur avec un câble. L'image est diffusée dans le mode dans lequel elle se trouvait sur l'écran du communicateur avant la connexion. Si vous connectez l'appareil en mode écran horizontal et démarrez la vidéo, l'image ne sera pas automatiquement convertie en paysage. Pour ce faire, vous devez reconnecter votre communicateur et votre téléviseur. Une autre façon d'utiliser TV-Out consiste à se connecter à un projecteur. Vous ne pourrez pas connecter un communicateur au moniteur.

Appareil photo

Le communicateur dispose d'un appareil photo de 2 mégapixels (CMOS) avec autofocus. Il n'y a pas de mode macro, même si c'est lors de la prise de vue d'objets en gros plan que les clichés les plus réussis sont obtenus. En général, la qualité des images Flame est inférieure à celle des appareils photo 2 mégapixels des téléphones portables Nokia ou Sony Ericsson. Vous pouvez comparer la qualité avec les communicateurs Asus P525 ou Gigabyte i300, ici O2 XDA Flame sera en place.

L'interface de la caméra est simple. Tous les réglages de base sont présentés dans le mode viseur, ils peuvent être modifiés sans entrer dans un menu spécial. Ce menu contient les paramètres de luminosité et de contraste (ils ne peuvent pas être modifiés sans entrer dans le menu). L'interface est simple et pratique. Vous pouvez le comprendre en quelques minutes.

L'appareil dispose d'un nombre minimum de paramètres. Pour un appareil photo avec autofocus, qui prétend prendre de bonnes photos, c'est pour le moins étrange.

Les résolutions suivantes sont disponibles pour les photos :

  • 1 600 x 1 200 pixels
  • 1024x768 points
  • 640 x 480 pixels
  • 320 x 240 pixels
  • 176 x 144 points

Qualité d'image (principalement exprimée dans la taille de l'image résultante) :

  • Meilleur
  • Mieux
  • Normale

Il n'y a pas de balance des blancs comme réglage, il y a une option "prise de vue nocturne".

Vous pouvez également régler les valeurs de contraste et de luminosité. Parmi les paramètres supplémentaires disponibles: minuterie et couper le son de l'obturateur. C'est tout. Il n'y a pas de paramètres de balance des blancs ni d'effets supplémentaires fournis. Pour les basses résolutions d'image (jusqu'à 640x480), un zoom 4x est disponible. À une résolution de 640x480, le grossissement maximal est de 2x. Lors de la prise de vue à des résolutions supérieures au zoom spécifié (zoom) n'est pas disponible.

Apparemment, dans O2 (ou dans Arima - le p original