Test du casque Bluetooth stéréo Motorola S805

En principe, nous avons déjà examiné ce modèle par contumace dans l'examen des super chapeaux pour les snowboarders, cependant, là, le 805e était dépourvu de coussinets d'oreille et on pourrait parler très indirectement de la qualité sonore - c'est, après tout, pas tout à fait un casque, mais une certaine tête boombox. Aujourd'hui, je m'empresse de compléter ce matériel par un examen du "vrai" S805 afin que vous puissiez vous faire une idée complète du produit.

Conception et réalisation

Les gens aiment inventer des légendes sur les téléphones. Par exemple, l'un d'eux est que puisque Motorola exécute des commandes pour l'armée américaine, il dispose de produits de communication très fiables et de bonne qualité. L'entreprise devrait faire tout son possible pour soutenir ce mythe militariste - un mythe dans la partie selon lequel quelque chose dépend de faire ou de ne pas faire pour l'armée. C'est comme avec la conversion - si quelqu'un fabrique bien des fusées, cela ne signifie pas du tout que les jouets de sex-shop se révéleront d'une telle qualité, précis et faciles à utiliser. Vers quoi je mène ? Et au fait que la conception du S805 est directement imprégnée de militarisme - cela rappelle beaucoup les écouteurs des opérateurs radio dans un quartier général kung. La même chose peut être dite à propos du plastique - c'est juste noir, sans étincelles et autres fanaberies, ce n'est pas un DR-50 pour vous. Des encoches sont faites sur les extrémités des bonnets, comme sur la poignée PM, de l'intérieur les enceintes sont recouvertes d'un matériau ressemblant à une doublure de veste, on peut en dire autant du rembourrage intérieur du bandeau. Le cuir est authentique, résistant, comme vous pouvez le voir sur les photos, le logo de l'entreprise est en relief sur le bandeau.Le réglage sur la tête s'effectue par le mouvement de deux guides à lattes de fer, des clics caractéristiques sont présents. Le casque est assez lourd, mais même après quelques heures de port, il n'y a pas d'inconfort particulier - mais les oreilles transpirent, les coussinets d'oreille les scellent bien. Les écouteurs ne peuvent pas être pliés, les coupelles tournent cependant pour gagner un peu de place dans votre sac. Fait intéressant, vous pouvez voir le fil reliant les tasses, pourquoi il n'a pas été retiré à l'intérieur n'est pas clair. En général, assez cool. L'assemblage est bon, le produit, bien sûr, peut être cassé, mais cela demandera des efforts, le S805 n'abandonnera pas si facilement.

Comme vous pouvez le voir, les commandes sont concentrées sur les tasses, à gauche se trouve un compartiment fermé par un bouchon en caoutchouc, où le connecteur de charge et le connecteur du câble de 2,5 mm sont cachés. Combien c'est 2,5 et non 3,5, je ne peux pas l'expliquer, ça dépasse ma compréhension. De plus, je n'avais pas un tel cordon et j'ai dû l'assembler à partir d'un adaptateur Nokia (mère 3.5, père 2.5), d'une rallonge d'écouteurs Sony EX-71 et d'un câble avec des connecteurs 3.5 des deux côtés. Comme dans une blague - "construction dépouillée". Cependant, cela m'a aidé à profiter de l'audio sans utiliser Bluetooth. Soit dit en passant, le bouchon en caoutchouc est fabriqué de manière très militaire - après l'avoir retiré au tout début de l'opération, vous ne pourrez jamais le remettre dans son état d'origine, il se hérissera à un endroit, puis à un autre , provoquant une neurasthénie et une haine tranquille. En principe, pour se défouler, on peut le sortir et le manger.

Gestion

C'est probablement à cause du contrôle que le casque s'appelle S805 DJ à certains endroits. Concrètement, que fait un DJ ? Ou plutôt, qu'est-ce que tout le monde pense qu'il fait ? C'est vrai, tourner des disques. Dans le cas d'un casque, vous tournez les deux molettes de commande sur les coupelles gauche et droite. La molette de droite règle le volume (retourner - augmenter le volume, avancer - diminuer), avec la gauche vous vous déplacez d'une piste à l'autre. Mise en œuvre intéressante, je n'ai jamais rien vu de tel. Non seulement c'est intéressant, mais aussi extrêmement confortable, pour les gros écouteurs, c'est extrêmement important. Le casque Sony testé il n'y a pas si longtemps dispose d'un tas de commandes, ce qui conduit parfois à une forme de confusion.En plus des molettes de commande, on retrouve également les boutons traditionnels, ils sont larges et confortables. Sur la bonne tasse il y a une touche Stop/Play/Pause, le nombre de clics vous détermine ce qui va se passer avec la lecture, tout est extrêmement pratique. Touche multifonctions perchée sur la coupelle gauche, elle se charge de recevoir et de rejeter les appels, de composer le dernier numéro, de basculer entre les appels, les lignes, etc. La seule chose que je n'ai pas aimée dans les commandes, c'est l'indication, les touches des tasses sont éclairées par des lumières bleues vives qui ne peuvent pas être éteintes. Ce n'est pas très cool. Sinon, les commandes sont bien pensées, parfaitement adaptées à un gros casque.

Entreprise dans l'État d'Abuja (FCT)

Nourriture

Il est intéressant de noter que les chiffres déclarés pour le produit sont divisés par le fabricant, le temps de conversation est de 20 heures, la lecture de musique de 17 heures, le temps de veille de 29 jours (soit 696 heures). La batterie, très probablement, est au lithium-ion, d'une capacité d'environ 300 mAh. Le temps de charge complet est de deux heures, un connecteur miniUSB standard est utilisé, le casque est chargé à partir d'un ordinateur portable. Naturellement, pas en deux heures, mais une telle opportunité plaît. Pendant le chargement, vous ne pouvez pas utiliser le 805 comme casque sans fil, mais vous pouvez connecter le câble et l'écouter comme un casque ordinaire. Certes, des bruits parasites, des craquements interfèrent. Des tests en pratique ont montré que le casque fonctionne en mode lecture de musique pendant environ 12 heures (connecté à un ordinateur portable via un adaptateur, écoute à plein volume, aucun appel n'a été passé). En mode téléphone, je ne l'ai pas particulièrement testé, car le casque du 805e est déplorable. Si vous visez un achat uniquement pour un fonctionnement en mode double, alors cela fonctionnera pour vous pendant plusieurs jours avec un arrêt la nuit (environ 2-3 heures de musique par jour). Le résultat n'est pas mauvais.

Connexion téléphonique et qualité sonore

Le casque a été testé avec un téléphone Sony Ericsson W880i, Motorola K3, connecté à un ordinateur portable à l'aide d'un adaptateur Motorola. Avec le premier appareil, la connexion était extrêmement longue, après toutes les procédures, l'ajout du casque à la liste des appareils reconnus prenait plusieurs minutes. Le mot de passe pour l'appairage est standard, "0000", pour entrer dans le mode, vous devez appuyer et maintenir la touche multifonction pendant plusieurs secondes. Avec le téléphone de la maison mère, tout s'est passé assez rapidement, il n'y a pas eu de temps d'attente. Il n'y avait aucun problème avec l'adaptateur non plus. Parlons d'abord du son. En général, soit j'avais un échantillon pas tout à fait commercial lors du test, soit le casque avait le mauvais firmware (en théorie, il peut être mis à jour dans le service, mais dans notre pays, il est peu probable que vous le fassiez), mais la qualité sonore m'enerve. Les hautes fréquences vibrent, les basses fréquences sont extrêmement faiblement exprimées, le milieu est atténué - d'ailleurs, cela s'applique à tous les gadgets avec lesquels je l'ai écouté. Le son est un triple, c'est un fait, je ne sais même pas comment plaire aux fans. Lorsqu'il est connecté via un câble, la qualité sonore ne s'améliore pas sensiblement, mon casque de combat filaire Koss SB45 sonne de mieux en mieux. Cela n'a également aucun sens de comparer avec un casque "plein format" de Sony, son son est bien meilleur que celui du 805e. Les commandes fonctionnent cependant extrêmement bien, sans délai, les molettes sont très pratiques à utiliser.

La seule chose sur laquelle le S805 et le DT-50 sont similaires est la fonctionnalité de casque extrêmement mal implémentée, la transmission vocale sur un triple avec un moins, mais vous pouvez entendre votre interlocuteur assez fort.

En général, hélas, mais la 805e ne m'a pas laissé la moindre envie de vous conseiller pour les plaisirs musicaux.

Conclusion

Motorola S805 se vend environ trois mille trois cents roubles, l'argent n'est pas très gros, le DT-50 coûte deux fois plus cher. Cependant, ses qualités musicales sont aussi différentes de la 805 que le ciel et la terre. Oui, le produit de Motorola a des commandes intéressantes, est assez pratique et offre une longue durée de fonctionnement, mais la qualité de la lecture de la musique et le fonctionnement en mode "casque" ne me permettent pas de le recommander aux propriétaires de téléphones ou aux propriétaires d'ordinateurs portables - à n'importe qui . Le seul espoir est une mise à jour du firmware, qui sera annoncée publiquement. Pour être honnête, je ne peux que sympathiser avec les propriétaires de cet accessoire, car vous pourriez acheter une meilleure solution avec des écouteurs intra-auriculaires, et même parmi les «oreilles» filaires, le choix est vraiment énorme. Bientôt, j'aurai l'occasion de me familiariser avec le nouveau produit de Nokia - le modèle s'appelle BH804, ce sont aussi des écouteurs supra-auriculaires.