Test du casque sans fil Nokia BH-208

Cela fait longtemps que je n'ai pas mis la main sur des casques mono de Nokia, pour autant que je m'en souvienne, la dernière fois que j'ai tourmenté le Nokia BH-900, c'était il y a environ six mois. Pour le moment, la situation avec la gamme d'accessoires sans fil n'a pas beaucoup changé, le pari est fait sur les appareils mono moyens et économiques, dans un avenir proche l'entreprise ne prévoit pas (comme le disent les représentants de l'entreprise) de mettre à jour les appareils coûteux et les casques stéréo . Aujourd'hui, nous allons parler de l'un des nouveaux produits, c'est Nokia BH-208, un produit presque parfait dans le segment moyen. Je le dis en toute responsabilité.

Conception et réalisation

Tout commence, comme toujours, par le design, regardons de plus près le 208th. Que voyons-nous ? Nous voyons qu'il a des caractéristiques de signature, en le regardant, vous vous souvenez à la fois du Nokia BH-500 et du Nokia LD-2, et à certains égards, il ressemble même au Nokia 6233. Le point ici est une certaine rondeur, qui n'est pas perçue de manière frivole, et matériaux utilisés - la partie supérieure est en plastique agréable au toucher, quelque chose comme soft-touch. Le bas du casque est fait d'un plastique laqué complètement différent, ce n'est pas si bon. En savoir plus sur le design : le casque, en principe, est minuscule, mais vous ne pouvez pas le perdre dans votre poche, la taille est tout à fait acceptable. Sur l'oreille, il est assez visible, mais n'attire pas beaucoup l'attention - une sorte de petite chose noire et cool. Malgré le fait qu'il s'agisse d'un produit peu coûteux (je répéterai cette phrase plus d'une fois dans la revue), il a l'air riche, complet, il est très difficile de trouver à redire au design même pour moi, sceptique et pleurnichard bien connu . Les personnes à qui j'ai montré le produit avaient un avis différent, le design leur semblait extrêmement simple, sans fioritures, plusieurs personnes ont haussé les épaules en me rendant le 208, les réponses étaient du genre: "Eh bien, oui, cool ..." . Du coup, moi seul j'ai eu l'enthousiasme, peut-être faut-il être légèrement allumé sur l'accessoire pour le sentir.

Est-ce pour les filles ou pour les garçons ? Une question sérieuse, car après avoir lu l'un d'entre vous pourrait bien avoir envie de l'acheter, et les mots lâchés par l'éditeur sur le genre resteront dans votre esprit, ce qui vous brûlera et vous empêchera de dépenser votre argent honnêtement gagné (si je dis que c'est pour les filles, mais tu es un garçon). Ainsi, le casque est un complet unisexe, il n'est pas honteux de le porter aussi bien pour un garçon que pour une fille. Mais quand même, pour me donner bonne conscience, je dirai que le 208e est plus masculin que féminin.

Style de port, confort

Il s'agit d'un casque de conception traditionnelle, avec un bandeau amovible. Cependant, il y a une astuce inédite qui mérite d'être mentionnée. Comme vous pouvez le voir, il y a une saillie en caoutchouc souple qui repose contre l'oreille et fixe le casque. De plus, il sert également de sorte d'amortisseur qui s'adapte exactement à votre oreille, et donc le casque est extrêmement confortable à porter.J'avoue honnêtement, l'arc ne se fait pas du tout sentir, tout est très doux, confortable et bon. La même chose peut être dite à propos de la buse en caoutchouc sur le haut-parleur en silicone, je ne veux pas le changer en caoutchouc mousse, l'oreille ne souffre pas. En général, pour un produit à prix moyen, le confort de port est au rendez-vous. Le casque peut être porté avec des lunettes si les branches sont fines. Pour changer d'oreille, il faut retirer l'écouteur du casque et changer sa position, ici j'ai été un peu content du grincement qui se fait entendre lorsque l'on frotte l'écouteur et la goupille garnie de caoutchouc. En principe, ce n'est pas un gros problème.

Gestion

Actuellement, seul Nokia implémente ce niveau de contrôle dans ses produits à bas prix. Jugez par vous-même, il n'y a pas de touches de volume traditionnelles, il y a un très joli levier, quelque chose comme une molette de marque sur les produits Sony. Le bouton pour l'allumer est séparé, mais généralement cette fonction est réalisée par une touche multifonction. Un peu sur ce dernier: il est assez grand, ne dépasse pratiquement pas du boîtier, pour que vous puissiez le sentir, un limiteur de rebord est fait. La gestion est louable, et on ne peut pas dire qu'il s'agit d'un casque à petit budget, donc tout est organisé ici. C'est bien d'appuyer sur les boutons, ainsi que de régler le volume, je ne peux rien dire, sauf que je conseille à tous les fabricants de prendre exemple sur une telle implémentation.

J'ai également été satisfait du voyant lumineux, il est soigné, pas maladroit, comme sur certains produits économiques (un point lumineux fait la moitié de la taille de l'appareil), il s'allume en rouge ou en bleu selon ce que vous faites avec l'appareil.

Nourriture

Selon le fabricant, le casque peut fonctionner en mode conversation pendant environ six heures et demie, en mode veille - environ 150 heures. Il utilise une batterie de 75 mAh, c'est du lithium-ion-polymère. En pratique, l'appareil a tenu tout à fait normalement environ deux jours avec une utilisation peu intensive (environ deux heures et demie d'autonomie en conversation au total, il était allumé tout le temps). C'est un bon résultat.

L'appareil est chargé à partir d'un chargeur standard avec un connecteur fin, le temps de charge est d'environ une heure.

Connexion téléphonique et qualité sonore

J'ai testé le casque avec un smartphone Sony Ericsson P990, qui entrera bientôt dans la catégorie InUse. L'appairage s'est déroulé sans aucun problème, grâce au Bluetooth 2.0 avec EDR, l'appareil n'a pas besoin d'être mis en mode d'appairage, il suffit d'activer la recherche sur l'appareil et il entrera automatiquement dans vos réseaux (oui, le 208th devrait également être activé ). Le code de confirmation est standard, c'est "0000".J'avais une copie en prévente sous la main, ce qui explique probablement pourquoi il y avait un bruit de fond dans le casque lors des appels, qui disparaissait dès la fin de l'appel. Cependant, nous verrons s'il disparaît lorsqu'une copie commerciale apparaît. Le volume n'est pas mauvais, c'est suffisant, quant à la qualité de transmission de la parole, il peut être évalué à un solide "quatre", très bon. Il serait également intéressant de supprimer le bruit de fond. Avec P990i, le casque ne recevait pas de signal d'appel, avec Samsung E590 tout était en ordre, la mélodie installée joué dans le haut-parleur. La connexion automatique, la recomposition du dernier numéro composé, l'activation de la numérotation vocale fonctionnent correctement. Les interlocuteurs n'avaient parfois aucune idée qu'on leur parlait avec l'aide d'un « intermédiaire téléphonique ». La qualité de la connexion est assez fiable, la plage de fonctionnement est d'environ 3-4 mètres, puis les problèmes commencent. Le casque fonctionne avec Skype sans problème, grâce au profil 2.0 pour cela.

Conclusion

Avantages et inconvénients du produit :

  • Bonne conception
  • Excellente ergonomie
  • Commandes parfaitement organisées
  • Bon temps d'exécution

Inconvénients :

  • La qualité de la parole pourrait être plus fluide

C'est tout. Le casque coûtera environ 70 $, croyez-moi, cet argent vaut la peine d'être dépensé si vous recherchez quelque chose d'extrêmement équilibré et confortable. Parmi les concurrents, je peux inclure des produits du même prix de SE, en principe, vous pouvez également regarder les casques de cette marque avec DSP. Enfin, je recommande l'achat du BH-208.

Test du casque sans fil Nokia BH-208

Cela fait longtemps que je n'ai pas mis la main sur des casques mono de Nokia, pour autant que je m'en souvienne, la dernière fois que j'ai tourmenté le Nokia BH-900, c'était il y a environ six mois. Pour le moment, la situation avec la gamme d'accessoires sans fil n'a pas beaucoup changé, le pari est fait sur les appareils mono moyens et économiques, dans un avenir proche l'entreprise ne prévoit pas (comme le disent les représentants de l'entreprise) de mettre à jour les appareils coûteux et les casques stéréo . Aujourd'hui, nous allons parler de l'un des nouveaux produits, c'est Nokia BH-208, un produit presque parfait dans le segment moyen. Je le dis en toute responsabilité.

Conception et réalisation

Tout commence, comme toujours, par le design, regardons de plus près le 208th. Que voyons-nous ? Nous voyons qu'il a des caractéristiques de signature, en le regardant, vous vous souvenez à la fois du Nokia BH-500 et du Nokia LD-2, et à certains égards, il ressemble même au Nokia 6233. Le point ici est une certaine rondeur, qui n'est pas perçue de manière frivole, et matériaux utilisés - la partie supérieure est en plastique agréable au toucher, quelque chose comme soft-touch. Le bas du casque est fait d'un plastique laqué complètement différent, ce n'est pas si bon. En savoir plus sur le design : le casque, en principe, est minuscule, mais vous ne pouvez pas le perdre dans votre poche, la taille est tout à fait acceptable. Sur l'oreille, il est assez visible, mais n'attire pas beaucoup l'attention - une sorte de petite chose noire et cool. Malgré le fait qu'il s'agisse d'un produit peu coûteux (je répéterai cette phrase plus d'une fois dans la revue), il a l'air riche, complet, il est très difficile de trouver à redire au design même pour moi, sceptique et pleurnichard bien connu . Les personnes à qui j'ai montré le produit avaient un avis différent, le design leur semblait extrêmement simple, sans fioritures, plusieurs personnes ont haussé les épaules en me rendant le 208, les réponses étaient du genre: "Eh bien, oui, cool ..." . Du coup, moi seul j'ai eu l'enthousiasme, peut-être faut-il être légèrement allumé sur l'accessoire pour le sentir.

Est-ce pour les filles ou pour les garçons ? Une question sérieuse, car après avoir lu l'un d'entre vous pourrait bien avoir envie de l'acheter, et les mots lâchés par l'éditeur sur le genre resteront dans votre esprit, ce qui vous brûlera et vous empêchera de dépenser votre argent honnêtement gagné (si je dis que c'est pour les filles, mais tu es un garçon). Ainsi, le casque est un complet unisexe, il n'est pas honteux de le porter aussi bien pour un garçon que pour une fille. Mais quand même, pour me donner bonne conscience, je dirai que le 208e est plus masculin que féminin.

Style de port, confort

Il s'agit d'un casque au design traditionnel, avec un bandeau amovible. Cependant, il y a une astuce inédite qui mérite d'être évoquée. Comme vous pouvez le voir, il y a une saillie en caoutchouc souple qui repose contre l'oreille et fixe le casque. De plus, il sert également de sorte d'amortisseur qui s'adapte exactement à votre oreille, et donc le casque est extrêmement confortable à porter.J'avoue honnêtement, l'arc ne se fait pas du tout sentir, tout est très doux, confortable et bon. La même chose peut être dite à propos de la buse en caoutchouc sur le haut-parleur en silicone, je ne veux pas le changer en caoutchouc mousse, l'oreille ne souffre pas. En général, pour un produit à prix moyen, le confort de port est au rendez-vous. Le casque peut être porté avec des lunettes si les branches sont fines. Pour changer d'oreille, il faut retirer l'écouteur du casque et changer sa position, ici j'ai été un peu content du grincement qui se fait entendre lorsque l'on frotte l'écouteur et la goupille garnie de caoutchouc. En principe, ce n'est pas un gros problème.

Gestion

Actuellement, seul Nokia met en œuvre ce niveau de contrôle dans ses produits à bas prix. Jugez par vous-même, il n'y a pas de touches de volume traditionnelles, il y a un très joli levier, quelque chose comme une molette de marque sur les produits Sony. Le bouton pour l'allumer est séparé, mais généralement cette fonction est réalisée par une touche multifonction. Un peu sur ce dernier: il est assez grand, ne dépasse pratiquement pas du boîtier, pour que vous puissiez le sentir, un limiteur de rebord est fait. La gestion est louable, et on ne peut pas dire qu'il s'agit d'un casque à petit budget, donc tout est organisé ici. C'est bien d'appuyer sur les boutons, ainsi que de régler le volume, je ne peux rien dire, sauf que je conseille à tous les fabricants de prendre exemple sur une telle implémentation.

J'ai également été satisfait du voyant lumineux, il est soigné, pas maladroit, comme sur certains produits économiques (un point lumineux fait la moitié de la taille de l'appareil), il s'allume en rouge ou en bleu selon ce que vous faites avec l'appareil.

Nourriture

Selon le fabricant, le casque peut fonctionner en mode conversation pendant environ six heures et demie, en mode veille - environ 150 heures. Il utilise une batterie de 75 mAh, c'est du lithium-ion-polymère. En pratique, l'appareil a tout à fait normalement duré environ deux jours avec une utilisation peu intensive (environ deux heures et demie de conversation au total, il était allumé tout le temps). C'est un bon résultat.

L'appareil est chargé à partir d'un chargeur standard avec un connecteur fin, le temps de charge est d'environ une heure.

Connexion téléphonique et qualité sonore

J'ai testé le casque avec un smartphone Sony Ericsson P990, qui entrera bientôt dans la catégorie InUse. L'appairage s'est déroulé sans aucun problème, grâce au Bluetooth 2.0 avec EDR, l'appareil n'a pas besoin d'être mis en mode d'appairage, il suffit d'activer la recherche sur l'appareil et il entrera automatiquement dans vos réseaux (oui, le 208th devrait également être activé ). Le code de confirmation est standard, c'est "0000".J'avais une copie en prévente sous la main, ce qui explique probablement pourquoi il y avait un bruit de fond dans le casque lors des appels, qui disparaissait dès la fin de l'appel. Cependant, nous verrons s'il disparaît lorsqu'une copie commerciale apparaît. Le volume n'est pas mauvais, c'est suffisant, quant à la qualité de transmission de la parole, il peut être évalué à un solide "quatre", très bon. Il serait également intéressant de supprimer le bruit de fond. Avec P990i, le casque ne recevait pas de signal d'appel, avec Samsung E590 tout était en ordre, la mélodie installée joué dans le haut-parleur. La connexion automatique, la recomposition du dernier numéro composé, l'activation de la numérotation vocale fonctionnent correctement. Les interlocuteurs n'avaient parfois aucune idée qu'on leur parlait avec l'aide d'un « intermédiaire téléphonique ». La qualité de la connexion est assez fiable, la plage de fonctionnement est d'environ 3-4 mètres, puis les problèmes commencent. Le casque fonctionne avec Skype sans problème, grâce au profil 2.0 pour cela.

Conclusion

Avantages et inconvénients du produit :

  • Bonne conception
  • Excellente ergonomie
  • Commandes parfaitement organisées
  • Bon temps d'exécution

Inconvénients :

  • La qualité de la parole pourrait être plus fluide

C'est tout. Le casque coûtera environ 70 $, croyez-moi, cet argent vaut la peine d'être dépensé si vous recherchez quelque chose d'extrêmement équilibré et confortable. Parmi les concurrents, je peux inclure des produits du même prix de SE, en principe, vous pouvez également regarder les casques de cette marque avec DSP. Enfin, je recommande l'achat du BH-208.

Test du casque sans fil Nokia BH-208

Cela fait longtemps que je n'ai pas mis la main sur des casques mono de Nokia, pour autant que je m'en souvienne, la dernière fois que j'ai tourmenté le Nokia BH-900, c'était il y a environ six mois. Pour le moment, la situation avec la gamme d'accessoires sans fil n'a pas beaucoup changé, le pari est fait sur les appareils mono moyens et économiques, dans un avenir proche l'entreprise ne prévoit pas (comme le disent les représentants de l'entreprise) de mettre à jour les appareils coûteux et les casques stéréo . Aujourd'hui, nous allons parler de l'un des nouveaux produits, c'est Nokia BH-208, un produit presque parfait dans le segment moyen. Je le dis en toute responsabilité.

Conception et réalisation

Tout commence, comme toujours, par le design, regardons de plus près le 208th. Que voyons-nous ? Nous voyons qu'il a des caractéristiques de signature, en le regardant, vous vous souvenez à la fois du Nokia BH-500 et du Nokia LD-2, et à certains égards, il ressemble même au Nokia 6233. Le point ici est une certaine rondeur, qui n'est pas perçue de manière frivole, et matériaux utilisés - la partie supérieure est en plastique agréable au toucher, quelque chose comme soft-touch. Le bas du casque est fait d'un plastique laqué complètement différent, ce n'est pas si bon. En savoir plus sur le design : le casque, en principe, est minuscule, mais vous ne pouvez pas le perdre dans votre poche, la taille est tout à fait acceptable. Sur l'oreille, il est assez visible, mais n'attire pas beaucoup l'attention - une sorte de petite chose noire et cool. Malgré le fait qu'il s'agisse d'un produit peu coûteux (je répéterai cette phrase plus d'une fois dans la revue), il a l'air riche, complet, il est très difficile de trouver à redire au design même pour moi, sceptique et pleurnichard bien connu . Les personnes à qui j'ai montré le produit avaient un avis différent, le design leur semblait extrêmement simple, sans fioritures, plusieurs personnes ont haussé les épaules en me rendant le 208, les réponses étaient du genre: "Eh bien, oui, cool ..." . Du coup, moi seul j'ai eu l'enthousiasme, peut-être faut-il être légèrement allumé sur l'accessoire pour le sentir.

Est-ce pour les filles ou pour les garçons ? Une question sérieuse, car après avoir lu l'un d'entre vous pourrait bien avoir envie de l'acheter, et les mots lâchés par l'éditeur sur le genre resteront dans votre esprit, ce qui vous brûlera et vous empêchera de dépenser votre argent honnêtement gagné (si je dis que c'est pour les filles, mais tu es un garçon). Ainsi, le casque est un complet unisexe, il n'est pas honteux de le porter aussi bien pour un garçon que pour une fille. Mais quand même, pour me donner bonne conscience, je dirai que le 208e est plus masculin que féminin.

Style de port, confort

Il s'agit d'un casque de conception traditionnelle, avec un bandeau amovible. Cependant, il y a une astuce inédite qui mérite d'être mentionnée. Comme vous pouvez le voir, il y a une saillie en caoutchouc souple qui repose contre l'oreille et fixe le casque. De plus, il sert également de sorte d'amortisseur qui s'adapte exactement à votre oreille, et donc le casque est extrêmement confortable à porter.J'avoue honnêtement, l'arc ne se fait pas du tout sentir, tout est très doux, confortable et bon. La même chose peut être dite à propos de la buse en caoutchouc sur le haut-parleur en silicone, je ne veux pas le changer en caoutchouc mousse, l'oreille ne souffre pas. En général, pour un produit à prix moyen, le confort de port est au rendez-vous. Le casque peut être porté avec des lunettes si les branches sont fines. Pour changer d'oreille, il faut retirer l'écouteur du casque et changer sa position, ici j'ai été un peu content du grincement qui se fait entendre lorsque l'on frotte l'écouteur et la goupille garnie de caoutchouc. En principe, ce n'est pas un gros problème.

Gestion

Actuellement, seul Nokia implémente ce niveau de contrôle dans ses produits à bas prix. Jugez par vous-même, il n'y a pas de touches de volume traditionnelles, il y a un très joli levier, quelque chose comme une molette de marque sur les produits Sony. Le bouton pour l'allumer est séparé, mais généralement cette fonction est réalisée par une touche multifonction. Un peu sur ce dernier: il est assez grand, ne dépasse pratiquement pas du boîtier, pour que vous puissiez le sentir, un limiteur de rebord est fait. La gestion est louable, et on ne peut pas dire qu'il s'agit d'un casque à petit budget, donc tout est organisé ici. C'est bien d'appuyer sur les boutons, ainsi que de régler le volume, je ne peux rien dire, sauf que je conseille à tous les fabricants de prendre exemple sur une telle implémentation.

J'ai également été satisfait du voyant lumineux, il est soigné, pas maladroit, comme sur certains produits économiques (un point lumineux fait la moitié de la taille de l'appareil), il s'allume en rouge ou en bleu selon ce que vous faites avec l'appareil.

Nourriture

Selon le fabricant, le casque peut fonctionner en mode conversation pendant environ six heures et demie, en mode veille - environ 150 heures. Il utilise une batterie de 75 mAh, c'est du lithium-ion-polymère. En pratique, l'appareil a tenu tout à fait normalement environ deux jours avec une utilisation peu intensive (environ deux heures et demie d'autonomie en conversation au total, il était allumé tout le temps). C'est un bon résultat.

L'appareil est chargé à partir d'un chargeur standard avec un connecteur fin, le temps de charge est d'environ une heure.

Connexion téléphonique et qualité sonore

J'ai testé le casque avec un smartphone Sony Ericsson P990, qui entrera bientôt dans la catégorie InUse. L'appairage s'est déroulé sans aucun problème, grâce au Bluetooth 2.0 avec EDR, l'appareil n'a pas besoin d'être mis en mode d'appairage, il suffit d'activer la recherche sur l'appareil et il entrera automatiquement dans vos réseaux (oui, le 208th devrait également être activé ). Le code de confirmation est standard, c'est "0000".J'avais une copie en prévente sous la main, ce qui explique probablement pourquoi il y avait un bruit de fond dans le casque lors des appels, qui disparaissait dès la fin de l'appel. Cependant, nous verrons s'il disparaît lorsqu'une copie commerciale apparaît. Le volume n'est pas mauvais, c'est suffisant, quant à la qualité de transmission de la parole, il peut être évalué à un solide "quatre", très bon. Il serait également intéressant de supprimer le bruit de fond. Avec P990i, le casque ne recevait pas de signal d'appel, avec Samsung E590 tout était en ordre, la mélodie installée joué dans le haut-parleur. La connexion automatique, la recomposition du dernier numéro composé, l'activation de la numérotation vocale fonctionnent correctement. Les interlocuteurs n'avaient parfois aucune idée qu'on leur parlait avec l'aide d'un « intermédiaire téléphonique ». La qualité de la connexion est assez fiable, la plage de fonctionnement est d'environ 3-4 mètres, puis les problèmes commencent. Le casque fonctionne avec Skype sans problème, grâce au profil 2.0 pour cela.

Conclusion

Avantages et inconvénients du produit :

  • Bonne conception
  • Excellente ergonomie
  • Commandes parfaitement organisées
  • Bon temps d'exécution

Inconvénients :

  • La qualité de la parole pourrait être plus fluide

C'est tout. Le casque coûtera environ 70 $, croyez-moi, cet argent vaut la peine d'être dépensé si vous recherchez quelque chose d'extrêmement équilibré et confortable. Parmi les concurrents, je peux inclure des produits du même prix de SE, en principe, vous pouvez également regarder les casques de cette marque avec DSP. Enfin, je recommande l'achat du BH-208.

Test du casque sans fil Nokia BH-208

Cela fait longtemps que je n'ai pas mis la main sur des casques mono de Nokia, pour autant que je m'en souvienne, la dernière fois que j'ai tourmenté le Nokia BH-900, c'était il y a environ six mois. Pour le moment, la situation avec la gamme d'accessoires sans fil n'a pas beaucoup changé, le pari est fait sur les appareils mono moyens et économiques, dans un avenir proche l'entreprise ne prévoit pas (comme le disent les représentants de l'entreprise) de mettre à jour les appareils coûteux et les casques stéréo . Aujourd'hui, nous allons parler de l'un des nouveaux produits, c'est Nokia BH-208, un produit presque parfait dans le segment moyen. Je le dis en toute responsabilité.

Conception et réalisation

Tout commence, comme toujours, par le design, regardons de plus près le 208th. Que voyons-nous ? Nous voyons qu'il a des caractéristiques de signature, en le regardant, vous vous souvenez à la fois du Nokia BH-500 et du Nokia LD-2, et à certains égards, il ressemble même au Nokia 6233. Le point ici est une certaine rondeur, qui n'est pas perçue de manière frivole, et matériaux utilisés - la partie supérieure est en plastique agréable au toucher, quelque chose comme soft-touch. Le bas du casque est fait d'un plastique laqué complètement différent, ce n'est pas si bon. En savoir plus sur le design : le casque, en principe, est minuscule, mais vous ne pouvez pas le perdre dans votre poche, la taille est tout à fait acceptable. Sur l'oreille, il est assez visible, mais n'attire pas beaucoup l'attention - une sorte de petite chose noire et cool. Malgré le fait qu'il s'agisse d'un produit peu coûteux (je répéterai cette phrase plus d'une fois dans la revue), il a l'air riche, complet, il est très difficile de trouver à redire au design même pour moi, sceptique et pleurnichard bien connu . Les personnes à qui j'ai montré le produit avaient un avis différent, le design leur semblait extrêmement simple, sans fioritures, plusieurs personnes ont haussé les épaules en me rendant le 208, les réponses étaient du genre: "Eh bien, oui, cool ..." . Du coup, moi seul j'ai eu l'enthousiasme, peut-être faut-il être légèrement allumé sur l'accessoire pour le sentir.

Est-ce pour les filles ou pour les garçons ? Une question sérieuse, car après avoir lu l'un d'entre vous pourrait bien avoir envie de l'acheter, et les mots lâchés par l'éditeur sur le genre resteront dans votre esprit, ce qui vous brûlera et vous empêchera de dépenser votre argent honnêtement gagné (si je dis que c'est pour les filles, mais tu es un garçon). Ainsi, le casque est un complet unisexe, il n'est pas honteux de le porter aussi bien pour un garçon que pour une fille. Mais quand même, pour me donner bonne conscience, je dirai que le 208e est plus masculin que féminin.

Style de port, confort

Il s'agit d'un casque au design traditionnel, avec un bandeau amovible. Cependant, il y a une astuce inédite qui mérite d'être évoquée. Comme vous pouvez le voir, il y a une saillie en caoutchouc souple qui repose contre l'oreille et fixe le casque. De plus, il sert également de sorte d'amortisseur qui s'adapte exactement à votre oreille, et donc le casque est extrêmement confortable à porter. J'avoue honnêtement, l'arc ne se fait pas du tout sentir, tout est très doux, confortable et bon. La même chose peut être dite à propos de la buse en caoutchouc sur le haut-parleur en silicone, je ne veux pas le changer en caoutchouc mousse, l'oreille ne souffre pas. En général, pour un produit à prix moyen, le confort de port est au rendez-vous. Le casque peut être porté avec des lunettes si les branches sont fines. Pour changer d'oreille, il faut retirer l'écouteur du casque et changer sa position, ici j'ai été un peu content du grincement qui se fait entendre lorsque l'on frotte l'écouteur et la goupille garnie de caoutchouc. En principe, ce n'est pas un gros problème.

Gestion

Actuellement, seul Nokia met en œuvre ce niveau de contrôle dans ses produits à bas prix. Jugez par vous-même, il n'y a pas de touches de volume traditionnelles, il y a un très joli levier, quelque chose comme une molette de marque sur les produits Sony. Le bouton pour l'allumer est séparé, mais généralement cette fonction est réalisée par une touche multifonction. Un peu sur ce dernier: il est assez grand, ne dépasse pratiquement pas du boîtier, pour que vous puissiez le sentir, un limiteur de rebord est fait. La gestion est louable, et on ne peut pas dire qu'il s'agit d'un casque à petit budget, donc tout est organisé ici. C'est bien d'appuyer sur les boutons, ainsi que de régler le volume, je ne peux rien dire, sauf que je conseille à tous les fabricants de prendre exemple sur une telle implémentation.

J'ai également été satisfait du voyant lumineux, il est soigné, pas maladroit, comme sur certains produits économiques (un point lumineux fait la moitié de la taille de l'appareil), il s'allume en rouge ou en bleu selon ce que vous faites avec l'appareil.

Nourriture

Selon le fabricant, le casque peut fonctionner en mode conversation pendant environ six heures et demie, en mode veille - environ 150 heures. Il utilise une batterie de 75 mAh, c'est du lithium-ion-polymère. En pratique, l'appareil a tenu tout à fait normalement environ deux jours avec une utilisation peu intensive (environ deux heures et demie d'autonomie en conversation au total, il était allumé tout le temps). C'est un bon résultat.

L'appareil est chargé à partir d'un chargeur standard avec un connecteur fin, le temps de charge est d'environ une heure.

Connexion téléphonique et qualité sonore

J'ai testé le casque avec un smartphone Sony Ericsson P990, qui entrera bientôt dans la catégorie InUse. L'appairage s'est déroulé sans aucun problème, grâce au Bluetooth 2.0 avec EDR, l'appareil n'a pas besoin d'être mis en mode d'appairage, il suffit d'activer la recherche sur l'appareil et il entrera automatiquement dans vos réseaux (oui, le 208th devrait également être activé ). Le code de confirmation est standard, c'est "0000". J'avais une copie en prévente sous la main, ce qui explique probablement pourquoi il y avait un bruit de fond dans le casque lors des appels, qui disparaissait dès la fin de l'appel. Cependant, nous verrons s'il disparaît lorsqu'une copie commerciale apparaît. Le volume n'est pas mauvais, c'est suffisant, quant à la qualité de transmission de la parole, il peut être évalué à un solide "quatre", très bon. Il serait également intéressant de supprimer le bruit de fond. Avec le P990i, le casque ne recevait pas de signal d'appel, avec le Samsung E590 tout était en ordre, la mélodie installée jouée dans le haut-parleur. La connexion automatique, la recomposition du dernier numéro composé, l'activation de la numérotation vocale fonctionnent correctement. Les interlocuteurs n'avaient parfois aucune idée qu'on leur parlait avec l'aide d'un « intermédiaire téléphonique ». La qualité de la connexion est assez fiable, la plage de fonctionnement est d'environ 3-4 mètres, puis les problèmes commencent. Le casque fonctionne avec Skype sans problème, grâce au profil 2.0 pour cela.

J'ai testé le casque avec un smartphone SonyEricsson P990, qui entrera bientôt dans la catégorie InUse. L'appairage s'est déroulé sans aucun problème, grâce au Bluetooth 2.0 avec EDR, l'appareil n'a pas besoin d'être mis en mode d'appairage, il suffit d'activer la recherche sur l'appareil et il entrera automatiquement dans vos réseaux (oui, le 208th devrait également être activé ). Le code de confirmation est standard, c'est "0000". J'avais une copie en prévente sous la main, ce qui explique probablement pourquoi il y avait un bruit de fond dans le casque lors des appels, qui disparaissait dès la fin de l'appel. Cependant, nous verrons s'il disparaît lorsqu'une copie commerciale apparaît. Le volume n'est pas mauvais, c'est suffisant, quant à la qualité de transmission de la parole, il peut être évalué à un solide "quatre", très bon. Il serait également intéressant de supprimer le bruit de fond. Avec le P990i, le casque ne recevait pas de signal d'appel, avec le Samsung E590 tout était en ordre, la mélodie installée jouée dans le haut-parleur. La connexion automatique, la recomposition du dernier numéro composé, l'activation de la numérotation vocale fonctionnent correctement. Les interlocuteurs n'avaient parfois aucune idée qu'on leur parlait avec l'aide d'un « intermédiaire téléphonique ». La qualité de la connexion est assez fiable, la plage de fonctionnement est d'environ 3-4 mètres, puis les problèmes commencent. Le casque fonctionne avec Skype sans problème, grâce au profil 2.0 pour cela.

Conclusion

Avantages et inconvénients du produit :

  • Bonne conception
  • Excellente ergonomie
  • Commandes parfaitement organisées
  • Bon temps d'exécution

Inconvénients :

  • La qualité de la parole pourrait être plus fluide

C'est tout. Le casque coûtera environ 70 $, croyez-moi, cet argent vaut la peine d'être dépensé si vous recherchez quelque chose d'extrêmement équilibré et confortable. Parmi les concurrents, je peux inclure des produits du même prix de SE, en principe, vous pouvez également regarder les casques de cette marque avec DSP. Enfin, je recommande l'achat du BH-208.