Test du téléphone GSM Fly SL500i

Le téléphone mobile Fly SL500i est une mise à jour du modèle SL500m du même fabricant. Les principaux changements, par rapport à son prédécesseur, concernaient la conception du boîtier. La partie logicielle de l'appareil a également légèrement changé : le SL500i dispose d'un Bluetooth à part entière, qui prend notamment en charge le profil permettant de travailler avec un casque stéréo, A2DP.

Dans la conception des appareils sous la marque Fly, on a pu voir l'emprunt de certains éléments des modèles de Samsung plus tôt. Mais le SL500i est le premier modèle dont le design ressemble clairement au Samsung D800. Jugez par vous-même: le SL500i, comme le D800, a des côtés légèrement biseautés et des revêtements en plastique argentés, la touche de navigation a une forme similaire et la touche «OK» inscrite dessus est également argentée. Le regroupement des touches du bloc de navigation est également similaire pour les deux appareils. Il convient de prêter attention au pavé numérique, comme dans le D800, dans le SL500i, le clavier est plat, constitué d'une plaque en plastique. D'une part, il semble n'y avoir rien de tel, puisque le prédécesseur Fly SL500m avait le même clavier. Mais pourquoi était-il nécessaire de peindre les inserts en caoutchouc entre les rangées horizontales de touches argentées, comme cela se fait dans le Samsung D800 ? De plus, il y a un insert en plastique sur le haut-parleur, peint en argent, le même est dans le D800.

Non, bien sûr, ce n'est pas comme si un fabricant de téléphones empruntait de bons éléments de conception à un autre fabricant. Mais copier presque complètement la conception de l'appareil d'un autre fabricant, et, de plus, pas le plus réussi, c'est en quelque sorte trop. On avait le sentiment que les concepteurs travaillant sur le Fly SL500i avaient décidé que s'ils copiaient le design du modèle Samsung D800, personne ne le remarquerait.

Le corps du Fly SL500i est entièrement en plastique de haute qualité, la qualité de fabrication est également bonne. L'appareil est uniquement disponible en noir, la partie principale du corps est en plastique mat, mais il existe des inserts avec une finition laquée brillante. En général, on ne peut pas dire que le boîtier du téléphone se salit facilement, les inserts brillants sont bien sûr tachés, mais comme leur surface est petite, cela est pratiquement invisible.

Les dimensions de l'appareil sont petites et ne diffèrent pas du tout de son prédécesseur (87x44x16,2 mm, poids - 90 grammes). Le téléphone se glisse facilement dans une poche de chemise et une poche de pantalon.

Sur le côté droit de l'appareil se trouve une double touche de volume, et en dessous se trouve un bouton d'activation de la caméra. Sur la surface latérale gauche se trouve un connecteur d'interface, recouvert d'un bouchon en caoutchouc fixé sur le boîtier, et en dessous se trouve une fenêtre pour un port infrarouge entièrement fonctionnel. Pour de nombreux utilisateurs, l'emplacement de la touche de volume sur le côté droit sera gênant, car dans la plupart des appareils, elle se trouve à gauche.

À l'extrémité supérieure de l'appareil, il y a un trou pour attacher un cordon/sangle.

Sur le panneau avant, il y a un petit écran TFT avec une résolution de 176x220 pixels (29x35 mm), capable d'afficher jusqu'à 262 000 couleurs. La qualité de l'affichage est bonne, il s'estompe au soleil, mais reste tout de même lisible. L'écran est complètement similaire à celui installé dans le modèle Fly SL500m.

Le bloc de touches de navigation se compose d'une touche de navigation à quatre positions avec un bouton "OK" inscrit dessus. La clé est réalisée sous la forme d'un quadrilatère, a des dimensions moyennes, il est pratique de travailler avec. Mais par contre, le bouton OK est trop petit, qui est d'ailleurs un peu plus haut que la touche de navigation. Il s'est avéré assez gênant de travailler avec la touche de confirmation d'action, mais elle est utilisée assez souvent lors de la navigation dans le menu. De plus, le bloc de navigation comprend deux touches de fonction, un bouton pour démarrer et terminer une conversation, toutes de taille moyenne, mais assez confortables à utiliser.

Il y a une petite butée sous l'écran pour faciliter l'ouverture du téléphone, cependant, elle est si petite que le doigt repose davantage sur l'écran que sur cette butée. Le mécanisme du curseur a une finition automatique, les guides sont en métal. Le mouvement du curseur est clair, la fermeture et l'ouverture de l'appareil se font sans problème.

Lorsque vous ouvrez le téléphone, le pavé numérique devient disponible. La zone utilisable qui pourrait être utilisée pour accueillir le pavé numérique est occupée par une saillie sur la moitié inférieure de l'appareil. Pour cette raison, le clavier est dans un petit renfoncement. Comme mentionné ci-dessus, le pavé numérique est plat, constitué d'une plaque en plastique. Les rangées horizontales de touches sont séparées les unes des autres par des inserts en caoutchouc. La course des touches est clairement fixée, vous pouvez vous habituer assez rapidement à travailler avec ce clavier. La seule mise en garde est que les personnes ayant de gros doigts auront des problèmes car les touches sont petites.

Le rétroéclairage du clavier est brillant, bleu, il est inégalement réparti, son côté droit du bord le plus mis en évidence.

Au dos de l'appareil se trouve une petite plaque métallique sur laquelle se trouvent un objectif d'appareil photo, un flash LED et un très petit miroir. L'objectif est légèrement encastré dans la plaque métallique, ce qui le protège des dommages.

Au même endroit, sur le mur du fond, il y a un haut-parleur pour jouer un signal d'appel.

Le reste est occupé par la batterie, sa fixation est fiable, il n'y a pas de jeu et la probabilité de son apparition dans le temps est minime. Batterie lithium-ion d'une capacité de 550 mAh, selon le fabricant, avec elle l'appareil est capable de fonctionner jusqu'à 150 heures en mode veille et jusqu'à 2,5 heures en mode conversation. Dans les conditions des opérateurs de Moscou, le téléphone a fonctionné en moyenne pendant 2 jours avec une utilisation peu active, soit environ 20 minutes de temps de conversation par jour et jusqu'à 15 minutes d'utilisation d'autres fonctions. Avec une utilisation plus active, par exemple, si vous écoutez un lecteur MP3 plusieurs heures par jour, la batterie durera 1 journée. Le temps de charge complète est d'environ 2 heures. Un avantage est la possibilité de charger le téléphone via USB à l'aide du câble fourni avec le téléphone. La possibilité de charger à l'aide d'un câble USB sera particulièrement utile pour ceux qui utilisent activement le téléphone en tant que lecteur, et d'autres utilisateurs peuvent trouver cette fonctionnalité utile.

Sous la batterie se trouve un emplacement pour une carte SIM, ainsi que pour des cartes mémoire microSD. Dommage que le fabricant n'ait pas laissé d'emplacement pour les cartes mémoire sur la surface latérale, comme cela est implémenté dans le modèle Fly SL300.

Le menu principal peut être présenté dans l'une des deux versions : il s'agit d'une matrice 3x3 et de pages qui sont déjà devenues un standard pour de nombreux appareils. Dans le second cas, un élément de menu est affiché à l'écran. Les deux options sont faciles à utiliser, ici l'utilisateur doit choisir par lui-même.

Les sous-menus se présentent sous la forme de listes, la section sélectionnée peut être entrée et sortie à l'aide des touches de navigation droite et gauche, il y a donc suffisamment de touches pour la navigation et le bouton OK ne peut pas être utilisé. L'appareil dispose d'une navigation rapide à l'aide de séquences numériques.

Les touches de navigation vers le bas, la droite, la gauche et le haut peuvent être attribuées à un accès rapide aux éléments de menu sélectionnés depuis le mode veille. Par défaut, la touche droite est affectée à l'accès au menu utilisateur. Vous pouvez y ajouter les éléments les plus fréquemment utilisés, il peut y avoir 9 de ces éléments au total.

La localisation du menu est faite à un bon niveau, il n'y a pas d'abréviations et de traduction incorrecte. Il convient de noter le bon dessin des polices, elles sont de petite taille (malheureusement, il n'y a aucun moyen de les mettre à l'échelle) et sont bien lues.

L'appareil dispose de 60 Mo de mémoire interne, répartis dynamiquement entre les applications, ainsi que de la possibilité d'utiliser une carte mémoire. Lorsqu'il est connecté à un PC avec la mémoire interne de l'appareil et une carte mémoire, vous pouvez travailler comme avec des disques amovibles sans installer de pilotes supplémentaires. La seule chose est que lorsqu'il est connecté à un PC et qu'il fonctionne avec de la mémoire, l'appareil s'éteint. La connexion se fait via USB version 1.1, la vitesse de lecture des données est donc faible.

Répertoire téléphonique. Jusqu'à 300 contacts peuvent être stockés dans la mémoire de l'appareil. Pour chacun, vous pouvez enregistrer un nom (jusqu'à 30 caractères), jusqu'à 4 numéros de téléphone avec une liaison rigide au type de numéro (par exemple, créer deux numéros mobiles pour un contact ne fonctionnera pas), le nom de l'entreprise (jusqu'à 20 caractères) et adresse e-mail. De plus, vous pouvez attribuer une image (photo) à un contact, dont la taille maximale est de 20 Ko, une sonnerie, et également l'ajouter à l'un des groupes. Il y a 5 groupes au total, pour chacun vous pouvez changer le nom (jusqu'à 20 caractères), définir une sonnerie et attribuer une image. Si vous le souhaitez, tous les champs peuvent être désactivés, ils ne seront alors pas affichés.

La recherche dans l'annuaire s'effectue soit par les premières lettres, soit par le nom complet. Lors de l'affichage de la liste en mode recherche, un numéro de téléphone (mobile) s'affiche à côté du nom, mais lors de l'affichage d'une liste sans mode recherche, lorsqu'un contact est sélectionné, une fenêtre apparaît en haut de l'écran qui affiche une image miniature (s'il y en a un), nom et numéro de téléphone (portable). Tout contact peut être envoyé au format vCard vers un autre appareil via SMS, ainsi que via Bluetooth ou infrarouge vers un PC ou un autre appareil.

Les contacts peuvent être déplacés de la mémoire du téléphone vers la carte SIM et vice versa, soit un à la fois, soit tous à la fois. De plus, il est possible de faire une copie du contact, par exemple, de la mémoire du téléphone vers la carte SIM ; Bien entendu, cette opération peut également se faire en sens inverse. Il existe également une numérotation rapide jusqu'à 8 numéros, cependant, vous ne pouvez ajouter un numéro que via le menu des paramètres du téléphone.

Lors d'un appel entrant, les photos attribuées à un contact/groupe ne s'affichent pas en plein écran, il reste encore beaucoup d'espace en haut et en bas.

Messagerie. Jusqu'à 50 messages peuvent être enregistrés dans la mémoire de l'appareil. L'appareil prend en charge la norme EMS, la mémoire du téléphone contient déjà un ensemble d'images, d'animations et de mélodies prédéfinies. Il est possible de travailler avec des messages collés ; lors de la saisie, le volume maximum peut atteindre 612 caractères. Il existe 10 modèles que vous pouvez modifier à votre guise. La multi-messagerie est prévue (jusqu'à 10 numéros), ainsi que l'envoi d'un message à un groupe d'abonnés (à partir du répertoire).

L'éditeur MMS est assez simple et direct à utiliser. Vous pouvez créer des modèles de message. La taille maximale d'un message MMS pouvant être envoyé ne peut pas dépasser 100 Ko.

Défis. Listes standard des appels entrants, composés et manqués, chacun d'eux peut stocker jusqu'à 30 numéros. Les numéros identiques sont combinés, pour chacun, vous pouvez voir des informations détaillées: il s'agit de la date et de l'heure de l'appel, du nom (si le numéro est dans l'annuaire), du numéro et du nombre de numéros. Dans le compteur d'appels, vous pouvez voir l'heure du dernier appel et, séparément, l'heure de tous les appels sortants et entrants. Il y a aussi un compteur de données et de SMS.

Mes fichiers. Cet élément de menu n'est rien de plus qu'un gestionnaire de fichiers. Lorsque vous y entrez, vous pouvez choisir la mémoire à afficher, intégrée ou externe, la quantité totale et la quantité de mémoire libre sont affichées en haut. Depuis le menu, vous pouvez ouvrir la mémoire souhaitée ou la formater. Dans le gestionnaire de fichiers, vous pouvez définir le tri des fichiers et des dossiers par nom, type, heure de création ou taille. Il est possible de créer de nouveaux dossiers, ainsi que de renommer ceux qui existent déjà. Les fichiers peuvent être déplacés entre les dossiers, envoyés à d'autres appareils via MMS, EMS ou e-mail. Pour le fichier sélectionné, des informations sur son type sont affichées dans la partie supérieure de l'écran sous forme d'icône (pour les fichiers graphiques, une vignette est affichée), des données sur sa taille et sa date de création sont également affichées ici.

Paramètres. Tous les paramètres du téléphone sont collectés ici. Vous pouvez régler l'heure et la date, sélectionner la langue du menu, ainsi que le mode de saisie qui sera utilisé par défaut.

Profils. L'appareil dispose de 5 profils, entièrement personnalisables par l'utilisateur. Ici, vous pouvez choisir une sonnerie pour presque toutes les actions, régler son volume et définir le type d'appel (simple, répété ou croissant). Ici, vous pouvez également sélectionner le type de signal d'appel, il peut s'agir : uniquement d'un appel ; uniquement des vibrations ; vibration et appel en même temps ; vibration, puis une cloche ou seulement une alerte lumineuse. Vous pouvez sélectionner le type de réponse (à partir de la touche ou lors de l'ouverture de l'appareil), régler le temps de rétroéclairage pour chaque profil séparément. De là, vous pouvez activer la fonction d'identification vocale de l'appelant : si vous l'activez avec un appel entrant avant la mélodie, le numéro sera prononcé d'une voix féminine par chiffres.

Pour l'écran, vous êtes invité à sélectionner un fond d'écran, il peut s'agir de l'une des images prédéfinies ou de tout autre fichier graphique. Vous pouvez sélectionner un économiseur d'écran (le même que pour le fond d'écran) et définir le délai après lequel il s'activera. Ici, vous pouvez également choisir l'un des trois modèles de couleurs de menu.

Cette section contient également les paramètres d'appel, de réseau (vous pouvez sélectionner manuellement une plage) et de sécurité. Dans la sous-section "Sécurité", vous pouvez définir le verrouillage du clavier automatiquement après un certain temps (de 5 secondes à 5 minutes).

Ici, vous pouvez également activer le port infrarouge, ainsi que choisir où les données transférées vers le téléphone seront stockées : dans la mémoire de l'appareil ou sur une carte externe. Le port infrarouge est entièrement fonctionnel et vous permet d'envoyer et de recevoir des données depuis presque n'importe quel appareil.

Bluetooth. Tout ce qui concerne les paramètres Bluetooth se trouve également dans cette section. L'appareil implémente Bluetooth version 1.2, les profils sont pris en charge : casque, mains libres, profil de port série (SPP), profil d'accès réseau à distance (DUN), profil de poussée d'objet (OPP), profil de transfert de fichiers (FTP) et profil de distribution audio avancé ( A2DP) ). Le fonctionnement Bluetooth est satisfaisant, la connexion avec d'autres appareils s'est faite sans problème.

Applications. Le calendrier ne peut être consulté que pour le mois. De plus, vous pouvez afficher une liste de tous les événements. Pour l'événement, la date et l'heure sont définies (le début et la fin de l'événement), une petite note textuelle (jusqu'à 35 caractères), une notification sonore avec la possibilité de définir une répétition : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou sur sélection jours de la semaine. Vous pouvez ajouter un modèle de rappel prêt à l'emploi aux notes (il y en a 10 dans la mémoire du téléphone). Tous les événements peuvent être envoyés au format vCalendar via SMS, Bluetooth ou infrarouge.

Il y a trois alarmes indépendantes dans l'appareil, pour chacune l'heure est réglée, ainsi que des répétitions : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou certains jours de la semaine. Vous pouvez également configurer votre téléphone pour qu'il s'allume automatiquement lorsqu'une alarme retentit.

La même section contient la fonction heure mondiale, la calculatrice, le chronomètre, le convertisseur d'unités.

Il existe une fonction pour calculer le surpoids : vous devez entrer votre sexe, votre poids et votre taille, et le programme calculera si vous êtes en surpoids. Bien sûr, cette fonctionnalité est divertissante et ne doit pas être prise au sérieux.

Services. L'appareil est équipé d'un navigateur WAP version 2.0. Cette section comprend également le menu SIM (si disponible). De là, vous pouvez également configurer des profils pour la transmission de données via GSM ou GPRS.

Jeux. 3 jeux sont préinstallés dans l'appareil : Helicopter (voler en hélicoptère), Mosaic (similaire aux balises) et Panda (il faut esquiver les bugs).

Java. Environ 1,5 Mo de mémoire sont alloués pour l'installation d'applications Java, l'appareil prend en charge MIDP 2.0. Les applications peuvent être installées aussi bien via WAP qu'en les copiant depuis un PC. La procédure est assez simple : copiez l'application dans la mémoire ou la carte mémoire du téléphone (fichier jar d'installation), recherchez-la via le gestionnaire de fichiers du téléphone et lancez l'installation.

Trois jeux Java sont préinstallés sur l'appareil : Icarus (arcade), Black Jack (jeu de cartes) et Dice Roll (dés).

Multimédia. Le lecteur MP3 vous permet de lire des chansons avec différents débits, elles peuvent être situées n'importe où, à la fois dans la mémoire du téléphone et sur la carte mémoire. Il y a une liste de lecture, vous pouvez y ajouter toutes les chansons que vous voulez. Vous pouvez également activer la création automatique de la liste de lecture, auquel cas elle inclura toutes les chansons qui se trouvent à la fois dans la mémoire du téléphone et sur la carte mémoire. Le lecteur peut être contrôlé à la fois à l'aide de touches de navigation et à l'aide de touches individuelles sur la couverture du téléphone. La lecture aléatoire et la répétition ne peuvent être activées que via les paramètres du lecteur, cela ne fonctionnera pas rapidement. L'égaliseur de l'appareil n'est pas fourni. Il n'y a pas de rembobinage dans la composition, il n'y a qu'une transition vers la piste suivante ou précédente. Le lecteur a trois types de conception, l'utilisateur peut le choisir à votre guise. Le joueur peut travailler en arrière-plan, il suffit d'appuyer sur la touche de fin d'appel. Le titre de la chanson sera affiché sous le logo de l'opérateur entre crochets. Le nom long de la chanson s'affiche de manière incorrecte, bien que si vous parcourez les informations du menu du lecteur sur le fichier (nom de la chanson, artiste, album, genre, année), tout s'affiche correctement.

Le lecteur diffuse de la musique à la fois via les écouteurs et via le haut-parleur du téléphone. Lors de la lecture via le haut-parleur du téléphone à un volume proche du maximum, le haut-parleur commence à siffler et à s'étouffer. Le téléphone est livré avec un casque stéréo, la qualité des écouteurs est moyenne, en plus ils sont assez gros et ne conviennent pas à tout le monde.

Enregistreur vocal. Peut enregistrer une conversation téléphonique. Il est possible de choisir où le fichier sera stocké : dans la mémoire du téléphone ou sur la carte mémoire ; de plus, vous pouvez choisir le format du fichier enregistré (AMR ou WAV). L'enregistrement peut être mis en pause puis repris. La durée de l'enregistrement dépend uniquement de l'espace libre sur la carte ou dans le téléphone.

Compositeur. Vous permet de créer votre propre mélodie. Lors de la création, vous pouvez choisir la vitesse de lecture et l'instrument utilisé (il y en a 10 au total) : piano, guitare, violon, saxophone, timbale, flûte, harmonica, trompette, boîte à musique, xylophone.

Appareil photo. L'appareil dispose d'un appareil photo de 1,3 MP, qui vous permet de prendre des photos avec les résolutions suivantes : 176x220, 320x240, 640x480 et 1280x1024. Vous pouvez sélectionner la qualité de compression : faible, moyenne, bonne, excellente. Vous ne pouvez pas effectuer rapidement les réglages pendant la prise de vue, pour cela, vous devez appeler le menu de l'appareil photo. Il est possible de régler la balance des blancs, de régler l'exposition, de sélectionner la fréquence et d'activer ou de désactiver le mode nuit. Bien sûr, il est possible d'appliquer immédiatement un effet, d'ajouter l'un des 10 cadres avec la possibilité de les prévisualiser, d'activer le multi-prise de vue (3 ou 5 clichés), d'activer le retardateur (5, 10 ou 15 secondes). Vous pouvez choisir où les photos seront enregistrées : sur une carte mémoire ou dans la mémoire de l'appareil.

Les photos prises par l'appareil photo intégré de l'appareil ne sont pas de bonne qualité, elles sont floues non seulement sur les bords, mais aussi au centre. Pour être honnête, la qualité des images était décevante, vous attendez plus d'un appareil photo de 1,3 mégapixels.

Test du téléphone GSM Fly SL500i

Le téléphone mobile Fly SL500i est une mise à jour du modèle SL500m du même fabricant. Les principaux changements, par rapport à son prédécesseur, concernaient la conception du boîtier. La partie logicielle de l'appareil a également légèrement changé : le SL500i dispose d'un Bluetooth à part entière, qui prend notamment en charge le profil permettant de travailler avec un casque stéréo, A2DP.

Dans la conception des appareils sous la marque Fly, on a pu voir l'emprunt de certains éléments des modèles de Samsung plus tôt. Mais le SL500i est le premier modèle dont le design ressemble clairement au Samsung D800. Jugez par vous-même: le SL500i, comme le D800, a des côtés légèrement biseautés et des revêtements en plastique argentés, la touche de navigation a une forme similaire et la touche «OK» inscrite dessus est également argentée. Le regroupement des touches du bloc de navigation est également similaire pour les deux appareils. Il convient de prêter attention au pavé numérique, comme dans le D800, dans le SL500i, le clavier est plat, constitué d'une plaque en plastique. D'une part, il semble n'y avoir rien de tel, puisque le prédécesseur Fly SL500m avait le même clavier. Mais pourquoi était-il nécessaire de peindre les inserts en caoutchouc entre les rangées horizontales de touches argentées, comme cela se fait dans le Samsung D800 ? De plus, il y a un insert en plastique sur le haut-parleur, peint en argent, le même est dans le D800.

Non, bien sûr, ce n'est pas comme si un fabricant de téléphones empruntait de bons éléments de conception à un autre fabricant. Mais copier presque complètement la conception de l'appareil d'un autre fabricant, et, de plus, pas le plus réussi, c'est en quelque sorte trop. On avait le sentiment que les concepteurs travaillant sur le Fly SL500i avaient décidé que s'ils copiaient le design du modèle Samsung D800, personne ne le remarquerait.

Le corps du Fly SL500i est entièrement en plastique de haute qualité, la qualité de fabrication est également bonne. L'appareil est uniquement disponible en noir, la partie principale du corps est en plastique mat, mais il existe des inserts avec une finition laquée brillante. En général, on ne peut pas dire que le boîtier du téléphone se salit facilement, les inserts brillants sont bien sûr tachés, mais comme leur surface est petite, cela est pratiquement invisible.

Les dimensions de l'appareil sont petites et ne diffèrent pas du tout de son prédécesseur (87x44x16,2 mm, poids - 90 grammes). Le téléphone se glisse facilement dans une poche de chemise et une poche de pantalon.

Sur le côté droit de l'appareil se trouve une double touche de volume, et en dessous se trouve un bouton d'activation de la caméra. Sur la surface latérale gauche se trouve un connecteur d'interface, recouvert d'un bouchon en caoutchouc fixé sur le boîtier, et en dessous se trouve une fenêtre pour un port infrarouge entièrement fonctionnel. Pour de nombreux utilisateurs, l'emplacement de la touche de volume sur le côté droit sera gênant, car dans la plupart des appareils, elle se trouve à gauche.

À l'extrémité supérieure de l'appareil, il y a un trou pour attacher un cordon/sangle.

Sur le panneau avant, il y a un petit écran TFT avec une résolution de 176x220 pixels (29x35 mm), capable d'afficher jusqu'à 262 000 couleurs. La qualité de l'affichage est bonne, il s'estompe au soleil, mais reste tout de même lisible. L'écran est complètement similaire à celui installé dans le modèle Fly SL500m.

Le bloc de touches de navigation se compose d'une touche de navigation à quatre positions avec un bouton "OK" inscrit dessus. La clé est réalisée sous la forme d'un quadrilatère, a des dimensions moyennes, il est pratique de travailler avec. Mais par contre, le bouton OK est trop petit, qui est d'ailleurs un peu plus haut que la touche de navigation. Il s'est avéré assez gênant de travailler avec la touche de confirmation d'action, mais elle est utilisée assez souvent lors de la navigation dans le menu. De plus, le bloc de navigation comprend deux touches de fonction, un bouton pour démarrer et terminer une conversation, toutes de taille moyenne, mais assez confortables à utiliser.

Il y a une petite butée sous l'écran pour faciliter l'ouverture du téléphone, cependant, elle est si petite que le doigt repose plus sur l'écran que sur cette butée. Le mécanisme du curseur a une finition automatique, les guides sont en métal. Le mouvement du curseur est clair, la fermeture et l'ouverture de l'appareil se font sans problème.

Lorsque vous ouvrez le téléphone, le pavé numérique devient disponible. La zone utile, qui pourrait être utilisée pour placer un pavé numérique, est occupée par une saillie sur la moitié inférieure de l'appareil. Pour cette raison, le clavier est dans un petit renfoncement. Comme mentionné ci-dessus, le pavé numérique est plat, constitué d'une plaque en plastique. Les rangées horizontales de touches sont séparées les unes des autres par des inserts en caoutchouc. La course des touches est clairement fixée, vous pouvez vous habituer assez rapidement à travailler avec ce clavier. La seule mise en garde est que les personnes ayant de gros doigts auront des problèmes car les touches sont petites.

Le rétroéclairage du clavier est brillant, bleu, il est inégalement réparti, son côté droit du bord le plus mis en évidence.

Au dos de l'appareil se trouve une petite plaque métallique sur laquelle se trouvent un objectif d'appareil photo, un flash LED et un très petit miroir. L'objectif est légèrement encastré dans la plaque métallique, ce qui le protège des dommages.

Au même endroit, sur le mur du fond, il y a un haut-parleur pour jouer un signal d'appel.

Le reste est occupé par la batterie, sa fixation est fiable, il n'y a pas de jeu et la probabilité de son apparition dans le temps est minime. Batterie lithium-ion d'une capacité de 550 mAh, selon le fabricant, avec elle l'appareil est capable de fonctionner jusqu'à 150 heures en mode veille et jusqu'à 2,5 heures en mode conversation. Dans les conditions des opérateurs de Moscou, le téléphone a fonctionné en moyenne pendant 2 jours avec une utilisation peu active, soit environ 20 minutes de temps de conversation par jour et jusqu'à 15 minutes d'utilisation d'autres fonctions. Avec une utilisation plus active, par exemple, si vous écoutez un lecteur MP3 plusieurs heures par jour, la batterie durera 1 journée. Le temps de charge complète est d'environ 2 heures. Un avantage est la possibilité de charger le téléphone via USB à l'aide du câble fourni avec le téléphone. La possibilité de charger à l'aide d'un câble USB sera particulièrement utile pour ceux qui utilisent activement le téléphone en tant que lecteur, et d'autres utilisateurs peuvent trouver cette fonctionnalité utile.

Sous la batterie se trouve un emplacement pour une carte SIM, ainsi que pour des cartes mémoire microSD. Dommage que le fabricant n'ait pas laissé d'emplacement pour les cartes mémoire sur la surface latérale, comme cela est implémenté dans le modèle Fly SL300.

Le menu principal peut être présenté dans l'une des deux versions : il s'agit d'une matrice 3x3 et de pages qui sont déjà devenues un standard pour de nombreux appareils. Dans le second cas, un élément de menu est affiché à l'écran. Les deux options sont faciles à utiliser, ici l'utilisateur doit choisir par lui-même.

Les sous-menus se présentent sous la forme de listes, la section sélectionnée peut être entrée et sortie à l'aide des touches de navigation droite et gauche, il y a donc suffisamment de touches pour la navigation et le bouton OK ne peut pas être utilisé. L'appareil dispose d'une navigation rapide à l'aide de séquences numériques.

Les touches de navigation vers le bas, la droite, la gauche et le haut peuvent être attribuées à un accès rapide aux éléments de menu sélectionnés depuis le mode veille. Par défaut, la touche droite est affectée à l'accès au menu utilisateur. Vous pouvez y ajouter les éléments les plus fréquemment utilisés, il peut y avoir 9 de ces éléments au total.

La localisation du menu est faite à un bon niveau, il n'y a pas d'abréviations et de traduction incorrecte. Il convient de noter le bon dessin des polices, elles sont de petite taille (malheureusement, il n'y a aucun moyen de les mettre à l'échelle) et sont bien lues.

L'appareil dispose de 60 Mo de mémoire interne, répartis dynamiquement entre les applications, ainsi que de la possibilité d'utiliser une carte mémoire. Lorsqu'il est connecté à un PC avec la mémoire interne de l'appareil et une carte mémoire, vous pouvez travailler comme avec des disques amovibles sans installer de pilotes supplémentaires. La seule chose est que lorsqu'il est connecté à un PC et qu'il fonctionne avec de la mémoire, l'appareil s'éteint. La connexion se fait via USB version 1.1, la vitesse de lecture des données est donc faible.

Répertoire téléphonique. Jusqu'à 300 contacts peuvent être stockés dans la mémoire de l'appareil. Pour chacun, vous pouvez enregistrer un nom (jusqu'à 30 caractères), jusqu'à 4 numéros de téléphone avec une liaison rigide au type de numéro (par exemple, créer deux numéros mobiles pour un contact ne fonctionnera pas), le nom de l'entreprise (jusqu'à 20 caractères) et adresse e-mail. De plus, vous pouvez attribuer une image (photo) à un contact, dont la taille maximale est de 20 Ko, une sonnerie, et également l'ajouter à l'un des groupes. Il y a 5 groupes au total, pour chacun vous pouvez changer le nom (jusqu'à 20 caractères), définir une sonnerie et attribuer une image. Si vous le souhaitez, tous les champs peuvent être désactivés, ils ne seront alors pas affichés.

La recherche dans l'annuaire s'effectue soit par les premières lettres, soit par le nom complet. Lors de l'affichage de la liste en mode recherche, un numéro de téléphone (mobile) s'affiche à côté du nom, mais lors de l'affichage d'une liste sans mode recherche, lorsqu'un contact est sélectionné, une fenêtre apparaît en haut de l'écran qui affiche une image miniature (s'il y en a un), nom et numéro de téléphone (portable). Tout contact peut être envoyé au format vCard vers un autre appareil via SMS, ainsi que via Bluetooth ou infrarouge vers un PC ou un autre appareil.

Les contacts peuvent être déplacés de la mémoire du téléphone vers la carte SIM et vice versa, soit un à la fois, soit tous à la fois. De plus, il est possible de faire une copie du contact, par exemple, de la mémoire du téléphone vers la carte SIM ; Bien entendu, cette opération peut également se faire en sens inverse. Il existe également une numérotation rapide jusqu'à 8 numéros, cependant, vous ne pouvez ajouter un numéro que via le menu des paramètres du téléphone.

Lors d'un appel entrant, les photos attribuées à un contact/groupe ne s'affichent pas en plein écran, il reste encore beaucoup d'espace en haut et en bas.

Messagerie. Jusqu'à 50 messages peuvent être enregistrés dans la mémoire de l'appareil. L'appareil prend en charge la norme EMS, la mémoire du téléphone contient déjà un ensemble d'images, d'animations et de mélodies prédéfinies. Il est possible de travailler avec des messages collés ; lors de la saisie, le volume maximum peut atteindre 612 caractères. Il existe 10 modèles que vous pouvez modifier à votre guise. La multi-messagerie est prévue (jusqu'à 10 numéros), ainsi que l'envoi d'un message à un groupe d'abonnés (à partir du répertoire).

L'éditeur MMS est assez simple et direct à utiliser. Vous pouvez créer des modèles de message. La taille maximale d'un message MMS pouvant être envoyé ne peut pas dépasser 100 Ko.

Défis. Listes standard des appels entrants, composés et manqués, chacun d'eux peut stocker jusqu'à 30 numéros. Les numéros identiques sont combinés, pour chacun, vous pouvez voir des informations détaillées: il s'agit de la date et de l'heure de l'appel, du nom (si le numéro est dans l'annuaire), du numéro et du nombre de numéros. Dans le compteur d'appels, vous pouvez voir l'heure du dernier appel et, séparément, l'heure de tous les appels sortants et entrants. Il y a aussi un compteur de données et de SMS.

Mes fichiers. Cet élément de menu n'est rien de plus qu'un gestionnaire de fichiers. Lorsque vous y entrez, vous pouvez choisir la mémoire à afficher, intégrée ou externe, la quantité totale et la quantité de mémoire libre sont affichées en haut. Depuis le menu, vous pouvez ouvrir la mémoire souhaitée ou la formater. Dans le gestionnaire de fichiers, vous pouvez définir le tri des fichiers et des dossiers par nom, type, heure de création ou taille. Il est possible de créer de nouveaux dossiers, ainsi que de renommer ceux qui existent déjà. Les fichiers peuvent être déplacés entre les dossiers, envoyés à d'autres appareils via MMS, EMS ou e-mail. Pour le fichier sélectionné, des informations sur son type sont affichées dans la partie supérieure de l'écran sous forme d'icône (pour les fichiers graphiques, une vignette est affichée), des données sur sa taille et sa date de création sont également affichées ici.

Paramètres. Tous les paramètres du téléphone sont collectés ici. Vous pouvez régler l'heure et la date, sélectionner la langue du menu, ainsi que le mode de saisie qui sera utilisé par défaut.

Profils. L'appareil dispose de 5 profils, entièrement personnalisables par l'utilisateur. Ici, vous pouvez choisir une sonnerie pour presque toutes les actions, régler son volume et définir le type d'appel (simple, répété ou croissant). Ici, vous pouvez également sélectionner le type de signal d'appel, il peut s'agir : uniquement d'un appel ; uniquement des vibrations ; vibration et appel en même temps ; vibration, puis une cloche ou seulement une alerte lumineuse. Vous pouvez sélectionner le type de réponse (à partir de la touche ou lors de l'ouverture de l'appareil), régler le temps de rétroéclairage pour chaque profil séparément. De là, vous pouvez activer la fonction d'identification vocale de l'appelant : si vous l'activez avec un appel entrant avant la mélodie, le numéro sera prononcé d'une voix féminine par chiffres.

Pour l'écran, vous êtes invité à sélectionner un fond d'écran, il peut s'agir de l'une des images prédéfinies ou de tout autre fichier graphique. Vous pouvez sélectionner un économiseur d'écran (le même que pour le fond d'écran) et définir le délai après lequel il s'activera. Ici, vous pouvez également choisir l'un des trois modèles de couleurs de menu.

Cette section contient également les paramètres d'appel, de réseau (vous pouvez sélectionner manuellement une plage) et de sécurité. Dans la sous-section "Sécurité", vous pouvez définir le verrouillage du clavier automatiquement après un certain temps (de 5 secondes à 5 minutes).

Ici, vous pouvez également activer le port infrarouge, ainsi que choisir où les données transférées vers le téléphone seront stockées : dans la mémoire de l'appareil ou sur une carte externe. Le port infrarouge est entièrement fonctionnel et vous permet d'envoyer et de recevoir des données depuis presque n'importe quel appareil.

Bluetooth. Tout ce qui concerne les paramètres Bluetooth se trouve également dans cette section. L'appareil implémente Bluetooth version 1.2, les profils sont pris en charge : casque, mains libres, profil de port série (SPP), profil d'accès réseau à distance (DUN), profil de poussée d'objet (OPP), profil de transfert de fichiers (FTP) et profil de distribution audio avancé ( A2DP) ). Le fonctionnement Bluetooth est satisfaisant, la connexion avec d'autres appareils s'est faite sans problème.

Applications. Le calendrier ne peut être consulté que pour le mois. De plus, vous pouvez afficher une liste de tous les événements. Pour l'événement, la date et l'heure sont définies (le début et la fin de l'événement), une petite note textuelle (jusqu'à 35 caractères), une notification sonore avec la possibilité de définir une répétition : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou sur sélection jours de la semaine. Vous pouvez ajouter un modèle de rappel prêt à l'emploi aux notes (il y en a 10 dans la mémoire du téléphone). Tous les événements peuvent être envoyés au format vCalendar via SMS, Bluetooth ou infrarouge.

Il y a trois alarmes indépendantes dans l'appareil, pour chacune l'heure est réglée, ainsi que des répétitions : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou certains jours de la semaine. Vous pouvez également configurer votre téléphone pour qu'il s'allume automatiquement lorsqu'une alarme retentit.

La même section contient la fonction heure mondiale, la calculatrice, le chronomètre, le convertisseur d'unités.

Il existe une fonction pour calculer le surpoids : vous devez entrer votre sexe, votre poids et votre taille, et le programme calculera si vous êtes en surpoids. Bien sûr, cette fonctionnalité est divertissante et ne doit pas être prise au sérieux.

Services. L'appareil est équipé d'un navigateur WAP version 2.0. Cette section comprend également le menu SIM (si disponible). De là, vous pouvez également configurer des profils pour la transmission de données via GSM ou GPRS.

Jeux. 3 jeux sont préinstallés dans l'appareil : Helicopter (voler en hélicoptère), Mosaic (similaire aux balises) et Panda (il faut esquiver les bugs).

Java. Environ 1,5 Mo de mémoire sont alloués pour l'installation d'applications Java, l'appareil prend en charge MIDP 2.0. Les applications peuvent être installées aussi bien via WAP qu'en les copiant depuis un PC. La procédure est assez simple : copiez l'application dans la mémoire ou la carte mémoire du téléphone (fichier jar d'installation), recherchez-la via le gestionnaire de fichiers du téléphone et lancez l'installation.

Trois jeux Java sont préinstallés sur l'appareil : Icarus (arcade), Black Jack (jeu de cartes) et Dice Roll (dés).

Multimédia. Le lecteur MP3 vous permet de lire des chansons avec différents débits, elles peuvent être situées n'importe où, à la fois dans la mémoire du téléphone et sur la carte mémoire. Il y a une liste de lecture, vous pouvez y ajouter toutes les chansons que vous voulez. Vous pouvez également activer la création automatique de la liste de lecture, auquel cas elle inclura toutes les chansons qui se trouvent à la fois dans la mémoire du téléphone et sur la carte mémoire. Le lecteur peut être contrôlé à la fois à l'aide de touches de navigation et à l'aide de touches individuelles sur la couverture du téléphone. La lecture aléatoire et la répétition ne peuvent être activées que via les paramètres du lecteur, cela ne fonctionnera pas rapidement. L'égaliseur de l'appareil n'est pas fourni. Il n'y a pas de rembobinage dans la composition, il n'y a qu'une transition vers la piste suivante ou précédente. Le lecteur a trois types de conception, l'utilisateur peut le choisir à votre guise. Le joueur peut travailler en arrière-plan, il suffit d'appuyer sur la touche de fin d'appel. Le titre de la chanson sera affiché sous le logo de l'opérateur entre crochets. Le nom long de la chanson s'affiche de manière incorrecte, bien que si vous parcourez les informations du menu du lecteur sur le fichier (nom de la chanson, artiste, album, genre, année), tout s'affiche correctement.

Le lecteur diffuse de la musique à la fois via les écouteurs et via le haut-parleur du téléphone. Lors de la lecture via le haut-parleur du téléphone à un volume proche du maximum, le haut-parleur commence à siffler et à s'étouffer. Le téléphone est livré avec un casque stéréo, la qualité des écouteurs est moyenne, en plus ils sont assez gros et ne conviennent pas à tout le monde.

Enregistreur vocal. Peut enregistrer une conversation téléphonique. Il est possible de choisir où le fichier sera stocké : dans la mémoire du téléphone ou sur la carte mémoire ; de plus, vous pouvez choisir le format du fichier enregistré (AMR ou WAV). L'enregistrement peut être mis en pause puis repris. La durée de l'enregistrement dépend uniquement de l'espace libre sur la carte ou dans le téléphone.

Compositeur. Vous permet de créer votre propre mélodie. Lors de la création, vous pouvez choisir la vitesse de lecture et l'instrument utilisé (il y en a 10 au total) : piano, guitare, violon, saxophone, timbale, flûte, harmonica, trompette, boîte à musique, xylophone.

Appareil photo. L'appareil dispose d'un appareil photo de 1,3 MP, qui vous permet de prendre des photos avec les résolutions suivantes : 176x220, 320x240, 640x480 et 1280x1024. Vous pouvez sélectionner la qualité de compression : faible, moyenne, bonne, excellente. Vous ne pouvez pas effectuer rapidement les réglages pendant la prise de vue, pour cela, vous devez appeler le menu de l'appareil photo. Il est possible de régler la balance des blancs, de régler l'exposition, de sélectionner la fréquence et d'activer ou de désactiver le mode nuit. Bien sûr, il est possible d'appliquer immédiatement un effet, d'ajouter l'un des 10 cadres avec la possibilité de les prévisualiser, d'activer le multi-prise de vue (3 ou 5 clichés), d'activer le retardateur (5, 10 ou 15 secondes). Vous pouvez choisir où les photos seront enregistrées : sur une carte mémoire ou dans la mémoire de l'appareil.

Les photos prises par l'appareil photo intégré de l'appareil ne sont pas de bonne qualité, elles sont floues non seulement sur les bords, mais aussi au centre. Pour être honnête, la qualité des images était décevante, vous attendez plus d'un appareil photo de 1,3 mégapixels.

Test du téléphone GSM Fly SL500i

Le téléphone mobile Fly SL500i est une mise à jour du modèle SL500m du même fabricant. Les principaux changements, par rapport à son prédécesseur, concernaient la conception du boîtier. La partie logicielle de l'appareil a également légèrement changé : le SL500i dispose d'un Bluetooth à part entière, qui prend notamment en charge le profil permettant de travailler avec un casque stéréo, A2DP.

Dans la conception des appareils sous la marque Fly, on a pu voir l'emprunt de certains éléments des modèles de Samsung plus tôt. Mais le SL500i est le premier modèle dont le design ressemble clairement au Samsung D800. Jugez par vous-même: le SL500i, comme le D800, a des côtés légèrement biseautés et des revêtements en plastique argentés, la touche de navigation a une forme similaire et la touche «OK» inscrite dessus est également argentée. Le regroupement des touches du bloc de navigation est également similaire pour les deux appareils. Il convient de prêter attention au pavé numérique, comme dans le D800, dans le SL500i, le clavier est plat, constitué d'une plaque en plastique. D'une part, il semble n'y avoir rien de tel, puisque le prédécesseur Fly SL500m avait le même clavier. Mais pourquoi était-il nécessaire de peindre les inserts en caoutchouc entre les rangées horizontales de touches argentées, comme cela se fait dans le Samsung D800 ? De plus, il y a un insert en plastique sur le haut-parleur, peint en argent, le même est dans le D800.

Non, bien sûr, ce n'est pas comme si un fabricant de téléphones empruntait de bons éléments de conception à un autre fabricant. Mais copier presque complètement la conception de l'appareil d'un autre fabricant, et, de plus, pas le plus réussi, c'est en quelque sorte trop. On avait le sentiment que les concepteurs travaillant sur le Fly SL500i avaient décidé que s'ils copiaient le design du modèle Samsung D800, personne ne le remarquerait.

Le corps du Fly SL500i est entièrement en plastique de haute qualité, la qualité de fabrication est également bonne. L'appareil est uniquement disponible en noir, la partie principale du corps est en plastique mat, mais il existe des inserts avec une finition laquée brillante. En général, on ne peut pas dire que le boîtier du téléphone se salit facilement, les inserts brillants sont bien sûr tachés, mais comme leur surface est petite, cela est pratiquement invisible.

Les dimensions de l'appareil sont petites et ne diffèrent pas du tout de son prédécesseur (87x44x16,2 mm, poids - 90 grammes). Le téléphone se glisse facilement dans une poche de chemise et une poche de pantalon.

Sur le côté droit de l'appareil se trouve une double touche de volume, et en dessous se trouve un bouton d'activation de la caméra. Sur la surface latérale gauche se trouve un connecteur d'interface, recouvert d'un bouchon en caoutchouc fixé sur le boîtier, et en dessous se trouve une fenêtre pour un port infrarouge entièrement fonctionnel. Pour de nombreux utilisateurs, l'emplacement de la touche de volume sur le côté droit sera gênant, car dans la plupart des appareils, elle se trouve à gauche.

À l'extrémité supérieure de l'appareil, il y a un trou pour attacher un cordon/sangle.

Sur le panneau avant, il y a un petit écran TFT avec une résolution de 176x220 pixels (29x35 mm), capable d'afficher jusqu'à 262 000 couleurs. La qualité de l'affichage est bonne, il s'estompe au soleil, mais reste tout de même lisible. L'écran est complètement similaire à celui installé dans le modèle Fly SL500m.

Le bloc de touches de navigation se compose d'une touche de navigation à quatre positions avec un bouton "OK" inscrit dessus. La clé est réalisée sous la forme d'un quadrilatère, a des dimensions moyennes, il est pratique de travailler avec. Mais par contre, le bouton OK est trop petit, qui est d'ailleurs un peu plus haut que la touche de navigation. Il s'est avéré assez gênant de travailler avec la touche de confirmation d'action, mais elle est utilisée assez souvent lors de la navigation dans le menu. De plus, le bloc de navigation comprend deux touches de fonction, un bouton pour démarrer et terminer une conversation, toutes de taille moyenne, mais assez confortables à utiliser.

Il y a une petite butée sous l'écran pour faciliter l'ouverture du téléphone, cependant, elle est si petite que le doigt repose plus sur l'écran que sur cette butée. Le mécanisme du curseur a une finition automatique, les guides sont en métal. Le mouvement du curseur est clair, la fermeture et l'ouverture de l'appareil se font sans problème.

Lorsque vous ouvrez le téléphone, le pavé numérique devient disponible. La zone utile, qui pourrait être utilisée pour placer un pavé numérique, est occupée par une saillie sur la moitié inférieure de l'appareil. Pour cette raison, le clavier est dans un petit renfoncement. Comme mentionné ci-dessus, le pavé numérique est plat, constitué d'une plaque en plastique. Les rangées horizontales de touches sont séparées les unes des autres par des inserts en caoutchouc. La course des touches est clairement fixée, vous pouvez vous habituer assez rapidement à travailler avec ce clavier. La seule mise en garde est que les personnes ayant de gros doigts auront des problèmes car les touches sont petites.

Le rétroéclairage du clavier est brillant, bleu, il est inégalement réparti, son côté droit du bord le plus mis en évidence.

Au dos de l'appareil se trouve une petite plaque métallique sur laquelle se trouvent un objectif d'appareil photo, un flash LED et un très petit miroir. La lentille est légèrement encastrée dans la plaque métallique, ce qui la protège des dommages.

Au même endroit, sur le mur du fond, il y a un haut-parleur pour jouer un signal d'appel.

Le reste est occupé par la batterie, sa fixation est fiable, il n'y a pas de jeu et la probabilité de son apparition dans le temps est minime. Batterie lithium-ion d'une capacité de 550 mAh, selon le fabricant, avec elle l'appareil est capable de fonctionner jusqu'à 150 heures en mode veille et jusqu'à 2,5 heures en mode conversation. Dans les conditions des opérateurs de Moscou, le téléphone a fonctionné en moyenne pendant 2 jours avec une utilisation peu active, soit environ 20 minutes de temps de conversation par jour et jusqu'à 15 minutes d'utilisation d'autres fonctions. Avec une utilisation plus active, par exemple, si vous écoutez un lecteur MP3 plusieurs heures par jour, la batterie durera 1 journée. Le temps de charge complète est d'environ 2 heures. Un avantage est la possibilité de charger le téléphone via USB à l'aide du câble fourni avec le téléphone. La possibilité de charger à l'aide d'un câble USB sera particulièrement utile pour ceux qui utilisent activement le téléphone en tant que lecteur, et d'autres utilisateurs peuvent trouver cette fonctionnalité utile.

Sous la batterie se trouve un emplacement pour une carte SIM, ainsi que pour des cartes mémoire microSD. Dommage que le fabricant n'ait pas laissé d'emplacement pour les cartes mémoire sur la surface latérale, comme cela est implémenté dans le modèle Fly SL300.

Le menu principal peut être présenté dans l'une des deux versions : il s'agit d'une matrice 3x3 et de pages qui sont déjà devenues un standard pour de nombreux appareils. Dans le second cas, un élément de menu est affiché à l'écran. Les deux options sont faciles à utiliser, ici l'utilisateur doit choisir par lui-même.

Les sous-menus se présentent sous la forme de listes, la section sélectionnée peut être entrée et sortie à l'aide des touches de navigation droite et gauche, il y a donc suffisamment de touches pour la navigation et le bouton OK ne peut pas être utilisé. L'appareil dispose d'une navigation rapide à l'aide de séquences numériques.

Les touches de navigation vers le bas, la droite, la gauche et le haut peuvent être attribuées à un accès rapide aux éléments de menu sélectionnés depuis le mode veille. Par défaut, la touche droite est affectée à l'accès au menu utilisateur. Vous pouvez y ajouter les éléments les plus fréquemment utilisés, il peut y avoir 9 de ces éléments au total.

La localisation du menu est faite à un bon niveau, il n'y a pas d'abréviations et de traduction incorrecte. Il convient de noter le bon dessin des polices, elles sont de petite taille (malheureusement, il n'y a aucun moyen de les mettre à l'échelle) et sont bien lues.

L'appareil dispose de 60 Mo de mémoire interne, répartis dynamiquement entre les applications, ainsi que de la possibilité d'utiliser une carte mémoire. Lorsqu'il est connecté à un PC avec la mémoire interne de l'appareil et une carte mémoire, vous pouvez travailler comme avec des disques amovibles sans installer de pilotes supplémentaires. La seule chose est que lorsqu'il est connecté à un PC et qu'il fonctionne avec de la mémoire, l'appareil s'éteint. La connexion se fait via USB version 1.1, la vitesse de lecture des données est donc faible.

Répertoire téléphonique. Jusqu'à 300 contacts peuvent être stockés dans la mémoire de l'appareil. Pour chacun, vous pouvez enregistrer un nom (jusqu'à 30 caractères), jusqu'à 4 numéros de téléphone avec une liaison rigide au type de numéro (par exemple, créer deux numéros mobiles pour un contact ne fonctionnera pas), le nom de l'entreprise (jusqu'à 20 caractères) et adresse e-mail. De plus, vous pouvez attribuer une image (photo) à un contact, dont la taille maximale est de 20 Ko, une sonnerie, et également l'ajouter à l'un des groupes. Il y a 5 groupes au total, pour chacun vous pouvez changer le nom (jusqu'à 20 caractères), définir une sonnerie et attribuer une image. Si vous le souhaitez, tous les champs peuvent être désactivés, ils ne seront alors pas affichés.

La recherche dans l'annuaire s'effectue soit par les premières lettres, soit par le nom complet. Lors de l'affichage de la liste en mode recherche, un numéro de téléphone (mobile) s'affiche à côté du nom, mais lors de l'affichage d'une liste sans mode recherche, lorsqu'un contact est sélectionné, une fenêtre apparaît en haut de l'écran qui affiche une image miniature (s'il y en a un), nom et numéro de téléphone (portable). Tout contact peut être envoyé au format vCard vers un autre appareil via SMS, ainsi que via Bluetooth ou infrarouge vers un PC ou un autre appareil.

Les contacts peuvent être déplacés de la mémoire du téléphone vers la carte SIM et vice versa, soit un à la fois, soit tous à la fois. De plus, il est possible de faire une copie du contact, par exemple, de la mémoire du téléphone vers la carte SIM ; Bien entendu, cette opération peut également se faire en sens inverse. Il existe également une numérotation rapide jusqu'à 8 numéros, cependant, vous ne pouvez ajouter un numéro que via le menu des paramètres du téléphone.

Lors d'un appel entrant, les photos attribuées à un contact/groupe ne s'affichent pas en plein écran, il reste encore beaucoup d'espace en haut et en bas.

Messagerie. Jusqu'à 50 messages peuvent être enregistrés dans la mémoire de l'appareil. L'appareil prend en charge la norme EMS, la mémoire du téléphone contient déjà un ensemble d'images, d'animations et de mélodies prédéfinies. Il est possible de travailler avec des messages collés ; lors de la saisie, le volume maximum peut atteindre 612 caractères. Il existe 10 modèles que vous pouvez modifier à votre guise. La multi-messagerie est prévue (jusqu'à 10 numéros), ainsi que l'envoi d'un message à un groupe d'abonnés (à partir du répertoire).

L'éditeur MMS est assez simple et direct à utiliser. Vous pouvez créer des modèles de message. La taille maximale d'un message MMS pouvant être envoyé ne peut pas dépasser 100 Ko.

Défis. Listes standard des appels entrants, composés et manqués, chacun d'eux peut stocker jusqu'à 30 numéros. Les numéros identiques sont combinés, pour chacun, vous pouvez voir des informations détaillées: il s'agit de la date et de l'heure de l'appel, du nom (si le numéro est dans l'annuaire), du numéro et du nombre de numéros. Dans le compteur d'appels, vous pouvez voir l'heure du dernier appel et, séparément, l'heure de tous les appels sortants et entrants. Il y a aussi un compteur de données et de SMS.

Mes fichiers. Cet élément de menu n'est rien de plus qu'un gestionnaire de fichiers. Lorsque vous y entrez, vous pouvez choisir la mémoire à afficher, intégrée ou externe, la quantité totale et la quantité de mémoire libre sont affichées en haut. Depuis le menu, vous pouvez ouvrir la mémoire souhaitée ou la formater. Dans le gestionnaire de fichiers, vous pouvez définir le tri des fichiers et des dossiers par nom, type, heure de création ou taille. Il est possible de créer de nouveaux dossiers, ainsi que de renommer ceux qui existent déjà. Les fichiers peuvent être déplacés entre les dossiers, envoyés à d'autres appareils via MMS, EMS ou e-mail. Pour le fichier sélectionné, des informations sur son type sont affichées dans la partie supérieure de l'écran sous forme d'icône (pour les fichiers graphiques, une vignette est affichée), des données sur sa taille et sa date de création sont également affichées ici.

Paramètres. Tous les paramètres du téléphone sont collectés ici. Vous pouvez régler l'heure et la date, sélectionner la langue du menu, ainsi que le mode de saisie qui sera utilisé par défaut.

Profils. L'appareil dispose de 5 profils, entièrement personnalisables par l'utilisateur. Ici, vous pouvez choisir une sonnerie pour presque toutes les actions, régler son volume et définir le type d'appel (simple, répété ou croissant). Ici, vous pouvez également sélectionner le type de signal d'appel, il peut s'agir : uniquement d'un appel ; uniquement des vibrations ; vibration et appel en même temps ; vibration, puis une cloche ou seulement une alerte lumineuse. Vous pouvez sélectionner le type de réponse (à partir de la touche ou lors de l'ouverture de l'appareil), régler le temps de rétroéclairage pour chaque profil séparément. De là, vous pouvez activer la fonction d'identification vocale de l'appelant : si vous l'activez avec un appel entrant avant la mélodie, le numéro sera prononcé d'une voix féminine par chiffres.

Pour l'écran, vous êtes invité à sélectionner un fond d'écran, il peut s'agir de l'une des images prédéfinies ou de tout autre fichier graphique. Vous pouvez sélectionner un économiseur d'écran (le même que pour le fond d'écran) et définir le délai après lequel il s'activera. Ici, vous pouvez également choisir l'un des trois modèles de couleurs de menu.

Cette section contient également les paramètres d'appel, de réseau (vous pouvez sélectionner manuellement une plage) et de sécurité. Dans la sous-section "Sécurité", vous pouvez définir le verrouillage du clavier automatiquement après un certain temps (de 5 secondes à 5 minutes).

Ici, vous pouvez également activer le port infrarouge, ainsi que choisir où les données transférées vers le téléphone seront stockées : dans la mémoire de l'appareil ou sur une carte externe. Le port infrarouge est entièrement fonctionnel et vous permet d'envoyer et de recevoir des données depuis presque n'importe quel appareil.

Bluetooth. Tout ce qui concerne les paramètres Bluetooth se trouve également dans cette section. L'appareil implémente Bluetooth version 1.2, les profils sont pris en charge : casque, mains libres, profil de port série (SPP), profil d'accès réseau à distance (DUN), profil de poussée d'objet (OPP), profil de transfert de fichiers (FTP) et profil de distribution audio avancé ( A2DP) ). Le fonctionnement Bluetooth est satisfaisant, la connexion avec d'autres appareils s'est faite sans problème.

Applications. Le calendrier ne peut être consulté que pour le mois. De plus, vous pouvez afficher une liste de tous les événements. Pour l'événement, la date et l'heure sont définies (le début et la fin de l'événement), une petite note textuelle (jusqu'à 35 caractères), une notification sonore avec la possibilité de définir une répétition : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou sur sélection jours de la semaine. Vous pouvez ajouter un modèle de rappel prêt à l'emploi aux notes (il y en a 10 dans la mémoire du téléphone). Tous les événements peuvent être envoyés au format vCalendar via SMS, Bluetooth ou infrarouge.

Il y a trois alarmes indépendantes dans l'appareil, pour chacune l'heure est réglée, ainsi que des répétitions : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou certains jours de la semaine. Vous pouvez également configurer votre téléphone pour qu'il s'allume automatiquement lorsqu'une alarme retentit.

La même section contient la fonction heure mondiale, la calculatrice, le chronomètre, le convertisseur d'unités.

Il existe une fonction pour calculer le surpoids : vous devez entrer votre sexe, votre poids et votre taille, et le programme calculera si vous êtes en surpoids. Bien sûr, cette fonctionnalité est divertissante et ne doit pas être prise au sérieux.

Services. L'appareil est équipé d'un navigateur WAP version 2.0. Cette section comprend également le menu SIM (si disponible). De là, vous pouvez également configurer des profils pour la transmission de données via GSM ou GPRS.

Jeux. 3 jeux sont préinstallés dans l'appareil : Helicopter (voler en hélicoptère), Mosaic (similaire aux balises) et Panda (il faut esquiver les bugs).

Java. Environ 1,5 Mo de mémoire sont alloués pour l'installation d'applications Java, l'appareil prend en charge MIDP 2.0. Les applications peuvent être installées aussi bien via WAP qu'en les copiant depuis un PC. La procédure est assez simple : copiez l'application dans la mémoire ou la carte mémoire du téléphone (fichier jar d'installation), recherchez-la via le gestionnaire de fichiers du téléphone et lancez l'installation.

Trois jeux Java sont préinstallés sur l'appareil : Icarus (arcade), Black Jack (jeu de cartes) et Dice Roll (dés).

Multimédia. Le lecteur MP3 vous permet de lire des chansons avec différents débits, elles peuvent être situées n'importe où, à la fois dans la mémoire du téléphone et sur la carte mémoire. Il y a une liste de lecture, vous pouvez y ajouter toutes les chansons que vous voulez. Vous pouvez également activer la création automatique de la liste de lecture, auquel cas elle inclura toutes les chansons qui se trouvent à la fois dans la mémoire du téléphone et sur la carte mémoire. Le lecteur peut être contrôlé à la fois à l'aide de touches de navigation et à l'aide de touches individuelles sur la couverture du téléphone. La lecture aléatoire et la répétition ne peuvent être activées que via les paramètres du lecteur, cela ne fonctionnera pas rapidement. L'égaliseur de l'appareil n'est pas fourni. Il n'y a pas de rembobinage dans la composition, il n'y a qu'une transition vers la piste suivante ou précédente. Le lecteur a trois types de conception, l'utilisateur peut le choisir à votre guise. Le joueur peut travailler en arrière-plan, il suffit d'appuyer sur la touche de fin d'appel. Le titre de la chanson sera affiché sous le logo de l'opérateur entre crochets. Le nom long de la chanson s'affiche de manière incorrecte, bien que si vous parcourez les informations du menu du lecteur sur le fichier (nom de la chanson, artiste, album, genre, année), tout s'affiche correctement.

Le lecteur diffuse de la musique à la fois via les écouteurs et via le haut-parleur du téléphone. Lors de la lecture via le haut-parleur du téléphone à un volume proche du maximum, le haut-parleur commence à siffler et à s'étouffer. Le téléphone est livré avec un casque stéréo, la qualité des écouteurs est moyenne, en plus ils sont assez gros et ne conviennent pas à tout le monde.

Enregistreur vocal. Peut enregistrer une conversation téléphonique. Il est possible de choisir où le fichier sera stocké : dans la mémoire du téléphone ou sur la carte mémoire ; de plus, vous pouvez choisir le format du fichier enregistré (AMR ou WAV). L'enregistrement peut être mis en pause puis repris. La durée de l'enregistrement dépend uniquement de l'espace libre sur la carte ou dans le téléphone.

Compositeur. Vous permet de créer votre propre mélodie. Lors de la création, vous pouvez choisir la vitesse de lecture et l'instrument utilisé (il y en a 10 au total) : piano, guitare, violon, saxophone, timbale, flûte, harmonica, trompette, boîte à musique, xylophone.

Appareil photo. L'appareil dispose d'un appareil photo de 1,3 MP, qui vous permet de prendre des photos avec les résolutions suivantes : 176x220, 320x240, 640x480 et 1280x1024. Vous pouvez sélectionner la qualité de compression : faible, moyenne, bonne, excellente. Vous ne pouvez pas effectuer rapidement les réglages pendant la prise de vue, pour cela, vous devez appeler le menu de l'appareil photo. Il est possible de régler la balance des blancs, de régler l'exposition, de sélectionner la fréquence et d'activer ou de désactiver le mode nuit. Bien sûr, il est possible d'appliquer immédiatement un effet, d'ajouter l'un des 10 cadres avec la possibilité de les prévisualiser, d'activer le multi-prise de vue (3 ou 5 clichés), d'activer le retardateur (5, 10 ou 15 secondes). Vous pouvez choisir où les photos seront enregistrées : sur une carte mémoire ou dans la mémoire de l'appareil.

Les photos prises par l'appareil photo intégré de l'appareil ne sont pas de bonne qualité, elles sont floues non seulement sur les bords, mais aussi au centre. Pour être honnête, la qualité des images était décevante, vous attendez plus d'un appareil photo de 1,3 mégapixels.

Test du téléphone GSM Fly SL500i

Le téléphone mobile Fly SL500i est une mise à jour du modèle SL500m du même fabricant. Les principaux changements, par rapport à son prédécesseur, concernaient la conception du boîtier. La partie logicielle de l'appareil a également légèrement changé : le SL500i dispose d'un Bluetooth à part entière, qui prend notamment en charge le profil permettant de travailler avec un casque stéréo, A2DP.

Dans la conception des appareils sous la marque Fly, on a pu voir l'emprunt de certains éléments des modèles de Samsung plus tôt. Mais le SL500i est le premier modèle dont le design ressemble clairement au Samsung D800. Jugez par vous-même: le SL500i, comme le D800, a des côtés légèrement biseautés et des revêtements en plastique argentés, la touche de navigation a une forme similaire et la touche «OK» inscrite dessus est également argentée. Le regroupement des touches du bloc de navigation est également similaire pour les deux appareils. Il convient de prêter attention au pavé numérique, comme dans le D800, dans le SL500i, le clavier est plat, constitué d'une plaque en plastique. D'une part, il semble n'y avoir rien de tel, puisque le prédécesseur Fly SL500m avait le même clavier. Mais pourquoi était-il nécessaire de peindre les inserts en caoutchouc entre les rangées horizontales de touches argentées, comme cela se fait dans le Samsung D800 ? De plus, il y a un insert en plastique sur le haut-parleur, peint en argent, le même est dans le D800.

Non, bien sûr, ce n'est pas comme si un fabricant de téléphones empruntait de bons éléments de conception à un autre fabricant. Mais copier presque complètement la conception de l'appareil d'un autre fabricant, et, de plus, pas le plus réussi, c'est en quelque sorte trop. On avait le sentiment que les concepteurs travaillant sur le Fly SL500i avaient décidé que s'ils copiaient le design du modèle Samsung D800, personne ne le remarquerait.

Le corps du Fly SL500i est entièrement en plastique de haute qualité, la qualité de fabrication est également bonne. L'appareil est uniquement disponible en noir, la partie principale du corps est en plastique mat, mais il existe des inserts avec une finition laquée brillante. En général, on ne peut pas dire que le boîtier du téléphone se salit facilement, les inserts brillants sont bien sûr tachés, mais comme leur surface est petite, cela est pratiquement invisible.

Les dimensions de l'appareil sont petites et ne diffèrent pas du tout de son prédécesseur (87x44x16,2 mm, poids - 90 grammes). Le téléphone peut facilement se glisser dans une poche de chemise et une poche de pantalon.

Sur le côté droit de l'appareil se trouve une double touche de volume, et en dessous se trouve un bouton d'activation de la caméra. Sur la surface latérale gauche se trouve un connecteur d'interface, recouvert d'un bouchon en caoutchouc fixé sur le boîtier, et en dessous se trouve une fenêtre pour un port infrarouge entièrement fonctionnel. Pour de nombreux utilisateurs, l'emplacement de la touche de volume sur le côté droit sera gênant, car dans la plupart des appareils, elle se trouve à gauche.

À l'extrémité supérieure de l'appareil, il y a un trou pour attacher un cordon/sangle.

Sur le panneau avant, il y a un petit écran TFT avec une résolution de 176x220 pixels (29x35 mm), capable d'afficher jusqu'à 262 000 couleurs. La qualité de l'affichage est bonne, il s'estompe au soleil, mais reste tout de même lisible. L'écran est complètement similaire à celui installé dans le modèle Fly SL500m.

Le bloc de touches de navigation se compose d'une touche de navigation à quatre positions avec un bouton OK inscrit dessus. La clé est faite sous la forme d'un quadrilatère, a des dimensions moyennes, il est pratique de travailler avec. Mais en revanche, le trop petit bouton « OK », qui est d'ailleurs un peu plus haut que la touche de navigation, suscite des critiques. Il s'est avéré assez gênant de travailler avec la touche de confirmation d'action, mais elle est utilisée assez souvent lors de la navigation dans le menu. De plus, le bloc de navigation comprend deux touches de fonction, un bouton pour démarrer et terminer une conversation, toutes de taille moyenne, mais assez confortables à utiliser.

Il y a une petite butée sous l'écran pour faciliter l'ouverture du téléphone, cependant, elle est si petite que le doigt repose davantage sur l'écran que sur cette butée. Le mécanisme du curseur a une finition automatique, les guides sont en métal. Le mouvement du curseur est clair, la fermeture et l'ouverture de l'appareil se font sans problème.

Lorsque vous ouvrez le téléphone, le pavé numérique devient disponible. La zone utilisable qui pourrait être utilisée pour accueillir le pavé numérique est occupée par une saillie sur la moitié inférieure de l'appareil. Pour cette raison, le clavier est dans un petit renfoncement. Comme mentionné ci-dessus, le pavé numérique est plat, constitué d'une plaque en plastique. Les rangées horizontales de touches sont séparées les unes des autres par des inserts en caoutchouc. La course des touches est clairement fixée, vous pouvez vous habituer assez rapidement à travailler avec ce clavier. La seule mise en garde est que les personnes ayant de gros doigts auront des problèmes car les touches sont petites.

Le rétroéclairage du clavier est brillant, bleu, il est inégalement réparti, son côté droit du bord le plus mis en évidence.

Au dos de l'appareil se trouve une petite plaque métallique sur laquelle se trouvent un objectif d'appareil photo, un flash LED et un très petit miroir. L'objectif est légèrement encastré dans la plaque métallique, ce qui le protège des dommages.

Au même endroit, sur le mur du fond, il y a un haut-parleur pour jouer un signal d'appel.

Le reste est occupé par la batterie, sa fixation est fiable, il n'y a pas de jeu et la probabilité de son apparition dans le temps est minime. Batterie lithium-ion d'une capacité de 550 mAh, selon le fabricant, avec elle l'appareil est capable de fonctionner jusqu'à 150 heures en mode veille et jusqu'à 2,5 heures en mode conversation. Dans les conditions des opérateurs de Moscou, le téléphone a fonctionné en moyenne pendant 2 jours avec une utilisation peu active, soit environ 20 minutes de temps de conversation par jour et jusqu'à 15 minutes d'utilisation d'autres fonctions. Avec une utilisation plus active, par exemple, si vous écoutez un lecteur MP3 plusieurs heures par jour, la batterie durera 1 journée. Le temps de charge complète est d'environ 2 heures. Un avantage est la possibilité de charger le téléphone via USB à l'aide du câble fourni avec le téléphone. La possibilité de charger à l'aide d'un câble USB sera particulièrement utile pour ceux qui utilisent activement le téléphone en tant que lecteur, et d'autres utilisateurs peuvent trouver cette fonctionnalité utile.

Sous la batterie se trouve un emplacement pour une carte SIM, ainsi que pour des cartes mémoire microSD. Dommage que le fabricant n'ait pas laissé d'emplacement pour les cartes mémoire sur la surface latérale, comme cela est implémenté dans le modèle Fly SL300.

Le menu principal peut être présenté dans l'une des deux versions : il s'agit d'une matrice 3x3 et de pages qui sont déjà devenues un standard pour de nombreux appareils. Dans le second cas, un élément de menu est affiché à l'écran. Les deux options sont faciles à utiliser, ici l'utilisateur doit choisir par lui-même.

Les sous-menus se présentent sous la forme de listes, la section sélectionnée peut être entrée et sortie à l'aide des touches de navigation droite et gauche, il y a donc suffisamment de touches pour la navigation et le bouton OK ne peut pas être utilisé. L'appareil dispose d'une navigation rapide à l'aide de séquences numériques.

Les touches de navigation vers le bas, la droite, la gauche et le haut peuvent être attribuées à un accès rapide aux éléments de menu sélectionnés depuis le mode veille. Par défaut, la touche droite est affectée à l'accès au menu utilisateur. Vous pouvez y ajouter les éléments les plus fréquemment utilisés, il peut y avoir 9 de ces éléments au total.

La localisation du menu est faite à un bon niveau, il n'y a pas d'abréviations et de traduction incorrecte. Il convient de noter le bon dessin des polices, elles sont de petite taille (malheureusement, il n'y a aucun moyen de les mettre à l'échelle) et sont bien lues.

L'appareil dispose de 60 Mo de mémoire interne, répartis dynamiquement entre les applications, ainsi que de la possibilité d'utiliser une carte mémoire. Lorsqu'il est connecté à un PC avec la mémoire interne de l'appareil et une carte mémoire, vous pouvez travailler comme avec des disques amovibles sans installer de pilotes supplémentaires. La seule chose est que lorsqu'il est connecté à un PC et qu'il fonctionne avec de la mémoire, l'appareil s'éteint. La connexion se fait via USB version 1.1, la vitesse de lecture des données est donc faible.

Répertoire téléphonique. Jusqu'à 300 contacts peuvent être stockés dans la mémoire de l'appareil. Pour chacun, vous pouvez enregistrer un nom (jusqu'à 30 caractères), jusqu'à 4 numéros de téléphone avec une liaison rigide au type de numéro (par exemple, créer deux numéros mobiles pour un contact ne fonctionnera pas), le nom de l'entreprise (jusqu'à 20 caractères) et adresse e-mail. De plus, vous pouvez attribuer une image (photo) à un contact, dont la taille maximale est de 20 Ko, une sonnerie, et également l'ajouter à l'un des groupes. Il y a 5 groupes au total, pour chacun vous pouvez changer le nom (jusqu'à 20 caractères), définir une sonnerie et attribuer une image. Si vous le souhaitez, tous les champs peuvent être désactivés, ils ne seront alors pas affichés.

La recherche dans l'annuaire s'effectue soit par les premières lettres, soit par le nom complet. Lors de l'affichage de la liste en mode recherche, un numéro de téléphone (mobile) s'affiche à côté du nom, mais lors de l'affichage d'une liste sans mode recherche, lorsqu'un contact est sélectionné, une fenêtre apparaît en haut de l'écran qui affiche une image miniature (s'il y en a un), nom et numéro de téléphone (portable). Tout contact peut être envoyé au format vCard vers un autre appareil via SMS, ainsi que via Bluetooth ou infrarouge vers un PC ou un autre appareil.

Les contacts peuvent être déplacés de la mémoire du téléphone vers la carte SIM et vice versa, soit un à la fois, soit tous à la fois. De plus, il est possible de faire une copie du contact, par exemple, de la mémoire du téléphone vers la carte SIM ; Bien entendu, cette opération peut également se faire en sens inverse. Il existe également une numérotation rapide jusqu'à 8 numéros, cependant, vous ne pouvez ajouter un numéro que via le menu des paramètres du téléphone.

Lors d'un appel entrant, les photos attribuées à un contact/groupe ne s'affichent pas en plein écran, il reste encore beaucoup d'espace en haut et en bas.

Messages. Jusqu'à 50 messages peuvent être enregistrés dans la mémoire de l'appareil. L'appareil prend en charge la norme EMS, la mémoire du téléphone contient déjà un ensemble d'images, d'animations et de mélodies prédéfinies. Il est possible de travailler avec des messages collés ; lors de la saisie, le volume maximum peut atteindre 612 caractères. Il existe 10 modèles que vous pouvez modifier à votre guise. La multi-messagerie est prévue (jusqu'à 10 numéros), ainsi que l'envoi d'un message à un groupe d'abonnés (à partir du répertoire).

L'éditeur MMS est assez simple et direct à utiliser. Vous pouvez créer des modèles de message. La taille maximale d'un message MMS pouvant être envoyé ne peut pas dépasser 100 Ko.

Défis. Listes standard des appels entrants, composés et manqués, chacun d'eux peut stocker jusqu'à 30 numéros. Les numéros identiques sont combinés, pour chacun, vous pouvez voir des informations détaillées: il s'agit de la date et de l'heure de l'appel, du nom (si le numéro est dans l'annuaire), du numéro et du nombre de numéros. Dans le compteur d'appels, vous pouvez voir l'heure du dernier appel et, séparément, l'heure de tous les appels sortants et entrants. Il y a aussi un compteur de données et de SMS.

Mes fichiers. Cet élément de menu n'est rien de plus qu'un gestionnaire de fichiers. Lorsque vous y entrez, vous pouvez choisir la mémoire à afficher, intégrée ou externe, la quantité totale et la quantité de mémoire libre sont affichées en haut. Depuis le menu, vous pouvez ouvrir la mémoire souhaitée ou la formater. Dans le gestionnaire de fichiers, vous pouvez définir le tri des fichiers et des dossiers par nom, type, heure de création ou taille. Il est possible de créer de nouveaux dossiers, ainsi que de renommer ceux qui existent déjà. Les fichiers peuvent être déplacés entre les dossiers, envoyés à d'autres appareils via MMS, EMS ou e-mail. Pour le fichier sélectionné, des informations sur son type sont affichées dans la partie supérieure de l'écran sous forme d'icône (pour les fichiers graphiques, une vignette est affichée), des données sur sa taille et sa date de création sont également affichées ici.

Paramètres. Tous les paramètres du téléphone sont collectés ici. Vous pouvez régler l'heure et la date, sélectionner la langue du menu, ainsi que le mode de saisie qui sera utilisé par défaut.

Profils. L'appareil dispose de 5 profils, entièrement personnalisables par l'utilisateur. Ici, vous pouvez choisir une sonnerie pour presque toutes les actions, régler son volume et définir le type d'appel (simple, répété ou croissant). Ici, vous pouvez également sélectionner le type de signal d'appel, il peut s'agir : uniquement d'un appel ; uniquement des vibrations ; vibration et appel en même temps ; vibration, puis une cloche ou seulement une alerte lumineuse. Vous pouvez sélectionner le type de réponse (à partir de la touche ou lors de l'ouverture de l'appareil), régler le temps de rétroéclairage pour chaque profil séparément. De là, vous pouvez activer la fonction d'identification vocale de l'appelant : si vous l'activez avec un appel entrant avant la mélodie, le numéro sera prononcé d'une voix féminine par chiffres.

Pour l'écran, vous êtes invité à sélectionner un fond d'écran, il peut s'agir de l'une des images prédéfinies ou de tout autre fichier graphique. Vous pouvez sélectionner un économiseur d'écran (le même que pour le fond d'écran) et définir le délai après lequel il s'activera. Ici, vous pouvez également choisir l'un des trois modèles de couleurs de menu.

Cette section contient également les paramètres d'appel, de réseau (vous pouvez sélectionner manuellement une plage) et de sécurité. Dans la sous-section "Sécurité", vous pouvez définir le verrouillage du clavier automatiquement après un certain temps (de 5 secondes à 5 minutes).

Ici, vous pouvez également activer le port infrarouge, ainsi que choisir où les données transférées vers le téléphone seront stockées : dans la mémoire de l'appareil ou sur une carte externe. Le port infrarouge est entièrement fonctionnel et vous permet d'envoyer et de recevoir des données depuis presque n'importe quel appareil.

Bluetooth. Tout ce qui concerne les paramètres Bluetooth se trouve également dans cette section. L'appareil implémente Bluetooth version 1.2, les profils sont pris en charge : casque, mains libres, profil de port série (SPP), profil d'accès réseau à distance (DUN), profil de poussée d'objet (OPP), profil de transfert de fichiers (FTP) et profil de distribution audio avancé ( A2DP) ). Le fonctionnement Bluetooth est satisfaisant, la connexion avec d'autres appareils s'est faite sans problème.

Applications. Le calendrier ne peut être consulté que pour le mois. De plus, vous pouvez afficher une liste de tous les événements. Pour l'événement, la date et l'heure sont définies (le début et la fin de l'événement), une petite note textuelle (jusqu'à 35 caractères), une notification sonore avec la possibilité de définir une répétition : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou sur sélection jours de la semaine. Vous pouvez ajouter un modèle de rappel prêt à l'emploi aux notes (il y en a 10 dans la mémoire du téléphone). Tous les événements peuvent être envoyés au format vCalendar via SMS, Bluetooth ou infrarouge.

L'appareil dispose de trois réveils indépendants, pour chacun l'heure est réglée, ainsi que des répétitions : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou certains jours de la semaine. Vous pouvez également configurer votre téléphone pour qu'il s'allume automatiquement lorsqu'une alarme retentit.

L'appareil dispose de trois réveils indépendants, pour chacun l'heure est réglée, ainsi que des répétitions : quotidienne, hebdomadaire, mensuelle ou tous les certains jours de la semaine. Vous pouvez également configurer votre téléphone pour qu'il s'allume automatiquement lorsqu'une alarme retentit.

La même section contient la fonction heure mondiale, la calculatrice, le chronomètre, le convertisseur d'unités.

Il existe une fonction pour calculer le surpoids : vous devez entrer votre sexe, votre poids et votre taille, et le programme calculera si vous êtes en surpoids. Bien sûr, cette fonctionnalité est divertissante et ne doit pas être prise au sérieux.

Services. L'appareil est équipé d'un navigateur WAP version 2.0. Cette section comprend également le menu SIM (si disponible). De là, vous pouvez également configurer des profils pour la transmission de données via GSM ou GPRS.

Jeux. 3 jeux sont préinstallés dans l'appareil : Helicopter (voler en hélicoptère), Mosaic (similaire aux tags) et Panda (il faut esquiver les bugs).

Java. Environ 1,5 Mo de mémoire sont alloués pour l'installation d'applications Java, l'appareil prend en charge MIDP 2.0. Les applications peuvent être installées aussi bien via WAP qu'en les copiant depuis un PC. La procédure est assez simple : copiez l'application dans la mémoire ou la carte mémoire du téléphone (fichier jar d'installation), recherchez-la via le gestionnaire de fichiers du téléphone et lancez l'installation.

Trois jeux Java sont préinstallés sur l'appareil : Icarus (arcade), Black Jack (jeu de cartes) et Dice Roll (dés).

Multimédia. Le lecteur MP3 vous permet de lire des chansons avec différents débits, elles peuvent être situées n'importe où, à la fois dans la mémoire du téléphone et sur la carte mémoire. Il y a une liste de lecture, vous pouvez y ajouter toutes les chansons que vous voulez. Vous pouvez également activer la création automatique de la liste de lecture, auquel cas elle inclura toutes les chansons qui se trouvent à la fois dans la mémoire du téléphone et sur la carte mémoire. Le lecteur peut être contrôlé à la fois à l'aide de touches de navigation et à l'aide de touches individuelles sur la couverture du téléphone. La lecture aléatoire et la répétition ne peuvent être activées que via les paramètres du lecteur, cela ne fonctionnera pas rapidement. L'égaliseur de l'appareil n'est pas fourni. Il n'y a pas de rembobinage dans la composition, il n'y a qu'une transition vers la piste suivante ou précédente. Le lecteur a trois types de conception, l'utilisateur peut le choisir à votre guise. Le joueur peut travailler en arrière-plan, il suffit d'appuyer sur la touche de fin d'appel. Le titre de la chanson sera affiché sous le logo de l'opérateur entre crochets. Le nom long de la chanson s'affiche de manière incorrecte, bien que si vous parcourez les informations du menu du lecteur sur le fichier (nom de la chanson, artiste, album, genre, année), tout s'affiche correctement.

Les photos prises par l'appareil photo intégré de l'appareil ne sont pas de bonne qualité, elles sont floues non seulement sur les bords, mais aussi au centre. Pour être honnête, la qualité des images était décevante, vous attendez plus d'un appareil photo de 1,3 mégapixels.