MTS : TV mobile, premier aperçu

La diffusion d'émissions de télévision sur des canaux de données est l'une des trois options permettant de transformer votre téléphone en téléviseur. Avec ses propres avantages et inconvénients. Chaque branche de la TV mobile a le droit d'exister et de se développer, aujourd'hui nous avons la possibilité d'évaluer personnellement la qualité et la viabilité de la troisième branche

Historique

Par manque de temps, nous n'entrerons pas dans l'historique du problème. Une conversation sans hâte sur les perspectives de la télévision numérique et analogique sur les écrans des téléphones portables est encore à venir. Et nous reviendrons certainement sur cette conversation dans un proche avenir. Dans le même temps, nous comparons la qualité d'image, la convivialité, la dépendance matérielle des solutions, l'impact potentiel sur le réseau et le prix du problème. Les facteurs sont nombreux et la question est extrêmement difficile. Ceux qui le souhaitent peuvent prendre connaissance de notre publication-revue de l'année dernière sur la télévision mobile sur le réseau Beeline. Quelques citations importantes pour comprendre la différence d'approche :

"Le réseau de diffusion de la télévision numérique terrestre appartient à Beeline et opère sous la marque de l'opérateur, les investissements dans la construction sont estimés à 10-12 millions de dollars. nous parlons d'un réseau distinct de 35 stations de base (jusqu'à présent) qui assurent la diffusion télévisée au format DVB-H à Moscou. Et engagé exclusivement dans ce genre d'activité, ce réseau séparé n'a rien à voir avec les communications téléphoniques. Ceci est important et doit être bien compris : la télédiffusion n'est pas connectée aux réseaux GSM et 3G, ces systèmes fonctionnent de manière indépendante et ne s'influencent pas les uns les autres. Au moins, ils ne devraient pas. Beeline souligne que l'utilisation des émissions DVB-H peut économiser considérablement la durée de vie de la batterie du téléphone, car l'énergie n'est pas gaspillée lors de la réception et de la transmission intensives de données sur les réseaux 3G/WiFi/WiMax. De plus, la transmission ne consomme pas les ressources du réseau mobile et la qualité de l'image ne dépend pas du nombre d'utilisateurs regardant simultanément une émission de télévision.

La télévision analogique en Russie ne vivra "que" jusqu'en 2015, de sorte que les téléphones avec syntoniseurs TV intégrés perdront leur pertinence à ce moment-là. Mais 5 ans, c'est très long, pendant lequel la flotte principale d'appareils en main aura le temps de se mettre à jour trois fois. En revanche, nos frères chinois sont extrêmement satisfaits du prix de leurs produits: pour trois à trois mille et demi de roubles russes, il est tout à fait possible d'obtenir l'un des clones avec le nom parlant "Nokla" ou le noname original , qui en termes de fonctionnalité ne sera pas pire. En prime, travaillez avec deux (voire trois) cartes SIM. Cependant, la qualité de "l'image" n'est pas très encourageante et la télévision intégrée à de tels appareils est souvent perçue comme un curieux incident technologique.

Ayant connu de près les produits de l'industrie fraternelle chinoise, je peux dire que malgré toutes ses lacunes inhérentes, un tuner TV analogique dans un téléphone mobile présente un certain nombre d'avantages indéniables. Et il existera encore quelque temps, nous régalant d'un prix plus qu'abordable et d'une accessibilité au "grand public".

Simple et largement accessible

La solution actuelle de MTS nous attire principalement par sa polyvalence. Vous n'avez pas besoin d'acheter un appareil spécial, téléchargez simplement un programme pour regarder des émissions de télévision sur le site. L'opérateur n'a pas non plus besoin de déployer un réseau supplémentaire, le réseau de données 3G existant est utilisé comme moyen de transport. Si la bande passante de ce réseau est suffisante, alors pourquoi pas ? Lisez les nouvelles sur la mise en service de la télévision mobile ici, citez :

« Le 13 avril 2010, MTS lance le service Mobile TV en mode test. En téléchargeant le programme gratuit MTS TV, vous pouvez transformer votre smartphone en un téléviseur à part entière - accès à plus de 100 émissions de télévision, un guide des programmes de télévision, la possibilité d'ajouter une émission intéressante à votre calendrier et l'utilisation de l'image-in -La fonction photo vous permettra d'être toujours au courant des derniers événements, de passer le temps dans un embouteillage ou de ne pas manquer un événement sportif important. Le service Mobile TV est lancé avec le soutien du développeur leader sur le marché des logiciels mobiles, SPB Software, et est proposé en mode test. Pour le fonctionnement complet du service, un smartphone ou un communicateur doit être basé sur le système d'exploitation Symbian S60, Windows Mobile, BlackBerry ou Android et se trouver dans la zone de couverture du réseau 3G de MTS. Pendant le test de fonctionnement du service, le trafic Internet consommé en regardant les chaînes de télévision n'est pas facturé.

Une description détaillée du service peut être trouvée sur le site Web de MTS ici, sur des onglets supplémentaires, vous trouverez des liens vers des programmes, des instructions pour la connexion et plus d'informations. Pendant la période de fonctionnement de test, les frais de trafic ne sont pas facturés, à l'avenir, nous pouvons supposer deux options pour l'utilisation des émissions de télévision mobile :

  • Une certaine redevance d'abonnement pour un service avec un temps de visionnage illimité sans facturer le trafic 3G
  • Aucun frais d'abonnement pour la facturation du trafic de données, adapté à une utilisation occasionnelle occasionnelle.

Si les deux programmes seront mis en œuvre et comment, l'avenir le dira. Je veux juste vous mettre en garde contre la "gourmandise" de la TV mobile : une batterie de smartphone complètement chargée vous permettra de regarder la télévision pendant une heure et demie à deux heures. Dans la zone de couverture GPRS/EDGE, la diffusion des programmes TV ne fonctionnera pas, ce service nécessite catégoriquement un réseau 3G fonctionnel.

Premières impressions

N'exigeons pas trop du mode de fonctionnement de test. Par exemple, je n'ai pas réussi à trouver des chaînes de télévision russes dans la liste la plus complète. Omission? Pas du tout. L'opération de test implique de tester et de se familiariser exactement avec le produit, et de ne pas utiliser un téléphone portable comme substitut à la télévision dans le pays. Il faut supposer que le manque de chaînes en russe devrait stimuler les tests à court terme.

Il n'y a aucun problème avec le téléchargement et l'enregistrement d'une application spéciale. La seule bagatelle - ils ont oublié d'enregistrer un lien vers une page avec une description du service de télévision mobile dans la version mobile du site Web de MTS, le lien des nouvelles ne mène "nulle part" à la liste générale des services, dans laquelle il n'est pas encore de télévision mobile. Dans tous les cas, toutes les "danses avec un tambourin" prendront environ 10 minutes, à peine plus

L'initialisation initiale du programme prend un temps décent, une minute et demie. À l'avenir, le processus s'accélérera, mais il n'est toujours pas nécessaire de parler de "allumé et vu", le programme charge les données longtemps avant que l'image n'apparaisse à l'écran.

Ensuite, vous pouvez naviguer dans la liste des programmes ; dans la fenêtre d'aperçu, les images changent environ toutes les 5 à 7 secondes. Appuyez sur le bouton de lecture pour démarrer le lecteur standard, qui se charge également pendant un certain temps avant de commencer à lire le programme TV sélectionné. Cela est peut-être dû aux spécificités de l'implémentation sur le Nokia 5800, mais il n'est pas toujours possible de revenir à la liste générale des programmes.

Pour un écran de téléphone portable, l'image est excellente, claire et bien dessinée. L'écran de prévisualisation affiche des informations sur les programmes TV les plus proches sur cette chaîne, il est pratique de naviguer entre les programmes TV et le menu avec les logos des chaînes permet de trouver facilement ce dont vous avez besoin.

Sur chaque chaîne, vous pouvez afficher une liste des émissions de télévision pour les prochains jours. Le menu contient les paramètres d'affichage à l'écran, bien que je n'aie personnellement pas pu obtenir d'image incrustée sur mon smartphone. Il reste peut-être encore beaucoup à voir et à maîtriser en approfondissant l'interface et les paramètres du programme.

Comme je l'ai écrit plus haut, il existe de nombreux canaux. La capture d'écran montre une petite partie de la liste totale. Alors que seuls quelques-uns étaient entièrement disponibles pour une visualisation "en mouvement", en essayant d'en ouvrir d'autres, le lecteur s'est lancé et après quelques minutes de réflexion, il a signalé qu'il était impossible de visualiser la chaîne premium.

Certaines chaînes avertissent immédiatement et honnêtement qu'elles ne peuvent être visionnées qu'avec la version complète du programme. Peut-être que toutes ces restrictions suggèrent indirectement différents schémas de vente de contenu télévisé à l'avenir.

Certains logos de chaînes comportent l'image d'un cadenas et la chaîne ne s'ouvre pas au visionnage. Bien sûr, il y a aussi des restrictions qui seront impliquées dans l'exploitation commerciale.

Il s'est avéré que le programme de création de captures d'écran n'est pas compatible avec un programme télévisé fonctionnant en mode plein écran, hélas. Mais en général, tout a l'air très bien et a l'air bien. Certes, les scènes dynamiques sont floues et parfois tremblantes, mais vous ne pouvez rien y faire. Peut-être que les choses deviendront plus claires et plus stables avec l'augmentation de la bande passante du réseau 3G.

En général, le service est intéressant et vaut vraiment la peine d'être essayé. À mon avis, l'inconvénient le plus sérieux est le temps qu'il faut pour lancer le programme, rechercher une chaîne et la "matérialiser" à l'écran. Il ne convient pas aux visionnages occasionnels dans une minute gratuite exceptionnelle, car il faudra bien plus d'une minute pour lancer et "réchauffer" le système. Certes la partie logicielle (programme) est clairement brute et bloque même parfois le smartphone, mais dans un avenir proche le programme et l'interaction avec son interface seront certainement finalisés.

MTS : TV mobile, premier aperçu

La diffusion d'émissions de télévision sur des canaux de données est l'une des trois options permettant de transformer votre téléphone en téléviseur. Avec ses propres avantages et inconvénients. Chaque branche de la TV mobile a le droit d'exister et de se développer, aujourd'hui nous avons la possibilité d'évaluer personnellement la qualité et la viabilité de la troisième branche

Historique

Par manque de temps, nous n'entrerons pas dans l'historique du problème. Une conversation sans hâte sur les perspectives de la télévision numérique et analogique sur les écrans des téléphones portables est encore à venir. Et nous reviendrons certainement sur cette conversation dans un proche avenir. Dans le même temps, nous comparons la qualité d'image, la convivialité, la dépendance matérielle des solutions, l'impact potentiel sur le réseau et le prix du problème. Les facteurs sont nombreux et la question est extrêmement difficile. Ceux qui le souhaitent peuvent prendre connaissance de notre publication-revue de l'année dernière sur la télévision mobile sur le réseau Beeline. Quelques citations importantes pour comprendre la différence d'approche :

"Le réseau de diffusion de la télévision numérique terrestre appartient à Beeline et opère sous la marque de l'opérateur, les investissements dans la construction sont estimés à 10-12 millions de dollars. nous parlons d'un réseau distinct de 35 stations de base (jusqu'à présent) qui assurent la diffusion télévisée au format DVB-H à Moscou. Et engagé exclusivement dans ce genre d'activité, ce réseau séparé n'a rien à voir avec les communications téléphoniques. Ceci est important et doit être bien compris : la télédiffusion n'est pas connectée aux réseaux GSM et 3G, ces systèmes fonctionnent de manière indépendante et ne s'influencent pas les uns les autres. Au moins, ils ne devraient pas. Beeline souligne que l'utilisation des émissions DVB-H peut économiser considérablement la durée de vie de la batterie du téléphone, car l'énergie n'est pas gaspillée lors de la réception et de la transmission intensives de données sur les réseaux 3G/WiFi/WiMax. De plus, la transmission ne consomme pas les ressources du réseau mobile et la qualité de l'image ne dépend pas du nombre d'utilisateurs regardant simultanément une émission de télévision.

La télévision analogique en Russie ne vivra "que" jusqu'en 2015, de sorte que les téléphones avec syntoniseurs TV intégrés perdront leur pertinence à ce moment-là. Mais 5 ans, c'est très long, pendant lequel la flotte principale d'appareils en main aura le temps de se mettre à jour trois fois. En revanche, nos frères chinois sont extrêmement satisfaits du prix de leurs produits: pour trois à trois mille et demi de roubles russes, il est tout à fait possible d'obtenir l'un des clones avec le nom parlant "Nokla" ou le noname original , qui en termes de fonctionnalité ne sera pas pire. En prime, travaillez avec deux (voire trois) cartes SIM. Cependant, la qualité de "l'image" n'est pas très encourageante et la télévision intégrée à de tels appareils est souvent perçue comme un curieux incident technologique.

Ayant connu de près les produits de l'industrie fraternelle chinoise, je peux dire que malgré toutes ses lacunes inhérentes, un tuner TV analogique dans un téléphone mobile présente un certain nombre d'avantages indéniables. Et il existera encore quelque temps, nous régalant d'un prix plus qu'abordable et d'une accessibilité au "grand public".

Simple et largement accessible

La solution actuelle de MTS nous attire principalement par sa polyvalence. Vous n'avez pas besoin d'acheter un appareil spécial, téléchargez simplement un programme pour regarder des émissions de télévision sur le site. L'opérateur n'a pas non plus besoin de déployer un réseau supplémentaire, le réseau de données 3G existant est utilisé comme moyen de transport. Si la bande passante de ce réseau est suffisante, alors pourquoi pas ? Lisez les nouvelles sur la mise en service de la télévision mobile ici, citez :

« Le 13 avril 2010, MTS lance le service Mobile TV en mode test. En téléchargeant le programme gratuit MTS TV, vous pouvez transformer votre smartphone en un téléviseur à part entière - accès à plus de 100 émissions de télévision, un guide des programmes de télévision, la possibilité d'ajouter une émission intéressante à votre calendrier et l'utilisation de l'image-in -La fonction photo vous permettra d'être toujours au courant des derniers événements, de passer le temps dans un embouteillage ou de ne pas manquer un événement sportif important. Le service Mobile TV est lancé avec le soutien du développeur leader sur le marché des logiciels mobiles, SPB Software, et est proposé en mode test. Pour le fonctionnement complet du service, un smartphone ou un communicateur doit être basé sur le système d'exploitation Symbian S60, Windows Mobile, BlackBerry ou Android et se trouver dans la zone de couverture du réseau 3G de MTS. Pendant le test de fonctionnement du service, le trafic Internet consommé en regardant les chaînes de télévision n'est pas facturé.

Une description détaillée du service peut être trouvée sur le site Web de MTS ici, sur des onglets supplémentaires, vous trouverez des liens vers des programmes, des instructions pour la connexion et plus d'informations. Pendant la période de fonctionnement de test, les frais de trafic ne sont pas facturés, à l'avenir, nous pouvons supposer deux options pour l'utilisation des émissions de télévision mobile :

  • Une certaine redevance d'abonnement pour un service avec un temps de visionnage illimité sans facturer le trafic 3G
  • Aucun frais d'abonnement pour la facturation du trafic de données, adapté à une utilisation occasionnelle occasionnelle.

Si les deux programmes seront mis en œuvre et comment, l'avenir le dira. Je veux juste vous mettre en garde contre la "gourmandise" de la TV mobile : une batterie de smartphone complètement chargée vous permettra de regarder la télévision pendant une heure et demie à deux heures. Dans la zone de couverture GPRS/EDGE, la diffusion des programmes TV ne fonctionnera pas, ce service nécessite catégoriquement un réseau 3G fonctionnel.

Premières impressions

N'exigeons pas trop du mode de fonctionnement de test. Par exemple, je n'ai pas réussi à trouver des chaînes de télévision russes dans la liste la plus complète. Omission? Pas du tout. L'opération de test implique de tester et de se familiariser exactement avec le produit, et de ne pas utiliser un téléphone portable comme substitut à la télévision dans le pays. Il faut supposer que le manque de chaînes en russe devrait stimuler les tests à court terme.

Il n'y a aucun problème avec le téléchargement et l'enregistrement d'une application spéciale. La seule bagatelle - ils ont oublié d'enregistrer un lien vers une page avec une description du service de télévision mobile dans la version mobile du site Web de MTS, le lien des nouvelles ne mène "nulle part" à la liste générale des services, dans laquelle il n'est pas encore de télévision mobile. Dans tous les cas, toutes les "danses avec un tambourin" prendront environ 10 minutes, à peine plus

L'initialisation initiale du programme prend un temps décent, une minute et demie. À l'avenir, le processus s'accélérera, mais il n'est toujours pas nécessaire de parler de "allumé et vu", le programme charge les données longtemps avant que l'image n'apparaisse à l'écran.

Ensuite, vous pouvez naviguer dans la liste des programmes ; dans la fenêtre d'aperçu, les images changent environ toutes les 5 à 7 secondes. Appuyez sur le bouton de lecture pour démarrer le lecteur standard, qui se charge également pendant un certain temps avant de commencer à lire le programme TV sélectionné. Cela est peut-être dû aux spécificités de l'implémentation sur le Nokia 5800, mais il n'est pas toujours possible de revenir à la liste générale des programmes.

Pour un écran de téléphone portable, l'image est excellente, claire et bien dessinée. L'écran de prévisualisation affiche des informations sur les programmes TV les plus proches sur cette chaîne, il est pratique de naviguer entre les programmes TV et le menu avec les logos des chaînes permet de trouver facilement ce dont vous avez besoin.

Sur chaque chaîne, vous pouvez afficher une liste des émissions de télévision pour les prochains jours. Le menu contient les paramètres d'affichage à l'écran, bien que je n'aie personnellement pas pu obtenir d'image incrustée sur mon smartphone. Il reste peut-être encore beaucoup à voir et à maîtriser en approfondissant l'interface et les paramètres du programme.

Comme je l'ai écrit plus haut, il existe de nombreux canaux. La capture d'écran montre une petite partie de la liste totale. Alors que seuls quelques-uns étaient entièrement disponibles pour une visualisation "en mouvement", en essayant d'en ouvrir d'autres, le lecteur s'est lancé et après quelques minutes de réflexion, il a signalé qu'il était impossible de visualiser la chaîne premium.

Certaines chaînes avertissent immédiatement et honnêtement qu'elles ne peuvent être visionnées qu'avec la version complète du programme. Peut-être que toutes ces restrictions suggèrent indirectement différents schémas de vente de contenu télévisé à l'avenir.

Certains logos de chaîne ont une image d'un cadenas et la chaîne ne s'ouvre pas pour le visionnement. Bien sûr, il y a aussi des restrictions qui seront impliquées dans l'exploitation commerciale.

Il s'est avéré que le programme de création de captures d'écran n'est pas compatible avec un programme télévisé fonctionnant en mode plein écran, hélas. Mais en général, tout a l'air très bien et a l'air bien. Certes, les scènes dynamiques sont floues et parfois tremblantes, mais vous ne pouvez rien y faire. Peut-être que les choses deviendront plus claires et plus stables avec l'augmentation de la bande passante du réseau 3G.

En général, le service est intéressant et vaut vraiment la peine d'être essayé. À mon avis, l'inconvénient le plus sérieux est le temps qu'il faut pour lancer le programme, rechercher une chaîne et la "matérialiser" à l'écran. Il ne convient pas aux visionnages occasionnels dans une minute gratuite exceptionnelle, car il faudra bien plus d'une minute pour lancer et "préchauffer" le système. Certes la partie logicielle (programme) est clairement brute et bloque même parfois le smartphone, mais dans un avenir proche le programme et l'interaction avec son interface seront certainement finalisés.

MTS : TV mobile, premier aperçu

La diffusion d'émissions de télévision sur des canaux de données est l'une des trois options permettant de transformer votre téléphone en téléviseur. Avec ses propres avantages et inconvénients. Chaque branche de la TV mobile a le droit d'exister et de se développer, aujourd'hui nous avons la possibilité d'évaluer personnellement la qualité et la viabilité de la troisième branche

Historique

Par manque de temps, nous n'entrerons pas dans l'historique du problème. Une conversation sans hâte sur les perspectives de la télévision numérique et analogique sur les écrans des téléphones portables est encore à venir. Et nous reviendrons certainement sur cette conversation dans un proche avenir. Dans le même temps, nous comparons la qualité d'image, la convivialité, la dépendance matérielle des solutions, l'impact potentiel sur le réseau et le prix du problème. Les facteurs sont nombreux et la question est extrêmement difficile. Ceux qui le souhaitent peuvent prendre connaissance de notre publication-revue de l'année dernière sur la télévision mobile sur le réseau Beeline. Quelques citations importantes pour comprendre la différence d'approche :

"Le réseau de diffusion de la télévision numérique terrestre appartient à Beeline et opère sous la marque de l'opérateur, les investissements dans la construction sont estimés à 10-12 millions de dollars. nous parlons d'un réseau distinct de 35 stations de base (jusqu'à présent) qui assurent la diffusion télévisée au format DVB-H à Moscou. Et engagé exclusivement dans ce genre d'activité, ce réseau séparé n'a rien à voir avec les communications téléphoniques. Ceci est important et doit être bien compris : la télédiffusion n'est pas connectée aux réseaux GSM et 3G, ces systèmes fonctionnent de manière indépendante et ne s'influencent pas les uns les autres. Au moins, ils ne devraient pas. Beeline souligne que l'utilisation des émissions DVB-H peut économiser considérablement la durée de vie de la batterie du téléphone, car l'énergie n'est pas gaspillée lors de la réception et de la transmission intensives de données sur les réseaux 3G/WiFi/WiMax. De plus, la transmission ne consomme pas les ressources du réseau mobile et la qualité de l'image ne dépend pas du nombre d'utilisateurs regardant simultanément une émission de télévision.

La télévision analogique en Russie ne vivra "que" jusqu'en 2015, de sorte que les téléphones avec syntoniseurs TV intégrés perdront leur pertinence à ce moment-là. Mais 5 ans, c'est très long, pendant lequel la flotte principale d'appareils en main aura le temps de se mettre à jour trois fois. En revanche, nos frères chinois sont extrêmement satisfaits du prix de leurs produits: pour trois à trois mille et demi de roubles russes, il est tout à fait possible d'obtenir l'un des clones avec le nom parlant "Nokla" ou le noname original , qui en termes de fonctionnalité ne sera pas pire. En prime, travaillez avec deux (voire trois) cartes SIM. Cependant, la qualité de "l'image" n'est pas très encourageante et la télévision intégrée à de tels appareils est souvent perçue comme un curieux incident technologique.

Ayant connu de près les produits de l'industrie fraternelle chinoise, je peux dire que malgré toutes ses lacunes inhérentes, un tuner TV analogique dans un téléphone mobile présente un certain nombre d'avantages indéniables. Et il existera encore quelque temps, nous régalant d'un prix plus qu'abordable et d'une accessibilité au "grand public".

Simple et largement accessible

La solution actuelle de MTS nous attire principalement par sa polyvalence. Vous n'avez pas besoin d'acheter un appareil spécial, téléchargez simplement un programme pour regarder des émissions de télévision sur le site. L'opérateur n'a pas non plus besoin de déployer un réseau supplémentaire, le réseau de données 3G existant est utilisé comme moyen de transport. Si la bande passante de ce réseau est suffisante, alors pourquoi pas ? Lisez les nouvelles sur la mise en service de la télévision mobile ici, citez :

« Le 13 avril 2010, MTS lance le service Mobile TV en mode test. En téléchargeant le programme gratuit MTS TV, vous pouvez transformer votre smartphone en un téléviseur à part entière - accès à plus de 100 émissions de télévision, un guide des programmes de télévision, la possibilité d'ajouter une émission intéressante à votre calendrier et l'utilisation de l'image-in -La fonction photo vous permettra d'être toujours au courant des derniers événements, de passer le temps dans un embouteillage ou de ne pas manquer un événement sportif important. Le service Mobile TV est lancé avec le soutien du développeur leader sur le marché des logiciels mobiles, SPB Software, et est proposé en mode test. Pour le fonctionnement complet du service, un smartphone ou un communicateur doit être basé sur le système d'exploitation Symbian S60, Windows Mobile, BlackBerry ou Android et se trouver dans la zone de couverture du réseau 3G de MTS. Pendant le test de fonctionnement du service, le trafic Internet consommé en regardant les chaînes de télévision n'est pas facturé.

Une description détaillée du service peut être trouvée sur le site Web de MTS ici, sur des onglets supplémentaires, vous trouverez des liens vers des programmes, des instructions pour la connexion et plus d'informations. Pendant la période de fonctionnement de test, les frais de trafic ne sont pas facturés, à l'avenir, nous pouvons supposer deux options pour l'utilisation des émissions de télévision mobile :

  • Une certaine redevance d'abonnement pour un service avec un temps de visionnage illimité sans facturer le trafic 3G
  • Aucun frais d'abonnement pour la facturation du trafic de données, adapté à une utilisation occasionnelle occasionnelle.

Si les deux programmes seront mis en œuvre et comment, l'avenir le dira. Je veux juste vous mettre en garde contre la "gourmandise" de la TV mobile : une batterie de smartphone complètement chargée vous permettra de regarder la télévision pendant une heure et demie à deux heures. Dans la zone de couverture GPRS/EDGE, la diffusion des programmes TV ne fonctionnera pas, ce service nécessite catégoriquement un réseau 3G fonctionnel.

Premières impressions

N'exigeons pas trop du mode de fonctionnement de test. Par exemple, je n'ai pas réussi à trouver des chaînes de télévision russes dans la liste la plus complète. Omission? Pas du tout. L'opération de test implique de tester et de se familiariser exactement avec le produit, et de ne pas utiliser un téléphone portable comme substitut à la télévision dans le pays. Il faut supposer que le manque de chaînes en russe devrait stimuler les tests à court terme.

Il n'y a aucun problème avec le téléchargement et l'enregistrement d'une application spéciale. La seule bagatelle - ils ont oublié d'enregistrer un lien vers une page avec une description du service de télévision mobile dans la version mobile du site Web de MTS, le lien des nouvelles ne mène "nulle part" à la liste générale des services, dans laquelle il n'est pas encore de télévision mobile. Dans tous les cas, toutes les "danses avec un tambourin" prendront environ 10 minutes, à peine plus

L'initialisation initiale du programme prend un temps décent, une minute et demie. À l'avenir, le processus s'accélérera, mais il n'est toujours pas nécessaire de parler de "allumé et vu", le programme charge les données longtemps avant que l'image n'apparaisse à l'écran.

Ensuite, vous pouvez naviguer dans la liste des programmes ; dans la fenêtre d'aperçu, les images changent environ toutes les 5 à 7 secondes. Appuyez sur le bouton de lecture pour démarrer le lecteur standard, qui se charge également pendant un certain temps avant de commencer à lire le programme TV sélectionné. Cela est peut-être dû aux spécificités de l'implémentation sur le Nokia 5800, mais il n'est pas toujours possible de revenir à la liste générale des programmes.

Pour un écran de téléphone portable, l'image est excellente, claire et bien dessinée. L'écran de prévisualisation affiche des informations sur les programmes TV les plus proches sur cette chaîne, il est pratique de naviguer entre les programmes TV et le menu avec les logos des chaînes permet de trouver facilement ce dont vous avez besoin.

Sur chaque chaîne, vous pouvez afficher une liste des émissions de télévision pour les prochains jours. Le menu contient les paramètres d'affichage à l'écran, bien que je n'aie personnellement pas pu obtenir d'image incrustée sur mon smartphone. Il reste peut-être encore beaucoup à voir et à maîtriser en approfondissant l'interface et les paramètres du programme.

Comme je l'ai écrit plus haut, il existe de nombreux canaux. La capture d'écran montre une petite partie de la liste totale. Alors que seuls quelques-uns étaient entièrement disponibles pour une visualisation "en mouvement", en essayant d'en ouvrir d'autres, le lecteur s'est lancé et après quelques minutes de réflexion, il a signalé qu'il était impossible de visualiser la chaîne premium.

Certaines chaînes avertissent immédiatement et honnêtement qu'elles ne peuvent être visionnées qu'avec la version complète du programme. Peut-être que toutes ces restrictions suggèrent indirectement différents schémas de vente de contenu télévisé à l'avenir.

Certains logos de chaînes comportent l'image d'un cadenas et la chaîne ne s'ouvre pas au visionnage. Bien sûr, il y a aussi des restrictions qui seront impliquées dans l'exploitation commerciale.

Il s'est avéré que le programme de création de captures d'écran n'est pas compatible avec un programme télévisé fonctionnant en mode plein écran, hélas. Mais en général, tout a l'air très bien et a l'air bien. Certes, les scènes dynamiques sont floues et parfois tremblantes, mais vous ne pouvez rien y faire. Peut-être que les choses deviendront plus claires et plus stables avec l'augmentation de la bande passante du réseau 3G.

En général, le service est intéressant et vaut vraiment la peine d'être essayé. À mon avis, l'inconvénient le plus sérieux est le temps qu'il faut pour lancer le programme, rechercher une chaîne et la "matérialiser" à l'écran. Il ne convient pas aux visionnages occasionnels dans une minute gratuite exceptionnelle, car il faudra bien plus d'une minute pour lancer et "préchauffer" le système. Certes la partie logicielle (programme) est clairement brute et bloque même parfois le smartphone, mais dans un avenir proche le programme et l'interaction avec son interface seront certainement finalisés.

MTS : TV mobile, premier aperçu

La diffusion d'émissions de télévision sur des canaux de données est l'une des trois options permettant de transformer votre téléphone en téléviseur. Avec ses propres avantages et inconvénients. Chaque branche de la TV mobile a le droit d'exister et de se développer, aujourd'hui nous avons la possibilité d'évaluer personnellement la qualité et la viabilité de la troisième branche

Historique

Par manque de temps, nous n'entrerons pas dans l'historique du problème. Une conversation sans hâte sur les perspectives de la télévision numérique et analogique sur les écrans des téléphones portables est encore à venir. Et nous reviendrons certainement sur cette conversation dans un proche avenir. Dans le même temps, nous comparons la qualité d'image, la convivialité, la dépendance matérielle des solutions, l'impact potentiel sur le réseau et le prix du problème. Les facteurs sont nombreux et la question est extrêmement difficile. Ceux qui le souhaitent peuvent prendre connaissance de notre publication-revue de l'année dernière sur la télévision mobile sur le réseau Beeline. Quelques citations importantes pour comprendre la différence d'approche :

"Le réseau de diffusion de la télévision numérique terrestre appartient à Beeline et opère sous la marque de l'opérateur, les investissements dans la construction sont estimés à 10-12 millions de dollars. nous parlons d'un réseau distinct de 35 stations de base (jusqu'à présent) qui assurent la diffusion télévisée au format DVB-H à Moscou. Et engagé exclusivement dans ce genre d'activité, ce réseau séparé n'a rien à voir avec les communications téléphoniques. Ceci est important et doit être bien compris : la télédiffusion n'est pas connectée aux réseaux GSM et 3G, ces systèmes fonctionnent de manière indépendante et ne s'influencent pas les uns les autres. Au moins, ils ne devraient pas. Beeline souligne que l'utilisation des émissions DVB-H peut économiser considérablement la durée de vie de la batterie du téléphone, car l'énergie n'est pas gaspillée lors de la réception et de la transmission intensives de données sur les réseaux 3G/WiFi/WiMax. De plus, la transmission ne consomme pas les ressources du réseau mobile et la qualité de l'image ne dépend pas du nombre d'utilisateurs regardant simultanément une émission télévisée.

La télévision analogique en Russie ne vivra "que" jusqu'en 2015, de sorte que les téléphones avec syntoniseurs TV intégrés perdront leur pertinence à ce moment-là. Mais 5 ans, c'est très long, pendant lequel la flotte principale d'appareils en main aura le temps de se mettre à jour trois fois. En revanche, nos frères chinois sont extrêmement satisfaits du prix de leurs produits: pour trois à trois mille et demi de roubles russes, il est tout à fait possible d'obtenir l'un des clones avec le nom parlant "Nokla" ou le noname original , qui en termes de fonctionnalité ne sera pas pire. En prime, travaillez avec deux (voire trois) cartes SIM. Cependant, la qualité de "l'image" n'est pas très encourageante et la télévision intégrée à de tels appareils est souvent perçue comme un curieux incident technologique.

Ayant connu de près les produits de l'industrie fraternelle chinoise, je peux dire que malgré toutes ses lacunes inhérentes, un tuner TV analogique dans un téléphone mobile présente un certain nombre d'avantages indéniables. Et il existera encore quelque temps, nous régalant d'un prix plus qu'abordable et d'une accessibilité au "grand public".

Simple et largement accessible

La solution actuelle de MTS nous attire principalement par sa polyvalence. Vous n'avez pas besoin d'acheter un appareil spécial, téléchargez simplement un programme pour regarder des émissions de télévision sur le site. L'opérateur n'a pas non plus besoin de déployer un réseau supplémentaire, le réseau de données 3G existant est utilisé comme moyen de transport. Si la bande passante de ce réseau est suffisante, alors pourquoi pas ? Lisez les nouvelles sur la mise en service de la télévision mobile ici, citez :

« Le 13 avril 2010, MTS lance le service Mobile TV en mode test. En téléchargeant le programme gratuit MTS TV, vous pouvez transformer votre smartphone en un téléviseur à part entière - accès à plus de 100 émissions de télévision, un guide des programmes de télévision, la possibilité d'ajouter une émission intéressante à votre calendrier et l'utilisation de l'image-in -La fonction photo vous permettra d'être toujours au courant des derniers événements, de passer le temps dans un embouteillage ou de ne pas manquer un événement sportif important. Le service Mobile TV est lancé avec le soutien du développeur leader sur le marché des logiciels mobiles, SPB Software, et est proposé en mode test. Pour le fonctionnement complet du service, un smartphone ou un communicateur doit être basé sur le système d'exploitation Symbian S60, Windows Mobile, BlackBerry ou Android et se trouver dans la zone de couverture du réseau 3G de MTS. Pendant le test de fonctionnement du service, le trafic Internet consommé en regardant les chaînes de télévision n'est pas facturé.

Une description détaillée du service peut être trouvée sur le site Web de MTS ici, sur des onglets supplémentaires, vous trouverez des liens vers des programmes, des instructions de connexion et des informations supplémentaires. Pendant la période de fonctionnement de test, les frais de trafic ne sont pas facturés, à l'avenir, nous pouvons supposer deux options pour l'utilisation des émissions de télévision mobile :

Une description détaillée du service peut être trouvée sur le site Web de MTS ici, sur des onglets supplémentaires, vous trouverez des liens vers des programmes, des instructions pour la connexion et des informations supplémentaires. Pendant la période de test, les frais de trafic ne sont pas facturés, à l'avenir, nous pouvons supposer deux options pour l'utilisation des émissions de télévision mobile :
  • Une certaine redevance d'abonnement pour un service avec un temps de visionnage illimité sans facturer le trafic 3G
  • Aucun frais d'abonnement pour la facturation du trafic de données, adapté à une utilisation occasionnelle occasionnelle.

Si les deux programmes seront mis en œuvre et comment, l'avenir le dira. Je veux juste vous mettre en garde contre la "gourmandise" de la TV mobile : une batterie de smartphone complètement chargée vous permettra de regarder la télévision pendant une heure et demie à deux heures. Dans la zone de couverture GPRS/EDGE, la diffusion de programmes TV ne fonctionnera pas, ce service nécessite catégoriquement un réseau 3G fonctionnel.

Premières impressions

N'exigeons pas trop du mode de fonctionnement de test. Par exemple, je n'ai pas réussi à trouver des chaînes de télévision russes dans la liste la plus complète. Omission? Pas du tout. L'opération de test implique des tests précis et une familiarisation avec le produit, et non l'utilisation d'un téléphone mobile comme substitut à la télévision dans le pays. Il faut supposer que le manque de chaînes en russe devrait stimuler les tests à court terme.

Il n'y a aucun problème avec le téléchargement et l'enregistrement d'une application spéciale. La seule bagatelle - ils ont oublié d'enregistrer un lien vers une page avec une description du service de télévision mobile dans la version mobile du site Web de MTS, le lien des nouvelles ne mène "nulle part" à la liste générale des services, dans laquelle il n'est pas encore de télévision mobile. Dans tous les cas, toutes les "danses avec un tambourin" prendront environ 10 minutes, à peine plus

L'initialisation initiale du programme prend un temps décent, environ une minute et demie. À l'avenir, le processus s'accélérera, mais il n'est toujours pas nécessaire de parler de "allumé et vu", le programme charge les données longtemps avant que l'image n'apparaisse à l'écran.

Ensuite, vous pouvez naviguer dans la liste des programmes ; dans la fenêtre d'aperçu, les images changent environ toutes les 5 à 7 secondes. Appuyez sur le bouton de lecture pour démarrer le lecteur standard, qui se charge également pendant un certain temps avant de commencer à lire le programme TV sélectionné. Cela est peut-être dû aux spécificités de l'implémentation sur le Nokia 5800, mais il n'est pas toujours possible de revenir à la liste générale des programmes.

Pour un écran de téléphone portable, l'image est excellente, claire et bien dessinée. L'écran de prévisualisation affiche des informations sur les programmes TV les plus proches sur cette chaîne, il est pratique de naviguer entre les programmes TV et le menu avec les logos des chaînes permet de trouver facilement ce dont vous avez besoin.

Sur chaque chaîne, vous pouvez afficher une liste des émissions de télévision pour les prochains jours. Le menu contient les paramètres d'affichage à l'écran, bien que je n'aie personnellement pas pu obtenir d'image incrustée sur mon smartphone. Il reste peut-être encore beaucoup à voir et à maîtriser en approfondissant l'interface et les paramètres du programme.

Comme je l'ai écrit plus haut, il existe de nombreux canaux. La capture d'écran montre une petite partie de la liste totale. Alors que seuls quelques-uns étaient entièrement disponibles pour une visualisation "en mouvement", en essayant d'en ouvrir d'autres, le lecteur s'est lancé et après quelques minutes de réflexion, il a signalé qu'il était impossible de visualiser la chaîne premium.

Certaines chaînes avertissent immédiatement et honnêtement qu'elles ne peuvent être visionnées qu'avec la version complète du programme. Peut-être que toutes ces restrictions suggèrent indirectement différents schémas de vente de contenu télévisé à l'avenir.

Certains logos de chaînes comportent l'image d'un cadenas et la chaîne ne s'ouvre pas au visionnage. Bien sûr, il y a aussi des restrictions qui seront impliquées dans l'exploitation commerciale.

Il s'est avéré que le programme de création de captures d'écran n'est pas compatible avec un programme télévisé fonctionnant en mode plein écran, hélas. Mais en général, tout a l'air très bien et a l'air bien. Certes, les scènes dynamiques sont floues et parfois tremblantes, mais vous ne pouvez rien y faire. Peut-être que les choses deviendront plus claires et plus stables avec l'augmentation de la bande passante du réseau 3G.

En général, le service est intéressant et vaut vraiment la peine d'être essayé. À mon avis, l'inconvénient le plus sérieux est le temps qu'il faut pour lancer le programme, rechercher une chaîne et la "matérialiser" à l'écran. Il ne convient pas aux visionnages occasionnels dans une minute gratuite exceptionnelle, car il faudra bien plus d'une minute pour lancer et "préchauffer" le système. Certes la partie logicielle (programme) est clairement brute et bloque même parfois le smartphone, mais dans un avenir proche le programme et l'interaction avec son interface seront certainement finalisés.