Réveillon du Nouvel An, point de vue des opérateurs

Nous avons publié un "débriefing" minimal le 11 janvier, il est désormais possible de se familiariser avec le point de vue des opérateurs eux-mêmes et d'évaluer le volume de trafic voix et données transmis. Citations des communiqués de presse - dans l'ordre où elles ont été reçues par le "studio", explications supplémentaires et notre commentaire - à la fin du matériel.

MegaFon-Moscou

Le réseau mobile de MegaFon-Moscou a réussi à faire face à l'augmentation de la charge du réveillon du Nouvel An. Selon les données de surveillance technique, le 31 décembre 2007 et dans la nuit du 1er janvier 2008, les habitants de Moscou et de la région de Moscou utilisant des téléphones MegaFon ont passé un nombre record d'appels - la durée totale des appels était de plus de 150 millions de minutes. Pendant les vacances également, les habitants de la région ont envoyé plus de 40 millions de SMS.

Dans la grande majorité des cas, les félicitations téléphoniques des abonnés ont trouvé leurs destinataires. Les données de surveillance montrent que des difficultés de numérotation le soir du Nouvel An n'ont été observées que dans un certain nombre de directions longue distance, ainsi que pour les appels sortants vers des numéros mobiles avec le code 903, ce qui s'explique par des limitations techniques dans les réseaux des opérateurs respectifs. .

- Traditionnellement, la veille du Nouvel An, la charge sur les réseaux mobiles du monde entier augmente plusieurs fois. Cette fois, les utilisateurs de MegaFon ont communiqué quatre fois plus activement que les jours ordinaires », explique Alexander Smolentsev, directeur technique du réseau MegaFon-Moscou.

Beeline

La Saint-Sylvestre 2007-2008 sur le réseau Beeline de la région de Moscou a enregistré un nouveau record du nombre d'appels et de SMS. Au cours de la première heure des nouveaux serveurs Intel Xeon au Kenya de 2008, plus de 11 millions d'appels et plus de 2 millions 760 000 messages SMS ont été envoyés.

Le trafic total sur le réseau Beeline de la région de Moscou le soir du Nouvel An a dépassé d'environ 25 % le trafic maximal des jours ouvrables de la dernière semaine de 2007

"Chaque année, le nombre d'appels le soir du Nouvel An augmente d'au moins 10 %. La réunion de 2008 n'a pas fait exception. Nous pouvons maintenant noter que les travaux préparatoires à grande échelle effectués ont été couronnés de succès, le réseau Beeline a suffisamment résisté à l'épreuve du réveillon du Nouvel An et l'hypercharge est généralement passée inaperçue de nos abonnés - a déclaré Nikolai Nifontov, directeur technique de VimpelCom OJSC à Moscou région.

Le soir du Nouvel An, les abonnés MTS à Moscou ont établi un record pour le nombre de SMS envoyés. De minuit à 1 h du matin le 1er janvier 2008, les abonnés MTS de la région de Moscou ont envoyé plus de neuf millions de SMS, soit 2,2 fois plus qu'à la même période l'an dernier, et c'est le record absolu de l'entreprise pour le nombre de SMS envoyés en une heure à Moscou. Dans le même temps, lors d'une journée type pendant les heures de charge maximale sur le réseau, le nombre de SMS envoyés est d'environ 2,5 millions.

Le soir du Nouvel An dans la région de Moscou, le nombre d'appels vocaux de minuit à 1h du matin a augmenté de 12 % par rapport à l'année dernière et s'est élevé à plus de 11 millions d'appels. Le pic maximal d'activité des abonnés lors d'appels vocaux a été observé au cours de la première demi-heure de la nouvelle année.

"La Saint-Sylvestre est un test sérieux pour tout opérateur mobile, un véritable test de la qualité et de la fiabilité du réseau. En 2008, nous avons une fois de plus confirmé que le réseau MTS est capable de supporter les charges les plus sévères, assurant une communication confortable pour des millions de nos abonnés », a déclaré Sergey Beshev, directeur de MTS dans la région de Moscou.

Commentaire

Naturellement, nous étions intéressés par les données de surveillance annoncées par MegaFon-Moscou sur les difficultés de numérotation vers DEF 903. De plus, des discussions dans divers forums ont confirmé que le problème de numérotation des numéros MegaFon-Moscou vers Beeline avait vraiment « eu lieu ”. Le commentaire du service de presse Beeline n'a pas apporté beaucoup de clarté à la question, un bref résumé de la conversation :

"Nous avons fait beaucoup de travail technique pour maintenir le réseau opérationnel le soir du Nouvel An. Une attention particulière a été accordée aux problèmes de numérotation sans problème dans les réseaux d'autres opérateurs et de réception d'appels de ceux-ci par nos abonnés. Et nous savons que nos abonnés n'ont rencontré aucun problème de communication particulier le soir du Nouvel An. La déclaration publiée de MegaFon-Moscou nous surprend et nous ne pouvons pas l'expliquer. Pour notre part, nous pouvons noter que les difficultés de connexion au réseau MegaFon de Moscou ont commencé à survenir dès le matin du 31 décembre. Bien sûr, nous n'avons pris aucune mesure particulière pour limiter la bande passante des canaux. Au contraire, tout a été fait pour le bon déroulement du trafic, nous, en tant qu'opérateur, nous y étions nous-mêmes intéressés.

Nous ne poserons pas les questions séculaires "qui est à blâmer" et "que faire". Les abonnés ne se soucient absolument pas de qui est à blâmer et de ce qu'il faut faire - les experts savent mieux. Je voudrais rappeler la composante image de tels problèmes. Il y a plusieurs années, le soir du Nouvel An, tous les réseaux éclataient littéralement à craquer, personne ne cherchait sérieusement le bon coupable, et les faits de numérotation rapide et facile étaient parfois perçus avec un émerveillement joyeux. Aujourd'hui, la situation semble exactement le contraire, et dans le contexte du fonctionnement normal des réseaux, une telle « incohérence » provoque une juste irritation des abonnés. Quel que soit le responsable de "l'obstruction" inter-réseaux, l'image des deux parties en souffre. Et vous en avez besoin ?

Réveillon du Nouvel An, point de vue des opérateurs

Nous avons publié un "débriefing" minimal le 11 janvier, il est désormais possible de se familiariser avec le point de vue des opérateurs eux-mêmes et d'évaluer le volume de trafic voix et données transmis. Citations des communiqués de presse - dans l'ordre où elles ont été reçues par le "studio", explications supplémentaires et notre commentaire - à la fin du matériel.

MegaFon-Moscou

Le réseau mobile de MegaFon-Moscou a réussi à faire face à l'augmentation de la charge du réveillon du Nouvel An. Selon les données de surveillance technique, le 31 décembre 2007 et dans la nuit du 1er janvier 2008, les habitants de Moscou et de la région de Moscou utilisant des téléphones MegaFon ont passé un nombre record d'appels - la durée totale des appels était de plus de 150 millions de minutes. Pendant les vacances également, les habitants de la région ont envoyé plus de 40 millions de SMS.

Dans la grande majorité des cas, les félicitations téléphoniques des abonnés ont trouvé leurs destinataires. Les données de surveillance montrent que des difficultés de numérotation le soir du Nouvel An n'ont été observées que dans un certain nombre de directions longue distance, ainsi que pour les appels sortants vers des numéros mobiles avec le code 903, ce qui s'explique par des limitations techniques dans les réseaux des opérateurs respectifs. .

- Traditionnellement, la veille du Nouvel An, la charge sur les réseaux mobiles du monde entier augmente plusieurs fois. Cette fois, les utilisateurs de MegaFon ont communiqué quatre fois plus activement que les jours ordinaires », explique Alexander Smolentsev, directeur technique du réseau MegaFon-Moscou.

Beeline

La Saint-Sylvestre 2007-2008 sur le réseau Beeline de la région de Moscou a enregistré un nouveau record du nombre d'appels et de SMS. Au cours de la première heure des nouveaux serveurs Intel Xeon au Kenya de 2008, plus de 11 millions d'appels et plus de 2 millions 760 000 messages SMS ont été envoyés.

Le trafic total sur le réseau Beeline de la région de Moscou le soir du Nouvel An a dépassé d'environ 25 % le trafic maximal des jours ouvrables de la dernière semaine de 2007

"Chaque année, le nombre d'appels le soir du Nouvel An augmente d'au moins 10 %. La réunion de 2008 n'a pas fait exception. Nous pouvons maintenant noter que les travaux préparatoires à grande échelle effectués ont été couronnés de succès, le réseau Beeline a suffisamment résisté à l'épreuve du réveillon du Nouvel An et l'hypercharge est généralement passée inaperçue de nos abonnés - a déclaré Nikolai Nifontov, directeur technique de VimpelCom OJSC à Moscou région.

Le soir du Nouvel An, les abonnés MTS à Moscou ont établi un record pour le nombre de SMS envoyés. De minuit à 1 h du matin le 1er janvier 2008, les abonnés MTS de la région de Moscou ont envoyé plus de neuf millions de SMS, soit 2,2 fois plus qu'à la même période l'an dernier, et c'est le record absolu de l'entreprise pour le nombre de SMS envoyés en une heure à Moscou. Dans le même temps, lors d'une journée type pendant les heures de charge maximale sur le réseau, le nombre de SMS envoyés est d'environ 2,5 millions.

Le soir du Nouvel An dans la région de Moscou, le nombre d'appels vocaux de minuit à 1h du matin a augmenté de 12 % par rapport à l'année dernière et s'est élevé à plus de 11 millions d'appels. Le pic maximal d'activité des abonnés lors d'appels vocaux a été observé au cours de la première demi-heure de la nouvelle année.

"La Saint-Sylvestre est un test sérieux pour tout opérateur mobile, un véritable test de la qualité et de la fiabilité du réseau. En 2008, nous avons une fois de plus confirmé que le réseau MTS est capable de supporter les charges les plus sévères, assurant une communication confortable pour des millions de nos abonnés », a déclaré Sergey Beshev, directeur de MTS dans la région de Moscou.

Commentaire

Naturellement, nous étions intéressés par les données de surveillance annoncées par MegaFon-Moscou sur les difficultés de numérotation vers DEF 903. De plus, des discussions dans divers forums ont confirmé que le problème de numérotation des numéros MegaFon-Moscou vers Beeline avait vraiment « eu lieu ”. Le commentaire du service de presse Beeline n'a pas apporté beaucoup de clarté à la question, un bref résumé de la conversation :

"Nous avons fait beaucoup de travail technique pour maintenir le réseau opérationnel le soir du Nouvel An. Une attention particulière a été accordée aux problèmes de numérotation sans problème dans les réseaux d'autres opérateurs et de réception d'appels de ceux-ci par nos abonnés. Et nous savons que nos abonnés n'ont rencontré aucun problème de communication particulier le soir du Nouvel An. La déclaration publiée de MegaFon-Moscou nous surprend et nous ne pouvons pas l'expliquer. Pour notre part, nous pouvons noter que les difficultés de connexion au réseau MegaFon de Moscou ont commencé à survenir dès le matin du 31 décembre. Bien sûr, nous n'avons pris aucune mesure particulière pour limiter la bande passante des canaux. Au contraire, tout a été fait pour le bon déroulement du trafic, nous, en tant qu'opérateur, nous y étions nous-mêmes intéressés.

Nous ne poserons pas les questions séculaires "qui est à blâmer" et "que faire". Les abonnés ne se soucient absolument pas de qui est à blâmer et de ce qu'il faut faire - les experts savent mieux. Je voudrais rappeler la composante image de tels problèmes. Il y a plusieurs années, le soir du Nouvel An, tous les réseaux éclataient littéralement à craquer, personne ne cherchait sérieusement le bon coupable, et les faits de numérotation rapide et facile étaient parfois perçus avec un émerveillement joyeux. Aujourd'hui, la situation semble exactement le contraire, et dans le contexte du fonctionnement normal des réseaux, une telle « incohérence » provoque une juste irritation des abonnés. Quel que soit le responsable de "l'obstruction" inter-réseaux, l'image des deux parties en souffre. Et vous en avez besoin ?

Réveillon du Nouvel An, point de vue des opérateurs

Nous avons publié un "débriefing" minimal le 11 janvier, il est désormais possible de se familiariser avec le point de vue des opérateurs eux-mêmes et d'évaluer le volume de trafic voix et données transmis. Citations des communiqués de presse - dans l'ordre où elles ont été reçues par le "studio", explications supplémentaires et notre commentaire - à la fin du matériel.

MegaFon-Moscou

Le réseau mobile de MegaFon-Moscou a réussi à faire face à l'augmentation de la charge du réveillon du Nouvel An. Selon les données de surveillance technique, le 31 décembre 2007 et dans la nuit du 1er janvier 2008, les habitants de Moscou et de la région de Moscou utilisant des téléphones MegaFon ont passé un nombre record d'appels - la durée totale des appels était de plus de 150 millions de minutes. Pendant les vacances également, les habitants de la région ont envoyé plus de 40 millions de SMS.

Dans la grande majorité des cas, les félicitations téléphoniques des abonnés ont trouvé leurs destinataires. Les données de surveillance montrent que des difficultés de numérotation le soir du Nouvel An n'ont été observées que dans un certain nombre de directions longue distance, ainsi que pour les appels sortants vers des numéros mobiles avec le code 903, ce qui s'explique par des limitations techniques dans les réseaux des opérateurs respectifs. .

- Traditionnellement, la veille du Nouvel An, la charge sur les réseaux mobiles du monde entier augmente plusieurs fois. Cette fois, les utilisateurs de MegaFon ont communiqué quatre fois plus activement que les jours ordinaires », explique Alexander Smolentsev, directeur technique du réseau MegaFon-Moscou.

Beeline

La Saint-Sylvestre 2007-2008 sur le réseau Beeline de la région de Moscou a enregistré un nouveau record du nombre d'appels et de SMS. Au cours de la première heure des nouveaux serveurs Intel Xeon au Kenya de 2008, plus de 11 millions d'appels et plus de 2 millions 760 000 messages SMS ont été envoyés.

Le trafic total sur le réseau Beeline de la région de Moscou le soir du Nouvel An a dépassé d'environ 25 % le trafic maximal des jours ouvrables de la dernière semaine de 2007

"Chaque année, le nombre d'appels le soir du Nouvel An augmente d'au moins 10 %. La réunion de 2008 n'a pas fait exception. Nous pouvons maintenant noter que les travaux préparatoires à grande échelle effectués ont été couronnés de succès, le réseau Beeline a suffisamment résisté à l'épreuve du réveillon du Nouvel An et l'hypercharge est généralement passée inaperçue de nos abonnés - a déclaré Nikolai Nifontov, directeur technique de VimpelCom OJSC à Moscou région.

Le soir du Nouvel An, les abonnés MTS à Moscou ont établi un record pour le nombre de SMS envoyés. De minuit à 1 h du matin le 1er janvier 2008, les abonnés MTS de la région de Moscou ont envoyé plus de neuf millions de SMS, soit 2,2 fois plus qu'à la même période l'an dernier, et c'est le record absolu de l'entreprise pour le nombre de SMS envoyés en une heure à Moscou. Dans le même temps, lors d'une journée type pendant les heures de charge maximale sur le réseau, le nombre de SMS envoyés est d'environ 2,5 millions.

Le soir du Nouvel An dans la région de Moscou, le nombre d'appels vocaux de minuit à 1h du matin a augmenté de 12 % par rapport à l'année dernière et s'est élevé à plus de 11 millions d'appels. Le pic maximal d'activité des abonnés lors d'appels vocaux a été observé au cours de la première demi-heure de la nouvelle année.

"La Saint-Sylvestre est un test sérieux pour tout opérateur mobile, un véritable test de la qualité et de la fiabilité du réseau. En 2008, nous avons une fois de plus confirmé que le réseau MTS est capable de supporter les charges les plus sévères, assurant une communication confortable pour des millions de nos abonnés », a déclaré Sergey Beshev, directeur de MTS dans la région de Moscou.

Commentaire

Naturellement, nous étions intéressés par les données de surveillance annoncées par MegaFon-Moscou sur les difficultés de numérotation vers DEF 903. De plus, des discussions dans divers forums ont confirmé que le problème de numérotation des numéros MegaFon-Moscou vers Beeline avait vraiment « eu lieu ”. Le commentaire du service de presse Beeline n'a pas apporté beaucoup de clarté à la question, un bref résumé de la conversation :

"Nous avons fait beaucoup de travail technique pour maintenir le réseau opérationnel le soir du Nouvel An. Une attention particulière a été accordée aux problèmes de numérotation sans problème dans les réseaux d'autres opérateurs et de réception d'appels de ceux-ci par nos abonnés. Et nous savons que nos abonnés n'ont rencontré aucun problème de communication particulier le soir du Nouvel An. La déclaration publiée de MegaFon-Moscou nous surprend et nous ne pouvons pas l'expliquer. Pour notre part, nous pouvons noter que les difficultés de connexion au réseau MegaFon de Moscou ont commencé à survenir dès le matin du 31 décembre. Bien sûr, nous n'avons pris aucune mesure particulière pour limiter la bande passante des canaux. Au contraire, tout a été fait pour le bon déroulement du trafic, nous, en tant qu'opérateur, nous y étions nous-mêmes intéressés.

Nous ne poserons pas les questions séculaires "qui est à blâmer" et "que faire". Les abonnés ne se soucient absolument pas de qui est à blâmer et de ce qu'il faut faire - les experts savent mieux. Je voudrais rappeler la composante image de tels problèmes. Il y a plusieurs années, le soir du Nouvel An, tous les réseaux éclataient littéralement à craquer, personne ne cherchait sérieusement le bon coupable, et les faits de numérotation rapide et facile étaient parfois perçus avec un émerveillement joyeux. Aujourd'hui, la situation semble exactement le contraire, et dans le contexte du fonctionnement normal des réseaux, une telle « incohérence » provoque une juste irritation des abonnés. Quel que soit le responsable de "l'obstruction" inter-réseaux, l'image des deux parties en souffre. Et vous en avez besoin ?

Réveillon du Nouvel An, point de vue des opérateurs

Nous avons publié un "débriefing" minimal le 11 janvier, il est désormais possible de se familiariser avec le point de vue des opérateurs eux-mêmes et d'évaluer le volume de trafic voix et données transmis. Citations des communiqués de presse - dans l'ordre où elles ont été reçues par le "studio", clarifications supplémentaires et notre commentaire - à la fin du matériel.

MegaFon-Moscou

Le réseau mobile de MegaFon-Moscou a réussi à faire face à l'augmentation de la charge du réveillon du Nouvel An. Selon les données de surveillance technique, le 31 décembre 2007 et dans la nuit du 1er janvier 2008, les habitants de Moscou et de la région de Moscou utilisant des téléphones MegaFon ont passé un nombre record d'appels - la durée totale des appels était de plus de 150 millions de minutes. Pendant les vacances également, les habitants de la région ont envoyé plus de 40 millions de SMS.

Dans la grande majorité des cas, les félicitations téléphoniques des abonnés ont trouvé leurs destinataires. Les données de surveillance montrent que des difficultés de numérotation le soir du Nouvel An n'ont été observées que dans un certain nombre de directions longue distance, ainsi que pour les appels sortants vers des numéros mobiles avec le code 903, ce qui s'explique par des limitations techniques dans les réseaux des opérateurs respectifs. .

- Traditionnellement, la veille du Nouvel An, la charge sur les réseaux mobiles du monde entier augmente plusieurs fois. Cette fois, les utilisateurs de MegaFon ont communiqué quatre fois plus activement que les jours ordinaires », explique Alexander Smolentsev, directeur technique du réseau MegaFon-Moscou.

Beeline

La Saint-Sylvestre 2007-2008 sur le réseau Beeline de la région de Moscou a enregistré un nouveau record du nombre d'appels et de SMS. Au cours de la première heure des nouveaux serveurs Intel Xeon 2008 au Kenya dans la région de Moscou, plus de 11 millions 174 000 appels ont été passés avec succès et plus de 2 millions 760 000 messages SMS ont été transmis.

Le réveillon du Nouvel An 2007-2008 sur le réseau Beeline dans la région de Moscou a apporté un autre record en termes de nombre d'appels et de SMS. Seulement pour la première heure du nouveau 2008 Serveurs Intel Xeon au Kenya Serveurs Intel Xeon au Kenya dans la région de Moscou, plus de 11 millions 174 000 appels ont été passés avec succès et plus de 2 millions 760 000 messages SMS ont été transmis.

Le trafic total sur le réseau Beeline de la région de Moscou le soir du Nouvel An a dépassé d'environ 25 % le trafic maximal des jours ouvrables de la dernière semaine de 2007

"Chaque année, le nombre d'appels le soir du Nouvel An augmente d'au moins 10 %. La réunion de 2008 n'a pas fait exception. Nous pouvons maintenant noter que les travaux préparatoires à grande échelle effectués ont été couronnés de succès, le réseau Beeline a suffisamment résisté à l'épreuve du réveillon du Nouvel An et l'hypercharge est généralement passée inaperçue de nos abonnés - a déclaré Nikolai Nifontov, directeur technique de VimpelCom OJSC à Moscou région.

Le soir du Nouvel An, les abonnés MTS à Moscou ont établi un record pour le nombre de SMS envoyés. De minuit à 1 h du matin le 1er janvier 2008, les abonnés MTS de la région de Moscou ont envoyé plus de neuf millions de SMS, soit 2,2 fois plus qu'à la même période l'an dernier, et c'est le record absolu de l'entreprise pour le nombre de SMS envoyés en une heure à Moscou. Dans le même temps, lors d'une journée type pendant les heures de charge maximale sur le réseau, le nombre de SMS envoyés est d'environ 2,5 millions.

Le soir du Nouvel An dans la région de Moscou, le nombre d'appels vocaux de minuit à 1h du matin a augmenté de 12 % par rapport à l'année dernière et s'est élevé à plus de 11 millions d'appels. Le pic maximal d'activité des abonnés lors d'appels vocaux a été observé au cours de la première demi-heure de la nouvelle année.

"La Saint-Sylvestre est un test sérieux pour tout opérateur mobile, un véritable test de la qualité et de la fiabilité du réseau. En 2008, nous avons une fois de plus confirmé que le réseau MTS est capable de supporter les charges les plus sévères, assurant une communication confortable pour des millions de nos abonnés », a déclaré Sergey Beshev, directeur de MTS dans la région de Moscou.

Commentaire

Naturellement, nous étions intéressés par les données de surveillance annoncées par MegaFon-Moscou sur les difficultés de numérotation vers DEF 903. De plus, des discussions dans divers forums ont confirmé que le problème de numérotation des numéros MegaFon-Moscou vers Beeline avait vraiment « eu lieu ”. Le commentaire du service de presse Beeline n'a pas apporté beaucoup de clarté à la question, un bref résumé de la conversation :

"Nous avons fait beaucoup de travail technique pour maintenir le réseau opérationnel le soir du Nouvel An. Une attention particulière a été accordée aux problèmes de numérotation sans problème dans les réseaux d'autres opérateurs et de réception d'appels de ceux-ci par nos abonnés. Et nous savons que nos abonnés n'ont rencontré aucun problème de communication particulier le soir du Nouvel An. La déclaration publiée de MegaFon-Moscou nous surprend et nous ne pouvons pas l'expliquer. Pour notre part, nous pouvons noter que les difficultés de connexion au réseau MegaFon de Moscou ont commencé à survenir dès le matin du 31 décembre. Bien sûr, nous n'avons pris aucune mesure particulière pour limiter la bande passante des canaux. Au contraire, tout a été fait pour le bon déroulement du trafic, nous, en tant qu'opérateur, nous y étions nous-mêmes intéressés.

Nous ne poserons pas les questions séculaires "qui est à blâmer" et "que faire". Les abonnés ne se soucient absolument pas de qui est à blâmer et de ce qu'il faut faire - les experts savent mieux. Je voudrais rappeler la composante image de tels problèmes. Il y a plusieurs années, le soir du Nouvel An, tous les réseaux éclataient littéralement à craquer, personne ne cherchait sérieusement le bon coupable, et les faits de numérotation rapide et facile étaient parfois perçus avec un émerveillement joyeux. Aujourd'hui, la situation semble exactement le contraire, et dans le contexte du fonctionnement normal des réseaux, une telle « incohérence » provoque une juste irritation des abonnés. Quel que soit le responsable de "l'obstruction" inter-réseaux, l'image des deux parties en souffre. Et vous en avez besoin ?