Présentation du téléphone GSM Fly Z400

C'est une pratique courante pour les petits fabricants de téléphones mobiles, et même certains grands, de lancer plusieurs modèles de téléphones construits sur la même plate-forme. Fly ne fait pas exception, libérant plusieurs téléphones dans des cas différents, mais construits sur la même plate-forme. Ces modèles ont été nommés Fly Z300, Z400 et Z500. Nous avons déjà parlé de l'appareil féminin Fly Z300, aujourd'hui nous parlerons de sa version "masculine" - Fly Z400.

Le fabricant d'origine de ce modèle, et de la plupart des derniers modèles de téléphones pour Fly, est la société coréenne Newgen Telecom. Le nom original de Fly Z400 est Newgen C710.

La conception du téléphone a changé, bien qu'il y ait quelques similitudes avec le modèle Z300. Le modèle Z400 est fabriqué dans un style techno jeune - le boîtier en plastique est peint pour ressembler à du métal. Les finitions miroir en haut et en bas, ainsi que les imitations de vis sur le boîtier, ne sont là que pour renforcer la sensation que le corps du téléphone est en métal. Mais, bien sûr, ce n'est qu'une illusion, si de côté vous pouvez faire une erreur, alors, en décrochant le téléphone, vous pouvez immédiatement révéler la «tromperie». Comme il semblait, le plastique Z400 est plus fin que le Z300, il n'y a aucun sens de la fiabilité du boîtier. Bien que le fait que la carrosserie du 300e modèle soit vernie a peut-être joué. Dimensions Z400 : 68x53x21, poids : 80 grammes, c'est légèrement plus grand que le Z300 : 59x53x22,5, poids : 75 grammes.

Sur notre marché, le modèle Fly Z400 est disponible dans des boîtiers argentés et bleus.

Un détail intéressant du Z400 est la charnière, qui se présente sous la forme d'un cylindre allongé, elle s'élève légèrement au-dessus du corps. Lorsque vous regardez le téléphone pour la première fois, vous avez l'impression que la charnière est aussi une antenne, mais en regardant de plus près, vous remarquez une petite antenne sur le côté droit, et une telle charnière s'avère n'être rien de plus qu'un élément décoratif. Pourquoi le fabricant n'a vraiment pas fait l'antenne dans la charnière n'est pas clair. Se débarrasser de l'antenne externe rendrait le téléphone plus attrayant.

Sur le rabat du téléphone, à l'extérieur, dans le coin inférieur gauche se trouve un objectif d'appareil photo VGA, et au centre se trouve un petit écran OLED de 96x64 pixels (20x13 mm), capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. Il affiche une ligne d'informations sur le service, les heures et la date, des informations sur les appels manqués et les messages reçus. Lors d'un appel entrant, une ligne avec le nom s'affiche (si le numéro est entré dans le répertoire téléphonique), en dessous se trouve le numéro de l'abonné. Si une photo ou une image (icône) est attribuée à l'abonné dans le répertoire téléphonique, elle s'affiche également à l'écran en cas d'appel entrant. Si l'image est affichée plus ou moins clairement, alors pour comprendre quel type de photo est affiché, vous devez faire preuve de beaucoup d'imagination. La qualité de l'écran n'est pas destinée à afficher des photos. Vous pouvez choisir parmi trois économiseurs d'écran animés amusants ou définir une horloge analogique à afficher sur l'écran de veille. L'idée d'écrans de démarrage animés sur un écran externe n'est pas nouvelle, cette fonctionnalité est implémentée dans certains téléphones Philips, en particulier le Philips 639.

Il y a un connecteur d'interface sur le fond du boîtier, recouvert d'un bouchon en caoutchouc, puisqu'il n'est pas attaché au boîtier, il est préférable de le retirer immédiatement et de le mettre dans la boîte pour ne pas le perdre . Sur la surface latérale gauche, il y a un double bouton de volume, il est mieux implémenté que dans le Z300 et n'est pas accidentellement enfoncé dans la poche.

Sur la surface latérale droite se trouve un connecteur de casque, recouvert d'un bouchon en caoutchouc qui est fixé au boîtier.

Vous pouvez ouvrir le téléphone sans problème d'une seule main ; pour plus de commodité, de petites indentations sont faites sur les côtés du boîtier. Je voudrais immédiatement attirer l'attention sur un moment pas très agréable. Du fait que les bords du capot supérieur ne sont pas lissés, lors d'une conversation (surtout dans une rue bruyante et à l'intérieur), lorsque le téléphone est pressé contre l'oreille, le bord tranchant supérieur coupe littéralement l'oreille. Bien sûr, cela peut être vécu, mais avec une longue conversation, il y a des sensations assez douloureuses.

L'ouverture du téléphone révèle un écran couleur TFT paysage avec une résolution de 160x128 (36x28 mm) capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. La qualité de l'affichage de l'image est bonne, bien sûr, elle perd par rapport aux écrans installés dans les téléphones Samsung, mais pas beaucoup. L'écran est légèrement décalé vers la gauche, mais cela n'interfère pas avec son utilisation.

Le clavier du téléphone est en plastique, l'idée de l'emplacement des touches numériques a été transférée du 300e modèle, mais leur forme a changé. Les touches sont également combinées par deux, mais maintenant elles sont faites sous la forme d'un demi-cercle et, par conséquent, lorsqu'elles sont combinées, elles créent un cercle. Les clés ont de petits évidements sous les clous, pour la commodité de travailler avec eux. Mais malgré cela, le clavier du Z400 est pire que celui du Z300 en termes de convivialité. La touche à quatre positions avec le bouton OK inscrit dessus est petite, bien qu'il y ait suffisamment d'espace pour l'augmenter. Les touches de fonction sont situées à proximité des touches de fin d'appel et de réponse, ce qui n'est pas très pratique lorsque vous travaillez avec elles. Des symboles anglais et russes sont appliqués sur les touches, afin de les adapter, ils ont été appliqués en demi-cercle. Rétroéclairage bleu, plus lumineux au centre.

Un haut-parleur d'appel est situé à l'arrière du boîtier. Le reste est occupé par la batterie, qui est aussi la paroi arrière. La batterie est une batterie lithium-ion d'une capacité de 530 mAh, sa fixation est fiable, il n'y a pas de jeu et il est peu probable qu'elle apparaisse. Selon le fabricant, le téléphone peut fonctionner jusqu'à 80 heures en mode veille et jusqu'à 90 minutes en mode conversation. Dans les conditions du réseau MTS de Moscou, le téléphone a fonctionné pendant 2 jours avec 15 à 20 minutes de conversation par jour et jusqu'à 15 minutes d'utilisation d'autres fonctions.

La partie logicielle coïncide complètement avec celle du Fly Z300. Chaque élément de menu est présenté sous forme d'image animée, malgré cela, il n'y a pas de ralentissements visibles lors du passage d'un élément à l'autre, tout est assez rapide. Un élément de menu est affiché à l'écran à la fois, le déplacement est possible à la fois vers la droite et vers la gauche, il est cyclique. Vous pouvez également vous déplacer entre les sous-menus.

En appuyant sur la touche à quatre directions en mode veille de chaque côté, on accède aux éléments de menu suivants : appareil photo, répertoire téléphonique, réveil, calendrier. Vous ne pouvez pas réaffecter des actions.

Le Z300 dispose de 4,5 Mo de mémoire dynamique disponible.

Répertoire. Jusqu'à 300 entrées peuvent être stockées dans la mémoire du téléphone. Pour chaque entrée, vous pouvez saisir un nom (16 caractères au total), jusqu'à 4 numéros de téléphone, une adresse e-mail (jusqu'à 48 caractères), l'un des 4 groupes existants ou l'un des 3 groupes d'utilisateurs est indiqué. Aussi, pour chaque entrée, vous pouvez attribuer une sonnerie, enregistrer la date de naissance. Il est possible d'attribuer une photo ou de créer une image (à ce sujet ci-dessous). Vous pouvez afficher des listes générales de numéros (du téléphone et de la carte SIM), uniquement de la carte SIM, uniquement du téléphone et séparément pour chaque groupe existant. Il est possible de créer sa propre entrée, les rubriques "Métier" et "Adresse" s'ajoutent aux rubriques disponibles.

Lors d'un appel entrant, la photo ou l'image ne s'affiche pas en plein écran, mais sous forme de petite image.

Messagerie. L'élément de message n'est pas disponible dans le menu principal, il est accessible en appuyant sur la touche de fonction droite. Le téléphone peut stocker jusqu'à 140 messages. Vous pouvez créer vos propres templates, il y a la possibilité d'envoyer en masse jusqu'à 5 abonnés. Le téléphone ne prend pas en charge EMS. Il est possible de travailler avec des messages MMS, l'interface de saisie est acceptable.

Listes d'appels. Listes des appels composés, entrants et manqués, 30 numéros sont stockés pour chaque élément. Là, vous pouvez également afficher la durée totale des appels et l'heure du dernier appel, il n'y a aucun moyen d'afficher séparément l'heure des appels entrants et sortants.

Paramètres. Sonner. Divers paramètres sonores. Il est possible de régler le son pour presque toutes les opérations. En plus des mélodies pour les frappes, vous pouvez définir des commentaires vocaux en russe ou en anglais, mais ce n'est rien de plus qu'un divertissement, car après un certain temps, ils commencent à vous énerver. Vous pouvez télécharger vos propres mélodies au format MIDI.

Afficher. Divers paramètres d'affichage, tels que : temps de rétroéclairage, réglage des économiseurs d'écran sur les écrans internes et externes. Il prévoit également la saisie de votre propre texte (jusqu'à 14 caractères), il est possible de choisir l'un des deux schémas de couleurs pour la conception du menu.

Dans la même section, vous pouvez configurer tout ce qui concerne les fonctions téléphoniques.

Catalogues. Tout ce qui concerne l'image, le son et les applications supplémentaires téléchargées par l'utilisateur est collecté ici. Il est possible d'afficher des photos et des vidéos prises par l'appareil photo intégré, ainsi que des images créées.

Organisateur. Comprend un calendrier, des tâches, des notes, un anniversaire, un téléphone marche/arrêt automatique. Pour le calendrier, il est possible de créer un événement à une date sélectionnée, de saisir une note textuelle (jusqu'à 32 caractères), de régler l'heure, de déclencher (à l'heure, 1 heure à l'avance, 1 jour à l'avance), de sélectionner et de régler n'importe lequel des signaux disponibles.

Tâches. Ils copient les fonctions du calendrier, vous ne pouvez régler que la date, sans l'heure. Il définit également la priorité (basse, normale, élevée) et la marque "Terminé".

Remarques. Possibilité de créer des notes de texte (jusqu'à 80 caractères).

Anniversaire. Tout est clair ici, rappel d'une date importante (anniversaire, anniversaire, etc.).

Divertissement. Le téléphone dispose de deux jeux "Cargador" (logique) et "Black Jack" (carte).

Image. L'image est créée au point approprié, un choix est disponible parmi les vêtements, les cheveux, les yeux, les lèvres, les ovales du visage, les accessoires supplémentaires. En fait, créer une image plus ou moins similaire est assez difficile, c'est plutôt une fonction divertissante. L'image créée peut être jointe à une entrée du répertoire téléphonique. Une fonction similaire a été trouvée dans un certain nombre de modèles de Siemens, puis de téléphones LG.

Outils. Ici vous avez accès à un réveil (vous ne pouvez en régler qu'un), une calculatrice, une fonction heure universelle, un chronomètre (jusqu'à 10 valeurs intermédiaires), un convertisseur de devises.

WAP. Le téléphone dispose d'un navigateur WAP version 1.2.1, vous pouvez y accéder en appuyant sur le bouton OK inscrit dans le joystick.

Appareil photo. La caméra intégrée vous permet de prendre des photos avec plusieurs résolutions, ce sont 96x64, 160x120, 176x144, 320x240, 640x480 pixels. Dans tous les cas, le format des fichiers enregistrés est JPEG, pour toutes les résolutions, vous pouvez sélectionner la qualité (haute, moyenne, basse).

En mode prise de vue, l'écran principal fait office de viseur. En haut, il y a une barre d'outils où vous pouvez sélectionner les principaux paramètres de prise de vue. Il est possible de régler une minuterie sur 5, 7, 9, 12 et 15 secondes.

Il y a la possibilité de prise de vue en continu, vous pouvez prendre 3, 5, 7 ou 9 images à la fois.

L'enregistrement vidéo vous permet d'enregistrer des vidéos d'une durée maximale de 10 secondes. Vous pouvez choisir la taille 64x96, 160x120, 176x144, définir la qualité (haute, moyenne, basse).

Il existe également un simple éditeur de photos dans lequel, immédiatement après la prise de vue, vous pouvez appliquer les effets disponibles, les cadres, créer une signature textuelle (jusqu'à 14 caractères).

Les photos sont de qualité moyenne, nous n'avons pas pu les transférer sur l'ordinateur, car il n'y a pas de port infrarouge dans l'appareil, et il n'y avait pas de câble dans notre kit. Sur l'écran du mobile, les photos et les vidéos ont un aspect moyen. Récemment, un câble de données et un CD de logiciels ont été fournis avec le téléphone.

Impressions

Le volume du haut-parleur est suffisant pour les conversations, à la fois à l'intérieur et dans une rue bruyante. Il y avait des craintes qu'en raison du fait que la taille du téléphone est petite et que le microphone est loin de la bouche, il sera difficile pour l'interlocuteur d'entendre quoi que ce soit. Mais ces craintes se sont avérées vaines, la sensibilité du microphone est suffisante. Le son de la polyphonie à 64 voix est bon, les mélodies intégrées sonnent fort, il est difficile de ne pas entendre l'appel même si le téléphone est dans le sac. L'alerte vibrante est de force moyenne, parfois on ne la sent pas.

Tout d'abord, le modèle Fly Z400 est intéressant en termes de conception de boîtier, à sa manière, il est unique. Le matériel et les logiciels de ce modèle ne présentent pas d'intérêt particulier. La mise en œuvre du clavier est moins bonne que celle du modèle Z300, en raison du bord supérieur pointu du boîtier, une gêne survient lors d'une conversation.

Au prix de 300 $, le téléphone n'a aucun intérêt, le prix est clairement trop élevé. L'acheteur est prêt à payer ce genre d'argent pour le modèle Z300, car il s'agit d'un téléphone féminin, et le choix de tels modèles sur le marché n'est pas génial. Mais presque personne ne paiera trop pour la conception du modèle Z400 "mâle", car vous pouvez trouver de nombreux modèles alternatifs d'autres fabricants, avec un design non moins intéressant et un large éventail de fonctions.

Examen du téléphone GSM Fly Z400

C'est une pratique courante pour les petits fabricants de téléphones mobiles, et même certains grands, de lancer plusieurs modèles de téléphones construits sur la même plate-forme. Fly ne fait pas exception, libérant plusieurs téléphones dans des cas différents, mais construits sur la même plate-forme. Ces modèles ont été nommés Fly Z300, Z400 et Z500. Nous avons déjà parlé de l'appareil féminin Fly Z300, aujourd'hui nous parlerons de sa version "masculine" - Fly Z400.

Sur notre marché, le modèle Fly Z400 est disponible dans des boîtiers argentés et bleus.

Un détail intéressant du Z400 est la charnière, qui se présente sous la forme d'un cylindre allongé, elle s'élève légèrement au-dessus du corps. Lorsque vous regardez le téléphone pour la première fois, vous avez l'impression que la charnière est aussi une antenne, mais en regardant de plus près, vous remarquez une petite antenne sur le côté droit, et une telle charnière s'avère n'être rien de plus qu'un élément décoratif. Pourquoi le fabricant n'a vraiment pas fait l'antenne dans la charnière n'est pas clair. Se débarrasser de l'antenne externe rendrait le téléphone plus attrayant.

Sur le rabat du téléphone, à l'extérieur, dans le coin inférieur gauche se trouve un objectif d'appareil photo VGA, et au centre se trouve un petit écran OLED de 96x64 pixels (20x13 mm), capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. Il affiche une ligne d'informations sur le service, les heures et la date, des informations sur les appels manqués et les messages reçus. Lors d'un appel entrant, une ligne avec le nom s'affiche (si le numéro est entré dans le répertoire téléphonique), en dessous se trouve le numéro de l'abonné. Si une photo ou une image (icône) est attribuée à l'abonné dans le répertoire téléphonique, elle s'affiche également à l'écran en cas d'appel entrant. Si l'image est affichée plus ou moins clairement, alors pour comprendre quel type de photo est affiché, vous devez faire preuve de beaucoup d'imagination. La qualité de l'écran n'est pas destinée à afficher des photos. Vous pouvez choisir parmi trois économiseurs d'écran animés amusants ou définir une horloge analogique à afficher sur l'écran de veille. L'idée d'écrans de démarrage animés sur un écran externe n'est pas nouvelle, cette fonctionnalité est implémentée dans certains téléphones Philips, en particulier le Philips 639.

L'ouverture du téléphone révèle un écran couleur TFT paysage avec une résolution de 160x128 (36x28 mm) capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. La qualité de l'affichage de l'image est bonne, bien sûr, elle perd par rapport aux écrans installés dans les téléphones Samsung, mais pas beaucoup. L'écran est légèrement décalé vers la gauche, mais cela n'interfère pas avec son utilisation.

Le clavier du téléphone est en plastique, l'idée de l'emplacement des touches numériques a été transférée du 300e modèle, mais leur forme a changé. Les touches sont également combinées par deux, mais maintenant elles sont faites sous la forme d'un demi-cercle et, par conséquent, lorsqu'elles sont combinées, elles créent un cercle. Les clés ont de petits évidements sous les clous, pour la commodité de travailler avec eux. Mais malgré cela, le clavier du Z400 est pire que celui du Z300 en termes de convivialité. La touche à quatre positions avec le bouton OK inscrit dessus est petite, bien qu'il y ait suffisamment d'espace pour l'augmenter. Les touches de fonction sont situées à proximité des touches de fin d'appel et de réponse, ce qui n'est pas très pratique lorsque vous travaillez avec elles. Des symboles anglais et russes sont appliqués sur les touches, afin de les adapter, ils ont été appliqués en demi-cercle. Rétroéclairage bleu, plus lumineux au centre.

Un haut-parleur d'appel est situé à l'arrière du boîtier. Le reste est occupé par la batterie, qui est aussi la paroi arrière. La batterie est une batterie lithium-ion d'une capacité de 530 mAh, sa fixation est fiable, il n'y a pas de jeu et il est peu probable qu'elle apparaisse. Selon le fabricant, le téléphone peut fonctionner jusqu'à 80 heures en mode veille et jusqu'à 90 minutes en mode conversation. Dans les conditions du réseau MTS de Moscou, le téléphone a fonctionné pendant 2 jours avec 15 à 20 minutes de conversation par jour et jusqu'à 15 minutes d'utilisation d'autres fonctions.

La partie logicielle coïncide complètement avec celle du Fly Z300. Chaque élément de menu est présenté sous forme d'image animée, malgré cela, il n'y a pas de ralentissements visibles lors du passage d'un élément à l'autre, tout est assez rapide. Un élément de menu est affiché à l'écran à la fois, le déplacement est possible à la fois vers la droite et vers la gauche, il est cyclique. Vous pouvez également vous déplacer entre les sous-menus.

En appuyant sur la touche à quatre directions en mode veille de chaque côté, on accède aux éléments de menu suivants : appareil photo, répertoire téléphonique, réveil, calendrier. Vous ne pouvez pas réaffecter des actions.

Le Z300 dispose de 4,5 Mo de mémoire dynamique disponible.

Répertoire. Jusqu'à 300 entrées peuvent être stockées dans la mémoire du téléphone. Pour chaque entrée, vous pouvez saisir un nom (16 caractères au total), jusqu'à 4 numéros de téléphone, une adresse e-mail (jusqu'à 48 caractères), l'un des 4 groupes existants ou l'un des 3 groupes d'utilisateurs est indiqué. Aussi, pour chaque entrée, vous pouvez attribuer une sonnerie, enregistrer la date de naissance. Il est possible d'attribuer une photo ou de créer une image (à ce sujet ci-dessous). Vous pouvez afficher des listes générales de numéros (du téléphone et de la carte SIM), uniquement de la carte SIM, uniquement du téléphone et séparément pour chaque groupe existant. Il est possible de créer sa propre entrée, les rubriques "Métier" et "Adresse" s'ajoutent aux rubriques disponibles.

Lors d'un appel entrant, la photo ou l'image ne s'affiche pas en plein écran, mais sous forme de petite image.

Messagerie. L'élément de message n'est pas disponible dans le menu principal, il est accessible en appuyant sur la touche de fonction droite. Le téléphone peut stocker jusqu'à 140 messages. Vous pouvez créer vos propres templates, il y a la possibilité d'envoyer en masse jusqu'à 5 abonnés. Le téléphone ne prend pas en charge EMS. Il est possible de travailler avec des messages MMS, l'interface de saisie est acceptable.

Listes d'appels. Listes des appels composés, entrants et manqués, 30 numéros sont stockés pour chaque élément. Là, vous pouvez également afficher la durée totale des appels et l'heure du dernier appel, il n'y a aucun moyen d'afficher séparément l'heure des appels entrants et sortants.

Paramètres. Sonner. Divers paramètres sonores. Il est possible de régler le son pour presque toutes les opérations. En plus des mélodies pour les frappes, vous pouvez définir des commentaires vocaux en russe ou en anglais, mais ce n'est rien de plus qu'un divertissement, car après un certain temps, ils commencent à vous énerver. Vous pouvez télécharger vos propres mélodies au format MIDI.

Afficher. Divers paramètres d'affichage, tels que : temps de rétroéclairage, réglage des économiseurs d'écran sur les écrans internes et externes. Il prévoit également la saisie de votre propre texte (jusqu'à 14 caractères), il est possible de choisir l'un des deux schémas de couleurs pour la conception du menu.

Dans la même section, vous pouvez configurer tout ce qui concerne les fonctions téléphoniques.

Catalogues. Tout ce qui concerne l'image, le son et les applications supplémentaires téléchargées par l'utilisateur est collecté ici. Il est possible d'afficher des photos et des vidéos prises par l'appareil photo intégré, ainsi que des images créées.

Organisateur. Comprend un calendrier, des tâches, des notes, un anniversaire, un téléphone marche/arrêt automatique. Pour le calendrier, il est possible de créer un événement à une date sélectionnée, de saisir une note textuelle (jusqu'à 32 caractères), de régler l'heure, de déclencher (à l'heure, 1 heure à l'avance, 1 jour à l'avance), de sélectionner et de régler n'importe lequel des signaux disponibles.

Tâches. Ils copient les fonctions du calendrier, vous ne pouvez régler que la date, sans l'heure. Il définit également la priorité (basse, normale, élevée) et la marque "Terminé".

Remarques. Possibilité de créer des notes de texte (jusqu'à 80 caractères).

Anniversaire. Tout est clair ici, rappel d'une date importante (anniversaire, anniversaire, etc.).

Divertissement. Le téléphone dispose de deux jeux "Cargador" (logique) et "Black Jack" (carte).

Image. L'image est créée au point approprié, un choix est disponible parmi les vêtements, les cheveux, les yeux, les lèvres, les ovales du visage, les accessoires supplémentaires. En fait, créer une image plus ou moins similaire est assez difficile, c'est plutôt une fonction divertissante. L'image créée peut être jointe à une entrée du répertoire téléphonique. Une fonction similaire a été trouvée dans un certain nombre de modèles de Siemens, puis de téléphones LG.

Outils. Ici vous avez accès à un réveil (vous ne pouvez en régler qu'un), une calculatrice, une fonction heure universelle, un chronomètre (jusqu'à 10 valeurs intermédiaires), un convertisseur de devises.

WAP. Le téléphone dispose d'un navigateur WAP version 1.2.1, vous pouvez y accéder en appuyant sur le bouton OK inscrit dans le joystick.

Appareil photo. La caméra intégrée vous permet de prendre des photos avec plusieurs résolutions, ce sont 96x64, 160x120, 176x144, 320x240, 640x480 pixels. Dans tous les cas, le format des fichiers enregistrés est JPEG, pour toutes les résolutions, vous pouvez sélectionner la qualité (haute, moyenne, basse).

En mode prise de vue, l'écran principal fait office de viseur. En haut, il y a une barre d'outils où vous pouvez sélectionner les principaux paramètres de prise de vue. Il est possible de régler une minuterie sur 5, 7, 9, 12 et 15 secondes.

Il y a la possibilité de prise de vue en continu, vous pouvez prendre 3, 5, 7 ou 9 images à la fois.

L'enregistrement vidéo vous permet d'enregistrer des vidéos d'une durée maximale de 10 secondes. Vous pouvez choisir la taille 64x96, 160x120, 176x144, définir la qualité (haute, moyenne, basse).

Il existe également un simple éditeur de photos dans lequel, immédiatement après la prise de vue, vous pouvez appliquer les effets disponibles, les cadres, créer une signature textuelle (jusqu'à 14 caractères).

Les photos sont de qualité moyenne, nous n'avons pas pu les transférer sur l'ordinateur, car l'appareil n'a pas de port infrarouge, et il n'y avait pas de câble dans notre kit. Sur l'écran du mobile, les photos et les vidéos ont un aspect moyen. Récemment, un câble de données et un CD avec le logiciel ont été fournis avec le téléphone.

Impressions

Le volume du haut-parleur est suffisant pour les conversations, à la fois à l'intérieur et dans une rue bruyante. Il y avait des craintes qu'en raison du fait que la taille du téléphone est petite et que le microphone est loin de la bouche, il sera difficile pour l'interlocuteur d'entendre quoi que ce soit. Mais ces craintes se sont avérées vaines, la sensibilité du microphone est suffisante. Le son de la polyphonie à 64 voix est bon, les mélodies intégrées sonnent fort, il est difficile de ne pas entendre l'appel, même si le téléphone est dans le sac. L'alerte vibrante est de force moyenne, parfois on ne la sent pas.

Tout d'abord, le modèle Fly Z400 est intéressant en termes de conception de boîtier, à sa manière, il est unique. Le matériel et les logiciels de ce modèle ne présentent pas d'intérêt particulier. La mise en œuvre du clavier est moins bonne que celle du modèle Z300, en raison du bord supérieur pointu du boîtier, une gêne survient lors d'une conversation.

Au prix de 300 $, le téléphone n'a aucun intérêt, le prix est clairement trop élevé. L'acheteur est prêt à payer ce genre d'argent pour le modèle Z300, car il s'agit d'un téléphone féminin, et le choix de tels modèles sur le marché n'est pas génial. Mais presque personne ne paiera trop pour la conception du modèle Z400 "mâle", car vous pouvez trouver de nombreux modèles alternatifs d'autres fabricants, avec un design non moins intéressant et un large éventail de fonctions.

Examen du téléphone GSM Fly Z400

C'est une pratique courante pour les petits fabricants de téléphones mobiles, et même certains grands, de lancer plusieurs modèles de téléphones construits sur la même plate-forme. Fly ne fait pas exception, libérant plusieurs téléphones dans des cas différents, mais construits sur la même plate-forme. Ces modèles ont été nommés Fly Z300, Z400 et Z500. Nous avons déjà parlé de l'appareil féminin Fly Z300, aujourd'hui nous parlerons de sa version "masculine" - Fly Z400.

Le fabricant d'origine de ce modèle, et de la plupart des derniers modèles de téléphones pour Fly, est la société coréenne Newgen Telecom. Le nom original de Fly Z400 est Newgen C710.

La conception du téléphone a changé, bien qu'il y ait quelques similitudes avec le modèle Z300. Le modèle Z400 est fabriqué dans un style techno jeune - le boîtier en plastique est peint pour ressembler à du métal. Les finitions miroir en haut et en bas, ainsi que les imitations de vis sur le boîtier, ne sont là que pour renforcer la sensation que le corps du téléphone est en métal. Mais, bien sûr, ce n'est qu'une illusion, si de côté vous pouvez faire une erreur, alors, en décrochant le téléphone, vous pouvez immédiatement révéler la «tromperie». Comme il semblait, le plastique Z400 est plus fin que le Z300, il n'y a aucun sens de la fiabilité du boîtier. Bien que le fait que la carrosserie du 300e modèle soit vernie a peut-être joué. Dimensions Z400 : 68x53x21, poids : 80 grammes, c'est légèrement plus grand que le Z300 : 59x53x22,5, poids : 75 grammes.

Sur notre marché, le modèle Fly Z400 est disponible dans des boîtiers argentés et bleus.

Un détail intéressant du Z400 est la charnière, qui se présente sous la forme d'un cylindre allongé, elle s'élève légèrement au-dessus du corps. Lorsque vous regardez le téléphone pour la première fois, vous avez l'impression que la charnière est aussi une antenne, mais en regardant de plus près, vous remarquez une petite antenne sur le côté droit, et une telle charnière s'avère n'être rien de plus qu'un élément décoratif. Pourquoi le fabricant n'a vraiment pas fait l'antenne dans la charnière n'est pas clair. Se débarrasser de l'antenne externe rendrait le téléphone plus attrayant.

Sur le rabat du téléphone, à l'extérieur, dans le coin inférieur gauche se trouve un objectif d'appareil photo VGA, et au centre se trouve un petit écran OLED de 96x64 pixels (20x13 mm), capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. Il affiche une ligne d'informations sur le service, les heures et la date, des informations sur les appels manqués et les messages reçus. Lors d'un appel entrant, une ligne avec le nom s'affiche (si le numéro est entré dans le répertoire téléphonique), en dessous se trouve le numéro de l'abonné. Si une photo ou une image (icône) est attribuée à l'abonné dans le répertoire téléphonique, elle s'affiche également à l'écran lorsqu'un appel arrive. Si l'image est affichée plus ou moins clairement, alors pour comprendre quel type de photo est affiché, vous devez faire preuve de beaucoup d'imagination. La qualité de l'écran n'est pas destinée à afficher des photos. Vous pouvez choisir parmi trois économiseurs d'écran animés amusants ou définir une horloge analogique à afficher sur l'écran de veille. L'idée d'écrans de démarrage animés sur un écran externe n'est pas nouvelle, cette fonctionnalité est implémentée dans certains téléphones Philips, en particulier le Philips 639.

L'ouverture du téléphone révèle un écran couleur TFT paysage avec une résolution de 160x128 (36x28 mm) capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. La qualité de l'affichage de l'image est bonne, bien sûr, elle perd par rapport aux écrans installés dans les téléphones Samsung, mais pas beaucoup. L'écran est légèrement décalé vers la gauche, mais cela n'interfère pas avec son utilisation.

Le clavier du téléphone est en plastique, l'idée de l'emplacement des touches numériques a été transférée du 300e modèle, mais leur forme a changé. Les touches sont également combinées par deux, mais maintenant elles sont faites sous la forme d'un demi-cercle et, par conséquent, lorsqu'elles sont combinées, elles créent un cercle. Les clés ont de petits évidements sous les clous, pour la commodité de travailler avec eux. Mais malgré cela, le clavier du Z400 est pire que celui du Z300 en termes de convivialité. La touche à quatre positions avec le bouton OK inscrit dessus est petite, bien qu'il y ait suffisamment d'espace pour l'augmenter. Les touches de fonction sont situées à proximité des touches de fin d'appel et de réponse, ce qui n'est pas très pratique lorsque vous travaillez avec elles. Des symboles anglais et russes sont appliqués sur les touches, afin de les adapter, ils ont été appliqués en demi-cercle. Rétroéclairage bleu, plus lumineux au centre.

Listes d'appels. Listes des appels composés, entrants et manqués, 30 numéros sont stockés pour chaque élément. Là, vous pouvez également afficher la durée totale des appels et l'heure du dernier appel, il n'y a aucun moyen d'afficher séparément l'heure des appels entrants et sortants.

Paramètres. Sonner. Divers paramètres sonores. Il est possible de régler le son pour presque toutes les opérations. En plus des mélodies pour les frappes, vous pouvez définir des commentaires vocaux en russe ou en anglais, mais ce n'est rien de plus qu'un divertissement, car après un certain temps, ils commencent à vous énerver. Vous pouvez télécharger vos propres mélodies au format MIDI.

Afficher. Divers paramètres d'affichage, tels que : temps de rétroéclairage, réglage des économiseurs d'écran sur les écrans internes et externes. Il prévoit également la saisie de votre propre texte (jusqu'à 14 caractères), il est possible de choisir l'un des deux schémas de couleurs pour la conception du menu.

Dans la même section, vous pouvez configurer tout ce qui concerne les fonctions téléphoniques.

Catalogues. Tout ce qui concerne l'image, le son et les applications supplémentaires téléchargées par l'utilisateur est collecté ici. Il est possible d'afficher des photos et des vidéos prises par l'appareil photo intégré, ainsi que des images créées.

Organisateur. Comprend un calendrier, des tâches, des notes, un anniversaire, un téléphone marche/arrêt automatique. Pour le calendrier, il est possible de créer un événement à une date sélectionnée, de saisir une note textuelle (jusqu'à 32 caractères), de régler l'heure, de déclencher (à l'heure, 1 heure à l'avance, 1 jour à l'avance), de sélectionner et de régler n'importe lequel des signaux disponibles.

Tâches. Ils copient les fonctions du calendrier, vous ne pouvez régler que la date, sans l'heure. Il définit également la priorité (basse, normale, élevée) et la marque "Terminé".

Remarques. Possibilité de créer des notes de texte (jusqu'à 80 caractères).

Anniversaire. Tout est clair ici, rappel d'une date importante (anniversaire, anniversaire, etc.).

Divertissement. Le téléphone dispose de deux jeux "Cargador" (logique) et "Black Jack" (carte).

Image. L'image est créée au point approprié, un choix est disponible parmi les vêtements, les cheveux, les yeux, les lèvres, les ovales du visage, les accessoires supplémentaires. En fait, créer une image plus ou moins similaire est assez difficile, c'est plutôt une fonction divertissante. L'image créée peut être jointe à une entrée du répertoire téléphonique. Une fonction similaire a été trouvée dans un certain nombre de modèles de Siemens, puis de téléphones LG.

Outils. Ici vous avez accès à un réveil (vous ne pouvez en régler qu'un), une calculatrice, une fonction heure universelle, un chronomètre (jusqu'à 10 valeurs intermédiaires), un convertisseur de devises.

WAP. Le téléphone dispose d'un navigateur WAP version 1.2.1, vous pouvez y accéder en appuyant sur le bouton OK inscrit dans le joystick.

Appareil photo. La caméra intégrée vous permet de prendre des photos avec plusieurs résolutions, ce sont 96x64, 160x120, 176x144, 320x240, 640x480 pixels. Dans tous les cas, le format des fichiers enregistrés est JPEG, pour toutes les résolutions, vous pouvez sélectionner la qualité (haute, moyenne, basse).

En mode prise de vue, l'écran principal fait office de viseur. En haut, il y a une barre d'outils où vous pouvez sélectionner les principaux paramètres de prise de vue. Il est possible de régler une minuterie sur 5, 7, 9, 12 et 15 secondes.

Il y a la possibilité de prise de vue en continu, vous pouvez prendre 3, 5, 7 ou 9 images à la fois.

L'enregistrement vidéo vous permet d'enregistrer des vidéos d'une durée maximale de 10 secondes. Vous pouvez choisir la taille 64x96, 160x120, 176x144, définir la qualité (haute, moyenne, basse).

Il existe également un simple éditeur de photos dans lequel, immédiatement après la prise de vue, vous pouvez appliquer les effets disponibles, les cadres, créer une signature textuelle (jusqu'à 14 caractères).

Les photos sont de qualité moyenne, nous n'avons pas pu les transférer sur l'ordinateur, car il n'y a pas de port infrarouge dans l'appareil, et il n'y avait pas de câble dans notre kit. Sur l'écran du mobile, les photos et les vidéos ont un aspect moyen. Récemment, un câble de données et un CD de logiciels ont été fournis avec le téléphone.

Impressions

Le volume du haut-parleur est suffisant pour les conversations, à la fois à l'intérieur et dans une rue bruyante. Il y avait des craintes qu'en raison du fait que la taille du téléphone est petite et que le microphone est loin de la bouche, il sera difficile pour l'interlocuteur d'entendre quoi que ce soit. Mais ces craintes se sont avérées vaines, la sensibilité du microphone est suffisante. Le son de la polyphonie à 64 voix est bon, les mélodies intégrées sonnent fort, il est difficile de ne pas entendre l'appel même si le téléphone est dans le sac. L'alerte vibrante est de force moyenne, parfois on ne la sent pas.

Tout d'abord, le modèle Fly Z400 est intéressant en termes de conception de boîtier, à sa manière, il est unique. Le matériel et les logiciels de ce modèle ne présentent pas d'intérêt particulier. La mise en œuvre du clavier est moins bonne que celle du modèle Z300, en raison du bord supérieur pointu du boîtier, une gêne survient lors d'une conversation.

Au prix de 300 $, le téléphone n'a aucun intérêt, le prix est clairement trop élevé. L'acheteur est prêt à payer ce genre d'argent pour le modèle Z300, car il s'agit d'un téléphone féminin, et le choix de tels modèles sur le marché n'est pas génial. Mais presque personne ne paiera trop pour la conception du modèle Z400 "mâle", car vous pouvez trouver de nombreux modèles alternatifs d'autres fabricants, avec un design non moins intéressant et un large éventail de fonctions.

Examen du téléphone GSM Fly Z400

C'est une pratique courante pour les petits fabricants de téléphones mobiles, et même certains grands, de lancer plusieurs modèles de téléphones construits sur la même plate-forme. Fly ne fait pas exception, libérant plusieurs téléphones dans des cas différents, mais construits sur la même plate-forme. Ces modèles ont été nommés Fly Z300, Z400 et Z500. Nous avons déjà parlé de l'appareil féminin Fly Z300, aujourd'hui nous parlerons de sa version "masculine" - Fly Z400.

Sur le rabat du téléphone, à l'extérieur, dans le coin inférieur gauche se trouve un objectif d'appareil photo VGA, et au centre se trouve un petit écran OLED de 96x64 pixels (20x13 mm), capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. Il affiche une ligne d'informations sur le service, les heures et la date, des informations sur les appels manqués et les messages reçus. Lors d'un appel entrant, une ligne avec le nom s'affiche (si le numéro est entré dans le répertoire téléphonique), en dessous se trouve le numéro de l'abonné. Si une photo ou une image (icône) est attribuée à l'abonné dans le répertoire téléphonique, elle s'affiche également à l'écran en cas d'appel entrant. Si l'image est affichée plus ou moins clairement, alors pour comprendre quel type de photo est affiché, vous devez faire preuve de beaucoup d'imagination. La qualité de l'écran n'est pas destinée à afficher des photos. Vous pouvez choisir parmi trois économiseurs d'écran animés amusants ou définir une horloge analogique à afficher sur l'écran de veille. L'idée d'écrans de démarrage animés sur un écran externe n'est pas nouvelle, cette fonctionnalité est implémentée dans certains téléphones Philips, en particulier le Philips 639.

Il y a un connecteur d'interface sur le fond du boîtier, recouvert d'un bouchon en caoutchouc, puisqu'il n'est pas attaché au boîtier, il est préférable de le retirer immédiatement et de le mettre dans la boîte pour ne pas le perdre . Sur la surface latérale gauche, il y a un double bouton de volume, il est mieux implémenté que dans le Z300 et n'est pas accidentellement enfoncé dans la poche.

Sur la surface latérale droite se trouve un connecteur de casque, recouvert d'un bouchon en caoutchouc qui est fixé au boîtier.

Vous pouvez ouvrir le téléphone sans problème d'une seule main ; pour plus de commodité, de petites indentations sont faites sur les côtés du boîtier. Je voudrais immédiatement attirer l'attention sur un moment pas très agréable. Du fait que les bords du capot supérieur ne sont pas lissés, lors d'une conversation (surtout dans une rue bruyante et à l'intérieur), lorsque le téléphone est pressé contre l'oreille, le bord tranchant supérieur coupe littéralement l'oreille. Bien sûr, cela peut être vécu, mais avec une longue conversation, il y a des sensations assez douloureuses.

L'ouverture du téléphone révèle un écran couleur TFT paysage avec une résolution de 160x128 (36x28 mm) capable d'afficher jusqu'à 65 000 couleurs. La qualité de l'affichage de l'image est bonne, bien sûr, elle perd par rapport aux écrans installés dans les téléphones Samsung, mais pas beaucoup. L'écran est légèrement décalé vers la gauche, mais cela n'interfère pas avec son utilisation.

Le clavier du téléphone est en plastique, l'idée de l'emplacement des touches numériques a été transférée du 300e modèle, mais leur forme a changé. Les touches sont également combinées par deux, mais maintenant elles sont faites sous la forme d'un demi-cercle et, par conséquent, lorsqu'elles sont combinées, elles créent un cercle. Les clés ont de petits évidements sous les clous, pour la commodité de travailler avec eux. Mais malgré cela, le clavier du Z400 est pire que celui du Z300 en termes de convivialité. La touche à quatre positions avec le bouton OK inscrit dessus est petite, bien qu'il y ait suffisamment d'espace pour l'augmenter. Les touches de fonction sont situées à proximité des touches de fin d'appel et de réponse, ce qui n'est pas très pratique lorsque vous travaillez avec elles. Des symboles anglais et russes sont appliqués sur les touches, afin de les adapter, ils ont été appliqués en demi-cercle. Rétroéclairage bleu, plus lumineux au centre.

Un haut-parleur d'appel est situé à l'arrière du boîtier. Le reste est occupé par la batterie, qui est aussi la paroi arrière. La batterie est une batterie lithium-ion d'une capacité de 530 mAh, sa fixation est fiable, il n'y a pas de jeu et il est peu probable qu'elle apparaisse. Selon le fabricant, le téléphone peut fonctionner jusqu'à 80 heures en mode veille et jusqu'à 90 minutes en mode conversation. Dans les conditions du réseau MTS de Moscou, le téléphone a fonctionné pendant 2 jours avec 15 à 20 minutes de conversation par jour et jusqu'à 15 minutes d'utilisation d'autres fonctions.

La partie logicielle coïncide complètement avec celle du Fly Z300. Chaque élément de menu est présenté sous forme d'image animée, malgré cela, il n'y a pas de ralentissements visibles lors du passage d'un élément à l'autre, tout est assez rapide. En même temps, un élément de menu est affiché à l'écran, le mouvement est possible à droite et à gauche, il est cyclique. Vous pouvez également vous déplacer entre les sous-menus.

La partie logicielle coïncide complètement avec celle du Fly Z300. Chaque élément de menu est présenté sous forme d'image animée, malgré cela, il n'y a pas de ralentissements visibles lors du passage d'un élément à l'autre, tout est assez rapide. Un élément de menu s'affiche à l'écran à la fois, en déplaçant possible à droite comme à gauche, elle est cyclique. Vous pouvez également vous déplacer entre les sous-menus.

En appuyant sur la touche à quatre directions en mode veille de chaque côté, on accède aux éléments de menu suivants : appareil photo, répertoire téléphonique, réveil, calendrier. Vous ne pouvez pas réaffecter des actions.

Le Z300 dispose de 4,5 Mo de mémoire dynamique disponible.

Répertoire téléphonique. Jusqu'à 300 entrées peuvent être stockées dans la mémoire du téléphone. Pour chaque entrée, vous pouvez saisir un nom (16 caractères au total), jusqu'à 4 numéros de téléphone, une adresse e-mail (jusqu'à 48 caractères), l'un des 4 groupes existants ou l'un des 3 groupes d'utilisateurs est indiqué. Aussi, pour chaque entrée, vous pouvez attribuer une sonnerie, enregistrer la date de naissance. Il est possible d'attribuer une photo ou de créer une image (à ce sujet ci-dessous). Vous pouvez afficher des listes générales de numéros (du téléphone et de la carte SIM), uniquement de la carte SIM, uniquement du téléphone et séparément pour chaque groupe existant. Il est possible de créer sa propre entrée, les rubriques "Métier" et "Adresse" s'ajoutent aux rubriques disponibles.

Lors d'un appel entrant, la photo ou l'image ne s'affiche pas en plein écran, mais sous forme de petite image.

Messages. L'élément de message n'est pas disponible dans le menu principal, il est accessible en appuyant sur la touche de fonction droite. Le téléphone peut stocker jusqu'à 140 messages. Vous pouvez créer vos propres templates, il y a la possibilité d'envoyer en masse jusqu'à 5 abonnés. Le téléphone ne prend pas en charge EMS. Il est possible de travailler avec des messages MMS, l'interface de saisie est acceptable.

Listes d'appels. Listes des appels composés, entrants et manqués, 30 numéros sont stockés pour chaque élément. Là, vous pouvez également afficher la durée totale des appels et l'heure du dernier appel, il n'y a aucun moyen d'afficher séparément l'heure des appels entrants et sortants.

Paramètres. Sonner. Divers paramètres sonores. Il est possible de régler le son pour presque toutes les opérations. En plus des mélodies pour les frappes, vous pouvez définir des commentaires vocaux en russe ou en anglais, mais ce n'est rien de plus qu'un divertissement, car après un certain temps, ils commencent à vous énerver. Vous pouvez télécharger vos propres mélodies au format MIDI.

Afficher. Divers paramètres d'affichage, tels que : temps de rétroéclairage, réglage des économiseurs d'écran sur les écrans internes et externes. Il prévoit également la saisie de votre propre texte (jusqu'à 14 caractères), il est possible de choisir l'un des deux schémas de couleurs pour la conception du menu.

Dans la même section, vous pouvez configurer tout ce qui concerne les fonctions téléphoniques.

Catalogues. Tout ce qui concerne l'image, le son et les applications supplémentaires téléchargées par l'utilisateur est collecté ici. Il est possible d'afficher des photos et des vidéos prises par l'appareil photo intégré, ainsi que des images créées.

Organisateur. Comprend un calendrier, des tâches, des notes, un anniversaire, un téléphone marche/arrêt automatique. Pour le calendrier, il est possible de créer un événement à une date choisie, saisir une note textuelle (jusqu'à 32 caractères), régler l'heure, déclencher (à l'heure, 1 heure à l'avance, 1 jour à l'avance), sélectionner et régler n'importe lequel des signaux disponibles.

Tâches. Ils copient les fonctions du calendrier, vous ne pouvez régler que la date, sans l'heure. La priorité (faible, normale, élevée) et la marque "Terminé" sont également définies.

Remarques. Possibilité de créer des notes de texte (jusqu'à 80 caractères).

Anniversaire. Tout est clair ici, rappel d'une date importante (anniversaire, anniversaire, etc.).

Divertissement. Le téléphone dispose de deux jeux "Cargador" (logique) et "Black Jack" (carte).

Image. L'image est créée au point approprié, un choix est disponible parmi les vêtements, les cheveux, les yeux, les lèvres, les ovales du visage, les accessoires supplémentaires. En fait, créer une image plus ou moins similaire est assez difficile, c'est plutôt une fonction divertissante. L'image créée peut être jointe à une entrée du répertoire téléphonique. Une fonction similaire a été trouvée dans un certain nombre de modèles de Siemens, puis de téléphones LG.

Outils. Ici vous avez accès à un réveil (vous ne pouvez en régler qu'un), une calculatrice, une fonction heure universelle, un chronomètre (jusqu'à 10 valeurs intermédiaires), un convertisseur de devises.

WAP. Le téléphone dispose d'un navigateur WAP version 1.2.1, vous pouvez y accéder en appuyant sur le bouton OK inscrit dans le joystick.

Appareil photo. La caméra intégrée vous permet de prendre des photos avec plusieurs résolutions, ce sont 96x64, 160x120, 176x144, 320x240, 640x480 pixels. Dans tous les cas, le format des fichiers enregistrés est JPEG, pour toutes les résolutions, vous pouvez sélectionner la qualité (haute, moyenne, basse).

En mode prise de vue, l'écran principal fait office de viseur. En haut, il y a une barre d'outils où vous pouvez sélectionner les principaux paramètres de prise de vue. Il est possible de régler une minuterie sur 5, 7, 9, 12 et 15 secondes.

Il y a la possibilité de prise de vue en continu, vous pouvez prendre 3, 5, 7 ou 9 images à la fois.

L'enregistrement vidéo vous permet d'enregistrer des vidéos d'une durée maximale de 10 secondes. Vous pouvez choisir la taille 64x96, 160x120, 176x144, définir la qualité (haute, moyenne, basse).

Il existe également un simple éditeur de photos dans lequel, immédiatement après la prise de vue, vous pouvez appliquer les effets disponibles, les cadres, créer une signature textuelle (jusqu'à 14 caractères).

Les photos sont de qualité moyenne, nous n'avons pas pu les transférer sur l'ordinateur, car il n'y a pas de port infrarouge dans l'appareil, et il n'y avait pas de câble dans notre kit. Sur l'écran du mobile, les photos et les vidéos ont un aspect moyen. Récemment, un câble de données et un CD de logiciels ont été fournis avec le téléphone.

Impressions

Le volume du haut-parleur est suffisant pour les conversations, à la fois à l'intérieur et dans une rue bruyante. Il y avait des craintes qu'en raison du fait que la taille du téléphone est petite et que le microphone est loin de la bouche, il sera difficile pour l'interlocuteur d'entendre quoi que ce soit. Mais ces craintes se sont avérées vaines, la sensibilité du microphone est suffisante. Le son de la polyphonie à 64 voix est bon, les mélodies intégrées sonnent fort, il est difficile de ne pas entendre l'appel même si le téléphone est dans le sac. L'alerte vibrante est de force moyenne, parfois on ne la sent pas.

Tout d'abord, le modèle Fly Z400 est intéressant en termes de conception de boîtier, à sa manière, il est unique. Le matériel et les logiciels de ce modèle ne présentent pas d'intérêt particulier. La mise en œuvre du clavier est moins bonne que celle du modèle Z300, en raison du bord supérieur pointu du boîtier, une gêne survient lors d'une conversation.

Au prix de 300 $, le téléphone n'a aucun intérêt, le prix est clairement trop élevé. L'acheteur est prêt à payer ce genre d'argent pour le modèle Z300, car il s'agit d'un téléphone féminin, et le choix de tels modèles sur le marché n'est pas génial. Mais presque personne ne paiera trop pour la conception du modèle Z400 "mâle", car vous pouvez trouver de nombreux modèles alternatifs d'autres fabricants, avec un design non moins intéressant et un large éventail de fonctions.