Des nouvelles inhabituelles des opérateurs et sur le design au détriment de la fonctionnalité

Actualités non standard des opérateurs mobiles, Solar Wi-Fi Tele2. A propos de la fonctionnalité "extra" et du design comme une fin en soi et à propos du nouveau, qui est l'ancien bien oublié. Également à propos d'une publication étrangement inquiétante sur un autre vol de comptes bancaires, non sans la participation de cartes SIM, tout est-il vraiment si vulnérable ?

"Que le soleil soit toujours présent" et Wi-Fi

Nouvelles insolites de l'opérateur et du design au détriment de fonctionnalité

Un projet intéressant. L'essentiel est qu'il soit efficace et, apparemment, très utile. Contrairement à "pluie Wi-Fi" à Saint-Pétersbourg. Malgré l'attractivité extérieure d'une tentative d'utilisation des spécificités climatiques de la « seconde capitale », personnellement, ce projet m'apparaissait à 90 % comme une campagne de relations publiques. Mais les panneaux solaires pour alimenter un routeur Wi-Fi sont une autre affaire, les avantages pratiques et les perspectives sont visibles. Citations des communiqués de presse :

"Tele2, un opérateur mobile alternatif, a lancé un générateur Wi-Fi qui convertit l'énergie solaire en Internet mobile 4G. L'entreprise a profité de Krasnodar, l'une des villes les plus ensoleillées de Russie, et a développé l'idée du Wi-Fi pluvial précédemment développé pour Saint-Pétersbourg.

Le projet Solar Wi-Fi vise à améliorer l'environnement urbain et est conçu pour offrir aux habitants la possibilité de constater par eux-mêmes la qualité de l'Internet mobile de Tele2. L'opérateur a utilisé la particularité de Krasnodar, qui est l'une des dix villes les plus ensoleillées de Russie avec un indicateur de 250 à 300 jours sans nuages ​​par an. Les spécialistes de Tele2 ont développé une installation spéciale pour convertir l'énergie solaire en un signal Wi-Fi.

Une batterie est installée à l'intérieur de la structure, qui est chargée pendant la journée à partir de panneaux solaires et prend en charge le fonctionnement d'un routeur Wi-Fi. L'énergie accumulée est suffisante pour un fonctionnement ininterrompu du générateur par temps nuageux, le soir et la nuit. La vitesse moyenne de transfert de données mobiles avec le Wi-Fi solaire est de 7 à 10 Mbps.

Le générateur Wi-Fi Tele2 fonctionne dans le parc Solnechny Ostrov à Krasnodar. Ses visiteurs peuvent utiliser l'Internet mobile haut débit 4G et recharger leurs gadgets à tout moment de la journée. Pour obtenir un accès Wi-Fi Tele2, vous devez passer par une inscription rapide, la durée de la session et la quantité de trafic Internet sont illimitées.

A en juger par le texte, cette station est également équipée de connecteurs pour recharger les smartphones. Je doute de l'opportunité d'une telle utilisation inutile de l'énergie solaire, mais les experts savent mieux. Le projet lui-même semble viable, même le routeur Wi-Fi le plus puissant consomme des centaines de fois moins d'électricité que la station de base la plus "morte". Ainsi, l'autonomie complète d'un tel point Wi-Fi peut être assurée par un panel relativement réduit de photocellules. Le fait qu'ils aient fourni la possibilité de recharger les appareils laisse entrevoir une certaine réserve et le fait que des points Wi-Fi similaires peuvent être mis en œuvre non seulement dans des endroits aussi généreux les jours ensoleillés.

Je crains que le principal problème ne soit le vol et le vandalisme. Après tout, ils nous volent traditionnellement et détruisent bêtement tout ce qui ment mal et même coûte bien. Dans un parc de Moscou, il y a trois ans, j'ai vu plusieurs poteaux d'éclairage public autonomes avec de petits panneaux de photocellules, mais de tels dispositifs n'étaient pas largement utilisés. Je soupçonne que c'est précisément à cause de l'incapacité de fournir une protection anti-vandalisme pour de l'argent raisonnable.

Encore un vol de cartes bancaires, c'était quoi ?

Vous et moi lisons régulièrement des histoires sur le "vol" de masse, de groupe et unique de comptes bancaires à l'aide de chevaux de Troie, d'ingénierie sociale, de liens envoyés par SMS vers n'importe quelle infection, etc. Un élément distinct est la réémission frauduleuse de la carte SIM de quelqu'un d'autre en utilisant une fausse procuration ou même en collusion avec un employé de l'exploitant. La particularité de cette méthode est que la victime ne peut être accusée d'escroquerie, d'inattention ou de crédulité excessive. Très peu dépend de la victime elle-même, et 90% de la responsabilité de la "surveillance" incombe à l'opérateur, il est impossible de répondre à l'abonné "lui-même un imbécile" dans une telle situation. Par conséquent, les opérateurs mobiles améliorent constamment les solutions techniques et les procédures qui empêchent de tels remplacements de cartes SIM, car les opérateurs eux-mêmes sont extrêmement intéressés par le résultat.

Nous écrivons régulièrement sur des cas de vol de comptes bancaires par téléphone, nous analysons en détail les astuces et les "technologies" des voleurs individuels comme un avertissement à ceux qui ne sont pas encore tombés (pah-pah !) dans un piège. Mais ensuite j'ai lu quelque chose qui m'a intrigué et alerté, voir la capture d'écran ci-dessous.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de fonctionnalité

Il est difficile de soupçonner Interfax de "jaunissement" éclatant ou de fantasme journalistique infatigable. De plus, dans le reportage, la publication cite clairement la source. Et là j'ai des questions :

  • Qu'est-ce que cette "base de cartes SIM d'abonnés" et où peut-on acheter une telle "base" ? Même théoriquement. Quoi que l'auteur ait en tête, la "cloche" à propos de cette "base d'abonnés" n'est pas bonne, vous devez être d'accord.
  • Quel type de "clés électroniques" pour les cartes SIM des abonnés ? Si vous voulez dire la clé KI, alors c'est mauvais, l'impossibilité de l'extraire de la carte SIM d'origine pour un clonage ultérieur est l'une des pierres angulaires de la sécurité. Au fait, où l'opérateur stocke-t-il ces KI et qui y a accès ?
  • Quel est ce "logiciel" qui permet de dupliquer des cartes SIM ?
  • Où l'escroc a-t-il obtenu des informations sur les cartes SIM connectées aux services bancaires ? Où sont stockées ces informations et qui y a accès ? Trier aveuglément tous les chiffres de la "base" dans une rangée est clairement une procédure trop longue.

En général, les questions sont nombreuses et portent principalement sur les technologies et les procédures de protection des données utilisateur plus que sensibles du côté de l'opérateur. Le pire est que, comme dans les cas de remplacement illégitime d'une carte SIM en cabine, l'abonné est quasiment sans défense et n'a aucun moyen d'empêcher le vol.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de fonctionnalité

Dans un environnement où toutes les autorisations et confirmations sont étroitement "liées" aux actions depuis le téléphone, il est difficile de prédire "l'ampleur de la catastrophe". Le fait qu'une personne ait pu voler 27 millions sur les comptes bancaires d'autres personnes confirme indirectement l'efficacité du stratagème qu'il a utilisé. À mesure que l'importance du numéro de téléphone et de la carte SIM comme moyen d'authentification des citoyens augmente, les conséquences de toute action de clonage de carte, etc., peuvent avoir des conséquences très imprévisibles à l'avenir. Dans ce contexte, le vol d'argent sur des comptes bancaires apparaîtra comme un divertissement innocent pour les tout-petits.

À propos des "appareils intelligents", du design et des fonctionnalités

Un peu "nostalgique", je me suis souvenu après avoir lu notre matériel sur les prises intelligentes. On a l'impression qu'une variété d'équipements intelligents est inextricablement liée à l'avènement de l'ère de l'IoT (Internet des objets). En fait, les tentatives de "fixer les cerveaux" (dans le bon sens du terme) par les mêmes prises familières ont déjà 15 ans, sinon plus. Bien sûr, à un niveau complètement différent et sans "Internet avec Wi-Fi", cependant, de petites choses curieuses étaient et jouissaient même d'une popularité assez large dans des cercles très étroits.

Actualités insolites des opérateurs et du design au détriment de la fonctionnalité

Il y a environ 10 ans, mon ami m'a donné un tel miracle programmable de l'assemblage russe basé sur la base d'éléments chinois (si je ne me trompe pas). A l'époque, les possibilités étaient impressionnantes. Un petit afficheur, programmant plusieurs modes marche-arrêt parallèles par heure de la journée et/ou jours de la semaine, allumant une prise avec arrêt automatique par une minuterie, une horloge sur l'afficheur et quelques autres astuces, je ne me souviens plus . Les spécificités russes ont également été prises en compte : en mode Aléatoire, il était possible de démarrer la prise pendant la durée du trajet pour allumer l'éclairage le soir à des heures aléatoires, à des intervalles aléatoires et pour des périodes aléatoires. Imitation du fait qu'ils continuent à vivre dans l'appartement, le service "anti-cambrioleur" même sans frais d'abonnement. Un appareil avec une source d'alimentation de secours (batterie de type doigt), qui a enregistré tous les paramètres jusqu'à 100 heures en cas de panne de courant temporaire. Et sans préjudice de la fonctionnalité principale de la prise, le courant de sortie peut atteindre 15 A. Il semble qu'ils voulaient 500 roubles pour cette prise. Il semblerait qu'il existe de nombreux scénarios d'utilisation d'un tel appareil, mais il n'a pas gagné en "popularité nationale", la prise n'est avant tout qu'une prise, tout le reste est intéressant pour quelques passionnés.

Un autre exemple d'expérience personnelle "dans le sujet". Il y a un quart de siècle, je me suis acheté une montre-bracelet Casio avec un carnet d'adresses, un bloc-notes pour les notes et un tas d'autres fonctions comme une calculatrice, un réveil, etc. Je me souviens qu'à l'époque, il était encore possible de prendre un analogique avec un écran tactile et des chiffres / lettres "de type doigt", mais il y a 25 ans, ils voulaient environ 300 dollars pour un tel miracle d'avant-garde. À ce moment-là, Toad m'a vaincu, ce qu'il n'a pas regretté plus tard. Et où est passée l'avènement imminent promis de l'ère des montres à écran tactile pour les 20 prochaines années ? "Renaissance de ses cendres" n'est que relativement récemment sous la forme de toutes sortes de montres intelligentes.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Personnellement, il y a environ 10 ans, j'ai complètement abandonné les montres-bracelets. Un smartphone avec toutes sortes de fonctions supplémentaires se débrouille beaucoup mieux, en même temps montre pourquoi vous devez porter un morceau de fer supplémentaire sur votre bras ? Et puis tout à coup, je suis tombé sur la Swatch offerte il y a un an dans la table de chevet, j'ai ri à l'heure exacte (ils ne se sont pas perdus depuis un an), j'ai décidé de l'essayer par intérêt. Et pénétré. Mouvement précis, poids négligeable, résistance à l'eau, chiffres parfaitement lisibles de loin - il suffit de tourner un peu votre poignet au lieu de sortir votre smartphone de votre poche. Même dans le noir, il brille pour un bonheur complet. En prime - bien que petit, mais économisant l'énergie de la batterie du smartphone. Et vous devez recharger votre smartphone environ 950 fois plus souvent qu'en changeant la batterie d'une montre, économisant sur les factures de Mosenergo ! (émoticône).

Peut-être que ma montre prendra racine, mais on verra bien, là n'est pas la question. C'est une question de conception et de fonctionnalité hautement redondante de choses simples. Les vitrines des horlogers ressemblent à un sapin de Noël, ici vous avez des dorures, et des gaufrages, et des couleurs de froufrous, et une demi-douzaine d'aiguilles-compteurs, et un design "stylisé" avec deux ou quatre risques au lieu de 12 chiffres, et des "losanges" tous sur le cadran au lieu d'au moins des risques. Avez-vous vu beaucoup de montres avec un design "affûté" au maximum pour plus de commodité et de facilité de perception des informations ? Pas de montres bijoux, de montres de statut de porteur ou de montres jouets Concessionnaires Kigali ? Je suis d'accord que le développement d'un style de design discret, vraiment fonctionnel et confortable est une tâche laborieuse et ingrate, mais est-ce vraiment que de tels produits ne sont pas demandés par le marché ?

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Et à propos de la fonctionnalité. Toutes sortes de "montres intelligentes" et autres articles ménagers intelligents tels qu'un gradateur à commande vocale dans une lampe de table ou un tire-bouchon avec une batterie, un moteur électrique et le rétroéclairage LED d'un bouchon amovible (il y a un tel parasite) sont tous extrêmement important, personne ne conteste. Les réfrigérateurs accros à Internet rêvent de commander eux-mêmes des courses, mais pour le moment ils ne leur sont pas donnés, par oisiveté forcée, ils lisent des vidéos YouTube et essaient de parler avec les propriétaires. Les machines à laver, je suppose, vous apprendront bientôt à twerker. Bien que je mens à propos de "bientôt", certains modèles dansent déjà joyeusement en train de se laver. Ces montres très "intelligentes" sur lesquelles il faut cliquer pour voir l'heure. Alternativement, vous pouvez demander à haute voix à l'horloge d'afficher l'heure, et elle s'allumera et montrera que les progrès ne s'arrêtent pas ! Recharger une montre une seule fois par semaine (!!) est un triomphe de la technologie et une grande réussite, merci, maintenant au moins pas tous les jours à recharger.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Ou voici un super-coussin avec haut-parleurs intégrés pour les mélomanes, une publicité (?) honnêtement volée sur le compte @tjournal. La charge de la batterie est suffisante pour jusqu'à 8 heures de musique (dormir plus longtemps est toujours nocif), et vous pouvez acheter un oreiller miracle pour seulement 20 000 roubles.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Il y a suffisamment d'exemples de tentatives pour tout équiper de "hautes technologies" d'affilée. Ici, nous attendons avec impatience la version domestique avec la "fixation" de tous les comptes familiaux dans les réseaux sociaux au système "maison intelligente". Afin de recevoir le prochain "like" était accompagné de lampes clignotantes dans les lampes, lorsque la femme a reçu un commentaire offensant, la sirène s'est allumée et le retrait du prochain "ennemi" de l'alimentation de la fille s'est accompagné d'un fort drain d'eau dans les toilettes. Ou, par exemple, les utilisateurs de VKontakte seraient certainement ravis des contacts cousus dans leur chaise. Contacts en cuivre primitifs avec des fils, pas des contacts virtuels du carnet d'adresses. Parallèlement, une « prise intelligente » serait utile pour contrôler intelligemment l'intensité et la durée des décharges électriques, en fonction de l'importance des événements se déroulant sur le réseau social. Un "réfrigérateur intelligent" peut également être fixé au boîtier, le laissant déverser automatiquement cent grammes à chaque publication d'une photo sur Instagram.

Nul doute que de nombreuses solutions techniques sont " rodées ", et certaines fixent alors des tendances pour l'avenir, même si elles semblent peu utiles ou peu curieuses au moment de leur apparition. Certains génèrent du profit sur le désir joyeux du consommateur d'obtenir un autre jouet, d'autres sont sensibles aux tendances de la mode. D'un point de vue marketing, « l'effet waouh » se vend bien mieux que le résultat d'un travail minutieux de peaufinage et de mise au point des fonctions principales du produit. Le consommateur est-il prêt à sacrifier la commodité au profit de la beauté, y compris au profit d'une beauté douteuse ? Et pour des "techno-puces" supplémentaires? Partagez votre avis dans les commentaires, ça m'intéresse. Au fait, jetez un œil au récent article de Mobile-Review sur les appareils en avance sur leur temps.

Des nouvelles inhabituelles des opérateurs et sur le design au détriment de la fonctionnalité

Actualités non standard des opérateurs de téléphonie mobile, Solar Wi-Fi Tele2. A propos de la fonctionnalité "extra" et du design comme une fin en soi et à propos du nouveau, qui est l'ancien bien oublié. Également à propos d'une publication étrangement inquiétante sur un autre vol de comptes bancaires, non sans la participation de cartes SIM, tout est-il vraiment si vulnérable ?

"Que le soleil soit toujours présent" et Wi-Fi

Nouvelles insolites de l'opérateur et du design au détriment de fonctionnalité

Un projet intéressant. L'essentiel est qu'il soit efficace et, apparemment, très utile. Contrairement à "pluie Wi-Fi" à Saint-Pétersbourg. Malgré l'attractivité extérieure d'une tentative d'utilisation des spécificités climatiques de la « seconde capitale », personnellement, ce projet m'apparaissait à 90 % comme une campagne de relations publiques. Mais les panneaux solaires pour alimenter un routeur Wi-Fi sont une autre affaire, les avantages pratiques et les perspectives sont visibles. Citations des communiqués de presse :

"Tele2, un opérateur mobile alternatif, a lancé un générateur Wi-Fi qui convertit l'énergie solaire en Internet mobile 4G. L'entreprise a profité de Krasnodar, l'une des villes les plus ensoleillées de Russie, et a développé l'idée du Wi-Fi pluvial précédemment développé pour Saint-Pétersbourg.

Le projet Solar Wi-Fi vise à améliorer l'environnement urbain et est conçu pour offrir aux habitants la possibilité de constater par eux-mêmes la qualité de l'Internet mobile de Tele2. L'opérateur a utilisé la particularité de Krasnodar, qui est l'une des dix villes les plus ensoleillées de Russie avec un indicateur de 250 à 300 jours sans nuages ​​par an. Les spécialistes de Tele2 ont développé une installation spéciale pour convertir l'énergie solaire en un signal Wi-Fi.

Une batterie est installée à l'intérieur de la structure, qui est chargée pendant la journée à partir de panneaux solaires et prend en charge le fonctionnement d'un routeur Wi-Fi. L'énergie accumulée est suffisante pour un fonctionnement ininterrompu du générateur par temps nuageux, le soir et la nuit. La vitesse moyenne de transfert de données mobiles avec le Wi-Fi solaire est de 7 à 10 Mbps.

Le générateur Wi-Fi Tele2 fonctionne dans le parc Solnechny Ostrov à Krasnodar. Ses visiteurs peuvent utiliser l'Internet mobile haut débit 4G et recharger leurs gadgets à tout moment de la journée. Pour obtenir un accès Wi-Fi Tele2, vous devez passer par une inscription rapide, la durée de la session et la quantité de trafic Internet sont illimitées.

A en juger par le texte, cette station est également équipée de connecteurs pour recharger les smartphones. Je doute de l'opportunité d'une telle utilisation inutile de l'énergie solaire, mais les experts savent mieux. Le projet lui-même semble viable, même le routeur Wi-Fi le plus puissant consomme des centaines de fois moins d'électricité que la station de base la plus "morte". Ainsi, l'autonomie complète d'un tel point Wi-Fi peut être assurée par un panel relativement réduit de photocellules. Le fait qu'ils aient fourni la possibilité de recharger les appareils laisse entrevoir une certaine réserve et le fait que des points Wi-Fi similaires peuvent être mis en œuvre non seulement dans des endroits aussi généreux les jours ensoleillés.

Je crains que le principal problème ne soit le vol et le vandalisme. Après tout, ils nous volent traditionnellement et détruisent bêtement tout ce qui ment mal et même coûte bien. Dans un parc de Moscou, il y a trois ans, j'ai vu plusieurs poteaux d'éclairage public autonomes avec de petits panneaux de photocellules, mais de tels dispositifs n'étaient pas largement utilisés. Je soupçonne que c'est précisément à cause de l'incapacité de fournir une protection anti-vandalisme pour de l'argent raisonnable.

Encore un vol de cartes bancaires, c'était quoi ?

Vous et moi lisons régulièrement des histoires sur le "vol" de masse, de groupe et unique de comptes bancaires à l'aide de chevaux de Troie, d'ingénierie sociale, de liens envoyés par SMS vers n'importe quelle infection, etc. Un élément distinct est la réémission frauduleuse de la carte SIM de quelqu'un d'autre en utilisant une fausse procuration ou même en collusion avec un employé de l'exploitant. La particularité de cette méthode est que la victime ne peut être accusée d'escroquerie, d'inattention ou de crédulité excessive. Très peu dépend de la victime elle-même, et 90% de la responsabilité de la "surveillance" incombe à l'opérateur, il est impossible de répondre à l'abonné "lui-même un imbécile" dans une telle situation. Par conséquent, les opérateurs mobiles améliorent constamment les solutions techniques et les procédures qui empêchent de tels remplacements de cartes SIM, car les opérateurs eux-mêmes sont extrêmement intéressés par le résultat.

Nous écrivons régulièrement sur des cas de vol de comptes bancaires par téléphone, nous analysons en détail les astuces et les "technologies" des voleurs individuels pour avertir ceux qui ne sont pas encore tombés (pah-pah !) dans un piège. Mais ensuite j'ai lu quelque chose qui m'a intrigué et alerté, voir la capture d'écran ci-dessous.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de fonctionnalité

Il est difficile de soupçonner Interfax de "jaunissement" éclatant ou de fantasme journalistique infatigable. De plus, dans le reportage, la publication cite clairement la source. Et là j'ai des questions :

  • Qu'est-ce que cette "base de cartes SIM d'abonnés" et où peut-on acheter une telle "base" ? Même théoriquement. Quoi que l'auteur ait en tête, la "cloche" à propos de cette "base d'abonnés" n'est pas bonne, vous devez être d'accord.
  • Quel type de "clés électroniques" pour les cartes SIM des abonnés ? Si vous voulez dire la clé KI, alors c'est mauvais, l'impossibilité de l'extraire de la carte SIM d'origine pour un clonage ultérieur est l'une des pierres angulaires de la sécurité. Au fait, où l'opérateur stocke-t-il ces KI et qui y a accès ?
  • Quel est ce "logiciel" qui permet de dupliquer des cartes SIM ?
  • Où l'escroc a-t-il obtenu des informations sur les cartes SIM connectées aux services bancaires ? Où sont stockées ces informations et qui y a accès ? Trier aveuglément tous les chiffres de la "base" dans une rangée est clairement une procédure trop longue.

En général, les questions sont nombreuses et portent principalement sur les technologies et les procédures de protection des données utilisateur plus que sensibles du côté de l'opérateur. Le pire est que, comme dans les cas de remplacement illégitime d'une carte SIM en cabine, l'abonné est quasiment sans défense et n'a aucun moyen d'empêcher le vol.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de fonctionnalité

Dans un environnement où toutes les autorisations et confirmations sont étroitement "liées" aux actions depuis le téléphone, il est difficile de prédire "l'ampleur de la catastrophe". Le fait qu'une personne ait pu voler 27 millions sur les comptes bancaires d'autres personnes confirme indirectement l'efficacité du stratagème qu'il a utilisé. À mesure que l'importance du numéro de téléphone et de la carte SIM comme moyen d'authentification des citoyens augmente, les conséquences de toute action de clonage de carte, etc., peuvent avoir des conséquences très imprévisibles à l'avenir. Dans ce contexte, le vol d'argent sur des comptes bancaires apparaîtra comme un divertissement innocent pour les tout-petits.

À propos des "appareils intelligents", du design et des fonctionnalités

Un peu "nostalgique", je me suis souvenu après avoir lu notre matériel sur les prises intelligentes. On a l'impression qu'une variété d'équipements intelligents est inextricablement liée à l'avènement de l'ère de l'IoT (Internet des objets). En fait, les tentatives de "fixer les cerveaux" (dans le bon sens du terme) par les mêmes prises familières ont déjà 15 ans, sinon plus. Bien sûr, à un niveau complètement différent et sans aucun "Internet avec Wi-Fi", cependant, de petites choses curieuses étaient et jouissaient même d'une popularité assez large dans des cercles très étroits.

Actualités insolites des opérateurs et du design au détriment de la fonctionnalité

Il y a environ 10 ans, mon ami m'a donné un tel miracle programmable de l'assemblage russe basé sur la base d'éléments chinois (si je ne me trompe pas). A l'époque, les possibilités étaient impressionnantes. Un petit afficheur, programmant plusieurs modes marche-arrêt parallèles par heure de la journée et/ou jours de la semaine, allumant une prise avec arrêt automatique par une minuterie, une horloge sur l'afficheur et quelques autres astuces, je ne me souviens plus . Les spécificités russes ont également été prises en compte : en mode Aléatoire, il était possible de démarrer la prise pendant la durée du trajet pour allumer l'éclairage le soir à des heures aléatoires, à des intervalles aléatoires et pour des périodes aléatoires. Imitation du fait qu'ils continuent à vivre dans l'appartement, le service "anti-cambrioleur" même sans abonnement mensuel. Un appareil avec une source d'alimentation de secours (batterie de type doigt), qui a enregistré tous les paramètres jusqu'à 100 heures en cas de panne de courant temporaire. Et sans préjudice de la fonctionnalité principale de la prise, le courant de sortie peut atteindre 15 A. Il semble qu'ils voulaient 500 roubles pour cette prise. Il semblerait qu'il existe de nombreux scénarios d'utilisation d'un tel appareil, mais il n'a pas gagné en "popularité nationale", la prise n'est avant tout qu'une prise, tout le reste est intéressant pour quelques passionnés.

Un autre exemple d'expérience personnelle "dans le sujet". Il y a un quart de siècle, je me suis acheté une montre-bracelet Casio avec un carnet d'adresses, un bloc-notes pour les notes et un tas d'autres fonctions comme une calculatrice, un réveil, etc. Je me souviens qu'à l'époque, il était encore possible de prendre un analogique avec un écran tactile et des chiffres / lettres "de type doigt", mais il y a 25 ans, ils voulaient environ 300 dollars pour un tel miracle d'avant-garde. À ce moment-là, Toad m'a vaincu, ce qu'il n'a pas regretté plus tard. Et où est passée l'avènement imminent promis de l'ère des montres à écran tactile pour les 20 prochaines années ? "Renaissance de ses cendres" n'est que relativement récemment sous la forme de toutes sortes de montres intelligentes.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Personnellement, il y a environ 10 ans, j'ai complètement abandonné les montres-bracelets. Un smartphone avec toutes sortes de fonctions supplémentaires se débrouille beaucoup mieux, en même temps montre pourquoi vous devez porter un morceau de fer supplémentaire sur votre bras ? Et puis tout à coup, je suis tombé sur la Swatch offerte il y a un an dans la table de chevet, j'ai ri à l'heure exacte (ils ne se sont pas perdus depuis un an), j'ai décidé de l'essayer par intérêt. Et pénétré. Mouvement précis, poids négligeable, résistance à l'eau, chiffres parfaitement lisibles de loin - il suffit de tourner un peu votre poignet au lieu de sortir votre smartphone de votre poche. Même dans le noir, il brille pour un bonheur complet. En prime - bien que petit, mais économisant l'énergie de la batterie du smartphone. Et vous devez recharger votre smartphone environ 950 fois plus souvent qu'en changeant la batterie d'une montre, économisant sur les factures de Mosenergo ! (émoticône).

Peut-être que ma montre prendra racine, mais on verra bien, là n'est pas la question. C'est une question de conception et de fonctionnalité hautement redondante de choses simples. Les vitrines des horlogers ressemblent à un sapin de Noël, ici vous avez des dorures, et des gaufrages, et des couleurs de froufrous, et une demi-douzaine d'aiguilles-compteurs, et un design "stylisé" avec deux ou quatre risques au lieu de 12 chiffres, et des "losanges" tous sur le cadran au lieu d'au moins des risques. Avez-vous vu beaucoup de montres avec un design "affûté" au maximum pour plus de commodité et de facilité de perception des informations ? Pas de montres bijoux, de montres de statut de porteur ou de montres jouets Concessionnaires Kigali ? Je suis d'accord que le développement d'un style de design discret, vraiment fonctionnel et confortable est une tâche laborieuse et ingrate, mais est-ce vraiment que de tels produits ne sont pas demandés par le marché ?

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Et à propos de la fonctionnalité. Toutes sortes de "montres intelligentes" et autres articles ménagers intelligents tels qu'un gradateur à commande vocale dans une lampe de table ou un tire-bouchon avec une batterie, un moteur électrique et le rétroéclairage LED d'un bouchon amovible (il y a un tel parasite) sont tous extrêmement important, personne ne conteste. Les réfrigérateurs accros à Internet rêvent de commander eux-mêmes des courses, mais pour le moment ils ne leur sont pas donnés, par oisiveté forcée, ils lisent des vidéos YouTube et essaient de parler avec les propriétaires. Les machines à laver, je suppose, vous apprendront bientôt à twerker. Bien que je mens à propos de "bientôt", certains modèles dansent déjà joyeusement en train de se laver. Ces montres très "intelligentes" sur lesquelles il faut cliquer pour voir l'heure. Alternativement, vous pouvez demander à haute voix à l'horloge d'afficher l'heure, et elle s'allumera et montrera que les progrès ne s'arrêtent pas ! Recharger une montre une seule fois par semaine (!!) est un triomphe de la technologie et une grande réussite, merci, maintenant au moins pas tous les jours à recharger.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Ou voici un super-coussin avec haut-parleurs intégrés pour les mélomanes, une publicité (?) honnêtement volée sur le compte @tjournal. La charge de la batterie est suffisante pour jusqu'à 8 heures de musique (dormir plus longtemps est toujours nocif), et vous pouvez acheter un oreiller miracle pour seulement 20 000 roubles.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Il existe suffisamment d'exemples de tentatives pour tout équiper de "haute technologie". Ici, nous attendons avec impatience la version domestique avec la "fixation" de tous les comptes familiaux dans les réseaux sociaux au système "maison intelligente". Afin de recevoir le prochain "like" était accompagné de lampes clignotantes dans les lampes, lorsque la femme a reçu un commentaire offensant, la sirène s'est allumée et le retrait du prochain "ennemi" de l'alimentation de la fille s'est accompagné d'un fort drain d'eau dans les toilettes. Ou, par exemple, les utilisateurs de VKontakte seraient certainement ravis des contacts cousus dans leur chaise. Contacts en cuivre primitifs avec des fils, pas des contacts virtuels du carnet d'adresses. Parallèlement, une « prise intelligente » serait utile pour contrôler intelligemment l'intensité et la durée des décharges électriques, en fonction de l'importance des événements se déroulant sur le réseau social. Un "réfrigérateur intelligent" peut également être fixé à l'étui, le laissant déverser automatiquement cent grammes à chaque publication d'une photo sur Instagram.

Nul doute que de nombreuses solutions techniques sont " rodées ", et certaines fixent alors des tendances pour l'avenir, même si elles semblent peu utiles ou peu curieuses au moment de leur apparition. Certains génèrent du profit sur le désir joyeux du consommateur d'obtenir un autre jouet, d'autres sont sensibles aux tendances de la mode. D'un point de vue marketing, « l'effet waouh » se vend bien mieux que le résultat d'un travail minutieux de peaufinage et de mise au point des fonctions principales du produit. Le consommateur est-il prêt à sacrifier la commodité au profit de la beauté, y compris au profit d'une beauté douteuse ? Et pour des "techno-puces" supplémentaires? Partagez votre avis dans les commentaires, ça m'intéresse. Au fait, jetez un œil au récent article de Mobile-Review sur les appareils en avance sur leur temps.

Des nouvelles inhabituelles des opérateurs et sur le design au détriment de la fonctionnalité

Actualités non standard des opérateurs de téléphonie mobile, Solar Wi-Fi Tele2. A propos de la fonctionnalité "extra" et du design comme une fin en soi et à propos du nouveau, qui est l'ancien bien oublié. Également à propos d'une publication étrangement inquiétante sur un autre vol de comptes bancaires, non sans la participation de cartes SIM, tout est-il vraiment si vulnérable ?

"Que le soleil soit toujours présent" et Wi-Fi

Nouvelles insolites de l'opérateur et du design au détriment de fonctionnalité

Un projet intéressant. L'essentiel est qu'il soit efficace et, apparemment, très utile. Contrairement à "pluie Wi-Fi" à Saint-Pétersbourg. Malgré l'attractivité extérieure d'une tentative d'utilisation des spécificités climatiques de la « seconde capitale », personnellement, ce projet m'apparaissait à 90 % comme une campagne de relations publiques. Mais les panneaux solaires pour alimenter un routeur Wi-Fi sont une autre affaire, les avantages pratiques et les perspectives sont visibles. Citations des communiqués de presse :

"Tele2, un opérateur mobile alternatif, a lancé un générateur Wi-Fi qui convertit l'énergie solaire en Internet mobile 4G. L'entreprise a profité de Krasnodar, l'une des villes les plus ensoleillées de Russie, et a développé l'idée du Wi-Fi pluvial précédemment développé pour Saint-Pétersbourg.

Le projet Solar Wi-Fi vise à améliorer l'environnement urbain et est conçu pour offrir aux habitants la possibilité de constater par eux-mêmes la qualité de l'Internet mobile de Tele2. L'opérateur a utilisé la particularité de Krasnodar, qui est l'une des dix villes les plus ensoleillées de Russie avec un indicateur de 250 à 300 jours sans nuages ​​par an. Les spécialistes de Tele2 ont développé une installation spéciale pour convertir l'énergie solaire en un signal Wi-Fi.

Une batterie est installée à l'intérieur de la structure, qui est chargée pendant la journée à partir de panneaux solaires et prend en charge le fonctionnement d'un routeur Wi-Fi. L'énergie accumulée est suffisante pour un fonctionnement ininterrompu du générateur par temps nuageux, le soir et la nuit. La vitesse moyenne de transfert de données mobiles avec le Wi-Fi solaire est de 7 à 10 Mbps.

Le générateur Wi-Fi Tele2 fonctionne dans le parc Solnechny Ostrov à Krasnodar. Ses visiteurs peuvent utiliser l'Internet mobile haut débit 4G et recharger leurs gadgets à tout moment de la journée. Pour obtenir un accès Wi-Fi Tele2, vous devez passer par une inscription rapide, la durée de la session et la quantité de trafic Internet sont illimitées.

A en juger par le texte, cette station est également équipée de connecteurs pour recharger les smartphones. Je doute de l'opportunité d'une telle utilisation inutile de l'énergie solaire, mais les experts savent mieux. Le projet lui-même semble viable, même le routeur Wi-Fi le plus puissant consomme des centaines de fois moins d'électricité que la station de base la plus "morte". Ainsi, l'autonomie complète d'un tel point Wi-Fi peut être assurée par un panel relativement réduit de photocellules. Le fait qu'ils aient fourni la possibilité de recharger les appareils laisse entrevoir une certaine réserve et le fait que des points Wi-Fi similaires peuvent être mis en œuvre non seulement dans des endroits aussi généreux les jours ensoleillés.

Je crains que le principal problème ne soit le vol et le vandalisme. Après tout, ils nous volent traditionnellement et détruisent bêtement tout ce qui ment mal et même coûte bien. Dans un parc de Moscou, il y a trois ans, j'ai vu plusieurs poteaux d'éclairage public autonomes avec de petits panneaux de photocellules, mais de tels dispositifs n'étaient pas largement utilisés. Je soupçonne que c'est précisément à cause de l'incapacité de fournir une protection anti-vandalisme pour de l'argent raisonnable.

Encore un vol de cartes bancaires, c'était quoi ?

Vous et moi lisons régulièrement des histoires sur le "vol" de masse, de groupe et unique de comptes bancaires à l'aide de chevaux de Troie, d'ingénierie sociale, de liens envoyés par SMS vers n'importe quelle infection, etc. Un élément distinct est la réémission frauduleuse de la carte SIM de quelqu'un d'autre en utilisant une fausse procuration ou même en collusion avec un employé de l'exploitant. La particularité de cette méthode est que la victime ne peut être accusée d'escroquerie, d'inattention ou de crédulité excessive. Très peu dépend de la victime elle-même, et 90% de la responsabilité de la "surveillance" incombe à l'opérateur, il est impossible de répondre à l'abonné "lui-même un imbécile" dans une telle situation. Par conséquent, les opérateurs mobiles améliorent constamment les solutions techniques et les procédures qui empêchent de tels remplacements de cartes SIM, car les opérateurs eux-mêmes sont extrêmement intéressés par le résultat.

Nous écrivons régulièrement sur des cas de vol de comptes bancaires par téléphone, nous analysons en détail les astuces et les "technologies" des voleurs individuels pour avertir ceux qui ne sont pas encore tombés (pah-pah !) dans un piège. Mais ensuite j'ai lu quelque chose qui m'a intrigué et alerté, voir la capture d'écran ci-dessous.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de fonctionnalité

Il est difficile de soupçonner Interfax de "jaunissement" éclatant ou de fantasme journalistique infatigable. De plus, dans le reportage, la publication cite clairement la source. Et là j'ai des questions :

  • Qu'est-ce que cette "base de cartes SIM d'abonnés" et où peut-on acheter une telle "base" ? Même théoriquement. Quoi que l'auteur ait en tête, la "cloche" à propos de cette "base d'abonnés" n'est pas bonne, vous devez être d'accord.
  • Quel type de "clés électroniques" pour les cartes SIM des abonnés ? Si vous voulez dire la clé KI, alors c'est mauvais, l'impossibilité de l'extraire de la carte SIM d'origine pour un clonage ultérieur est l'une des pierres angulaires de la sécurité. Au fait, où l'opérateur stocke-t-il ces KI et qui y a accès ?
  • Quel est ce "logiciel" qui permet de dupliquer des cartes SIM ?
  • Où l'escroc a-t-il obtenu des informations sur les cartes SIM connectées aux services bancaires ? Où sont stockées ces informations et qui y a accès ? Trier aveuglément tous les chiffres de la "base" dans une rangée est clairement une procédure trop longue.

En général, les questions sont nombreuses et portent principalement sur les technologies et les procédures de protection des données utilisateur plus que sensibles du côté de l'opérateur. Le pire est que, comme dans les cas de remplacement illégitime d'une carte SIM en cabine, l'abonné est quasiment sans défense et n'a aucun moyen d'empêcher le vol.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de fonctionnalité

Dans un environnement où toutes les autorisations et confirmations sont étroitement "liées" aux actions depuis le téléphone, il est difficile de prédire "l'ampleur de la catastrophe". Le fait qu'une personne ait pu voler 27 millions sur les comptes bancaires d'autres personnes confirme indirectement l'efficacité du stratagème qu'il a utilisé. À mesure que l'importance du numéro de téléphone et de la carte SIM comme moyen d'authentification des citoyens augmente, les conséquences de toute action de clonage de carte, etc., peuvent avoir des conséquences très imprévisibles à l'avenir. Dans ce contexte, le vol d'argent sur des comptes bancaires apparaîtra comme un divertissement innocent pour les tout-petits.

À propos des "appareils intelligents", du design et des fonctionnalités

Un peu "nostalgique", je me suis souvenu après avoir lu notre matériel sur les prises intelligentes. On a l'impression qu'une variété d'équipements intelligents est inextricablement liée à l'avènement de l'ère de l'IoT (Internet des objets). En fait, les tentatives de "fixer les cerveaux" (dans le bon sens du terme) par les mêmes prises familières ont déjà 15 ans, sinon plus. Bien sûr, à un niveau complètement différent et sans aucun "Internet avec Wi-Fi", cependant, de petites choses curieuses étaient et jouissaient même d'une popularité assez large dans des cercles très étroits.

Actualités insolites des opérateurs et du design au détriment de la fonctionnalité

Il y a environ 10 ans, mon ami m'a donné un tel miracle programmable de l'assemblage russe basé sur la base d'éléments chinois (si je ne me trompe pas). A l'époque, les possibilités étaient impressionnantes. Un petit afficheur, programmant plusieurs modes marche-arrêt parallèles par heure de la journée et/ou jours de la semaine, allumant une prise avec arrêt automatique par une minuterie, une horloge sur l'afficheur et quelques autres astuces, je ne me souviens plus . Les spécificités russes ont également été prises en compte : en mode Aléatoire, il était possible de démarrer la prise pendant la durée du trajet pour allumer l'éclairage le soir à des heures aléatoires, à des intervalles aléatoires et pour des périodes aléatoires. Imitation du fait qu'ils continuent à vivre dans l'appartement, le service "anti-cambrioleur" même sans abonnement mensuel. Un appareil avec une source d'alimentation de secours (batterie de type doigt), qui a enregistré tous les paramètres jusqu'à 100 heures en cas de panne de courant temporaire. Et sans préjudice de la fonctionnalité principale de la prise, le courant de sortie peut atteindre 15 A. Il semble qu'ils voulaient 500 roubles pour cette prise. Il semblerait qu'il existe de nombreux scénarios d'utilisation d'un tel appareil, mais il n'a pas gagné en "popularité nationale", la prise n'est avant tout qu'une prise, tout le reste est intéressant pour quelques passionnés.

Un autre exemple d'expérience personnelle "dans le sujet". Il y a un quart de siècle, je me suis acheté une montre-bracelet Casio avec un carnet d'adresses, un bloc-notes pour les notes et un tas d'autres fonctions comme une calculatrice, un réveil, etc. Je me souviens qu'à l'époque, il était encore possible de prendre un analogique avec un écran tactile et des chiffres / lettres "de type doigt", mais il y a 25 ans, ils voulaient environ 300 dollars pour un tel miracle d'avant-garde. À ce moment-là, Toad m'a vaincu, ce qu'il n'a pas regretté plus tard. Et où est passée l'avènement imminent promis de l'ère des montres à écran tactile pour les 20 prochaines années ? "Renaissance de ses cendres" n'est que relativement récemment sous la forme de toutes sortes de montres intelligentes.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Personnellement, il y a environ 10 ans, j'ai complètement abandonné les montres-bracelets. Un smartphone avec toutes sortes de fonctions supplémentaires se débrouille beaucoup mieux, en même temps montre pourquoi vous devez porter un morceau de fer supplémentaire sur votre bras ? Et puis tout à coup, je suis tombé sur la Swatch offerte il y a un an dans la table de chevet, j'ai ri à l'heure exacte (ils ne se sont pas perdus depuis un an), j'ai décidé de l'essayer par intérêt. Et pénétré. Mouvement précis, poids négligeable, résistance à l'eau, chiffres parfaitement lisibles de loin - il suffit de tourner un peu votre poignet au lieu de sortir votre smartphone de votre poche. Même dans le noir, il brille pour un bonheur complet. En prime - bien que petit, mais économisant l'énergie de la batterie du smartphone. Et vous devez recharger votre smartphone environ 950 fois plus souvent qu'en changeant la batterie d'une montre, économisant sur les factures de Mosenergo ! (émoticône).

Peut-être que ma montre prendra racine, mais on verra bien, là n'est pas la question. C'est une question de conception et de fonctionnalité hautement redondante de choses simples. Les vitrines des horlogers ressemblent à un sapin de Noël, ici vous avez des dorures, et des gaufrages, et des couleurs de froufrous, et une demi-douzaine d'aiguilles-compteurs, et un design "stylisé" avec deux ou quatre risques au lieu de 12 chiffres, et des "losanges" tous sur le cadran au lieu d'au moins des risques. Avez-vous vu beaucoup de montres avec un design "affûté" au maximum pour plus de commodité et de facilité de perception des informations ? Pas de montres bijoux, de montres de statut de porteur ou de montres jouets Concessionnaires Kigali ? Je suis d'accord que le développement d'un style de design discret, vraiment fonctionnel et confortable est une tâche laborieuse et ingrate, mais est-ce vraiment que de tels produits ne sont pas demandés par le marché ?

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Et à propos de la fonctionnalité. Toutes sortes de "montres intelligentes" et autres articles ménagers intelligents tels qu'un gradateur à commande vocale dans une lampe de table ou un tire-bouchon avec une batterie, un moteur électrique et le rétroéclairage LED d'un bouchon amovible (il y a un tel parasite) sont tous extrêmement important, personne ne conteste. Les réfrigérateurs accros à Internet rêvent de commander eux-mêmes des courses, mais pour le moment ils ne leur sont pas donnés, par oisiveté forcée, ils lisent des vidéos YouTube et essaient de parler avec les propriétaires. Les machines à laver, je suppose, vous apprendront bientôt à twerker. Bien que je mens à propos de "bientôt", certains modèles dansent déjà joyeusement en train de se laver. Ces montres très "intelligentes" sur lesquelles il faut cliquer pour voir l'heure. Alternativement, vous pouvez demander à haute voix à l'horloge d'afficher l'heure, et elle s'allumera et montrera que les progrès ne s'arrêtent pas ! Recharger une montre une seule fois par semaine (!!) est un triomphe de la technologie et une grande réussite, merci, maintenant au moins pas tous les jours à recharger.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Ou voici un super-coussin avec haut-parleurs intégrés pour les mélomanes, une publicité (?) honnêtement volée sur le compte @tjournal. La charge de la batterie est suffisante pour jusqu'à 8 heures de musique (dormir plus longtemps est toujours nocif), et vous pouvez acheter un oreiller miracle pour seulement 20 000 roubles.

Nouvelles inhabituelles de l'opérateur et du design au détriment de la fonctionnalité

Il y a suffisamment d'exemples de tentatives pour tout équiper de "hautes technologies" d'affilée. Ici, nous attendons avec impatience la version domestique avec la "fixation" de tous les comptes familiaux dans les réseaux sociaux au système "maison intelligente". Afin de recevoir le prochain "like" était accompagné de lampes clignotantes dans les lampes, lorsque la femme a reçu un commentaire offensant, la sirène s'est allumée et le retrait du prochain "ennemi" de l'alimentation de la fille s'est accompagné d'un fort drain d'eau dans les toilettes. Ou, par exemple, les utilisateurs de VKontakte seraient certainement ravis des contacts cousus dans leur chaise. Contacts en cuivre primitifs avec des fils, pas des contacts virtuels du carnet d'adresses. Parallèlement, une « prise intelligente » serait utile pour contrôler intelligemment l'intensité et la durée des décharges électriques, en fonction de l'importance des événements se déroulant sur le réseau social. Un "réfrigérateur intelligent" peut également être fixé au boîtier, le laissant déverser automatiquement cent grammes à chaque publication d'une photo sur Instagram.

Nul doute que de nombreuses solutions techniques sont " rodées ", et certaines fixent alors des tendances pour l'avenir, même si elles semblent peu utiles ou peu curieuses au moment de leur apparition. Certains génèrent du profit sur le désir joyeux du consommateur d'obtenir un autre jouet, d'autres sont sensibles aux tendances de la mode. D'un point de vue marketing, « l'effet waouh » se vend bien mieux que le résultat d'un travail minutieux de peaufinage et de mise au point des fonctions principales du produit. Le consommateur est-il prêt à sacrifier la commodité au profit de la beauté, y compris au profit d'une beauté douteuse ? Et pour des "techno-puces" supplémentaires? Partagez votre avis dans les commentaires, ça m'intéresse. Au fait, jetez un œil au récent article de Mobile-Review sur les appareils en avance sur leur temps.

Des nouvelles inhabituelles des opérateurs et sur le design au détriment de la fonctionnalité

Actualités non standard des opérateurs de téléphonie mobile, Solar Wi-Fi Tele2. A propos de la fonctionnalité "extra" et du design comme une fin en soi et à propos du nouveau, qui est l'ancien bien oublié. Également à propos d'une publication étrangement inquiétante sur un autre vol de comptes bancaires, non sans la participation de cartes SIM, tout est-il vraiment si vulnérable ?

"Que le soleil soit toujours présent" et Wi-Fi

Un projet intéressant. L'essentiel est qu'il soit efficace et, apparemment, très utile. Contrairement à "pluie Wi-Fi" à Saint-Pétersbourg. Malgré l'attractivité extérieure d'une tentative d'utilisation des spécificités climatiques de la « seconde capitale », personnellement, ce projet m'apparaissait à 90 % comme une campagne de relations publiques. Mais les panneaux solaires pour alimenter un routeur Wi-Fi sont une autre affaire, les avantages pratiques et les perspectives sont visibles. Citations des communiqués de presse :

"Tele2, un opérateur mobile alternatif, a lancé un générateur Wi-Fi qui convertit l'énergie solaire en Internet mobile 4G. L'entreprise a profité de Krasnodar, l'une des villes les plus ensoleillées de Russie, et a développé l'idée du Wi-Fi pluvial précédemment développé pour Saint-Pétersbourg.

Le projet Solar Wi-Fi vise à améliorer l'environnement urbain et est conçu pour offrir aux habitants la possibilité de constater par eux-mêmes la qualité de l'Internet mobile de Tele2. L'opérateur a utilisé la particularité de Krasnodar, qui est l'une des dix villes les plus ensoleillées de Russie avec un indicateur de 250 à 300 jours sans nuages ​​par an. Les spécialistes de Tele2 ont développé une installation spéciale pour convertir l'énergie solaire en un signal Wi-Fi.

Une batterie est installée à l'intérieur de la structure, qui est chargée pendant la journée à partir de panneaux solaires et prend en charge le fonctionnement d'un routeur Wi-Fi. L'énergie accumulée est suffisante pour un fonctionnement ininterrompu du générateur par temps nuageux, le soir et la nuit. La vitesse moyenne de transfert de données mobiles avec le Wi-Fi solaire est de 7 à 10 Mbps.

Le générateur Wi-Fi Tele2 fonctionne dans le parc Solnechny Ostrov à Krasnodar. Ses visiteurs peuvent utiliser l'Internet mobile haut débit 4G et recharger leurs gadgets à tout moment de la journée. Pour obtenir un accès Wi-Fi Tele2, vous devez passer par une inscription rapide, la durée de la session et la quantité de trafic Internet sont illimitées.

A en juger par le texte, cette station est également équipée de connecteurs pour recharger les smartphones. Je doute de l'opportunité d'une telle utilisation inutile de l'énergie solaire, mais les experts savent mieux. Le projet lui-même semble viable, même le routeur Wi-Fi le plus puissant consomme des centaines de fois moins d'électricité que la station de base la plus "morte". Ainsi, l'autonomie complète d'un tel point Wi-Fi peut être assurée par un panel relativement réduit de photocellules. Le fait qu'ils aient fourni la possibilité de recharger les appareils laisse entrevoir une certaine réserve et le fait que des points Wi-Fi similaires peuvent être mis en œuvre non seulement dans des endroits aussi généreux les jours ensoleillés.

Je crains que le principal problème ne soit le vol et le vandalisme. Après tout, ils nous volent traditionnellement et détruisent bêtement tout ce qui ment mal et même coûte bien. Dans un parc de Moscou, il y a trois ans, j'ai vu plusieurs poteaux d'éclairage public autonomes avec de petits panneaux de photocellules, mais de tels dispositifs n'étaient pas largement utilisés. Je soupçonne que c'est précisément à cause de l'incapacité de fournir une protection anti-vandalisme pour de l'argent raisonnable.

Encore un vol de cartes bancaires, c'était quoi ?

Vous et moi lisons régulièrement des histoires sur le "vol" de masse, de groupe et unique de comptes bancaires à l'aide de chevaux de Troie, d'ingénierie sociale, de liens envoyés par SMS vers n'importe quelle infection, etc. Un élément distinct est la réémission frauduleuse de la carte SIM de quelqu'un d'autre en utilisant une fausse procuration ou même en collusion avec un employé de l'exploitant. La particularité de cette méthode est que la victime ne peut être accusée d'escroquerie, d'inattention ou de crédulité excessive. Très peu dépend de la victime elle-même, et 90% de la responsabilité de la "surveillance" incombe à l'opérateur, il est impossible de répondre à l'abonné "lui-même un imbécile" dans une telle situation. Par conséquent, les opérateurs mobiles améliorent constamment les solutions techniques et les procédures qui empêchent de tels remplacements de cartes SIM, car les opérateurs eux-mêmes sont extrêmement intéressés par le résultat.

Nous écrivons régulièrement sur des cas de vol de comptes bancaires par téléphone, nous analysons en détail les astuces et les "technologies" des voleurs individuels pour avertir ceux qui ne sont pas encore tombés (pah-pah !) dans un piège. Mais ensuite j'ai lu quelque chose qui m'a intrigué et alerté, voir la capture d'écran ci-dessous.

Il est difficile de soupçonner Interfax de "jaunissement" éclatant ou de fantasme journalistique infatigable. De plus, dans le reportage, la publication cite clairement la source. Et là j'ai des questions :

  • Qu'est-ce que cette "base de cartes SIM d'abonnés" et où peut-on acheter une telle "base" ? Même théoriquement. Quoi que l'auteur ait en tête, la "cloche" à propos de cette "base d'abonnés" n'est pas bonne, vous devez être d'accord.
  • Quel type de "clés électroniques" pour les cartes SIM des abonnés ? Si vous voulez dire la clé KI, alors c'est mauvais, l'impossibilité de l'extraire de la carte SIM d'origine pour un clonage ultérieur est l'une des pierres angulaires de la sécurité. Au fait, où l'opérateur stocke-t-il ces KI et qui y a accès ?
  • Quel est ce "logiciel" qui permet de dupliquer des cartes SIM ?
  • Où l'escroc a-t-il obtenu des informations sur les cartes SIM connectées aux services bancaires ? Où sont stockées ces informations et qui y a accès ? Trier aveuglément tous les chiffres de la "base" dans une rangée est clairement une procédure trop longue.

En général, les questions sont nombreuses et portent principalement sur les technologies et les procédures de protection des données utilisateur plus que sensibles du côté de l'opérateur. Le pire est que, comme dans les cas de remplacement illégitime d'une carte SIM en cabine, l'abonné est quasiment sans défense et n'a aucun moyen d'empêcher le vol.

Dans un environnement où toutes les autorisations et confirmations sont étroitement "liées" aux actions depuis le téléphone, il est difficile de prédire "l'ampleur de la catastrophe". Le fait qu'une personne ait pu voler 27 millions sur les comptes bancaires d'autres personnes confirme indirectement l'efficacité du stratagème qu'il a utilisé. À mesure que l'importance du numéro de téléphone et de la carte SIM comme moyen d'authentification des citoyens augmente, les conséquences de toute action de clonage de carte, etc., peuvent avoir des conséquences très imprévisibles à l'avenir. Dans ce contexte, le vol d'argent sur des comptes bancaires apparaîtra comme un divertissement innocent pour les tout-petits.

À propos des "appareils intelligents", du design et des fonctionnalités

Un peu "nostalgique", je me suis souvenu après avoir lu notre matériel sur les prises intelligentes. On a l'impression qu'une variété d'équipements intelligents est inextricablement liée à l'avènement de l'ère de l'IoT (Internet des objets). En fait, les tentatives de "fixer les cerveaux" (dans le bon sens du terme) par les mêmes prises familières ont déjà 15 ans, sinon plus. Bien sûr, à un niveau complètement différent et sans aucun "Internet avec Wi-Fi", cependant, de petites choses curieuses étaient et jouissaient même d'une popularité assez large dans des cercles très étroits.

Il y a environ 10 ans, mon ami m'a donné un tel miracle programmable de l'assemblage russe basé sur la base d'éléments chinois (si je ne me trompe pas). A l'époque, les possibilités étaient impressionnantes. Un petit afficheur, programmant plusieurs modes marche-arrêt parallèles par heure de la journée et/ou jours de la semaine, allumant une prise avec arrêt automatique par une minuterie, une horloge sur l'afficheur et quelques autres astuces, je ne me souviens plus . Les spécificités russes ont également été prises en compte : en mode Aléatoire, il était possible de démarrer la prise pendant la durée du trajet pour allumer l'éclairage le soir à des heures aléatoires, à des intervalles aléatoires et pour des périodes aléatoires. Imitation du fait qu'ils continuent à vivre dans l'appartement, le service "anti-cambrioleur" même sans frais d'abonnement. Un appareil avec une source d'alimentation de secours (batterie de type doigt), qui a enregistré tous les paramètres jusqu'à 100 heures en cas de panne de courant temporaire. Et sans préjudice de la fonctionnalité principale de la prise, le courant de sortie peut atteindre 15 A. Il semble qu'ils voulaient 500 roubles pour cette prise. Il semblerait qu'il existe de nombreux scénarios d'utilisation d'un tel appareil, mais il n'a pas gagné en "popularité nationale", la prise n'est avant tout qu'une prise, tout le reste est intéressant pour quelques passionnés.

Un autre exemple d'expérience personnelle "dans le sujet". Il y a un quart de siècle, je me suis acheté une montre-bracelet Casio avec un carnet d'adresses, un bloc-notes pour les notes et un tas d'autres fonctions comme une calculatrice, un réveil, etc. Je me souviens qu'à l'époque, il était encore possible de prendre un analogique avec un écran tactile et des chiffres / lettres "de type doigt", mais il y a 25 ans, ils voulaient environ 300 dollars pour un tel miracle d'avant-garde. À ce moment-là, Toad m'a vaincu, ce qu'il n'a pas regretté plus tard. Et où est passée l'avènement imminent promis de l'ère des montres à écran tactile pour les 20 prochaines années ? "Renaissance de ses cendres" n'est que relativement récemment sous la forme de toutes sortes de montres intelligentes.

Personnellement, il y a environ 10 ans, j'ai complètement abandonné les montres-bracelets. Un smartphone avec toutes sortes de fonctions supplémentaires se débrouille beaucoup mieux, en même temps montre pourquoi vous devez porter un morceau de fer supplémentaire sur votre bras ? Et puis tout à coup, je suis tombé sur la Swatch offerte il y a un an dans la table de chevet, j'ai ri à l'heure exacte (ils ne se sont pas perdus depuis un an), j'ai décidé de l'essayer par intérêt. Et pénétré. Mouvement précis, poids négligeable, résistance à l'eau, chiffres parfaitement lisibles de loin - il suffit de tourner un peu votre poignet au lieu de sortir votre smartphone de votre poche. Même dans le noir, il brille pour un bonheur complet. En prime - bien que petit, mais économisant l'énergie de la batterie du smartphone. Et vous devez recharger votre smartphone environ 950 fois plus souvent qu'en changeant la batterie d'une montre, économisant sur les factures de Mosenergo ! (émoticône).

Peut-être que ma montre prendra racine, mais on verra bien, là n'est pas la question. C'est une question de conception et de fonctionnalité hautement redondante de choses simples. Les vitrines des magasins de montres ressemblent à un sapin de Noël, ici vous avez des dorures, des gaufrages et des couleurs à froufrous, et une demi-douzaine d'aiguilles de compteur, et un design "stylé" avec deux ou quatre risques au lieu de 12 chiffres, et des "diamants" partout le cadran au lieu d'au moins des risques. Avez-vous vu beaucoup de montres avec un design "affûté" au maximum pour plus de commodité et de facilité de perception des informations ? Et pas des montres bijoux, des montres de statut de propriétaire ou des montres jouets Kigali Dealers ? Je suis d'accord que le développement du style d'un design discret, vraiment fonctionnel et confortable est une tâche laborieuse et ingrate, mais est-ce vraiment que de tels produits ne sont pas demandés par le marché ?

Peut-être que la montre prendra racine avec moi, mais on verra bien, là n'est pas la question. C'est une question de conception et de fonctionnalité hautement redondante de choses simples. Les vitrines des magasins de montres ressemblent à un sapin de Noël, ici vous avez des dorures, des gaufrages et des couleurs à froufrous, et une demi-douzaine d'aiguilles de compteur, et un design "stylé" avec deux ou quatre risques au lieu de 12 chiffres, et des "diamants" partout le cadran au lieu d'au moins des risques. Avez-vous vu beaucoup de montres avec un design "affûté" au maximum pour plus de commodité et de facilité de perception des informations ? Pas de montres bijoux, de montres de statut de porteur ou de montres jouets. Concessionnaires Kigali Concessionnaires Kigali ? Je suis d'accord que le développement du style d'un design discret, vraiment fonctionnel et confortable est une tâche laborieuse et ingrate, mais est-ce vraiment que de tels produits ne sont pas demandés par le marché ?

Et à propos de la fonctionnalité. Toutes sortes de "montres intelligentes" et autres articles ménagers intelligents tels qu'un gradateur à commande vocale dans une lampe de table ou un tire-bouchon avec une batterie, un moteur électrique et le rétroéclairage LED d'une prise amovible (il y a un tel parasite) sont tous extrêmement important, personne ne conteste. Les réfrigérateurs accros à Internet rêvent de commander eux-mêmes des courses, mais pour le moment ils ne leur sont pas donnés, par oisiveté forcée, ils lisent des vidéos YouTube et essaient de parler avec les propriétaires. Les machines à laver, je suppose, vous apprendront bientôt à twerker. Bien que je mens sur "bientôt", certains modèles dansent déjà joyeusement pendant le processus de lavage. La même montre "intelligente" sur laquelle vous devez appuyer pour voir l'heure. Alternativement, vous pouvez demander à haute voix à l'horloge d'afficher l'heure, et elle s'allumera et montrera que les progrès ne s'arrêtent pas ! Recharger une montre une seule fois par semaine (!!) est un triomphe de la technologie et une grande réussite, merci, maintenant au moins pas tous les jours à recharger.

Ou voici un super-coussin avec haut-parleurs intégrés pour les mélomanes, une publicité (?) honnêtement volée sur le compte @tjournal. La charge de la batterie est suffisante pour jusqu'à 8 heures de musique (dormir plus longtemps est toujours nocif), et vous pouvez acheter un oreiller miracle pour seulement 20 000 roubles.

Il existe suffisamment d'exemples de tentatives pour tout équiper de "haute technologie". Ici, nous attendons avec impatience la version domestique avec la "fixation" de tous les comptes familiaux dans les réseaux sociaux au système "maison intelligente". Afin de recevoir le prochain "like" était accompagné de lampes clignotantes dans les lampes, lorsque la femme a reçu un commentaire offensant, la sirène s'est allumée et le retrait du prochain "ennemi" de l'alimentation de la fille s'est accompagné d'un fort drain d'eau dans les toilettes. Ou, par exemple, les utilisateurs de VKontakte seraient certainement ravis des contacts cousus dans leur chaise. Contacts en cuivre primitifs avec des fils, pas des contacts virtuels du carnet d'adresses. Parallèlement, une « prise intelligente » serait utile pour contrôler intelligemment l'intensité et la durée des décharges électriques, en fonction de l'importance des événements se déroulant sur le réseau social. Un "réfrigérateur intelligent" peut également être fixé à l'étui, le laissant déverser automatiquement cent grammes à chaque publication d'une photo sur Instagram.

Nul doute que de nombreuses solutions techniques sont " rodées ", et certaines fixent alors des tendances pour l'avenir, même si elles semblent peu utiles ou peu curieuses au moment de leur apparition. Certains génèrent du profit sur le désir joyeux du consommateur d'obtenir un autre jouet, d'autres sont sensibles aux tendances de la mode. D'un point de vue marketing, « l'effet waouh » se vend bien mieux que le résultat d'un travail minutieux de peaufinage et de mise au point des fonctions principales du produit. Le consommateur est-il prêt à sacrifier la commodité au profit de la beauté, y compris au profit d'une beauté douteuse ? Et pour des "techno-puces" supplémentaires? Partagez votre avis dans les commentaires, ça m'intéresse. Au fait, jetez un œil au récent article de Mobile-Review sur les appareils en avance sur leur temps.